4 pages a5 - Parti de Gauche de Côte-d`Or

Comments

Transcription

4 pages a5 - Parti de Gauche de Côte-d`Or
VIVRE EN CÔTE D’OR,
AUJOURD’HUI ET DEMAIN
Dans le département et notamment
à Dijon, il est urgent d’agir aux côtés
des citoyens, pour aider et soutenir
celles et ceux qui font vivre le tissu
humain, économique, social et culturel : Nos artisans, petits commerçants, acteurs de la vie socioculturels et agriculteurs de proximité.
ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES—22/29 MARS 2015—CANTON –DIJON V
Ne les laissons pas détruire par le
marketing business, pompe à fric incarnée par les grandes surfaces
commerciales.
Le recul du niveau de vie des classes populaires et les faillites commerciales, (Coiffeurs, petits restaurants et commerces d’habillement),
sont liés.
Augmenter les salaires, retraites et
minimas sociaux revitaliserait ce
secteur et créerait de l’emploi.
LISTE CITOYENNE
Des associations agissent pour :
NOTRE SOUTIEN AUX
ASSOCIATIONS
La majorité municipale de Dijon :
PS-EELV-MODEM-MUP, a détruit le
Crédit Municipal (banque publique
sociale et solidaire), pour utiliser son
capital social (65 millions d’euros) et
payer ses dettes toxiques avec de
l’argent destiné aux Dijonnais dans
le besoin.
126 emplois supprimés, 15 000 usagers traités comme de vulgaires
marchandises.
J. L. BELLAY
� La transparence des emprunts
toxiques, l’utilisation des fonds sociaux du Crédit Municipal pour les
familles et jeunes démunis, les 20
000 personnes sous le seuil de
pauvreté et les 12 000 chômeurs
Dijonnais.
� Que le service de l’eau géré par la
Lyonnaise des Eaux qui fait payer
le m3 au Dijonnais 4,15 €, l’un des
plus élevé de France, soit mis en
Régie Publique. Ce qui permettrait
une économie de 37 % du prix à
payer.
Remplaçante
�
11 et 18 mars à 18 h
�
Bourroches, Mairie annexe
LISTE CITOYENNE
Soutenue par le
Site : http//21.lepartidegauche.fr/
Dons en chèque (déduction fiscale de 66%) à M.AMALRIC, mand fin de GUNTHER et MANGIONE Dijon V adresser à Michel AMALRIC 15, rue Pierre de Bauffremont—21160 MARSANNAY-LA COTE
4
Ne pas jeter sur la voie publique - R.C. 015 650 955 B DIJON
(32, Bd Eugène Fyot)
Salle Zermati
(2, cour des Frères, côté gauche école Tivoli)
D. MANGIONE
S. GARNIER
Remplaçant
omme sous l’ère Sarkozy, le
gouvernement
Va l l s Hollande sape les fondements de notre République et son
pacte social.
L’alternance sans alternative a
assez duré !
RENCONTRES AVEC LES CANDIDATS
9 et 16 mars à 18 h
M.C. GUNTHER
les collégiens, les handicapés, les
retraités, les plus démunis qui seront
les premiers touchés par cette volonté de nous faire payer leur dette.
Elle s’accompagne d’une réforme
territoriale qui ne dit pas ses objectifs : éloigner les citoyens des
centres de décisions et mettre en
Nous refusons de subir l’impasse
concurrence les territoires, ce qui
économique, sociale, démocratiaura pour conséquence la fin des
que que les libéraux de
services publics de proxitous bords tentent d’immité (fermeture de l’Hôpital
poser, en piétinant la sou- POUR NE PLUS Général, de bureaux de
SUBIR
veraineté des peuples.
poste…) ou leur privatisa(Utilisation du 49-3 pour
tion au seul bénéfice de
STOP
imposer sans vote la loi
quelques actionnaires
L’AUSTÉRITÉ ! (Service de l’eau dijonnais,
antisociale MACRON)
parking du CHU et du cenNous devons rompre
tre-ville,
déchets
de l’agglomération
avec la politique d’austérité qui
dijonnaise, Tram…)
conduit une partie croissante de la
population à l’appauvrissement.
Un vrai changement au Conseil
départemental ne sera possible
En Côte d’Or, la baisse des dotaqu’en impliquant les citoyens
tions de l’Etat s’élèvera à 28 millions
dans les décisions collectives.
d’euros d’ici 2017 !
Elle conduira à affaiblir les missions
sociales du département ; ce sont
Construisons une majorité citoyenne, écologique, sociale et solidaire !
CUMULS DE MANDATS, DE POUVOIRS, D’INDEMNITÉS
= ÇA SUFFIT !
REJETER LA RÉFORME TERRITORIALE DÉVASTATRICE
16 mesures exemplaires pour ne plus subir
Contre les politiques d’austérité,
contre le GMT (Grand Marché
Transatlantique) !
Pour une économie sociale et solidaire.
1. Contribuer à financer un service
public de l’aide à domicile, de
qualité et de proximité, avec des
personnels qualifiés.
2. Déclarer la Côte d’Or « territoire
hors GMT ».
3. Refuser les logiques de projets
de prestiges, apporter des aides
financières et techniques à l’emploi social utile. Telles les sociétés coopératives.
4. Maintenir et développer les services publics. Ils sont créateurs de
richesse et d’emplois
Un bouclier sanitaire et social
contre les inégalités !
5. Mise en place d’un service des
Urgences Extrêmes pour les interventions en cas d’accident,
d’AVC, d’infarctus.
Ouverture d’un héliport d’urgence
à Longvic.
6. Contribuer à re-médicaliser les
territoires en ouvrant des dispensaires et des maisons de soins
de proximité.
7. Agir contre la loi MACRON qui
brise la mission sociale des offices HLM et les privatise; faire
respecter la loi de 25 % de logements sociaux.
(A Dijon, seulement 13.6% ).
L’Éducation
8. Augmentation de la dotation des
collèges.
9. Gratuité des transports scolaires
et intercommunaux, densification
du réseau Transco.
10.Contribuer à la gratuité de la restauration scolaire, favoriser les
produits locaux et de qualité.
La transition écologique en
Côte d’Or.
11.Aider l’agriculture paysanne de
qualité, notamment biologique, et
les circuits courts de distribution.
12.Promouvoir la rénovation des bâtiments publics et des habitations
individuelles et collectives
(isolations thermiques, phoniques
et insalubrité).
13.Conditionner les marchés publics, les aides aux entreprises et
services, à des exigences sociales, éthiques et écologiques.
14.Agir contre les grands projets
d’extension urbaine qui détruisent
les terres utiles.
Implication citoyenne dans les
décisions collectives !
15.Consulter les citoyens par référendum ou tout autre moyen démocratique chaque fois qu’un
projet engagera l’avenir de la population.
16.Lutter contre toutes discrimination d’origine, de genre ou d’orientation sexuelle, notamment
pour l’agrément d’adoption.
AU SERVICE DU PEUPLE OU
CARRIÈRES FINANCIĖRES ?
Il faut redonner aux citoyens le
pouvoir qui leur a été confisqué :
Conseillers généraux plus viceprésidents de communauté urbaine, plus adjoints au maire de grande ville (Dijon), ou encore Président du département et député.
Soit autant d’indemnités et de pouvoirs accumulés.
POUR CELA UN NOUVEAU
STATUT DE L’ÉLU S’IMPOSE :
PENDANT CE TEMPS :
Des milliers de militants associatifs,
bénévoles, mettent toute leur énergie, leur dévouement, leur temps,
leur argent au service de nos
concitoyens.
POUR L’EXEMPLE :
Comme les autres élus départementaux ceux de la liste citoyenne recevront chaque mois, par
l’Etat, une indemnité de 2 251 €.
xSalariés ou retraités ces élus
ne conserveront que le strict
montant correspondant aux
dépenses occasionnées pour
assurer leur mandat.
xLe reliquat sera versé à des organisations d’œuvres sociales
(Resto du cœur, Secours Populaire…°
La liste citoyenne veut porter une
image saine de l’action politique
pour réconcilier les citoyens avec
leurs élus.
L’abstention n’est pas une
protestation ni la solution.
Agir, refuser de subir,
2
c’est VOTER
xInterdire
les cumuls de mandats
xPermettre à tout citoyen d’être élu
du peuple : garantir le retour à
l’emploi ou son aménagement
pendant la durée du mandat.
xDonner pouvoir aux citoyens de
révoquer, dès la mi-mandat, tout
élu qui ne respecterait pas ses
engagements.
La pauvreté est un fléau inacceptable alors que les profits financiers prospèrent comme jamais.
Qui en profite ?
Les richesses détenues par 1 % des
personnes les plus riches dépasseront bientôt celles des 99 % restantes. (Source : ONG.Ofam)
Les gros actionnaires du CAC 40
vont engranger près de 17 % de
plus (depuis le 1.01.2015) sur les valeurs boursières qu’ils détiennent en
milliards d’euros.
3