Alain Jean-Marie + François Ripoche Duo piano / saxophone ténor

Comments

Transcription

Alain Jean-Marie + François Ripoche Duo piano / saxophone ténor
Alain Jean-Marie + François Ripoche
Duo piano / saxophone ténor
Contact : [email protected]
33 (0)6 16 47 64 26
www.fripoche.com
Jazz soyeux
Alain Jean-Marie et François Ripoche se connaissent et s’apprécient depuis de longues années. De générations
différentes, ils ont en commun une formation musicale qui est aussi passée par l’école des bals et des fanfares. Ils se
sont croisés sur scène il y a quinze ans, en quartet. Depuis fin 2013, ils se produisent en duo, dans une association pas
si fréquente : piano et sax ténor. Un enregistrement destiné à un disque est en projet pour 2014.
Le répertoire exploré est pour l’essentiel constitué de standards, pas parmi les plus connus. La set-list varie de concert
en concert, mais on y trouvera souvent :
• des chansons du music hall des années 30, par exemple Out Of Nowhere, créé en 1931 par Bing Crosby et
immortalisée par Coleman Hawkins ou Charlie Parker, ou You And The Night And The Music, créé en 1934 à
Broadway et repris (entre autres !) par Chet Baker (qu’Alain Jean-Marie a accompagné à plusieurs reprises) ;
• des classiques du bebop, par exemple Bright Mississippi de Thelonious Monk ou Slow Trane’s Blues de John
Coltrane ;
• des titres empruntés au répertoire de Stan Getz, par exemple The Peacocks, enregistré en 1975 en duo avec le
pianiste Jimmy Rowles, ou Voyage, enregistré avec le pianiste Kenny Baron en 1987.
L’équipe en tournée
Elle est constituée de trois personnes :
• Alain Jean-Marie, piano ;
• François Ripoche, saxophone ténor ;
• Olivier Ménard, régie et son.
Fiche technique
Voir fiche détaillée jointe.
(photo : Émilie Barteau)
Alain Jean-Marie
Né en 1945 à Pointe-à-Pitre, Alain Jean-Marie apprend
le piano en autodidacte dès l’âge de huit ans. Adolescent,
il fait ses débuts professionnels dans les bals en Guadeloupe et en particulier au sein de l’orchestre de Robert
Mavounzy.
En 1973, Alain Jean-Marie s’installe à Paris et joue avec
Al Lirvat. Rapidement reconnu comme un partenaire de
premier choix, il est abondamment sollicité depuis lors et
accompagne régulièrement les plus grands : Chet Baker,
Sonny Stitt, Art Farmer, Johnny Griffin, Lee Konitz, Bill
Coleman, Max Roach, Benny Golson, Christian Escoudé...
Prix Django Reinhardt en 1979, il accompagne régulièrement la chanteuse Dee Dee Bridgewater à partir de 1986,
époque à laquelle elle le sollicite pour accompagner son
spectacle consacré à Billie Holiday, Lady Day. En 1987,
Alain Jean-Marie enregistre en duo avec le contrebassiste
Niels-Henning Orsted Pedersen (Latin Alley). En 1990, il
enregistre également The world is falling down avec Abbey Lincoln, aux côtés de Jackie McLean, Billy Higgins
et Charlie Haden. Il joue et enregistre aussi fréquemment
avec Barney Wilen (La Note Bleue en 1986 puis Dreamtime en 1992), avec Henri Texier et Aldo Romano (The
Scene Is Clean en 1991) ou encore avec Michel Graillier
(ils enregistrent en 1991 deux superbes albums de duos
de pianos Portrait in Black and White et Oiseaux de Nuit
qui ne seront édités qu’en 2004 et 2005).
En 1992, il entame la suite Piano Biguines avec l’album Biguines Reflections. Il puise ici dans ses racines
antillaises et y adjoint sa culture bebop dans un mariage
biguine-jazz particulièrement réussi, où il rend hommage
aux fondateurs, Al Lirvat, Robert Mavounzy ... Alain
Jean-Marie fera des émules et crée ainsi un mouvement
musical original, en gestation déjà dans les premiers enregistrements sous son nom.
Parallèlement, Alain Jean-Marie se produit en trio ou
quartet plus strictement jazz, avec Gilles Naturel et John
Betsch (Lazy Afternoon - 2000), Gilles Naturel et Philippe Soirat, Anne Pacéo, Darryl Hall, Guillaume Naturel,
Olivier Témime...
Le solo ne lui est pas non plus étranger. Il a enregistré
trois albums seul, dont Afterblue, pour lequel il reçoit le
prix Boris Vian de l’Académie du Jazz (1999 - meilleur
album de jazz français) et le Django d’Or (2000 meilleur musicien français de jazz).
Alain Jean-Marie multiplie les concerts et devient également l’un des piliers du jazz parisien, familier du Petit
Opportun, du Duc des Lombards, du Sunset/Sunside, des
Sept Lézards, du Franc Pinot, ou de Autour de Midi.
En 1999, il crée un duo avec la chanteuse Morena Fattorini : le répertoire, constitué d’arrangements et de compositions originales, fait dialoguer les mémoires musicales
écrites et orales (chants baroques, airs d’opéra, lied allemand, jazz, improvisation, polyrythmies afro-américaines
et caribéennes...).
Discographie sélective
Piano solo
Films - Jazz’n (e)motion (1997)
Afterblue (1999)
That’s What (2004)
Autres formations et collaborations
Piano Biguines (1969)
Alain Jean-Marie Trio, avec Gus Nemeth et Al Levitt (1979)
African Roots in Music avec Ramadolf et Edja Kungali (1981)
Latin Alley (1987)
La Note Bleue, avec Barney Wilen (1986)
Biguine Reflections, avec Eric Vinceno et Serge Marne (1992)
Dreamtime, avec Barney Wilen (1992)
The Scene Is Clean, avec Henri Texier et Aldo Romano (1991)
Biguine Reflections II, avec Eric Vinceno et Jean-Claude
Montredon (1996)
Fanny’s Dream, avec Roger Raspail ensemble (1997)
Biguine Reflections III - Sérénade, avec Eric Vinceno et
Jean-Claude Montredon (1998)
Lazy Afternoon, avec Gilles Naturel et John Betsch ( 2000)
Biguine Reflections - Delirio, avec Eric Vinceno et JeanClaude Montredon (2000)
Oiseaux de nuit, avec Michel Graillier (2004)
Portrait in Black & White, avec Michel Graillier (2005)
Live in Paris, avec Ted Curson ensemble (2006)
Gwadarama, avec Marcel «Mano» Falla, Raymond
Greco et Roger Raspail (2009)
Abandon à la nuit, avec Morena Fattorini, Vincent Ségal,
Xavier Desandre Navarre et Roger Raspail (2010)
Biguine Reflections V - Tropical Blues, avec Eric Vinceno
et Jean-Claude Montredon (2013)
(Photo : Yves Moch)
François Ripoche
Il a débuté le saxophone dans l’harmonie municipale de
sa commune à l’âge de huit ans. A ensuite découvert le
rock, la batterie, puis le jazz. A suivi des études classiques au Conservatoire de Nantes, puis des stages jazz
avec Jo Lovano , Dave Liebman, Lee Konitz …
Tout en développant son expérience de musicien improvisateur (avec, entre autres, Sarah Lazarus, Roger Guérin,
Georges Arvanitas, John Betsch, Jean-Jacques Avenel, Simon Goubert, Louis Sclavis, Eric Le Lann, Steve Potts),
il s’intéresse aux formes pluridisciplinaires : ciné-concerts, musique et théâtre, musique et vidéo... Il a travaillé
dans ces contextes avec le réalisateur Melvin Van Peebles, le sound designer Tu Duu-chi, le vidéaste Pierrick
Sorin, le saxophoniste Steve Potts ou encore Katerine, les
comédiennes Irène Jacob et Héléna Noguerra ...
François Ripoche a mené plusieurs formations : Out of
the blue, Misters de l’Ouest. Il est actuellement leader du
groupe « Francis et ses peintres » avec lequel il a enregistré deux albums - le troisième est sorti début 2014,
auxquels s’ajoute le projet 52 reprises dans l’espace
avec Katerine (projet qui a beaucoup tourné en France et
ailleurs).
Très actif sur la scène de jazz nantaise, il a monté - et
crée toujours - de nombreux projets autour de différents
répertoires et notamment des hommages à John Coltrane,
Wayne Shorter, Thelonious Monk, Joe Henderson, Ornette Coleman.
Il est membre des groupes Orphi Cube et Gros Cube,
dirigés par Alban Darche (avec, entre autres, Sylvain
Rifflet, Matthieu Donnarier, Sébastien Boisseau, Didier
Ittursary).
Quelques repères depuis 1990
Jazz / Musique improvisée
• Le Gros Cube, Alban Darche
• Collaboration avec le vidéaste Pierrick Sorin pour l’installation Portaits mobiles avec objets associés jouée en
février 2008 au TNB Rennes, à Breizh Touch (Paris) en
septembre 2007 et à Busway (Nantes) en novembre 2006.
• Out of the blue, quintet électro-jazz avec vidéo.
• Initiateur du projet Les Misters de l’Ouest, sextet hommage aux musiques des séries télé (Festival de Nice, Le
Sunset, La Guinguette Pirate, La Maroquinerie ...).
• Le Grand Bassam, groupe Pulse et la troupe Yelemba
d’Abidjan (concerts en France, Côte d’Ivoire, Guadeloupe, enregistrement d’un album).
• Création Hommage à Don Cherry, avec le Gembé Brass
Band (Bénin), joué en France, au Bénin et au Mali (Festival au désert et enregistrement d’un album.
• Co-initiateur du festival Jazz-sur-Lie.
Autres musiques
• Tournées avec le chanteur Katerine (tournées françaises,
San Francisco, Portland, Montréal, Québec ...). Arrangements des cuivres sur deux albums de Katerine.
• Poiccard 5têtes (dont une création avec Melvin Van
Peebles pour le Festival des 3 Continents).
Ciné-concerts
• Tabu (F. W. Murnau - muet - 1934) en solo
• Oyuki la vierge (Mizoguchi - muet - 1935)avec Francis
et ses Peintres, Emiko Ota et Maia Barouh, au festival
Paris Cinéma, à Nantes, au Japon.
• El Vampiro (F. Mendez - parlant - 1957), collaboration avec différents invités selon les diffusions : Jackie
Berroyer, Ryen Eggleston (Golden Boots), Stéphane
Louvain, Federico Pellegrini (French Cowboy)... Joué au
Grand T (Nantes), à Tucson (Arizona), à Paris Cinéma.
• L’Inferno (Bertolini, Liguoro, Padovan - muet - 1911)
en collaboration avec Steve Potts et Federico Pellegrini
(French Cowboy) au festival Paris Cinéma.
• Broken Blossoms (D. W. Griffith - muet - 1919) avec le
sound designer taïwanais Tu Du-chii pour le Festival des
3 Continents (Nantes) et Paris cinéma.
Théâtre
• Lecture musicale La tête et les jambes avec Héléna
Noguerra et Natacha Régnier (en alternance).
• Duo avec Irène Jacob pour la lecture musicale
Les trous d’air de Roland Topor, en 2011.
• La cuisine d’Elvis (Lee Hall), avec la compagnie Les Skamps.
• Alice, petite forme explosive, d’après Lewis Carroll,
concert théâtral avec vidéo.
• Jason et Médée, d’après Heiner Müller par la Compagnie du Rictus.
• Artaud le momo, lecture musicale par la Compagnie MTA.
Discographie sélective
• Francis et ses Peintres - Francis et ses Peintres (2014)
• 52 reprises dans l’espace - Francis et ses Peintres
et Katerine (Barclay)
• La paloma - Francis et ses peintres (Yolk)
• Le Gros Cube Vs Katerine (Yolk)
• Les créatures et Huitième Ciel - Katerine (Barclay)
• Le souffle des terroirs - nonet de jazz (Yolk)
• L’OrphiCube (pépin&plume) - Alban Darche
• Xmas Songs - Alban Darche
(Photo : Greg Bréhin)
Alain Jean-Marie & Francois Ripoche
Janvier 2014
FICHE TECHNIQUE SON
L'organisateur doit fournir une sonorisation de qualité, ainsi qu'un technicien qualifié
assurant l'installation et la sonorisation.
SONORISATION
Console
Analogique Midas/ Soundcraft/ Yamaha PM
12 voies avec correcteur paramétriques
Numérique Soundcraft serie Vi/ Yamaha
Contrôle
1 égaliseur 1/3 octave 2x30 bandes Apex/ Klark (si console analogique)
1 lecteur CD
BACKLINE/ ACCESSOIRES
1 piano à queue C3/C7 Yamaha accordé
1 banquette piano
IN
SOURCE
MIC
STANDS
1
PIANO low
414/ KM 84
GRAND
3
SAX TENOR
441/ RE 20
GRAND
2
PIANO hi
414/ KM 84
GRAND
piano
Ténor
Public

Similar documents