Bordeaux

Comments

Transcription

Bordeaux
EASTERN AIRWAYS
6 | Été 2013
L’ART DE LA
DÉGUSTATION
Devenez un expert des vins
de Bordeaux
AUSSI DANS CE NUMÉRO
CERF-VOLANT EN
PLEIN ESSOR
GASTRONOMIE AU FIL
DE L’EAU
GAGNEZ UN WEEKEND
À CARCASSONNE
Ce magazine vous est offert. Nous vous souhaitons
bonne lecture pendant le voyage ou plus tard.
SCATSTA
STAVANGER
WICK JOHN O’GROATS
STORNOWAY
ABERDEEN
GLASGOW
Vols réguliers
Vols charters
NEWCASTLE
RÉSEAU ROYAUME-UNI
BIENVENUE À EASTERN AIRWAYS
NOS DESTINATIONS
DIJON
DURHAM TEES VALLEY
LEEDS BRADFORD
HUMBERSIDE
EAST MIDLANDS
NORWICH
BIRMINGHAM
BORDEAUX
CARDIFF
FI
SOUTHAMPTON
TOULOUSE
NOTRE FLOTTE
BORDEAUX
EMBRAER ERJ145
3 avions
Capacité 50 passagers
Deux réacteurs turbofan
Envergure 20m
EMBRAER ERJ135
Longueur 30m
TOULOUSE
Vitesse moyenne de croisière
830 km/heure (450 noeuds) à
10 700 m environ
JETSTREAM 41
18 avions
Capacité 29 passagers
Deux moteurs turboprop
Envergure 19m
Longueur 26m
Vitesse moyenne de croisière
830 km/heure (450 noeuds) à
10 700 m environ
SAAB 2000
Longueur 20m
Vitesse moyenne de
croisière 520 km/heure (280
noeuds) à 6 000m environ
Le magazine de bord d’Eastern Airways est publié pour
la compagnie par Gravity Magazines, Abbey Business
Centre, Abbey Road, Pity Me, Durham, GB
www.gravity-consulting.com
Téléphone : +44 191 383 2838
Directeur de la publication : Stan Abbott
Rédactrice en chef : Solange Hando
Graphiste : Barbara Allen
Imprimerie : Field Print, UE
2
2 avions
Capacité 37 passagers
Deux réacteurs turbofan
Envergure 20m
8 avions
Capacité 50 passagers
Deux moteurs à réaction
Envergure 24.3m
© mai 2013. Tous droits réservés. Toute reproduction
totale ou partielle est interdite sauf autorisation
préalable.
Eastern Airways, Schiphol House, Humberside
International Airport, Kirmington, North Lincolnshire, GB
Directeur de la communication : Darren Roberts
www.easternairways.fr
Rédaction : + 44 1227 363334
Publicité : +44 191 383 2838
Courriel : [email protected]
Longueur 26.7m
Vitesse moyenne de croisière
685 km/heure (370 noeuds) à
8 500m environ
Gravity est partenaire d’un groupe de communication
opérant sur le plan mondial.
Solange Hando est une journaliste française basée en
Angleterre, spécialisée dans les articles de voyage,
tourisme et affaires. Du Bhoutan au Maroc, de l’île
Maurice au Vietnam ou au Cambodge, en passant par
la Thailande, l’Islande ou le Pérou, elle parcourt les
quatre coins du monde en quête d’aventure et de
nouveaux récits.
BIENVENUE À BORD DE NOTRE VOL
EASTERN AIRWAYS
Bienvenue à tous nos passagers voyageant en France sur les
lignes Eastern Airways. Dans ce numéro, Paola Westbeek
participe à la dégustation des vins de Bordeaux tandis que
Pierre Abbé rencontre l’homme qui a introduit en France une
nouvelle discipline artistique et sportive, tradition spectaculaire
et haute en couleurs de son pays natal, l’Afghanistan.
Solange Hando découvre les plaisirs de la gastronomie à bord
d’une péniche navigant sur le Canal du Midi, près de
Carcassonne. C’est dans ce haut-lieu culturel du Languedoc
FD7164_EA_4-4-3 Inflight Magazine ad 200x270.pdf
1
14/03/2013
que le concours de ce numéro offre à notre gagnant un
weekend de luxe pour deux personnes.
Nous souhaitons à tous nos passagers, en voyage d’affaires
ou de tourisme, un vol très agréable en compagnie d’Eastern
Airways. Ce magazine vous est offert gracieusement et vous
pourrez en continuer la lecture en famille ou entre amis. Nous
espérons vous revoir bientôt à bord.
L’ÉQUIPE EASTERN
09:55
NOUVELLES
POU R
BILAN SUR LE BOURGOGNE
Plus c’est petit, plus c’est beau, semble-t-il, chez les
viticulteurs de Bourgogne qui, suite au mauvais temps, ont
récolté en automne dernier l’une des plus faibles vendanges
de mémoire d’homme dans la région.
Le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB)
constate une baisse de 25% dans les Côtes de Nuits, par
rapport à 2011, tandis que dans les vignobles de la Côte de
Beaune endommagés par la grêle, la production a baissé
presque de moitié.
C
M
Y
CM
MY
CY
CMY
K
PROMOTION
Le ciel est à vous. Avec le nouveau pass Eastern
Airways 4 pour 3, nous offrons à notre clientèle
quatre vols pour le prix de trois (réservations
obligatoires). A titre d’exemple, quatre vols
aller-retour Dijon-Bordeaux coûtent €1,848 et
quatre aller-retour Dijon-Toulouse €1,853, une
réduction de €558 dans chaque cas. Veuillez
consulter nos conditions de vente sur www.
easternairways.fr ou appeler notre centre de
réservations au 03 80 60 43 88.
Il est vrai cependant que la belle fin de l’été qui s’est prolongée
jusqu’aux vendanges a produit un raisin d’excellente qualité
et, selon le vigneron Philippe Prost, chez Bouchard Père & Fils,
« 2012 pourrait s’avérer une très bonne année, notamment
pour les vins rouges. »
EASTERN AIRWAYS AU ROYAUME-UNI
Outre ses lignes intérieures en France, Eastern Airways opère un
vaste réseau de services-affaires au Royaume-Uni et en
Norvège, assurant notamment la liaison entre le littoral et les
sites d’exploitation d’énergie en mer. Le centre des opérations
est à l’aéroport de Humberside, dans l’Est de l’Angleterre, et les
principales bases sont à Aberdeen, ‘capitale de l’énergie’ du
Royaume-Uni, et Newcastle, centre régional d’importance situé
dans le Nord-Est de l’Angleterre.
4
CERF-VOLANT
LA TÊTE DANS LES NUAGES ET LES
PIEDS SUR TERRE
Venu d’Afghanistan il y a plus de 20 ans, Nasser Volant s’installa à Dijon où il a initié
les Français aux plaisirs du cerf-volant, le sport national de son pays natal, et ouvert le
premier musée de cerfs-volants d’Europe. Pierre Abbé l’a rencontré…
Les enfants ont commencé à m’appeler
Nasser Volant et quand j’ai lancé mon
entreprise en 1992, j’ai décidé de garder
ce nom si bien choisi. Mon but était de
présenter des spectacles de cerfsvolants d’art dans le monde entier.
Prenant seul le chemin de l’exil en raison
de la guerre, il était tout à fait logique
que Nasser Volant vienne se réfugier en
France: « J’étais dans un lycée français
à Kaboul », explique-t-il, « où j’avais
appris un peu la langue et en plus,
j’étais proche du Père de Beaurecueil
qui travaillait à notre infirmerie. »
Le jeune homme aurait bien voulu
s’installer à Paris mais ayant très peu
d’argent à son arrivée en France, la
Croix-Rouge décida de l’envoyer à
Dijon, son domicile d’adoption depuis
ce temps-là. « Je suis devenu un vrai
Dijonnais », dit-il.
Ayant abandonné une existence
relativement aisée, il dut alors se forger
une nouvelle vie dans son pays
d’adoption. « Je suis né à Kaboul en
1966 et j’ai 15 frères et sœurs, issus de
quatre mariages consécutifs de mon
père. Mon père était chef d’état major
sous le roi Amunullah Khan et mon
grand-père était le cousin du roi Nader
Sha. Alors, avant la guerre, nous avions
une vie assez facile, sans souci
particulier. »
Plus tard, dans l’agglomération
dijonnaise, j’ai ouvert le premier musée
du cerf-volant en Europe où j’expose un
millier de cerfs-volants du monde entier,
issus de ma collection personnelle et de
mes voyages. J’organise aussi des
carnavals de cerfs-volants, des festivals
et expositions et des ateliers de
fabrication pour les enfants. »
La réputation de Nasser Volant reflète
le succès de son entreprise. « J’ai
participé à de nombreux spectacles
dans toute la France, » dit-il, « et à de
AGENDA
Festival de Cerfs-volants, Pontarlier
(Franche-Comté), 25-26 mai, cerfvolant de nuit, exposition et atelier de
fabrication.
Festival de Cerfs-volants, Semur en
Auxois (Côte d’Or), 9 juin.
Inauguration de l’Aéroparc,
montgolfières, concerts et vol du plus
grand cerf-volant du monde, Yutz
(Moselle), 22-23 juin.
grands événements, notamment le
Carnaval de Nice, le Dubai Shopping
Festival, le défilé du Nouvel An à
Londres et les ‘Jeux Olympiques’ du
cerf-volant au Costa Rica, ainsi que les
Championnats du Monde de cerfsvolants de combat qui ont eu lieu en
Chine et où j’ai remporté deux médailles
d’or. »
Une vie si bien remplie ne veut pas dire
qu’il ne reste plus rien à faire: « Toujours
plus grand, toujours plus loin, » telle est
la devise de Nasser Volant. Et si la
situation s’améliore, il espère organiser
un jour un grand spectacle de cerfsvolants à Kaboul. « Je suis reparti en
Aghanistan deux fois pour voir ma
famille et si tout reste calme, j’y
retournerai .
Mais la France m’a bien traité. C’est le
pays des Droits de l’Homme et elle m’a
accueilli quand mon pays était en
guerre. C’est également un pays de
culture qui met les artistes en valeur et
qui m’a permis de percer dans une
discipline peu connue que j’ai
personnalisée.
Brusquement dépaysé, le jeune réfugié
se tourna vers ce qu’il connaissait le
mieux, le sport national de l’Afghanistan,
pratiqué en hiver.
C’est un métier qui n’existait pas, je l’ai
créé et je le fais évoluer depuis 21 ans
en le mettant au premier rang de la
scène artitistique.
« Le cerf-volant est une véritable
passion en Afghanistan, je dirais même
une addiction, et lorsque je suis arrivé
en France, je me suis dirigé vers les
métiers de l’animation, espérant faire
découvrir aux jeunes Français notre
belle tradition du cerf-volant.
Mais malgré tout, chaque jour,
j’apprends quelque chose et je ne
renonce jamais devant les difficultés. Je
vais droit devant moi et j’ai foi en
l’avenir. »
www.nasservolant.com
BORDEAUX
PAOLA WESTBEEK DÉCOUVRE L’ART DE LA DÉGUSTATION DU VIN
6
Photos : Hans Westbeek
Bordeaux : ville magnifique, cest
l’incontournable des œnologues du
monde entier et même si on se sent
légèrement intimidé par les vins de la
région, c’est le lieu le plus privilégié où l’on
puisse découvrir l’art de la dégustation.
Fière de ses grands boulevards, de son élégante architecture de
style néo-classique, de ses restaurants haut de gamme et de sa
rue commerçante la plus longue d’Europe (rue Sainte-Catherine),
Bordeaux, capitale de l’Aquitaine, c’est un peu Paris avec en plus
de grands vins de renommée mondiale.
Parlez de Bordeaux et vous imaginez ces grands connaisseurs, le
nez dans le verre, prêts à décrire en termes mystérieux le jus de
raisin noble fermenté. On pense tout de suite aux rouges intenses
et corsés des célèbres domaines, Château Latours, Château
Pétrus, strictement réservés aux grands riches ou à ceux qui savent
vraiment apprécier leur vin.
Heureusement, la vérité est tout autre. Le vignoble bordelais est
sans aucun doute le plus étendu de France en ce qui concerne la
production de grands vins mais ils ne sont pas tous l’apanage de
connaisseurs ou de millionaires. On y trouve aussi de nombreuses
appellations avec un bon rapport qualité-prix, à la portée de tous, et
l’initiation à la dégustation est plus facile qu’on ne le pense. Il suffit
de passer une matinée ou un après-midi à la Maison du Vin, au
cœur même de cette grande ville dynamique.
Installée à l’Hôtel Gobineau, imposant bâtiment du 18ième siècle, la
Maison du Vin comprend l’École du Vin et le Bar à Vin, tous deux en
partenariat avec le Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux,
ou CIVB. Fondée en 1948, l’association représente trois secteurs
de l’industrie du vin: vignerons, négociants et courtiers. Une de ses
principales missions est d’assurer la promotion des vins et de les
rendre plus accessibles au grand public. Succès indéniable, grâce
aux efforts de l’école et du bar à vin.
L’École du Vin, fondée par le CIVB en 1989, propose pendant
toute l’année un choix de cours et d’ateliers de différents niveaux
et budgets. En été, jusqu’à fin septembre, les cours ont lieu tous
les jours sauf les dimanches et jours fériés. Chaque séance dure
deux heures et il suffit de s’inscrire à l’Office de Tourisme, juste en
face de l’école. Pour la somme modique de €35, on découvre les
principes fondamentaux de la consommation des vins et on peut
déguster quatre Bordeaux délicieux.
Mais comment ces cours se déroulent-ils exactement ? Imaginez
une salle de classe moderne, tables blanches immaculées, chaises
élégantes, éclairage parfait, un groupe de novices débordant
d’enthousiasme et un jeune professionnel aux connaissances
impressionnantes. Sur la table, quelques dépliants, une carte du
vignoble bordelais et deux jolis verres tulipe.
Le cours commence par un exposé couvrant différents aspects
Château Moulin du Cadet,
producteur de SaintÉmilion Grand Cru Classé
tels que l’histoire des vins de Bordeaux,
la production et les terroirs. On apprend
que le vignoble s’étend sur plus de 118
900 hectares et produit de 5 à 6 millions
d’hectolitres par an. Bien qu’on compte
environ 89% de rouges, on trouve aussi
d’excellents rosés, des blans secs et doux
et même des vins pétillants.
On parle aussi des cépages. Les vins
rouges sont principalement à base de
Merlot, Cabernet Sauvignon et Cabernet
Franc. Le Merlot donne une certaine
rondeur et renforce la tenue en alcool, le
Cabernet Sauvignon ajoute de riches tanins,
profondeur et complexité tandis que le
Cabernet Franc produit des vins forts aux
sophistiquée, le personnel n’en est pas
moins avenant et décontracté. Chaque
sélection est expliquée en termes simples,
sans jargon ou snobisme. Ceux qui le
désirent peuvent accompagner leur vin de
fromage ou charcuterie.
À part les cours pour débutants, l’École du
Vin offre des formations plus approfondies
de deux ou trois jours. Des visites dans
le vignoble sont parfois incluses. Une
excellente formule, pour ceux qui ont
déjà une certaine connaissance du vin,
c’est le Niveau Pratique, les 20 et 21 juin
en 2013. Pendant ces deux journées, on
découvre le vocabulaire du vin, le mystère
des étiquettes et les principes de l’accord
L’ÉCOLE DU VIN PROPOSE
PENDANT TOUTE L’ANNÉE
UN CHOIX DE COURS ET
D’ATELIERS DE DIFFÉRENTS
NIVEAUX ET BUDGETS.
parfums subtils. Pour les blancs, on utilise
le Sauvignon surtout pour les vins secs et
fruités et le Sémillon pour les doux ou demidoux. Quant au raisin Muscadelle, il promet
au vin une jolie rondeur et de beaux arômes
de fleurs.
Vient ensuite l’éducation des sens. On
fait circuler dans la classe de minuscules
bouteilles numérotées contenant différents
arômes et chacun est invité à décrire ce
qu’il sent. On parle de pamplemousse,
champignons et même d’urine de chat.
Cette introduction vous prépare à définir
l’intensité et la qualité d’un vin et, point
d’orgue du cours, à la dégustation. On
débouche les bouteilles, on se les passe et
l’enthousiasme repart de plus belle. D’abord
un vin blanc sec et vif, ensuite deux rouges
élégants et finalement un vin de dessert qui,
nous dit-on, est tout aussi merveilleux avec
le foie gras. Après chaque vin, on discute
du goût, des arômes et des préférences de
chacun.
8
La cours se termine par des conseils bien
utiles sur le choix des verres, la décantation
– à faire ou non – la température à laquelle
il faut servir le vin et comment allier
vins et plats, un art que l’on respecte
religieusement dans la région. Deux heures
plus tard, certains descendent au bar à vin,
prêts à exercer leurs nouveaux talents de
dégustateurs. La liste des vins comprend
bon nombre de grandes appellations
(servies au verre) dont les prix varient de
€2 à €8 et si l’ambiance est quelque peu
mets-vins. Il y a également un atelierdéjeuner et la promesse d’un certificat à la
fin du cours.
Si vous visitez Bordeaux en été ou en
automne quand les vignes sont les plus
belles, une sortie à la campagne ne
manquera pas d’enrichir votre expérience,
avant ou après l’atelier. L’Office de Tourisme
vous propose plusieurs circuits et visites
guidées. La Route du Patrimoine, par
exemple, est superbe, longeant la rive
droite de la Dordogne pour vous montrer
quelques-uns des vignobles les plus
réputés de Saint-Émilion et Pomerol. Faites
halte à Saint-Émilion, village médiéval fort
pittoresque aux ruelles abruptes et pavées,
et à l’heure du déjeuner, régalez-vous dans
un des nombreux restaurants avec, bien
sûr, un verre de bon vin. Ensuite, continuez
en direction de Montagne, Lussac et
Puisseguin. Vous y verrez de superbes
panoramas, des églises romanes et au
coeur du vignoble, des châteaux à vous
couper le souffle.
Dans la plus prestigieuse des métropoles
vinicoles du monde, la perfection des
techniques de dégustation n’a rien
d’intimidant. À Bordeaux, c’est la richesse
culturelle qui vous nourrit l’âme, surtout
quand elle s’arrose du fabuleux nectar de la
région.
Pour tous renseignements supplémentaires
sur les vins de Bordeaux ou les ateliers de
l’École du Vin: www.bordeaux.com/fr
GASTRONOMIE
CROISIÈRE GOURMANDE SUR LE
CANAL DU MIDI
Solange Hando propose une odyssée culinaire à bord de l’Anjodi
Il y n’y a pas très lontemps, la péniche
Anjodi était à l’honneur à la BBC dans
une ‘Odyssée’ culinaire présentée par
Rick Stein, grand chef britannique qui a
su charmer Jacques Chirac et la Reine
d’Angleterre. Aujourd’hui, les pénicheshôtels navigant sur le Canal du Midi font
plus que jamais le plaisir des gourmets
qui, de France et d’ailleurs, viennent
apprécier ce qui l’a enchanté. Cuisine
raffinée accompagnée des meilleurs
vins, ambiance de luxe décontractée,
ce sont des moments privilégiés de
rencontre entre famille ou amis, à
agrémenter de petites balades à pied
ou en vélo ou de visites culturelles si le
cœur vous en dit.
Bienvenue à bord et réception au
champagne avant de vous installer dans
les chambres privatives, d’explorer le
salon et le pont avec son espace bains
de soleil et repas ombragé. Les cigales
chantent dans les arbres et l’heure du
9
dîner approche mais il faut tout d’abord
découvrir les vins qui vont être servis,
peut-être un Muscat sec de Frontignan
qui sent bon le citron et le sureau, un
Pic Saint Loup ou un Saint Chinian,
AOC rouge au nez de mûres provenant
des coteaux de la Montagne Noire qui
se dessine à l’horizon. Quel que soit le
secteur choisi, entre Carcassonne et
Marseillan, le vaste vignoble du
Languedoc est toujours à portée de la
main et quelle que soit la péniche,
Anjodi l’intime, Enchanté super-luxe,
Athos ou Clair de Lune, un expert en vin
est toujours à bord.
Et quels sont donc ces délicieux menus
gastronomiques dont on parle tant ?
Tout d’abord, il faut savoir que régimes
et requêtes sont pris gracieusement en
considération et que dans la mesure du
possible, les mets proposés sont à
base de produits frais et locaux. Au
lever du jour ou presque, un membre de
l’équipage se dirige vers le village le
plus proche en quête de croissants et
pain frais tandis que le chef va faire son
marché, asperges, aubergines, olives,
fraises, melon, et dès que l’on
s’approche de la mer, poissons et
coquillages, tels que les succulentes
huîtres de Bouzigues. C’est la
Méditerranée, le soleil du Midi et le
savoir-faire d’un chef qui allie couleurs,
saveurs et parfums de la manière la
plus subtile. L’enthousiasme de Lauren,
chef à bord de l’Anjodi, ne laisse aucun
doute: « Avec une telle abondance de
produits frais, du marché de Narbonne
aux artisans fromagers ou à la mer, je
me sens toujours inspirée. Je n’ai
qu’une seule passion, c’est de créer
d’excellents repas accompagnés
d’excellents vins que l’on déguste en
excellente compagnie.»
Magret de canard sur purée de
céléri-rave avec son coulis de cassis,
Lauren, chef à bord de l’Anjodi
Passons à table
agneau aux olives noires et romarin,
saucisse de Toulouse, daube de Camargue,
coquilles Saint Jacques aux lentilles,
daurade et ratatouille, le menu se décline
comme un poème, plats traditionnels ou
innovatifs, expliqués méticuleusement et
présentés comme une œuvre d’art. Le
déjeuner dit ‘léger’ prend la forme d’un
somptueux buffet avec sa gamme de
salades accompagnant ici les œufs pochés
au Corbières, là, le chèvre chaud au
croustillant de noix ou la tielle à la sétoise
garnie de seiche et calamars. Les fromages
bien sûr sont de sortie, du Bleu des
Causses à la Tomme des Pyrénées , tandis
que les desserts vous mettent tout
simplement l’eau à la bouche, glace à la
pistache, faite maison, et sa gelée de
baies rouges au champagne, ou pain
perdu enrobé de chocolat et kumquat.
De repas en repas, c’est un voyage de
découverte qui peut aussi se poursuivre
sur la terre ferme.
Pour ceux qui le désirent, les bateaux
hôteliers organisent des excursions,
proches des lieux d’escale, vers les sites
touristiques du Languedoc, notamment la
ville cathare de Minerve, la cité médiévale
de Carcassonne ou encore Pézenas où
Molière vécut pendant quelque temps. On
peut explorer de jolis villages traditionnels,
Homps, Le Somail, ou se promener au bord
de l’eau à l’ombre des platanes ou des pins.
Les amandiers fleurissent au printemps, les
vignes qui s’étendent à perte de vue
changent de couleur au rythme des
saisons. Mais tôt ou tard, les plaisirs de la
gastronomie vous rappellent, un marché
regorgeant de produits du terroir, un
déjeuner-surprise dans un restaurant
typique ou une dégustation de vins fins
tandis que le soleil se couche sur le
vignoble du Château. Pendant ce temps, à
bord de la péniche, le chef prépare le dîner
du dernier soir et la table du capitaine
resplendit, toute en fleurs et chandelles,
pour un festin convivial et inoubliable. Bon
appétit !
Selon Marie Nicholson, habituée des
croisières fluviales, « ce sont de vraies
vacances anti-stress, paysages de rêve,
équipage (bilingue) aux petits soins et une
gastronomie fine et variée accompagnée
de vins superbes. Que demander de
plus ? »
Pour tous renseignements
complémentaires: http://petiturl.com/4x5
C’EST LA MÉDITERRANÉE, LE SOLEIL DU MIDI ET LE
SAVOIR-FAIRE D’UN CHEF QUI ALLIE COULEURS,
SAVEURS ET PARFUMS DE LA MANIÈRE LA PLUS SUBTILE.
Minerve
10
Déjeuner fraîcheur, avocat et saumon fumé
DESTINATIONS
DIJON
S’Y RENDRE
L’aéroport de Dijon est situé à 6
kilomètres au sud-est de
l’agglomération dijonnaise. Comptez
de 20 à 25€ en taxi pour rejoindre le
centre ville, en 20 minutes.
VISITER
S’Y RENDRE
L’aéroport de Toulouse-Blagnac est
situé à 8 kilomètres à l’ouest de
l’agglomération toulousaine. Comptez
5€ pour rejoindre le centre ville avec la
navette (toutes les 20 minutes) ou à
partir de 25€ en taxi.
VISITER
Le Palais des Ducs de Bourgogne et
le Musée des Beaux-Arts ; La
Cathédrale Saint-Bénigne; Le Jardin
Darcy.
La Place du Capitole et le Quai de la
Daurade ; La Cathédrale St Etienne ;
La Cité de l’Espace.
SE LOGER
SE LOGER
BORDEAUX
S’Y RENDRE
L’aéroport de Bordeaux-Mérignac est
à 12 kilomètres à l’ouest de
l’agglomération bordelaise. Comptez
7€ pour rejoindre la ville avec la
navette (départ toutes les 45 minutes)
ou environ 30€ en taxi, circulation
fluide.
VISITER
Le Triangle d’Or, centre historique de
la ville ; La Cathédrale St André ; les
Quais de la Garonne.
Sofitel Dijon La Cloche, en centre
ville ; Holiday Inn Dijon, Parc de la
Toison d’Or ; Hôtel Château de Gilly
Vougeot, dans le vignoble direction
Beaune.
Grand Hôtel de l’Opéra, Place du
Capitole ; Côté Carmes, 7 rue de la
Dalbade ; Le Père Léon, 2 Place
Esquirol.
SE LOGER
SE RESTAURER
SE RESTAURER
Chez Emile, 13 Place St Georges
(fermé dimanche et lundi midi) ; La
Maison du Cassoulet, 3 bis Boulevard
de Strasbourg.
SE RESTAURER
Le Chabrot, 36 rue Monge ; Le Club
des Œnophiles, 18 rue Sainte-Anne.
SORTIR
Rhumerie La Jamaique, 14 place de la
République ; Le Smart, 8 rue Claus
Sluter ; Le Chat Noir, Avenue
Garibaldi.
AGENDA
L’Opéra de Dijon / Julien Bastide-Fotolia.com / Paola Westbeek
TOULOUSE
SORTIR
Le Ramier, 18 Avenue du Grand
Ramier ; Le 7 Discoteca, rue Denfert
Rochereau ; Péniche Le Cri de la
Mouette, 78 Allée de Barcelone.
Salon des antiquaires, de la brocante
et de l’art contemporain, Parc des
Expositions, 11-20 mai ; Fêtes de la
Vigne, lieux divers, 26 août-1er
septembre.
AGENDA
Office de Tourisme
www.visitdijon.com
+33 (0) 8 92 70 05 58
www.aeroport.dijon.cci.fr
+33 (0) 3 80 67 67 67
Office de Tourisme
www.toulouse-tourisme.com
+33 (0) 8 92 18 01 80
www.toulouse.aeroport.fr
+33 (0) 8 25 38 00 00
Rio Loco, Festival de Musique, Prairie
des Filtres, 12-16 juin ; Fête de la
Gastronomie, lieux divers, 20-22
septembre.
Regent Grand Hotel, Place de la
Comédie ; Seekoo Hôtel, quai de
Bacalan ; Hôtel Majestic, centre ville.
Brasserie Bordelaise, 50 rue St Rémi ;
La Belle Epoque, 2 Allées d’Orléans.
SORTIR
Discothèque La Plage, Quai de la
Paludate ; La Calle Ocho, rue des
Piliers de Tutelle ; Casino Bordeaux
Lac, rue Cardinal Richaud.
AGENDA
Bordeaux fête le fleuve, quais de
Bordeaux, 24 mai-2 juin ; Brocante
des Grands Hommes, Galerie des
Grands Hommes, 13-14 septembre.
Office de Tourisme
www.bordeaux-tourisme.com
+33 (0) 5 56 00 66 00
www.bordeaux.aeroport.fr
+33 (0) 5 56 34 50 50
CONCOURS
GAGNEZ UN WEEKEND DE LUXE À
L’HÔTEL LE DONJON AU CŒUR DE LA
CITÉ MÉDIÉVALE DE CARCASSONNE
petits déjeuners compris. Eastern
Airways offre les vols aller-retour de Dijon
Bourgogne à Toulouse.
Le Donjon est le seul hôtel 4 étoiles situé
au sein de la citadelle de Carcassonne,
haut-lieu culturel inscrit au patrimoine
mondial de l’UNESCO. L’accès
véhiculaire étant limité à l’intérieur des
remparts, les clients bénéficient d’un
service voiturier personnalisé et la nuit,
d’un calme complet.
Blotti au détour de ruelles
moyenâgeuses, au-delà des douves et
du pont-levis, le Donjon vous offre un
accueil chaleureux dans trois maisons
d’architecture médiévale adossées au
Château Comtal. Chambres Classique,
Privilège, Famille ou Suite, ce Best
Western de marque allie confort et
authenticité en plein cœur de la
forteresse. Vieilles pierres, climatisation,
wi-fi, télévision par satellite, équipe aux
petits soins, tout est mis en œuvre pour
créer une ambiance de charme et
répondre aux besoins d’une clientèle
21ème siècle.
12
© Radu Razvan - Fotolia.com
Côté gastronomie, la Brasserie du
Donjon propose une cuisine régionale
basée sur les produits du terroir et
accompagnée des meilleurs crus. Les
clients peuvent aussi découvrir le seul
restaurant étoilé de la Cité, la Barbacane,
à l’Hôtel de la Cité, partenaire du groupe,
ainsi que sa cave de dégustation et repas
privés, et son restaurant d’été, le Jardin
de l’Êvêque.
Courts de tennis et terrain de golf sont à
proximité et la piscine de l’Hôtel Cité est
ouverte aux clients du Donjon sur
réservation.
Le gagnant de notre concours
remportera un weekend à l’Hôtel le
Donjon, deux nuits pour deux personnes,
Pour remporter ce prix, il suffit de nous
envoyer la réponse à la question
ci-dessous, par courriel à [email protected]
gravity-consulting.com, objet: concours
Carcassonne, ou sur carte postale à
Gravity Magazines, Office 15, Abbey
Business Centre, Abbey Road, Pity Me,
Durham, DH1 5JZ, Royaume-Uni. Date
limite: le 30 septembre 2013. N’oubliez
pas de nous indiquer vos coordonnées –
nom et adresse postale obligatoires –
ainsi que votre voyage le plus récent avec
Eastern Airways.
Question: Combien de chambres et
suites l’Hôtel le Donjon offre-t-il ?
RÈGLEMENT: Offre selon la disponibilité, valable
pour la saison automne-hiver d’Eastern Airways,
du 15 octobre 2013 au 31 mars 2014, hors jours
fériés et fêtes. Pour deux personnes (chambre
grand lit ou lits jumeaux).
www.hotel-donjon.fr
Le gagnant du concours de notre dernier numéro, weekend de luxe à l’hôtel Seeko’o, est Monsieur Frédéric Amiot, domicilié à Remigny.

Similar documents