Document Technique d`Application 2/12

Comments

Transcription

Document Technique d`Application 2/12
Document Technique d’Application
2/12-1529
Annule et remplace le Document Technique d’Application 2/08-1296 et son additif 2/08-1296*01 Add
et l’Avis Technique 2/09-1376 et son additif 2/09-1376*01 Add
Plaques ciment revêtues d’un système d’enduit
Bardage rapporté
Built-up cladding
Vorgehängte hinterlüftete
Fassadenbekleidung
Aquapanel® Outdoor
ATE 07/0173
Objet de l’Agrément Technique Européen
Titulaire :
Société Knauf
Zone d’Activités
FR-68600 Wolfgantzen
Usine :
Knauf USG System
Zur Hell 11
DE-58638 Iserlohn
Distributeur :
Knauf
FR-68600 Wolfgantzen
Commission chargée de formuler des Avis Techniques
(arrêté du 21 mars 2012)
Groupe Spécialisé n°2
Constructions, façades et cloisons légères
Vu pour enregistrement le 22 mai 2013
Secrétariat de la commission des Avis Techniques
CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, F-77447 Marne la Vallée Cedex 2
Tél. : 01 64 68 82 82 - Fax : 01 60 05 70 37 - Internet : www.cstb.fr
Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB (http://www.cstb.fr)
 CSTB 2013
Le Groupe Spécialisé n° 2 « Constructions, Façades et Cloisons Légères» de la
Commission chargée de formuler les Avis Techniques a examiné le 20 novembre
2012, le procédé de bardage rapporté AQUAPANEL® OUTDOOR présenté par la Société KNAUF SAS. Il a formulé le présent Avis ci-après, qui annule et remplace le
Document
Technique
d’Application
2/08-1296
1376
et
son
additif
2/08-1296*01 Add et l’Avis Technique 2/08-1376 et son additif 2/08-1376*01Add.
L’Avis a été formulé pour les utilisations en France Européenne.
1.
1.1
Définition
Sécurité en zones sismiques
Définition succincte
Les plaques ciment AQUAPANEL® Outdoor d’épaisseur 12,5 mm sont
utilisées en bardage rapporté sur ossature bois ou aluminium.
Le système de bardage rapporté AQUAPANEL® Outdoor peut être mis
en œuvre sur des parois en béton ou de MOB conformes au DTU 31.2,
planes verticales, en zones et bâtiments suivant le tableau ci-dessous
(selon les arrêtés des 22 octobre 2010 et 19 juillet 2011) :
Les plaques fixées par vissage à l’ossature sont destinées à recevoir
après jointoiement un enduit armé avec un treillis en fibres de verre et
une finition associée.
1.2
Mise sur le marché
Les produits AQUAPANEL® Outdoor objet de l’Agrément Technique
Européen 07/0173 sont soumis, pour leur mise sur le marché, aux
dispositions du guide d’Agrément Technique Européen n° 05.04/07.
1.3
Identification
Les produits mis sur le marché comportent le marquage CE accompagné des informations visées par le guide d’Agrément Technique Européen n° 05.04/07.
Les plaques sont identifiées par un marquage défini au § 6 du Dossier
Technique.
2.
2.1
AVIS
X
I
II
III
IV
1
X
X
X
X
2
X
X
X
X
3
X
X
X
X
4
X
X
X
X
Pose autorisée
Les dispositions à respecter dans la zone de sismicité 2 pour les bâtiments de catégories d’importance III et IV et dans les zones de sismicité 3 et 4 pour les bâtiments de toutes catégories d’importance sont
données, pour la pose sur ossature bois et sur ossature aluminium, en
Annexe A et pour la pose sur MOB en Annexe B en fin de Dossier
Technique.
Isolation thermique
Domaine d'emploi accepté
®
 Le système AQUAPANEL Outdoor est applicable sur des parois
planes et verticales en béton plein de granulats courants ou en maçonnerie d'éléments, neuves ou déjà en service, aveugles ou comportant des baies, situées en étage ou en rez-de-chaussée exposé
aux risques de chocs (classe Q4 selon la norme P 08-302).
 Pose possible sur Maisons et bâtiments à Ossature Bois (MOB),
conformes au DTU 31.2, limitée à :
La satisfaction aux exigences minimales de la Réglementation Thermique en vigueur, applicable aux constructions neuves est à vérifier au
cas par cas.
Eléments de calcul thermique
Le coefficient de transmission thermique surfacique Up d’une paroi
intégrant un système d’isolation par l’extérieur à base de bardage
ventilé se calcule d’après la formule suivante :
U p  U c  i
- R+2 (hauteur 9 m maximum + pointe de pignon) en situation a,
b, c,
- R+1 (hauteur 6 m maximum + pointe de pignon) en situation d,
en respectant les prescriptions du § 8.6 du Dossier Technique.
 Exposition au vent correspondant à une pression ou une dépression
sous vent normal, selon § 8.2.
2.2
2.21
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
Zones de
sismicité
Appréciation sur le procédé
Satisfactions aux lois et règlements en vigueur
et autres qualités d’aptitude à l'emploi
Stabilité
Le bardage rapporté ne participe pas aux fonctions de transmission
des charges, de contreventement, de résistance aux chocs de sécurité.
Elles incombent à l'ouvrage qui le supporte.
La stabilité du bardage rapporté sur cet ouvrage est convenablement
assurée dans le domaine d'emploi accepté.
Sécurité en cas d’incendie
Le procédé ne fait pas obstacle au respect des prescriptions réglementaires. Les vérifications à effectuer (notamment quant à la règle dite
du "C + D", y compris pour les bâtiments déjà en service) doivent
prendre en compte les caractéristiques suivantes :
i
Ei
nj
Avec :
Uc
est le coefficient de transmission thermique surfacique en partie courante, en W/(m2.K).
i
est le coefficient de transmission thermique linéique du pont
thermique intégré i, en W/(m.K).
Ei
est l’entraxe du pont thermique linéique i, en m.
n
est le nombre de ponts thermiques ponctuels par m² de paroi.
j
est le coefficient de transmission thermique ponctuel du pont
thermique intégré j, en W/K.
Etanchéité
 A l'air : elle incombe à la paroi support,
 A l'eau : elle est assurée de façon satisfaisante en partie courante,
compte tenu de la nécessaire verticalité de l'ouvrage et de la présence de la lame d'air ; et en points singuliers, par les profilés d'habillage.
 Classement au feu et PCS: selon les dispositions décrites au § B.
- Sur les supports béton ou maçonnés : Au sens du document
« Conditions Générales d'emploi des systèmes d'isolation thermique par l'extérieur faisant l'objet d'un Avis Technique » (Cahier
du CSTB 1833 de mars 1983), le procédé permet la réalisation de
murs de type XIII
Prévention des accidents lors de la mise en œuvre
- Sur supports MOB : L’étanchéité est assurée de façon satisfaisante dans le cadre du domaine d’emploi accepté.
Elle peut être normalement assurée.
2
2/12-1529
Ossature bois
Données environnementales et sanitaires
®
Il n’existe pas de FDES pour ce procédé AQUAPANEL Outdoor. Il est
rappelé que les FDES n’entrent pas dans le champ d’examen d’aptitude
à l’emploi du procédé.
Informations utiles complémentaires
Les performances aux chocs de conservation des performances des
plaques AQUAPANEL® Outdoor correspondent, selon la norme P 08302, à la classe d’exposition Q4 pour les parois difficilement remplaçables.
La conception et la mise en œuvre de l’ossature bois devront être
conformes aux prescriptions du document « Conditions générales de
conception et de mise en œuvre de l’ossature bois et isolation thermique des bardages rapportés faisant l’objet d’un Avis Technique »
(Cahier du CSTB 3316-V2), renforcées par celles ci-après :
 La coplanéité des montants devra être vérifiée entre profilés adjacents, avec un écart admissible maximum de 1 mm.
 Les pattes équerres devront avoir fait l’objet d’essais, en tenant
compte d’une déformation sous charge verticale de 1 mm.
Les plaques résistent aux chocs de conservation de performances
M50/400 J, M3/60 J, D1/10 J, si l’entraxe des montants est de
600 mm.
 Chevrons en bois ayant une résistance mécanique correspondant au
moins à la classe C18 selon la norme NF EN 338, de durabilité naturelle ou conférée de classe d’emploi 2, suivant le FD P 20-651.
Le remplacement d'une plaque accidentée par la repose indépendamment des plaques adjacentes, d’une plaque neuve est une opération
aisée, qui nécessite toutefois que les enduits de base et de finition
soient appliqués avec soin.
 Au moment de leur mise en œuvre, les chevrons et les liteaux en
bois devront avoir une humidité cible maximale de 18%, avec un
écart entre deux éléments au maximum de 4 %. Le taux d’humidité
des éléments doit être déterminé selon la méthode décrite par la
norme NF EN 13183-2 (avec un humidimètre à pointe).
En application des règles d’attribution définies dans le document
« Classement reVETIR des systèmes d’isolation thermique des façades
par l’extérieur », le système est classé :
r2 e3 V* E3 T4 I4 R4
* Selon § 8.2
2.22
Durabilité - entretien
Les essais en enceinte climatique ont montré une micro fissuration de
la couche de base et progressivement de la couche de finition, au droit
des jonctions de plaques, des montants et des microfissures déjà
présentes dans les plaques.
 L’entraxe des chevrons est au maximum de 625 mm (ou 645 mm
sur MOB).
Ossature aluminium
L’ossature aluminium, de conception librement dilatable, sera conforme aux prescriptions du document « Conditions générales de conception et de mise en œuvre de l'ossature métallique et de l'isolation
thermique des bardages rapportés faisant l'objet d'un Avis Technique »
(Cahier du CSTB 3194 et son modificatif 3586-V2), renforcées par
celles ci-après :
Ces résultats ne permettent pas d’exclure la micro fissuration du procédé dans le temps.
 La coplanéïté des montants aluminium verticaux devra être vérifiée
entre montants adjacents avec un écart admissible maximum de
1 mm.
Cette microfissuration n’affecte cependant que l’aspect esthétique du
bardage, mais ne remet pas en cause la durabilité des plaques.
 Les pattes-équerres devront avoir fait l’objet d’essais, en tenant
compte d’une déformation sous charge verticale 1 mm.
Dans ces conditions, la durabilité du procédé peut être considérée
comme équivalente à celle des bardages rapportés traditionnels.
 L’entraxe des montants est au maximum de :
2.23
- 600 mm pour les plaques de longueur 1200 et 2400 mm.
Fabrication et contrôle
®
La fabrication des plaques AQUAPANEL Outdoor est effectuée par
KNAUF USG dans son usine d’ISERLOHN (Allemagne).
La fabrication des plaques et des enduits fait l’objet d’un contrôle
interne de fabrication systématique dont les résultats sont consignés
sur un registre conservé à l’usine.
Elle fait l’objet d’un suivi par le CSTB.
2.24
Fourniture
Les éléments fournis par la Société KNAUF SAS comprennent essentiellement les plaques et les vis de fixation des plaques. Les autres éléments (isolant, chevilles, ossature, fixations diverses et profilés
d'habillage) sont directement approvisionnés par le poseur, en conformité avec la description qui en est donnée au Dossier Technique.
2.25
Mise en œuvre
Ce bardage rapporté peut être posé sans difficulté particulière par des
entreprises qualifiées dans la mise en œuvre de bardage rapporté et
également d’enduit de façade, moyennant une reconnaissance préalable du support, un calepinage des éléments et des profilés complémentaires, et le respect des conditions de pose.
Ce système exige une mise en œuvre soignée, notamment dans le
traitement des points singuliers, la planéité d’ensemble des plaques,
les quantités d’enduit appliquées et la régularité d’épaisseur
d’application.
L’application du produit de base doit être soignée, et ce d’autant plus
lorsque le revêtement de finition est appliqué en faible épaisseur et ne
permet pas de masquer les défauts esthétiques.
2.3
2.31
- 625 mm pour les plaques de longueur 1250 et 2500 mm,
Cahier des Prescriptions Techniques
Conditions de conception
Fixations
 La longueur des montants est limitée à 3 m maximum.
L’utilisation d’une ossature aluminium nécessite, pour chaque réalisation, l’établissement d’une note de calcul établie par l’entreprise de
pose, assistée si nécessaire par le titulaire.
La Société KNAUF apporte, à la demande de l'entreprise de pose, une
assistance technique, tant au niveau de l’étude d’un projet qu’au stade
de son exécution.
2.32
Conditions de mise en œuvre
Après une période de pluie, les plaques doivent être laissées séchées
au moins 1h30 avant application de l’enduit de base.
Compartimentage de la lame d’air
Un compartimentage de la lame d'air devra être prévu en angle des
façades adjacentes ; ce cloisonnement, réalisé par exemple en tôle
d'acier galvanisé au moins Z 275 ou d'aluminium, devra être propre,
sur toute la hauteur du bardage, à s'opposer à un appel d'air latéral.
Pose sur MOB
La pose sur MOB conformes au DTU 31.2 est limitée à :
 R+2 (hauteur 9 m maximum + pointe de pignon) en situation a, b,
c,
 R+1 (hauteur 6 m maximum + pointe de pignon) en situation d,
en respectant les prescriptions du § 9 du Dossier Technique.
Le pare-pluie sera recoupé tous les 6 m pour l’évacuation des eaux de
ruissellement vers l’extérieur.
Pose en zones sismiques
La pose en zones sismiques est décrite en Annexes A et B en fin de
dossier.
L’ossature est fractionnée au droit de chaque plancher.
Les fixations à la structure porteuse doivent être choisies compte tenu
des conditions d'exposition au vent et de leur valeur de résistance de
calcul à l'arrachement dans le support considéré.
Dans le cas de supports en béton plein de granulats courants ou maçonneries, la résistance à l’état limite ultime des chevilles sera celle
calculée selon l’ATE (ou éventuellement indiquée dans l’Avis Technique
dans le cas de certains scellements chimiques sur maçonneries).
Dans le cas de supports dont les caractéristiques sont inconnues, la
résistance à l’état limite ultime des chevilles sera vérifiée par une
reconnaissance préalable, conformément au document « Détermination sur chantier de la résistance à l’état limite ultime d’une fixation
mécanique de bardage rapporté » (Cahier du CSTB 1661-V2).
2/12-1529
3
Conclusions
Appréciation globale
L'utilisation du procédé AQUAPANEL® Outdoor dans le domaine
d'emploi accepté, est appréciée favorablement.
Validité
Jusqu’au 30 novembre 2016.
Pour le Groupe Spécialisé n°2
Le Président
M. KRIMM
3.
Remarques complémentaires
du Groupe Spécialisé
Cette 1ère révision intègre les modifications suivantes :
 L’intégration de l’Avis Technique 2/09-1376 « AQUAPANEL® Outdoor
MOB » dans l’Avis Technique « AQUAPANEL® Outdoor ».
 L’intégration des Additifs 2/09-1376*01 Add et 2/08-1296.*01 Add,
concernant l’extension du domaine d’emploi pour pose en zone sismique, l’intégration de la pose sur ossature métallique et
l’intégration des enduits Saint-Gobain WEBER et ZOLPAN
 L’intégration de nouveaux enduits Saint Gobain Weber
 L’intégration de nouveaux enduits Tollens
 L’introduction des tasseaux (double réseaux) pour la configuration
MOB
 L’introduction des performances aux vents pour des entraxes de
400mm
Cette technique de bardage rapporté s’adresse à des entreprises à
double compétences, qui maîtrisent la pose des bardages rapportés
ainsi que l’application des enduits de façade.
Ce procédé a fait l’objet d’une consultation du Groupe Spécialisé n° 7
pour l’évaluation des systèmes d’enduit appliqués aux plaques
AQUAPANEL® Outdoor.
Au droit des joints de fractionnement du bardage rapporté, le système
d’enduit sera également interrompu tant horizontalement (tous les 2
niveaux et au maximum 6 m) que verticalement (tous les 6 m), par un
profilé.
Les essais de vieillissement accéléré ont fait apparaître une microfissuration de la couche de base et progressivement de la couche de finition. Cette microfissuration n’affecte que l’aspect esthétique de la
paroi, mais ne remet pas en cause ses performances.
Le Rapporteur Bardage rapporté du
Groupe Spécialisé n°2
M. SOULÉ
4
2/12-1529
Dossier Technique
établi par le demandeur
A. Description
- SILEXTRA TALOCHÉ (granulométrie : 1,6 mm)
1.
- ZOLGRANIT GF (granulométrie : 0,7 à 1,2 mm) ou ZOLGRANIT
GM (granulométrie : 1,2 à 1,8 mm)
- SILEXTRA RIBBÉ (granulométrie : 1,0 mm)
Principe
AQUAPANEL® Outdoor est une plaque ciment armée sur chaque face
d’un treillis en fibres de verre destinée à être mis en œuvre en bardage
rapporté sur ossatures métallique ou bois, fixé par l’intermédiaire de
pattes équerres.
2.213
Système d’enduit Saint Gobain Weber
 Armatures :
- Trame G2 (R 178 A 102 C+ de la société Saint-Gobain Adfors),
Une isolation complémentaire peut être fixée sur la structure porteuse
entre et/ou derrière les profilés.
- Tissu de verre maille 4,5 x 4,5 mm (R131 A 102 C+ de la société
Saint-Gobain Adfors),
Les plaques AQUAPANEL® Outdoor peuvent également être utilisées en
bardage rapportés sur Maisons et bâtiments à Ossatures Bois (MOB)
conformes au DTU 31.2. Les plaques ne participent pas au contreventement.
- Armature normale R 131 A 101 C+ de la société Saint-Gobain Adfors.
Les plaques sont vissées sur les ossatures, jointoyées et destinés à
recevoir un enduit armé et une finition associée.
Une lame d’air doit être ménagée entre l’isolant et la face interne des
plaques.
2.
- weber.unipor pur
- weber.prim sil
 Revêtements de finitions (Enduits minéraux)
- weber.prodexor K+S
Utilisés pour la fabrication
Système
- weber.therm XM
 Produits d’impression :
- weber.régulateur
Matériaux
2.1
 Produit de base :
- weber.unicor DPP, ST et G
AQUAPANEL® Outdoor
- weber. cal F, G, PF et PG
 Plaques AQUAPANEL® Outdoor :
- weber.lite F et G
- Plaques en ciment Portland et adjuvants.
- weber.maxilin sil R et T
- Faces avant et arrière armées par un treillis en fibres de verre
- weber.plast R
 Enduit à joint gris AQUAPANEL® :
- weber.tene ST
- Enduit sous forme de poudre à base de ciment gris, charges, copolymère d’acétate de polyvinyl en sac de 10 kg.
 Bande à joint AQUAPANEL® :
- Bande en fibres de verre : bande de 100mm de largeur et 0,3mm
d’épaisseur, de couleur blanche en fibres de verre à mailles protégées du milieu alcalin par enrobage de résine.
 Vis :
- Vis Aquapanel® façade alu pour la fixation sur ossatures aluminium
 Pare-pluie conforme au DTU 31.2
2.21
2.211
- weber.tene styl base
- weber.maxilin silco
Système d’enduit STO
 Armature :
- Sto-Fibre de Verre Standard (R 131 A 101 C+ de la société SaintGobain Adfors)
- StoArmat Classic
 Revêtements de finition :
Systèmes d’enduit
- Stolit K, R et MP
Système d’enduit KNAUF
- StoSilco K, R et MP
- StoLotusan K et MP
- Treillis de renfort AQUAPANEL® (R163 A 101 de la société SaintGobain-Adfors)
 Produit de base :
- Enduit de base façade AQUAPANEL®
2.215
Système d’enduit TOLLENS
- Armature R 131 A 101 C+ de la société Saint-Gobain Adfors
 Produit de base :
®
- Primaire pour finition AQUAPANEL
- TOLLO-O-THERM CC
 Revêtements de finition :
- Revêtement de finition extérieur Minéral AQUAPANEL
- « StoNivellit + StoSilco Color »
 Armature :
 Produit d’impression :
®
- Revêtement de finition extérieur Dispersion AQUAPANEL®
Système d’enduit ZOLPAN
 Armature :
- Armature R 131 A 101 C+ de la société Saint-Gobain Adfors
 Produit de base :
- Armaterm Colle
 Produit d’impression :
- Armafond
 Revêtements de finition :
- ARMATERM 101 - Ribbé gros (granulométrie 2,5 mm)
- ARMATERM 201- Ribbé moyen (granulométrie 1,6 mm)
- ARMATERM 202 - Taloché moyen (granulométrie 1,0 mm)
- ARMATERM 301- Taloché gros (granulométrie 1,6 mm)
2/12-1529
- weber.tene SG
 Produit de base :
Matériaux utilisés pour la mise en œuvre
 Armature :
2.212
- weber.tene HP
2.214
- Vis Aquapanel® pour la fixation sur ossatures bois
2.2
- weber.tene XL
 Produit d’impression :
- TOLLO-O-THERM FOND
 Revêtements de finition :
- TOLLO-O-THERM Ribbé GG
- TOLLO-O-THERM Ribbé GM
- TOLLO-O-THERM Taloché GM
- TOLLO-O-THERM Taloché GG
- TOLLO-O-THERM SILOXANE Taloché
- TOLLO-O-THERM SILOXANE Ribbé
- GRANIPLAST 20 (granulométrie : 0,7 à 1,2 mm) ou GRANIPLAST
25 (granulométrie : 1,2 à 1,8 mm)
2.216
Accessoires associés
 Profilé d’angle entoilé PVC AQUAPANEL® Outdoor (Angle sortant)
 Profilé de dilatation d’angle (Angle rentrant)
 Profilé goutte d’eau PVC AQUAPANEL® Outdoor
5
 Profilé d’arrêt PVC AQUAPANEL® Outdoor
 Identification :
 Profilé de maintien PVC AQUAPANEL® Outdoor
- Densité (kg/m³) : 1200 ± 100
 Profilé de fractionnement haut
- Taux de cendres (%) :
 Profilé de fractionnement bas
- à 450°C : 94,9 ± 2
 Profilé creux de fractionnement
2.22
- à 900°C : 80,8 ± 2
 Conditionnement : sacs de 10kg.
Ossatures
Bande à joint AQUAPANEL®
3.22
Ossature bois
La conception et la mise en œuvre de l’ossature bois seront conformes
aux prescriptions du Cahier du CSTB 3316-V2.
 Bande de 100 mm de largeur et 0,3 mm d’épaisseur, de couleur
blanche, en fibres de verre à mailles protégées du milieu alcalin par
enrobage de résine.
Ossature Aluminium
 3,5 brins par cm sens chaîne – 3,5 brins par cm sens trame
Ossature aluminium FACALU LR 110 de la société LR ETANCO, système
complet de qualité 6060 T5 conforme à l'EN 755-2 pour les profilés
d'ossature, d'angle et les équerres de fixation.
 Rouleau de 50 m de longueur
2.23
Isolant
Isolant certifié ACERMI, conforme aux Cahiers du CSTB 3316-V2 et
3586-V2.
3.
 Masse surfacique : env. 120 g/m²
 Résistance à la traction : 950 N / 5cm
3.3
Ossatures
3.31
Ossature bois
Les composants et la conception de l’ossature bois seront conformes
aux prescriptions du Cahier du CSTB 3316-V2.
Eléments
Le procédé AQUAPANEL® Outdoor est un système complet de bardage
comprenant :
 Les plaques AQUAPANEL® Outdoor
Chevrons
 Classe d’emploi : C18
 Classe d’emploi : 2
 Les vis de fixation
 Humidité : 18%
 L’ossature
 L’isolation thermique complémentaire éventuelle
 Entraxe maximal de l’ossature: 625mm en fonction du format des
plaques.
 Les profilés de finition
 Largeur minimale d’appui : 60mm.
 Les systèmes d’enduit
Les chevrons bois disposés en réseau vertical, support de fixation du
parement, seront choisis pour être en conformité avec les documents
de référence cités ci-avant.
3.1
Plaques AQUAPANEL® Outdoor
Plaques en ciment Portland et adjuvants.
Faces avant et arrière armées par un treillis en fibres de verre.
Caractéristiques selon ETA-07/0173
 Epaisseur : 12,50 mm  5.
 Longueur : 1200 ; 1250 ; 2400 ; 2500 mm  2.
3.32
 Largeur : 900 mm + 4 / - 0.
Ossature métallique
L’ossature aluminium sera de conception librement dilatable :
 Densité : 1150  50 kg/m3 (état sec).
 Ossature aluminium FACALU LR 110 de la société LR ETANCO, système complet de qualité 6060 T5 conforme à l'EN 755-2 pour les
profilés d'ossature, d'angle et les équerres de fixation (ou profilés
conformes au Cahier du CSTB 3194).
 Masse surfacique : env. 16 kg/m²
 Classement de réaction au feu : A1 (brute).
 Résistance à la diffusion de la vapeur d’eau : µ = 66.
 Résistance aux chocs (EN 1128) : iR = 13 mm/mm (enduite).
 Résistance en flexion (EN 12467) : MOR = 9,6 MPa (classe 2).
 Résistance à la traction perpendiculaire (EN 319) :
Les pattes-équerres, permettant de solidariser l’ossature bois à la
structure porteuse de l’ouvrage à traiter, permettront un réglage
d’adaptation pour obtenir la planéité du parement. De plus, elles devront répondre aux exigences des mêmes documents de référence
cités ci-avant.
f t = 0,65
N/mm2.
 Résistance au cisaillement (EN 520) : b = 607 N (vis  4 x 40 mm).
 Conductivité thermique :  = 0,35 W/m.K.
 Durabilité selon EN 12467 :
- Eau chaude essai conforme au § 5.4.6 de la norme EN 12467 :
R L = 0,56.
L’ossature devra faire l’objet, pour chaque chantier, d’une note de
calcul établie par l’entreprise de pose, assistée, si nécessaire, par le
titulaire la Société Knauf.
Profilés
 Profilés FACALU T 80/52 pour la partie courante
 Profilés FACALU L 40/52 pour les angles
- D’épaisseur 2,5 mm.
- De longueur limitée à 3 m.
- Largeur d’appui minimum de repos : 57 mm
- Largeur d’appui du profilé T80/52 : 80 mm.
- Immersion – séchage : essai conforme aux spécifications de la
classe B définies au § 5.4.7 de la norme EN 12467 : R L = 0,99.
Equerres
- Gel-dégel : essai conforme aux spécifications de la classe B définies au § 5.5.2 de la norme EN 12467 : R L = 0,97. Hors ATE,
 Equerres ISOLALU LR 150 (point fixe)
essai conforme aux spécifications de la classe A définies au §
5.5.2 de la norme EN 12467 : R L = 0,84.
- Chaleur – pluie : essai conforme aux spécifications de la classe B
définies au § 5.5.3 de la norme EN 12467.
 Stabilité dimensionnelle (EN 318) :
- 0,23 mm/m pour augmentation de l’humidité relative de 65 à 85
%,
- 0,21 mm/m pour diminution de l’humidité relative de 65 à 30 %.
3.2
Traitement des joints
Le traitement des joints est réalisé à l’aide d’un enduit de jointoiement
(cf. fig. 5) gris, base ciment, armé avec une bande en fibres de verre.
3.21
Enduit à joint gris AQUAPANEL®
Enduit sous forme de poudre à base de ciment gris, charges, copolymère d’acétate de polyvinyl.
 Equerres ISOLALU LR 80 (point coulissant)
- D'épaisseur : 3 mm.
Fixation
Rivets de fixation en aluminium/inox diamètre 5 x 12 à collerette large
C14 de la société LR ETANCO pour la fixation des profilés sur les
équerres.
3.33
Construction à ossature bois
La paroi externe sera constituée de panneaux conformes au DTU 31.2.
Le pare-pluie sera conforme au DTU 31.2
Tasseaux
Des tasseaux permettront de ménager la lame d’air nécessaire.
Les tasseaux auront une largeur minimale d’appuis de 60 mm.
L’épaisseur des tasseaux devra être de 27mm minimum.
Ils seront fixés tous les 600/625 mm maximum et le long des chevrons
si l’entraxe des ossatures le permet.
Conditionné en sac de 10 Kg.
6
2/12-1529
Dans le cas contraire, il est possible de construire un lattage horizontal
support puis un réseau de lattes vertical permettant de ménager une
lame d’air ventilée et de fixer les plaques selon un entraxe de 625mm,
600mm, 400mm ou 300mm.
Ce réseau d’ossature devra faire l’objet, pour chaque chantier, d’une
note de calcul établie par l’entreprise de pose, assistée, si nécessaire,
par le titulaire la Société Knauf.
3.4
Fixation des plaques
3.41
- Densité (kg/m³) : 1370 ± 100
- Taux de cendres (%) :
- à 450°C : 99,2 ± 2
- à 900°C : 68,2 ± 2
 Conditionnement : seau de 25 kg.
 Revêtement de finition extérieur Dispersion AQUAPANEL® :
 pâte prête à l’emploi de couleur blanche à base de résine acrylique,
de charges calcaires et siliceuses et d’adjuvants spécifiques.
Sur ossature bois
La fixation des plaques AQUAPANEL® Outdoor sur les ossatures bois
est faite exclusivement à l’aide des vis double filet à tête conique et
pointe clou protégées de la corrosion (vis chromatée ; résistance de
400 h au brouillard salin) dimensions 3,9 x 39 mm et 3,9 x 55 mm.
®
Vis spécialement conçues pour la fixation des plaques AQUAPANEL
Outdoor sur ossatures bois.
Ces vis existent également avec pointe foret.
 Identification :
- Densité (kg/m³) : 1800 ± 100
- Extrait sec (%) :82,2 ± 2
- Taux de cendres (%) :
- à 450°C : 89,2 ± 2
- à 900°C : 61,4 ± 2
Nom commercial : Vis AQUAPANEL®
3.42
 Identification :
 Conditionnement : seaux de 25 kg.
Sur ossature aluminium
®
La fixation des plaques AQUAPANEL Outdoor sur les ossatures en
aluminium est faite exclusivement à l’aide des Vis AQUAPANEL® façade
alu conçues pour la fixation sur ossatures aluminium d’épaisseur comprise entre 2 et 3mm.
Pour une finition couleur, la dénomination commerciale de l’enduit
est : Addi Dispersion Plaster de Knauf Marmorit.
3.62
Système d’enduit Zolpan
Système décrit dans l’ETA-04/0102.
Vis autoperceuse en acier inoxydable A2.
3.621
Diamètre de la tête 14,5mm.
Armature normale R 131 A 101 C+ de la société Saint-Gobain Adfors,
faisant l’objet d’un Certificat CSTBat en cours de validité et présentant
les performances suivantes :
Valeur caractéristique d’arrachement PK selon la norme NF P 30-310 :
Pk support alu
Aluminium, e=2,5mm
3.5
1610 N
Isolant
Isolant certifié ACERMI, conforme au Cahier du CSTB 3316-V2 et
3586-V2.
3.6
Systèmes d’enduit
3.61
3.611
Système d’enduit KNAUF
Armature
 Treillis Extérieur AQUAPANEL®
Armature normale de couleur bleue portant la dénomination Armature Treillis Extérieur AQUAPANEL®,
Pour une utilisation en partie courante : rouleau de 1 x 50 m.
 Bande d’armature AQUAPANEL®
Pour le renforcement et traitement des ouvertures et accidents de
façades (cf. fig. 17) : rouleau de 0,33 x 50 m.
3.612
Produit de base
Enduit de base façade AQUAPANEL®: poudre à mélanger avec
25 % en poids d’eau, à base de ciment blanc, charges calcaires et
siliceuses, résine vinylique et d’adjuvants spécifiques.
 Identification :
- Densité (kg/m³) : 1250 ± 100
Armature
T =3
Ra = 1
3.622
Produit de base
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg
 Identification :
- Densité (kg/m3) : 1555
- Extrait sec (%) :77,6
- Taux de cendre 450°C (%): 91,5
- Taux de cendre 900°C (%): 60,6
3.623
Produit d’impression
Armafond : liquide prêt à l’emploi, à base de liant acrylique, à appliquer avant les revêtements de finition ARMATERM 101, ARMATERM
201, ARMATERM 202 et ARMATERM 301, SILEXTRA TALOCHÉ et
SILEXTRA RIBBÉ, ZOLGRANIT GF et GM.
 Conditionnement : seaux en plastique de 16 L.
3.624
Revêtements de finition
ARMATERM 101, ARMATERM 201, ARMATERM 202 et
ARMATERM 301 : pâtes prêtes à l’emploi à base de liant acrylique,
pour une finition talochée (ARMATERM 202, ARMATERM 301), une
finition ribbée (ARMATERM 101, ARMATERM 201).
 Granulométries :
- ARMATERM 101 : 2,5 mm
- à 450°C : 98,0 ± 2
- ARMATERM 201 : 1,6 mm
- à 900°C : 85,5 ± 2
- ARMATERM 202 : 1,0 mm
3.613
Produit d’impression
Primaire pour finition AQUAPANEL® : produit liquide à base de
dispersion aqueuse de copolymères acryliques. A appliquer sur
AQUAPANEL® Outdoor, sur la couche de base systématiquement non
dilué avant application d’un revêtement de finition KNAUF.
 Conditionnement : seau de 15 kg.
 Identification :
- Densité (kg/m³) : 1080 ± 100
- Extrait sec (%) :20,9 ± 2
- Taux de cendres (%) :
- à 450°C : 38,2 ± 2
- à 900°C : 37,4 ± 2
3.614
Revêtements de finition
Revêtement de finition extérieur Minéral AQUAPANEL® :
 poudre à mélanger avec 25 % en poids d’eau, à base de ciment
blanc, charges calcaires et siliceuses de couleur blanche.
2/12-1529
E=2
Armaterm Colle : pâte acrylique à mélanger avec 30% en poids de
ciment gris CEM I 42,5 ou CEM II/A ou B 32,5 ou 32,5 R.
- Taux de cendres (%) :
 Conditionnement : sacs en papier de 25 kg.
M=2
 Conditionnement : 50 m x 1m
- ARMATERM 301 : 1,6 mm
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg.
ZOLGRANIT GF et GM : pâtes prêtes à l’emploi à base de liant acrylique pour une finition talochée.
 Granulométries :
- ZOLGRANIT GF : 1,2 mm
- ZOLGRANIT GM : 1,8 mm
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg.
SILEXTRA TALOCHÉ et SILEXTRA RIBBÉ : pâtes prêtes à l’emploi à
base de liant acrylosiloxane, pour une finition talochée (SILEXTRA
TALOCHÉ) ou une finition ribbée (SILEXTRA RIBBÉ).
 Granulométries :
- SILEXTRA TALOCHÉ : 1,6 mm
- SILEXTRA RIBBÉ : 1,0 mm
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg.
3.63
Système d’enduit Saint Gobain Weber
Système décrit dans l’ETA-09/0243 et dans l’ETA-12/0154.
7
3.631
Armatures
Armature normale Trame G2 (R 178 A 102 C+ de la société SaintGobain Adfors) et faisant l’objet d’un certificat CSTBat en cours de
validité et présentant les performances suivantes :
T=4
Ra=2
M=3
E=3
Tissu de verre maille 4,5 x 4,5 mm (R131 A 102 C+ de la société
Saint-Gobain Adfors) et faisant l’objet d’un certificat CSTBat en cours
de validité et présentant les performances suivantes :
T=3
Ra=2
M=2
E=3
+
Armature normale (R 131 A 101 C de la société Saint-Gobain Adfors)
et faisant l’objet d’un certificat CSTBat en cours de validité et présentant les performances suivantes :
T=3
Ra=1
M=2
E=2
weber.cal PG : poudre à base de chaux aérienne à mélanger avec de
l’eau, pour une finition d’aspect gratté-moyen.
 Granulométrie : 2,5 mm.
 Conditionnement : sacs en papier de 25 kg net.
3.637
Revêtements silicatés
weber.maxilin sil T : pâte prête à l’emploi à base de liant silicate,
pour une finition talochée.
 Granulométrie : 1,5 mm.
 Caractéristiques : cf. ETA-12/0154
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg.
weber.maxilin sil R : pâte prête à l’emploi à base de liant silicate,
pour une finition ribbée.
Conditionnement : rouleau de 50 m x 1 m
 Granulométrie : 1,5 mm.
3.632
 Caractéristiques : cf. ETA-12/0154
Enduit de base
weber.therm XM : poudre à mélanger avec 20 à 24 % en poids d’eau
à base de chaux aérienne, de ciment, de charges siliceuse et calcaires
et d’adjuvants spécifiques.
 Conditionnement : sacs de 25 kg
 Granulométrie maximales des charges : 1,5 mm
 Densité poudre (kg/m3) :
1270
 Extrait sec (%) : 99,8
 Taux de cendres (%) :
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg.
3.638
Revêtements organiques
weber.plast R : pâte prête à l’emploi à base de liant vinylique, pour
une finition roulée, rustique ou talochée.
 Granulométrie : 0,8 mm.
 Caractéristiques : cf. ETA-12/0154
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg.
- à 450°C :
97,7
weber.tene ST : pâte prête à l’emploi à base de liant vinylique, pour
une finition ribbée.
- à 900°C :
75,5
 Granulométrie : 2 mm.
3.633
Produits d’impression
weber.unipor pur : poudre à mélanger avec de l’eau, à appliquer
optionnellement avant les finitions weber.unicor G, weber.unicor DPP,
weber.unicor ST et weber.prodexor K+S.
 Caractéristiques : cf. ETA-12/0154
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg.
weber.tene XL : pâte prête à l’emploi à base de liant vinylique, pour
une finition talochée.
 Conditionnement : sachets de 0,5 kg net conditionnés dans des
seaux plastiques de 20 L.
 Granulométrie : 1,5 mm.
weber.prim sil : liquide pigmenté prêt à l’emploi, à appliquer optionnellement avant les finitions weber.maxilin sil R et weber.maxilin sil T.
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg.
 Conditionnement : seaux en plastique de 15 L.
weber régulateur : liquide pigmenté prêt à l’emploi, à appliquer
optionnellement avant les finitions weber.tene XL, weber.maxilin HP,
weber.plast R, weber.tene styl base, weber.tene ST, weber.tene SG et
weber.maxilin silco.
 Conditionnement : seaux en plastique de 10 ou 20 kg.
 Caractéristiques : cf. ETA-12/0154
weber.maxilin HP : pâte prête à l’emploi à base de liant vinylique,
pour une finition finement talochée, qui s’applique à des températures
comprises entre 0 et +15 °C.
 Granulométrie : 2 mm.
 Caractéristiques : cf. ETA-12/0154
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg.
3.634
Revêtements de finition
weber.tene SG : pâte prête à l’emploi à base de liant acrylique et de
granulats de marbre naturel, pour une finition talochée.
3.635
Revêtements minéraux minces
 Granulométrie : 3 mm.
weber.unicor ST : poudre à base de chaux aérienne à mélanger avec
de l’eau, pour une finition talochée.
 Caractéristiques : cf. ETA-12/0154
 Granulométrie : 1,2 mm.
 Conditionnement : sacs en papier de 25 kg net.
weber.tene styl base : pâte prête à l’emploi à base de liant styrèneacrylique, pour une finition talochée.
weber.unicor DPP : poudre à base de chaux aérienne à mélanger
avec de l’eau, pour une finition ribbée.
 Granulométrie : 1 mm.
 Caractéristiques : cf. ETA-12/0154
 Granulométrie : 1,5 mm.
 Conditionnement : seaux en plastique de 20 kg.
 Conditionnement : sacs en papier de 25 kg net.
weber.maxilin silco : pâte prête à l’emploi à base de liant styrèneacrylique et siloxane, pour une finition talochée.
weber.unicor G : poudre à base de chaux aérienne à mélanger avec
de l’eau, pour une finition talochée.
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg.
 Granulométrie : 1,5 mm.
 Granulométrie : 2,5 mm.
 Caractéristiques : cf. ETA-12/0154
 Conditionnement : sacs en papier de 25 kg net.
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg.
« weber.prodexor K+S » : poudre à base de chaux aérienne à
mélanger avec de l’eau, pour une finition d’aspect badigeon.
3.64
Système d’enduit STO
 Granulométrie : 0,5 mm.
Système décrit dans l’ETA-03/0027.
 Conditionnement : seaux en plastique de 10 kg net.
3.641
3.636
Armature normale Sto-Fibre de verre standard (R 131 A 101 C+ de la
société Saint-Gobain Adfors, faisant l’objet d’un Certificat CSTBat en
cours de validité) et présentant les performances suivantes :
Revêtements minéraux épais
weber.cal F : poudre à base de chaux aérienne à mélanger avec de
l’eau, pour une finition d’aspect gratté-fin.
 Granulométrie : 1,5 mm.
Armature
T=3
Ra=1
M=2
E=2
 Conditionnement : sacs en papier de 25 kg net.
3.642
weber.cal G : poudre à base de chaux aérienne à mélanger avec de
l’eau, pour une finition d’aspect gratté-moyen.
StoArmat Classic : pâte prête à l’emploi (sans ciment) à base de
copolymères acryliques en phases aqueuse, de charges, de fibres et
d’adjuvants spécifiques, couleur blanc cassé.
 Granulométrie : 2,5 mm.
 Conditionnement : sacs en papier de 25 kg net.
weber.cal PF : poudre à base de chaux aérienne à mélanger avec de
l’eau, pour une finition d’aspect gratté-fin.
 Granulométrie : 1,5 mm.
 Conditionnement : sacs en papier de 25 kg net.
8
Produit de base
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg.
3.643
Revêtements de finition
Stolit K, Stolit R et Stolit MP : pâtes prêtes à l'emploi à base de
copolymère acrylique en dispersion aqueuse, pour une finition ribbée
(Stolit R), talochée (Stolit K) ou avec aspects spécifiques (Stolit MP).
2/12-1529
 Granulométries maximales des charges (mm) :
- Stolit K : 1,0 – 1,5 – 2,0 – 3,0
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg.
- Stolit R : 1,5 – 2,0 – 3,0
- Stolit MP : structure fine, moyenne ou épaisse
 Conditionnements : seaux en plastique de 25 kg net.
StoSilco K, StoSilco R et StoSilco MP : pâtes prêtes à l'emploi à
base de copolymère acrylique et siloxane en dispersion aqueuse, pour
une finition ribbée (StoSilco R), talochée (StoSilco K) ou avec aspects
spécifiques (StoSilco MP).
 Granulométries maximales des charges (mm) :
- StoSilco K : 1,0 – 1,5 – 2,0 – 3,0
- StoSilco R : 1,5 – 2,0 – 3,0
- StoSilco MP : structure fine, moyenne ou épaisse
- Conditionnements : seaux en plastique de 25 kg net.
StoLotusan K et StoLotusan MP : pâtes prêtes à l’emploi à base de
résines micro-siloxanes en phase aqueuse, pour une finition talochée
(StoLotusan K) ou avec aspects spécifiques (StoLotusan MP).
 Caractéristiques : cf. ETA-05/0130.
 Granulométries maximales des charges (mm) :
- StoLotusan K : 1,0 – 1,5 – 2,0 – 3,0
- StoLotusan MP : structure fine, moyenne ou épaisse
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg net.
3.644
 Granulométries :
Finition lisse
4.
4.1
Processus de fabrication
Mélange à sec des constituants du cœur de plaque et parallèlement
préparation directe de la couche superficielle. Ces deux mélanges
humidifiés ainsi que l’armature sont amenés sur la bande de formage
et la fabrication se fait en continu. Le tapis passe sous un tambour qui
assure l’épaisseur de 12,5 mm. Une première coupe est faite à
2500 mm environ et les plaques sont stockées pour un durcissement
durant 12heures minimum. Les plaques sont ensuite reprises pour être
coupées à 1200 mm et marquées sur la belle face (nom commercial et
date de fabrication).
Elles sont stockées sur palette 1 semaine, puis houssées et remises au
stock pour 2 semaines au minimum.
Composition :
 Cœur de plaque : mélange de ciment Portland – argile/schiste expansé – cendres volantes
 Surface : armature en fibres de verre sur chaque face – barbotine
de ciment et fines calcaires
4.2
StoNivellit : pâte prête à l'emploi à base de copolymère acrylique en
dispersion aqueuse.
4.21
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg net.
StoSilco Color : peinture à base de copolymère acrylique et siloxane
en dispersion aqueuse, de charges calcaires et siliceuses, de pigments
et d’adjuvants spécifiques, à diluer avec de l’eau.
 Conditionnement : seaux en plastique de 15 L net.
3.65
Système d’enduit TOLLENS
3.651
Armature
3.652
Ra=1
Système d’enduit KNAUF
 Primaire pour finition AQUAPANEL® fabriqué en Allemagne.
 Enduits de finition KNAUF :
- Revêtement de finition extérieur Minéral AQUAPANEL® Blanc fabriqué en Allemagne.
- Revêtement de finition extérieur Dispersion AQUAPANEL® fabriqué en Allemagne.
Système d’enduit ZOLPAN
La fabrication des composants principaux et l’attestation de leur conformité sont définies dans l’ETA-04/0102.
Armature normale R 131 A 101 C+ de la société Saint-Gobain Adfors ,
faisant l’objet d’un Certificat CSTBat en cours de validité et présentant
les performances suivantes :
T=3
Systèmes d’enduit
 Produit de base façade AQUAPANEL® fabriqué en Allemagne.
4.22
Système décrit dans l’ETA -09/0054.
Plaque AQUAPANEL® Outdoor
Ces plaques commercialisées sous la marque AQUAPANEL® Outdoor
sont fabriquées par la Société KNAUF USG Systems.
Finition constituée des deux composants suivants :
 Granulométrie maximale des charges (mm) : 0,8.
Fabrication
M=2
E=2
Produit de base
TOLL-O-THERM CC : pâte acrylique à mélanger avec 30% en poids
de ciment gris CEM I 42,5 ou CEM II/A ou B 32,5 ou 32,5 R.
Les produits ARMATERM COLLE, ARMAFOND, les revêtements de finition ARMATERM et SILEXTRA sont fabriqués à l’usine ZOLPAN SAS de
La Bridoire (73).
Les revêtements de finition ZOLGRANIT sont fabriqués à l’usine VIERO
à Cassano Valcuvia (Italie).
4.23
Système d’enduit Saint Gobain Weber
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg
La fabrication des composants principaux et l’attestation de leur conformité sont définies dans l’ETA-09/0243 et dans l’ETA-12/0154.
 Identification :
Identifications des différents lieux de fabrications
- Densité (kg/m3) : 1500
- Extrait sec (%) :77
- Taux de cendre 450°C (%): 91,5
- Taux de cendre 900°C (%): 60,6
3.653
Produit d’impression
TOLL-O-THERM FOND : liquide prêt à l’emploi, à base de liant acrylique, à appliquer avant les revêtements de finition TOLL-O-THERM
Ribbé GG, TOLL-O-THERM Ribbé GM, TOLL-O-THERM Taloché GM,
TOLL-O-THERM Taloché GG, TOLL-O-THERMSILOXANE Taloché et
TOLL-O-THERM SILOXANE Ribbé.
 Conditionnement : seaux en plastique de 16 L.
3.654
Revêtements de finition
TOLL-O-THERM Ribbé GG, TOLL-O-THERM Ribbé GM, TOLL-OTHERM Taloché GM, TOLL-O-THERM Taloché GG : pâtes prêtes à
l’emploi à base de liant acrylique, pour une finition talochée (TOLL-OTHERM Taloché GM, TOLL-O-THERM Taloché GG ), une finition ribbée
(TOLL-O-THERM Ribbé GG, TOLL-O-THERM Ribbé GM)
 Granulométries :
- TOLL-O-THERM Ribbé GG: 2,5 mm
 Produit de base : weber.therm XM
Siège social
Usine
Saint-Gobain Weber France S.A.
Rue de Brie - Servon – BP 84
FR-77253 Brie Comte Robert
cedex
Saint-Gobain Weber France S.A.
Zone Industrielle
Route de Beauvais
FR-60 390 Auneuil
Tel : 01 60 62 13 00
Fax : 01 64 05 47 50
 Finition : « weber.prodexor K+S »
Contrôles réalisés à l’usine de Saint-Gobain Weber Bonneuil sur base
blanche pour « weber.prodexor K+S »
Siège social
Saint-Gobain Weber France S.A.
Rue de Brie - Servon – BP 84
FR-77253 Brie Comte Robert
cedex
Tel : 01 60 62 13 00
Fax : 01 64 05 47 50
- weber.unicor DPP
- TOLL-O-THERM Taloché GM : 1,0 mm
- weber.unicor ST
- TOLL-O-THERM Taloché GG : 1,6 mm
- weber.unicor G
GRANIPLAST : pâtes prêtes à l’emploi à base de liant acrylique pour
une finition talochée.
2/12-1529
Saint-Gobain Weber France
Route de Lyon
FR-01 960 Servas
 Finitions et produit d’impression :
- TOLL-O-THERM Ribbé GM: 1,6 mm
 Conditionnement : seaux en plastique de 25 kg.
Usine
- weber.unipor pur
Contrôles réalisés à l’usine de Saint-Gobain Weber Puiseaux sur base
blanche pour les « weber.unicor DPP, ST et G »
9
Contrôles réalisés à l’usine de Saint-Gobain Weber Servas pour le
« weber.unipor pur »
- Fabriqué à la société Sto à Stühlingen Weizen (Allemagne) et à La
Copechagnière (France).
 Revêtements de finition :
Siège social
Saint-Gobain Weber France S.A.
Rue de Brie - Servon – BP 84
FR-77253 Brie Comte Robert
cedex
Tel : 01 60 62 13 00
Fax : 01 64 05 47 50
Usine
weber.unicor ST et DPP
Saint-Gobain Weber France
206, rue de la gare
86 130 Dissay
weber.unicor G
Saint-Gobain Weber France
639, rue Lavoisier
Zone industrielle
54 710 Ludres
Weber.unipor pur
Saint-Gobain Weber France
Route de Lyon
01 960 Servas
Contrôles réalisés à Dissay sur base blanche pour les weber.unicor ST
et DPP, à Ludres pour le « weber.unicor G », à Servas pour le « weber.unipor pur »
 Finitions : weber. cal F
Siège social
Usine
Saint-Gobain Weber France S.A.
Rue de Brie - Servon – BP 84
FR-77253 Brie Comte Robert
cedex
Auneuil
Colomiers
Dissay
Heyrieux
Ludres
Nemours
Sorgues
Saint Jacques
Tel : 01 60 62 13 00
Fax : 01 64 05 47 50
 Finitions : weber. cal G
Siège social
Usine
Auneuil
Colomiers
Heyrieux
Nemours
Tel : 01 60 62 13 00
Fax : 01 64 05 47 50
- Les produits Stolit MP, StoSilco MP, StoLotusan K et MP et StoNivellit sont fabriqués à la société Sto à Stühlingen Weizen (Allemagne).
5.
5.1
5.11
Contrôles de fabrication
Plaque AQUAPANEL® Outdoor
En cours de fabrication
 Ciment : surface spécifique Blaine
 Charges : granulométrie – masse volumique – humidité
 Mortier de préparation (cœur et surface) : masse volumique et
teneur en eau
 Armatures fibres de verre : résistance à la traction – tenue aux
alcalis
5.12
Sur produits finis
 Dimensions, épaisseur, poids, équerrage
 Résistance à la flexion (NF EN 12467) : MOR = 9,6 MPa (classe 2)
 Module d’élasticité : 3000 N/mm² (NF 14358)
5.2
5.21
Enduits
Système d’enduit KNAUF
 Enduit de base façade AQUAPANEL®:
- Poudre : extrait sec à 105°C, taux de cendre à 450°C et 900°C,
densité, granulométrie,
- Mortier frais : consistance,
- Produit durci : adhérence.
 Finitions : weber. cal PF
Siège social
Usine
Saint-Gobain Weber France S.A.
Rue de Brie - Servon – BP 84
FR-77253 Brie Comte Robert
cedex
 Revêtement de finition extérieur Minéral AQUAPANEL® :
- Poudre : densité, granulométrie,
- Mortier frais : rétention d’eau, consistance,
Auneuil
Nemours
Tel : 01 60 62 13 00
Fax : 01 64 05 47 50
- Produit durci : flexion, compression
 Revêtement de finition extérieur Dispersion AQUAPANEL® :
- Pâte prête à l’emploi : Viscosité, densité, pH, extrait sec à 105°C.
Finitions organiques et organo-minérales :
5.22
Système d’enduit ZOLPAN
 Les contrôles ou les dispositions prises par le titulaire pour s’assurer
de la constance de qualité des composants principaux sont listés
dans le plan de contrôle associé à l’ETA - 04/0102.
- weber.tene XL
- weber.maxilin HP
- weber.tene ST
5.23
- weber.tene SG
Système d’enduit Saint Gobain Weber
 Les contrôles ou les dispositions prises par le titulaire pour s’assurer
de la constance de qualité des composants principaux sont listés
dans le plan de contrôle associé à l’ETA - 09/0243.
- weber.plast R
- weber.tene styl base
- weber.maxilin silco
5.24
- weber.maxil sil R
Système d’enduit STO
 Les contrôles ou les dispositions prises par le titulaire pour s’assurer
de la constance de qualité des composants principaux sont listés
dans le plan de contrôle associé à l’ETA - 03/0027.
- weber.maxilin sil T
 Produits d’impression associés :
- weber.régulateur
5.25
- weber.prim sil
Siège Social
Site de production
Saint-Gobain Weber France S.A.
Rue de Brie
Servon – BP 84
FR-77253 Brie Comte Robert
cedex
Tel : 00 33 (0)1 60 62 13 00
Fax : 00 33 (0)1 64 05 47 50
Saint-Gobain weber France S.A.
Route de Lyon
RN 83
FR-01960 Servas
4.24
- Les produits StoSilco K, R et StoSilco Color sont fabriqués à la société Sto à Stühlingen Weizen (Allemagne) et à Varsovie (Pologne).
 Contrôles des produits fabriqués :
Saint-Gobain Weber France S.A.
Rue de Brie - Servon – BP 84
FR-77253 Brie Comte Robert
cedex

- Les produits Stolit K et R sont fabriqués à la société Sto à Stühlingen Weizen (Allemagne), à La Copechagnière (France) et à Varsovie (Pologne).
Système d’enduit STO
La fabrication des composants principaux et l’attestation de leur conformité sont définies dans l’ETA-03/0027.
Système d’enduit TOLLENS
 Les contrôles ou les dispositions prises par le titulaire pour s’assurer
de la constance de qualité des composants principaux sont listés
dans le plan de contrôle associé à l’ETA - 09/0054
6.
6.1
Identification
Plaques AQUAPANEL® Outdoor
Elles sont identifiées par un marquage du
AQUAPANEL® Outdoor et de la date de fabrication.
6.2
nom
commercial
Fixations des plaques
Elles sont identifiées par le nom du produit, dimensions et adresse du
fabricant.
 Produit de base StoArmat Classic :
10
2/12-1529
6.3
6.31
Enduits
Le système d’enduit KNAUF est identifié par le nom du produit, date
d’emballage, adresse du fabricant.
6.32
Identification des produits ZOLPAN
Les marques commerciales et les références des produits qui constituent ce système sont inscrites sur les emballages.
6.33
Identification des produits SAINT GOBAIN
WEBER
Les marques commerciales et les références des produits qui constituent le système sont inscrites sur les emballages.
6.34
Entraxe horizontale de fixation
Ossature aluminium
Identification des produits KNAUF
Entraxe vertical de fixation
250 mm
175 mm
145 mm
400 mm
600 mm
2054 Pa
2935 Pa
3532 Pa
1100 Pa
1100 Pa
1100 Pa
 Perçage des plaques à 15 mm des bords.
 La flèche prise sous vent normal par les plaques est limitée au
1/500ème de la portée entre points de fixation.
 Les résistances de déboutonnage (en N) caractéristiques au droit
des fixations dans la plaque AQUAPANEL® Outdoor sont fonction de
la localisation (milieu, bord et angle) et des entraxes de fixation.
Vis AQUAPANEL®
Identification des produits STO
Les marques commerciales et les références des produits qui constituent le système sont inscrites sur les emballages.
Entraxe
600 mm
400 mm
300 mm
Coin
211 N
359 N
359 N
6.35
Centre
587 N
670 N
670 N
Les marques commerciales et les références des produits qui constituent le système sont inscrites sur les emballages.
Bords
563 N
491 N
491 N
7.
Vis AQUAPANEL® façade alu
Identification des produits TOLLENS
Fourniture – Assistance technique
La Société KNAUF ne pose pas elle-même ; elle distribue et livre les
éléments plaques AQUAPANEL® Outdoor, vis, enduit à joint, bande
armée, et en option, le pare-pluie, les finitions comprenant treillis de
renforcement, treillis en fibres de verre, produit de base, produit
d’impression, revêtements de finition du système AQUAPANEL® Outdoor et profilés de finitions (profilé de départ, profilé de fractionnement, baguette d’angle) à des entreprises de pose.
Zolpan, Weber, Tollens et Sto distribue les finitions comprenant treillis
de renforcement, treillis en fibres de verre, produit de base, produit
d’impression, revêtements de finition et profilés de finitions (profilé de
départ, profilé de fractionnement, baguette d’angle) de leur marque
respective à des entreprises de pose.
Entraxe
600 mm
400 mm
300 mm
Coin
185 N
274 N
274 N
Centre
816 N
870 N
870 N
Bords
624 N
718 N
718 N
8.3
Principe général de pose
Un calepinage préalable doit être prévu.
Les plaques sont mises en œuvre horizontalement, soit perpendiculairement aux montants de l’ossature réalisée.
Les joints verticaux entre plaques sont réalisés au droit des montants.
Tous les autres éléments ossature bois (chevrons, équerres, tirefond,
vis de blocage, système de fixation au support), ossature aluminium
(profilé, équerres, vis ou rivet de fixation du rail dans l’équerre, système de fixation au support), en option, les finitions comprenant treillis
de renforcement, treillis en fibres de verre, produit de base, produit
d’impression, revêtements de finition et profilés de finitions (profilé de
départ, profilé de fractionnement, baguette d’angle, encadrement de
fenêtre) sont directement approvisionnés par le poseur, en conformité
avec les préconisations du présent Dossier Technique.
Enfin, entre chaque rangée de plaque, la pose doit être réalisée à
joints décalés. Le décalage doit être supérieur ou égal à un entraxe de
montants de l’ossature. Afin de permettre le vissage des extrémités de
plaques ciment, cet écart doit toujours être un multiple de l’entraxe de
l’ossature support.
8.
 mise en place des équerres,
8.1
Mise en œuvre
8.4
Opération de pose
La pose comporte les opérations suivantes :
 traçage et repérage,
 mise en place de l'isolation,
Assistance technique
 mise en place des profilés de fixation,
La société KNAUF apportera, sur demande de l’entreprise de pose, son
assistante technique.
 fixation des plaques sur l'ossature,
8.2
 traitement des points singuliers,
Domaine d’application
 traitement des joints,
 Mise en œuvre sur parois planes et verticales, neuves ou préexistantes en maçonnerie d’éléments ou en béton situées en étage et en
rez-de-chaussée
 enduisage.
 Ces parois peuvent être neuves ou déjà en service, aveugles ou
comportant des baies.
8.411
 Pose possible sur Maisons et bâtiments à Ossature Bois (MOB),
conformes au DTU 31.2, limitée à :
- R+2 (hauteur 9 m maximum + pointe de pignon) en situation a,
b, c,
- R+1 (hauteur 6 m maximum + pointe de pignon) en situation d,
Un film pare-pluie conforme au DTU 31.2 sera mis en œuvre sur la
paroi extérieure de la MOB.
 Exposition au vent correspondant à une pression ou une dépression
admissible sous vent normal de valeur maximale (exprimée en Pascals) donnée dans le tableau ci-après :
Entraxe horizontal de fixation
250 mm
1823 Pa
600 mm
645 mm sur
MOB
1100 Pa
175 mm
2260 Pa
1100 Pa
145 mm
2728 Pa
1100 Pa
125 mm
3164 Pa
1100 Pa
110 mm
3532 Pa
1100 Pa
Ossature bois
Entraxe vertical de fixation
2/12-1529
400 mm
8.41
Mise en œuvre de l’ossature
Mise en œuvre sur ossature bois
La mise en œuvre de l’ossature bois sera conforme aux prescriptions
du Cahier du CSTB 3316-V2 renforcées par celles ci-après :
 La coplanéïté des montants devra être vérifiée entre montants
adjacents avec un écart admissible maximal de 1 mm.
 Chevrons en bois ayant une résistance mécanique correspondant au
moins à la classe C18 selon la norme NF EN 338, de durabilité naturelle ou conférée de classe d’emploi 2, suivant le F DP 20-651.
 Au moment de leur mise en œuvre, les chevrons et les liteaux en
bois devront avoir une humidité cible maximale de 18%, avec un
écart entre deux éléments au maximum de 4 %. Le taux d’humidité
des éléments doit être déterminé selon la méthode décrite par la
norme NF EN 13183-2 (avec un humidimètre à pointe).
 La résistance admissible de la patte-équerre aux charges verticales
à prendre en compte doit être celle correspondant à une déformation sous charge égale 1 mm.
Traitements singuliers
 Au niveau des angles :
2 montants successifs doivent se chevaucher et être vissés l’un sur
l’autre dans le cas de l’ossature bois.
 Au niveau des ouvertures : fenêtres, portes ou autres.
Des montants supplémentaires (entraxes réduits) doivent être mis
en œuvre.
11
Ces dispositions ont pour but de permettre aux parements, quel que
soit leur localisation, de trouver une plage d’accrochage suffisante
tout en respectant les entraxes maxima de fixations.
 Pied et tête d’ouvrages
Afin de permettre la libre circulation de l’air et éviter l’intrusion de
rongeurs ou autres nuisances, un profil de ventilation doit être mis
en œuvre.
Nota : l’entraxe des montants d’ossature bois est limité à 625 mm.
8.412
Mise en œuvre sur ossature aluminium
L’ossature métallique sera de conception librement dilatable.
La mise en œuvre de l’ossature métallique sera conforme aux prescriptions du Cahier du CSTB 3194 et son modificatif 3586-V2, renforcées
par celle ci-après :
 La coplanéïté des montants doit être vérifiée entre montants adjacents avec un écart admissible maximal de 1 mm,
 La résistance admissible de la patte aux charges verticales à prendre
en compte doit être celle correspondant à une déformation sous
charge égale à 1 mm.
 L’entraxe des ossatures est au maximum :
- 625 mm pour les plaques de longueur 1250 et 2500 mm
- 600 mm pour les plaques de longueur 1200 et 2400 mm
On veillera à la compatibilité électrochimique des différents composants (profils d’ossature, pattes de fixation, organes de liaison, profilés
complémentaires …).
L'ossature aluminium FACALU LR 110 de la Société LR ETANCO est un
système complet comprenant les pattes-équerres, les profilés et les
fixations.
La pose du système AQUAPANEL® Outdoor sur l'ossature aluminium
comprend les opérations suivantes :
 traçage et repérage :
 mise en place des équerres de fixation,
 mise en place de l'isolation,
 mise en place de l'ossature,
 fixation des plaques sur l'ossature,
 traitement des points singuliers.
 traçage et repérage :
Porter sur la façade les axes des profilés métalliques en respectant
les entraxes indiqués par la note de calculs (entraxe maxi des ossatures 625 mm)
 position des 2 types d’équerres :
- les équerres de points fixes ISOLALU LR 150
Les équerres de point fixe sont à placer en rive haute du profilé.
Le profilé vertical est fixé par équerres par 2 fixations minimum
pour réaliser un point fixe de fixation.
- les équerres de points de reprise d’effort au vent ISOLALU LR 80
Les équerres de point de reprise d’effort au vent sont à utiliser
partout ailleurs en dehors de l'utilisation des équerres de point
fixe.
Afin de permettre la libre circulation de l’air et éviter l’intrusion de
rongeurs ou autres nuisances, un profil de ventilation doit être mis
en œuvre.
L’entraxe des montants d’ossature aluminium est limité à 625 mm.
8.5
Mise en œuvre de l’isolation thermique
L’isolant est mis en œuvre conformément aux prescriptions des documents :
 Pour la pose sur ossature bois : « Règles générales de conception et
de mise en œuvre de l'ossature bois et de l'isolation thermique des
bardages rapportés faisant l'objet d'un Avis Technique » (Cahier du
CSTB 3316-V2).
 Pour la pose sur ossature métallique : « Règles générales de conception et de mise en œuvre de l'ossature métallique et de l'isolation
thermique des bardages rapportés faisant l'objet d'un Avis Technique » (Cahier du CSTB 3194 et son modificatif 3586-V2).
8.6
Pose des plaques AQUAPANEL® Outdoor
Un calepinage préalable doit être prévu.
Les plaques sont mises en œuvre horizontalement, soit perpendiculairement aux montants de l’ossature réalisée.
Elles sont solidarisées à l’ossature à l’aide des vis décrites dans le
§ 3.4 (choix adapté en fonction de la nature de l’ossature mise en
œuvre).
Il est nécessaire de commencer par solidariser le centre de la plaque
puis de progresser en direction des extrémités et des arêtes de
plaques.
Lors du montage, la plaque doit être conservée au contact de
l’ossature support.
De plus, il faut veiller à conserver un espace entre chaque plaque – 3 à
5 mm (cf. fig. 6). Afin de respecter cette consigne, il est recommandé
d’utiliser des écarteurs – par exemple cales de bois glissées entre les
plaques.
Enfin, entre chaque rangée de plaque, la pose doit être réalisée à
joints décalés. Le décalage doit être supérieur ou égal à un entraxe de
montants de l’ossature. Afin de permettre le vissage des extrémités de
plaques ciment, cet écart doit toujours être un multiple de l’entraxe de
l’ossature support (cf. fig. 14).
 Entraxe vertical des vis ≤ à 250 mm ;
 Entraxe horizontal des vis est fonction de l’entraxe des montants
d’ossature ;
 Distance aux bords de plaques (arrêtes) ≥ 15 mm.
(concernant les différentes valeurs ci-dessus, cf. fig. 15)
Traitements des ouvertures
Au droit des ouvertures – fenêtres ou portes, veillez à ce que les joints
de plaques soient discontinus (non alignement avec les tableaux
d’ouvertures) afin d’éviter d’avoir un joint filant qui prolonge
l’encadrement de baie. La plaque AQUAPANEL® Outdoor découpée à
cet effet ne doit pas avoir de dimensions inférieures à 200 mm (cf. fig.
13a, 13b, 13c et 13d).
8.7
Traitement des joints
Le profilé est fixé par équerres de point de reprise au travers de
trous ronds.
Le jointoiement doit être réalisé au maximum 7 jours après mise en
place des plaques.
Les équerres seront fixées au gros-œuvre par chevillage sous Agrément Technique Européen.
Pour assurer la protection optimale de l’ossature contre l’humidité, les
joints de plaques doivent tous être obturés.
L'écartement entre les équerres de fixation des profilés est déterminé
en fonction des conditions d'exposition et de la hauteur de l'ouvrage
selon les indications de zone et de site définies dans le DTU « Règles
NV 65 modifiées ».
Ce traitement spécifique se réalise à l’aide de l’enduit à joint
AQUAPANEL® gris.
Les équerres seront fixées en quinconce le long des profilés verticaux
de type T ou L.
Les équerres des montants doivent bénéficier de rapport d’essais
établis selon l’annexe 1 du Cahier du CSTB 3194, en tenant compte
d’une déformation sous charge verticale de 1 mm maximum.
Les profilés verticaux FACALU T ou FACALU L seront fixés sur les
équerres ISOLALU LR 80 et ISOLALU LR 150 par l'intermédiaire de
rivets à rupture de tige en aluminium / inox de diamètre 5 x 12 à
collerette large C14 conformément aux principes du système complet
FACALU.
Mélanger la poudre avec environ 34 % en poids d’eau (soit environ 3,4
L par sac de 10 kg) à l’aide d’un malaxeur électrique.
Sa durée d’utilisation après gâchage est d’environ 45 minutes.
Remplir entièrement les joints à l’aide de l’enduit et maroufler immédiatement la bande à joint AQUAPANEL®. Cette bande doit être positionnée de manière à ce que le joint se trouve au niveau du milieu de
la bande à joint AQUAPANEL®.
Recouvrir également les têtes de vis et éliminer les petites irrégularités
par ponçage.
Joint de fractionnement des plaques
Ils doivent être réalisés dans la plaque et dans la finition :
Traitements des points singuliers
 Horizontalement : tous les 2 niveaux et au maximum 6 m.
 Au niveau des ouvertures – fenêtres, portes ou autres
 Verticalement : Au plus tous les 6 m.
Des montants supplémentaires (entraxes réduits) doivent être mis
en œuvre (cf. fig. 18).
Le profilé adéquat sera collé en plein avec l’enduit à joint. Une 2nde
passe sur les ailes du profilé permet de parfaire la jonction (cf. fig. 7).
Ces dispositions ont pour but de permettre aux parements, quel que
soit leur localisation, de trouver une plage d’accrochage suffisant
tout en respectant les entraxes maxima de fixations.
 Pied et tête d’ouvrages
12
2/12-1529
Dans le cas des profilés aluminium de longueur maximum de 3 m, les
plaques peuvent ponter les ossatures, dans la limite de 6 m maximum.
Il convient de placer le point fixe de chaque profilé en tête de profilé
pour le profilé bas et en pied de profilé pour le profilé haut. Les
plaques qui pontent les deux profilés doivent être, à minima, en appuis
sur 300 mm de profilés de part et d’autre du joint et fixées par 3 vis
sur chacun des profilés (cf. fig. 4 bis).
Désolidarisation
Elle est nécessaire à toutes les jonctions avec le gros-œuvre comme
par exemple poteau – cheminée – menuiserie …. De même, tous les
angles intérieurs seront désolidarisés. Elle se fait soit à l’aide d’un
profilé soit par mastic sur fond de joint.
- préparer la quantité suffisante pour réaliser la surface prévue – en
cas d’utilisation de plusieurs seaux, utiliser le même numéro de
charge.
- ré-homogénéiser la pâte avec un agitateur électrique.
Possibilité de mélanger jusqu’à 0,25 litres d’eau au seau pour
améliorer la consistance du produit.
 Mode d’application : mettre en place l’enduit à la lisseuse inox sur
l’épaisseur du grain, structurer le produit à la lisseuse PVC ou inox.
 Protéger la surface réalisée des effets d’un séchage trop rapide
(soleil, vent…) ou travailler en fonction.
 Nettoyer les outils à l’eau après utilisation.
 Consommation : environ 3,1 kg/m² de produit prêt à l’emploi soit
8,1 m² / seau de 25 kg.
Ainsi traité, AQUAPANEL® Outdoor est prêt à recevoir une finition sur
enduit armé. Il est possible que de fines microfissures apparaissent en
surface. Celles-ci n’ont aucune incidence sur la bonne tenue des finitions.
Enduit de finition minéral
8.8
 mélanger en évitant de faire des grumeaux, la poudre avec 25 % en
poids d’eau (soit environ 7,5 litres d’eau par sac de 30 kg).
Systèmes d’enduit
Après une période de pluie, laisser sécher les plaques au moins 1 h 30
avant application de l’enduit de base.
8.81
8.811
Système d’enduit KNAUF
Mise en œuvre de l’enduit de base
Préparation de l’enduit de base Enduit Extérieur
AQUAPANEL® Blanc
 Mélanger la poudre avec environ 25 % en poids d’eau (soit environ
6,3 L par sac de 25 kg).
 Durée Pratique d’Utilisation : 1 heure
Des récipients ou des outils mal nettoyés écourtent cette durée
d’utilisation.
 Renfort des points singuliers :
Avant d’enduire la totalité de la surface, il est nécessaire de renforcer tous les angles d’ouverture avec une bande d’armature de 50 x
30cm noyée dans l’enduit (prendre la bande d’armature
AQUAPANEL®pour cette opération)
Les angles extérieurs sont renforcés par un profilé entoilé.
Conditions d’application de l’enduit de base Enduit
Extérieur AQUAPANEL® Blanc
 Application manuelle en deux passes sans délai d’attente entre
passe (frais dans frais).
 Application d’une première passe d’épaisseur environ 4 à 5 mm à
l’aide d’une taloche crantée 8 x 8 mm,
 -Marouflage dans les 15 minutes suivantes maximum du Treillis
Extérieur AQUAPANEL® avec un chevauchement des lès de 10 cm, à
l’aide d’une lisseuse,
 -Application d’une seconde passe à la lisseuse, maximum 20 minutes après application de la 1ère passe, de manière à obtenir une
épaisseur totale de 5 à 6 mm d’environ.
 Consommation : environ 6,3 kg/m² de produit en poudre.
Concernant la planéité et l’aspect de surface de l’enduit, les exigences
du DTU 26.1 (enduits) et reprises dans le DTU 59.1 seront respectées.
 Préparation :
 Laisser reposer le mélange pendant 15 minutes puis mélanger bien
une nouvelle fois.
 Mode d’application : appliquer l’enduit à l’aide d’une lisseuse ou à
l’aide d’un platoir et le lisser sur une épaisseur de grain de 2 mm.
Structurer immédiatement la surface à l’aide d’un outil en PVC ou en
acier à votre convenance. Travailler humide sur humide.
 Durée Pratique d’Utilisation : Utiliser le mortier d’enduit mélangé
dans les 2 heures.
 Consommation : environ 3,0 kg/m² de produit en poudre soit 10 m²
par sac de 30 kg.
8.82
8.821
Système d’enduit Zolpan
Mise en œuvre de l’enduit de base
Préparation de l’enduit de base ARMATERM COLLE
 Mélanger mécaniquement la pâte avec 30% en poids de ciment gris
CEM I 42,5 ou CEM II/A ou B 32,5 ou 32,5 R.
 Le volume laissé dans l’emballage permet d’effectuer le dosage en
ciment.
 Temps de repos avant application : 5 min.
Conditions d’application de l’enduit de base ARMATERM
COLLE
 Application manuelle en deux passes avec un délai de séchage entre
passes :
- Application d’une première passe à raison d’environ 3,0 kg/m² de
produit préparé à la taloche inox crantée ;
- Marouflage de l’armature à la taloche inox avec chevauchement
des lés de 10 cm ;
- Séchage d’au moins 24 heures ;
- Application d’une seconde passe à raison d’environ 2,3 kg/m² de
produit préparé à la taloche inox.
 Epaisseur minimale de la couche de base à l’état sec : 2,5 mm
 Délai d’attente avant revêtements de finition : au moins 24 heures.
Nettoyer les outils et récipients à l’eau après utilisation.
8.822
 Temps de séchage avant application des revêtements de finition :
24 heures environ pour une température de 20°C.
Application du produit d’’impression ARMAFOND
Cette durée est toutefois susceptible d’être plus longue en fonction
de la température et de l’humidité de l’air.
8.812
Application des revêtements de finition
Application des revêtements de finition
 Préparation : réhomogénéiser le produit à l’aide d’un malaxeur
électrique.
 Mode d’application : à la brosse ou au rouleau à poils longs.
 Consommation minimale : 0,20 kg/m².
Application du produit d’impression Primaire extérieur
AQUAPANEL®
 Temps de séchage : environ 6 heures selon les conditions climatiques.
 Mode d’application : la surface est traitée au rouleau peau de mouton, à la brosse ou au pinceau avec le régulateur d’absorption Primaire extérieur AQUAPANEL® non dilué.
Application des revêtements de finition
 Consommation : 150 g/m² de produit pur.
 Mode d’application : à la taloche inox puis frotassage à la lisseuse
plastique pour obtenir l’aspect ribbé.
 Temps de séchage avant nouvelle intervention : 24 heures
Application des revêtements de finition
 La mise en œuvre ne peut se faire que sur enduit sec, traité préalablement à l’aide du primaire extérieur Aquapanel®.
 La température extérieure et celle du support doivent être supérieures à 5°C.
Enduit de finition à base de dispersion AQUAPANEL®
 Préparation :
2/12-1529
ARMATERM 101, ARMATERM 201, SILEXTRA RIBBÉ
 Consommations minimales (kg/m²) :
- ARMATERM 101 : 3,0
- ARMATERM 201 : 2,5
- SILEXTRA RIBBE : 2,0
ARMATERM 202, ARMATERM 301, SILEXTRA TALOCHÉ,
ZOLGRANIT GF et GM
 Mode d’application : à la taloche inox puis frotassage à la lisseuse
inox de façon à parfaitement serrer les grains pour obtenir l’aspect
taloché.
13
 Consommations minimales (kg/m²) :
- ARMATERM 202 : 2,2
 Temps de séchage : au moins 16 heures, suivant les conditions
climatiques.
- ARMATERM 301 : 2,7
8.841
- SILEXTRA TALOCHE : 2,4
Humidifier l’enduit de base à l’avancement et attendre la disparition du
film d’eau avant application de ces revêtements de finition ou appliquer la veille le produit d’impression weber.unipor pur.
- ZOLGRANIT GF: 3,5
- ZOLGRANIT GM: 4,5
8.83
8.831
Application des revêtements minéraux minces
weber.unicor ST
Système enduit Saint Gobain Weber
Mise en œuvre de l’enduit de base
Préparation de l’enduit de base weber.therm XM
 Mélanger la poudre avec environ 5 à 6 litres d’eau par sac de 25 kg,
soit avec environ 20 à 24 % en poids d’eau, à l’aide d’un malaxeur
électrique à vitesse lente (500 tours/minute) pendant 3 minutes
jusqu’à obtention d’une pâte homogène de consistance assez ferme.
 Temps de repos : Laisser reposer 5 à 10 minutes.
 Durée Pratique d’Utilisation : 3 à 5 heures.
 Préparation : mélanger la poudre avec environ 26 à 30 % en poids
d’eau, soit environ 6,5 à 7,5 L d’eau par sac de 25 kg, à l’aide d’un
malaxeur pendant 3 minutes. Le taux de gâchage et la durée du
malaxage doivent être constants pour éviter les différences de
teintes après séchage.
 Temps de repos avant application : 5 à 10 minutes.
 Mode d’application : à la taloche inox crantée (de 6 à 8 mm), puis à
la lisseuse. Frotasser à la taloche plastique alvéolée pour obtenir
l’aspect taloché « grain rentré » ou à la taloche bois pour obtenir
l’aspect taloché « grain veiné » ou à la taloche mousse souple pour
obtenir l’aspect taloché « grain sorti ».
Conditions d’application de l’enduit de base
weber.therm XM
 Consommation minimale : 3,5 kg/m² de produit en poudre.
 Application manuelle en deux passes avec délai de séchage entre
passes :
 Préparation : mélanger la poudre avec environ 23 à 26 % en poids
d’eau, soit environ 5,7 à 6,5 L d’eau par sac de 25 kg, à l’aide d’un
malaxeur pendant 3 minutes. Le taux de gâchage et la durée du
malaxage doivent être constants pour éviter les différences de
teintes après séchage.
weber.unicor DPP
- Application d’une première passe de weber.therm XM à la lisseuse crantée (8 x 8 mm) en épaisseur de 3 mm, à raison de 5,5
kg/m2 de produit en poudre ;
- Marouflage de l’armature dans l’enduit frais avec la lisseuse inox ;
- Séchage d’au moins 24 heures ;
2
- Application d’une seconde passe à raison d’environ 2,8 kg/m de
produit en poudre à la taloche inox.
 Dans le cas des revêtements de finition weber.cal F, G ou PF,
racler la surface de la 2ème passe de sous-enduit encore fraîche au
balai de cantonnier de façon à laisser la surface rugueuse et à favoriser l’accroche du revêtement de finition.
 Pour les autres revêtements de finition, lisser la surface du sousenduit.
 Epaisseur minimale de la couche de base à l’état sec : 5,0 mm.
 Délai d’attente avant application du produit d’impression ou du
revêtement de finition : au moins 24 heures et jusqu’à obtention
d’une coloration blanche uniforme avant application du produit
d’impression ou du revêtement de finition.
8.832
8.84
Application des revêtements de finition
Application des produits d’impression
L’application des produits d’impression avant les revêtements minéraux minces, les revêtements silicatés et les revêtements organiques
est optionnelle ; se reporter à la fiche technique des produits. Si la
finition visée est un revêtement minéral épais, l’application préalable
d’un produit d’impression n’est pas admise.
weber.unipor pur : pour réguler la porosité de l’enduit de base, ce
produit d’impression est éventuellement appliqué préalablement aux
finitions weber.unicor G, weber.unicor DPP, weber.unicor ST et weber.prodexor K+S.
 Préparation : verser 10 L d’eau dans le seau contenant 500 g de
produit et malaxer. Laisser reposer 20 minutes, ajouter 5 L d’eau et
malaxer à nouveau.
 Durée de vie du mélange : 24 heures.
 Mode d'application : au rouleau, à la brosse ou au pulvérisateur.
 Consommation minimale : 0,15 L/m².
 Temps de séchage : au moins 24 heures.
weber.prim sil : pour uniformiser la couleur ou la porosité de l’enduit
de base, ce produit d’impression est éventuellement appliqué préalablement aux finitions weber.maxilin sil R et weber.maxilin sil T.
 Préparation : produit à diluer avec 10 % d’eau.
 Mode d'application : au rouleau ou à la brosse.
 Consommation minimale : 0,20 L/m².
 Temps de séchage : au moins 12 heures, suivant les conditions
climatiques.
weber régulateur : pour uniformiser la couleur ou la porosité de
l’enduit de base, ce produit d’impression est éventuellement appliqué
préalablement aux finitions weber.tene XL, weber.maxilin HP, weber.plast R, weber.tene styl base, weber.tene ST, weber.tene SG et
weber.maxilin silco.
 Préparation : produit prêt à l’emploi.
 Temps de repos avant application : 5 à 10 minutes.
 Mode d’application : à la lisseuse inox, tiré au grain puis frotassé au
fur et à mesure à la taloche plastique pour obtenir l’aspect ribbé.
 Consommation minimale : 1,8 kg/m² de produit en poudre.
weber.unicor G
 Préparation : mélanger la poudre avec environ 26 à 30 % en poids
d’eau, soit environ 5,7 à 6,5 L d’eau par sac de 25 kg, à l’aide d’un
malaxeur pendant 3 minutes. Le taux de gâchage et la durée du
malaxage doivent être constants pour éviter les différences de
teintes après séchage.
 Temps de repos avant application : 5 à 10 minutes.
 Mode d’application : à la lisseuse inox, tiré au grain puis frotassé à
la taloche mousse dure ou à la taloche plastique pour obtenir
l’aspect taloché.
 Consommation minimale : 3,5 kg/m² de produit en poudre.
weber.prodexor K+S
 Préparation : mélanger la poudre à vitesse lente pendant 1 à 2
minutes avec environ 5 à 6 L d’eau par seau de 10 kg. Laisser reposer 10 à 15 minutes et remalaxer en ajoutant la quantité d’eau nécessaire pour obtenir la finition souhaitée :
- 2 à 3 L d’eau pour une finition lissée,
- 4 à 5 L d’eau pour une finition épongée.
 Temps de repos avant application : 15 minutes.
 Modes d’application :
- Finition lissée : appliquer à la lisseuse inox une première passe de
produit, égaliser l’épaisseur puis frotasser à l’aide d’une taloche
structurée. À la suite, appliquer la deuxième passe légèrement
plus fluide à la lisseuse de façon régulière en évitant les reprises.
- Finition épongée : appliquer une première passe de produit horizontalement à l’aide d’une brosse de soie, puis une deuxième
passe verticalement 1 à 24 heures plus tard. Terminer par le passage d’une éponge humide, dès la prise, par des mouvements circulaires continus.
- Finition brossée : appliquer une première passe de produit à l’aide
d’une brosse de soie puis appliquer une deuxième passe, 1 à 24
heures plus tard par mouvements croisés, quarts de cercles, etc.
en fonction du motif recherché.
 Consommations minimales :
- Finition lissée : 1,0 kg/m² de produit en poudre.
- Finition brossée ou épongée : 0,6 kg/m² de produit en poudre.
Application des revêtements minéraux épais
Humidifier l’enduit de base préalablement cranté et attendre la disparition du film d’eau avant d’appliquer ce type de revêtement de finition.
weber.cal F gratté-fin
 Préparation : mélanger la poudre dans une bétonnière ou dans une
auge avec environ 16 à 20 % en poids d’eau, soit environ 4 à 5 L
d’eau par sac de 25 kg, pendant 5 minutes. Veiller à préparer des
gâchées de consistance régulière.
 Mode d'application : au rouleau.
 Consommation minimale : 0,20 L/m².
14
2/12-1529
 Mode d’application : à la truelle ou à l’aide d’un pot de projection,
puis dressé à la règle pour obtenir une épaisseur moyenne de 8 mm
et, après un délai d’attente de 2 heures minimum, gratté au gratton
à dents courtes pour obtenir l’aspect souhaité. Éliminer délicatement
les poussières avec un balai après grattage.
 Consommation minimale : 15,0 kg/m² de produit en poudre.
weber.cal G gratté-moyen
 Préparation : mélanger la poudre dans une bétonnière ou dans une
auge avec environ 16 à 20 % en poids d’eau, soit environ 4 à 5 L
d’eau par sac de 25 kg, pendant 5 minutes. Veiller à préparer des
gâchées de consistance régulière.
 Mode d’application : à la truelle ou à l’aide d’un pot de projection,
puis dressé à la règle pour obtenir une épaisseur moyenne de 8 mm
et, après un délai d’attente de 2 heures minimum, gratté au gratton
à dents longues ou grand modèle ou avec le tranchant de la truelle
ou avec une brosse métallique pour obtenir l’aspect recherché.
 Consommation minimale : 15,0 kg/m² de produit en poudre.
weber.cal PF gratté-fin
 Préparation : mélanger la poudre dans une pompe à mortier avec
environ 16 à 20 % en poids d’eau, soit environ 4 à 5 L d’eau par sac
de 25 kg, pendant 5 à 10 minutes. Le taux de gâchage et le temps
de mélange doivent être constants pour éviter les différences de
teintes après séchage.
 Mode d’application : projeté, puis dressé à la règle crantée pour
obtenir une épaisseur maximale de 8 mm, puis gratté avec un gratton à dents courtes. Eliminer délicatement les poussières avec un
balai après grattage.
weber.maxilin sil R
 Préparation : mélanger l’ensemble du seau pour obtenir une pâte
homogène si possible à l’aide d’un agitateur électrique pendant 1 à 2
minutes.
 Mode d’application : appliquer la finition en une passe avec une
taloche inox ou plastique. Régler l’épaisseur sur les plus gros grains.
Faire rouler les grains de l’enduit par mouvements circulaires, verticaux ou horizontaux selon l’aspect recherché des ribbes.
 Consommation minimale : 2,8 kg/m² de produit prêt à l’emploi.
Application des revêtements organiques
Appliquer éventuellement au préalable le produit d’impression weber
régulateur.
weber.maxilin HP
 Précautions d’emploi : la mise en œuvre de cette finition ne peut
s’effectuer qu’à des températures comprises entre 0 et +15 °C, hors
gel. En cas de température supérieure, weber.maxilin HP peut
être remplacé par weber.tene XL. Ces deux revêtements différents
ne doivent cependant pas être appliqués sur une même façade.
 Mode d'application : à la taloche inox, puis lissage à la taloche plastique pour obtention d’un aspect resserré.
 Consommation minimale : 2,5 kg/m² de produit prêt à l’emploi.
weber.tene XL
 Préparation : réhomogénéiser le produit à l’aide d’un malaxeur.
 Mode d'application : à la taloche inox, puis resserrer les grains par
mouvement circulaire de la taloche.
 Consommation minimale : 15,0 kg/m² de produit en poudre.
 Consommation minimale : 2,5 kg/m² de produit prêt à l’emploi.
weber.cal PG gratté-moyen
weber.tene ST
 Préparation : mélanger la poudre dans une pompe à mortier avec
environ 16 à 20 % en poids d’eau, soit environ 4 à 5 L d’eau par sac
de 25 kg, pendant 5 à 10 minutes. Le taux de gâchage et le temps
de mélange doivent être constants pour éviter les différences de
teintes après séchage.
 Préparation : réhomogénéiser le produit à l’aide d’un malaxeur.
 Mode d’application : projeté, puis dressé à la règle pour obtenir une
épaisseur moyenne de 8 mm et, après un délai d’attente de 2
heures minimum, gratté au gratton à dents longues ou grand modèle ou avec le tranchant de la truelle ou avec une brosse métallique
pour obtenir l’aspect recherché.
 Mode d'application : à la taloche inox, puis frotassage à la lisseuse
plastique pour obtenir l’aspect ribbé.
 Consommation minimale : 2,5 kg/m² de produit prêt à l’emploi.
weber.plast R
 Préparation : réhomogénéiser le produit à l’aide d’un malaxeur.
 Consommation minimale : 15,0 kg/m² de produit en poudre.
 Mode d'application : au rouleau laine ou à la taloche inox avec
structuration immédiate au rouleau laine ou mousse alvéolée pour
obtenir l’aspect roulé ou par projection pour obtenir l’aspect rustique.
weber.lite F gratté-fin
 Consommation minimale : 2,0 kg/m² de produit prêt à l’emploi.
 Préparation : mélanger la poudre dans une pompe à mortier avec
environ 20 à 23 % en poids d’eau, soit environ 6 à 7 L d’eau par sac
de 30 kg, pendant 5 à 10 minutes. Le taux de gâchage et le temps
de mélange doivent être constants pour éviter les différences de
teintes après séchage.
weber.tene SG
 Mode d’application : projeté, puis dressé à la règle crantée pour
obtenir une épaisseur maximale de 10 mm, puis gratté avec un
gratton à dents courtes. Eliminer délicatement les poussières avec
un balai après grattage.
 Consommation minimale : 5,5 kg/m² de produit prêt à l’emploi.
 Consommation minimale : 13,0 kg/m² de produit en poudre.
weber.lite G gratté-moyen
 Préparation : mélanger la poudre dans une pompe à mortier avec
environ 20 à 23 % en poids d’eau, soit environ 6 à 7 L d’eau par sac
de 30 kg, pendant 5 à 10 minutes. Le taux de gâchage et le temps
de mélange doivent être constants pour éviter les différences de
teintes après séchage.
 Préparation : réhomogénéiser le produit à l’aide d’un malaxeur.
 Mode d'application : à la lisseuse inox, puis resserrage des granulats
à la taloche.
weber.tene styl base
 Préparation : réhomogénéiser le produit à l’aide d’un malaxeur.
 Mode d’application : en une passe ou en deux passes, à la taloche
inox, puis resserrage à la taloche inox.
 Consommations minimales (produit prêt à l’emploi) :
- 1,0 kg/m² en une passe, pour une finition grain fin.
- 1,5 kg/m² en deux passes, pour une finition grain fin resserré
(aspect plus lisse).
weber.maxilin silco
 Mode d’application : projeté, puis dressé à la règle pour obtenir une
épaisseur moyenne de 10 mm et, après un délai d’attente de 2
heures minimum, gratté au gratton à dents longues ou grand modèle ou avec le tranchant de la truelle ou avec une brosse métallique
pour obtenir l’aspect recherché.
 Préparation : réhomogénéiser le produit à l’aide d’un malaxeur.
 Consommation minimale : 13,0 kg/m² de produit en poudre.
8.85
Application des revêtements silicatés
Appliquer éventuellement au préalable le produit d’impression weber.prim sil.
weber.maxilin sil T
 Préparation : mélanger l’ensemble du seau pour obtenir une pâte
homogène si possible à l’aide d’un agitateur électrique pendant 1 à 2
minutes.
 Mode d’application : appliquer la finition en une passe avec une
taloche inox ou plastique. Régler l’épaisseur sur les plus gros grains.
Resserrer les grains de l’enduit par mouvements circulaires de manière à obtenir un aspect taloché uniforme.
 Consommation minimale : 2,8 kg/m² de produit prêt à l’emploi.
 Mode d’application : à la lisseuse inox, puis talochage pour obtenir la
finition attendue.
 Consommation minimale : 2,5 kg/m² de produit prêt à l’emploi.
8.851
Système enduit STO
Mise en œuvre de l’enduit de base StoArmat
Classic
Préparation de l’enduit de base StoArmat Classic
Réhomogénéisation de la pâte prête à l'emploi.
Conditions d’application de l’enduit de base StoArmat
Classic
 Application manuelle en deux passes sans délai d’attente entre
passes (frais dans frais) :
- Application d’une première passe à raison d’environ 2,5 kg/m² de
produit prêt à l’emploi à la taloche.
- Marouflage de l’armature Sto-Fibre de Verre Standard avec chevauchement des lès de 10 cm.
- Application d’une seconde passe à raison d’environ 1,0 kg/m² de
produit prêt à l’emploi, puis lissage.
2/12-1529
15
 Epaisseur minimale de la couche de base à l’état sec : 1,8 mm
Si le revêtement de finition est prévu en structure ribbée StoArmat
Classic est à commander teinté selon la teinte de la finition.
 Renfort des points singuliers :
Avant d’enduire la totalité de la surface, il est nécessaire de renforcer tous les angles d’ouverture avec une bande d’armature StoFibre de Verre Standard 30 x 30 cm noyée dans l’enduit.
Les angles extérieurs sont renforcés par un profilé Sto – Armature
d’angles pré-entoilée en PVC.
8.852
Un film pare-pluie conforme au DTU 31.2 sera mis en œuvre sur les
parois extérieures de la maison à ossature bois. Il sera maintenu par
des tasseaux verticaux bois, fixés sur les montants verticaux de la
MOB. La fixation du tasseau dans les montants de la MOB doit être
vérifiée (en tenant compte des entraxes).
Le pare-pluie sera recoupé tous les 6 m pour l’évacuation des eaux de
ruissellement vers l’extérieur.
Des tasseaux permettront de ménager la lame d’air nécessaire.
Les tasseaux auront une largeur minimale d’appuis de 60 mm.
L’épaisseur des tasseaux devra être de 27 mm minimum.
Application des revêtements de finition
Ils seront fixés tous les 645 mm maximum et le long des chevrons si
l’entraxe des ossatures le permet.
Stolit K, Stolit R, StoSilco K, StoSilco R et StoLotusan K
Les produits s’appliquent pur ou très légèrement dilués avec un maximum de 5 % d’eau.
 Préparation : Ré-homogénéiser la pâte avec un agitateur électrique.
 Mode d’application : Application à la taloche inox puis frotassage à la
taloche inox pour obtenir l’aspect taloché (K) ou à l’aide d’une lisseuse plastique pour obtenir l’aspect ribbé (R).
 Consommations (kg/m²) :
Stolit
StoSilco
StoLotusan
K 1.5
2,4 à 2,8
2,5 à 3,0
2,3 à 2,5
K2
3,0 à 3,5
3,2 à 3,7
3,1 à 3,3
K3
4,4 à 4,8
4,5 à 5,0
4,1 à 4,3
R 1.5
2,2 à 2,7
2,9 à 3,1
/
R2
2,8 à 3,2
3,1 à 3,6
/
R3
4,2 à 4,5
4,0 à 4,5
/
Stolit MP, StoSilco MP et Sto Lotusan MP
Le produit s’applique pur ou alors très légèrement dilué avec un maximum de 5 % d’eau.
 Préparation : Ré-homogénéiser la pâte avec un agitateur électrique.
 Mode d’application : Application à la taloche inox puis structuration à
l’aide d’une taloche, truelle, éponge, brosse ou rouleau structuré
pour obtenir des aspects spécifiques.
 Consommation (kg/m²) : 2,2 à 4,7
Finition lisse
Dans le cas contraire, il est possible de construire un lattage horizontal
support puis un réseau de lattes vertical permettant de ménager une
lame d’air ventilée et de fixer les plaques selon un entraxe de 645 mm,
600 mm, 400 mm ou 300 mm.
Ce réseau d’ossature devra faire l’objet, pour chaque chantier, d’une
note de calcul établie par l’entreprise de pose, assistée, si nécessaire,
par le titulaire la Société Knauf.
10.
Entretien et réparation
10.1 Entretien et rénovation d’aspect
Il s’agit ici de salissures consécutives à la pollution atmosphérique ou
au rejaillissement de terre en partie basse ainsi que ceux recouverts
de micro-organismes (algues…) :
 Entretien par lavage : dans de très nombreux cas, un simple lavage
à l’eau sous faible pression, additionnée ou non d’un détergent peu
agressif et bien adapté, suivi d’un rinçage peut redonner un aspect
satisfaisant.
 Elimination des micro-organismes : de nombreux produits sont
proposés pour le traitement des systèmes contaminés par les microorganismes, généralement formulés à partir de composés organiques en dispersion aqueuse. Ils sont généralement appliqués de
préférence sur des surfaces préalablement nettoyés par lavage et
débarrassées au maximum de leurs salissures, à l’aide d’un rouleau
ou d’une brosse. Après une action de quelques jours à l’abri de la
pluie, l’élimination des micro-organismes s’opère seule ou à l’aide
d’un brossage en fonction des produits.
Application en deux passes, avec délai d’attente entre passes supérieur à 12 heures, à raison d’au moins 1,5 kg/m² de produit prêt à
l’emploi pour chaque passe.
 Rénovation par peinture : la rénovation de systèmes non dégradés
par application d’une peinture exige des produits présentant des caractéristiques particulières, notamment une bonne compatibilité
avec tous les constituants ainsi qu’une bonne résistance aux chocs
thermiques et aux micro-organismes.
ou
10.2 Réfection des dégradations
En cas de bonne planéité de la couche de base, application en une
seule passe, à raison d’au moins 3,0 kg/m² de produit prêt à
l’emploi.
Ces dégradations résultent d’actes généralement de vandalisme
(chocs, perforations, arrachement…) :
 Application du StoNivellit
Feutrage à l’aide d’une taloche éponge humidifiée.
 Application du StoSilco Color
Après séchage d’au moins 12 heures, application au rouleau laine
d’une première passe de StoSilco Color, dilué avec 5 à 10 % en
poids d’eau, à raison d’environ 0,2 L/m².
Après affermissement, application au rouleau laine, d’une seconde
passe de StoSilco Color, dilué avec un maximum de 5 % en poids
d’eau, à raison d’environ 0,2 L/m².
8.9
Ventilation de la lame d’air
Une lame d’air de 2 cm minimum devra être ménagée entre l’isolant et
la face arrière de la plaque AQUAPANEL® Outdoor.
En départ de bardage, l’ouverture est protégée par un profilé à âme
perforée, constituant une barrière anti-rongeur.
D’autre part, les entrées et sorties de ventilation doivent également
avoir une section suffisante ; les surfaces des orifices de ventilations
sont décrites dans les Cahiers du CSTB 3316-V2 et 3194.
La ventilation de la lame d’air sera traitée conformément aux schémas
de détails fournis en annexes.
9.
Pose sur MOB
La paroi externe sera constituée de panneaux conformes au DTU 31.2.
Pose possible sur Maisons et bâtiments à Ossature Bois (MOB), conformes au DTU 31.2, limitée à :
 Réfection des petits chocs : dans le cas de dégradations sur des
surfaces n’excédant pas 2 cm², la réfection consiste simplement à
reboucher le trou avec un enduit de parement identique à celui utilisé en finition.
 Réfection de chocs important mais localisés et affectant la plaque
AQUAPANEL® Outdoor : il faut remplacer la plaque abîmée.
 Délimiter une surface carrée ou rectangulaire au-delà de la dégradation jusqu‘à retrouver les profilés verticaux supports. Découper ensuite à la disqueuse l’enduit et la plaque sans altérer en aucune
façon les profilés jusqu’à mi largeur des profilés. Entailler l’enduit en
place à 45° dans les angles et dégager l’armature sur environ 10 cm
à partir des bords de la découpe puis dégrader le revêtement existant dans la partie ainsi dégagée.
 Découper une plaque AQUAPANEL® Outdoor de même dimension
que celles de la partie enlevée et la fixer correctement sur les profilés. Préparer un morceau d’armature dont les dimensions seront
d’environ 5cm plus grandes que celles de la partie découpée. Enduire grassement la plaque avec l’enduit de base dans lequel on
vient maroufler le morceau d’armature, puis rabattre l’armature dégagée. Appliquer une 2ème passe d’enduit de base pour ne conserver
qu’une différence d’épaisseur égale à celle de l’enduit de finition.
 Après séchage, appliquer le produit d’impression et l’enduit de
finition.
 Cette réfection permet de traiter techniquement les désordres mais
la réparation reste visible par la différence d’aspect entre l’enduit
ancien et l’enduit neuf. Ceci peut être masqué par la remise en peinture de la façade complète ou par la réalisation de motifs décoratifs.
 R+2 (hauteur 9 m maximum + pointe de pignon) en situation a, b,
c,
 R+1 (hauteur 6 m maximum + pointe de pignon) en situation d,
16
2/12-1529
B. Résultats expérimentaux
Les plaques AQUAPANEL® Outdoor issues de l’usine KNAUF USG
SYSTEM de ISERHOLN (Allemagne) ont fait l’objet des essais ci dessous :
 Essais de réaction au feu selon dispositions du PV n°10-0358 du 12
janvier 2011 du Système avec les finitions weber.tene SG et weber.maxilin silco et weber.tene XL sous-enduit weber.therm XM +
finitions Saint-Gobain Weber France : A2-s1,d0 et B-s1,d0 pour le
système avec les finitions weber.tene ST, weber.tene styl base, weber.plast R, weber.maxilin HP.
Cet essai valide les dispositions suivantes :
 Essais réalisés dans le cadre de l’Agrément Technique Européen
- Fixé mécaniquement sur tout panneau dérivé du bois de densité
≥ 472,5 kg/m3 et sur tout substrat classé A1 ou A2-s1,d0 de densité ≥ 472,5 kg/m3.
 Essais chaleur/froid selon le guide EOTA n° 004 : rapport CSTB
n° EMC 08-074 du 24 juillet 2008.
 Essai de gel/dégel : rapport n° BBBW1 0450025 du 5 février 2004 et
n° BBBT 0850030-2 du 30 octobre 2008.
- Mise en œuvre sur tasseaux bois ou sur ossature métallique.
- Avec ou sans lame d’air.
 Essai de durabilité du profilé PVC : Polymer-Chemie n° 091113223.
- Avec ou sans isolant en laine minérale classée au moins A2-s1,d0
dans la lame d’air.
 Rapport d’essais
n° WB/Servas-11/001 du 05/01/2011, de
l’évaluation de l’aptitude à l’emploi du sous enduit du système
d’isolation thermique extérieure weber.therm XM sur panneau
AQUAPANEL® Outdoor.
 Rapport d’essai de classification au feu du MPA n° 16-9006945000/2
du 11 janvier 2007 et n°230006266-3 du 21 janvier 2008.
Rapports CSTB
- Avec ou sans pare-pluie au dos de la plaque AQUAPANEL®
OUTDOOR.
 Extension PV feu pour enduits Tollens : Classement et domaine
d'application : B-S1,d0 selon les disposition du PV n° RA12-0405 du
15 novembre 2012.
Cet essai valide les dispositions suivantes :
 Essais chaleur/froid selon le guide EOTA n° 004 : rapport n°EMC 08074 du 24 Juillet 2008.
- Fixés mécaniquement sur tout panneau dérivé du bois de densité
≥ 630 kg/m3 ou sur tout substrat non métallique classé A1 ou A2s1,d0 de densité ≥ 700 kg/m3,
 Rapport d’essais n° EMC 10-068 concernant le système d’isolation
thermique extérieure AQUAPANEL® Outdoor bardage avec
ARMATHERM colle.
- Mis en œuvre avec tasseaux bois ou avec ossature métallique
entre le produit et le support,
 Essais de stabilité aux sollicitations sismiques : Rapport n°EEM 09
26022938-B du 24 mai 2010.
- Avec ou sans lame d’air
- Avec ou sans isolant en laine minérale de classement au feu A2s1, d0 dans la lame d’air,
 Calcul des sollicitations sismiques dans les chevilles de fixation au
support : Rapport d’étude DER/CLC-10-178 du 18 novembre 2010.
 Essais de réaction au feu – Zolpan pour AQUAPANEL® Outdoor : Bs1,d0 selon dispositions du PV RA10-0415 du 22 décembre 2010, PV
RA11-0077 du 11 mars 2011, et RA09-0028 du 28 mai 2009.
Cet essai valide les dispositions suivantes :
- Avec ou sans pare-pluie.
C. Références
Données Environnementales et Sanitaires1
- Fixés mécaniquement sur tout panneau dérivé du bois de densité
≥ 630 kg/m3 ou sur tout substrat non métallique classé A1 ou A2s1,d0 de densité ≥ 700 kg/m3,
C1.
- Mis en œuvre avec tasseaux bois ou avec ossature métallique
entre le produit et le support,
Les données issues des FDES ont pour objet de servir au calcul des
impacts environnementaux des ouvrages dans lesquels les procédés
visés sont susceptibles d’être intégrés.
- Avec ou sans lame d’air
- Avec ou sans isolant en laine minérale de classement au feu A2s1, d0 dans la lame d’air,
- Avec ou sans pare-pluie.
Le procédé AQUAPANEL® Outdoor ne fait pas l’objet d’une Fiche de
Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES).
C2.
Depuis 2002, plusieurs millions de m2 de panneaux AQUAPANEL®
Outdoor ont été posés en Europe. Depuis 2006, plusieurs dizaines de
milliers de m² ont été posés en France.
1
2/12-1529
Autres références
Le système est commercialisé depuis plus de 10 ans en Europe.
Non examiné par le Groupe Spécialisé dans le cadre de cet Avis
17
Tableaux et figures du Dossier Technique
Tableau 1 – Masse combustible mobilisable selon les finitions Weber
Bardage
Enduit de base
Sous-Couche
Finition
Masse
surfacique
totale
kg/m²
Masse
Combustible
Mobilisable
Totale
MJ/m²
30,42
16,75
Weber prodexor K+S
Weber .unicor ST
Weber .unicor DPP
Weber .unicor G
Weber.cal F
Weber.cal G
Weber.cal PF
Plaque Aquapanel
+ Bande à joint
+ Enduit de
jointoiement
Colle Weber.therm XM
+ Armature
Weber.maxilin sil R
Weber prim sil
ou
Weber.unipor pur
ou
Weber.régulateur
Weber.maxilin HP
Weber.maxilin XL/Weber.tene XL
weber.maxilin silco
Webe.tene SG
Weber.tene ST - coloris noir
weber.tene styl base (1 passe - grain fin)
weber.tene styl base (2 passe - grain fin
ressérré)
Weber.peinture silicate
weber.plast R
Tableau 2 – Masse combustible mobilisable selon les finitions Zolpan
Finition
Masse
surfacique
totale
kg/m²
Masse
Combustible
Mobilisable
Totale
MJ/m²
Nature du
revêtement
de finition
Bardage
Enduit de base
SousCouche
Plaque Aquapanel
+ Bande à joint
+ Enduit de jointoiement
Colle Armaterm
+ Armature
Armafond
Armaterm 101
26,12
22,50
organique
Plaque Aquapanel
+ Bande à joint
+ Enduit de jointoiement
Colle Armaterm
+ Armature
Armafond
Armaterm 201
25,32
20,48
organique
Plaque Aquapanel
+ Bande à joint
+ Enduit de jointoiement
Colle Armaterm
+ Armature
Armafond
Armaterm 202
25,12
19,15
organique
Plaque Aquapanel
+ Bande à joint
+ Enduit de jointoiement
Colle Armaterm
+ Armature
Armafond
Armaterm 301
25,62
20,95
organique
Plaque Aquapanel
+ Bande à joint
+ Enduit de jointoiement
Colle Armaterm
+ Armature
Armafond
Silextra Taloché
25,52
20,57
organique
Plaque Aquapanel
+ Bande à joint
+ Enduit de jointoiement
Colle Armaterm
+ Armature
Armafond
Silextra Ribbé
25,12
19,29
organique
Plaque Aquapanel
+ Bande à joint
+ Enduit de jointoiement
Colle Armaterm
+ Armature
Armafond
Zolgranit
27,62
20,91
organique
18
2/12-1529
Tableau 3 – Masse combustible mobilisable selon les finitions Tollens
Masse
Combustible
Mobilisable
Totale
MJ/m²
Nature du
revêtement
de finition
Bardage
Enduit de base
Sous-Couche
Finition
Masse
surfacique
totale
kg/m²
Plaque Aquapanel
+ Bande à joint
+ Enduit de
jointoiement
THOLL-O-THERM CC
+ Armature
THOLL-O-THERM
FOND
THOLL-O-THERM
Ribbé GG
26,12
22,50
organique
Plaque Aquapanel
+ Bande à joint
+ Enduit de
jointoiement
THOLL-O-THERM CC
+ Armature
THOLL-O-THERM
FOND
THOLL-O-THERM
Ribbé GM
25,32
20,48
organique
Plaque Aquapanel
+ Bande à joint
+ Enduit de
jointoiement
THOLL-O-THERM CC
+ Armature
THOLL-O-THERM
FOND
THOLL-O-THERM
Taloché GM
25,12
19,15
organique
Plaque Aquapanel
+ Bande à joint
+ Enduit de
jointoiement
THOLL-O-THERM CC
+ Armature
THOLL-O-THERM
FOND
THOLL-O-THERM
Taloché GG
25,62
20,95
organique
Plaque Aquapanel
+ Bande à joint
+ Enduit de
jointoiement
THOLL-O-THERM CC
+ Armature
THOLL-O-THERM
FOND
THOLL-O-THERM
SILOXANE Taloché
25,52
20,57 ²
organique
Plaque Aquapanel
+ Bande à joint
+ Enduit de
jointoiement
THOLL-O-THERM CC
+ Armature
THOLL-O-THERM
FOND
THOLL-O-THERM
SILOXANE Ribbé
25,12 kg
19,29
organique
Plaque Aquapanel
+ Bande à joint
+ Enduit de
jointoiement
THOLL-O-THERM CC
+ Armature
THOLL-O-THERM
FOND
GRANIPLAST
27,62
20,91
organique
2/12-1529
19
Sommaire des figures
Pages
Figure 1a – Mise en œuvre de l’ossature bois : équerres ........................................................................ 21
Figure 1b – Mise en œuvre de l’ossature bois : équerres + chevrons ....................................................... 22
Figure 1c – Bardage Aquapanel Outdoor sur ossature bois ..................................................................... 23
Figure 2a – Mise en œuvre de l’ossature aluminium : équerres ............................................................... 24
Figure 2b – Mise en œuvre de l’ossature aluminium : équerres + profilés ................................................. 25
Figure 3 – Bardage Aquapanel Outdoor sur ossature aluminium .............................................................. 26
Figure 4 – Calepinage des fixations .................................................................................................... 27
Figure 4bis – Calepinage des fixations et fractionnement de l’ossature ..................................................... 27
Figure 5a – Joint enduit en bardage Aquapanel Outdoor ossature bois ..................................................... 28
Figure 5b – Joint entre plaque (Plan de détail) ..................................................................................... 28
Figure 6 – Joint de fractionnement vertical tous les 6 m en bardage Aquapanel outdoor ossature bois .......... 29
Figure 7 – Arrêt sur acrotère en bardage Aquapanel Outdoor ................................................................. 30
Figure 8 – Jonction mur béton en façade et bardage Aquapanel Outdoor .................................................. 31
Figure 9 – Joint de dilatation vertical en bardage Aquapanel Outdoor ...................................................... 32
Figure 9 bis – Joint de dilatation vertical en bardage Aquapanel Outdoor.................................................. 32
Figure 10 – Disposition de mise en œuvre angle rentrant sur ossature alu avec profilé d’angle rentrant ........ 33
Figure 10 bis – Disposition de mise en œuvre angle entrant – Joint de fractionnement dans l’angle.............. 34
Figure 11 – Compartimentage horizontal de la lame d’air ....................................................................... 35
Figure 12 – Fractionnement d’ossature sur bardage ossature aluminium .................................................. 36
Figure 13a – Mise en œuvre des montants aux niveaux des ouvertures.................................................... 37
Figure 13b – Mise en œuvre des plaques et renforcement des ouvertures ................................................ 38
Figure 13c – Mise en œuvre du renforcement des ouvertures ................................................................. 39
Figure 13d – Mise en œuvre des plaques autour des plaques .................................................................. 40
Figure 14 – Fractionnement d’ossature sur bardage ossature bois ........................................................... 41
Figure 15 - Disposition de mise en œuvre de départ bardage ossature bois .............................................. 42
Figure 16 - Traitement linteaux / Tablette bardage sur ossature bois ....................................................... 43
Figure 17 – Traitement linteaux / Tablette bardage sur ossature aluminium ............................................. 44
Figure 18 - Traitement tableau bardage sur ossature bois ...................................................................... 45
Figure 19 – Traitement d’angle sortant bardage sur ossature bois ........................................................... 46
Figure 20 – Disposition de mise en œuvre de départ bardage ossature aluminium ..................................... 47
Figure 21 – Tableau de fenêtre bardage Aquapanel Outdoor sur ossature aluminium ................................. 48
Figure 22 – Angle sortant bardage sur ossature aluminium .................................................................... 49
Pose sur MOB
Figure 23 – Mise en œuvre du bardage sur MOB avec ossature double réseau........................................... 50
Figure 24 - Disposition de mise en œuvre de départ bardage Aquapanel Outdoor sur MOB......................... 51
Figure 25 – Fractionnement sur bardage Aquapanel Outdoor sur MOB ..................................................... 52
Figure 26 - Traitement linteau / Appuis bardage sur MOB ...................................................................... 53
Figure 27 – Mise en œuvre du bardage au niveau des fenêtres en MOB.................................................... 54
Figures de l'Annexe A
Figure A1 – Joint de fractionnement au droit de chaque plancher ............................................................ 59
Figure A2 – Traitement du joint de dilatation en zones sismiques ............................................................ 60
Figure A3 – Fractionnement de l’ossature bois à chaque plancher ........................................................... 61
Figure A3bis – Fractionnement de l’ossature bois avec bavette ............................................................... 62
20
2/12-1529
Figure 1a – Mise en œuvre de l’ossature bois : équerres
2/12-1529
21
Figure 1b – Mise en œuvre de l’ossature bois : équerres + chevrons
22
2/12-1529
Figure 1c – Bardage Aquapanel Outdoor sur ossature bois
2/12-1529
23
Figure 2a – Mise en œuvre de l’ossature aluminium : équerres
24
2/12-1529
Figure 2b – Mise en œuvre de l’ossature aluminium : équerres + profilés
2/12-1529
25
Figure 3 – Bardage Aquapanel Outdoor sur ossature aluminium
26
2/12-1529
Figure 4 – Calepinage des fixations
Figure 4bis – Calepinage des fixations et fractionnement de l’ossature
2/12-1529
27
Figure 5a – Joint enduit en bardage Aquapanel Outdoor ossature bois
Figure 5b – Joint entre plaque (Plan de détail)
28
2/12-1529
Figure 6 – Joint de fractionnement vertical tous les 6 m en bardage Aquapanel outdoor ossature bois
2/12-1529
29
Figure 7 – Arrêt sur acrotère en bardage Aquapanel Outdoor
30
2/12-1529
Figure 8 – Jonction mur béton en façade et bardage Aquapanel Outdoor
2/12-1529
31
Figure 9 – Joint de dilatation vertical en bardage Aquapanel Outdoor
Figure 9 bis – Joint de dilatation vertical en bardage Aquapanel Outdoor
32
2/12-1529
Figure 10 – Disposition de mise en œuvre angle rentrant sur ossature alu avec profilé d’angle rentrant
2/12-1529
33
Figure 10 bis – Disposition de mise en œuvre angle entrant – Joint de fractionnement dans l’angle
34
2/12-1529
Figure 11 – Compartimentage horizontal de la lame d’air
2/12-1529
35
Figure 12 – Fractionnement d’ossature sur bardage ossature aluminium
36
2/12-1529
Figure 13a – Mise en œuvre des montants aux niveaux des ouvertures
2/12-1529
37
Figure 13b – Mise en œuvre des plaques et renforcement des ouvertures
38
2/12-1529
Figure 13c – Mise en œuvre du renforcement des ouvertures
2/12-1529
39
Figure 13d – Mise en œuvre des plaques autour des plaques
40
2/12-1529
Figure 14 – Fractionnement d’ossature sur bardage ossature bois
2/12-1529
41
Figure 15 - Disposition de mise en œuvre de départ bardage ossature bois
42
2/12-1529
Figure 16 - Traitement linteaux / Tablette bardage sur ossature bois
2/12-1529
43
Figure 17 – Traitement linteaux / Tablette bardage sur ossature aluminium
44
2/12-1529
Figure 18 - Traitement tableau bardage sur ossature bois
2/12-1529
45
Figure 19 – Traitement d’angle sortant bardage sur ossature bois
46
2/12-1529
Figure 20 – Disposition de mise en œuvre de départ bardage ossature aluminium
2/12-1529
47
Figure 21 – Tableau de fenêtre bardage Aquapanel Outdoor sur ossature aluminium
48
2/12-1529
Figure 22 – Angle sortant bardage sur ossature aluminium
2/12-1529
49
Figure 23 – Mise en œuvre du bardage sur MOB avec ossature double réseau
50
2/12-1529
Figure 24 - Disposition de mise en œuvre de départ bardage Aquapanel Outdoor sur MOB
2/12-1529
51
Figure 25 – Fractionnement sur bardage Aquapanel Outdoor sur MOB
52
2/12-1529
Figure 26 - Traitement linteau / Appuis bardage sur MOB
2/12-1529
53
Figure 27 – Mise en œuvre du bardage au niveau des fenêtres en MOB
54
2/12-1529
Annexe A
Pose du système AQUAPANEL® OUTDOOR Ossature Bois et Aluminium
en zones sismiques
Préambule
Lorsque le bardage rapporté AQUAPANEL® OUTDOOR est mis en
œuvre sur des parois béton ou de MOB conformes au DTU 31.2 dans
les zones et bâtiments suivants (selon les arrêtés du 22 octobre 2010
et 19 juillet 2011) :
Lorsque le système est utilisé en zones et bâtiments suivants, selon les
arrêtés du 22 octobre 2010 et 19 juillet 2011 :
 zone de sismicité 1 pour des bâtiments de toutes catégories
d’importance
 zone de sismicité 2 :
- pour les bâtiments de catégories d’importance I et II,
- pour les établissements scolaires (appartenant à la catégorie
d’importance III) remplissant les conditions du paragraphe 1.12
des Règles de Construction Parasismiques PS-MI 89 révisées 92
(NF P06-014),
 zones de sismicité 3 et 4 :
- pour les bâtiments de catégorie d’importance I,
- pour les bâtiments de catégorie d’importance II remplissant les
conditions du paragraphe 1.1 des Règles de Construction Parasismiques PS-MI 89 révisées 92 (NF P06-014).
l’application des seules dispositions du Dossier Technique suffit et donc
les dispositions de la présente Annexe ne s’appliquent pas.
A1. Domaine d’emploi
Le système AQUAPANEL® OUTDOOR peut être mis en œuvre sur des
parois en béton et de MOB conformes au DTU 31.2, planes verticales,
en zone de sismicité 2 pour les bâtiments de catégories d’importance
III et IV et en zones de sismicité 3 et 4 pour toutes catégories
d’importance de bâtiments.
 Exemple de cheville répondant aux sollicitations du tableau A2 :
- BARACO FM 753 CRACK M8 de la marque LR ETANCO pour toute
les zones sauf Zone 3, bâtiment de catégorie IV, Zone 4, Bâtiment de catégorie II, III et IV où il convient d’utiliser des chevilles
de type BARACO FM 753 CRACK M10 de la marque LR ETANCO
En MOB, la fixation des chevrons est réalisée par des tirefonds. La
valeur L est déterminée en fonction de la profondeur des chevrons.
Les chevrons sont fixés au droit des montants principaux de la structure bois.
Exemple de tirefonds devant résister aux sollicitations sismiques données dans le tableau A3 en fin de dossier :
 Tirefond TH ZN Ø 8 mm de la Société ETANCO.
A3.3
Ossature bois
L’ossature bois est conforme aux prescriptions du Cahier du CSTB
3316-V2, renforcées par celles ci-après :
 Les chevrons sont fractionnés à chaque plancher de l’ouvrage et un
joint de 1 cm est aménagé entre chaque montant et entre la rive
haute de l’élément inférieur et la bavette.
 Les chevrons sont en bois de classe C 18 minimum selon la norme
NF EN 338 préservé au moins pour la classe d’emploi 2, selon le FD
P 20-651.
 Au moment de leur mise en œuvre, les chevrons et les liteaux en
bois devront avoir une humidité cible maximale de 18%, avec un
écart entre deux éléments au maximum de 4 %. Le taux d’humidité
des éléments doit être déterminé selon la méthode décrite par la
norme NF EN 13183-2 (avec un humidimètre à pointe)
 Les chevrons sont fixés par pattes-équerres en acier galvanisé de
type ISOLCO 3000 P, de dimensions 50 x 60 mm, de longueur 50 à
200 mm de la Société LR ETANCO.
 La section des chevrons est de 60 x 80 mm.
A2. Assistance technique
 La longueur des chevrons est 3,00 m maximum.
La Société KNAUF apporte son assistance technique aux acteurs de la
construction depuis l’étude d’un projet jusqu’à son exécution, sur
demande de l’entreprise de pose.
 Sur MOB, les tasseaux fixés sur ossature bois auront une épaisseur
minimum de 30 mm et une largeur de 60 mm minimum.
Des fiches techniques établies par la Société KNAUF permettent la
transmission des informations nécessaires à l’établissement d’une note
de calcul.
 L’entraxe des chevrons est de 625 mm maximum (ou 645 en MOB).
Fixations par pattes-équerres
 Fixation des chevrons sur les pattes-équerres par :
Exemple de tirefond répondant aux sollicitations du tableau A3 :
A3. Prescriptions
- Un tirefond TH13 en acier shérardisé de Ø 7 x 50 mm de la Société ETANCO,
A3.1
- Deux vis de blocage VBU-TF Ø 5 x 40 mm en acier électrozingué
de la Société ETANCO.
Support
Le support devant recevoir le système de bardage rapporté est en
béton banché conforme au DTU 23.1 ou en parois de MOB conformes
au DTU 31.2 et à l’Eurocode 8.
A3.2
Fixation des ossatures au support
La fixation au gros œuvre est effectuée par chevilles métalliques portant le marquage CE sur la base d’un ATE selon ETAG 001 - Parties 2 à
5 pour un usage en béton fissuré (option 1 à 6) et respectant les
« recommandations à l’usage des professionnels de la construction
pour le dimensionnement des fixations par chevilles métalliques pour
le béton » (Règles CISMA éditées en septembre 2011).
La fixation des ossatures sur le support est faite par l’intermédiaire de
pattes équerres aluminium avec des chevilles en acier inoxydable A4.
Exemple de chevilles métalliques devant résister aux sollicitations
sismiques données dans les tableaux A1 et A2 en fin de dossier :
 Exemple de cheville répondant aux sollicitations du tableau A1 :
- BARACO FM 753 CRACK M8 de la marque LR ETANCO pour toute
les zones sauf Zone 3, bâtiment de catégorie IV, Zone 4, Bâtiment de catégorie III et IV où il convient d’utiliser des chevilles de
type BARACO FM 753 CRACK M10 de la marque LR ETANCO.
2
L’entraxe des pattes-équerres est de 1 m maximum.
Les pattes-équerres sont fixées par chevilles métalliques devant répondre aux sollicitations données aux tableaux A1 et A2.
A3.4
Ossature aluminium
L’ossature est conforme aux prescriptions du Cahier du CSTB 3194 et
de son modificatif 3586-V2, renforcées par celles ci-après :
L’ossature est constituée de profils en aluminium de LR ETANCO :
 En T FACALU 80/52 épaisseur 2,5 mm,
 En L FACALU 40/52 épaisseur 2,5 mm
L’entraxe des montants est de 625 mm maximum.
L’ossature aluminium est fractionnée à chaque plancher.
Ces profilés sont fixés au bâti par l’intermédiaire de pattes équerres en
aluminium 6060 T5, de marque ETANCO type ISOLALU LR 150 et LR
80, de longueur 40 à 240 mm, d’épaisseur 3 mm.
L’entraxe vertical des pattes-équerres est de 1 m maximum.
Pose des pattes-équerres en quinconce.
Le paragraphe 1.1 de la norme NF P06-014 décrit son domaine
d’application.
2/12-1529
55
Fixations par pattes-équerres
Fixation des montants sur les pattes-équerres par rivets alu/inox CL 14
inox de marque LR ETANCO TL Ø 5 x 12 x 14 mm :
 2 rivets sur les pattes-équerres LR 80,
 3 rivets sur les pattes-équerres LR 150.
A3.5
Plaques
Les plaques ne pontent pas les jonctions de montants au droit des
planchers.
Les formats maximum des plaques sont 1200 x 900 mm posés horizontalement ou verticalement.
A3.6
Fixations des plaques
Les plaques sont fixées sur les montants par vis KNAUF Maxi Screw
SB39 de Ø 4,2 x 39 mm avec un pas de 200 à 250 mm dans le cas
d’une ossature bois, et par vis JT4-STS-3-5,5x32 (Aquapanel® Façade
Alu), diamètre de la tête 14.5 mm avec un pas de 200 à 250 mm dans
le cas d’une ossature aluminium.
B. Résultats expérimentaux
 Essais de stabilité aux sollicitations sismiques : Rapport n°EEM 09
26022938-A du 24 mai 2010.
 Essais de stabilité aux sollicitations sismiques : Rapport n°EEM 09
26022938-B du 24 mai 2010.
 Calcul des sollicitations sismiques dans les chevilles de fixation au
support : Rapport d’étude DER/CLC-10-178 du 18 novembre 2010.
56
2/12-1529
Tableaux et figures de l’Annexe A
Tableau A1 - Sollicitations en traction-cisaillement appliquées à une cheville pour une pose sur ossature métallique librement
dilatable, avec montants de hauteur 3 m espacés de 625 mm et fixés par pattes-équerres de hauteur soit 150 mm
pour le point fixe soit 80 mm pour les points glissants et de longueur 240 mm posées en quinconce et espacées de
1 m, calculées selon l’Eurocode 8 et les arrêtés du 22 octobre 2010 et 19 juillet 2011
Zones de
sismicité
Plan perpendiculaire à la façade
Plan parallèle à la façade
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
II
Sollicitation
traction
(N)
Sollicitation
cisaillement
(N)
2
III
IV
370
463
II
III
IV
2130
2663
3
370
463
556
2130
2663
3195
4
509
612
713
2929
3515
4101
─
─
123
154
2
3
─
─
─
123
154
185
4
─
─
─
169
204
238
Exemple de cheville répondant aux sollicitations du Tableau A1
Exemple de cheville sur béton :
BARACO FM753 CRAK
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
Zones
de
sismicité
II
III
IV
2
M8
M8
M8
3
M8
M8
M10
4
M8
M10
M10
Tableau A2 - Sollicitations en traction-cisaillement appliquées à une cheville pour une pose sur ossature bois avec montage
bridé, avec montants de hauteur 3 m espacés de 625 mm et fixés par pattes-équerres de hauteur 60 mm et de
longueur 200 mm posées en quinconce et espacées de 1 m, calculées selon l’Eurocode 8 et les arrêtés du 22
octobre 2010 et 19 juillet 2011
Zones de
sismicité
Plan perpendiculaire à la façade
Plan parallèle à la façade
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
II
Sollicitation
traction
(N)
Sollicitation
cisaillement
(N)
2
III
IV
1362
1405
II
III
IV
2483
2806
3
1362
1405
1149
2483
2806
3130
4
1546
1264
1642
3087
3443
3799
216
216
252
271
2
3
216
216
216
252
271
292
4
238
238
238
298
321
347
Exemple de cheville répondant aux sollicitations du Tableau A2
Exemple de cheville sur béton :
BARACO FM753 CRAK
Zones
de
sismicité
2
Classes de catégories d’importance
des bâtiments
II
III
IV
M8
M8
M8
3
M8
M8
M10
4
M10
M10
M10
Domaine sans exigence parasismique
2/12-1529
57
Tableau A3 - Sollicitations en traction-cisaillement appliquées à un tirefond pour une pose directe sur MOB avec chevrons de
hauteur 3 m espacés de 645 mm, calculées selon l’Eurocode 8 et les arrêtés du 22 octobre 2010 et 19 juillet 2011
Zones de
sismicité
Sollicitation
traction
(N)
Sollicitation
cisaillement
(N)
Plan perpendiculaire à la façade
Plan parallèle à la façade
Classes de catégories de bâtiment
Classes de catégories de bâtiment
II
II
2
III
IV
165
207
III
IV
─
─
3
165
207
248
─
─
─
4
228
273
319
─
─
─
273
273
319
342
2
3
273
273
273
319
342
369
4
300
300
300
376
406
438
Domaine sans exigence parasismique
58
2/12-1529
Figure A1 – Joint de fractionnement au droit de chaque plancher
2/12-1529
59
Figure A2 – Traitement du joint de dilatation en zones sismiques
60
2/12-1529
Figure A3 – Fractionnement de l’ossature bois à chaque plancher
2/12-1529
61
Figure A3bis – Fractionnement de l’ossature bois avec bavette
62
2/12-1529

Similar documents

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site Internet du CSTB (http://www.cstb.f...

More information

Prix 2014 - France Bois Forêt

Prix 2014 - France Bois Forêt et des techniques est sensible depuis une dizaine d’années. Et pour répondre à une demande en hausse, le nombre d’acteurs a augmenté parmi les bureaux d’études et les agences d’architecture, mais a...

More information