Mars 2011

Comments

Transcription

Mars 2011
Mars 2011 - No 5
More than just
warehousing
NEWS
Velogic renforce
sa présence
dans l’océan Indien
FOCUS
De grands défis
pour une Grande île
MESSAGES
United and international
Collaborative
Leadership
La collaboration au sein d’une équipe est
primordiale pour la réussite. Mais pour qu’il
y ait une bonne collaboration, il faut positiver. Car l’être humain a malheureusement
tendance à ne voir que la petite tache sur
le grand mur blanc. Pour encourager la collaboration et la solidarité, il nous faut faire
des suggestions constructives, voir le verre
à moitié rempli plutôt qu’à moitié vide, ce
qui nous aidera à progresser ensemble.
Le CEO de Rogers nous invite à mettre en
pratique le Collaborative Leadership afin
que nous soyons plus coopératifs, et que
nous soyons des leaders collaboratifs dans
l’intérêt de l’entreprise.
Bertrand Abraham
Division Manager – HR
Welcome to 2011, to the Year of the Rabbit and to
the 5th Edition of Le Manifeste. Even in such a sentence, we can read at least three distinctly different
cultures, Gregorian, Chinese and French, which
illustrate the international environment we live
and work in today.
It’s this internationalism that Velogic embraces and
continues to expand into, with its ever increasing
global reach, be it the opening of new countries
(Reunion January 2011), or our enlarged overseas
Agency networks (mainland Africa November
2010) or through our ever growing overseas customer base, such as Arcadia, United Kingdon, and
Sytia, France.
Indeed, our internationalism along with our professionalism and our unity of purpose will be the
factors of our success in 2011, as they were in 2010.
Velogic emerged last year as a united, single, internationally present, service provider, that is now
well placed to go to the next level. However, the
business environment of 2011 is not an easy one,
and all of us must be aware of the fragile Eurozone economies, of a hesitant recovery in USA,
and yet Asia continues to grow both domestically and Internationally. We are well placed, after
two years of consolidating and building our capabilities, to launch ourselves into these markets and
seize our rightful opportunities.
At the recent Network meeting in November 2010,
all of our Velogic Country Managers worldwide
came together in Mauritius for a week long session and after very objective and meaningful discussions there was full alignment and unity of
purpose, intent and execution that never existed
before within Velogic.
Collectively, you closed the last financial year with
an excellent push that allowed us to show our
shareholders we are back, collectively you have
opened the first quarter of this financial year also
in great style. With your combined focus, intent,
and unity, collectively we will get through this second quarter (our most challenging period of the
year), with a positive result which will truly illustrate that the consolidation of the last two years
was the right thing to do.
The year of the rabbit is typified as a “placid year,
a time to lick our wounds after the ferocious year
of the Tiger“, but we are VELOGISTICIANS, we
don’t INTEND to relax, for us 2011 will be the year
we step up and MAKE OUR MARK on the international stage. I do hope you enjoy this edition
of Le Manifeste and like me, take pride in the accomplishments we have made and will continue
to make in the Year of the Rabbit. Enjoy the Ride!
Ian Claxton
Managing Director
ACTUALITéS
p
Jérôme Payet, Sylvie
Dijoux, Josette Auche et
Benjamin Archambault.
LA RéUNION
Velogic renforce sa présence
dans
P
l’océan Indien
our Velogic, représentée sous la marque
VSR, Velogic Seafrigo R’frigo, créée en
décembre dernier, La Réunion est un
marché important et essentiel au renforcement des
synergies entre les stations existantes, à Maurice,
en France, à Madagascar et en Inde. C’est la raison
pour laquelle de nouveaux bureaux ont ouvert leurs
portes, en octobre 2010, à Gillot pour les activités
aériennes et à La Possession pour des services
maritimes.
D’une part, Velogic se devait d’être présente à
l’île sœur compte tenu des volumes importants
échangés avec la métropole ; d’autre part l’entreprise souhaite pérenniser et développer son portefeuille actuel au départ de la France métropolitaine vers La Réunion grâce à la structure existante
de Seafrigo pour le maritime et à l’ouverture de
l’agence à Gillot. La stratégie derrière ce choix est
de renforcer la qualité des relations entre Velogic
et le groupe Seafrigo, d’innover grâce aux marchés
niches que Velogic ne traitait pas jusqu’ici sur
l’océan Indien. Le développement du fret périssa-
ble s’avère être une autre motivation de l’entreprise,
qui vise à donner à sa clientèle des solutions logistiques rapides et globales et des réactivités locales.
« La rigueur des opérations Seafrigo est un
avantage indéniable dans la maîtrise du marché
local, qu’il soit périssable ou du “general cargo”,
souligne Benjamin Archambault, Country Manager
à La Réunion depuis octobre 2010. La plus grosse
difficulté pour la mise en place de la structure est
de marier les deux cultures d’entreprise, Velogic et
Seafrigo
étant
rigoureusement
différentes.
L’adhésion des collaborateurs, des clients et des
collègues est indispensable, ainsi que l’écoute
et l’empathie qui sont absolument cruciales pour
aboutir au succès de VSR. » « Par ailleurs, la venue
de Philippe Espitalier Noël est la confirmation de
l’implication de notre management dans la stratégie
de déploiement de l’empreinte Velogic sur l’océan
indien », ajoute Benjamin Archambault au sujet de
la visite du CEO de Rogers, qui faisait partie de la
délégation présidée par le Premier ministre en visite
officielle à La Réunion, les 24 et 25 janvier dernier.
MOz AMbIq UE
Velogic relocates its office in Beira
Things have been moving, literally, for Velogic, in
Mozambique. The company has relocated its office in
Beira, some 1,200 kilometers from Maputo and Yusuf
Peeraullee – Manager Finance from Velogic Mauritius
– has temporarily stepped in since January to manage
Velogic’s Mozambican platform, following the departure of André Baya.
Beira, a coastal city which is the country’s second
largest, is located in the central region of Mozambique in the Sofala Province, and is an important trade
point in the East African region. This relocation initiative, undertaken last October, has outlined Velogic’s
quest for excellence, and has had a twofold objective.
On one hand, it is in line with Velogic’s philosophy of
cost minimisation. And on the other hand, it is aimed
at enhancing the company’s visibility. Velogic’s office
is now situated in a building having a key location right
next to one of the largest
roundabouts in Beira.
The office’s layout
allows, as per Velogic’s
criteria, for heightened
comfort with a spacious
and attractive design and
its image on the outside
has also been looked
into. TNT signs have
been affixed, thus improving the brand’s local
visibility.
3
ACTUALITéS
PLAN STRATéGIq UE
Un « Network meeting »
pour des liens plus solides
C
réer des
liens, en
renforcer
d’autres… C’était là
l’un des principaux objectifs du Network meeting
qui a réuni les Country Managers, Division Managers et Business Unit Managers du 15 au 20
novembre dernier. Cette semaine de travail, qui comportait
aussi un volet team-building et
un atelier de trois jours sur le
Self Leadership, leur a offert
l’occasion d’une rencontre hors
du cadre du bureau pour faire
le point, planifier et passer en
revue le plan stratégique de la
compagnie sur trois ans (20102013). Un exercice annuel qui
coïncidait avec le premier anniversaire de Velogic.
Le Network meeting avait pour
but de synchroniser les objectifs
de tous les pays et de tous les
Business Units, explique Vincent Pilot, Division Manager –
Commercial de la compagnie.
« Certes, Velogic a une stratégie
d’ensemble sur le thème “Unlocking Potential”, mais chaque entité a son propre plan stratégique
sur trois ans. Il s’agissait de partager les informations avec tout
le monde, de faire ce qu’on appelle un “alignment of intent”. »
Se tenir au courant de ce que
fait chaque pays ou chaque Business Unit, est « dans l’esprit
même du “collaborative leadership” que préconise Rogers »,
ajoute Bertrand Abraham. Pour
son plan stratégique 2010-2013,
Velogic a défini trois orientations
principales : Turning around less
performing entities, Delivering
service excellence et Creating
a performance-oriented culture.
Ensuite, c’est à chaque équipe
de choisir le secteur auquel elle
accordera la priorité et d’établir
sa propre stratégie, en fonction
des particularités culturelles et
des réalités des affaires du pays
où elle se trouve. « Et au final,
c’est l’entraide qui entre en jeu
pour atteindre ces objectifs »,
note le Division Manager – HR.
Les résultats financiers de
l’année écoulée et les objectifs
pour les trois ans à venir ont
aussi été passés en revue.
Toutefois, il ne faut jamais oublier que la performance, plus que
Team-building et anniversaire
Il n’a pas été question que de travail durant cette semaine. Une session de team-building a eu lieu le mercredi 17 novembre à Casela,
où les participants ont pu faire du quad et de la tyrolienne. « Avec
les collègues, on communique généralement par téléphone ou par
e-mail, mais là, nous avons pu discuter de vive voix et développer
les liens hors du cadre professionnel », note Bertrand Abraham, en
faisant ressortir que le Network Meeting a aussi permis à l’équipe
dirigeante d’évoquer de nouveaux projets et certaines initiatives,
comme celles qui ont trait à la formation continue, à la responsabilité sociale de l’entreprise… Des initiatives qui, pour une entreprise qui fêtait sa première année d’opération, ont une valeur plus
que symbolique… Un cocktail était organisé le 16 novembre au
Sheraton, réunissant managers et clients. Lors de cette fête, les
invités ont pu exprimer leurs vœux au n°1 de Velogic, Ian Claxton,
qui fêtait lui-même son anniversaire.
4
jamais, est associée à l’attitude
autant qu’aux stratégies. D’où la
tenue, pendant trois jours, d’un
séminaire axé sur le Self Leadership. Cette formation assurée
par le consultant singapourien
Andrew Bryant se proposait
d’aider les managers et autres
leaders à se familiariser avec les
facettes du management moderne : comment gérer son entreprise ou son département, comment gérer les autres et surtout
comment se gérer soi-même…
Ces trois concepts majeurs
comprennent des notions essentielles comme la gestion
du temps, l’établissement des
objectifs, la gestion de la performance et des relations entre et
avec les employés. « Ce séminaire avait aussi pour tâche de
nous aider à comprendre ce que
déléguer veut vraiment dire »,
explique Bertrand Abraham. Car
s’il est question, en matière de
Self Leadership, de réflexion sur
la stratégie ou sur les modèles
économiques, le facteur humain
n’en est pas moins un des aspects les plus délicats à prendre
en compte.
ACTUALITéS
INNOVA
More than just warehousing
S
torage and distribution
have taken a new innovative turn since last October. Velogic has extended its
warehousing services by opening a new warehouse facility
of 4,000 m2 in Riche-Terre. As a
result, the company is now able
to offer full warehousing services around the clock, and has
brought real value-addition to the
field of warehousing and stock
management.
This extended service is however not just about warehousing.
It entails a wide range of activities and opens up new attractive opportunities for Velogic’s
customers. One of the activities
is multi-store order preparation
services, which implies well organised replenishment of trucks,
at shorter distance from the customer.
Last year Velogic was successful in obtaining a major contract
with Phoenix Beverages Ltd
(PBL) to conduct cross-docking
operations of its beer and soft
drinks products, which are distributed to retail outlets in the
Northern part of Mauritius. This
project marks the achievement
of a milestone for Velogic in
its quest to deliver tailor-made
supply-chain solutions to leading
customers.
As such, to carry out this activity successfully, a 24/7 operation was implemented. Thirty
employees have been trained
to be part of the cross-docking
team. They now work on a eight
hour shift system which allows
the warehouse to be in operation twenty-four hours a day. As
Raj Ghoorbin, Operations Manager – Warehouse emphasizes,
‘the warehouse works on a 24/7
basis. And this is in line with the
concept which the government
has been promoting.”
The synchronization of the
cross-docking process is a complex one. From 8pm to 6am Velogic trucks bring the consumer
goods to Velogic’s cross-docking
site and backhaul the “empties”
to PBL’s main distribution centre
in Phoenix.
THREE OR FOUR MILK-RUNS
Velogic’s dedicated operatives
at the cross-docking site carry
out the loading and unloading of
Velogic’s trucks and PBL distribution vehicles during the night
and morning shift, respectively.
Following which, as Raj Ghoorbin
explains, “When PBL’s delivery
lorries leave Phoenix in the morning, they do the delivery rounds
in the central parts of the island,
come to Riche Terre to replenish
their load, and head to the North
for other deliveries. This means
that a lorry which usually does
one round per day – while considering traffic jams – now does
three to four milk-runs.”
The success of this operation is
above all attributable to the proactiveness, agility and perseverance
of the Velogic Mauritius team,
who set up the warehouse-Riche
Terre within a tight timeframe.
The synergy derived from
the integration of the various
logistics services under a single brand has allowed Velogic to
service PBL seamlessly. “We
provide a rapid service, with
enhanced time and personnel
management systems,” says Raj
Ghoorbin. Velogic’s abiity to offer a one-stop shop service
makes trade easier for its
customers.
A strategic
location
The warehouse is strategically
located just a few minutes away
from Port Louis. For this new innovating project Velogic has revamped a building belonging to
the Société de Filature de Riche
Terre. The building which is found
behind the commercial centre of
Riche Terre also neighbours the
economic zone: Jin Fei.
5
ACTUALITéS
VELOGIC FRANCE
Un geste pour les enfants
de Madagascar
D
q
Les salles de classe sont
pourvues de nouveaux
meubles.
u mobilier acheminé gratuitement vers Madagascar... cette initiative
de Velogic France, en collaboration avec Velogic Madagascar, a
bénéficié à une école construite
récemment dans le quartier défavorisé de Fitroafana, non loin
d’Antananarivo. L’entreprise a
répondu positivement au projet
pédagogique des associations
Domino et Sekool Madagascar qui consistait en la création
d’une école publique, comportant toutes les aménités nécessaires afin que les enfants du
quartier puissent s’épanouir
et acquérir des connaissances. Ainsi, Velogic a
assuré, de la France,
en novembre dernier, le transport
d’un container rempli de meubles destinés à accommoder les
diverses salles de classe.
« Velogic a été heureux de pou-
voir accompagner son client de
longue date sur ce projet, afin
d’aider des enfants en situation
difficile. Nous ne connaissons
pas cette situation en Europe
et cela nous a beaucoup interpellés », souligne Gilles Kaba, Country Manager de Velogic France.
Pour sa part, Frédéric Facchini,
entrepreneur et initiateur de
Sekool Madagascar, se dit heureux de la contribution de Velogic. « Nous travaillons depuis
de longues années avec Velogic
et toujours en bonne intelligence. Lorsque Gilles Kaba m’a
annoncé que Velogic prenait en
charge le transport du mobilier
des bureaux de Princesse Tam
Tam pour équiper les classes de
l’école, cela a été un vrai moment de bonheur de voir ainsi
une mobilisation aussi enthousiaste autour de ce projet. Tous les
habitants du quartier, et surtout
les enfants, remercient Velogic
pour ce geste au grand coeur. »
RéCOMPENSE
Les décorés malgaches de Velogic
p
Les six employés décorés ont contribué
au développement de leur entreprise et de la nation.
Ils ont, chacun à leur manière, contribué au développement de leur entreprise… Ce qui a valu à six
employés de Velogic Madagascar d’être décorés
lors d’un déjeuner dansant le 22 janvier, à l’espace
IMAHO Soavinimerina au nord d’Antananarivo.
Leurs récompenses leur ont été remises, en
présence des directeurs de l’entreprise, par un
6
représentant de l’Etat qui les a remerciés pour
avoir, dans le même temps, participé au développement de la nation.
Quatre des six décorés ont obtenu une distinction honorifique, argent et bronze : feu Laurent
Rajemison, Régis Rakotovao, chef-vigile, Louisette
Raholiarimanana et Alain Jheny Andriamananjara,
passeur de pièces. Sergio Raoul Tinnio, directeur
des Opérations, et Estelle Randrianaivo, femme de
ménage, ont reçu, pour leur part, une distinction
bronze. « Je suis fier d’avoir été décoré, confie Sergio Raoul Tinnio. Cela renforce d’autant plus mon
sentiment d’appartenance à la société. »
Le déjeuner dansant, organisé pour marquer le
début de l’année, a également été l’occasion pour
les « Vélogiciens » malgaches de s’octroyer un
temps de détente et de divertissement avant de
reprendre de plain-pied leurs activités.
ACTUALITéS
INTERNATIONAL JOCKEYS DAY
The Velogic Cup
V
on the race track
elogic jumped right onto the race
track to promote its horse transportation service. The company
sponsored the fourth race on the International Jockeys Day held on the first
week-end of December last year.
“Velogic is proud to have been associated with some of the world’s best
jockeys and finest Mauritian horses. It
also reflects our commitment to work
alongside the Mauritius Turf Club as
our privileged partner. The initiative has
paid off: Velogic is now experiencing increased support from various stables
and from the Mauritius Turf Club itself,”
comments Velogic’s Mauritius Sales &
Marketing Manager, Nicolas Carosin.
The race sponsorship has proved to
be an effective means to enhance both
local and international exposure of the
Velogic brand. The International Jockeys
Day was broadcast live in a number of
countries including France, Reunion Island and South Africa. Velogic’s five main
business partners from the shipping and
airline sectors also attended the event.
“The Velogic Cup is
in line with our inter
international brand exposure
strategy. The passion,
agility and focus with which
the winning team of horse
and man reached for its aim
reflects the spirit that drives the
Velogic team,” says Vincent Pilot,
Rogers Logistics Division Manager
– Commercial.
The Velogic Cup was won by
Princely Reason and its jockey Sebastien Pasquier. Velogic’s Chief
Executive Officer Ian Clax
Claxton gave away the Owner’s Award and André de
Comarmond the Trainer
Award. Nicolas Carosin
handed over the Jockey
Award and Fabien de
Comarmond the Groom
Award.
7
PORTRAITS CROISéS
L’agilité,
la clé à tous les défis
Ils savent s’adapter aux situations les plus complexes.
Se plier aux exigences des clients fait partie de leur
quotidien. Colette Sordi et Fabien de Guardia ont fait de
l’agilité – l’un des piliers de Velogic – leur principal atout.
C
’est un poste à multiples facettes qu’occupe Colette Sordi chez
Velogic, en France. A son arrivée en septembre 2006 en tant
que Responsable du Customer Service, elle se voit charger de
la gestion du système d’exploitation SATELLIT, ce qui vient s’ajouter
à la gestion des litiges, de la clôture et de la rentabilité des dossiers,
des tarifs-clients ou encore à la formation des nouveaux arrivants…
« Je veille à la gestion et à la bonne marche du bureau. » C’est ainsi
que Colette Sordi qualifie sa fonction de responsable d’exploitation,
un poste qu’elle occupe depuis le 1er octobre 2010. Elle n’hésite pas
à se mettre en quatre pour répondre aux exigences tarifaires des
clients réclamant « les meilleurs services à des prix incroyablement
bas », tout en restant à l’écoute des équipes import et export. Elle
s’assure aussi du respect de toutes les procédures et de la rentabilité
malgré un contexte économique incertain et une « concurrence démentielle ». Son secret ? Etre flexible, « relativiser les choses, répondre aux attentes des clients en toute circonstance en s’appuyant sur
la collaboration de nos différents bureaux et agents. »
Son expérience lui a aussi appris à faire preuve de rapidité de jugement, à déterminer la meilleure solution à mettre en œuvre et à passer à l’action. Vite. « Ce qui est toujours plus facile à dire qu’à faire »,
concède cette habitante d’Herblay, dans le Val d’Oise, qui est
très heureuse, tous les soirs, de regagner « le calme de la semicampagne », où elle vit avec son mari.
O
perations
Manager
du
Workshop et du Dépôt chez Velogic, Fabien de Guardia compte
tout juste deux années de service.
Deux années pendant lesquelles le
jeune homme, initialement recruté comme Workshop Manager, est amené à gérer de
fil en aiguille toutes sortes de situations qui ne
font pas partie de ses attributions. En effet, si ses
responsabilités consistent à la base à développer
le business de la modification de conteneurs – la
réparation ou encore la préparation de conteneurs
pour l’exportation de produits textiles – il se trouve
très vite confronté aux problèmes qui affectent
d’autres activités, notamment celles du Dépôt.
Il n’est heureusement pas homme à baisser les
bras devant ces défis. « J’ai toujours été attiré par
8
tout ce qui est du domaine technique », explique-til. Il a aussi l’avantage de bien connaître ce secteur,
puisqu’il a travaillé quelques années chez un concurrent de Velogic et compte une solide expérience
en gestion. Ce qui, dit-il, lui a permis de s’adapter
rapidement. S’adapter. Ne pas attendre de « solutions miracle toutes prêtes »…
Face à des clients exigeants, il faut des munitions
adaptées : « Etre vifs, concis, proactifs et évaluer
les risques. » Et surtout, avoir un plan d’urgence
pour faire face aux problèmes les plus complexes
– aussi bien « les défis pratiques liés aux design
d’un projet que des difficultés liées à des pannes
d’équipements ou à des délais de production réduits. »
Aujourd’hui, ce jeune père de famille habitant à
Calodyne reconnaît que si les études ou les formations sont nécessaires, il n’y a que l’expérience qui
puisse vous forger le caractère.
FOCUS
p
L’équipe malgache au complet.
VELOGIC MADAGASCAR
De grands défis
pour une Grande île
C’est à Antananarivo, capitale de Madagascar, que se trouvent les locaux
principaux de Velogic Madagascar. Ici, Jean Moutton, le directeur
général, est entouré d’une équipe d’une centaine de personnes
qui ont à cœur le développement de cette branche dans la Grande île
et ce, face aux différents challenges…
C
’est en 1993 que Velogic à Maurice décide
d’ouvrir une agence à Madagascar. L’île est
alors promise à de grands développements
économiques, notamment avec l’implantation de
compagnies mauriciennes dans le textile et autres. Si des développements fructueux ont effectivement eu lieu, le pays est néanmoins en crise
politique depuis janvier 2009. « La crise rend la
compétition encore plus rude et complique les démarches administratives, la grève dans les ports
ralentit les activités, et les infrastructures – dont
l’état des routes – laissent beaucoup à désirer. La
conjoncture n’est pas simple, cette crise a eu de
grosses répercussions dont la perte de l’AGOA, le
retrait de tous les financements extérieurs. Tous
les investissements sont arrêtés mais il est fort
probable que dès la sortie de crise, les activités reprennent», affirme avec confiance Jean Moutton,
le Country Manager de Velogic Madagascar, en
poste depuis le 1er mars 2007.
La société ne compte pas se laisser démotiver.
En 18 ans, Velogic Madagascar en a parcouru du
chemin : outre sa présence à Antananarivo, la société a procédé à l’ouverture de différents bureaux
dans plusieurs provinces de l’île, Ivato, Tamatave,
Majunga, Fort-Dauphin et Antsirabe. Depuis sa
création, elle offre le service de transit international,
elle est commissionnaire agréé de transport et de
douane et Velogic Madagascar a également, dans
son portefeuille, les services de dédouanement,
l’entreposage libre et sous douane de 1,150m2. Le
service groupage a, quant à lui, vu le jour en 2007
et le portefeuille clients n’a pas cessé de se développer depuis. Autre activité : le service déménagement. Il a été initié en 2008 et a pu se développer
avec le départ définitif de plusieurs investisseurs
étrangers, à cause de la crise politique locale qui a commencé en 2009. Velogic inclut
aussi dans ses services un partenariat avec
l’Assurance, BRUGASSUR. « Si Velogic Madagascar était initialement connu dans le textile, nous
avons diversifié nos services et servons maintenant divers secteurs (textile, BTP, pharmaceutique,
automobile) », souligne Jean Moutton.
COMPéTENCES LOCALES VALORISéES
Enthousiaste, proactive et professionnelle,
l’équipe a su évoluer avec le temps et en s’adaptant
aux besoins des clients. La plupart des employés
ont commencé leur carrière professionnelle chez
Velogic Madagascar et certains d’entre eux ont
grandi au sein de la société, à l’instar de Valérie
Rakoto qui a commencé chez Velogic comme
comptable en août 2001. Elle a été promue chef
comptable en janvier 2005 et elle est le contrôleur
de gestion depuis mai 2007. Preuve est que les compétences locales sont valorisées, sur la base du professionnalisme. Comme Valérie, d’autres collègues
ont ainsi pu gravir les échelons au sein de la société.
Un professionnalisme et un dévouement qui ne
sont que des atouts majeurs pour l’année en cours.
« Pour 2011, nous misons sur le développement de
notre portefeuille clients en diversifiant nos activités
et sur celui de notre participation active aux grands
projets du pays. Je suis en permanence à la recherche d’informations et d’établissement de relations
avec les représentants des grands groupes miniers (SNC Lavalin, RIO TINTO, AMBATOVY, WISCO)
afin de placer Velogic sur les rangs des logisticiens
transitaires capables de participer aux différents
tenders qui sortiront lorsque la crise politique sera
résolue », conclut Jean Moutton.
9
CSR/ACTIVITéS
JOURNéE RéCRéATIVE
Les enfants à l’honneur
P
longeon dans la piscine, jeux, repas copieux… 125 enfants des quartiers défavorisés
de Roche-Bois et des quartiers avoisinants
étaient les invités de Velogic le 21 décembre 2010
à la journée récréative organisée à leur intention
au Centre de Pointe aux Sables. Dans une atmosphère ludique et enjouée, les enfants, âgés entre
huit et seize ans, ont profité de la piscine et se
sont prêtés aux funny games organisés par Sandra
Juste, Customer Service Agent basée aux Opérations Maritimes et membre du comité CSR de
Velogic. Comme récompense, l’équipe gagnante a
obtenu une corbeille ménagère.
A l’heure du déjeuner, les enfants se sont régalés
d’un mine frit avant de se remettre aux jeux vers
14 heures. Cette journée bien réussie a longtemps
été préparée par l’équipe CSR de Velogic, qui se dit
très satisfaite du déroulement des activités. Grâce
à cette fête, Velogic
a pu se rapprocher
des enfants de
Roche-Bois et cela,
dans le but de leur
prodiguer un peu
de bonheur particulièrement durant la période des
fêtes.
CHANTS DE NOëL
Les petits chanteurs
de Roche-Bois
Les employés de Velogic, hors comité CSR, ne
sont pas restés insensibles à cette démarche,
ayant contribué financièrement afin que les enfants
puissent aussi bénéficier d’un goûter à 10 heures
et à 15 heures. La journée s’est terminée par une
distribution de cadeaux ; chaque enfant a reçu soit
un sac à dos, soit un t-shirt ou encore un plumier.
« Cette journée inoubliable m’a fait découvrir
125 diamants à l’état brut, confie Maclen
Olivier, Manager Costing & Finance
Reporting au sein de l’entreprise et
membre du comité CSR. Beaucoup
sont très talentueux et compétitifs à tel point qu’ils nous ont
surpris à travers les différents jeux et compétitions que nous avons
organisés à leur
intention.
Cette
rencontre a été un
événement réussi
en terme de responsabilité CSR, dans la
localité de Roche-Bois ;
Velogic est bien lancé dans sa
démarche
d’accompagnement
et d’épanouissement des enfants
défavorisés de la région.»
Faisant suite à l’enthousiasme
suscité par le concert de Yannick
Noah en octobre dernier, la Bel
Ombre Foundation for Empowerment (BOFE) a organisé en
décembre un concours de chants
de Noël, dont les participants
étaient les enfants présents au
concert. Velogic, coordinateur
du concours, a présenté deux
ONG, notamment Caritas de
Roche-Bois et le Mouvement
pour le Progrès de Roche Bois.
Au programme : chorale de onze
enfants de moins de seize ans,
représentant chaque organisation et un répertoire de trois
chants de Noël chacune. C’est le
t
Les enfants ont interprété
divers chants de Noël.
10
CSR/ACTIVITéS
CONCERT YANNICK NOAH
Velogic fait des heureux
L
’excitation était à son comble au
Château de Bel Ombre, ce 26
octobre 2010, où environ 2 500
enfants issus de divers quartiers défavorisés de l’île assistaient au concert
de Yannick Noah – événement organisé par la Bel Ombre Foundation for
Empowerment (BOFE). Avec l’aide
de Caritas de Sainte-Croix et de Roche-Bois ainsi que le Mouvement
pour le Progrès de Roche-Bois,
Velogic avait, pour sa part,
regroupé 110 enfants des
quartiers avoisinants, RocheBois, Cité Briquetterie, Caro Calyptis et Batterie Cassée. Chaque
enfant arborait à cette occasion un
petit sac à dos blanc libellé Velogic,
pour mieux se démarquer des autres
enfants « invités » par les différentes
compagnies du Groupe Rogers.
« Des bus arrivant de partout déversaient des enfants avec leur t-shirt
Yannick Noah, impatients de voir
l’artiste et c’est en fredonnant
‘‘Saga Africa’’ sur l’allée menant vers
l’estrade, qui y était installé pour
17 décembre que s’est tenue la
finale, au Caudan, dans une ambiance électrique. Chants repris
à l’unisson et aubes blanches ou
rouges étaient au rendez-vous.
Les petits chanteurs de RocheBois ont fait honneur à leur
quartier, Caritas de Roche-Bois
ayant remporté le premier prix,
et le Mouvement pour le Progrès
de Roche-Bois, le troisième prix.
« J’ai été agréablement surprise
par le talent de ces enfants et
ce qu’ils ont accompli en moins
d’un mois, confie Ania Adélaïde,
Confidential Secretary et coordinatrice au sein du comité CSR
de Velogic. Aussitôt que Velogic
a été contacté par la BOFE, j’ai
l’occasion, que ces jeunes sont arrivés devant le château. Une excitation palpable planait dans l’air, il n’y
avait plus de différence de couleur,
d’âge, ni de quartier. Ils étaient tous
unis, tapant dans les mains en chantant ‘‘Freedom’’ », déclare Sandra
Juste, Customer Service Agent aux
Opérations Maritimes de Velogic, qui
était présente à l’événement.
Lors de ce concert, les enfants s’en
sont donné à coeur joie, chantant et
dansant pour exprimer l’intense bonheur qu’ils avaient de côtoyer un grand
chanteur. « Je n’ai pas pu résister,
c’était trop top ! J’ai chanté et dansé
à toutes les chansons », raconte, enthousiaste, Georgina de Cité Briquetterie. Car Georgina, à l’instar des autres enfants, ont appris les chansons
avant le concert. « De telles sorties
sont intéressantes pour les enfants
qui n’ont pas la chance d’assister aux
concerts de grands artistes qu’ils ne
voient qu’à la télé », souligne Sœur
Anne Roese de Caritas de SainteCroix. A quand le prochain concert !
regroupé les animateurs de
Caritas et du Mouvement pour
le Progrès de Roche-Bois qui,
à leur tour, ont fait la sélection
parmi les enfants et le suivi des
répétitions. Les ONG et Velogic
ont travaillé main dans la main,
Velogic ayant offert les moyens
logistiques, tout en maintenant
la coordination avec la BOFE.
Nous sommes déterminés à
organiser d’autres événements
de ce genre car la satisfaction
de voir ces enfants s’exprimer,
chanter, jouer d’un instrument
de musique est tout simplement
magnifique. Velogic est heureux
d’avoir pu, l’espace d’un moment, faire sourire un enfant. »
11
FORMATIONS
TRAINING
Empowering
telephone sales
N
owadays, the selling process involves various media, out of which the telephone
ranks as a major player. In order to strengthen its teams’ abilities, Velogic has sponsored a
training course on “Power Selling by Telephone”.
Twenty-one staff members attended a one-day
training session organised last October at the Labourdonnais hotel in Port Louis. The course was,
as its title suggests, devised so as to allow sales
teams to build up their skills in order to enhance
their sales abilities on the telephone. Participants
were from various departments, namely Sales,
Operations and TNT.
A well-known local trainer, Maurice Laure, facilitated the Mauritius Qualifications Authority (MQA)
approved course. During the session, participants
had the chance to look at a whole array of issues
related to telephone sales, which were included in
the day’s program. One of the basic rules in dealing with customers over the phone is that time is
critical. Stéphanie Noël, from Indoor Sales, who attended the course, relates to this principle. “We
have to be concise, yet clear because customers
tend to rapidly grow weary of long discourses.”
The session
allowed participants to become familiar with the different
methods and techniques
of increasing sales and profits
while selling over the phone, to
understand how to build a “check list
for telephone selling results”. They have
also learnt the six steps that are crucial to
an effective telephone presentation. Last but
not least, they were introduced to the intricacies
of “closing the deal with tough customers”.
“During the training session, Maurice Laure
taught us different approaches and techniques,
namely how to deal with angry customers who
haven’t been given the service that they expected,
recalls Stéphanie Noël. We have learnt that we
must always say to the customer: “I am listening
to you, I understand and I am recording your comment”. The ability to listen to customers is essential when dealing with complaints. We must learn
to listen to the client. Only after that should we try
to see how we may resolve the issue at hand.”
HEALTH AND SAFETY
Firing off risks in Rodrigues
What may seem to be a simple routine task is
in fact a rehearsal for what could be a life saving
exercise. Fire drills are essential, and Velogic takes
pride in involving its various teams in such activities. On 4th November last year, a fire drill was organised at Velogic’s Rodrigues office: PAPOL CS
Ltd.
Sankish Haguthee, Safety and Health Officer,
highlights that this exercise was not restricted to
staff members, but also extended to a larger target
audience. “The participants to this fire drill were
not only the employees working in the office, but
also the customers who have access to the office
premises”. This initiative turned out to be a success
as 15 staff members and 12 customers attended
the session.
Conducting regular fire drills is a lawful obligation for employers. The Occupational Health and
Safety Act 2005 clearly states that an employer
should organise such exercises in each workplace
12
at least once a year, and keep records accordingly.
However, it is not merely a law abiding obligation,
comments Sankish Haguthee. “Having a fire drill
enables our employees, the local Fire Services Department as well as designated individuals to familiarise themselves with work premises and the relevant procedures in case of fire. This is important
because whenever there is a catastrophe, time is
critical to save lives”.
The fire drill performed in Rodrigues – facilitated
by Mr. Pierre Alain from the local Fire Services – included practical hands-on preventive components.
Participants learnt, amongst other things, how to
use fire extinguishers, and how to react promptly
and effectively, if ever the fire alarm goes off.
The response was positive. “I was very satisfied
with this training course. It will clearly help us
to react more effectively if there is a fire. As the
saying goes, prevention is better than cure,” says
Jean-Noël Elysée from PAPOL CS.
NOUVELLES DU PERSONNEL
RECRUES
Velogic Maurice
Brian Antonia, Avinash Dommun, Christopher Nicole, Tally Clerk
(Associated Container Services Ltd), Supervisor et Clerk (Freeport
Operations Mtius).
Manesha Teeluck, Damien Gauthier,
Maxwell Louise, HR Coordinator,
Operations Clerk et Debtor's Clerk.
Christopher Samuel et Didier Gillot, Customer Service Agent ;
Sandhya Sungkur, Clerk Operations (TNT).
Aldo François, Anaïs Monique et
Yashvinee Inderjeet, Gate Clerk,
Data Input Clerk (Associated Container Services) et Operations
Clerk (ACS Transport).
Varsha Gounowry et Kevin Soomaroo, Clerk à Freeport
Operations Mtius.
Jean-Marie Couronne et Deepicka Purlackee,
Trainee Operations Clerk et Operations Clerk.
France
Delphine Leboeuf et Angélique Carpentier, « Employé de Transit ».
Inde
Ganeshan Tamilselvan a été embauché comme Executive.
Madagascar
Aina Radrianalizao, Fanjanofy Ranorononmenjanahar, Ramasinirina
Andriamahefa et Sitraka Ratsimba, Déclarant de douane, Agent au
service douane, Agent de transit qualifié et Déclarant en douane.
Mozambique
Isac Sega, Gil Bamuenhe, Mollen Bingandadi, Cremildo
Mabunda, Manuela Mandongue, Head Accountant, Operations
Agent, Secretary, Accountant et Receptionist.
APPoINTMENT
Nawaz Gobindram who was previously Deputy Country Manager has been appointed to the position of Country Manager
last November. Holder of a “Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées” (DESS), and a “Maîtrise Informatique Appliquée à la
Gestion d’Entreprise” (MIAGE) from the University of Science
and Technologies, Lille, France, Nawaz has a wide experience of
different management positions, including five years as Logistics Manager at Mauritius Freeport Development, before joining
the Rogers Group with Logistics in Madagascar in March 2007.
Infatigable
Marie-Claire Faustin
Le 2 février 2011, Marie-Claire
Faustin a fêté ses 37 ans de carrière chez Rogers. Une carrière
longue de responsabilités qu'elle
a menée à force de ténacité et
qui prendra fin en septembre
avec une retraite bien méritée.
C'est en 1974 que Marie-Claire
fait son entrée dans la famille de
Rogers en tant que Chief Cashier
chez Scott. Peu de temps après,
elle passe Assistant Accountant. Son parcours semble tout
tracé, car la comptabilité devient
vite son dada. Elle l'exerce alors
dans plusieurs secteurs de Rogers, entre autres à la Billetterie
de l'Aviation, avant de passer à
un échelon supérieur : Accounts
Manager à PATS.
Parallèlement, Marie-Claire consolide ses acquis en comptabilité à travers des formations.
A la fusion de Cargo Express
et de PATS, le management lui
confie de nouvelles responsabilités, parmi lesquelles la gestion
du cash flow de l'entreprise et
la coordination avec d'une part
les différentes autorités pour
l'obtention de permis et d'autre
part avec les banques concernant des documents légaux et
autres négociations. Un challenge qu'elle se fait fort de relever, comme à son habitude. Au
bureau, Marie-Claire n'est pas
seulement Mme Comptabilité,
elle est aussi celle qui pousse
la chansonnette lors des fêtes
entre collègues. « Le chant, la
danse, j'aime beaucoup ça. Sur
scène, j'oublie tout », confie-telle. Jusqu'à sa comptabilité ?
Rien que le temps d'un tour de
chant...
13
EN IMAGES
u Les opérateurs ont fait
la fête au Domaine
de Wolmar...
u ... alors que le Staff a terminé l’année en beauté
au Club Med à Pointe-aux-Canonniers.
u Les employés ont assisté
nombreux à la messe
de fin d’année.
u Un cocktail réunissait managers et clients
au Sheraton le 16 novembre pour
le 1er anniversaire de Velogic.
14
EN IMAGES
u Quad, tyroliennes... les
managers ont fait le plein
de sensations lors d’un
team-building à Casela.
u Une première ! Velogic a sponsorisé
la 4e course de l’International Jockeys Day,
un moment fort pour l’équipe dirigeante.
u Les « Vélogisticiens » malgaches se sont réunis
autour d’un déjeuner dansant, au cours duquel
six employés ont été décorés.
15

Similar documents