Livryens - Livry

Comments

Transcription

Livryens - Livry
M e n s u e l   d ’ i n f o r m a t i o n   d e   l a   v i l l e   d e
www.livry-gargan.fr
Mars 2009 n°69
le magazine
Un Livryen,
champion du
monde de handball
Sébastien Ostertag, enfant
de Livry-Gargan et ancien
joueur en D1 du club local,
est devenu champion du
monde avec « Les Experts »,
en février dernier. p.14
Bienvenue aux
Des défibrillateurs
dans la ville
Deux défibrillateurs,
à la portée de tous, ont été
installés dans les équipements
sportifs de la ville. p.13
Cahier central
l’agenda
du mois
Vos rendez-vous
et vos soirées
à Livry-Gargan
nouveaux
Livryens !
Ça s’est passé à Livry-Gargan... Ça s’est passé à Livry-Gargan
Mercredi 4 février
L’alimentation biologique
à consommer sans modération
La conférence sur l’alimentation biologique, animée par
Jean Briffaut, suivie de l’atelier pratique de dégustation
ont rassemblé au château de la Forêt, une trentaine de
passionnés et fervents amateurs des produits naturels. Ils
ont pu découvrir et déguster diverses plantes peu connues,
comme la caroube, l’ail des ours, et, entre autres, les légumes
lacto fermentés, tel que le lait d’amande « fabriqué maison ».
En ville
4
Débat d’orientation budgétaire
4
Journée citoyenne
5
Accueil des nouveaux arrivants
6
Installation de défibrillateurs
7
Numéro enlèvement graffitis
8
Médaillés du travail
Rencontre intergénérationnelle
8
Noces de diamant
A l’occasion de la Chandeleur, les enfants du conseil municipal
des jeunes ont organisé une « crêpes party » avec les personnes
âgées de la Résidence Jean-Lebas. Ces dernières ont été ravies
de retrouver leurs jeunes amis, avec lesquels ils sont en contact
régulier, pour passer un moment agréable autour de jeux de
société et d’une dégustation de crêpes « faites maison ».
9
Chronique des chantiers
Mercredi 4 février
10
Les 10 ans du cinéma Yves-Montand
L’agenda
Tout sur le sport, la culture, le cinéma,
les loisirs et les sorties
Vendredi 6 février
Au cœur de Livry-Gargan
Hamlet s’invite au centre culturel
Hamlet, la pièce planétairement connue de Shakespeare,
a fait une fois de plus salle comble au centre culturel
Yves-Montand, confirmant l’engouement du public pour
le théâtre et surtout pour la compagnie dell arte « Viva
la Commedia » et sa façon particulièrement vivante et
novatrice de jouer les pièces classiques, en utilisant ici des
masques et des costumes improvisés.
Le carnaval des associations
Samedi 7 février
« Les Amis de Haringey » et « l’Association culturelle
espagnole » se sont réunis à l’Ancienne Piscine pour un dîner
dansant animé par un orchestre espagnol. Les costumes étant
de tradition, la soirée était placée sous le signe de l’Europe,
avec une volonté d’ouverture et d’échanges culturels. L’alliance
réussie, l’expérience sera renouvelée l’année prochaine.
Éditorial
Sommaire
11
Concert de Kassav’
12
Culture et handicap
13
Soirées théâtre à Livry-Gargan
14
Handball : un Livryen champion du monde
15
Dans le rétro et bloc notes
12
Expressions politiques
Vie pratique
17
Forum jeunes : les prises de risque
17
Numéros utiles, urgences
18
Parution du guide de la ville
18
Brèves pratiques
19
Permanences des élus
19
Carnet
L
e 13 février dernier, les nouveaux
Livryens ont été invités à l’hôtel
de ville. Cette manifestation amicale,
organisée chaque année, permet aux
nouveaux arrivants de rencontrer leurs
élus, les services municipaux ainsi que
les autres services publics de la ville.
Venus très nombreux cette année, ils
ont posé de nombreuses questions
concernant les écoles, le logement et les équipements culturels.
Ils se sont également souciés du devenir des services de notre ville
dans le contexte actuel économique et financier.
Nous avons confirmé notre volonté de continuer à assurer un
service public de qualité. En effet, la mairie reste le premier
endroit où l’on se rend pour demander un renseignement, une
aide, ou un accompagnement spécifique. La municipalité est
aussi en charge de la qualité de vie notamment par son action en
faveur de l’enfance, de l’école, des personnes âgées, du sport, de la
culture, de l’environnement, mais également des préoccupations
de tous les citoyens qui relèvent de ses compétences.
Certes la crise que nous connaissons rend l’exercice plus difficile,
surtout du fait de la faiblesse des réponses gouvernementales
à l’exigence de la situation. Mais les choix opérés ces dernières
années par notre politique locale et notre faible endettement
nous placent parmi les villes les mieux armées pour aborder cette
période. Toutefois notre gestion restera prudente et très rigoureuse, ce qui se traduira dans les propositions que je ferai lors du
budget communal au prochain conseil municipal de mars.
Samedi 7 février
Un après-midi « avec » Edgar Poe
Après avoir fait signer l’album de Clod et Ceka à la
bibliothèque René-Cassin, les lecteurs se sont précipités
à la salle Albert-Derrien et ont été une fois de plus
subjugués par la conférence consacrée à Edgar Allan Poe :
documentée, originale, et surtout pas didactique, de
Laurent Perreaux, le très disert conférencier désormais bien
connu des Livryens.
2 Le magazine
mars 2009
Le Magazine à bon port : Si vous ne recevez pas le Magazine
municipal régulièrement dans votre boîte aux lettres, n’hésitez
pas à le signaler en mairie au 01.41.70.88.00. ou en contactant le
service communication au 01.43.30.87.70.
Directeur de la publication : Alain Calmat
Responsable de la communication : Nathalie Bonato
Rédaction : Nathalie Bonato, Jeanne Folly, Thierry Niemen, Wendy Thouvenin
Photo : Nathalie Bonato, Martial Pietras, Patrick Hussenet, Sébastien Lachaise
Mise en page: La Flying Vaca - Impression : Stipa
Dépot légal à parution Le Magazine – BP56 – 93891 Livry-Gargan – tél. : 01.43.30.87.70
e-mail : [email protected]
Retrouvez l’actualité de dernière minute sur www.livry-gargan.fr
mars 2009 Le magazine 3
En ville vie citoyenne
vie citoyenne En ville
Conseil municipal
Débat d’orientation budgétaire
L
a séance du conseil municipal s’est
déroulée, le 12 février dernier au
château de la Forêt. Parmi les
sujets abordés, le débat d’orientation
budgétaire a pris une large place dans la
discussion de l’assemblée communale.
Dans les deux mois qui précèdent l’adoption du budget 2009, le conseil munici-
pal a été invité à débattre, à partir du
projet présenté par le maire, des choix et
des orientations pour l’année en cours.
Ont été évoqués en séance publique les
grands investissements à réaliser ainsi
que les modes de financement.
Les orientations, qu’elles concernent la
fiscalité, les choix d’aménagement, la
création d’actions nouvelles ou le développement de prestations, donnent
l’occasion aux élus de préciser leurs
positions.
Le débat a permis de donner toutes les précisions nécessaires en matière d’arbitrage,
avant la présentation du budget en vue de
son adoption, le 19 mars prochain.
RENCONTRE ET ECHANGES
L es nouveaux Livryens conviés
à l’hôtel de ville
A l’occasion d’une réception conviviale, le maire et la
municipalité ont accueilli dans les salons de l’hôtel de ville, les
Livryens récemment arrivés sur la commune.
Citoyenneté
Le collège Léon-Jouhaux
et l’engagement citoyen
D
ans le but de développer un
esprit de solidarité, de donner
l’envie d’aider autrui, d’apprendre à respecter des règles, mais avant
tout, les personnes, huit classes de 6ème
ont alors pu écouter et poser des questions aux différents intervenants* venus
témoigner de leur engagement bénévole
ou professionnel.
Ainsi l’Unicef, « les Restos du cœur », le
conseil municipal des jeunes, la CroixRouge, des avocats, des infirmières et
d’autres associations diverses sont venus
expliquer leur désir d’aider, chacun à
leur manière, la population et de transmettre ce désir aux plus jeunes.
Le maire, a également tenu à répondre
aux questions et aux remarques, parfois
drôles et pertinentes, des enfants sur
l’engagement politique.
A la question : « C’est quoi la politique pour
vous ? », l’un répond : « C’est avoir des responsabilités », un autre de dire : « C’est difficile ! ». Certains s’intéressent au fonctionnement de la politique de la ville, à la
volonté d’engagement du maire et décrivent cette fonction comme « une grande
responsabilité ». Le maire conclura : « Faire
de la politique, c’est s’occuper des autres ».
Afin de donner une suite à cette action,
une évaluation établie auprès de chaque élève soulignera leurs réactions et
4 Le magazine mars
2009
Dans le cadre de la journée citoyenne, le 12 février, le collège
Léon-Jouhaux a organisé un « après-midi sur l’engagement
citoyen », au cours duquel des intervenants sont venus
témoigner de leur propre expérience, parmi lesquels le maire,
Alain Calmat, et son adjointe, Danièle Marini, déléguée, entre
autres, à la Citoyenneté.
V
Un échange citoyen entre le maire et de jeunes
Livryens d’une classe de 6e
indiquera si cette journée leur a donné
l’envie de s’engager auprès et pour les
autres. Ils participeront à la prochaine
« Opération clodo » organisée par l’AVJ, et
à la collecte des « Restos du cœur ». Une
campagne d’affichage sera lancée dans
le collège concernant les multiples participants à cette opération. Enfin, la créa-
tion d’une classe de « 5ème humanitaire »
sera une nouvelle fois proposée.
*Intervenants : Elus, conseillers, avocats, sapeurs
pompiers, assistante sociale, infirmière, éducatrice, les associations : Unicef, Restos du cœur,
Lion’s club, AVJ, Croix-Rouge française, Aide et
Action, Amnesty International.
endredi 13 février en soirée, de
nombreuses personnes, installées
depuis peu à Livry-Gargan, ont
répondu à l’invitation du maire Alain
Calmat et de la municipalité. Elles ont
assisté à la réception conviviale qui se
tenait à l’hôtel de ville, « Maison commune
à toutes et à tous, garante de l’exécution des
lois de la République et au service des citoyens
que vous êtes », comme le précisait le maire
dans son discours de bienvenue.
Alain Calmat a tenu à rappeler que
Livry-Gargan est une ville dynamique
en terme de démographie : elle compte
aujourd’hui plus de 41 000 habitants.
C’est également une ville où la qualité
du cadre de vie n’est plus à démontrer
avec ses 70 hectares d’espaces verts, ses
quartiers résidentiels et ses logements
sociaux qui s’intègrent parfaitement au
tissu pavillonnaire. L’attractivité de la
commune passe également par la qualité des activités proposées et des services
rendus à la population.
Rencontre et discussions conviviales entre le maire et les nouveaux administrés
Le maire présente la ville, les élus et les
services municipaux
Après avoir présenté la ville, ses services
et l’équipe municipale, le maire a invité
les nouveaux habitants à rencontrer les
élus, les responsables des différents services municipaux, ainsi que les représentants d’autres services publics de la ville :
la poste, le trésor public, le centre des
impôts, l’office de tourisme, qui avaient
installé leur stand respectif dans le hall
de l’hôtel de ville.
Cette première prise de contact avec la
vie publique locale a permis aux nouveaux arrivants de faciliter leurs démarches et leur intégration dans la ville.
Après une soirée conviviale et chaleureuse, chacun d’entre eux est reparti
avec le guide de la ville 2009 et son plan,
une documentation indispensable pour
mieux connaître et mieux vivre à LivryGargan.
mars 2009 Le magazine 5
En ville
En ville
Prévention santé
Deux défibrillateurs installés dans les parcs
des sports municipaux
La ville de Livry-Gargan s’est dotée de deux défibrillateurs
semi-automatiques depuis le début de l’année. A la fois
fiables, perfectionnés et simples d’utilisation, ces appareils
d’intervention rapide ont été localisés dans l’enceinte des
parcs des sports municipaux.
D
epuis le 9 janvier dernier, deux
défibrillateurs semi-automatiques
(DSA) ont été installés dans l’enceinte des stades A.-M.-Vincent et PierreBérégovoy. Un moyen sûr d’intervention
rapide en cas de défaillance cardio-respiratoire, à l’usage des personnes présentes
sur site dans l’attente de l’intervention
des secours (SAMU ou pompiers).
Cette décision municipale répond au
décret du 4 mai 2007 autorisant « l’utilisation d’un défibrillateur automatique
(DEA) ou semi-automatique (DSA) à toute
personne, même non médecin, sans
Le CCJS, les pompiers et la Croix-Rouge
piloteront des sessions de formation
La formation des
utilisateurs aux techniques
de premiers secours
constitue un moyen
efficace d’augmenter les
chances de réussite d’une
réanimation. Fort de ce
constat, le CCJS (1) entend
développer des protocoles
d’information et de
sensibilisation à l’usage des
utilisateurs d’équipements
sportifs. Sont visés :
les responsables et agents
polyvalents des stades et
gymnases
les professeurs de
collèges et lycées
les associations et leurs
responsables pédagogiques
les utilisateurs individuels
Une première matinée
de formation, dédiée aux
agents municipaux, a été
organisée, en partenariat
avec les pompiers de la
6 Le magazine mars
2009
ville, le 13 février dernier au
centre nautique. Baptisée
« Sécurité piscine », cette
session a été consacrée à
l’utilisation du défibrillateur
semi-automatique (DSA)
ainsi qu’aux techniques
de réanimation cardiopulmonaire. Chaque année,
une journée « Sécurité
piscine » sera programmée,
dans des conditions
similaires, en fonction de la
disponibilité des pompiers.
Objectif : faire en sorte
que les gestes de premiers
secours deviennent,
au fil du temps, des
réflexes familiers aux
agents de la ville.
En externe, le CCJS
s’associera à la CroixRouge, pour dispenser des
sessions de sensibilisation
d’une heure trente
environ. Celles-ci
seront probablement
programmées en soirée
et le week-end afin de
faciliter les disponibilités
des professeurs d’EPS
(2) et des associatifs
désireux de s’initier.
Organisées sur les sites
d’implantation des DSA,
pour des groupes de 10
« stagiaires » au maximum
par formateur, elles seront
prises en charge en partie
par la municipalité et ne
coûteront donc que 5 e
par personne.
Rappelons que la CroixRouge de Livry-Gargan
organise déjà, tous les mois,
une ou plusieurs formations
aux gestes de premiers
secours à destination du
grand public.
(1) Centre communal jeunesse et sports
(2) Éducation physique et sportive
Le défibrillateur semi-automatique, simple à utiliser, peut sauver des vies.
une séance de formation des utilisateurs
aux techniques de premiers secours
précisions concernant sa formation initiale et/ou continue. » (article R.6311-15).
Simple à utiliser, il peut sauver des vies.
Le matériel choisi est facile à faire fonctionner. Des instructions vocales guident
le premier intervenant dans les étapes
successives de la défibrillation d’urgence,
puis de la réanimation cardio-pulmonaire. Le boîtier est relié à deux électrodes
collantes (patch) à disposer sur la poitrine
de la victime. L’une au niveau de la clavicule droite, l’autre sous l’aisselle gauche
pour les adultes. Après avoir appuyé sur
le bouton délivrant le choc électrique,
suivant les recommandations de l’appareil, l’utilisateur peut, s’il le souhaite, être
accompagné pour les techniques de bouche-à-bouche et de massage cardiaque.
Rappelons que ces méthodes permettent
de faire circuler le sang oxygéné dans l’organisme – notamment le cœur et le cer-
veau – du sujet en détresse. Les chances de
réussite de la défibrillation s’en trouvent
ainsi largement améliorées.
L’appareil procède en outre, automatiquement, au diagnostic de la fibrillation
ventriculaire grâce à un logiciel d’analyses. D’autres données sont mémorisées au
moyen d’une carte flash incorporée. Les
paramètres de fonctionnement enregistrés (électrocardiogrammes, séquences de
défibrillation…) fourniront, à posteriori,
de précieuses informations aux équipes
médicales en charge du suivi thérapeutique de la personne traitée.
La qualité, la fiabilité et le haut niveau
de perfectionnement technologique des
matériels choisis par la ville n’empêchent
cependant pas les Livryens de se former
aux gestes de premiers secours (voir encadré). On ne peut, au contraire, que les y
encourager.
nettoyage
Enlèvement
de graffitis
Un nouveau numéro gratuit est proposé par le Conseil général de SeineSaint-Denis pour l’enlèvement des
graffitis sur les propriétés bordant les
anciennes routes nationales et départementales.
Composer le : 0800 835 843.
Sont concernées les voies suivantes :
RN3 : avenue Aristide-Briand, avenue du Consul-Gal-Nordling, avenue
du Maréchal-Leclerc, place de la Libération, boulevard de l’Europe
RN 370 : avenue Winston-Churchill,
avenue J.-F.-Kennedy, avenue du Général-De-Gaulle, boulevard Jean- Jaurès
RN 403 : avenue Léon-Blum, avenue
Camille-Desmoulins
RD 116 : boulevard Marx-Dormoy,
boulevard Roger-Salengro, avenue
Benoît-Malon, avenue Albert- Thomas
RD 98 : avenue Jules-Guesde
RD 44 : rue du Dr Roux
RD 129 : Chemin de Clichy
Pour le reste du territoire, le système
reste inchangé, il suffit de contacter
l’accueil des services techniques au
01.41.70.88.00.
mars 2009 Le magazine 7
En ville vie citoyenne
travaux et aménagements En ville
C E R EMONIE
Le travail à l’honneur
S
amedi 31 janvier, au cours d’une
réception conviviale dans les
salons d’honneur de l’hôtel de ville, le maire, Alain Calmat, a honoré les
médaillés du travail au titre de la promotion de janvier 2009. Ce sont 92 diplômes
de la médaille du travail et 3 diplômes
de la médaille agricole qui ont été remis
aux Livryens par le maire, entouré d’élus
et de Mme Legohebel, présidente adjointe de l’Amicale des Médaillés et Décorés
du Travail de la Seine-Saint-Denis, de
M. Lecomte et des membres du conseil
d’administration.
Grand Or
Jean-Pierre ANDOUARD
Abdelahlim BENAZZOUZ
Claudine CRESSEAUX
Sylviane DANIEL
Viviane DEMANESSE
Marie-Claude GRAYLEN
Sylvie JAUDOIN
Jocelyne LARUELLE
Marie-Joëlle MATHON
Francis PAGES
Monique SORET
Alain VAILLANT
Or
Chalom AZIZA
Serge BALLET
Anne-Marie BARS
Michel BELLANGER
(+ médailles d’argent et vermeil)
Jocelyne BRUSLON
Catherine CHAMBILLEANDOUARD
Françoise COLIN
Daniel CUILLIER
Joëlle DAUPTAIN
Dominique DRYBURGH
Marie-Thérèse DUVAL
Monique EBERHARDT
Jean-Claude FERRO
(+ médailles d’argent et vermeil)
Dominique GARCIA
Dominique GRANDMOUGIN
Mario GROSSI
Gérard HEMERY
Francine MORAND
Elie MORVAN
Antonia NATUREL
Martine POCARULL
Marie-Louise POULAIN
(+ médailles d’argent et vermeil)
Nadine RAIMBAULT
Martine REPUSSEAU
Jean-Pierre SOBESTO
Christian VALET
Christian VIALA
Michèle WARY
vermeil
Jeannine BONAMY
Pascale CAZENEUVE
Philippe CHANTELOUBE
(+ médaille d’argent)
Claudine CZEKALSKI
Françoise DAHMANI
Sylvie DOERFLINGER
Marie-Christine DUFFY
Véronique DURBAN
Antonia FERRY
Claude FORGES
Jean-Marie GIBERT
Eric GIRY
Fabienne GOERGEN
Dominique HERON
Binty KEITA
Catherine MARCHAND
Jean-Luc MEYRENAUD
Jean-Marc MITSHELL
Isabelle ODDOZ
(+ médaille d’argent)
Mireille OREAL
Djillali SEGHIR
Elisabeth SENSIQUE
(+ médaille d’argent)
argent
Valérie BARJON
Nathalie BROCHET
Richard CALTAGIRONE
Pascal CARPENTIER
Henri CARRATALA
Régis CHARGELEGUE
Marie-Christine
FLAMENT
Stéphane FONTAINE
Noces de Diamant
60 ans de vie commune
M
. et Mme Raboulin ont choisi
le jour de la Saint-Valentin
pour passer une nouvelle fois
devant M. Le Maire. La première fois,
c’était il y a 60 ans ! le 12 février 1949 à
Ville d’Avray. Bien des années ont passé
et le couple Raboulin est parvenu à sur-
8 Le magazine mars
2009
monter les difficultés de la vie ensemble. Cette longévité de vie en couple
témoigne d’une stabilité et d’une profondeur dans leur relation conjugale.
Samedi 14 février dernier, c’est entourés
de leurs proches, qu’ils ont à nouveau
uni leur destin !
médailles d’argent
(20 ans d’activité)
médailles de vermeil (30 ans)
médailles d’or (35 ans)
médailles Grand Or (+ 40 ans)
Frédérique GAGNOL
Pascal GAVERIAUX
Karola HAASE
Olivier HUCHET
Lionel LALLEMENT
Laurent LE BOZEC
Franck MORODEI
Socheath PATH
Yolande RAVERA
Danièle RUE
Régine SABIAUX
Christophe SALLES
Françoise VIEIRA
MEDAILLE agricole grand or
Annie GUILLIER
MEDAILLE agricole vermeil
Alain BOY (+ médaille d’argent)
Travaux
La ville en mouvement
La ville a lancé un programme de réfection
de chaussées et trottoirs. Les travaux de
sécurisation de l’avenue Benoît-Malon se
poursuivent. La voie nouvelle de liaison
entame sa 3e phase de construction.
Les abords de la ligne du T4 s’agrémentent
d’un aménagement paysager et d’une piste
cyclable.
D
ans un souci de sécuriser
les déplacements dans la
ville, des travaux de réfection
de chaussées et de trottoirs ont
été entrepris dans différents
secteurs, accompagnés d’une
pose de fourreaux pour les
futurs travaux de câblage (voir
encadré). Parallèlement, le parking de l’Ancienne Piscine est
entièrement réhabilité et 14
places de stationnement supplémentaires seront créées (suite
dans le prochain numéro).
L’avenue Benoît-Malon
sécurisée
Pendant ce temps, le chantier de
rénovation de l’avenue BenoîtMalon, lancé par le Conseil
général de Seine-Saint-Denis,
se poursuit. Les 460 mètres
de chaussées et trottoirs sont
entièrement refaits, des îlots
directionnels seront posés en
axe de chaussée pour modérer
la vitesse des véhicules, avec
la création de 32 places de
parkings latéraux. Environ 80
poiriers pyrus seront plantés
en remplacement des acacias.
La ville en a profité pour
poser des fourreaux en vue du
déploiement de la fibre optique.
Les riverains de l’avenue
Benoît-Malon devront patienter
quelques mois encore, avant la
livraison du chantier prévue en
juin 2009.
La VNL en bonne voie
Dans le secteur Est de la ville,
la voie nouvelle de liaison (VNL)
se fraye un chemin… Créée
pour relier la RD 129
(la route stratégique)
à la RD 44 (golf de
la Poudrerie), la
construction de la VNL
se poursuit. Le premier
tronçon, situé entre le
boulevard Schuman et
le chemin de Vaujours
et le second tronçon,
situé entre la RD44 et
l’avenue Maurouard,
sont terminés.
La troisième phase,
entre l’avenue
Maurouard et le
boulevard Schuman en
passant par l’avenue
Voltaire, est en cours
de réalisation.
aménager les abords du T4
Pendant ce temps, du côté de la
ligne du tram-train (T4), tout est
mis en œuvre pour rendre les
abords de la ligne des Coquetiers
aussi agréables qu’utiles. Les
trottoirs ont été entièrement
refaits et 1 434 mètres de piste
cyclable ont été créés. En sus,
de ces aménagements urbains,
les abords vont être agrémentés
d’espaces verts (pelouse et
prairie fleurie) et de la plantation
d’une trentaine d’arbres
(tilleuls, prunus). Ce chantier est
entièrement financé par le Conseil
général de la Seine-Saint-Denis.
Suite aux intempéries,
les travaux ont pris du retard,
les entreprises s’emploient
à les poursuivre et à les terminer
dans les meilleurs délais.
ET AUSSI Réfection du tapis de chaussée • Boulevard Schuman (entre rue
Charles-Vaillant et avenue de la Poudrerie) • Avenue Louis-Blanc avec création de
chicanes et stationnements déhanchés
Réfection des trottoirs • Allée Marceau avec création de stationnements déhanchés
• Allée Hoche • Sur la RN3, entre la rue Philippe-Lebon et l’accès Cora, avec pose d’une
glissière de sécurité et plantation d’une vingtaine de platanes.
Pose de fourreaux pour la fibre optique • Allée Marceau, allée Hoche et
parking de l’Ancienne Piscine.
mars 2009 Le magazine 9
En ville culture - loisirs
Cinéma Yves-Montand
Dix ans de succès et de fidélité
Vendredi 30 janvier, le maire, Alain Calmat, a fêté les dix ans de la rénovation du centre culturel
Yves-Montand, ainsi que son succès grandissant auprès de la population, qui a apprécié les
nouveautés « culturelles » et une programmation éclectique destinées à tout public.
A
près la projection
du film « Le talentueux Monsieur
Ripley », dans le cadre
justement de la dernière
nouveauté du centre « 1
film/1 concert » qui remporte un vif succès, le
maire a rappelé les éléments importants qui
ont participé au succès
grandissant du cinéma
depuis sa rénovation. En
effet, avec 42 000 spectateurs, l’équipement culturel s’est imposé comme la
salle de cinéma de tous
les Livryens.
À l’heure où les cinémas affrontent la
concurrence des multiplexes, on retrouve
ici la convivialité qui faisait le charme des
salles de quartier, grâce à sa proximité
avec les habitants, tout en proposant un
programme de qualité, propre à satisfaire
tous les goûts : en matière de cinéma mais
aussi de théâtre, qui couvre le champ du
classique (Molière) jusqu’au contemporain
(Michel Onfray).
Un lien social fort
Ce grand bond en avant de la fréquentation ne s’explique pas seulement par la
métamorphose de la salle ou la qualité
du matériel et du son. Le cinéma YvesMontand a su fidéliser le public grâce à
une politique tarifaire particulièrement
attractive. Ce succès est dû à la diversité
de l’offre qui permet de toucher tous les
spectateurs de « 7 à 77 ans ».
Titulaire du label « Art et essai » et « Jeune
public », il reste également attentif aux
attentes du grand public en projetant
des films plus « populaires », avec 3 000
entrées pour « Bienvenue chez les Ch’tis », un
10 Le magazine mars
2009
1 film/1 concert, un rendez-vous devenu
incontournable chaque trimestre
éclectisme cultivé sur les 18 à 22 séances
proposées chaque semaine.
Le maire a également rappelé les nombreuses activités mises en place autour et
au-delà du cinéma, comme les rencontres
avec les cinéastes lors des soirées « rencontre avec un réalisateur » par exemple.
Enfin, il a remercié l’ensemble du personnel du centre culturel et les associations,
qui contribuent à faire vivre le centre
culturel et le cinéma Yves-Montand.
La soirée s’est terminée en musique avec
les excellents « Wipping Willow ».
« Découverte du monde » :
un rendez-vous mensuel incontournable
Une belle réussite du centre
culturel-cinéma YvesMontand : « Découverte du
monde », projeté un lundi
par mois, à 14 heures. Au fil
des ans, un public de fidèles
s’est constitué, qui a pris
goût à ces voyages dans un
fauteuil. Présentés par des
réalisateurs chevronnés
ou des amateurs, les
documentaires sortent des
sentiers battus, bien loin
des hordes de touristes.
Ils y abordent les aspects
historiques, sociologiques
et souvent inattendus,
sans s’appesantir sur ces
endroits magnifiques,
proches ou lointains… Cette
année, on visite aussi bien
le Mali, la Toscane, l’Inde,
le Laos, l’Écosse, que les
châteaux de la Loire.
culture Au cœur de Livry-Gargan
Musique
Kassav’ en concert à Livry
Kassav’, le groupe de zouk par excellence, inventeur du genre
est une légende vivante qui fête ses trente ans cette année.
Toutes les influences musicales caribéennes s’y mêlent pour un
cocktail détonnant qui fait danser toute la planète, sans oublier
Livry-Gargan, le samedi 14 mars prochain.
L
’histoire de Kassav’ (la kassave est
une galette de manioc mélangée à
de la noix de coco) débute en 1979,
avec Pierre-Edouard Décimus, musicien d’orchestre de danse, qui décide de
renouveler la musique qu’il a l’habitude
de jouer et l’adapter aux techniques musicales modernes. Il recrute quelques musiciens : son frère, et Jacob Desvarieux, formant peu à peu un groupe qui enregistre
en studio, et début 80, le premier disque
de Kassav’ paraît « Love en Ka Dance » : le
zouk est né ! Aussitôt, suivi d’un nouvel
album dans lequel on entend pour la
première fois Jocelyne Beroard dans les
chœurs, alors que Freddy Marshall assure
le chant.
Le zouk explose
Sur cette lancée, un 5ème disque sort « My
doudou », puis quatre autres disques, dont
« Yélélé » avec ce tube : « Le zouk est notre
seul médicament ». Les concerts débutent
dans les Antilles. En 1985, année mémorable entre toutes, débute une tournée en
Afrique : les musiciens semblent retrouver
leurs racines et les origines de leur musique… Suivra la France (1985), pour des
concerts complets un mois à l’avance. En
1986, rien moins que la fête de la musique
avec 250 000 personnes et un disque d’or.
Après une petite traversée du désert, ils
continuent d’enregistrer : à chaque fois
des succès. En 2004, ce sera le grand retour
avec le 14ème album et trois concerts à
guichets fermés à Paris au Zénith !
Pratique
Samedi 14 mars à 20h30
Gymnase A.-M.-Vincent
Plein tarif : 27,50 e Tarif réduit : 22,50 e
Trente ans d’énergie !
En 2007, le dernier disque « All you need is
zouk » constitue le portrait du plus grand
groupe de la musique antillaise ! JeanPhilippe Marthely, Jean-Claude Nimro et
Jocelyne Beroard, sont fidèles au poste :
l’enthousiasme du premier album est
toujours là ! Avec en prime la force et la
confiance que donnent de nombreux
concerts à travers le monde et une soixantaine d’albums live.
Ils ont mis le feu au plancher, au festival « Couleur café » de Bruxelles en juin
2008 : tous âges confondus, une foule se
pressait pour admirer ces quasi « papys »
sur scène qui débordaient d’une énergie
contagieuse.
L’aventure se poursuit donc, et cette
année, le groupe fêtera ses trente ans, avec
ce disque qui est une alliance unique d’engagement de joie de vivre et du sens de la
fête. Livryens, venez zouker !
Petite histoire de la musique créole
Aux Antilles, la musique comme
la danse occupent une place
importante dans la culture et les
traditions. Une musique qui se
développe à partir du XVIIe siècle,
sur le même principe que la langue
créole. Métissage de musiques
européenne et africaine, elle a
produit, sur fond de percussion,
différents styles selon les époques.
Au temps de l’esclavage existaient les
bamboulas, des transes collectives,
autour du tambour antillais.
L’entre-deux guerres a vu naître la
biguine, influencée par les rythmes
de la Nouvelle-Orléans : elle se
danse de façon tonique et lascive
dans les bals ... Enfin, le zouk est
devenu, depuis 1980, la musique
antillaise par définition. À l’origine,
il s’agissait d’une fête populaire de
campagnes. De nombreux groupes
firent connaître ce genre musical au
monde entier.
mars 2009 Le magazine 11
Au cœur de Livry-Gargan culture
o n y e ta i t
culture Au cœur de Livry-Gargan
« Cultures et société »
Sculpture et handicap
Théâtre
“Au théâtre ce soir...”
Dans le cadre de « Cultures et société » consacré aux
cinq sens, la ville a donné une importance particulière à la
vue, plus particulièrement à la malvoyance, avec la participation du sculpteur livryen, Doris Valerio, aux diverses
animations autour de ce thème.
Dimanche 8 février
Le pain, toute une histoire…
L’animation autour de l’exposition
« De la terre au pain », qui s’est tenue
du 7 janvier au 22 février, a remporté
un grand succès : dimanche 8
février au château de la Forêt, trois
boulangers de la ville ont appris aux
petits (et aux grands) à travailler la
pâte à pain. Les enfants ont pétri des
tortues et autres animaux, qu’ils ont
pu faire cuire sur place, (dans un four
apporté pour l’occasion) et rapporter
chez eux afin de les déguster. Le
public livryen a pu également goûter
des pains spéciaux : autre chose que
les habituelles baguettes !
Mercredi 11 février
Frida Khalo, une femme et une
artiste hors du commun
A l’occasion du vernissage de
l’exposition consacrée à Frida Khalo,
les visiteurs ont (re)découvert l’artiste
peintre mexicaine Frida Khalo (19071954), qui a joué un rôle important
pour le mouvement artistique
mexicain de son époque : ils ont
pu admirer ses différentes œuvres,
notamment ses autoportraits et des
tableaux qui représentaient sa réalité
et non des rêves comme elle tenait à le
souligner à André Breton, surréaliste….
Le vernissage de l’exposition était suivi
du film « Frida », le public a pu ainsi en
savoir un peu plus sur sa vie de femme
et d’artiste engagées.
12 Le magazine mars
2009
Le handicap rend la vie plus difficile,
mais ne l’empêche pas
Il est extrêmement difficile pour un
bien portant d’imaginer la vie lorsque l’on est affligé d’un handicap. À
part susciter la compassion, peu de
place est accordée à ces gens, qui
n’en continuent pas moins de vivre
avec un courage exemplaire, comme
le sculpteur Doris Valerio ( cf. Mag de
février). « Le handicap rend la vie plus
difficile, mais ne l’empêche pas », ditil lorsqu’il explique les nombreuses
difficultés auxquelles il se heurte dans
les choses les plus quotidiennes. Laisser tomber un objet prend un temps
infini pour le retrouver.
Préparer ses expositions nécessite
de l’aide pour transporter, présenter
les œuvres. Heureusement, sa vie
a changé grâce à son chien qui lui
permet désormais de sortir et de se
déplacer « normalement ».
Il expliquera tout cela lors d’une conférence le 13 mars à 18h30 et répondra
aux questions des auditeurs.
Les 5 et 6 mars, il animera des ateliers
en aveugle auprès des scolaires, car
il estime que c’est des enfants que
viendront une compréhension et une
attention plus approfondies permettant l’intégration.
PRATIQUE
Exposition Doris Valerio : du 11 au
29 mars • Conférence « Sculpture
et handicap » : vendredi 13 mars
à 18h30 • Ateliers : jeudi 5 et
vendredi 6 mars de 14h à 15h30 avec
les scolaires • Château de la Forêt.
Entrée libre
Exposition : Les livres tactiles
L’association française « Les Doigts
qui rêvent », loi de 1901, a été fondée
en 1994 et ne fonctionne qu’avec des
dons. Elle est l’unique structure spécialisée en Europe dans les albums
« tacts illustrés » pour les enfants,
et a obtenu le prix européen du livre
tact illustré. Il permet aux déficients
visuels d’avoir accès au monde du
livre et de l’écrit, à l’esthétique, leur
offrant ainsi la possibilité de s’intégrer
socialement et culturellement. Il produit également des jeux tactiles aussi
riches et colorés, aussi variés que ceux
PRATIQUE
offerts aux enfants voyants.
La bibliothèque René-Cassin possède Exposition : samedi 7 mars de 14h à 17h et conférence à 17h
Bibliothèque René-Cassin • Entrée libre
des ouvrages de cet éditeur.
Le ventre des philosophes
L
e groupe « 3.5.81 » et « Les Tréteaux de
France» présentent un spectacle diététique et philosophique pour estomacs et
esprits joyeux, d’après l’œuvre du philosophe Michel Onfray.
Michel Onfray, jeune docteur en philosophie (né en 1959), a enseigné dans les
classes terminales d’un lycée technique,
avant de créer une « université populaire »
à Caen en 2002, puis une « université popu-
laire du goût » à Argentan en 2006.
Il a publié près d’une cinquantaine
d’ouvrages, dans lesquels il propose une
théorie de l’hédonisme : une doctrine qui
recherche le plaisir, en évitant la souffrance. Il prône donc un vitalisme libertin,
l’individualisme libertaire, l’utilitarisme
joyeux, la subjectivité païenne. Une gaie
philosophie iconoclaste, à laquelle on
adhère forcément. Son premier livre
« Le ventre des philosophes » (1989) fut
primé deux fois.
La pièce est une adaptation de cette œuvre
par Dominique Paquet et mise en scène
par Patrick Simon. Comment mangent les
philosophes ? Existe-t-il une philosophie
de la nutrition ?
Convoqués au banquet de Diogène,
les philosophes rivalisent à qui mieux,
afin d’exalter leur régime, en mâchant
consciencieusement. Rousseau tourne
sa cuillère dans un laitage, Kant titube,
Nietzsche se gave de charcuteries… Chacun d’eux invente une diététique qui renseigne sur leur système philosophique,
leur pensée et leur vie.
Onfray invite à un banquet où la chair et
l’esprit célèbrent des alliances jubilatoires.
Un spectacle diététique et philosophique
pour estomacs et esprits joyeux.
PRATIQUE
Vendredi 20 mars à 20h30
Centre culturel Yves-Montand
Plein tarif : 9,50 e - Tarif réduit : 8 e
La Madeleine Proust, la trilogie
L
a Madeleine est de retour et se porte
toujours aussi bien, même avec sa
carte vermeille !
Depuis vingt ans, Lola Sémonin fait évoluer la Madeleine Proust, personnage culte
à l’accent du Haut Doubs, parallèlement à
son évolution d’être humain et d’artiste,
un personnage devenu un concept artistique sans précédent.
La « Trilogie » reprend des extraits de trois
spectacles où elle met en valeur les avancées de son ouverture d’esprit, avec son
humour percutant, ses coups de gueule,
ses craintes et ses émerveillements. Le
spectateur retrouve les objets réalistes
qui rappellent les souvenirs et l’univers
du personnage, comme les petites madeleines de Proust qui ravivent la mémoire.
Son écriture subtile et efficace permet de
rire de tout, en portant un regard aiguisé
sur la société d’aujourd’hui, et même
les jeunes de la banlieue du « neuf trois »
(qu’elle aime). Elle est le porte-parole de
la tolérance, de l’ouverture au monde. Au
final, Madeleine Proust disparaît et cède
la place à celle qui l’a créée et interprétée : Lola Sémonin apparaît rayonnante :
la boucle est bouclée.
PRATIQUE
Samedi 4 avril à 20h30
Ancienne Piscine, Plein tarif : 21,50 e, Tarif réduit : 20 e
mars 2009 Le magazine 13
Au cœur de Livry-Gargan sports
sports Au cœur de Livry-Gargan
Après Olivier Girault,
capitaine de l’équipe
de France championne
olympique à Pékin,
Livry-Gargan peut désormais
s’enorgueillir d’avoir formé
un champion du monde de
handball. A 29 ans, Sébastien
Ostertag, originaire de
la ville, a su, à force de talent
et de ténacité, conquérir
sa place de titulaire parmi
les « Experts ». Une belle
aventure qu’il a bien voulu
raconter aux lecteurs
du Magazine.
« TROIS QUESTION A »
Sébastien Ostertag
« Je suis né au handball
à Livry-Gargan »
Livry-Gargan Magazine : ce titre mondial
en Croatie vous en rêviez ? Que va-t-il
changer pour vous ?
Sébastien Ostertag : au quotidien,
honnêtement, pas grand-chose.
Hormis, un certain emballement
médiatique, dans les jours qui ont suivi
notre retour en France, et beaucoup
plus de sollicitations personnelles, la
vie a repris son cours normal. C’est
très bien ainsi. Je suis et resterai le
même. A savoir, quelqu’un de franc,
direct, accessible aimant les rapports
simples, « chambrer » et rigoler, mais
aussi passionné par son sport et qui
s’entraîne beaucoup comme la plupart
des copains de l’équipe de France. Ce
climat et cet état d’esprit, à l’intérieur
du groupe ont, d’ailleurs, largement
contribué à nous mener au sommet.
Le titre, nous en rêvions, en effet, mais
nous étions conscients d’être l’équipe
14 Le magazine mars
2009
à battre. Bizarrement, cela n’a guère
généré de pression sur nos épaules. La
France possède les meilleurs joueurs
du monde à chaque poste. Ceux qui
pouvaient en douter – y compris les
Croates qui nous ont souvent posé des
problèmes par le passé – l’ont constaté à
leurs dépens. Au plan collectif, je dirais
donc que nous avons officialisé notre
statut de favoris. Individuellement,
je me sens maintenant dans la peau
d’un titulaire à part entière au sein de
l’équipe dans laquelle tout handballeur
rêve de jouer. J’en suis très heureux.
L-G M Titulaire à part entière, à 29
ans, peut-on parler de consécration
tardive ?
S. O. Pas vraiment. D’abord, parce que
j’ai intégré l’équipe de France A, l’antichambre des « Experts », en 2005 et n’ai
plus quitté la sélection depuis. Ensuite
parce que la moyenne d’âge du groupe
est relativement élevée. Les changements
s’y opèrent en douceur. Lorsque les nouveaux sont suffisamment nombreux et
aguerris alors, seulement, sonne l’heure
d’un véritable renouvellement générationnel. Nous n’en sommes pas là, même
s’il y a déjà beaucoup de jeunes talents
prometteurs.
L-G M Après Olivier Girault, capitaine
des champions olympiques 2008, lui
aussi formé à Livry-Gargan, vous voilà
champion du monde. Que représente
cette ville pour vous ?
S. O. Je suis, pour ainsi dire, né au handball à Livry-Gargan où j’ai toujours vécu.
J’ai commencé à jouer dès l’âge de 6 ans et
j’y ai gravi tous les échelons, de poussin
à senior, 20 années durant. Mes parents
se sont connus grâce à ce sport que tous
les membres de ma famille ont, peu ou
prou, pratiqué. J’ai fini par y gagner deux
titres de champion de France avant de
partir en 2005. Ajoutez à cela les nombreux amis avec lesquels j’ai gardé une
relation étroite et vous comprendrez la
place qu’occupe Livry-Gargan dans mon
cœur. C’est peu dire que j’y demeure très
attaché. En outre, ce club est aujourd’hui
reconnu comme l’un des meilleurs pôles
formateurs d’Ile-de-France.
le cercle des patineurs livryens
2e club régional en artistique
L
a Coupe d’Ile-de-France de patinage
artistique s’est déroulée le 8 février
au Gymnase A.-M.-Vincent. Cette
épreuve prisée, qui se disputait cette
année à Livry-Gargan, a réuni pas moins
de 144 patineurs. Tous ces champions
bloc notes
Basket-ball
L’équipe 1ère de Livry-Gargan accueille le SaintCharles Charenton, dimanche 22 mars à 15h30 et le
SE Vanves, le 29 mars, à la même heure, au gymnase
Jean-Jaurès pour le compte de son championnat
(Honneur régional).
Gymnase Jean-Jaurès - 54 à 82, bd Jean-Jaurès 93190 Livry-Gargan.
Water-Polo
L’équipe 1ère de Livry-Gargan, engagée dans son
championnat de Nationale 1, reçoit successivement
Taverny, le 7 mars à 20h45, puis Antony, le 28 mars, à
la même heure, pour deux rencontres décisives quant
à son avenir à ce niveau.
Centre nautique municipal - 49, avenue du ConsulGénéral-Nordling - 93190 Livry-Gargan.
Rugby
Livry-Gargan affronte Palaiseau le 8 mars et L’Isle
Adam le 29 mars, à domicile, sur le terrain d’honneur
du Parc des sports A.-M.-Vincent, à 15h. Deux matches
importants pour les rugbymen livryens dans le cadre
de leur championnat régional.
Parc des sports A.-M.-Vincent - 43-47, avenue du
Maréchal-Leclerc - 93 190 Livry-Gargan.
ont enchanté par leurs prouesses techniques et leur virtuosité les quelque 600
spectateurs présents. Succès total, donc,
en terme d’affluence, mais également
au plan purement sportif pour le Cercle
des patineurs livryens et son président
Florent Zanichelli. Sur les 7 épreuves
disputées, les locaux s’adjugent, en effet,
deux premières places avec leurs équipes
engagées en « Précision petits groupes »
et « Précision grands groupes ». Mais,
parmi les 9 clubs régionaux représentés,
le vainqueur reste Noisy-le-Grand qui
Dans le rétro
Athlétisme
Nos vétérans se portent bien ! Les championnats d’Ile-deFrance en salle, disputés à Eaubonne (Val d’Oise) les 7 et 8
février, ont permis de le vérifier. Cinq représentants livryens
pour sept podiums : Antonio Alberto, vainqueur du 200 m
(23,17 secondes) et André Briscan, auteur d’un nouveau
doublé longueur triple-saut (avec des bonds de 6,14 m et
13,51 m), les deuxièmes places de Alberto sur 60 m (en 7,52
secondes), Jocelyn Pivetal (200 m en 23,99 sec) et Frantz
Edon au lancer du poids (11,45 m). Avec Léon Seixtus (aux
côtés de Alberto, Edon et Pivetal), le relais livryen 4 fois 60
mètres a, lui aussi, été de la fête.
La relève se prépare, notamment chez les filles. Celles-ci
ont répondu à leurs aînés par un joli tir groupé. Mention
« excellent » pour Coralie Leturgez, championne d’Ile-de-
repart avec trois titres. Othis et SainteGeneviève-des-Bois (un titre chacun) complètent le palmarès de cette épreuve 2009
aussi disputée que spectaculaire.
Prochain rendez-vous pour les passionnés
de patinage et rollers livryens, le 16 mai au
gymnase du COSEC avec une compétition
artistique départementale interclubs.
France sur 200 m (25,26 secondes), deuxième performance
française 2008-2009 sur la distance, et vice championne
régionale du 60 m (7,94 sec) dans sa catégorie cadettes.
Quelques jours auparavant, Emma et Ophélie Seixtus et
Marie Laubies décrochaient le titre départemental de cross
par équipes (catégories benjamines).
Tir
Les championnats départementaux de tir se sont déroulés,
les 24 et 25 janvier derniers, au Parc des sports A.-M.Vincent. A l’issue de cette compétition, la société de tir
de Livry-Gargan a remporté 15 coupes dans les épreuves
individuelles et par équipes. Rappelons que le stand de tir
est ouvert les lundi, mercredi, samedi et dimanche, de 9h à
12h et de 14h à 19h30. Ecole de tir pour jeunes adultes.
Parc des sports A.-M.-Vincent - 6, rue du docteur Herpin
- 93190 Livry-Gargan.
Renseignements : M. Grunberg au 01.45.09.04.56.
mars 2009 Le magazine 15
Expressions
En application de la loi « démocratie et proximité », cet espace est réservé
à l’expression des élus des listes et des groupes politiques du conseil municipal.
Groupe des élus socialistes, verts, radicaux et
apparentés
La suppression de la taxe professionnelle, qui représente à Livry-Gargan
16,6% des recettes fiscales directes de la commune, soit 3 519 461€ en
2008, a été annoncée par le président de la République pour 2010.
Cette décision émane-t-elle du parlement ? A-t-elle fait l’objet d’une
concertation avec les élus locaux, qui sont tout de même les premiers
concernés ? A-t-on réfléchi à ce qui pourrait être envisagé à la place ? A
quoi bon ? Le président l’a dit à la télévision et c’est bien suffisant, dans
un système où désormais, la simple expression du chef a force de loi.
Cette décision va fragiliser encore plus les collectivités locales, alors
qu’elles jouent un rôle essentiel d’amortisseur social face à la crise et
qu’elles remplissent une fonction économique primordiale en assurant
73% de l’investissement public. Malgré les paroles – le remplacement
par une « taxe carbone » aux contours flous – il est vraisemblable que
les ressources supprimées ne seront pas intégralement compensées.
Alors que depuis six ans, les promesses de compensation n’ont jamais
été tenues, pourquoi le seraient-elles demain ?
L’argument avancé par le président de la République, selon lequel cette
suppression permettrait d’accroître la compétitivité des entreprises, est
en outre trompeur. Soit la taxe professionnelle sera remplacée par un
impôt pesant également sur les entreprises et alors l’effet sur elles sera
nul. Soit la taxe professionnelle sera remplacée par un impôt pesant
les ménages et alors l’effet sera dramatique sur le pouvoir d’achat.
Soit, dernière hypothèse, elle ne sera pas vraiment remplacée et les
collectivités perdront leur capacité à investir pour l’avenir, ce qui sera
dramatique pour les entreprises comme pour les ménages.
Pour notre part, nous sommes favorables à une vraie réforme fiscale,
qui permette enfin de mettre les territoires à égalité. Cette réforme
devrait répondre à plusieurs principes essentiels : l’autonomie
financière des collectivités, sans laquelle il n’y a pas de vraie
décentralisation ni d’authentique démocratie locale ; la péréquation
fiscale pour garantir l’égalité territoriale ; le maintien d’un lien entre
l’activité économique et les recettes fiscales, gage de l’implication des
collectivités dans le développement économique au service de l’emploi.
La suppression pure et simple de la taxe professionnelle contredit ces
trois principes.
Groupe des élus communistes et apparentés
Les finances locales ne sont pas seulement, affaire de chiffres : elles
concernent des hommes, des femmes et des enfants qui verront
leur vie quotidienne s’améliorer ou se détériorer en fonction des
orientations prises.
Celles-ci ne donnent pas aux collectivités les moyens de faire face
aux conséquences de la crise. Les communes, les départements,
les régions vont avoir à gérer une grande partie des conséquences
sociales de cette crise et cela aura des incidences financières.
En même temps qu’il dépouille nombre de territoires de services
assurés par l’Etat, le gouvernement contraint les collectivités en agissant directement et négativement sur leurs ressources - à
réduire leurs dépenses, donc les services rendus à la population.
2009
F or u m je u n e s s e
« Du goût du risque
à l’estime de soi »
Le Point information jeunesse (P.I.J.) organise, du 16 au 20
mars, à la salle des fêtes municipale, un forum afin de sensibiliser les jeunes aux dangers de la prise de risque. Des ateliers
thématiques permettront d’y appréhender concrètement
certains problèmes et situations qui leur sont familiers.
Tenus de présenter des budgets locaux en équilibre, les élus
arbitreront soit en augmentant les impôts, soit en réduisant
les coûts, ce qui signifiera ici concessions de service public, là
augmentation des tarifs ou gel des investissements projetés,
d’autant qu’avec la crise immobilière qui s’annonce les droits de
mutation, qui constituent une part des ressources des collectivités,
seront revus à la baisse.
L’élue de la liste liste Modem « Mouvement
Livryen, Mouvement Citoyen »
L’union vraie européenne peut faire force face à la crise.
Construisons ensemble.
www.modem-livry.fr
L’élu de la liste «Livry-Gargan, notre ville»
A cause des erreurs d’urbanisme du passé, le logement social
est souvent associé au mal des banlieues.
Pour préserver l’attractivité de Livry-Gargan et atteindre l’objectif de mixité de l’habitat prévu par la loi SRU, il conviendrait
d’imaginer des dispositifs innovants tout comme la mise en
place d’un observatoire. Le Maire serait donc bien avisé d’ouvrir
un débat au Conseil municipal sur l’adoption d’un plan Habitat.
[email protected]
les élus du groupe UMP Comme vous l’avez remarqué, la France comme d’autres pays est en récession budgétaire. Cet état
de fait a bien sur une répercussion sur les municipalités quelque soit leur orientation politique. Le 12 Février dernier, le DOB (débat
d’orientation budgétaire) fut à l’ordre du jour du conseil municipal. Le groupe UMP a bien noté que la majorité après avoir présenté
ses diverses propositions, a revu à la baisse certaines recettes et dépenses pour l’année à venir rejetant la faute sur le gouvernement qui
n’aide pas les municipalités. Le Président de la république a proposé une relance par l’investissement qui a été reprise par bon nombre
de pays depuis. Les socialistes critiquent ce point de vue en le criant haut et fort mais au fait Qu’elles sont leurs propositions pour
relancer la croissance ? AUCUNE. Ils critiquent les heures supplémentaires défiscalisées en indiquant que cela incite les entreprises à ne
pas embaucher, n’entrainant donc aucune relance de l’emploi, mais ils ont oublié que les 35 heures n’ont été qu’un gouffre financier
n’ayant créé aucune embauche et aucune ressource supplémentaire pour les travailleurs. Comme toujours, la critique est facile mais
l’art est difficile. Travailler plus pour gagner plus ça marche. Quelles sont leurs propositions pour relancer les embauches ? AUCUNE.
Le groupe UMP sera très vigilant au niveau des dépenses et recettes durant cette année qui sera très difficile pour tout le monde.
Groupe UMP Mme Michèle TARTARE , Mr Philippe ARNAUD, Mr Sébastien GASPARD, Mr Pierre PERRET.
UMP LIVRY GARGAN 4, allée Faidherbe Livry Gargan tel 01.43.02.20.60
16 Le Magazine mars
service aux habitants Vie pratique
C
omment modifier les comportements des jeunes face à la prise
de risque ? Le forum « Du goût
du risque à l’estime de soi », organisé par
le Point Information Jeunesse (P.I.J.), en
collaboration avec les trois collèges et les
deux lycées de la ville, du 16 au 20 mars
2009, tentera d’apporter des réponses
concrètes à cette question.
Les organisateurs accueilleront les adolescents (1), à la salle des fêtes municipale, du
mardi 17, à 14h, au jeudi 19 mars à 17h. Ils
proposeront des rencontres interactives
avec des personnels éducatifs (2) répartis
sur différents pôles de prévention. Ceuxci s’efforceront d’y faire réfléchir leurs
visiteurs aux conséquences de certains
comportements à risques.
Des solutions adaptées
aux problèmes quotidiens
Ainsi, l’atelier « Drogue et Alcool » abordera les effets dévastateurs de ces produits
psycho-actifs au volant. Un support multimédia « Éléphant rose » et un parcours
ludique les sensibiliseront à la modifica-
tion du comportement sous l’usage de telles substances. Le pôle « Santé », derrière
une saynète de 3 minutes mettant en
scène une situation de la vie quotidienne
à laquelle ils pourront s’identifier, favorisera la discussion. A quelques mètres de
là, le stand du « Manège enchanté » abordera la relation amoureuse, la fidélité et la
contraception. Visite indispensable aussi,
celle du pôle « Tabac » mettra en relief les
méfaits de la cigarette sur la santé. Enfin,
le pôle « Sécurité routière » ira droit au but
en n’hésitant pas à diffuser des images
chocs. Les « 15-25 ans » pourront y mesurer
les conséquences d’une prise de risque au
volant. Ils seront sensibilisés au respect
des limitations de vitesse, du port de la
ceinture de sécurité et au nécessaire développement de comportements citoyens
sur les routes.
Collégiens, élèves de SEGPA, lycéens, étudiants
et jeunes en insertion sociale ou professionnelle.
(2)
Professeurs du lycée Henri-Sellier et des collèges Léon-Jouhaux et Lucie-Aubrac, assistantes
sociales et infirmières scolaires du lycée AndréBoulloche et des 3 collèges de Livry-Gargan,
ainsi que des élèves impliqués dans la mise en
place du forum.
(1)
Numéros et adresses utiles
SAMU...................................................................15
Police secours..................................................17
Pompiers............................................................18
SOS Dentaire............................ 01 43 37 51 00
SOS Médecin............................. 01 47 07 77 77
Centre anti-poison................. 01 40 05 48 48
Pharmacies de garde
en mars 2009
01/03 :
VERDELHAN
Ccial rue PierreBrossolette
Sevran
Et
DJEDIOUANE
30, rue de Courtais
Montfermeil
08/03 : HABIN
6, place RogerVaillant
Aulnay-sous-Bois
Et
DEUTSCH
1, place des Fêtes
Gagny
15/03 : MALOTAUX
32, route d’Aulnay
Sevran
Et
ZAOUI
150, rue Jean-Jaurès
Coubron
22/03 : ESTEVENON
72-74, rue de Meaux
Vaujours
Et
UZAN
51, rue AristideBriand
Gagny
29/03 : HATCHUEL
49, chemin de Savigny
Sevran
Et
GUERIN
2, allée de Coubron
Clichy-sous-Bois
Pédiatres de garde
en février 2009
01/03 :
Dr MUELLER
Livry-Gargan
Tél. : 01 43 81 65 75
07 et 08/03 :
Dr TOLEDANO
Tremblay-En-France
Tél : 01.48.60.59.81
14 et 15/03 : Dr KATZ
Pavillons-sous-Bois
Tél : 01.41.55.19.20
21 et 22/03 :
Dr AMSTUTZ
Le Raincy
Tél : 01.43.81.21.41
28 et 29/03 :
Dr DARBOIS
Le Raincy
Tél : 01.43.81.21.41
Caserne des sapeurs-pompiers
43, avenue Voltaire
Téléphone........................................................01 43 83 58 26
Urgences..........................................................01 43 83 56 40
Commissariat de police
Les partenaires
de ce forum
Les établissements scolaires de la ville
Le centre médico-social (CMS)
Le centre de ressources pour la
prévention des conduites à risques du 93
La Prévention routière
L’association Horizon Cancer
Le centre de dépistage de Villemomble
La Mutuelle d’assurance spécialisée
dans la protection de l’enfant
1, place François-Mitterrand
Téléphone........................................................01 41 70 18 30
Horaires : de 9h à 12h et de 14h à 19h
Gendarmerie..............................................01 43 02 43 63
15, allée Théophile-Binet - 93340 Le Raincy
Police municipale - 44, Vieux Chemin de Meaux
Téléphone........................................................01 43 88 31 24
Fax.....................................................................01 43 88 31 48
Urgence animale Étienne - 51, bd de la République
Téléphone........................................................01 43 81 35 85
Clinique vétérinaire Sévigné
131, av. Aristide-Briand
Téléphone........................................................01 43 30 51 72
SPA (Genevilliers) .................................... 01 47 98 57 40
Perte carte bleue......................................08 92 70 57 05
Perte et vol de chéquier.......................08 36 68 32 08
mars 2006
2009 Le
Le magazine
Magazine 13
17
septembre
Vie pratique fiches pratiques
Brèves
Trésorerie principale
Depuis le 2 février dernier, Mme Sylvaine
Lavigne remplace M. Sorrosina au poste
de trésorier principal.
Parcs et jardins : les horaires
changent
Du 1er février au 31 mars, les grilles des
parcs et jardins municipaux ouvrent à
9h et ferment à 18h.
Journée « portes ouvertes »
au centre de tri des collectes
sélectives à Nanterre
Samedi 4 avril de 10h30 à 17h. Départs
de visites toutes les 20 minutes.
Pour s’y rendre : Centre du SYCTOM de
l’agglomération parisienne – 16, rue Lavoisier
– 92000 Nanterre (01.40 13 17 29/52)
Emploi et handicap
Dans le cadre de la Semaine Nationale
des personnes en situation de handicap,
la délégation APF de Seine-Saint-Denis
organise un débat sur le thème de
l’emploi, le jeudi 12 mars à la salle
d’Aulnay-sous-Bois, rue de Sevran.
Pour tous renseignements, contactez Aurore
OLECH au 01.48.10.25.35.
Journée de l’apprentissage
Le CFA Multi-métiers de l’institut de
formation d’Ile-de-France vous ouvrent ses
portes, samedi 14 mars à 9h30 et 14h30,
pour une présentation de ses filières
de formation dans les secteurs : social/
médico-social/animation, commerce/
vente/gestion, audiovisuel/multimédia,
tourisme. Toutes ces formations sont
en alternance, contrat d’apprentissage
ou contrat de professionnalisation. Se
présenter muni d’un CV.
INFA Ule-de-France – 9, rue Anquetil – 94736
Nogent-sur-Marne cédex. – tél. : 01.45.14.64.00.
[email protected]
Les rendez-vous de l’immo du 93
Ils sont organisés pour la première
fois par l’association indépendante des
professionnels de l’immobilier en SeineSaint-Denis (AIPI 93), vendredi 27 mars
à 14h30 à l’Ancienne Piscine. Une action
d’information mise en place pour le
grand public.
18 Le Magazine mars
2009
Vie pratique
Parution
du nouveau
guide de
la ville
Permanences élus
Le maire
Dr Alain CALMAT
reçoit sur rendez-vous le samedi matin
L
e guide de la ville est arrivé dans
les boîtes aux lettres des Livryennes
et Livryens. Dans le souci de rendre la
recherche d’informations plus efficace,
l’édition 2009 a été améliorée. Les rubriques ont été revues et différenciées avec
des codes couleurs, afin de repérer tout
de suite l’information recherchée. Les différentes pages contiennent davantage de
photos.
Dans ce guide 2009, on trouve tout ou
presque sur la ville de Livry-Gargan : ses
services, son administration, son patrimoine, son tissu associatif….
Affaires scolaires, transports
Vice-président du Conseil général
Mercredi 10h-12h et 15h-17h
Jean-Claude VINCENT
Jeunesse et sports, vie associative,
Renseignements et inscriptions au Centre
communal jeunesse et sports – 2, avenue Winston-Churchill – Tél. : 01.41.70.18.20.
Recherche les anciens
de la colonie de Montdauphin
Si vous avez séjourné dans la colonie
de Montdauphin (Hautes-Alpes) entre
1950 et 1960 ; si vous souhaitez retrouver les pensionnaires de ces années-là,
si vous souhaitez échanger vos souvenirs d’enfance en colonie de vacances
avec la ville de Livry-Gargan, contactez
M. Bruno Bonini. Tél. : 01.43.88.69.56.
Travaux de bâtiments,
Jeudi 15h-17h et vendredi 10h-12h
Mardi 15h-17h et jeudi 10h-12h
François-Xavier ROBILLARD
Jean-François MAGNIEN
Culture, ressources humaines
Environnement
Mercredi 10h-12h et 15h-17h
Mercredi 15h-17h et vendredi 15h-17h
Danièle MARINI
Marie-Laure HODé
Petite enfance
Lundi 15h-17h et vendredi 15h-17h
Monique GOVET
Madeleine LEMAIRE
Equipements de santé, insertion
Hygiène, salubrité
Mardi 10h-12h et jeudi 10h-12h
Jeudi 15h-17h et samedi 10h-12h
Soirée pâtes
avec les Ritaliens
L’association « Les Ritaliens » organise sa traditionnelle « soirée pâtes »,
samedi 14 mars à partir de 19h30,
à la salle des fêtes, avec animation
musicale, par le chanteur et guitariste Mimo UVA.
Réservations et renseignements :
Henri GUEZ. Tél. : 01.43.32.50.60
ou 06.19.44.18.32
Commémoration
A l’occasion du 47e anniversaire de la
proclamation du « Cessez le feu », une
cérémonie aura lieu le jeudi 19 mars
à partir de 10h45 devant la stèle des
anciens combattants d’Afrique du
Nord, rue Georges-Clémenceau,
suivie à 11h d’un recueillement et
dépôt de gerbes devant le monument
aux morts à l’ancien cimetière, rue de
Vaujours.
Georges GUILBERT
de voiries et de réseaux
Lundi 15h-17h et vendredi 10h-12h
Réservations auprès de Bulle Bardoux au
01.43.02.01.95. ou 06.27.12.39.53. Courriel :
[email protected]
Samedi 10h-12h sur RDV
centres de vacances
prévention de la délinquance
Aide et Actions
L’association organise une
soirée dansante avec le groupe
Sakplastiks, vendredi 6 mars dès
20h, à l’Ancienne Piscine.
Mardi 15h-17h et jeudi 10h-12h
Serge LE BOZEC
Citoyenneté, commémorations,
Séjour vacances de printemps
Les inscriptions sont ouvertes pour le
séjour à Sciotot, qui se déroulera du
14 au 23 avril prochain. La ville propose aux jeunes Livryens de 6 à 11 ans
et de 12 à 14 ans un séjour riche en
activités sportives : voile, char à voile,
équitation, entre autres, et plus sage,
la découverte du patrimoine culturel
et naturel de la région Cotentin.
Action sociale, personnes âgées
Pascal POPELIN
Mardi 10h-12h et mercredi 15h-17h
A noter…
Jeanne SULTAN-MAUPAS
Adjoints au maire
Finances, affaires économiques
Le plan a également été revu, les stations de la ligne des Coquetiers (T4) ont
été intégrées, le format est un peu plus
grand, plus lisible, avec plus de renseignements pour qui veut se situer dans
la commune.
État-Civil
Soirée Saint-Patrick
En association avec le groupe
country Carole&Co, l’association
« CAP Culture et Loisirs » organise
samedi 21 mars à 20h30 à la salle des
fêtes, une soirée dansante pour célébrer la Saint-Patrick. Au programme :
animations et danses irlandaises.
Renseignements et réservations
au 06.32.79.59.10.
Loisirs 3e âge
Les activités du mois
Après-midi jeux de société et
d’adresse, au club Emile-Guichard,
mercredi 4 mars à 14h30
Séance cinéma « Découverte
du monde : Le Laos », au cinéma
Yves-Montand, lundi 9 mars à 14h
Concours de belote,
au club Emile-Guichard,
mercredi 11 mars à 14h15
Une journée à Troyes,
jeudi 19 mars
Goûter dansant, mercredi 25 mars,
au club Emile-Guichard à 14h30
Travaux manuels, lundi 30 mars,
au club Emile-Guichard à 14h30
MARIAGES
Jean NUNG et Qin ZHANG
Guillaume MERCEY et Bérénice VINCENT
Christian PEPIN et Miora RANDRIANASOLO
Guillermo REINA GONZALEZ
et Leydy LOZANO SANDOVAL
Sébastien MENDES
et Suleima BATISTA DE OLIVEIRA
Marc D’EMILIA et Carole BROUET
NAISSANCES
Nissa AYGUN
Mary CARPENTIER
Mateï FAGOTIN
Florin BATIN
Vadim FONTAINE - TCHERMNYKH
Lenny CHAINEY
Azad VURAL
Ewen BUCHIN
Lyna NAILI
Antoine BOUR
Adem ZIANE
Yassin RAMDANI
Maïlou RECLUS
Maïssa LOUICHE
Kilyan ABDI
Elyne BILLON
Soraya AIT GHERGHERT
Soumba DIAWARA
Marine DIJOUX
William GARODEL
Noham BONITEAU
DECES
Marie VAUDELLE
Ginette LUCAS
« Le café des âges »
En partenariat avec le lycée Henri-Sellier de Livry-Gargan et le lycée Hélène
-Boucher de Tremblay-en-France, la
FARPA (fédération des associations de
retraités et des personnes âgées) organise le 9 avril prochain une rencontre
débat avec les lycéens autour du « Café
des âges ». Le thème de discussion portera sur les outils de communication
aux 20e et 21e siècles.
De 14h à 17h. Salle des fêtes municipale.
Pour tous renseignements
complémentaires, contacter Odile Pérez
Tél. : 01.43.88.38.83.
mars 2009 Le Magazine 19

Similar documents

LUcie AUbrAc donne son nom AU noUveAU coLLège - Livry

LUcie AUbrAc donne son nom AU noUveAU coLLège - Livry Le Magazine à bon port : Si vous ne recevez pas le magazine municipal régulièrement dans votre boîte aux lettres, n’hésitez pas à le signaler en mairie au 01 41 70 88 00 ou en contactant le service...

More information

de l`été - Livry

de l`été - Livry écoles du mois de juin, le feu d’artifice du 13 juillet commémorera cette année la centième édition du tour de France. Il sera tiré au parc des sports A.-M.-Vincent, et sera suivi du bal à la caser...

More information