L` instrument nomade

Comments

Transcription

L` instrument nomade
Harmonicas
omade
’ instrument n
L
Arthur Williams
AU COMMENCEMENT...
L’harmonica, tel que nous
notes aspirées et inventé
l’accordage encore utilisé
le connaissons aujourd’hui,
aujourd’hui pour la plupart
a été inventé en 1821
des harmonicas diatoniques.
par Christian Friedrich
Ludwig Buschmann, un
En 1857, Matthias HOHNER
horloger allemand âgé
acheta l’un de ces harmonicas
d’à peine 16 ans qui, en
fabriqués à la main et décida
assemblant quinze tuyaux
Matthias Hohner de produire en série ce petit
d’un diapason à bouche,
instrument original.
1833 – 1902
fut tout surpris d’avoir
A l’issue de leur première
construit un étrange petit instrument
année de travail, Matthias HOHNER,
de musique.
sa femme et deux employés avaient
L’harmonica a été breveté en 1821 en
fabriqué 650 harmonicas. Moins que
Allemagne, presqu’en même temps
l’actuelle usine HOHNER à Trossingen,
que l’accordéon et le concertina, deux
dans le Bade-Wurtemberg, peut
autres instruments à anches libres.
produire en une heure.
Le Bohémien Richter y a ajouté des
2
Dans la construction d’un harmonica,
l’accordage est, de loin, l’opération la
plus importante. Même aujourd’hui,
un accordage fin est effectué à l’oreille
et à la main. Tous les accordeurs
de l’usine Trossingen ont «l’oreille
absolue», c’est-à-dire la faculté
d’identifier une note musicale en
l’absence de référence. Chacun
d’entre eux accorde, seul dans son
petit atelier, les instruments sortant
de la chaîne de production. Ce
savoir-faire est fréquemment transmis
d’une génération à l’autre. Dans le
monde, l’harmonica est fréquemment
désigné comme le «piano de poche»,
l’«accordéon du pauvre», la «blues
harp» ou l’«orgue à bouche» (EtatsUnis), la «musique à bouche» ou le
«ruine babines» (Québec), l’ «organa
de boca» (Espagne), la «fisarmonica»
(Grèce) ou encore la «Mund Harmonika»
(Allemagne).
Aujourd’hui encore, l’usine HOHNER de Trossingen emploie des familles entières, génération après génération.
3
le saviez-vous ?
HOHNER est le premier fabricant
mondial d’harmonicas.
HOHNER fabrique un modèle
d’harmonica qui, ne disposant que
d’une gamme pentatonique, paraît
dissonant aux Occidentaux mais est
apprécié en Extrême-Orient et par les
Indiens d’Amérique du Sud.
Il y a probablement autant
d’harmonicas en circulation dans le
monde que tous les autres instruments
de musique réunis.
Quelque 40 millions de personnes
jouent de l’harmonica aux Etats-Unis,
près de cinq millions au Canada.
L’Allemagne compte plus de 6.000
4
professeurs certifiés d’harmonica.
En 1947 en France, une poignée de
« fanas » de l’instrument avait créé
un «Tour de France de l’Harmonica»
au terme duquel était élue une «Miss
Harmonica».
Le premier instrument à avoir été joué
dans l’espace fut un harmonica «Little
Lady» de HOHNER. En décembre 1965,
l’astronaute américain Walter Schirra en
emporta un clandestinement à bord du
vaisseau Gemini VI et, alors qu’il était
en orbite autour de la Terre, interpréta
«Jingle Bells», une performance
retransmise en direct dans le monde
entier par la télévision.
Le City College de New York,
établissement d’enseignement supérieur
public et gratuit aux Etats-Unis, fut
la première université américaine à
décerner un diplôme d’études musicales
ayant pour instrument principal
l’harmonica.
Effectuant une tournée africaine sous
l’égide du département d’Etat (ministère
des Affaires étrangères américain), le
célèbre bluesman américain Junior Wells
avait distribué des harmonicas HOHNER
dotés d’une boucle et d’une chaînette
pour être portés en sautoir ou à l’oreille.
Certains présidents américains avaient
pour habitude de se détendre en
ls
Junior Wel
jouant de l’harmonica, dont
Abraham Lincoln et Ronald
Reagan. Ce dernier s’est mis à
l’instrument pour se remettre de
la tentative d’assassinat dont il avait
été la cible en 1981 à Washington.
Le sénateur américain Tim Kaine,
ancien président du Comité national
démocrate et ancien gouverneur de la
Viriginie, s’est entiché de l’harmonica
qu’il joue régulièrement.
En 1963, des passionnés d’harmonica
formèrent aux Etats-Unis la Société
pour la préservation et l’avancement
de l’harmonica (SPAH) devenue depuis
une organisation sans but lucratif qui
recrute ses membres dans le monde
entier. Pour plus d’informations, visitez
www.spah.org.
5
montrer
s fiers de
Des enfant
onica
rm
ha
el
leur nouv
6
uant
nfirmée jo
mentiste co cords.
Une instru
a d’ac
harmonic
un
Morgan
re Tommy
e légendai t.
Le virtuos
er
nc
co
en
Quelques anecdotes savoureuses
Au milieu des années 1800, les
cowboys jouaient de l’harmonica
pour calmer leur troupeau de bêtes à
cornes, bercer leur cheval et se tenir
compagnie sur les interminables pistes
de l’Ouest américain.
Frank James, le frère aîné du bandit
américain Jesse James, a eu la vie
sauve grâce à l’harmonica qu’il gardait
vie :
assurance- de
a comme
la guerre
de
L’harmonic
at
ld
t d’un so
par une
l’instrumen icaine, transpercé
survécu.
amér
Sécession . Son propriétaire a
sil
balle de fu
toujours dans l’une de ses poches : la
légende veut que l’instrument ait fait
ricocher une balle de fusil qui lui était
destinée.
Le sheriff Wyatt Earp et le desperado
William Bonney alias «Billy The Kid»
jouaient tous deux de l’harmonica.
En 1965, le navigateur américain
Robert Manry a traversé l’Atlantique
à bord de son embarcation
«Tinkerbelle», un voilier de quatre
mètres, avec pour seul compagnon son
harmonica.
Un explorateur de l’Amazonie a
prétendu que son harmonica lui avait
7
sauvé la vie. Encerclé par un groupe
d’Indiens hostiles, il eut la présence
d’esprit de se saisir de son harmonica
et de commencer à en jouer pour,
finalement, subjuguer ses assaillants.
8
Jr,
Sebastian
re de John
e
stian Sr, pè nées 60, a fait un
an
John Seba
s
classique.
lk-rock de
l’égérie fo ère d’harmoniciste
rri
brillante ca
«Bizarre», a-t-il confié bien plus
tard. «Dans ce récital improvisé, c’est
Mozart qu’ils ont préféré»…
L’harmonica comme assurance-vie :
l’instrument d’un soldat de la guerre
de Sécession américaine, transpercé
par une balle de fusil. Son propriétaire
a survécu.
Après avoir fait entendre un disque de
musique classique à une assemblée de
doctes musiciens européens, le virtuose
américain John Sebastian Sr leur a
demandé quel était l’instrument solo
qu’ils venaient d’entendre. Certains
ont répondu un hautbois, d’autres une
viole de gambe, d’autres enfin ont
cité une cornemuse. Quelle ne fut pas
leur stupéfaction d’apprendre qu’il
s’agissait d’un harmonica chromatique.
Les anciennes stars du Baseball Yogi Berra et Phil Linz recréent pour la
postérité leur fameuse dispute qui les avait opposés lors d’un match de la
ligue... L’un s’exerçait à l’harmonica et l’autre ne pouvait plus se concentrer !
9
Quelques maîtres de l’harmonica
De nombreux maîtres de l’harmonica
sont d’origine américaine.
Borrah Minevitch avait 14 ans et
vendait des journaux à la criée lorsqu’en
1917, il a entendu pour la première fois
un harmonica. Par la suite, il a fondé
sous le nom des «Harmonica Rascals»
un orchestre d’harmonicistes et est
devenu l’un des «rois» de l’instrument.
Enfant, le virtuose Larry Adler n’a
pas été accepté par le prestigieux
conservatoire de Peabody qui avait jugé
qu’il n’avait pas de talent musical. Cela
ne l’a pas empêché de gagner, à 13 ans,
un concours organisé par un journal de
Baltimore (Maryland), sa ville natale,
et de recevoir pendant sa carrière le
sobriquet de «Paganini de l’harmonica».
10
L’harmoniciste de «country and
western» Charlie McCoy a été désigné
à trois reprises (1977, 1978 et 1979)
«Instrumentiste de l’année» par les
revues professionnelles «Billboard»,
«Cash Box» et «Record World».
Auparavant, ces publications avaient
toujours récompensé des joueurs de
guitare. En 2009, McCoy a en outre été
admis au Panthéon
de la musique
country à Nashville
(Tennessee).
Le premier grand
harmoniciste de
«country and
western» fut
DeFord Bailey.
En 1928, il
y
ile
Ba
DeFord
participa à 48 des 52 enregistrements
publics du «Grand Ole Opry» (une
émission de radio hebdomadaire
diffusée depuis 1925 aux Etats-Unis),
soit deux fois plus que n’importe quel
autre musicien y ayant participé cette
année-là.
Walter Marion Jacobs dit «Little
Walter» fut, sans aucun conteste, le plus
grand harmoniciste de blues produit
dans les années 50 par «l’école de
Chicago» (Illinois). Auteur, compositeur
et interprète, Jacobs reste aujourd’hui
encore un virtuose inégalé et est
considéré comme le plus brillant soloïste
de blues.
Les harmonicistes classiques Larry Adler,
Larry Logan, Eddy Manson, Blackie
Shackner, John Sebastian Sr et Tommy
Reilly ont donné ses lettres de noblesse
à l’harmonica chromatique donnant
r
Little Walte
des récitals avec leur instrument.
Curieusement, ils ont tous faits leurs
débuts professionnels dans des salles
de New York.
Les instrumentistes Larry Adler, Jerry
Murad, Eddy Manson et John Sebastian
Sr furent les premiers harmonicistes à
être admis par la Fédération américaine
des musiciens (AFM), le syndicat
11
professionnel qui ne reconnut qu’en
1948 l’harmonica comme un instrument
«légitime». Par la suite, Manson a établi
les critères auxquels les harmonicistes
professionnels devaient satisfaire pour
être admis par l’AFM. Ceux-ci devaient
notamment être capables de déchiffrer
une partition. Aujourd’hui, l’AFM
compte des milliers d’harmonicistes
parmi ses membres.
Le grand bluesman Muddy Waters,
père du blues de Chicago, était
non seulement un chanteur et un
guitariste émérite mais également un
harmoniciste confirmé.
Le compositeur et chef d’orchestre
américain John Philip Sousa estimait
que «l’harmonica éduquait l’oreille,
l’apprentissage le plus important d’un
musicien».
12
Chez les Européens, le Français Albert
Raisner a créé en 1943 un trio, le “trio
Raisner”, qui s’est produit d’abord
devant les troupes américaines à
Francfort (Allemagne) en compagnie de
Fanck Sinatra et d’Elvis Presley avant
de devenir, jusqu’à sa dissolution à la
fin des années 50, un pionnier de la
scène musicale européenne en
mélangeant
harmonica,
chants,
danses et
numéros
comiques
p Sousa
John Phili
De choses et d’autres…
Le plus grand harmonica au monde
est fabriqué par HOHNER: il s’agit du
polyphonia 267/384, un harmonica
d’orchestre qui, mesurant 59 cm
de long, est constitué de deux
sommiers superposés assemblés
par des charnières. Cet instrument,
qui comporte 1.276 pièces,
dispose de 384 anches et de 96
trous d’embouchure. Il permet de
jouer tous les accords --majeurs,
mineurs, diminués et augmentés--et
d’accompagner ainsi n’importe quel
soliste ou mélodie. Le 267/384 figure
dans le Livre Guinness des records
comme le plus grand harmonica au
monde. Un modèle de l’instrument
est exposé au musée Guinness des
records du monde, à Hollywood
(Californie).
Dans les années 30, les Douanes
américaines ont classé le «Little
Lady», un harmonica HOHNER
n’ayant que quatre trous
d’embouchure, dans la catégorie des
instruments de musique et non plus
parmi les jouets. Un instrumentiste
expérimenté peut, en effet, jouer
de nombreuses mélodies sur cet
instrument ne mesurant que cinq
centimètres.
Le record du monde du plus grand
ensemble d’harmonicas a été établi
en décembre 2009 à Hong Kong
13
lorsque 6.131 instrumentistes ont
interprété un thème spécialement
composé pour l’occasion. Le
précédent record, inscrit au Livre
14
Guinness des records, avait été établi
en 2007 à Trossingen (Allemagne),
lors des célébrations du 150ème
anniversaire de HOHNER.
plus grand
monde du
record du
au livre
En 2009 le harmonicas inscrit ng
d’
à Hong Ko
ensemble
rd
co
re
s
Guiness de
Qu’ont Abraham Lincoln, Ronald
Reagan, Bruce Springsteen ont en
commun ?
Comme des millions de personnes
dans le monde, ils ont joué sur un
harmonica HOHNER.
Pour en savoir plus sur notre large
gamme de modèles d’harmonicas
HOHNER, rendez-vous sur
www.hohner.fr
Rejoignez le Club HOHNER et
recevez des Newsletters pour
être informé de nos actualités,
nos produits, nos artistes et
bien plus sur :
www.hohner.fr
facebook.com/HohnerMusic
youtube.com/HohnerHMI
twitter.com/PlayHohner
gplus.to/PlayHohner
15
HARMONICAS
On distingue les harmonicas diatoniques des harmonicas chromatiques.
Les harmonicas diatoniques ne comprennent que les 7 notes de la gamme
diatonique partant de la note fondamentale. Par exemple, un harmonica en tonalité
de Do majeur comprendra les notes do, ré, mi, fa, sol, la, si.
En revanche, les harmonicas chromatiques comprennent
toutes les 12 notes de la gamme, dièses et bémols inclus,
et possèdent une tirette.
Il est néanmoins possible de jouer de façon chromatique sur un harmonica
diatonique à l’aide de techniques particulières de souffle (les altérations).
16
Quelques modèles d’harmonicas diatoniques
A côté des harmonicas Richter standard, HOHNER propose toute une gamme de
modèles spéciaux dont les caractéristiques s’accordent particulièrement à certains
styles ou techniques de jeu.
Marine Band 1896 – L’harmonica qui a défini
le son du blues traditionnel ! Fabriqué depuis
1896 avec un sommier en bois de poirier et des capots
dotés d’ouvertures latérales, le Marine Band demeure
l’harmonica le plus populaire au monde et l’instrument
de choix pour nombre d’harmonicistes professionnels.
Marine Band Crossover Le nouveau son de l’harmonica
Avec son sommier en bambou laminé (brevet déposé), le Crossover est
une déclinaison moderne du Marine Band 1896 dont la qualité
de la fabrication a été pensée pour le musicien professionnel
polyvalent souhaitant jouer tout à la fois du blues, du rock, du
jazz, de la soul et du funck. L’accordage juste permet le jeu
mélodique note par note dans les différentes positions tout
en offrant des accords pleins et ronds. Une addition parfaite à la
famille des Marine Band.
17
Marine Band Thunderbird – Le Thunderbird est
le dernier né de la famille des Marine Band. Cet harmonica
diatonique, qui dispose du sommier en bois de bambou
laminé (brevet déposé) de la série Crossover, est accordé une
octave en dessous des modèles standards. Développé avec Joe Filisko,
“customiseur” de réputation mondiale, le Thunderbird a été conçu avec un capot
inférieur à l’ergonomie conique évitant le cognement des anches aspirées, notamment celles
de la première octave.
Special 20 L’harmonica du Rock - Confort de jeu et
superbe sonorité ! La stabilité de la structure du Spécial 20 et
la plénitude de sa sonorité en font l’un des modèles Richter
les plus populaires au monde. Etanche, puissant et fiable,
il est disponible dans toutes les tonalités majeurs. L’un des
instruments favoris des joueurs de rock et de country mais
aussi des “bluesmen” en raison de la richesse des accords obtenue
avec l’accordage traditionnel HOHNER.
Golden Melody L’harmonica du Jazz – Modèle dont
le design rappelle les années cinquante, le Golden Melody est
particulièrement agréable à prendre en mains grâce à ses formes
arrondies. Avec son accordage a tempérament égal, il est parfait
pour le jeu mélodique et le Jazz.
18
Serie MS (‘Modular System’), un concept de design intégré exclusif conçu par HOHNER. Tous les composants
(capots, plaques et sommiers) des modèles de la série MS sont entièrement interchangeables de sorte que chaque
instrumentiste a la possibilité de construire, en fonction de ses exigences, l’harmonica convenant le mieux à son
style de jeu.
Blues Harp – L’autre légende du Blues. Le Blues
Harp est, depuis plus d’un demi-siècle, le plus connu des
harmonicas Richter jusqu’à en devenir l’instrument éponyme
de la “petite musique du diable”. Au fil des décennies, le
modèle s’est imposé dans le monde entier et est devenu cultissime
sur la scène musicale contemporaine.
PRO HARP L’élégance en noir – Avec son corps en
plastique noir et ses capots revêtus d’un antiadhésif noir,
le modèle Pro Harp HOHNER, d’une élégance classique,
possède un fort tempérament avec un son unique et puissant
très apprécié dans le milieu Rock.
J.J MILTEAU Deep blues – Le J.J Milteau MS Deep Blues
a un corps métallisé qui fluidifie le passage de l’air, augmente
le volume sonore et facilite le jeu rapide et les déplacement en
raccourcissant le de temps de réponse. Son capot ouvert assure
une bonne diffusion du son et autorise un jeu puissant.
19
John Lennon Harmonica – Fabriqué à Trossingen (Allemagne), avec
ces capots blanc et un corps en acrylique transparent, ce modèle haut de gamme
spécial édition rend hommage à l’un des plus grands artistes du XXème siècle.
Bob Dylan – Qu‘advient-il lorsque le premier fabricant mondial d‘harmonicas
de qualité et l‘une des figures légendaires de la musique populaire décident de
collaborer ? Tout simplement, ils font l‘Histoire ! HOHNER et Bob Dylan sont fiers
de présenter les modèles de la série Signature Bob Dylan. “Tout au long de sa
carrière, Bob Dylan a entretenu une relation particulière avec la société HOHNER
et a toujours utilisé des harmonicas HOHNER pour interpréter sa musique.”
Cette série constitue l’hommage de
la firme de Trossingen (Allemagne)
à l’un des plus grands poètes de la
musique contemporaine.
Steven Tyler – Steven Tyler s‘est personnellement investi pour créer un
instrument à son image avec un résultat inimitable ! De plus, le Steven Tyler
Signature Harp est livré dans une
superbe boîte en bois. Un “must”
pour tous les fans d’Aerosmith !
20
Quelques modèles d’harmonicas chromatiques
Ces modèles professionnels haut de gamme sont entièrement fabriqués à la
main et représentent le summum de l’artisanat HOHNER. Les composants sont
parfaitement ajustés et chaque instrument est individuellement mis en place pour
assurer l’étanchéité optimale et la précision de réglage.
Discovery 48 – Pour le centenaire de l’harmonica
chromatique, Hohner propose le Discovery 48, un modèle
qui permettra un accès plus facile au chromatique pour
les débutants.
Découvrez le monde chromatique avec le Discovery 48 !
Chrometta (existe en 10, 12 ou 14 trous) – Le
Construction robuste et petits prix : la ligne des «Chrometta»
propose des modèles d’entrée de gamme parfaitement
adaptés à l’apprentissage de l’harmonica chromatique.
Des canaux plus larges et une embouchure à grande projection
assurent à ces instruments une réponse améliorée tout en facilitant le jeu
note à note au débutant.
21
Chromonica (existe en 12 ou 16 trous)
Un instrument polyvalent conçu pour tous les styles
musicaux. Le Chromonica établit depuis des décennies
la norme parmi les harmonicas chromatiques. Adopté
par de nombreux professionnels, il recommandé dans les
conservatoires et les écoles de musique du monde entier.
Super 64 X – Version de luxe du Super 64, le Super 64X est
un harmonica chromatique de quatre octaves d’une qualité
exceptionnelle pour un usage professionnel. Son volume
est amplifié par la présence de plaques de musique doublées.
Larry Adler 12 trous – Larry Adler est l’harmoniciste
chromatique le plus célèbre au monde. Ses
enregistrements, ses musiques de films et ses concerts
ont fait découvrir l’instrument à d’innombrables publics.
Les modèles portant son nom sont populaires depuis des
décennies, à la fois chez les musiciens amateurs et les instrumentistes
professionnels.
22
Toots Thielemans Mellow Tone & Hard
Bopper - “Placez vous dans l’interstice entre un
sourire et une larme.” Immense interprète de jazz, Jean
“Toots” Thielemans est l’un des artistes ayant le plus
enregistré sur un harmonica chromatique. Il a également
composé d’innombrables pièces pour l’instrument. Conçus
comme un hommage au grand homme et fabriqués en
collaboration avec le maître lui-même, ces deux modèles de
la série reflètent les exigences des jazzmen s’exprimant sur
l’harmonica chromatique.
CX 12 Noir – La conception du CX-12 relève du
trait de génie: le carénage intégrant en une seule pièce
l’embouchure et les capots, le mécanisme de la tirette et
les plaques peuvent être désassemblés sans le moindre outil.
Des techniques de moulage de pointe garantissent à cet instrument
une étanchéité à toute épreuve, synonymes de volume, de dynamique et
d’attaque proprement incroyables.
HOHNER C Jubilee – Le HOHNER C Jubilee a été lancé
en 2012 pour commémorer le centenaire de la création de
l’harmonica chromatique par Hohner. Capots, plaques de musique,
tirette et embouchures plaqué or. Série limité à 200 pièces.
23
Quelques modèles d’harmonicas trémolos
Echo tremolo droit 32 – La ligne des Trémolos
s’adapte parfaitement aux mélodies populaires et à la
musique folklorique traditionnelle. Les décoratioons des
capots donnent à ces harmonicas un parfum de nostalgie,
véritable invitation au rêve éveillé...
Echo cintré 32 – Comme les instruments de la série
Unsere Lieblinge, les harmonicas de la série Echo disposent
une double rangée d‘anches accordées à l‘octave pour obtenir
la sonorité ample et riche recherchée par les instrumentistes
interprétant les musiques traditionnelles. Ces deux séries sont
particulièrement indiquées pour le jeu en ensemble, avec d‘autres
harmonicas trémolos et/ou accordés à l‘octave.
Echo double droit 64 – Ces harmonicas trémolos
24
traditionnels sont construits avec un sommier en bois d‘érable de
grande qualité et des capots dotés d‘ouvertures pour assurer une
bonne dispersion du son. Ils sont disponibles dans quatre tailles,
chacune offrant un registre différent et compatible avec les exigences de
l‘instrumentiste.
Autres modèles
s Pour
trou
- 10
d
n
a
sB
Blue
nts
débuta
s
nts dè
ur enfa
8 ans
s Pour
trou
- 16
r
e
d
ken
Wee
nts
débuta
Po
tar dy S
Melo
s
nts dè
ur enfa
4 ans
fs
e-cle
port
lady
e
l
t
t
Li
Po
dy Spee
Puck
0
n 193
, desig
onica
rm
a
h
- Mini
harp
color
Mini
25
ACCESSOIRES
new
FlexRack – Jouer les mains
26
libres avec d’autres instruments
comme la guitare ou le clavier n’a
jamais été aussi facile ! Le FlexRack
est le seul produit en son genre qui
peut être réglé rapidement.
Hoodoo Box Harp Ampli à lampes –
L’amplificateur harmonica Hoodoo vous entrez dans le
monde de l’harmonica électrique ! En combinaison avec un
microphone à haute impédance comme le HOHNER Blues
Blaster il vous donne le son tant recherché de joueurs de
blues et de rock.
Kit d’outillage complet– Les outils
indispensables à tous les ateliers d’HARMONICA
HOHNER. Cette trousse d’outils pour les joueurs
professionnels et techniciens de service harmonica inclut
le HOHNER Service Set MZ99331 et contient en outre
tous les outils nécessaires pour effectuer des opérations
de service de niveau avancé.
Blues Blaster – Le micro HOHNER Blues Blaster est
une copie du légendaire Astatic JT-30 équipé d’une cellule
crystal et spécialement utilisé pour jouer du Blues.
27
Que peut-on jouer sur un harmonica ?
L’harmonica est un instrument extrêmement polyvalent qui se prète aussi
bien au Folk, Blues, Rock qu’au Jazz ou à la musique classique.
Dans ce fascicule vous allez apprendre à distinguer les notes des accords,
comment les interpréter avant d’aborder les techniques basiques de jeu et la
manière de tenir l’instrument en respirant à travers lui.
28
Notes et accords : construire des «blocs» musicaux
En musique, le terme «note» désigne la hauteur et la durée d’un son
particulier. Sur l’harmonica, on joue une note en soufflant (ou en aspirant) dans
l’un, et seulement un des dix trous de l’embouchure. Pour jouer un «accord»,
il faut souffler (ou aspirer) dans plusieurs trous en les recouvrant avec les lèvres.
Les accords ont sonorité plus riche que les notes individuelles
NoteAccord
individuelle
Avec la plupart des instruments de musique, comme la guitare ou le piano, il
faut veiller à ne pas utiliser de «fausses notes» pour construire un accord. A cet
égard, l’harmonica est un instrument bienveillant : quel que soit l’endroit où vous
placerez vos lèvres sur l’embouchure, vous obtiendrez un accord qui ne sera pas une
combinaison dissonante mais un ensemble de trois notes, ou plus, formant un tout
harmonique.
29
Comment tenir un harmonica
Pour l’heure, tenez votre harmonica de la manière qui vous semble la plus
appropriée, avec une ou deux mains, de manière à toujours voir les dix trous de
l’embouchure. Une technique de mains particulière appelée «wah-wah» vous
sera expliquée dans le chapitre consacré au «son».
Souffler et aspirer
L’harmonica est le seul instrument à vent pouvant être joué en soufflant et en
aspirant. Placez vos lèvres sur l’embouchure et «respirez» pendant une minute à
travers l’instrument en soufflant et en aspirant. Remarquez que vous produisez
des notes et des accords différents selon que vous soufflez ou aspirez.
Quelques astuces à l’usage des débutants
Veillez à bien placer simultanément vos lèvres sur la partie supérieure et
inférieure de l’embouchure, de bien «prendre en bouche» votre instrument
de manière à ce qu’il touche presque vos dents de devant. Essayez de ne pas
respirez avec votre nez pendant que vous jouez.
30
Pages 30-31 extraits adaptés du livre : Blues & Rock Harp Made Easy, © David Harp, 1993
Accords/notes basses, moyennes et hautes
Sur la plupart des harmonicas HOHNER, les trous de l’embouchure sont
numérotés. Si vous ne voyez pas ces numéros en mettant votre instrument
en bouche, vous le tenez à l’envers. En ouvrant votre bouche, recouvrez les
trois premiers trous (1, 2 et 3) avec vos lèvres et jouez, en respirant à travers
l’instrument (souffler, aspirer), les notes et les accords les plus bas de votre
instrument. Répétez à travers les trous 4, 5 et 6 pour jouer les notes et les
accords médians, puis à travers les trous 8, 9 et 10 pour les notes et les accords
les plus hauts.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Notes
Low basses
Notes
Notes
médianes
Middle
Notes
High hautes
Notes
Vous avez le rythme !
Lorsque vous répétez, astreignez-vous à taper du pied en cadence régulière:
un, deux, trois, quatre. La grande majorité des morceux de musique sont basés
sur ce rythme simple (1, 2, 3, 4).
31
La notation de la musique pour l’harmonica
Il existe deux manières d’écrire la musique pour l’harmonica :
La notation standard – Avec ses portées, ses dièses, bécarres et bémols,
ses clefs, ses croches et ses silences, elle permet de transcrire une œuvre
musicale pour l’interpréter fidèlement de manière différée. Mais cette notation
est difficile à apprendre et elle ne sera pas abordée ici.
La tablature ou «tab» - Cette notation exige beaucoup moins de
connaissances musicales parce qu’elle n’indique que deux choses :
1) Quel trou de l’embouchure doit être joué;
2) Si ce trou doit être joué en soufflant ou en aspirant.
Examinons ici quatre types de tablature communément utilisés, par exemple
pour la notation musicale des premières notes de la comptine «Frères Jacques».
32
Pages 32-37 extraits adaptés du livre : Blues & Rock Harp Made Easy, © David Harp, 1993
Quatre types de tablatures
Dans chaque système, les nombres indiquent les cases devant être jouées.
Puis, dans le premier système, les flèches pointant vers le haut indiquent que
le trou doit être joué en inhalant tandis que les flèches pointant vers le haut
signalent qu’il doit être joué en expirant :
Frè- re
Jac- ques,
Frè- re
Jac- ques
445444 5 4
h
i
h
h h i
h
h
Frè- re
Jac- ques,
Frè- re
Jac- ques
445444 5 4
SASSSA S S
Frè- re
Jac- ques,
Frè- re
4
5 4 4
Jac- ques
5
4
Frè- re
4
4
Jac- ques
Jac- ques,
5
4
Frè-
4
re
4
5
4
33
Notation musicale des accords et du rythme : le train
Dans ce fascicule, nous utiliserons le quatrième système (imaginé par
l’harmoniciste américain David Harp) même s’il est utile de connaître les trois autres.
Dans ce système, les chiffres des notes formant les accords (notes devant être
jouées ensemble) sont accolés et soulignés. Les points se trouvant au-dessus
des accords représentent le rythme, celui que vous devez taper avec votre pied.
Ainsi, le train avec son rythme régulier «1,2,3,4» ponctué par deux inhalations
sur les trous 1, 2 et 3 suivies par deux expirations sur les mêmes trous, est noté
de la manière suivante :
••••
123 123 123 123
En ajoutant un coup de sifflet de la locomotive et une respiration,
la notation est la suivante :
••••
••••
123 123 123 123 456(respirer)
secouer
34
L’alphabet musical : les gammes
Toutes les pièces de musique, qu’il s’agisse d’une symphonie de Beethoven
ou d’un blues, sont basées sur un «alphabet musical» appelé gammes. A
l’instar des lettres de l’alphabet utilisées pour construire des mots et faire des
phrases, les notes formant les différentes gammes composent des «blocs musicaux» qui, à leur tour, font des pièces. Les différents genres musicaux utilisent
des gammes différentes. C’est pourquoi la musique classique ne «sonne» pas
comme du rock’n roll ou du blues comme de la country and western.
La gamme utilisée dans la plupart des pièces classiques et de musique
populaire est la plus facile à jouer sur un harmonica. C‘est la gamme
majeure, celle que la plupart d’entre nous ont apprise à l’école : Do, Ré, Mi, Fa,
Sol, La, Si, Do.
Notes sur l’instrument (ici harmonica diatonique en Do).
Soufflé
Do
Mi
Sol
Do
Mi
Sol
Do
Mi
Sol
Do
Trous
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Aspiré
Ré
Sol
Si
Ré
Fa
La
Si
Ré
Fa
La
35
Jouer la gamme majeure
Pour jouer la gamme majeure de Do, enveloppez avec vos lèvres le trou n°4
de votre harmonica. Essayez de les centrer, comme si vous vouliez donner un
bisou à votre instrument. Maintenant, suivez la tablature :
DO RE MI FASOLA SI DO
4 4556 6
77
Soit 4 soufflé, 4 aspiré, 5 soufflé, 5 aspiré, 6 soufflé, 6 aspiré, 7 aspiré, 7
soufflé.
Les premiers morceaux de votre répertoire
Vous vous êtes familiarisé avec cette gamme et vous savez la jouer en
«montant» et en «descendant» sur votre harmonica? Il est temps d’apprendre
les premiers morceaux de votre répertoire. Suivez bien, en tapant du pied, le
rythme donné par les points se situant au-dessus des paroles. Certaines des
notes doivent être «tenues» pendant plusieurs points :
36
Frères Jacques :
°
°
°
Frè- re
4
°
°
4
5
°
°
5
°
°
°
Jac- ques, Frè- re Jac- ques
Dor- mez vous,
5
°
6
4
°
°
4
4
°
°
5
4
dor-mez vous
5
5
6
= Souffler
4
= Aspirer
4
Extraits adaptés du livre The Pocket Harmonica Songbook, © David Harp, 1993
37
L’effet Wah Wah
L’effet “Wah Wah” est un effet traditionnel et plaisant qu’il est possible d’obtenir
avec les mains tout en jouant de l’harmonica.
Tenez votre instrument dans la main gauche comme un hamburger, avec la
première octave (notes les plus basses) à gauche. Joignez la paume de la main
gauche avec celle de la main droite pour former une espèce de “coupe” (voir
l’image ci-contre). Maintenant, ouvrez et fermez cette coupe en déplaçant le
poignet droit d’avant en arrière.
Ce mouvement peut être effectué lentement ou rapidement, et cela particulièrement sur les notes longues, comme celles tenues trois mesures ou plus dans le
folk song qui suit. Et n’oubliez pas de respirer!
38
Le souffle du blues et le rock qui balance !
L’harmonica est parfaitement adapté pour jouer du blues, du rock et de la
country, les genres musicaux les plus populaires actuellement. Cependant, ces
trois musiques ne reposent pas sur la gamme majeure que vous connaissez
maintenant. Pour jouer du blues, du rock et de la country, il faut se familiariser
avec le jeu en 2ème position, la structure des accords et la gamme blues.
La gamme blues et la 2ème position
Le blues et le rock sont, pour l’essentiel, basés sur ce qu’il est convenu
d’appeler la «gamme blues» constituée par les intervalles successifs suivants
: un ton et demi, un ton, un demi ton, un demi ton, un ton et demi, un ton. Soit
en Do : Do, Mi bémol, Fa, Fa dièse (ou Sol bémol), Sol, Si bémol, Do.
Sur un harmonica, la gamme blues se trouve le plus facilement entre les trous
2 aspiré et 6 soufflé. C’est le jeu en «2ème position», c’est-à-dire qui se situe
dans une gamme différente de la tonalité de l’harmonica.
39
Ainsi, lorsqu’on joue dans la même tonalité que l’instrument (note
soufflée dans les 1er ou 4ème trous), on est dans le jeu dit de 1ère position
ou «straight harp». C’est le cas lorsqu’on joue en tonalité de Do sur un
harmonica en Do.
Mais si l’on joue sur un harmonica en Do la gamme blues débutant sur le
2ème trou aspiré, qui est un Sol, il s’agit du jeu en «2ème position» ou «cross
harp» ou encore «jeu à la quinte», c’est-à-dire cinq degrés au-dessus de la
tonalité de l’instrument (Do, Ré, Mi, Fa Sol).
Progression d’accords dans le blues
Les différents styles de musique tel le Blues, Rock ou Country utilisent des
progressions d’accords simples.
Dans le blues, une mesure, qui est la division d’un morceau de musique en
parties d’égale durée, compte quatre temps/pulsations. Un verset compte 12
mesures soit 48 temps/pulsations (12 x 4). Un blues compte généralement une
dizaine de versets.
40
Les douze mesures d’un blues classique
Trois accords composent chaque verset de blues : le premier accord sera
«tenu» quatre mesures, le second deux mesures, le premier deux nouvelles
mesures, le troisième une mesure, le deuxième une mesure, le premier une
mesure et le troisième une mesure…
Prenons, par exemple, les accords de Sol, Do et Ré :
••••••• •
123 123 123123 123 123
Sol
••••••• •
123 123 123123 123 123
••••••• •
345 345 345345 345 345
Do
Extraits adaptés du livre Blues & Rock Harp Made Easy, © David Harp, 1993
41
••••••• •
123 123 123123 123 123
Sol
••••••• •
45 45 4545 45 45
Ré
Do
••••••• •
123 123 12345 45 45
Sol
Ré
Que veut dire «altérer» ?
L’altération des notes est une technique utilisée par les joueurs intermédiaires
et confirmés pour trouver sur l’instrument les notes «manquantes» se trouvant
«entre» celles qui sont disponibles naturellement.
Pour altérer les notes, il faut modifier avec la courbure de l’arrière de la langue
le flux d’air arrivant dans le trou d’embouchure. Chaque altération nécessite une
courbure particulière sur les trous 1, 2, 3, 4, 5, 6, aspirés et les trous 8, 9, et 10
soufflés.
42
Extraits adaptés du livre How to Play C & W Harp, © David Harp, 1992
Pour parvenir à altérer, il est nécessaire de
pouvoir jouer des notes franches dans
chacun des dix trous de l’embouchure.
Lorsque vous obtenez une note aspirée
franche sur, par exemple, le trou 1, relâchez
votre mâchoire et votre langue puis poussez
votre menton légèrement vers l’avant.
Gardez la note ainsi obtenue!
En fait, il faut procéder comme si l’on
chantait «oui» en aspirant puis l’on descendait sur le «oh» le plus profond possible : «oui-oh». Veillez à inspirer plus fort sur le «oh» et notez le changement
de position de votre langue…
Soyez patient : cet exercice devra probablement être répété fréquemment et
sur plusieurs harmonicas avant que vous ne parveniez à réussir une véritable
altération.
43
Rejoignez
le club Hohner !
et gagnez un harmonica*
www.hohner.fr/newsletter
44
* voir les conditions sur le site