Télécharger la version numérique - Golf de Rouen Mont-Saint

Comments

Transcription

Télécharger la version numérique - Golf de Rouen Mont-Saint
INDUSTRIE - BATIMENT
HIFI - TÉLÉMÉNAGER
Sommaire
•••
• Le mot du Président
• Liste de nos sponsors
• Le mot du Président de la commission sportive
SAS
ROUEN - 76000
7, RUE DUMONT D’URVILLE - Tél. 02 35 64 43 00
SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY - 76800
ZI RUE DE LA GRANDE EPINE - Tél. 02 35 64 43 00
EVREUX - 27000
29, RUE JACQUARD - ZI N° 2 - Tél. 02 32 23 04 04
DREUX - 28100
9, RUE DES LIVRAINDIÈRES - ZI NORD - Tél. 02 37 46 89 10
CHARTRES-LUCE - 28110
17, RUE DE FONTENAY - Tél. 02 37 88 40 90
DIEPPE-ROUXMESNIL - 76370
ZI LOUIS DELAPORTE -Tél. 02 32 14 43 10
CAEN HEROUVILLE - 14200
ZAC CITIS 1 - 394, RUE MARIE-CURIE - TÉL. 02 31 06 28 60
LE HAVRE - 76600
20, RUE GUSTAVE NICOLLE - Tél. 02 35 26 61 82
PARIS ANTONY - 92160
9, RUE LEON HARMEL - Tél. 01 46 66 66 11
PARIS MONTREUIL - 93100
17, RUE DE LA REPUBLIQUE - Tél. 01 48 58 99 09
EXPORT LE HAVRE - 76600
Tél. 02 35 26 61 82
3
4
5
La vie de nos équipes
• Pendant que les membres du Club
se faisaient bronzer…
• Foursomes de Haute-Normandie Messieurs
• La rencontre Seaford-Rouen
• Les Vieux Shafts
6
7
9
10
Les finales nationales
• Coupe de gestion du Patrimoine Privé
• BMW Trophy
11
12
• Le mot du Président de la commission d’admission
• Les mésaventures du NRG
13
14
Le journal des Jeunes
16
Le coin des règles
• Le Point P.P.P.
• Exercice sur les obstacles d’eau
20
21
• Le conseil de Laurent
• Le mot du Responsable du terrain
• Mots croisés de Philippe Berrubé
22
24
26
Au hasard des compétitions
• Coupe BMW - SRDA
• Le Trophée L. L.
• Trophée Yves Dullieux
• Coupe Petit Forestier
• Coupe du Président
• Coupe Mac Donald’s
• Coupe de la Revue
• Coupe des ménages
• Les compétitions féminines
27
28
29
30
31
32
33
34
36
• Le coin des règles : correction de l’exercice
38
Et pendant ce temps-là
• Le départ vers Bordeaux d’un grand ami du Golf :
Alain Le Léap
39
• Championnat des Green Grips
40
• Renouvellements parmi les permanents du Golf 41
www.nollet.fr
E-mail : [email protected]
•
•
•
•
Carnet Normand
Solution des mots croisés
Résultats des compétitions
Golf Club de Rouen-Mont-Saint-Aignan
Tout ce qu’il faut savoir …
• n°69 • Décembre 2005
43
44
45
48
1
Golf Club
de Rouen Mont-Saint-Aignan
C
omité Directeur
• PRÉSIDENT
Alain GOGNY
• VICE-PRÉSIDENTS
Dominique ABSIRE
Marc SAUBRY-BOBET
• PRÉSIDENT DE LA COMMISSION
SPORTIVE
Léo THIBAULT
• SECRÉTAIRE
Martine HEROUARD
• TRÉSORIER
Alain de SAINT BLANCARD
2
• n°69 • Décembre 2005
• RESPONSABLE DU TERRAIN
Christian GORGE
• MEMBRES
Emmanuelle AVENEL-BARRET
Alix PIGEON
Patricia THIBAULT
Hervé BONUTTO
Xavier FLOURENS
Jean-Claude FORESTIER
Gérard HERPEIGNIES
Yves LE ROUX
Pierre LORDEREAU
Etienne REQUIN
Jacques VARIN
du
L e mot
Président
V
oici que s’achève une nouvelle
saison et c’est pour moi, comme tous
les ans, l’occasion de faire le point sur
les événements qui l’ont marquée.
J’avais accepté l’an dernier de
différer mon intention de renoncer à
mes fonctions de Président pour trois
raisons essentielles : d’abord, parce
qu’aucun candidat parmi les membres
du Comité ne souhaitait prendre la
relève, ensuite parce qu’il m’apparaissait de mon devoir de mener à bien
avant mon départ deux dossiers
importants :
- le remplacement de Monique au
secrétariat en raison de son départ
en retraite,
- le cas du professeur D. FOURNET
que votre comité avait choisi de ne
pas reconduire dans ses fonctions
concernant l’école de golf et
l’entraînement des équipes.
Ces deux dossiers sont aujourd’hui
réglés non sans quelques difficultés
dont j’aurais souhaité pouvoir faire
l’économie.
Violaine RICHARD est venue épauler
Karine au secrétariat depuis le mois
d’octobre et David BRUNG nous a
rejoints mi-novembre pour partager
avec Laurent les fonctions de pro et
d’entraîneur dont nous avons besoin.
Nos résultats sportifs sensiblement
moins flatteurs pour cette saison, à
l’exception naturellement du joli titre
de Champion de France « Poussins »
remporté de haute lutte par Jules
DAUZOU, attestent de la nécessité de
porter de nouveaux et sérieux efforts
sur la formation et l’entraînement.
A Violaine comme à David, je souhaite
donc chaleureusement la bienvenue
dans notre Club avec l’espoir qu’ils y
feront une longue carrière pour la
satisfaction de tous.
Je ne reviens pas sur le détail des
aménagements divers au club-house,
sur la terrasse comme sur le parcours,
que nous avons entrepris ou réalisés
ainsi que je vous les avais annoncés
au cours de l’année, vous avez pu vous
en rendre compte par vous-mêmes.
Voilà, pour l’essentiel, ce qui nous a
tenu occupés pour cette année, il reste
cependant deux points importants à
l’ordre du jour de ce nouvel exercice :
- la désignation d’un nouveau
Président qui voudra bien me
succéder dans ces fonctions que j’ai
assumées depuis six ans ,
- le renouvellement de notre bail avec
la Mairie de Mont-Saint-Aignan qui
doit intervenir en septembre 2006 et
qui fait l’objet d’informations dont il
est important de tenir compte.
S’agissant de la personne qui voudra
bien me succéder dans les fonctions de
Président de ce Club,
- aucun candidat à nouveau parmi les
membres actuels du Comité
directeur ne s’étant proposé pour en
assumer la responsabilité malgré
une mission de recherche entreprise
dès le printemps dernier, qu’il me
soit permis simplement de recommander, pour l’avenir de notre
association, de favoriser l’élection
de quelqu’un qui possède, entre
autres qualités dont évidemment la
passion du golf, la solidité et la
compétence nécessaires pour « tenir
la maison » selon l’excellente
formule de l’un de mes amis.
La tradition de ce Club a toujours
privilégié une transmission des
pouvoirs dans le calme et à l’abri de
conflits internes, je souhaite naturellement qu’elle se poursuive dans les
mêmes conditions et j’y apporterai,
selon les circonstances, le soutien qui
conviendra pour que la « maison »
reste ce qu’elle est : un grand Club !
Concernant le renouvellement de
notre bail, les informations qui m’ont
été communiquées récemment par la
Mairie exigeront de notre part la plus
sérieuse attention au cours des mois à
venir et le soutien efficace de tous les
sociétaires attachés à l’histoire
comme à l’avenir de notre Club.
A tous et avec quelques semaines
d’anticipation, je souhaite une excellente année golfique
Votre Président,
Alain GOGNY
• n°69 • Décembre 2005
3
Liste
de nos sponsors
L'ANNONCEUR
ALFA AFFAIRES
AUTO CREA PUBLICITE
AVIVA ASSURANCES
CREDIT DU NORD
DESJOYAUX Piscines
DEVELOPPEMENT MARKETING CONSEIL
GABEL Imprimerie
GAGNERAUD CONSTRUCTION
GROUPE BERTIN
GUERET TRAITEUR
HSBC
LA VATINE ASSURANCES
LE BISTROT DU CHEF
LUBRIZOL
LEGAL & GENERAL
LETONDEUR et AVENEL
LYONNAISE des EAUX
MAES & Cie
MANOIR DU BUVEY
MAXIM'S SAPP
NIORT AUTO
NOLLET
PETIT FORESTIER
PHN - Plastiques de Haute-Normandie
RELAY H
ROLLIN
SRDA- BMW
T.P.A (Tennis Piscines Amenagements)
TOUFLET TRADITION
4
• n°69 • Décembre 2005
LE MÉCÈNE CACHÉ DERRIÈRE
PAGES
Pascal LEPICARD
6
Henri CAVELAN
2
Yves LE ROUX
calendrier
Joël GIRRE
3e de couverture
Bernard BRIDOUX
21
Nadège de LA CONTÉ - LHERNOULD
37
Christian FLEURY
13
Guy GERARDIN
23
René BERTIN
25
Jean-Marie HOULÉ
44
Patrice FORMONT
42
Philippe FONTENEAU, Philippe LEGENDRE, Olivier DECLERCK
8
Philippe COUDY
8
Frédéric HENRY
47
Geneviève GRES
3e de couverture
Jean-François AVENEL
35
Jean-Charles BOURLIER
15
Christian MAËS
42
Jean-Jacques PINEL
6
Philippe POISSON
26
Jean-François NIORT
8
Lucien NOLLET
2e de couverture
Jean-Claude FORESTIER
21
Alain GOGNY
35
Jean-François GAUTIER
42
Dominique ROLLIN
43
Richard DULLIEUX
4e de couverture
Jean-Pierre LUNOIR
44
Guy TOUFLET
8
P
du résident de la
A
vant tout, bienvenue à notre
nouveau Pro David BRUNG qui a
rejoint le club mi-novembre. David
vient du club voisin de Brotonne et
s’est installé à Mont-Saint-Aignan
avec sa petite famille.
David exercera sa profession à plein
temps au golf, partageant ses interventions entre son activité libérale
(cours individuels, collectifs et stages)
et son activité salariée (école de golf
et surtout préparation et entraînement des équipes).
Nous espérons que le nouveau
tandem formé avec Laurent LEMIESZ
se révèlera dynamique et performant
pour 2006.
Quant à la saison 2005, elle restera
marquée par le titre de Champion de
France Poussin brillamment remporté
par Jules DAUZOU. Il renouait avec la
consécration d’un joueur du club au
niveau national en succédant à
Philippe PLOUJOUX, c’était … il y a
bien longtemps !
Durant une semaine au Golf
National, Jules a enchaîné des parties
de très haut niveau faisant preuve de
maîtrise technique mais aussi d’une
belle sérénité mentale. Sur ce point, il
faut souligner l’importance qu’a eu
l’entourage sur l’accompagnement du
joueur au fil de cette très longue
compétition (2 tours de classement
en stroke-play puis 5 matchs-play) :
« supporters » le long du parcours,
pros du club et de la ligue pour la
partie technique, enfin et surtout des
parents présents et attentifs qui ont
permis à Jules de se sentir à l’aise et
de rester concentré sur son jeu. Un
travail d’équipe qui aura bien
fonctionné avec une mention particulière pour Corinne, sa maman, qui
n’avait pas imaginé passer autant de
temps au Golf National ni vivre
autant de moments forts !
Dans la foulée, les jeunes se sont une
nouvelle fois distingués en montant
en 3e division nationale et en
L e mot
Commission Sportive
2005 : année de transition
gagnant 3 titres de champion de
Haute-Normandie 2005 : Jules
DAUZOU en poussin, Adriana
CAUCHOIS en minime et Alexandre
MASSON en cadet.
Ainsi, en cette fin de saison, notre
club termine sur un bilan positif au
niveau régional et c’est donc un total
de 5 équipes que joueront l’an
prochain en 3e division nationale :
1re Hommes, 1re Dames, Seniors
Hommes, Seniors Dames et Jeunes.
De quoi proposer de belles compétitions aux mordus de tous âges !
A votre retour de vacances, vous avez
certainement remarqué le
changement de date du Trophée Yves
DULLIEUX. Depuis plusieurs années
ce Grand Prix placé en octobre
pâtissait de conditions météo difficiles et d’une participation des bons
joueurs en baisse constante. Le
nouveau positionnement fin août
semble avoir été bien reçu puisque le
nombre important d’inscrits nous
permet d’améliorer le classement de
ce Grand Prix qui passe de catégorie
10 à catégorie 9… Voilà qui devrait
inciter encore d’autres bons joueurs à
venir l’an prochain tenter de ravir le
trophée à Maxime PIGEON, brillant
vainqueur de cette édition 2005 !
Quittons maintenant les résultats
sportifs pour un sujet plus général :
« Avez-vous vu le nouveau carnet de
parcours ? »… Il se présente sous la
forme d’un carnet à spirale où toutes
les pages sont plastifiées ce qui
présente le double avantage d’être
résistant à l’humidité et de pouvoir y
écrire avec un feutre effaçable. On y
retrouve beaucoup de renseignements utiles et pratiques à avoir à
portée de main : carte de score,
rappel de quelques règles basiques et
des règles locales, taille de chaque
green et surtout le dessin de chaque
trou avec les distances depuis le
départ ou jusqu’à l’entrée de green
de tous les points particuliers du
trou : arbres, bunkers, chemins, …
C’est donc le complément indispensable aux marques fixes existantes :
piquets de 135 m et plaques de 50,
100, 150 et 200 m.
Alors si vous abordiez le parcours
différemment ! Si vous êtes parmi les
joueurs qui « prennent un fer x ou y
à hauteur du bunker de parcours du
5 » et non de ceux qui vont prendre
un fer x ou y parce que ce bunker se
trouve à 90 m de l’entrée du green,
pourquoi ne pas utiliser cette période
hivernale pour vous lancer dans un
étalonnage sérieux de vos clubs.
On ne peut en retirer que des
avantages : échapper aux illusions
optiques de certains dessins de trous
dont l’effet de perspective fausse
votre jugement et de pouvoir aborder
n’importe quel parcours sans être
désorienté car vous choisirez de jouer
un club en fonction de la distance à
parcourir.
Cette démarche n’est pas
« réservée » aux très bons joueurs,
par contre tous la pratiquent. Alors
s’il est plus difficile de copier le swing
d’un Pro, chacun peut adopter cette
pratique et espérer gagner des points
en procédant à l’étalonnage de ses
clubs.
Pensez-y lorsque vous aurez l’idée
d’aller « faire du practice », fixezvous cet objectif ! Les par 3 d’entraînement sont aussi là pour vous y
aider et n’hésitez pas non plus à faire
appel aux conseils des Pros du club.
Je terminerai cet article en pensant à
tous ceux qui avaient pu regretter la
disparition des interclubs et bien …
ils seront « réactivés » en 2006 avec,
dans un premier temps, le retour de
Rouen-Villacoublay et de RouenDieppe paraît-il très attendu des
deux côtés !!!
En attendant, bonnes fêtes de fin
d’année à tous et bon golf.
Léo THIBAULT
• n°69 • Décembre 2005
5
Pendant que les membres
du club se faisaient bronzer cet été
Voici quelques résultats de joueurs de l’équipe PREMIÈRE
ALEXANDRE VANDERMEERSCH
- 1er AU GRAND PRIX DE LA NIVELLE
- 2e AU GRAND PRIX DU VAUDREUIL
- 3e CHPTS DE HAUTE-NORMANDIE CADETS 2005
ALEXANDRE MASSON
- 2e GRAND PRIX CÔTE D’ALBÂTRE
- 1er CHPTS DE HAUTE-NORMANDIE CADETS 2005
MAXIME PIGEON
- 1er TROPHÉE YVES DULLIEUX
POSITION DE NOS JOUEURS DANS LE MERITE AMATEUR,
PAR RAPPORT A LA LIGUE DE HAUTE-NORMANDIE :
- 1er
- 3e
- 7e
Charles BONUTTO
=> 288e AMATEUR NATIONAL
Alexandre VANDERMEERSCH => 311e AMATEUR NATIONAL
Alexandre MASSON
=> 370e AMATEUR NATIONAL
Et pourtant, le capitaine reste toujours soucieux !
CHARLES BONUTTO
- CHAMPIONNATS DE FRANCE CADETS :
PASSE LE CUT
PASSE LES 16 e DE FINALE
TERMINE EN 8 e DE FINALE
- 2e
- 2e
- 2e
AU GRAND PRIX DU VAUDREUIL
AU TROPHÉE YVES DULLIEUX
CHPTS DE HAUTE-NORMANDIE CADETS 2005
Au cœur de Rouen depuis 15 ans
ALFA AFFAIRES
• La location de bureau
immédiatement opérationnel
Manoir du Buvey
Séminaires professionnels
Réceptions familiales ou amicales
Le Manoir du Buvey vous accueille
à 25 min. de Rouen
(jusqu’à 60 pers.)
J.-J. PINEL
6
• n°69 • Décembre 2005
02 35 70 98 85
• La domiciliation de siège social
et succursales
Permanence téléphonique, renvoi d’appel
Un espace de réunion, de formation
Accès internet Haut débit
ALFA AFFAIRES - 177 Boulevard de l’Yser - 76000 ROUEN
Tél. 02 32 08 32 32 - Télécopie : 02 35 07 32 85
www.alfa.fr - [email protected]
Foursomes de Haute-Normandie
Interclubs par équipes messieurs
les 15 et 16 octobre
Samedi 15 octobre
QUALIFICATION EN STROKE PLAY BRUT
Par un temps clément, nous avons
engagé 3 équipes de 2 joueurs afin
de nous qualifier sachant que sur
12 clubs en compétition,
seulement 4 seraient retenus pour
les demi-finales.
A la fin de la journée, nous étions
en tête avec 9 points d’avance sur
le second et donc qualifiés pour
les demi-finales.
après tout, deux matchs gagnés
suffisaient pour gagner la demifinale et aller en finale.
Nous avons donc perdu avec la 1re
équipe et gagné avec la 3e . Il nous
restait donc à gagner avec la 2e
pour aller en finale. Malgré de
nombreux cadeaux que nous
avons donnés aux adversaires
pendant la partie où nous aurions
pu être 3 up, nous étions encore
1 up au départ du 17. Tout laissait
présager qu’en assurant au 17 et
au 18, le match était bien dans
notre main.
Dimanche 16 octobre
DEMI-FINALE ET FINALE
EN MATCH PLAY BRUT
Malheureusement, nous avons
perdu le 17 et le 18. Ainsi notre
participation s’arrêtait bruta-
lement. A ce moment, une énorme
déception pouvait se lire sur le
visage de nos joueurs et de moimême.
Cette rencontre était la dernière
pour cette année et compte-tenu
des résultats peu glorieux que
nous avons obtenus tout au long
de l’année, une victoire nous
aurait bien satisfaits.
Je remercie Dominique ABSIRE
pour son arbitrage irréprochable
et le marquage du terrain, mes
joueurs pour leur engagement et
les responsables du terrain pour
avoir préparé un parcours de
qualité.
Hervé BONUTTO
Toujours avec un temps parfait,
nous avons engagé nos trois
équipes avec la motivation voulue
et nécessaire de bien faire, afin de
disputer cette finale qui nous
avait échappé l’année passée.
Nous avions en face de nous le
club de LÉRY-POSES qui avait
aligné 3 équipes sérieuses mais
nous avions les moyens de nous
battre à la régulière.
Nous savions que la première
équipe de LÉRY allait nous donner
des sueurs froides mais les deux
autres étaient à notre portée et
• n°69 • Décembre 2005
7
FRERES
REPARATION DE CHARIOTS ELECTRIQUES
A U T O M DE
O BLA
I LFOURNITURE
E - POIDS
- L O U R D- S
- I N D U S T-RINDUSTRIE
IE
LES TECHNICIENS
AUTOMOBILE
POIDS-LOURDS
100 000 Pièces détachées et Accessoires
154, av. du Mt Riboudet 76021 ROUEN cedex - Tél : 02 35 98 04 44 - Fax : 02 35 98 01 99 - ATELIER POIDS LOURDS - 125, Rue de Constantine
NIORT Frères
NIORT Frères
100, rue Lafayette
76100 ROUEN
Tél. 02.35.72.74.41
Fax 02.35.03.05.60
20, avenue Normandie-Sussex
76200 DIEPPE
Tél. 02.35.82.86.96
Fax 02.35.82.86.99
SUCCURSALES
NIORT Frères
VEHICULES INDUSTRIELS
ZI - Boulevard Lenine
76800 SAINT-ETIENNE DU ROUVRAY
Tél. 02.35.66.02.53 - Fax 02.35.66.68.37
NIORT Frères
NIORT Frères
180, Route d’Orléans
27000 EVREUX
Tél : 02.32.28.32.55
Fax : 02.32.28.81.42
4, Rue Général Koenig
27500 PONT-AUDEMER
Tél : 02.32.41.01.99
Fax : 02.32.41.02.23
A votre service pour toutes livraisons
au départ de nos unités de production.
Rouen - Evreux - Le Havre - Amiens - Poissy - Melun
Tél. 02 32 95 91 00 - Fax 02 32 95 91 19
L’assurance...
pour réaliser un bon parcours
Restaurant au 1er étage
en la belle gare
de Rouen
LA VATINE ASSURANCES
Philippe LEGENDRE - Philippe FONTENEAU
Olivier DECLERCK
6, rue Pierre-Gilles de Gennes - 76130 MONT-SAINT-AIGNAN
✆ 02 35 59 00 67
8
• n°69 • Décembre 2005
Déjeuners d’affaires, déjeuners ou dîners de fête
pour association, groupes...
Salon mis gracieusement à disposition - Parking
Infor mations et réser vations :
Tél. 02 35 71 41 15 ou 02 35 71 48 66
Fax 02 35 15 14 43
L a rencontre
Seaford - Rouen
F
riday, september 16th. Going
to Calais (to travel by the shuttle)
It is raining all the day.
2 hours after Folkstone, we are at
the club-house, so happy to meet
our english friends again. For the
new members (Sophie and Alain),
it is always a discovery (the
legendary english fairplay, the
kindness of our hosts, … )
There is also a guest : the sun !
during all the week-end !
Seaford golf course under the sun,
it is something !
The view on the sea and also the
fields of Sussex, it’s marvellous !
I am afraid to be the first captain
loosing the meeting at the end of
the first day !!!
Sunday, greensomes : a little
improvement.
The prevailing tone of this weekend was so good !
Final score : 20,5 to 12, (thank you
St Andrews, I don’t get sacked !)
Thank you, dear Seaford’s friends
and see you next year in Rouen.
Of course the dinner is excellent
(the toast always gives me the
shudders).
Jacques VARIN
• n°69 • Décembre 2005
9
Les Vieux Shafts 2005
chronique d’un podium espéré
L
e match aller se déroulait
cette année à Caen et l’équipe était
constituée des habitués. Tout
semblait donc assez simple pour ce
capitanat qui m’était confié mais
ces dix joueurs sont parfois plus
difficiles à manier qu’un fer 1.
Première déconvenue, un joueur se
fait flasher sur le périphérique de
Caen et les quelques points qu’il a
perdus sur son permis ont dû
s’ajouter à sa carte : contrariété
oblige. C’était ma première faute,
j’aurai dû penser à leur indiquer la
position du radar fixe.
Deuxième déconvenue qui n’en fut
pas une, quoique... Un autre joueur
avait tout simplement oublié son
sac de golf. Encore une faute, j’aurai
dû préciser qu’il s’agissait d’une
rencontre de golf. Heureusement le
samedi se joue en double et il a
donc pu jouer dans le respect des
règles avec le sac de son partenaire
et ma foi très honorablement. Le
vrai problème se révéla le
lendemain car ayant entre-temps
récupéré son matériel, il le trouva
sans doute obsolète car sa carte ne
fut pas retenue. Dans la semaine il
avait fait l’acquisition du même
driver que son partenaire du
samedi : tellement meilleur !
Les scores arrivèrent les uns après les
autres et nous n’étions pas si mal. 4e
à l’issue des doubles, rien n’était joué,
tout restait à faire mais c’était l’heure
de la troisième déconvenue; un des
joueurs affirme ne plus savoir jouer ! Il
faut à sa demande impérativement le
remplacer. Coups de fils dans la soirée
pour demander à l’unique remplaçant
de la feuille d’équipe d’être là le
lendemain matin avec ses clubs, sans
se faire flasher pour essayer de faire
un bon score.
10
• n°69 • Décembre 2005
Toutes ces péripéties vite oubliées
après le traditionnel dîner de gala
pour lequel les épouses nous ont
rejoints. Le lendemain nous jouons
sous une pluie continue car pour
ceux qui ne le savaient pas, le climat
de la Basse-Normandie est
épouvantable en comparaison du
nôtre. Au soir du dimanche nous
sommes toujours 4e avec 7 coups de
retard sur Le Havre et notre objectif
est de monter sur le podium. En
effet, les équipes d’Omaha et de
Caen avaient pris trop d’avance pour
être rejointes.
Se pose alors le problème de la
composition de l’équipe du match
retour. Pas moins de six joueurs sur
les dix de l’aller sont indisponibles
pour cause de mariage. C’est donc
avec un groupe fortement remanié
que nous nous
rendons à
Deauville après
avoir vérifié
qu’aucun radar
fixe ne se
trouvait sur
l’itinéraire.
Après les
doubles du
samedi à Saint
Julien, nous
avions repris
3 coups au
Havre et tous les
espoirs étaient
permis pour les
simples au New Golf, mais la solidité
de cette équipe est connue et ils ont
assuré leur 3e place, en signant la
seconde performance du dimanche à
un coup des premiers. Nous
conservons donc notre 4e place,
malgré la charge des Arlequins le
dimanche qui nous reprennent neuf
coups dans les simples.
Mention spéciale à l’équipe
d’Omaha qui termine première des
doubles et des simples au match
aller à Caen, mais également au
retour à Deauville !!! Je ne pense
pas que le grand chelem ait jamais
été réalisé auparavant.
Cette rencontre fut comme toujours
extrêmement conviviale. Une excellente ambiance renforcée par le
dîner du samedi où tout le monde a
pu exprimer ses talents de danseur.
Gérard HERPEIGNIES
Première Finale du Trophée
« Gestion du Patrimoine Privé » à Valcros
les 1er et 2 octobre 2005
L
es heureux gagnants de la
coupe «gestion du patrimoine
privé » qui s’est jouée à Rouen le
1er mai dernier - Matthieu
Moignet, Anne-France Delangre,
Béatrice Portier - et leurs
supporters - Thierry Delangre,
Edouard et Florence Portier - ont
joué la finale de ce premier
Trophée contre les finalistes d’une
douzaine de clubs.
Le samedi
après-midi,
accueillis par
l’équipe
chaleureuse
des sponsors
et la douceur
du midi, nous
nous
entraînons sur
9 trous. Le
soir très
bonne ambiance au restaurant du
club. Nous sommes ensuite
hébergés dans les maisons toutes
neuves qui surplombent le golf
avec vue sur la baie d’Hyères.
Malgré tout, les Rouennais seront
à l’honneur à la remise des prix :
Matthieu Moignet remporte le 3e
net en 1re série, Béatrice Portier le
1er net en 2e série, Florence Portier
le 2e net, et Thierry Delangre le
concours de précision.
Nous repartons jouer 9 trous pour
profiter au maximum de ce
magnifique week-end golfique !
Félicitations et un grand merci à
toute l’équipe organisatrice du
trophée « Gestion du patrimoine
privé ».
Florence PORTIER
Le dimanche, départ en shot-gun
pour tous. Le mistral se lève, nous
assure un ciel bleu mais
complique beaucoup le parcours
déjà très technique : un petit
torrent borde, coupe et recoupe
presque tous les fairways…
• n°69 • Décembre 2005
11
BMW
Trophy
L
a réputation de la finale
nationale BMW n'est plus à faire.
Le sachant, autant d'attentions et
de délicatesse de la part des
organisateurs nous laisseront un
souvenir merveilleux de ce weekend au golf de Deauville.
Agréable surprise en arrivant le
vendredi, nous ne sommes pas la
seule équipe rouennaise puisque
Laurence et Richard DULLIEUX ont
gagné la qualification au golf de
Saint-Germain-en-Laye.
Nous passerons rapidement sur
nos résultats sportifs qui , quoique
très honorables avec 47 et 41 en
stableford (4 balles le samedi et
greensome le dimanche), ne nous
permettront de finir que 8e sur 54
équipes présentes.
Pour gagner, il fallait scorer
101 pts en stableford sur
l'addition des 2 cartes !!! (ce genre
de finale étant très prisée par les
faux handicaps).
Nos 18 trous journaliers furent
agrémentés par 18 attentions des
12
• n°69 • Décembre 2005
organisateurs, uniquement préoccupés à nous préparer un weekend inoubliable.
1 Qualification à Rouen
richement dotée
2 Green-fee offert sur 2 golfs la
semaine précédant la finale
3 Accueil, programme, cadeaux
de bienvenue (gant, balles, etc)
4 Cocktail
5 Découverte de notre chambre,
spacieuse, superbe, vue sur le
green du 18.
6 Bouteille de champagne MOET
ET CHANDON dans la
chambre
7 Parfums HERMES pour
monsieur, LALIQUE pour
madame
8 Samedi, départ du 1, 3 balles
logotées
9 Green du 9 , buffet normand
au coin du feu
10 Déjeuner gastronomique
italien à l'hôtel
11 Soirée de gala au casino de
Deauville
12 Retour à l'hôtel, polo logoté
BMW avec nos initiales
brodées
13 Flacon de parfum LALIQUE
pour madame
14 Flacon d'eau de toilette
LALIQUE pour monsieur
15 Dimanche midi, déjeuner fruits
de mer à l'hôtel du golf
16 Essai BMW série 6 cabriolet
(très très tentant !)
17 Remise des prix
18 Cocktail de clôture
Un immense merci à Richard
DULLIEUX et à la SRDA, donateur
de la coupe BMW au golf de
Rouen - Mont-Saint-Aignan.
En conclusion, travaillez vos
swings cet hiver pour être au
point le jour de la qualification
BMW 2006 à Rouen, c'est LE jour
où il faut briller ...
Max TETELIN et Frédéric LEFORT
L e mot du Président
de la Commission d’Admission
E
n ce tout début d’exercice,
votre association sportive compte
706 membres dont 402 membres
à temps complet, 118 semainiers
et 120 jeunes de moins de
21 ans….
Nos nouveaux membres
Je souhaite en votre nom la
bienvenue aux nouveaux membres
qui nous rejoignent et dont les
noms suivent :
Admission directe : Alain et
Arnaud Grignon, Henry Cavelan
Admission suite essai : Philippe
Ebel, René Vatine
Admission jeunes avec parents
membres : Robin Gomez, Inès de
Pélissier
Admission jeunes sans parents
membres : Gabriel, Etienne et
Emmanuel Avril, Alexandre Castel,
Hugues Desbarrieres, Lucas
Gérard, Louis-Augustin Jourdan,
Corentin Lamoureux, Adrien Le
Franc, Nils Savoye et Morgane
Turlan.
Forfaits découverte : Hugues et
Daniel Blanchard, Geneviève
Brasseur, François Gaudray,
Laurent Héricher, Marinette
Nicolas, Véronique Turlan.
Nos plus anciens membres
Notre revue du club fêtera en
2006 son trente cinquième
anniversaire.
Dans son numéro 2 daté d’avril
1972 était mentionnée la liste des
membres. Elle comprenait 304
sociétaires dont 77 ménages. A ce
jour 38 d’entre eux sont encore
présents et ceci sans discontinuité,
je souhaite donc qu’un hommage
leur soit rendu en publiant leurs
noms, les remerciant ainsi de leur
attachement et de leur fidélité au
club.
Dominique et Yvonne Absire,
Patrice Absire, Patrick Bidault,
Daniel Canchon, Maito Danet,
Philippe Denesle, Pierre et
Bernadette Desbuissons , Richard
Dullieux, Claude Gayet, Claude et
Laurence Gillé, Daniel Grivault,
Serge et Marie-Armelle Gosset,
Alain Gogny, Francis et Monique
Humann, Jean-Claude et Chantal
Lecoeur , Charlotte Koch, Monique
Leblond, Frédéric Lefort, Eric
Lemarchand, Annick Letessier,
Bruno et Caroline Payenneville,
Michel Rouvillois, Jean-Paul
Saillard, Robert et Jo SaubryBobet, Marc Saubry-Bobet, Daniel
et Elisabeth Thomas, Pierre et
Mireille Varnier, Francis Vaudour .
Membres bienfaiteurs
Je profite aussi de cette occasion
pour remercier aussi tous nos
membres ‘’bienfaiteurs’’ qui, ne
jouant que très occasionnellement, nous permettent ainsi de
pouvoir profiter pleinement du
terrain sans réservations. Eux aussi
font preuve d’un esprit club qu’il
convient de souligner.
Xavier FLOURENS
• n°69 • Décembre 2005
13
Les mésaventures
du « NRG »
L
es mésaventures du néoretraité-golfeur (NRG)
Contrairement aux idées reçues, le
néo-retraité-golfeur (“NRG”),
espèce en fort accroissement,
mène une vie difficile, qui peut
parfois tourner au cauchemar...
Quelques scènes de vie, observées
par notre consultant en sociologie
pratique, qui pourront être utiles
aux nombreux membres du Club
qui attendent avec impatience de
rejoindre le club des NRG.
Le départ
Tout a commencé quelques
semaines avant le départ en
retraite, lorsque l’avenante secrétaire de la DRH a profité d’un
moment de faiblesse de notre
futur NRG, en contemplation
mystique devant son imposante
poitrine, pour l’interroger, à la
cantine, sur ses projets : notre
bientôt pensionné a, avec
discrétion et tact, énuméré la
litanie habituelle :
“enfin profiter de ma famille,
commencer un cursus en paléographie du copte, faire de la
marche et de la généalogie,
consacrer beaucoup de temps au
bénévolat, chercher une petite
baraque “avec vue sur mer” à La
Trinité, mettre de l’ordre dans mes
papiers et dans ma cave, et... peutêtre, s’il me reste un peu de
temps, me remettre au golf...”,
sachant que, de loin la première
dans l’ordre des priorités, c’est la
chimère de “l’index à moins de
10” qui encombre, jours et nuits,
la conscience de notre futur excadre....
14
• n°69 • Décembre 2005
Quelques semaines plus tard, lors
du pot de départ, notre NRG
constate que le message a été
bien reçu et que le gros paquet
qui lui est destiné ne contient
apparemment pas un dictionnaire
copte/démotique en douze
volumes, mais, sans aucun doute,
un équipement de golf. Après les
discours convenus, vient l’instant
tant attendu et la surprise est
totale : un sac vert fluo, des clubs
“lames en cupronickel”, des balles
de récupération, un gant pour la
main droite, et une canne extensible pour récupérer les balles
dans l’eau. Et, derrière le sourire
extasié de façade, notre NRG de
marmonner: “Ah les c...., des clubs
de m...., des balles de m..., et
même une perche, à moi qui ne
mets jamais une balle dans
l’eau....”
Le retour
Dès le lendemain du pot, notre
NRG a bien sûr pris rendez-vous
avec un jeune professeur, brillant
et reconnu, pour préparer sérieusement son grand retour sur les
links. Un coup d’oeil au bar a suffi
au pro pour laisser tomber un
diagnostic définitif, en observant
la panse mafflue, les dorsaux
creux, les épaules tombantes
(vingt ans de chaise RONEO
devant le PC...), les abdominaux
fléchissants et les mains
pendouillantes : “Potentiel
physique très diminué... Avec
beaucoup de travail, on peut
essayer de reconstruire une
parodie de swing.... Il faudra
surtout se concentrer sur le petit
jeu et le putting...”
Effectivement, les premières
balles, malgré le magnifique
matériel, sont terrifiantes... pour
les voisins au practice. Après une
heure de fer 7 et de coups roulés,
on reprend rendez-vous pour une
séance de sophrologie adaptée :
“Comment gérer le ridicule et
l’adversité pendant une partie de
golf ?”
Mais, dès le lendemain, un premier
rappel à l’ordre de la cinquième
lombaire est le signe avantcoureur de la grande mutation
que va connaître le corps du NRG :
après trente ans de vagues loisirs
golfiques, les milliers de frappes
de balles hasardeuses au practice
vont déclencher des réactions
bizarres en des endroits inconnus :
l’apophyse styloïde, l’olécrane,
l’apophyse épineuse, etc... Bientôt,
tout le corps se révolte et la
faculté doit prendre les choses en
main, réduisant encore l’espoir de
notre NRG de voir son fantasme
se réaliser à brève échéance.
Après quelques mois de leçons, de
traitements au voltabrène et au
baume KAMIOL, de reconstruction
mentale, notre NRG, qui a épuisé
tout son stock de mensonges
quand, à la maison, on lui
demande : “Mais, à propos, tu en
es où avec TON golf ?”, à bout de
patience, décide de faire face à un
nouveau défi, avec courage et
détermination : sa première
compétition senior.
La performance
Tout est donc prêt, au jour J : des
balles neuves, un gant neuf, des
chaussures pas trop neuves, une
heure d’échauffement, le clin
d’oeil compréhensif du pro, deux
voltabrène...
Notre NRG a pris son green-fee
pour la compétition du jeudi des
seniors (50 euros, y compris
déjeuner et 1/4 de beaujolais...)
Au départ du 1, notre NRG jette
un coup d’oeil dans le sac de son
camarade de jeu : 6 bois du 3 au
13, deux fers 7 et 9, 5 wedges et
un putter.... Et de se dire: “Ça
devrait aller...”.
Pour sa première compétition en
senior, notre NRG a l’honneur et
envoie une “mine”, un peu dans le
rough à droite ; son compère
exhibe son swing de cercopithèque qui lui permet de
propulser péniblement sa balle
(“X-out”.. bien sûr) à 150 m, et
son bois 11 au coup suivant
atteint péniblement la zone
d’avant-green.
Notre NRG, lui, attaque à fond et
frappe un magnifique fer 8, qui,
“manque de bol...”, tape le bord du
green et échoue dans un bunker
profondément marqué par les
traces de pas : en effet, les seniors
ignorent l’usage du râteau.
Il faut deux coups et trois putts
pour clore le trou de notre ami
alors que son camarade joue
wedge intermédiaire et un putt
pour un par mérité.
C’est le début d’un long calvaire
ponctué de “Et pourtant, j’ai du
swing... Regardez comme c’est
bien joué mais j’ai vraiment pas
de chance.... Mais comment faitesvous pour ne jamais aller dans les
bunkers ?... Votre femme fait quoi
pendant que vous jouez au
golf ?....
Quel putter avez-vous ?... Depuis
combien d’années avez-vous
perdu une balle ?.... J’ai un sacré
coup de barre... etc...”
Le comble est atteint au 19,
quand notre NRG demande
naïvement “Mais vous jouez une
ou deux fois par semaine ?” et que
la réponse tombe “Mais je joue
tous les jours : à la maison, depuis
que je suis en retraite, ON ne veut
plus de moi... .”
Il faudra beaucoup de compétitions, de malheurs, de plaies et
bosses golfiques à notre néoretraité golfeur pour atteindre le
nirvana : le jeu du senior blindé,
qui se caractérise par :
- pas ou peu d’échauffement (sauf
sur le putting green)
- des clubs adaptés, à base de bois
- un swing bidouillé mais rectiligne
- un jeu d’approche tout terrain
- un putting d’enfer, totalement
déstabilisant pour l’adversaire
- une bonne capacité au bar,
et surtout,
- une humeur égale et imperturbable.
Xavier GORGE
• n°69 • Décembre 2005
15
L e journal des Jeunes
par leur Responsable
Sophie LEFEBVRE
Je n’aurai qu’un mot à dire aux Jeunes pour cette année exceptionnelle :
BRAVO !!!
Que de satisfactions pour le Club, la Commission Sportive, le Pro, les Assistants, les Responsables des Jeunes, et
bien sûr les Parents.
Un splendide palmarès de Victoires et d’ Evènements chez les Jeunes :
■ Victoire
de Rouen - Mont-Saint-Aignan au Challenge Inter-Clubs par Equipe (sur 3 rencontres)
Open de bronze pour Jules Dauzou et Benjamin Cauchois en avril
■ Victoire de Rouen - Mont-Saint-Aignan au Trophée Inter-Ecoles de Golf
■ Champion de France Poussin 2005 : Jules Dauzou
■ Montée en 3e division (qualification pour le Championnat de France par Equipe)
■ Mérite Amateur : 3 cadets 1re année de Rouen, classés
■ 3 Champions de Haute-Normandie : Alexandre Masson (cadet), Adriana Cauchois (minime), Jules Dauzou
(poussin)
■ Open d’argent pour Alexandre Vandermeersch en octobre
■ Participation record pour toutes les compétitions 2005 (Pâques, vacances, rentrée et Halloween)
■
Que dire de plus !
SL
Coupe BASIC Shoes
Mercredi 22 Juin 2005
range-cd, ballons, gadgets…). Tous
les jeunes sont repartis avec des
lots. La participation a été
énorme. Très bons scores : 1re
série : Adriana Cauchois 41 et
Hugo Méloni 39 ; 2e série : Arthur
Portefaix 48, Baptiste Abdallah 45,
Antoine Rossi 43, Maxime Requin
42 et Stéphanie Mendret 41.
Merci encore Jean-Luc de la part
de tous nos jeunes !
SL
Cette année et pour la 1re fois, la Coupe des Vacances était sponsorisée
par un de nos meilleurs joueurs : Jean-Luc Eber, qui tient le magasin
BASIC Shoes rue Ganterie (que les enfants connaissent très bien).
Quand on sait l’extrême gentillesse et générosité de Jean-Luc, la compétition ne pouvait être que superbement dotée (coupes, sacs, T-shirts,
16
• n°69 • Décembre 2005
Opération 1000 Jeunes à l’Open de France
Samedi 25 juin 2005
Pour la 1re édition, la FFGolf organisait avec toutes les ligues de France une journée exceptionnelle
pour les Jeunes des écoles de golf de moins de 15 ans.
25 joueurs de notre région ont pu en profiter dont 5 de notre club. La ligue de Haute-Normandie a
superbement pris en charge l’organisation de cette manifestation (encadrement par des parents, autocar,
paniers pique-nique, cadeaux…). Journée de rêve pour les enfants qui ont pu suivre les parties,
obtenir des autographes, faire des photos de leurs idoles, récupérer des balles des pros
et assister à un clinic spectaculaire de Thomas Levet.
Cette opération ayant été un véritable succès, j’espère qu’elle sera renouvelée l’année prochaine
pour que d’autres de nos Jeunes en profitent.
Championnat de France
Du 12 au 20 juillet 2005 au Golf National
Jules Dauzou
Champion de France Poussin 2005
C’est un événement HISTORIQUE dans notre Club :
le 1er Champion de France depuis Philippe Ploujoux !
19e sur 32 après les qualifications, Jules a enchaîné d’une manière
superbe tous ses matchs-play pour finir sur une magnifique victoire
(4 et 2) en prenant des risques jusqu’au bout.
Un véritable champion qui a montré un jeu parfait
sans jamais trembler !
Catégorie Cadet
Charles Bonutto a été battu en 8e de finale après
avoir éliminé un joueur bien plus fort que lui en
16e. Bravo à toi aussi Charles !
SL
SL
Championnat de France
par Equipes
Les 27 et 28 août 2005
à Brigode
Montée en 3e Division
Sur les 18 équipes engagées de
notre Inter-Région, l’équipe de
Rouen - Mont-Saint-Aignan
composée de Benjamin et Adriana
Cauchois, Jules Dauzou et
Benjamin Lefebvre, est arrivée 3e
derrière Le Sart et Amiens. 6 clubs
seulement ont été retenus pour la
finale à Bordeaux. Rendez-vous en
juillet 2006. Bonne chance à
l’équipe !
SL
• n°69 • Décembre 2005
17
Coupe de la Rentrée
Mercredi 31 août 2005
Pro-Am Mac Do
Dimanche 16 octobre au Havre
Cette compétition ouverte à l’extérieur, fait toujours très plaisir aux
Jeunes qui se retrouvent après les vacances. Léry et Forêt Verte ont
répondu présents. 35 joueurs au total (contre 27 en 2004).
Les bons scores : en 1re série : Jules Dauzou 38, Eléonore Weiss 37 ;
en 2e série : Paul René 39, Maxime Requin et Florent Poittevin 38 ;
en non-classés : JB Roger 56, Jordane Godebin 45 et
Lorraine Calemard 44. Bonne rentrée golfique à tous !
SL
L’Equipe de Laurent composée de
Jules Dauzou, Jean-Baptiste Roger
et Florent Poittevin est arrivée
2ème net sur 20 au total, malgré
15 trous sous la pluie !
Ces 2 derniers jeunes qui faisaient
leur premier pro-am ont fort bien
tenu leurs places et ont
énormément apprécié les conseils
permanents de Laurent.
Bravo à tous les 4.
SL
Championnat de Haute-Normandie
Mercredi 26 et jeudi 27 octobre 2005 à Jumièges
3 champions de Haute-Normandie sur 8 au
total (toutes catégories confondues) sont
ROUENNAIS ! :
■ Alexandre Masson (cadet)
■ Adriana Cauchois (minime)
■ Jules Dauzou (poussin)
Nos autres participants.
18
Il faut dire que la participation du club était
de qualité et de quantité. 17 de nos joueurs
ont souhaité faire le championnat sur 65 au
total (soit plus d’1/4 alors que notre ligue
comporte 12 clubs !)
Sous un soleil magnifique et une chaleur
d’été indien, les jeunes ont profité de 2
jours de rêve. Nos 4 cadets ont fait fort,
occupant les 4 premières places à l’issue du
premier tour. Notre champion Alexandre
Masson a joué 3 et – 2. Notre vicechampion Charles Bonutto a joué 0 le 2e
jour ! Alexandre Vandermeersch finit 3e et
Alexis Weiss 4e. Dire que les 3 premiers
seront toujours cadets l’année prochaine !
Superbe performance pour notre championne Adriana Cauchois (index 10) qui a
battu largement Mathilde Lemaire (index 6)
sur les 2 tours.
Jules a confirmé son année si exceptionnelle
par un nouveau titre bien mérité.
Bravo aussi à tous les autres.
SL
• n°69 • Décembre 2005
Nos trois champions.
La partie de tête avec nos 3 meilleurs cadets.
Mérite Amateurs Exceptionnel !!!
NOM
PRENOM INDEX Place nov. 2004 Place nov. 2005
Bonutto
Charles
1,9
416
270
Masson
Alexandre 2,1
471
333
Vandermeersch Alexandre 0,9
279
269
3 cadets 1re année de Rouen
figurent dans le Mérite Amateurs.
C’est le seul club de France avec
RCF La Boulie qui peut avancer
de telles performances dans
cette catégorie de jeunes.
Beaucoup de scores en-dessous
du par, et de très bonnes places
dans les Grands Prix : voilà la recette de ces très beaux résultats.
Le Club peut être très fier d’avoir ces 3 véritables champions qui brillent
autant par leur énorme talent que par leur gentillesse !
SL
Merci
A Corinne Dauzou qui va prendre
le relais pour s'occuper des jeunes
l'année prochaine en étroite collaboration avec nos deux pros.
SL
Bienvenue
Open
Mardi 25 octobre 2005
Alexandre
Vandermeersch a
obtenu l’Open
d’argent en pratiquant un jeu de
haut niveau
pendant les
épreuves si difficiles et en sachant
parfaitement ses
règles de golf. Grâce à cet Open, il
va pouvoir jouer gratuitement sur
tous les clubs de France jusqu’à
l’âge de 18 ans. Bravo Alex !
SL
Coupe Halloween
Mercredi 2 novembre 2005
Fantastique participation cette
année : environ 50 jeunes ont fait
la compétition (sous la pluie
malheureusement). Jumièges,
Forêt Verte et Evreux sont venus
profiter de notre coupe si
attractive par son ambiance. Merci
à Ketty pour son excellent goûter
et tous ses bonbons pétillants. De
très bons scores : en 1re série Alexis
et Eléonore Weiss 40, Jules
Dauzou 38, en 2e série Antoine
Rossi 41, Maxime Requin 39,
Mathilde Portier 38. Merci encore
aux parents qui ont accompagné
dans des conditions météo très
pénibles !
SL
A David Brung,
notre nouveau
Pro depuis le 16
novembre et qui
partage avec
Laurent l’enseignement de
nos Jeunes.
Beaucoup le
connaissent déjà pour avoir
apprécié les stages de ligue qu’il
organisait dans son ancien club
(Jumièges). Nous sommes très
heureux de t’accueillir David !
SL
• n°69 • Décembre 2005
19
L e Point de dégagement
de Plus Proche
(Dans le jargon des arbitres : le P.P.P.)
L
e P.P.P est le point de
référence pour se dégager, SANS
PENALITE, d’une interférence due à
- une obstruction inamovible
( R. 24-2)
- un terrain en condition anormale
(R. 25-1), c'est-à-dire : eau
fortuite, terrain en réparation,
trou, rejet ou piste sur le terrain
fait par un animal fouisseur, un
reptile ou un oiseau.
- Un mauvais green (R. 25-3)
Il y a interférence due :
- à une obstruction inamovible
lorsque la balle repose dans ou
sur l’obstruction ou lorsque
l’obstruction interfère avec le
stance du joueur ou la zone de
son mouvement intentionnel.
- à un terrain en condition
anormale lorsque la balle y
repose ou le touche ou bien
lorsqu’un tel terrain interfère
avec le stance du joueur ou la
zone de son mouvement intentionnel.
- à un mauvais green quand la
balle est sur un mauvais green
(notons qu’il n’y a pas, selon
cette règle d’interférence avec le
stance ou la zone de mouvement
intentionnel du joueur).
C’est le point, sur le terrain, le plus
proche de l’endroit où repose la
balle, qui n’est pas plus près du
trou.
Comment définir ce point ?
Pour simuler la position à
l’adresse, la direction de jeu et son
mouvement afin de se dégager de
l’interférence, le joueur devrait
utiliser le club avec lequel il aurait
20
• n°69 • Décembre 2005
joué le coup suivant, s’il n’avait
pas été dans cette situation.
Une fois le P.P.P défini, le joueur
droppera ou placera (suivant le
cas) sa balle à moins d’une
longueur de club (avec le club
qu’il veut) et sans se rapprocher
du trou.
(A noter qu’en général, on droppe
à moins d’une longueur de club
quand il n’y a pas de pénalité et à
moins de deux longueurs quand il
y a pénalité, comme à la sortie
d’un obstacle d’eau ou lorsqu’une
balle est déclarée injouable).
Quelques exemples concrets sur
notre parcours
1/ Votre drive du 16, boules
blanches, heurte le grillage de
protection derrière le green du 15.
Votre balle s’immobilise contre le
grillage : c’est une obstruction
inamovible.
- Le joueur relève sa balle, après
avoir marqué son emplacement
avec un tee.
- En gardant l’axe que fait l’emplacement de sa balle avec le green
du 16, il recule jusqu’à ce que
son swing, qu’il simule avec le
club qu’il aurait joué sans le
grillage, ne touche pas ce
grillage ; il marque d’un tee
l’emplacement où repose la tête
de son club à l’adresse ; à partir
de cet emplacement, il droppe sa
balle à moins d’une longueur de
club à droite, à gauche ou
derrière l’emplacement défini et
il joue vraisemblablement sur le
coté. Seul cas où il peut se
dégager entièrement du grillage :
lorsque la balle repose à moins
d’une longueur de club à l’extrémité droite ou gauche du grillage.
- Si le joueur veut reculer au-delà
d’une longueur de club, il déclare
sa balle injouable avec un point
de pénalité.
2/ Au 14, votre 3e coup, un peu
long, va se nicher au milieu du
massif de fleurs. C’est un terrain
en réparation, piquets bleus.
- Vous ne pouvez, dans l’axe du
drapeau, vous dropper devant
sans vous rapprocher du trou.
- Si vous vous droppez devant le
massif, sur le coté sans vous
rapprocher du trou, votre balle
est plus éloignée de sa position
initiale que si vous vous droppez
en arrière du massif.
- Le « Point de dégagement le Plus
Proche » est donc à l’arrière du
massif. C’est en cet endroit que
vous devez entamer la procédure
de dégagement.
3/ Votre drive du 1 repose sur le
green du 5 : c’est un « green
impropre ».
- Suivant l’endroit où repose votre
balle sur le green : plus à droite
ou plus à gauche du green que le
centre, en regardant le drapeau
du 1, vous devez vous dropper à
droite ou à gauche du green du
5, sans vous rapprocher du trou
et non systématiquement à
gauche du green pour vous
faciliter le coup.
- La référence « Là où est entrée
la balle » est erronée ; elle n’est
valable que dans le cas d’une
balle qui pénètre dans un
obstacle d’eau.
Procédure de dégagement
Sauf lorsque la balle est dans un
obstacle d’eau, un joueur peut se
dégager, sans pénalité (free drop)
d’une interférence due à un
terrain en condition anormale.
- Sur le parcours : le joueur relève
sa balle et la droppe, sans
pénalité, à moins d’une longueur
de club du P.P.P et pas plus près
du trou ; le point ne doit pas être
dans un obstacle ou sur un
green.
- Dans un bunker : le joueur relève
sa balle et doit la dropper, sans
pénalité, suivant la même
procédure mais DANS LE
BUNKER.
- Sur le green : Le joueur relève sa
balle et la place, sans pénalité
suivant la même procédure.
Notons que la balle peut être
nettoyée lorsqu’elle est relevée.
Dans le cas d’eau fortuite dans un
bunker, le joueur devra trouver
l’emplacement le plus proche,
exempt d’eau et pas plus près du
trou. Si le bunker est entièrement
couvert d’eau il devra soit jouer la
balle comme elle repose, soit la
jouer en dehors du bunker … mais
avec un point de pénalité. Eh oui,
ce n’est pas de chance : voir
décision 25-1b/8.
Petit retour sur les obstacles d’eau
(voir revue n° 68 de juin 2005)
A/ RECTIFICATIF : Concernant la
règle de l’obstacle d’eau, il faut
lire au 4e paragraphe : « Exceptée
la règle de l’obstruction
AMOVIBLE, Règle 24-1, (et non
INAMOVIBLE), rien n’est autorisé
dans un obstacle d’eau… ».
B/ EXERCICE : Sur un par 3 avec
un green en presqu’île, entouré
d’eau et piqueté en rouge, en
stroke play, un joueur joue sa balle
qui tombe à l’évidence dans
l’obstacle d’eau.
Après que ses co-compétiteurs
aient joué, il rejoue une balle
provisoire qu’on appellera B.P.1 :
celle-ci heurte la butte de l’avant
green et retombe en arrière dans
l’obstacle d’eau, au vu de tous.
Obstiné, le joueur joue une
deuxième balle provisoire (B.P.2),
qui tombe à nouveau dans l’eau.
Il se dirige vers le green, retrouve
sa deuxième balle (B.P.1) dans
l’obstacle d’eau mais jouable. Il la
joue, la met sur le green et putte
une première fois.
Vous êtes alors appelé en tant
qu’arbitre, pour définir la balle en
jeu et en combien de coups se
trouve actuellement le joueur
(solution page 38).
Dominique ABSIRE
• n°69 • Décembre 2005
21
L e conseil
de Laurent
L’entraînement
L
es performances humaines
sont gouvernées par des objectifs ;
il est important d’en avoir pour
vous entraîner. Taper des balles
sans intention particulière est non
seulement une perte de temps,
mais cela peut endommager votre
jeu. En l’absence d’objectifs précis,
l’esprit vagabonde et vous pouvez
parfaitement sortir du bon swing
sans vous en rendre compte.
On trouve quatre types d’entraînement :
■
l’échauffement,
le travail fondamental,..
■ le jeu vers une cible,
■ et celui « comme sur le parcours ».
■
Une séance d’entraînement peut
englober une, deux, trois ou la
totalité de ces éléments. La
structure de votre travail dépend
de vos besoins du moment mais,
quel qu’en soit le contenu, vous
devez avoir une idée précise et
suivre votre plan de travail.
22
• n°69 • Décembre 2005
L’ÉCHAUFFEMENT
Toutes les séances d’entraînement, y compris au petit jeu,
doivent commencer par un
échauffement.
Cette routine vous met dans
l’ambiance de ce qui va suivre et
vous permet de vous concentrer
sur votre travail. Il doit
comprendre trois étapes :
- l’étirement de tous les groupes
de gros muscles
- une série de swings continus
sans balle pour que le club soit
en mouvement,
- une séance de dix balles, en
commençant par des demiswings et en finissant par un
plein swing.
Si vous allez sur le parcours,
arrivez en avance pour pouvoir
taper quelques balles, mais
attention à ne transformer cette
séance d’échauffement en révision
générale du swing. La meilleure
façon de se préparer est de
rechercher un bon contact de
balle.
LE TRAVAIL FONDAMENTAL
Chaque joueur doit travailler ses
fondamentaux. Les débutants
doivent les travailler un par un, les
joueurs moyens doivent les
intégrer et les bons joueurs
doivent fignoler et vérifier
qu’aucun virus ne s’est glissé dans
leur swing.
C’est au practice, par vous-même
ou sous l’œil de votre « éminent »
professeur, que vous pouvez livrer
ces éléments à un examen
attentif. L’entraînement sera basé
sur le grip, la posture, la position
de la balle, l’orientation et l’alignement.
80% des erreurs de swing
proviennent d’une position incorrecte à l’adresse. Durant cette
phase de vérification, vous ne
devez pas vous préoccuper du vol
de la balle.
LE JEU VERS UNE CIBLE
Cette troisième partie consiste à
viser une cible en vous concentrant sur cet objectif. Pour chaque
coup, respectez votre routine de
préparation, comme sur le
parcours, et utilisez votre imagination pour animer votre séance.
C’est cette phase, principal
chaînon de votre travail, qui va
relier votre entraînement au jeu
sur le parcours.
Sur chaque coup, changez de cible
ou de club si nécessaire, et ne
pensez pas à votre swing en
tapant vos balles.
Au cours de cette séance, c’est la
trajectoire des balles qui va vous
informer et vous imposer des
réglages.
En règle générale, quand vous
jouez vers une cible, ne pensez pas
au swing et, quand vous travaillez
votre swing, ne pensez pas aux
cibles.
utilisant votre imagination, vous
pouvez vous dessiner un parcours
sur le practice en définissant la
longueur des trous. Vous serez
amené ainsi à changer systématiquement de club et le type de vos
coups.
S’entraîner ainsi est facile, et c’est
une manière agréable de jouer 18
trous sans bouger.
COMME SUR LE PARCOURS
On voit souvent des joueurs qui
tapent magnifiquement au
practice mais jouent mal sur le
parcours. En effet, la plupart des
golfeurs se donnent de multiples
chances en tapant des dizaines de
balles au practice avec le même
club. Si tel est votre cas, consacrez
la majeure partie de votre entraînement à vous habituer à la dure
réalité du parcours : une seule
balle – une seule chance. En
Enfin, apprenez à vous adapter aux
circonstances de jeu : la prochaine
fois qu’il pleuvra au practice –
bien sûr sauf s’il y a de l’orage ne vous pressez pas de rentrer au
sec ; mettez votre tenue de pluie
et continuez à jouer pour vous
habituer à ces vêtements, aux
mains mouillées, aux conditions
plus difficiles.
Lors de votre prochaine compétition sous la pluie, vous ne serez
pas surpris.
Je vous souhaite tous mes vœux
de bonheur et de santé, ainsi
qu’une excellente saison golfique
pour l’année 2006.
Alors, si vous désirez que mes
vœux s’exaucent : tous au practice
cet hiver…
Laurent LEMIESZ
GAGNERAUD
CONSTRUCTION
REGION NORMANDIE
BÂTIMENT - TRAVAUX PUBLICS - GÉNIE CIVIL
Siège social : 10, Place L. MEYER - 76600 LE HAVRE - Tél. 02 35 21 37 33
• n°69 • Décembre 2005
23
L e mot
du Responsable du Terrain
Interview de Gilles SOTEAU
Gilles SOTEAU termine sa 2e
saison comme intendant (greenkeeper) de notre terrain. C’est
l’occasion de faire avec lui le point
sur notre parcours à la fin de cette
belle saison.
Christian GORGE : Gilles, vous êtes
arrivés au Club au début de la
saison 2004 pour prendre la
relève, au départ de notre cher
Marcel Jeanneret. Où en êtesvous, après deux saisons, des
objectifs qui vous ont été fixés ou
du constat que vous aviez fait à
votre arrivée ?
Gilles SOTEAU : Dans un premier
temps, j’ai étudié ce parcours avec
un regard de golfeur et modifié
certains des fairways pour les
rendre plus golfiques. J’ai
également pris la mesure des difficultés qui attendaient l’équipe du
terrain en ce qui concerne les
greens et certains départs.
C. G. : Parlons justement des
greens. Quelles sont vos constatations ?
G. S. : Nous avons des surfaces de
putt qui posent un double
problème : celui de leur nature
même, faite essentiellement de
terre organique dont les facultés
de drainage sont très variables, et
de leur ensoleillement très
hétérogène. Nous avons donc
plusieurs greens qui sont à
l’ombre la plupart du temps, donc
très humides et très exposés aux
maladies cryptogamiques.
C. G. : Des solutions sont-elles
envisageables ?
24
• n°69 • Décembre 2005
G. S. : Il n’est pas question de
refaire complètement les greens. Il
faut donc les faire évoluer par un
travail mécanique permanent :
louchages, carottages, verticuttages, sablage qui, en améliorant
le drainage et en diminuant la
transformation organique du
terrain, favorisera l’engazonnement et la prévention des
maladies parasites. D’autres traitements physico-chimiques, voire
bactériens, sont à l’étude. Enfin,
pour améliorer la luminosité sur
certaines surfaces, il peut être
utile de procéder à certains
élagages. Les greens se sont déjà
améliorés, mais l’humidité de ce
début d’automne fait apparaître
de nombreuses attaques de
maladie et il faut envisager de
laisser les greens ombragés au
repos pour l’hiver afin de pouvoir
les soigner efficacement.
C. G. : Et les départs ?
G. S. : Le projet de surélever
notablement le départ du trou
n° 4 n’a pas été sans poser
quelques problèmes quant à la
stabilité du matériau apporté. Le
problème semble maintenant
résolu et l’aménagement suit son
cours. L’arrosage automatique est
installé. L’apport de terre végétale
va intervenir prochainement. Dès
lors, la surface de jeu pourra être
plaquée et l’engazonnement être
fait en périphérie. L’objectif est de
rendre ce départ opérationnel
courant avril. Ce sera un très beau
coup de golf !
D’autres départs seront à
reprendre, en particulier le trou
n° 2 victime de fuite sur le
système d’arrosage, le 16 blanc et
le 14 rouge. Ce sont nos prochains
objectifs.
C. G. : Nos fairways font-ils
toujours l’admiration de nos
visiteurs ?
G. S. : Ils ont souffert de la sècheresse de 2003 et certaines zones
se sont regarnies spontanément
avec des espèces de graminées pas
toujours adaptées. Un programme
de regarnissage de certaines zones
est à envisager avec des variétés
plus résistantes (fétuques et raygras).
C. G. : Notre matériel d’entretien
est-il opérationnel ?
G. S. : Nous avons renouvelé ces
dernières années une bonne partie
de notre parc de tondeuses avec
l’arrivée début 2005 d’une
nouvelle tondeuse à greens, qui
donne toute satisfaction. Il faudra
réfléchir sur notre matériel de
tonte des fairways. Notre
tondeuse Ransome se fragilise
beaucoup dans les zones pentues
ou bosselées. Sans doute faudrat’il compléter notre parc avec un
engin plus petit, adapté à ces
terrains accidentés.
C. G. : Qu’attendez-vous de nos
membres en ce qui concerne leur
terrain ?
aux joueurs qui jouent plusieurs
balles pour s’entraîner. Merci aussi
aux fumeurs de ramasser leurs
mégots !
C. G. : Voilà, j’espère, de bonnes
résolutions pour 2006. Merci à
vous, Gilles et à toute l’équipe, de
nous conserver et d’améliorer
notre beau parcours !
Christian GORGE
G. S. : Il reste encore beaucoup de
pitchs non relevés sur les greens
et beaucoup de divots non
replacés. Je pense en particulier
• n°69 • Décembre 2005
25
Mots Croisés
de Philippe BERRUBÉ
HORIZONTALEMENT
A. Ne s'arrêtera donc jamais ! - B. Joueras
des pieds - Conjonction - Adjectif pour les
"Verts" - C. Serpente en Irlande - Enfouirai
- D. Celle de l'épeire est particulièrement
réussie - Pour refaire le plein d'eau douce
- E. Emplacement du grade - F. A peine
neutralisé - Peut être flottante et consolidée à la fois - Entière - G. Personnel - Vive
Dionysos !! - A par - Périodes - H. Ne
cederont pas ! - I. Adverbe - "est" anglais !
- Pigeons - J. Coule en Afrique - Plusieurs
coups de feu ! - En finir une bonne fois
pour toute ! K. Quel bleu ! - Il mit
l'ambiance - L. Bouclier - Langé pendant le
carnaval - M. Monsieur le comte dit le
marquis - Gardait pour lui - Note - N.
Oubliais - Peut être de bain ou de bal - O.
Arrêtais - Comme certaines côtes VERTICALEMENT
1. Pour qui se prennent-elles ? - 2. De chez
nous - Va souvent avec l'épée - 3. Abjura Louanges du matin - 4. Annonceriez Lentilles - 5. A Pâques - Haussas - Cœur
de muse - Oui certes - 6. Espèces de demi
- Sommeil - Célèbre collège anglais Avançai - 7. Tresses - Ventilais - 8. Essence
de l'être - "Rien" en argot, mais désordonné ! - Va souvent avec le mal - 9. Ville
belge - Opères - 10. Certainement pas un
symbole d'éducation - Recherche spatiale
aux USA - 11. Flana - Important quand la
pièce est fermée - 12. Publient - Salpêtre 13. Arrose Sarragosse - Peuvent être du
Moyen-Age et modernes en même temps
- Dans le vent ! - Règle - 14. Benêt Prénom de Travino - A moitié retournée Posa - 15. Personnel - Région voisine de la
Moldavie -
Solution p. 44
26
• n°69 • Décembre 2005
Coupe
BMW- SRDA
Les 18 et 19 juin
C
ette année la Coupe BMW –
SRDA a eu lieu en juin, au soleil,
dans des conditions idylliques et
sur un terrain excellent. Faut-il
préciser qu’il y avait une affluence
record, une nouvelle fois, pour
l’une des compétitions les plus
renommées du calendrier.
Une fois encore, on ne peut que
louer la qualité de l’organisation
effectuée par Promogolf, la
richesse de la dotation, l’ambiance
sportive de cette compétition,
l’aspect fastueux du cocktail qui a
suivi la remise des prix.
Il faut dire qu’en matière de
compétition de haut niveau,
Richard
Dullieux,
Directeur
Général de SRDA, s’y connaît.
Lorsqu’il avait vingt ans, il a fait
partie durant plusieurs années de
l’élite des joueurs français.
Patrick
PIGEON
• n°69 • Décembre 2005
27
Trophée L. L.
T
rente sept équipes de double
étaient au départ, dimanche 3
juillet pour remporter la
cinquième édition du Trophée L. L.,
qui se joue en foursome continu.
La formule de cette compétition
est difficile, exigeante ; elle
demande une concentration
appuyée tout au long des 27 trous
parcourus. Depuis 2001, le Trophée
organisé par Frédéric Lefort et
Pierre Lordereau recueille chaque
année plus de compétiteurs.
Cette année, le temps était un peu
lourd, moite, orageux. Par chance,
l’orage n’a éclaté que tard dans la
soirée. La remise des prix et la
« fête » qui a suivi chez Frédéric
n’étaient pas encore achevées : le
vent a emporté les tentes
installées pour l’occasion. Pour
protéger leurs compagnes,
Frédéric, Pierre et bien d’autres se
sont sacrifiés et se sont retrouvés
trempés jusqu’à l’extrême.
Au milieu des jolies dames,
nombreuses à cette remise des
prix élégante et bien arrosée : les
vainqueurs Maxime Pigeon et
Patrick Schmitt et l’équipe
Mathilde et Florence Portier,
deuxième net, malgré 7 putts sur
un seul trou. C’est dire combien
elles ont été brillantes sur les 26
autres !
Merci à Frédéric et Pierre pour
cette superbe compétition, et à
l’année prochaine !
Patrick PIGEON
28
• n°69 • Décembre 2005
Trophée
Yves Dullieux
I
nnovation cette année pour ce
Grand Prix, inscrit au calendrier
fédéral, que notre Golf a la chance
d’organiser : il se joue désormais
le dernier week-end d’août et non
plus au milieu des brumes
d’octobre.
Dès cette première année, l’innovation s’est traduit par une
augmentation du nombre de
compétiteurs : 76 étaient au
départ de la compétition qui se
joue en deux tours. Temps
superbe, terrain en excellent état,
organisation, préparation du
terrain et arbitrage parfaits.
Dans toutes les séries, la compétition a été serrée et passionnante.. Un brin de chauvinisme :
Tous les vainqueurs, toutes les
joueuses victorieuses sont
normands ou normandes : Sylvie
Berrod (Forêt Verte), Benoit
Fontaine (Dieppe) pour la Coupe ;
Dominique Fournet (catégorie
Pro), auteur de deux cartes
successives de –1 et 0, Sophie
Desbuissons et Maxime Pigeon
pour le Trophée.
A l’issue du 1er tour : Alexandre
Vandermeersch est à –1, Vincent
Deslandre (Le Vaudreuil) est dans
le par, Charles Bonutto est à +1.
Derrière eux, 8 joueurs entre +2 et
+4.
Au 2e tour, avant l’arrivée des
toutes dernière parties, loin des
flashs des paparazzis et des
journalistes, Maxime Pigeon (+ 4
au premier tour) a rendu une
carte dans le par, lui donnant donc
un cumul de +4.
Derrière cette première référence,
les prétendants au titre sont
nombreux :
Yvan Georges (Dunkerque) se
présente au départ du 18e trou
avec un cumul de + 3 .… avant de
faire un double bogey sur ce
dernier trou.
Alexandre Vandermeersch a mis
une balle hors limite sur le 11 qui
lui a coûté cher : il se présente au
18e trou avec un cumul de +6 ;
seul un eagle peut le relancer vers
le play-off.
Vincent Deslandre et Charles
Bonutto ont un cumul de +5 : ils
ont besoin d’un birdie pour
poursuivre la compétition :
Vincent rate d’un rien un putt de
8 mètres pour ce birdie ; Charles
réussit, au deuxième coup, une
approche à moins de deux mètres
du drapeau. Hélas, son putt lui
aussi tournera autour du trou
avant de ressortir….
C’est donc l’outsider, Maxime
Pigeon, qui a posé devant tous les
photographes de presse, avec en
main le superbe Trophée, devant
ses parents, fiers et ravis.
Notons que la qualité d’organisation de cette compétition, le
nombre des participants et la
qualité de ces joueurs ont amené
la FFG à améliorer le classement
de ce Grand Prix.
Patrick PIGEON
C’est dans cette catégorie
Hommes que la lutte a été la plus
« ardente et noire », avec un
suspense jusqu’au putt du dernier
trou.
• n°69 • Décembre 2005
29
Coupe
Petit Forestier
W
eekend de grande
animation pour
la Coupe Petit
Forestier.
Dès samedi, à
l’heure du
déjeuner, le
club-house était en pleine effervescence. Les cinquante invités
professionnels de Jean-Claude se
ravitaillaient rapidement avant le
shot-gun de 13 h 30. Dans les
coulisses, l’équipe de Daniel et
Ketty Vandermeersch préparait
déjà activement le dîner de gala
prévu pour la remise des prix de
cette première épreuve jouée en
scramble à quatre.
Dimanche soir, pour la remise des
prix de la compétition des
membres du Club, Jacques Varin,
grand
organisateur des
festivités,
n’avait plus
aucune voix
pour
donner le
palmarès :
C’est JeanClaude,
30
• n°69 • Décembre 2005
heureux de
donner
l’exemple
d’une bonne
gestion de
maîtrise des
coûts dans
une entreprise
dynamique, qui a lui-même
procédé à la remise des prix.
Si vous voulez voir Oney grandir,
consultez les Revues du Golf
depuis plusieurs années ; vous la
verrez, choisir la carte du joueur
qui va remporter le principal prix
surprise : le chariot électrique. Elle
était il y a quelques années une
enfant souriante. Elle sera
très bientôt une jeune
fille… toujours aussi
souriante.
Décidément, la Coupe
Petit Forestier est une
sacrée fête.
Patrick PIGEON
du
Coupe
Président
F
inalement, l’égalité
absolue n’existe pas. Les
joueurs qui ont été
confrontés à
l’adversité, à la
pluie, à l’orage le
savent bien.
Certains ont
même cru
entendre le
brouhaha d’un train
traversant à deux
cents à l’heure la
forêt voisine. Ce n’était que la
pluie s’abattant brusquement sur
les arbres de cette forêt.
le monde du tennis. Chez nous,
c’était Edouard Portier qui visait le
pouvoir sur le monde du golf au
sein de notre Club. Le premier n’a
pas réussi à battre Federer,
Edouard, lui, a joué 5 (62 en net)
malgré des départs reculés au
maximum, malgré des drapeaux
placés dans des endroits difficiles,
alambiqués, sophistiqués. Son
bras, à lui, n’a pas tremblé… A ses
côtés, les jeunes Florence et
Béatrice Portier ont complété le
triomphe familial en inscrivant
leur nom aux palmarès 2e série et
non classés.
En ouvrant la remise des prix,
Marc Saubry-Bobet, vice-président
du Club, a rendu hommage, avec
son humour corrosif habituel, au
dévouement manifesté par Alain
depuis 6 ans.
Patrick PIGEON
Alain, pour sa part a rappelé qu’en
octobre 2004, il avait accepté de
prolonger pour une année, la
durée de sa mission afin de régler
quelques dossiers importants.
Aujourd’hui, ces affaires étant
« classées », il ne lui reste plus
qu’à trouver son successeur…. Un
candidat a été approché, qui n’est
pas encore membre du comité.
Alain a présenté les raisons qui
l’amènent à porter sur cette
option un jugement favorable.
Ce jour-là, 11 septembre, à l’autre
bout du monde, André Agassi
espérait reprendre le pouvoir sur
• n°69 • Décembre 2005
31
Coupe
Mac Donald’s
A
près un début de matinée
humide, le soleil est enfin apparu
et a permis à 92 golfeurs de
disputer la troisième édition de la
compétition Mac Donald’s.
Régis Régo de Sèbes était présent
pour représenter cette enseigne
connue de tous, sachant qu’il en
possède quatre dans la région de
Deauville et que son père en
détient neuf dans la région rouennaise.
La compétition s’est déroulée sans
incident et de nombreux joueurs
ont joué leur handicap et certains
en dessous. Un concours de
précision était organisé sur le trou
n° 7 ainsi qu’un concours de drive
au départ du trou n° 16.
Nous en profitons pour remercier
les responsables de la préparation
du terrain qui n’ont pas manqué à
32
• n°69 • Décembre 2005
leurs habitudes de satisfaire les
membres du Club.
A 18 h 30, la remise des prix s’est
déroulée dans une excellente
ambiance. Les lots à distribuer
étaient nombreux et fastueux : ils
ont permis de récompenser les
meilleurs. Nous remercions Régis
Régo de Sèbes pour le nombre et
la qualité de ces lots …. et pour sa
volonté de nous retrouver l’année
prochaine pour la quatrième
édition de cette superbe compétition.
Après des applaudissements
chaleureux adressés à Régis Régo
de Sèbes, nous avons bu le pot de
l’amitié afin de clore cette belle
journée.
Hervé BONUTTO
de la
Coupe
Revue
D
imanche 2 octobre, par un
temps splendide, plus de 110
joueurs étaient au départ de la
Coupe de la Revue.
Leurs objectifs étaient nombreux
et plus excitants les uns que les
autres : les coupes à ravir pour
décorer dignement leurs étagères,
l’amélioration de leur classement
avant l’arrivée des mauvais jours,
l’espoir de gagner le premier prix
TRAVELIA : le fameux tirage au
sort du week-end sur une île
entièrement dévolue au golf.
En effet, l’agence de voyages
TRAVELIA, représentée par
Nathalie DEVEZA, nouvellement
installée à Rouen, avait choisi
cette compétition pour organiser
ce tirage au sort fastueux.
En cet automne 2005, notre revue
fêtait son trente-quatrième
anniversaire. Pierre Lordereau, en
ouvrant la remise des prix, a
cherché à critiquer durement
notre journal ; mais finalement il a
dû se féliciter de sa longévité, de
sa présence souriante, de sa
jeunesse, de sa délicatesse, de son
charme.
Patrick Pigeon a chaleureusement fait applaudir les 28
sponsors grâce auxquels cette
revue peut vivre avec un
budget autonome de celui du
Club. Il s’est félicité que plus
de la moitié de ces sponsors
aient participé à cette compétition ou encore nous aient
fait l’amitié d’assister à cette
remise de prix.
Beaucoup garderont de cette
journée un souvenir souriant, et
notamment, Philippe Fonteneau
ou encore Francis Leblic.
Patrick PIGEON
• n°69 • Décembre 2005
33
Coupe
des Ménages
Dimanche 9 octobre 2005
60
couples ont participé
cette année à cette Compétition !
La première présence de Corinne
et Thierry Démoget (restaurant
« Les Capucines ») a été très
appréciée. Surtout lorsque celui-ci
a décrit les cours de cuisine qu’il
donne chez Lanef un lundi par
mois alternant avec 3 autres très
grands chefs. Superbe dotation :
1 600 euros en bons de menus
ont pu être distribués grâce aux
26 restaurants donateurs.
Merci à Ketty et Daniel
Vandermeersch (Le Back-Tee) qui
nous ont offert
un superbe
cocktail.
Merci également
à Agnès et
Ludovic Beuzelin
(La Bouquetière
du Village) qui
ont à nouveau
confectionné de
très beaux
bouquets mis en
prix « surprise ». Ils avaient tenu à
participer encore cette année
malgré le manque de jeunes
mariés.
Le foie gras de Gill a été remporté
par Caroline et Bruno Payenneville
qui faisaient leur grand retour au
Club. Quelle arrivée !
Bon appétit à tous.
Sophie LEFEBVRE
34
• n°69 • Décembre 2005
Restaurants donateurs
Le Bakoua * • La Bertelière • Le Bistrot d’Arthur • Le Bistrot des
Hallettes • Le Bistrot du Chef en gare • Les Capucines • Coccina •
La Couronne • Le Dominion • L’ Ecaille • L’ Entrecôte du Vieux Marché •
Erisay Réceptions * • Gill • Le Gourmand du Sud Ouest •Guéret
Traiteur • Les Maraîchers • Le Maupassant • Les Nymphéas * •
Pascaline • Le P’tit Zinc • Les P’tits Parapluies • Le Quatre Saisons •
Le Réverbère • La Toque d’Or • Le 37 • Le Vieux Carré * •
* nouveaux, cette année
PLA TIQUES
AGENCES N° 1
CABINET LETONDEUR SA
J.-F. AVENEL
GÉRANCE DE BIENS
SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ
TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES
LOCATIONS
8, rue de la Savonnerie - BP 585
76006 ROUEN CEDEX
TÉL. GÉRANCE :
02 35 07 83 30
TÉL. COPROPRIÉTÉ : 02 35 07 83 34
FAX COPROPRIÉTÉ : 02 35 07 83 45
TÉL. LOCATION :
02 35 07 83 33
TÉL. ACHAT/VENTE : 02 35 07 83 43
FAX GÉRANCE :
02 35 07 83 44
de haute - normandie
INJECTION DE MATIERES PLASTIQUES
ISO 9OO2
AFAQ N° 1996/6124
• Presses à injection de
25 à 450 tonnes
• Tampographie
• Montage / Assemblage
Fabrication de pièces thermoplastiques
techniques et d’aspect, étude d’outillages
pour : • Industrie automobile,
• Connectique, téléphonie, bureautique,
• Parfumerie, cosmétologie,
• Electro-ménager,
• Industries diverses.
Siège social - Usine : Z.I. - Rue des Etangs
B.P. 12 - 76340 BLANGY-SUR-BRESLE
Tél. 02 32 97 43 43 - Fax 02 32 97 43 39
• n°69 • Décembre 2005
35
L es Rencontres
Féminines
Les compétitions du
jeudi dans notre club
(compétitions ouvertes aux
joueuses de l’extérieur)
Le 7 avril : COUPE DE LA LECTURE
Toujours aussi sympathique, cette
compétition dotée par Relay et
son directeur financier Jeff
Gautier, a été un bon moment de
sport et détente. Claire Bidault,
heureuse gagnante, a pu choisir,
en premier, un livre parmi tous
ceux rapportés par Jeff de Paris.
Merci à lui et à l’année prochaine.
Le 15 septembre :
COUPE “YVES DELORME”
Compétition vedette de notre
calendrier féminin, cette coupe a
été un grand succès sportif pour
plusieurs d’entre nous : Martine
Lordereau nous a dit avoir joué la
plus belle partie de sa vie , en
réalisant un 74 en brut (soit 42
points stableford). Virginie Flandin
a également joué 4 remportant le
1er Brut. En 2e série, Véronique
Thirion a marqué 42 points. En
36
• n°69 • Décembre 2005
série non-classés, Olivia De Witte
pour sa première compétition, a
rapporté un magnifique 52 en
stableford.
La barre était très haute pour
gagner ces superbes parures de lit,
serviettes de toilettes ou de plage.
Encore un grand merci à Patricia
Laborde et Yves Delorme (5 rue
Beauvoisine à Rouen). N’hésitez
pas à aller rendre visite à ce beau
magasin.
Le 20 0ctobre :
COUPE DE LA MODE : “A PRIORI”
Nous avons retrouvé avec plaisir
Alix de Lanouvelle qui nous a
présenté son nouveau magasin de
prêt-à-porter féminin ‘A Priori’
situé à l’angle de la rue Ganterie
et de l’allée Eugène Delacroix.
C’est une marque du groupe
Escada, habillant les femmes du
36 au 46. Dans le club-house, sur
deux mannequins habillés par Alix,
nous avons pu nous rendre
compte de la qualité de ces
vêtements alliant chic et
sportswear. Les heureuses
gagnantes sont reparties avec
pantalon, jupe ou tee-shirt . Encore
une belle journée grâce à elle.
La CAN
Rencontres féminines du lundi
dans les golfs de Normandie.
Quel succès pour la CAN, créée il
y a plus de 25 ans : plus de 60
femmes des clubs normands (et
même de la région Parisienne)
sont inscrites cette année pour
disputer les 6 compétitions.
Isabelle Coudy et Anne-France
Delangre sont les superbes organisatrices ; elles nous dénichent des
prix variés, originaux ; elles
réussissent à avoir le plus souvent
possible des départs en shot-gun
(merci aux clubs !) ; elles nous
obtiennent même une météo
douce et ensoleillée ! et tout cela
avec sourire…
Ce sont toujours des journées très
sympathiques dans une ambiance
sportive et chaleureuse qui nous
permettent de connaître de
nouveaux terrains et de jouer avec
des joueuses d’autres clubs. Alors
venez nous rejoindre (ces compétitions sont ouvertes à toutes,
quel que soit le niveau)
Alix PIGEON
• n°69 • Décembre 2005
37
L e coin
des
Règles
LE CORRIGE DE L’EXERCICE (P. 21) :
Il faut se souvenir de deux règles importantes :
1/ S’il y a suffisamment d’indices probants que la balle d’origine soit dans un obstacle d’eau (ce qui est le
cas dans l’exercice proposé) le joueur doit procéder selon la règle de l’obstacle d’eau (Règle 26-1) avec 1
point de pénalité. Si le joueur n’applique pas cette règle et qu’il joue une balle provisoire (voir Règle 27-1),
cette balle devient la balle en jeu et la première est considérée comme perdue.
2/ Il ne peut y avoir erreur de balle si le joueur joue dans un obstacle (bunker ou obstacle d’eau).
Par contre, s’il continue à jouer sur cette même balle après être sorti de l’obstacle et si ce n’est pas la bonne
balle, on applique la Règle 15-3b de la mauvaise balle avec 2 points de pénalité.
Fort de ces informations, on arrive au bilan suivant :
Coups joués
1
1
1
Evènements
Tee shot dans l’obstacle d’eau (R. 26-1)
Joue une balle provisoire qui devient balle en jeu.
La première est considérée comme perdue
Joue 2e balle provisoire : même raisonnement
Joue la 1re balle provisoire (B.P. 1)
Mais dans obstacle d’eau : pas de pénalité
Mais joue un 2e coup sur cette balle : il putte
Dans ce cas : il y a erreur de balle.
Total : 3
Règle applicable
Pénalités
R. 27-1
R. 27-1
1
1
R. 15-3
2
Total : 4
Conclusion : le score du joueur est de 7 : 3 coups + 4 pénalités.
Il doit jouer sa 2e balle provisoire qui est la dernière balle en jeu. Il droppera cette balle ou, s’il ne la trouve pas,
une autre balle en appliquant la R. 26-1 de l’obstacle d’eau latéral : moins de deux clubs à partir de la lisière où la
e
balle est rentrée en dernier avec 1 point de pénalité supplémentaire, il jouera alors son 9 coup ! ! !
38
• n°69 • Décembre 2005
L e départ vers Bordeaux
d’un grand ami du Golf
N
ous sommes le 7
novembre. Ce petit message
d’amitié, que j’adresse à Alain et
Luce Le Léap, est l’un des derniers
articles de cette revue qui sera
« bouclée » ce soir. Europe 1 m’a
appris ce matin que les toutes les
agences CCF seraient passées
demain aux couleurs de HSBC.
C’est pourtant sous les couleurs
du CCF qu’Alain s’est battu
pendant des dizaines d’années à
Rouen, Belfort, Metz, Angoulême,
Bordeaux puis Rouen de nouveau.
Il s’est battu aussi au Tennis, au
Golf, au Bridge, au Rotary et je ne
sais où encore.
pour avoir relancé le Championnat
d’hiver, justement à grand renfort
de très belles bouteilles de bons
vins.
C’est dans cette ville de Bordeaux
qu’il est en train d’organiser son
rebond professionnel. Avant de
partir, il a organisé au Golf
plusieurs manifestations pour
saluer ses clients professionnels
comme ses amis. D’où ces
quelques clichés d’amitié en guise
d’au revoir.
Patrick PIGEON
Avec Luce sa belle compagne, il a
épousé le charme, la peinture, et
le monde du Bordeaux. Au sein du
club, il était notamment célèbre
• n°69 • Décembre 2005
39
Championnat
des Green Grips 2005
P
our cette bande de joyeux
amis passionnés de golf, le championnat des « Green Grips » qui
se joue par rencontres successives
tout au long de l’année, constitue
l’un des axes importants de leur
vie sportive.
L’ultime partie de son édition
2005 s’est déroulée sous le soleil
et dans la bonne humeur.
Nick FALDO
MINI
par pur plaisir
MINI COOPER - Consommations en cycle urbain : 9 L/100 km - Consommations en cycle non urbain : 5,4 L/100 km
- Consommations en cycle mixte : 6,8 L/100 km* - Emissions de CO2 : 165
* véhicules avec transmission manuelle 5 vitesses
S.R.D.A. Concessionnaire MINI
122, rue Constantine - 76000 ROUEN - Tél. 02 35 98 33 77
40
• n°69 • Décembre 2005
Renouvellements parmi
les permanents du Golf
E
n cette fin d’année, on
compte trois changements importants parmi les permanents de
notre club : au secrétariat, le
départ en retraite de Monique et
son remplacement par Violaine
Richard ; dans l’équipe des Pros,
l’arrivée de David Brung.
Monique est arrivée en 1986 au
secrétariat, après avoir passé une
vingtaine d’années chez Denkavit.
Yves Dullieux, alors Président de
cette entreprise et de notre Golf,
lui avait proposé ce virage de
l’industrie vers le monde sportif.
Le Club a fêté solennellement ce
départ. En notre nom à tous, Alain
Gogny lui a remis toute une série
d’instruments « de torture »
(ordinateur, appareil de photo
numérique ….) qui lui permettront
de passer une retraite joyeuse
mais aussi très active.
Si vous ne
connaissez pas
encore le
sourire de
Violaine, la
photographie
jointe vous le
présentera :
elle a le sourire
de ses 24 ans,
est célibataire et diplômée d’un
BTS de communication. Après
plusieurs stages pour compléter sa
formation tournée vers les
contacts et le commerce, elle
aborde chez nous son premier
poste véritablement professionnel.
Elle aime la piscine, le hockey sur
glace ; elle n’a jamais touché un
club de golf.
Elle n’aime pas les patisseries.
David Brung exerçait
jusqu’à maintenant
ses talents de Pro au
Golf de Jumièges. Il a
32 ans, est un jeune
père de famille d’un
grand Maxence de 20
mois.
Il possède d’après les
spécialistes un très
beau swing et un
excellent état d’esprit.
Il aime le golf, sa femme, son fils,
les bonnes tables, les jeux, la
nature, la campagne.
Il n’aime pas les choux de
Bruxelles, la boulette d’Avesnes et
l’inaction.
Patrick PIGEON
• n°69 • Décembre 2005
41
MAES ET CIE
Votre magasin RELAY
situé en Gare SNCF de Rouen
vous propose un large choix de :
Presse
Livres
Peinture - Vitrerie - Industrie
Bâtiment - Ravalement - Isolation
Confiserie
Produits
de dépannage
et vous accueille :
Z.A.C. des 2 Rivières - Route de Lyons
BP 298 - 76004 ROUEN Cedex
Tél. : 02 35 15 70 00 - Télécopie : 02 35 08 92 47
42
• n°69 • Décembre 2005
du lundi au vendredi : 5h00 - 21h00
samedi : 5h30 - 20h00
le dimanche et jours fériés :
8h00 - 21h00
Carnet
Normand
NAISSANCES
MARIAGES
• ALBANE chez Ingrid et Jérôme
Vermont, troisième petit enfant
d’Eric et Marie-Laure Laporte.
• Arnaud Lecoeur a épousé Mallica
George-Keister. Arnaud est un des
fils de Jean-Claude et Chantal.
• ALEXANDRE chez Aurélie et
Stéphane Bertrem, premier petit
fils de Catherine et Christian
Vallerey.
• Marie Thibault a épousé Régis
Cecarelli. Marie est la fille de
d’Olivier Thibault et de Martine.
• AUDE chez Constance et
Augustin Ducatez, première
petite-fille de Pierre et Martine
Lordereau.
• AXEL chez Laure et Damien
Minière, petite-fille de Patrice et
Claudine Minière, mais aussi de
Michel et Brigitte Banville.
• BAPTISTE chez Charlotte et
Bruno Freté, nouveau petit-fils
de Jean-Louis et Solange Ravier.
• JEANNE chez Anne-Florence et
Pierre Breteau, petite-fille de
Jean-Jacques et Marie-Laure
Pinel.
• JILL chez Tristan et Gaël Flavigny,
premier petit-fils de Jean-Louis
et Catherine.
• LOUIS chez Laure et Charles
Perret, petit-fils d’Alain et
Christine de Saint Blancard.
• MARIN chez Valence et PierreAntoine Lemaistre, premier petitfils de Vincent et Caroline Le
Prince.
• MAXENCE chez Brieuc et Sandra
De Witte, petit-fils de Dominique
et Gaëtane.
• Léonore Dumesnil a épousé
Guillaume Boissière, Léonore est
la fille de Jean-Jacques et
Nathalie ; Guillaume est le fils
d’Alain et le frère d’Arnaud.
Nous avons appris avec tristesse
les disparitions suivantes :
• Le père de Françoise Dujardin
• Le père de Jean-Michel Fèvre
• Le père de Roselyne Gérardin
• Le père de Laurent Lemiesz.
TABLEAUX ET SCULPTURES
GALERIE
• AMANDINE chez Amandine et
Kim Tran-Minh, petite-fille de
Marguerite et Tieu.
DÉCÈS
ROLLIN
RO
U
EN
02 35 70 10 72
www.galerie-rollin.com
Atelier d’encadrements
Restauration de tableaux
Cadres d’art, style et contemporain
31, rue Ecuyère - 76000 ROUEN
• n°69 • Décembre 2005
43
Solution des
Mots Croisés
de Philippe BERRUBÉ
TRAITEUR DE FRANCE - ORGANISATEUR
DE RÉCEPTION PARIS - PROVINCE
Cuisine des saveurs, Art de la réception,
Imaginons ensemble la réception
dont vous rêvez.
La qualité GUERET TRAITEUR.
Simplement le temps et le plaisir de
recevoir, LE CHEF CHEZ SOI, prépare les
mets de votre choix.
Pour être servi, c’est simple.
Faites nous parvenir votre commande
au plus tard 48h à l’avance.
Les plateaux repas
Ces repas dressés vous permettent
de déjeuner ou dîner
sur votre lieu de travail.
T.P.A.
HALL D’EXPOSITION • TÉL. 02 35 32 23 40
LA RUE SAINT-PIERRE • ZAC LE MOULIN D’ECALLES
AUTOROUTE A28 • SORTIE 12
Pour être livré, c’est simple.
Commandez 24h à l’avance ou avant 9h
du matin pour le menu du jour.
Renseignements,
conseils ou commande
3
02 35 75 58 58
7
02 35 74 90 05
2
Création PUBLIDEE
[email protected] www.gueret-traiteur.fr
PISCINES
SPAS
SAUNAS
GUERET TRAITEUR - 12 rue Boucicaut
76130 MONT-SAINT-AIGNAN
44
• n°69 • Décembre 2005
Siège social : 02 35 85 19 60
Email : [email protected]
HAMMAMS
des
Samedi 18 et
dimanche 19 juin
COUPE B.M.W. / S.R.D.A
LADIES TROPHY (équipes féminines)
1er net : Christine CHAPERON
et Gaëtane DE WITTE 132,95
1er brut : Dorothée et Aude LEFORT 150,00
TOURING (équipes mixtes)
1er net : Eléonore WEISS
et Hugo MELONI 125,35
1er brut : Christine et Thomas BOUVAGNET 136
2e net : Adriana CAUCHOIS
et Hervé BONUTTO 140
2e brut : Aurélie MOUTOT
et Maxime PIGEON 146
GOLF TROPHY (équipes masculines)
er
1 net : Aldric BONIFACE
et Jérôme LEJEUNE 124,43
1er brut : Etienne REQUIN
et Marc SAUBRY-BOBET 138
2e net : Valérie SAUBRY-BOBET
et Jacques VARIN 131,89
2e brut : Boris PERANIC
et Jean-Pierre BESSE 149
QUALIFIES POUR LA FINALE DE DEAUVILLE
Frédéric LEFORT et Max TETELIN
Samedi 25 juin
MEDAILLE MENSUELLE
DAMES 0 - 35
1er net : Roselyne GERARDIN 42
1er brut : Françoise SAUGER 16
MESSIEURS 0 - 35
1er net : Maxime PIGEON : 39
1er brut : Philippe BOURGEOIS : 28
NON CLASSÉS
1er net : Georges BOUJU 43
Samedi 26 juin
COUPE DES PROFESSIONS DE SANTE
GREENSOME STABLEFORD
1er net : Sophie CLAEYSSENS
et Alain TINEL 49
1er brut : Dominique DE WITTE
et Kim TRAN MINH 33
2e net : Michel LAMARRE
et Frédéric LATOUCHE 46
2e brut : Maxime PIGEON
et Matthieu MOIGNET 32
3e net : Carole et Chloé FRONVILLE 43
Résultats
Compétitions
4e net : Jean-Paul LEFEBVRE
et Jacques VARIN 43
5e net : Gérard HERPEIGNIES
et Patricia THIBAULT 42
6e net : Alain et Geoffroy BEAUFILS 41
Dimanche 4 juillet
TROPHEE L.L
(Lefort – Lordereau)
FOURSOME CONTINU
1er brut : Maxime PIGEON
et Patrick SCHMITT 114
1er net : Matthieu MOIGNET
et Philippe MOYENCOURT 101,05
2e brut : Jérôme PARQUET
et Dominique LATOUCHE 119
2e net : Mathilde et Florence PORTIER 102
Samedi 27 et
dimanche 28 août
COUPE YVES DULLIEUX
- 36 trous stroke play RÉSULTATS EN NET
SÉRIE DAMES 12 à 15
Sylvie BERROD (La Forêt Verte) 82 + 70 = 152
SÉRIE MESSIEURS 9 à 15
Benoît FONTAINE (Dieppe) 73 + 62 = 135
TROPHEE YVES DULLIEUX
- 36 trous stroke play –
RÉSULTATS EN BRUT
SÉRIE PRO
Dominique FOURNET 69 + 70 = 139
SÉRIE DAMES 0 à 11
Sophie DESBUISSONS (Rouen Mont-SaintAignan) 82 + 85 = 167
SÉRIE MESSIEURS 0 à 8
Maxime PIGEON (Rouen Mont-SaintAignan) 74 + 70 = 144
Samedi 4 et
dimanche 5 septembre
TROPHEE
PETIT FORESTIER
SCRAMBLE À 3
1er brut : Christophe, Corinne
et Jules DAUZOU 60
1er net : Sidonie et François LECONTE,
Léonard MEURICE 54,03
2e brut : Romain CLERC, Etienne REQUIN,
Marc SAUBRY-BOBET 62
2e net : Antoine TERNISIEN, Robin AVENEL,
Arnaud BOISSIERE 55,71
3e brut : Philomène, Sophie
et Bruno DESBUISSONS 62
3e net : Christine BOUVAGNET, Laurent
FEROUX, Hugues THIRION 56,29
4e net : Aude LEFORT, Philippe MOYENCOURT, Coralie DUJON 57,53
5e net : Carole, Chloé
et Jean FRONVILLE 57,70
6e net : Emmanuelle, Alexandra
et Jean CRAMILLY 58,01
7e net : Christine, Thierry
et Nicolas CHAPERON 58,04
8e net : Elisabeth et Jean-Yves GEOFFROY,
Florence PORTIER 58,29
9e net : Mathide et Edouard PORTIER, Chloé
KERVARREC 58,62
10e net : Adriana CAUCHOIS, Eléonore
WEISS, Alain GOGNY 58,74
11e net : Jérôme MASSE, Yves
et Claude LEON 58,95
12e net : Jean-Christophe LAFORGE,
Philippe DROESCH, Frédérique
LATOUCHE 59,06
13e net : Maxime PIGEON, Alexandre
THILLARD, Emmanuel HAUTEFEUILLE 59,34
Samedi 9 septembre
COUPE DES AMIS DU
GOLF DE ROUEN
MONT-SAINT-AIGNAN
GREENSOME STABLEFORD
1er net : Jean-François SCHUHL
et Christine CHEVALLIER 44
1er brut : Philippe DROESCH
et François-Xavier QUESSE 32
2e net : Christophe NOLLET
et Gérard ROUSSEAU 43
2e brut : Christophe DAUZOU
et Frédéric LORILLEUX 31
3e net : Geoffroy BEAUFILS
et Mathieu HARDY 41
4e net : Jean-Charles BOURLIER
et Patrice MOISAND 39
5e net : Sophie LEFEBVRE
et Eric DEMAZEL 39
6e net : Philippe FERON
et Christophe ZIMMERMANN 39
• n°69 • Décembre 2005
45
Résultats
des
Dimanche 11 septembre
COUPE DU PRESIDENT
SÉRIE DAMES 0 – 18 (stroke play)
1er net : Christine CHAPERON 69
1er brut : Philomène DESBUISSONS 79
2e net : Alexandra CRAMILLY 69
SÉRIE MESSIEURS 0 – 18 (stroke play)
1er net : Edouard PORTIER 62
1er brut : Etienne REQUIN 76
2e net : Claude GILLE 66
SÉRIE DAMES 18 – 35 (stableford)
1er net : Brigitte RACHET 39
2e net : Florence PORTIER 35
SÉRIE MESSIEURS 18 – 35 (stableford)
1er net : David MICHELIN 43
2e net : Léonard MEURICE 41
SÉRIE NON CLASSÉS (stableford)
1er net : Béatrice PORTIER 36
Jeudi 15 septembre
COUPE
YVES DELORME
1RE SÉRIE 0 – 18,4
1er net : Martine LORDEREAU 42
1er brut : Virginie FLANDIN 32
2e net : Philomène DESBUISSONS 39
3e net : Christine de SAINT BLANCARD 38
2E SÉRIE 18,5 - 36
1er net : Véronique THIRION 42
1er brut : Jocelyne BLOT 23
2e net : Agnès CLAMAGERAN 36
3e net : Alix PIGEON 36
SÉRIE NON CLASSÉES
1er net : Olivia DE WITTE 56
Samedi 24 septembre
COUPE CERP ROUEN
CHAPMAN STABLEFORD
1er net : Guy et Marlène TAURIN 45
1er brut : Didier LEVY et Thierry DENIS 32
2e net : Geneviève et Jacques LEVASSEUR 43
2e brut : Geoffroy BEAUFILS
et Emmanuel HAUTEFEUILLE 30
3e net : Arnaud BOISSIERE
et Philippe MOYENCOURT 43
3e brut : Myriam BENSADON
et Hugues BONIFACE 28
4e net : Véronique VARIN
et Paul Jacques LEHMANN 38
46
• n°69 • Décembre 2005
Compétitions
4e brut : Hervé et Jacqueline BONUTTO 24
5e net : Marine REQUILLART
et Jean CRAMILLY 37
5e brut : Alexandra CRAMILLY
et Jérôme MASSE 23
Dimanche 25 septembre
COUPE MAC DONALD’S
STABLEFORD
JUNIORS 0 – 35
1er net : Valentin BRUNO 35
1er net : Charles BONUTTO 32
DAMES 0 – 18,4
1er net : Véronique VARIN 38
1er brut : Myriam BENSADON 28
2e net : Nadège LHERNOULD 36
2e brut : Sidonie LECONTE 25
3e net : Valentine POISSON 34
MESSIEURS 0 – 18,4
1er net : Gérard HERPEIGNIES 44
1er brut : Etienne REQUIN 34
2e net : Alain GOGNY 43
2e brut : Kim TRAN MINH 32
3e net : Jean-Luc EBER 41
DAMES 18,5 - 35
1er net : Catherine HOUDEMENT 40
1er brut : Jacqueline BONUTTO 21
2e net : Claudine MINIERE 34
2e brut : Françoise AUTIN 14
3° net : Marie BOURDON 38
MESSIEURS 18,5 - 35
1er net : Patrice MINIERE 38
1er brut : Jean-Charles BOURLIER 17
2e net : Michel TANT 33
2e brut : Michel FREMY 13
3e net : Alain TINEL 32
SÉRIE NON-CLASSÉES DAMES
1er net : Marie de SAINT BLANCARD 38
2e net : Sylvie EBER 24
SÉRIE NON-CLASSÉS DAMES
1er net : Etienne AVRIL 61
2e net : Charles-Emmanuel DE WITTE 47
3e net : Mathieu DEGLAS 46
CONCOURS DE PRÉCISION trou n° 7
Mixte : Paolo BONUTTO
CONCOURS DE DRIVE trou n° 16
Dames : Philomène DESBUISSONS
Messieurs : Maxime POISSON
Samedi 1er octobre
COUPE DE L’ESPOIR
GREENSOME STABLEFORD
1er brut : Jean-Claude FORESTIER
et Jacques VARIN 29
(également 1er net)
er
1 net : Gilles BERTRAND
et Jean-Marie ROUGIER 39
2e net : René BERTIN
et Dominique TAURIN 38
3e net : Alain GOGNY
et Gérard HERPEIGNIES 38
4e net : Marie-Noël et Xavier GORGE 36
Dimanche 2 octobre
COUPE DE LA REVUE
STABLEFORD
1er brut général Dames :
Philomêne DESBUISSONS 26
1er brut général Messieurs :
Jean-Luc EBER 33
Série Sponsors : Roselyne GERARDIN 35
DAMES 0 – 18,4
1er net : Valentine POISSON 35
2e net : Sophie DESBUISSONS 34
MESSIEURS 0 – 18,4
1er net : Paolo BONUTTO 37
2e net : Hugo MELONI 37
3e net : Jack TIROLIEN 37
SÉRIE MIXTE 18,5 - 35
1er net : Pascale RETOUT 40
2e net : Jérôme LEJEUNE 38
3e net : Eric SCHWEITZER 37
SÉRIE « NON-CLASSÉS »
1er net : Jean-Marie GRES
Samedi 8 octobre
MEDAILLE MENSUELLE
STABLEFORD
SÉRIE MIXTE 0 - 18
1er net : Adriana CAUCHOIS 38
1er brut : Alexandre LORDEREAU 27
SÉRIE MIXTE 19 - 35
1er net : Florence PORTIER 36
1er brut : Christine GUERET 35
des
Dimanche 9 octobre
Résultats
Compétitions
14e net : Jocelyne et Etienne BLOT 37
15e net : Christine et Xavier FLOURENS 37
16e net : Françoise et Dominique AUTIN 37
COUPE DES MENAGES
(CHAPMAN STABLEFORD)
1er brut : Sidonie et François LECONTE 31
1er net : Catherine HOUDEMENT
et Martin CANU
2e brut : Valérie et Marc SAUBRY-BOBET 31
e
2 net : Véronique COISSAC
et Etienne REQUIN 42
3e brut : Véronique
et Jean-Claude FORESTIER 31
3e net : Anne France et Thierry DELANGRE
4e brut : Christine et Thierry CHAPERON 30
4e net : Dominique et Jérôme NOEL
5e brut : Marie Noël et Xavier GORGE
5e net : Sylvie et Jean-Luc EBER 40
6e brut : Sophie et Jean-Paul LEFEBVRE 28
6e net : Gaëtane et Dominique DE WITTE 40
7e brut : Charlotte et Geoffroy BEAUFILS 27
7e net : Isabelle et Philippe COUDY 39
8e brut : Sophie et Bruno DESBUISSONS 27
8e net : Patricia et Olivier THIBAULT 39
9e brut : Claire et Patrick BIDAULT 26
9e net : Odile et Jean-Michel FEVRE 38
10e brut : Frédérique et
Dominique LATOUCHE 25
10e net : Rosine et Régis PARENTY 38
11e net : Pascale et Alain RETOUT 38
12e net : Agnès et Paul KERVARREC 38
13e net : Carole et Jean FRONVILLE 38
Jeudi 20 octobre
COUPE DE LA MODE
MAGASIN « A PRIORI »
1er brut général : Martine LORDEREAU 25
1RE SÉRIE 0 – 18,4
1er net : Ginette AVENEL 33
2e net : Odile FEVRE 33
3e net : Sophie DESBUISSONS 32
2E SÉRIE 19 - 54
1er net : Marie-Christine CROIX 38
2e net : Evelyne MOUTOT 35
3e net : Catherine HOUDEMENT 32
Dimanche 6 novembre
COUPE DE LA
COMMISSION
SÉRIE DAMES 0 - 18
1er brut : Myriam BENSADON 80
1er net : Christine de SAINT BLANCARD 73
1RE SÉRIE MESSIEURS 0 - 11
1er brut : Alexandre VANDERMEERSCH 74
1er net : Jules DAUZOU 65
2E SÉRIE MESSIEURS 12 - 18
1er brut : Claude GILLE 86
1er net : Alain GRIGNON 70
SÉRIE MIXTE 19 – 35
STABLEFORD
1er net : Philippe COUDY 37
2e net : Michel FREMY 36
SERIE NON CLASSES
1er net : Edward WHALLEY 54
Dimanche 23 octobre
COUPE DES GENERATIONS
1er net : Philippe et Thibault DROESCH 42
1er brut : Thomas
et Christine BOUVAGNET 36
2e net : Thierry et Nicolas CHAPERON 40
e
2 brut : Philomène
et Sophie DESBUISSONS 29
3e net : Thierry et David DELANGRE 37
4e net : Myriam et Christine
BENSADON/GODARD 36
• n°69 • Décembre 2005
47
Golf de Rouen Mont-Saint-Aignan
TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR
Rue Francis Poulenc - 76130 Mont-Saint-Aignan
1 • PARCOURS 18 TROUS
5 • PROFESSEURS
Terrain ouvert toute l’année.
Longueur : Hommes 5 641 mètres, Dames 4 828 mètres.
Par 70. Slope Boules blanches : 126, jaunes : 121, bleues : 123 , rouges : 115.
Vestiaires, douches, bar, restaurant réservé aux membres et à leurs amis,
salle de télévision, salle de bridge. Location de voitures électriques, location
de chariots. Ecole de Golf.
Horaires vestiaires : en saison : 8 h - 20 h
hors saison : 8 h 30 à la tombée de la nuit.
2 • SECRETARIAT 02 35 76 38 65
Laurent LEMIESZ et David BRUNG
TARIFS DES PROS
SUIVI D’ENTRAINEMENT
Adapté à vos disponibilités et défini ensemble, car renforcer ses points
forts et supprimer ses faiblesses, tel est le secret de la progression,
3 • RESTAURANT 02 35 74 05 41
- de façon individuelle (12 leçons d’1/2 h., 2 leçons de parcours 9 trous) :
285 € pour membres du club, 335 € pour non membres,
- 2 personnes (5 leçons d’1 h 30 par thème, 4 leçons individuelles, 2 leçons
de parcours 9 trous) : 270 € / pers. (non membre 320 €).
Daniel et Ketty VANDERMEERSCH
Ouvert tous les jours sauf le mardi
Pour tout renseignement complémentaire, merci de vous renseigner au
secrétariat,
4 • REVUE DU GOLF
Patrick PIGEON : 02 35 61 62 07.
Odile FÈVRE : 02 35 89 93 24.
ou contacter LAURENT au 06 85 53 59 07
DAVID au 06 79 59 24 10
TARIFS DES COTISATIONS 2005/2006
1 • DROIT D’ENTRÉE : un droit d’entrée est
applicable aux nouveaux adhérents à partir de
21 ans à compter de leur inscription.
Temps complet :
Par personne :
Par ménage adhérant ensemble :
1.910 €
3.050 €
Moins de 31 ans :
Par personne :
Par ménage adhérant ensemble :
960 €
1.530 €
Semainiers :
Par personne :
1.220 €
Par ménage adhérant ensemble : 1.990 €
(paiement échelonné sur 5 ans possible)
2 • COTISATION “DÉCOUVERTE”
Durée 3 mois avec prolongation hiver
(+ 3 leçons gratuites)
280 €
3 • COTISATION “TEMPS COMPLET ”
ménage
2.050 €
1.335 €
870 €
565 €
4 • COTISATION “SEMAINIERS”
9 • COTISATION “MINI CLUB”
(accès non autorisé au parcours les samedis,
dimanches et jours fériés).
ménage
Individuelle
900 €
1.410 €
5 • COTISATION
“MEMBRES NON JOUEUR" 210 €
6 • SUSPENSION TEMPORAIRE
DE COTISATION
210 €
7 • COTISATION “JUNIORS”
dont un des parents est membre
1er enfant
- de 7 à 12 ans
115 €
- de 13 à 16 ans
165 €
- de 17 à 21 ans
250 €
suivants
85 €
115 €
165 €
sans parent membre (moins de 22 ans)
310 €
215 €
8 • ECOLE DE GOLF
Leçons collectives encadrées par le professeur
assisté de moniteurs.
Inscriptions auprès des responsables de la
Commission Sportive.
Par enfant, pour l’année
(VALABLE DU 1/10/05 AU 30/9/06)
135 €
(de 18 mois à 10 ans)
1 enfant
2 enfants
3 et plus
Forfait annuel (avril à octobre)
150 €
220 €
280 €
Forfait journalier
25 €
35 €
Assurance complémentaire par enfant : 7 €
10 • DIVERS
Redevance FFG : 1% du montant de la cotisation
Licence /Assurance :
Adulte
: 44 € (tarif FFG)
Né entre 1981 et 1994 : 10 €
Né depuis 1/1/1995
: 5€
Lockers
: 35 €
Redevance chariot électrique : 85 €
Location emplacement
voiture électrique
: 170 €
11 • GREENFEES
(sur présentation de la licence FFG de l’année)
: 28 €
Basse saison Semaine
Week-end et jours fériés
: 35 €
: 35 €
Haute saison Semaine
Week-end et jours fériés
: 50 €
Réduction de 50 % accordée aux jeunes de
moins de 21 ans
Location de voiture électrique : 25 €
par parcours (18 trous)
Directeur de la publication : Patrick PIGEON • Réalisation Imprimerie GABEL (42277) 02 32 82 39 39 MAROMME
48
23 €
110 €
28 €
18 €
75 €
45 € par pers.
40 € par pers.
- 1 personne (2 h) :
- 2 personnes (2 h 30) :
- 3 personnes (3 h) :
Horaires : en saison : 8 h 30 - 19 h 30
hors saison : 8 h 30 - 17 h 30 en semaine,
9 h - 17 h le week-end
- plus de 30 ans
- de 28 à 30 ans
- de 25 à 27 ans
- de 22 à 24 ans
20 €
90 €
20 €
13 €
LECON DE PARCOURS 9 TROUS
Secrétaires : Karine BENOIT
Violaine RICHARD
individuelle
1.400 €
905 €
585 €
385 €
Membres du Club Extérieurs
LECON INDIVIDUELLE : une 1/2 heure :
FORFAIT 5 LECONS :
LECON A 2 PERSONNES : une heure
COURS COLLECTIFS : (max. 4 personnes) 1 heure
• n°69 • Décembre 2005
Le plaisir de conduire
Consommation de la BMW Série 1 selon les motorisations disponibles normes CE93/116 (L/100 kms Urbains/Extra-urbain/Mixte) : 8,7 à 10,5 / 5,5 à 5,9 / 6,6 à 7,5 - Emission CO2 (g/km) : 176 à 181
S.R.D.A. - Concessionnaire BMW
122, rue de Constantine - ROUEN - Tél. 02 35 98 33 77
200, avenue Normandie Sussex - DIEPPE - Tél. 02 35 40 28 73