Mutations 2010

Comments

Transcription

Mutations 2010
direction
180 - juillet/août 2010
6/10
les personnels de direction de l’éducation nationale
Mutations
2010
syndicat national des personnels de direction de l’éducation nationale
UNSA
▼
SNPDEN
21 RUE BÉRANGER
75003 PARIS
TÉL. : 01 49 96 66 66
FAX : 01 49 96 66 69
MÈL : [email protected]
sommaire
Directeur de la Publication
PHILIPPE TOURNIER
Rédactrice en chef
FLORENCE DELANNOY
Rédactrice en chef adjoint
ISABELLE POUSSARD
Secrétaire de rédaction
JOËLLE TORRES
Commission pédagogie:
ISABELLE BOURHIS
Commission vie syndicale:
JOËL OLIVE
6
8
9
17
Commission métier:
PASCAL BOLLORÉ
Commission carrière:
PHILIPPE VINCENT
Sous-commission retraités:
PHILIPPE GIRARDY
Conception/Réalisation
JOHANNES MÜLLER
Publicité
ESPACE M.
TÉL. 04 92 38 15 55
Chef de Publicité
FABRICE MAURO
25
DIRECTION N° 180
MIS SOUS PRESSE
LE 25 JUIN 2010
ACTUALITÉS
CARRIÈRE
MÉTIER
Conseils de saison
Contre Darwin…
Etre personnel de direction et parent de jeunes enfants
Abonnement
100 € (10 NUMÉROS)
PRIX DU NUMÉRO : 10 €
Les articles, hormis les textes
d’orientation votés par les instances
syndicales, sont de libres contributions au débat syndical qui ne sont
pas nécessairement les positions
arrêtées par le SNPDEN.
35
2
4, 5
116
ÉDUCATION ET PÉDAGOGIE
Le conseil pédagogique : « fabrique de bien commun »
Congrès des lycéens de la FIDL
Les documents Comprendre et expliquer, un nouveau concept
INDEX DES
ANNONCEURS
INCB
INDEX ÉDUCATION
ALISE
BUREAU NATIONAL
CAPN des 27 et 28 mai 2010
Mouvement 2010 en chiffres
Travailler à l’étranger
Injuste réforme
Impression
IMPRIMERIE SIC,
PARC D’ACTIVITÉS DU BEL AIR
8 AVENUE JOSEPH PAXTON
77607 MARNE LA VALLEE CDX 3
TEL. : 01 64 12 41 24
DIRECTION – ISSN 1151-2911
COMMISSION PARITAIRE DE
PUBLICATIONS ET AGENCE
DE PRESSE 0309 S 08103
ÉDITO
40
VIE SYNDICALE
Il était une fois, dans le SNPDES, la « vie syndicale »
Tribune libre
46
QUESTIONS - RÉPONSES
Questions des parlementaires, réponses des ministres
Questions-réponses parues dans Direction en 2009-2010
Toute reproduction, représentation,
traduction ou adaptation, qu’elle
soit partielle ou intégrale, quel
qu’en soit le procédé, le support
ou le média, est strictement interdite sans autorisation écrite du
SNPDEN, sauf dans les cas prévus
par l’article L.122-5 du Code de la
propriété intellectuelle.
50
52
RÉTRO
MUTATIONS 2010
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
3
▼
Les ombres
de « l’équité »
Philippe
TOURNIER
édito
Il est […] curieux
de « rassurer les
marchés », dont
l’horizon n’excède
guère le mois, avec
des mesures étalées
sur dix ans mais il
fallait montrer
que la France ne
manquerait pas au
défilé des nations
rognant les droits
sociaux.
6
La France
s’est ainsi dotée
d’un système très
complexe composé
de strates déposées
par l’histoire sociale.
Secrétaire général
On dit souvent que notre époque
tend à sacrifier le long terme au court
terme. Nous venons d’en avoir une
démonstration magistrale à l’occasion des annonces sur la « réforme des
retraites ». Cette dernière expression
renvoie à l’idée de quelque chose de
pérenne et elle porte mal son nom. Il
s’agit avant tout d’une opération de
communication destinée à « rassurer
les marchés » par des mesures dont
ils raffolent ordinairement : la baisse
du salaire des fonctionnaires et le
report de l’âge du départ en retraite
des salariés. Il est d’ailleurs curieux de
« rassurer les marchés », dont l’horizon n’excède guère le mois, avec des
mesures étalées sur dix ans mais il fallait montrer que la France ne manquerait pas au défilé des nations rognant
les droits sociaux. Avec prudence
cependant : il ne faut pas non plus
affoler lesdits « marchés » (qui changent souvent et facilement d‘avis) par
des désordres sociaux trop visibles. Le
gouvernement a ainsi louvoyé dextrement, lançant des hypothèses noires
à dessein, laissant traîner des rumeurs
à moitié démenties, soufflant le chaud,
soufflant le froid jusqu’au dernier
instant. Les annonces du 16 juin, si
injustes et peu pérennes soient-elles,
ont été ainsi mesurées par beaucoup
à l’aune du pire qui, effectivement,
n’était pas au rendez-vous : pas de
passage à 25 ans dans la Fonction
publique ou pas de remise en cause
de la réversion pour prendre deux
mesures qui auraient durement affecté
les personnels de direction. Mais faut-il
en être soulagé pour autant ?
L’UNIFICATION
PAR LA SOLIDARITÉ
Le thème récurrent des réformes
des retraites dans notre pays est
« l’équité » (du moins entre salariés
puisque manifestement plus de mode
entre capital et travail : les salariés
supportent 85 % des efforts promis).
Elle consisterait à aligner le public
sur le privé feignant d’oublier comment et pourquoi s’est construit ce
ménage à trois (puisque s’y ajoutent
les « régimes spéciaux »). En effet,
au pays de Descartes, le système de
retraites n’a pas été une construction
planifiée mais un empilement périodiquement harmonisé. Longtemps,
en effet, la France républicaine s’est
caractérisée par un important retard
social : ce qu’on appelle le « programme de la Résistance », qui fonde
la logique de notre protection sociale,
était d’abord un rattrapage (inspiré
du rapport Beveridge). S’il existait
déjà bien un « code des pensions »
pour les fonctionnaires (créé sous le
Second Empire à partir de pratiques
émergées dans l’administration
royale d’où le nom de « pensions »),
notre pays resta longtemps dépourvu
de système de retraites si ce n’est
sous la forme d’une capitalisation
précaire par les innombrables rentiers
d’avant 1914, souvent très modestes.
Après la guerre, l’instabilité monétaire
plongea nombre d’entre eux dans
la misère et contraignit à se doter
progressivement d’un réseau de
« caisses » plus ou moins volontaires,
aux cotisations et aux mécanismes
différents. En 1945, l’institution d’une
retraite « de base » ne se substitua
pas aux régimes préexistants et n’entraîna donc pas d’unification (contrairement au projet initial). La France
s’est ainsi dotée d’un système très
complexe composé de strates déposées par l’histoire sociale mais sans
réellement choisir entre les grands
modèles initiés par les pays voisins :
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ ÉDITO
le « mutuellisme » britannique et le système
allemand. Les Anglais considérèrent très vite
que seule la prise en charge des « indigents »
relevait de l’action publique et le reste de l’initiative individuelle. Les ouvriers britanniques
se sont ainsi construit un système « mutuelliste », un peu comme si c’était la MGEN qui
nous versait nos retraites : on oublie d’ailleurs
souvent que nombre de « fonds de pension »
anglais et américains sont dirigés par des
syndicalistes (comme, chez nous, ils président des « caisses » qui doivent s’équilibrer).
A l’inverse, l’Allemagne, pionnière en matière
de droits sociaux en Europe, fonda dès les
années 1880 un système complet d’assurances sociales incluant des retraites basées
sur le principe, alors révolutionnaire, d’une
cotisation versée à parité entre patrons et
salariés. Le système allemand, qui a profondément influencé toute l’Europe, s’appuie sur
deux notions : l’obligation et l’universalité.
Ces digressions n’ont pas pour but de
vous faire un cours sur l’histoire des retraites
(pour cela on peut consulter celle qui se trouve
sur www.info-retraite.fr, rubrique « découvrir »)
mais de souligner trois choses : notre système
est le fruit d’une histoire qu’on ne pourra pas
balayer ; son caractère hétérogène n’est pas
un obstacle à l’équité ; il est unifié par une idée
commune : la solidarité.
LE FAUX « BON SENS »
Évidemment, tout système d’assurance
sociale est basé sur l’idée de solidarité : dans
le système allemand, c’est la solidarité obligatoire comme peut l’être l’impôt ; dans le
« mutuellisme », c’est la solidarité au milieu
des égoïsmes. En France, la solidarité prend
forme au travers d’une notion qui est la base
même du système de retraites : la « répartition ». Elle lie intrinsèquement ceux qui
reçoivent à ceux qui contribuent qui, euxmêmes, ne recevront pas ce qu’ils ont versé
mais ce que verseront ceux qui suivent et ainsi
de suite. Cette solidarité intergénérationnelle
se traduit fort prosaïquement par la question
du rapport entre ce qui est versé et ce qui est
reçu. Or, plus la vie s’allonge, plus la question s’aiguise : l’élargissement du nombre de
cotisants (dont, entre autres, l’allongement de
la durée de cotisations mais aussi l’augmentation du taux d’activités ou de la contribution des entreprises) est un passage dont on
ne voit pas très bien comment il pourrait être
contourné (à moins d’augmenter les cotisations ou de baisser le montant des pensions :
ni l’une, ni l’autre ne sont des revendications
syndicales !). Mais, au-delà de l’énoncé général, il y a de très diverses façons d’aborder
cette question ! On le voit actuellement avec
deux propositions qui peuvent à première vue
sembler de bon sens mais qui ne le sont pas
tant que cela : l’augmentation de cotisations
dans la Fonction publique et le report de l’âge
de la retraite.
La première peut apparaître comme une
mesure « juste ». Elle le serait si son objet était
bien d’améliorer le financement des retraites
mais, malgré l’apparence, il n’en est rien. Le
passage de 7,85 % à 10,55 % est, en fait,
une baisse des salaires des fonctionnaires
de 3 %. C’est surtout un message aux « marchés » : l’argent économisé servira en réalité à
diminuer le déficit en allégeant la masse salariale effectivement versée. Il ne s’agit pas là
de regretter l’absence de « caisse des fonctionnaires » mais de constater que cet effort
ne sert aucun objectif identifié de solidarité.
Évidemment, en disant cela, il est aisé d’être
suspecté d’un égoïsme teigneux d’autant que
l’affaire est conduite d’une façon habilement
rendue anesthésiante (par exemple, en dix
ans, la plupart des personnels de direction
auront eu une mutation ou une promotion qui
« noiera » la visibilité de cette baisse).
Après la mise en scène complaisante du
débat intragouvernemental sur le choix entre
62, 63 ou 65 ans, le report de l’âge de la retraite
légale de 60 à 62 ans a pu finir par apparaître
comme modéré. Cependant, pour beaucoup,
en particulier pour ceux qui ont fait des études
longues, ce sera en réalité un report à 67 ans :
d’ailleurs qui, bientôt, aura commencé à cotiser à 20 ans ? Mais c’est surtout feindre qu’allonger la durée des cotisations et repousser
l’âge de la retraite seraient choses liées. Outre
que cela est un peu surréaliste dans un pays
où l’emploi des seniors est un des plus faibles
en Europe, c’est surtout une atteinte à une
valeur qui aurait dû être chère à un gouvernement « libéral » : le droit de choisir ! Pourquoi
n’aurait-on pas le droit de choisir de partir à 60
ans, surtout que ce choix est déjà lourdement
pénalisé par une décote pour ceux qui n’ont
pas toutes leurs annuités ? En 2003, la justification de cette décote n’était-elle pas qu’il y avait
allongement sans report ? En bonne logique, il
faut alors maintenant la supprimer. Tiens, c’est
curieux, Éric Woerth a oublié ce passage…
Les mesures phares de cette « réforme
des retraites » sont surtout des balises idéologiques (sans doute est-ce l’approche des
vacances qui m’inspire cette image maritime…) car force est de constater qu’elle ne
répond pas à la question qui la justifiait : comment verser des pensions d’un bon niveau à
des retraités qui en profitent de plus en plus
longtemps sans être écrasés par une contribution excessive qui finirait par saper l’idée
de répartition ? Cette réforme n’avait manifestement pas cette ambition et a d’ailleurs une
espérance de vie modeste déjà fixée par ses
initiateurs : entre huit et dix ans. Rien ne peut
d’ailleurs être durablement réglé tant que le
dogme de ne rien demander aux entreprises
ne sera pas revisité. En attendant, c’est la politique des « rognures » qui peuvent paraître de
moindres maux mais qui, superposées (âge
légal, durée de cotisation, prélèvements),
représentent un effort très significatif que l’on
veut nous imposer pour ne rien régler.
Mais que tout ceci ne gâche pas vos
vacances : je vous les souhaite bonnes et
reposantes.
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
Notre système
est le fruit d’une
histoire qu’on ne
pourra pas balayer ;
son caractère
hétérogène n’est
pas un obstacle à
l’équité ; il est
unifié par une idée
commune :
la solidarité.
L’argent économisé
servira en réalité
à diminuer
le déficit
en allégeant
la masse salariale
effectivement
versée.
C’est surtout une
atteinte à une valeur
qui aurait dû
être chère à
un gouvernement
« libéral » : le droit
de choisir !
7
▼
Bureau national des mercredi 9 et jeudi 10 juin 2010
Un an déjà ! Le moment pour…
bureau national
• Revisiter les missions de chaque membre du BN
• Réfléchir à une nouvelle organisation des CSN
• Se préparer à une rentrée qui s’avère déjà chaotique
8
Le Bureau national issu des
élections du congrès de Biarritz
a (déjà !) un an. Chaque membre
a donc pu dresser un premier
bilan de fonctionnement. Ce fut
une année intense pour l’ensemble des commissions qui
ont été fortement sollicitées par
l’actualité syndicale et par le
fait que nous sommes de plus
en plus reconnus par les décideurs politiques de tous horizons et par la presse comme
un pôle d’expertise.
pas de mandats de façon à mûrir
nos positions. Pour conjuguer
ces deux objectifs, il apparaît
nécessaire de différencier le CSN
de novembre et le CSN de mai à
la fois dans leur forme et dans la
durée. Le CSN de novembre, plus
court, permettrait aux 240 élus de
traiter de l’actualité à partir d’un
échange collectif. Le CSN de mai
serait celui de l’approfondissement avec un temps de travail
en commissions aussi développé
que celui d’un congrès.
vice public. S’abritant sous un
voile de concertation pour mieux
refuser la négociation, le pouvoir
politique énonce méthodiquement ses décisions.
Ainsi la quasi-totalité des
membres du BN ont eu à participer aux délégations du SNPDEN
et à rédiger un compte rendu ou
une analyse dans Direction. Mais
l’intensité des sollicitations et
du travail à fournir a contribué à
souder un Bureau national marqué initialement par un renouvellement important, ce qui était
déjà un vrai challenge. Chacun
a ainsi pu trouver toute sa place
et on peut se réjouir de l’initiative
qui a conduit à renforcer de 5
élus suppléants les 28 membres
qui traditionnellement composent
ce Bureau national. La charge de
travail le justifie amplement. Il
appartient d’en tenir compte pour
redessiner les contours des dossiers que chacun a en charge.
Dans le même esprit, chaque
fois que le BN sera étendu aux
SA et SD, la rencontre se tiendra dans la même journée afin
de renforcer la spontanéité de
l’échange. Enfin, ce sera désormais un binôme qui aura en
charge le suivi des académies ; il
s’agit là encore de renforcer les
connexions locales et nationales.
Simultanément, il faudra
que les personnels de direction
veillent fermement à ce que la formation des professeurs stagiaires
ne s’exerce pas au détriment des
élèves et que les dispositifs académiques retenus ne fragilisent
pas ces personnels dans leur mission première. C’est le sens des
consignes qui ont été transmises
aux adhérents.
DES NOUVEAUTÉS
Mais quelles que soient les
satisfactions, dresser un bilan,
c’est aussi réfléchir à améliorer
constamment l’efficacité de notre
outil syndical pour qu’il soit toujours plus visible, créatif et collectif. Un premier axe de travail
invite à réfléchir à l’organisation
des CSN avec deux objectifs :
renforcer l’espace et le temps de
l’échange y compris sur l’actualité
et approfondir la réflexion sur nos
mandats actuels ou sur les questions sur lesquelles nous n’avons
TROIS DOSSIERS LOURDS
À LA RENTRÉE 2010
Cette volonté de conforter
le caractère visible, créatif et
collectif de notre organisation
s’avère d’autant plus nécessaire
que les personnels de direction
seront confrontés à trois dossiers
lourds à la rentrée 2010. Au-delà
en effet d’une rentrée « techniquement réussie » - mais l’année scolaire dure un peu plus
que les huit ou quinze premiers
jours -, le devenir des retraites
sera en débat au parlement, les
stagiaires « non formés, en formation » seront en poste et les
choix liés à la suppression de
16.000 postes dans l’Éducation
nationale seront arrêtés.
Le 24 juin marquera évidemment la détermination du
SNPDEN-UNSA à défendre, sur
les retraites, des valeurs de solidarité et d’humanisme – mais le
débat parlementaire doit être l’occasion de poursuivre l’affirmation
de cette conviction.
Enfin, le nouveau plan social
annoncé (16.000 suppressions
de postes) illustre totalement le
caractère aveugle de la politique
mise en œuvre ; dès 2008, un
rapport (tenu secret) sur la RGPP
évoquait des scénarios qui soulignaient que la suppression de
45.000 postes constituait le butoir
de la dégradation du service et,
qu’au-delà, il fallait changer le
système. Le butoir est atteint mais
on poursuit, pour autant, une politique d’économie sans transformation. Au-delà de l’inique (95 %
des suppressions ont lieu dans
le public), c’est l’affaiblissement
du service public qui est mis en
œuvre durablement.
Ces trois dossiers sont marqués par une approche comptable, sans se poser la question
de la pertinence des dispositions
pour les individus et pour le ser-
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
Patrick CAMBIER
Permanent
▼ ACTUALITÉS
Rapide panorama des interventions de notre syndicat
Le SNPDEN au cœur de l’actualité
DIVERSITÉ DES THÈMES
D’INTERVENTION DU SYNDICAT…
Laïcité et présence de signes religieux
dans les salles d’examen
En écho au communiqué du SNPDEN sur le
sujet :
• Dépêche AEF du 28 mai 2010 (« Crucifix dans
les centres d’examens : le SNPDEN défend
la « laïcité et la neutralité » quel que soit le
statut de l’établissement ») ;
• Dépêche AFP du 28 mai 2010 (« Bac : polémique sur la présence de signes religieux
dans des centres d’examen ») ;
• Citation du SNPDEN, via une reprise de la
dépêche AFP, dans le Courrier picard et dans
Les Echos du 28 mai (édition internet) ;
• Citation de la protestation du SNPDEN dans
Libération du 29 mai ;
• Citation de Michel Richard (secrétaire général
adjoint) dans la Lettre de l’Éducation n° 671
du 14 juin 2010 ;
• Citation du SNPDEN dans La Voix du Nord
du 17 juin : « Une petite croix sur les principes
laïcs ? »
Sur les rythmes scolaires et
sur une expérimentation dans
certains établissements
(après-midi consacrés aux sports)
Expression de Florence Delannoy (membre
du Bureau national) dans La Voix du Nord du
31 mai 2010.
Schéma d’emplois 2011-2013
Réaction de Philippe Tournier (secrétaire
général) dans une dépêche AEF du 1er juin 2010.
Moyens et difficultés prévisibles pour
la rentrée prochaine
• Expression dans Le Télégramme du 31 mai
2010 (Édition internet) de Philippe Vincent
(secrétaire national), de Christine Guignard
(secrétaire académique) et de Philippe
Debray (secrétaire académique adjoint) du
SNPDEN de Rennes : « Le ras-le-bol des
personnels de direction » ;
• Réaction de Philippe Labiausse (secrétaire
académique de Reims) dans L’Union du
16 juin : « Les profs s’inquiètent (déjà) pour
la rentrée ».
Témoignage sur le métier
Témoignage de Philippe Debray (SA adjoint de
Rennes), dans Ouest-France du 2 juin 2010, sur
les contraintes et les difficultés du métier : « Des
chefs d’établissement de plus en plus tiraillés ».
Effets de l’assouplissement
de la carte scolaire
• Echos des premiers résultats de l’enquête du
SNPDEN dans Direct Lille du 2 juin 2010 (« Carte
scolaire et ghettoïsation ») et dans Le Progres.fr
du 7 juin 2010 (« Moins de mixité sociale ») ;
• Citation dans la revue hebdomadaire du
SNUIPP-FSU, Fenêtre sur cours, du 7 juin
2010 ;
• Un article dans le magazine L’Enseignement
public de l’UNSA-Éducation de juin 2010.
Violence à l’école
Citation de Michel Richard (secrétaire général adjoint) dans Éducation Magazine n° 5 (mai/
juin 2010 – la revue des Parents et des enseignants des éditions Fabert) qui consacre un
cahier central à la violence scolaire : « Protéger
les établissements ».
Organisation de la fin
de l’année scolaire
• Expression de Philippe Tournier (secrétaire
général) dans une dépêche AFP du 11 juin
2010 : « Vacances avant l’heure dans les collèges et lycées : un peu plus de cours en juin » ;
• Reprise de la dépêche AFP dans le journal
L’Alsace du 16 juin : « Le bac écrase le mois
de juin ».
Prime de fonction et de résultats (PFR)
Réaction du secrétaire général suite aux dernières propositions de la direction de l’Encadrement dans une dépêche AEF du 2 juin : « Prime
fonction résultats : ID et le SNPDEN dénoncent
des propositions insuffisantes ».
Absentéisme et suppression
des allocations familiales
Interview de Joël Olive (secrétaire national)
dans le journal télévisé de M6 le 16 juin.
Projet de réforme sur les retraites
Réaction du SNPDEN dans une dépêche de
l’AEF du 16 juin 2010.
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
9
ACTUALITÉS ▼
La direction de l’Encadrement a adressé une lettre au SNPDEN sur l’état de ses propositions
dans le cadre des négociations. Le CSN de mai a étudié ces propositions (voir Direction
179, page 43 et suivantes) et c’est à partir des motions adoptées qu’a été élaborée la
réponse du SNPDEN
Négociations : la réponse du SNPDEN
à la direction de l’Encadrement
Monsieur le Directeur,
À l’issue d’une série de réunions qui
se sont poursuivies tout au long de l’année, vous m’avez adressé un courrier le
14 mai dernier où vous présentiez vos
propositions et sollicitiez la position de
notre organisation à ce sujet.
Le SNPDEN accueille favorablement le principe d’un agenda social
annuel, dont le champ serait fixé par une
convention cadre signée avec Monsieur
le Ministre. Cet agenda social permettrait
d’aborder des questions portant notam-
10
ment sur la gouvernance des EPLE et
dans les EPLE, l’évolution de nos missions et ses implications statutaires, le
recrutement, la formation en particulier
continue, l’impact d’éventuelles évolutions de l’architecture institutionnelle
autour du socle commun, la convergence
des corps d’encadrement, la qualité des
conditions d’exercice et des outils de travail mis à notre disposition, le suivi de la
charte des pratiques de pilotage, l’évolution du réseau des établissements, les
systèmes d’information dont les modalités actuelles de développement suscitent
une tension sur laquelle nous ne cessons
d’alerter.
Le périmètre de cet agenda devrait
également inclure la poursuite des discussions autour du classement des établissements, de l’évolution des ratios
de promotions et des rémunérations,
notamment la mise en place de la PFR.
Sur ce point, les propositions formulées
dans votre courrier du 14 mai ne peuvent
nous satisfaire.
La rationalisation de la partie « F »
est un objectif dont certains éléments
essentiels peuvent être atteints dès main-
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ ACTUALITÉS
tenant. Cette rationalisation, qui semble
faire accord sur son principe, consiste en
une détermination de cette part de la PFR
selon deux entrées : l’emploi et la catégorie de l’établissement. Or, dans cette
perspective, alors que les chefs d’établissement de collège et lycée professionnel
de 4° catégorie sont légitimement alignés
sur ceux des LEGT, il est incompréhensible que leurs adjoints ne le soient pas.
De plus, l’effort fait sur les niveaux
d’entrée n’est pas suffisant même si notre
demande a été partiellement reprise. Si
l’on souhaite recruter un corps de personnels de direction qui réponde aux
missions qui sont les siennes aujourd’hui
et à celles qui seraient peut-être les
siennes demain, son niveau attendu de
qualité nécessite qu’un différentiel financier soit immédiatement perceptible pour
les personnels qui s’y engagent.
Enfin, alors que le décret qui fonde
la PFR fixe le « un » de la part F à
2.900 euros annuels, nous renouvelons
notre demande que la part « F » soit
convertie dans le nouveau système en
multiples à une décimale, par exemple
en « pas » réguliers de 0,3.
La satisfaction de ces premières propositions ne nécessiterait pas de ressources
nouvelles mais une modification de l’af-
fectation de celles déjà mobilisées. En
revanche, notre objectif est que cette part
« F » soit globalement accrue d’un quart,
ce qui permettrait de parachever sa rationalisation : en ne mentionnant pas cette
perspective, votre courrier n’indique pas
si cela signifie que la satisfaction de cette
revendication est écartée ou reportée dans
le cadre d’un phasage de gestion.
Par ailleurs, l’instauration d‘une nouvelle part « R » plafonnée à 3.000 euros
ne soulève pas d’objection dès l’instant
que les modalités d’attribution seraient
l’objet d’un accord dans le cadre de
l’agenda social. En revanche, le fait
qu’elle soit fixée, dans un premier temps
en moyenne à 330 euros nous semble
pour le moins surprenant : quels cadres
accepteraient que leur résultat moyen
puisse être estimé à 27,50 euros mensuels ? Si l’obstacle à la mise en place
significative de cette part « R » est la
faiblesse des ressources mobilisables,
nous regrettons qu’il n’en ait pas été
tenu compte dans les modalités de son
déploiement comme nous le demandions.
Ainsi, non seulement créer le « R » de
cette manière ne peut pas être accepté par
nos collègues mais cela est susceptible
d’affecter la crédibilité même du dispositif
par le caractère individuellement dérisoire
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
d’un tel montant moyen. Vous mentionnez que la reconnaissance de la manière
de servir passe aujourd’hui par d’autres
aspects de gestion de carrière ayant des
conséquences financières : y ajouter une
part « R » d’emblée illisible obèrera durablement sa portée. Il nous semble préférable, dans ces conditions, de dissocier
le principe et la mise en œuvre. Celle-ci
ne doit se faire que lorsque les conditions
financières permettront de lui donner un
sens que la précipitation altérerait peutêtre de façon irréversible.
Le SNPDEN souhaite, comme il
l’a toujours fait, s’inscrire dans un dialogue social continu. C’est d’ailleurs
son interruption qui avait conduit notre
organisation à appeler à une manifestation nationale, en novembre 2006, qui
a permis d’ouvrir une étape nouvelle
dans nos relations à l’issue des accords
de janvier 2007. Nous vous confirmons
notre volonté de poursuivre dans cette
voie dès l’instant où elle place notre institution, comme nos collègues, dans une
perspective de progrès.
Philippe Tournier
Secrétaire général
SNPDEN
11
ACTUALITÉS ▼
RETRAITES 2010 :
DERNIÈRES INFORMATIONS
Au moment où ces lignes sont bouclées, Éric
Woerth vient juste de présenter le projet de loi sur
les retraites pour la Fonction Publique. En voici les
principales mesures :
• L’âge légal de départ est porté à 62 ans en 2018,
par augmentation de 4 mois par an à partir du
1er juillet 2011 (Ex. : + 4 mois pour ceux nés à partir du 1er juillet 1951) ;
• Augmentation de la durée de cotisation jusqu’à
41,5 ans en 2020 ; 41 + 1 trimestre pour les générations 1953 et 1954 puis un palier, selon l’espérance de vie ;
• Alignement du taux de cotisation sur le privé (de
7,85 % à 10,55 %) sur 10 ans (+ 0,27 % par an) ;
• Fermeture du dispositif de départ anticipé sans
condition d’âge pour les parents de 3 enfants
ayant 15 ans de service mais maintien pour les
parents ayant déjà 3 enfants en 2012 ;
• Recul de 2 ans de l’âge de départ pour les professions dites « actives », 52 et 57 ans ;
• Recul du droit « à taux plein » sans condition de
65 à 67 ans ;
• Maintien du calcul de la pension sur les 6 derniers
mois d’activité et des conditions de la pension de
réversion.
actualités
L’ensemble du projet du gouvernement (discours,
dossier de presse et synthèse) est consultable sur
www.retraites2010.fr/projet-du-gouvernement-relatif-la-reforme-des-retraites.
Pour le SNPDEN, « même si les annonces
ne confirment pas les scénarios les pires », « les
12
MASTERISATION,
C’EST ENCORE
ET TOUJOURS NON
Alors que la réforme sur le
recrutement et la formation des
enseignants doit entrer en vigueur
à la rentrée, les syndicats revendiquent toujours avec force son
retrait et, depuis les premières
discussions autour des projets
de texte sur la masterisation,
cette réforme à marche forcée a
finalement toujours fait l’unanimité
contre elle.
Après le CTPM du 19 mai au
cours duquel les syndicats ont
voté contre le projet de décret
statutaire en résultant, des recours
successifs ont à présent été déposés au Conseil d’État. C’est ainsi
que plusieurs syndicats de la FSU
ont demandé le 2 juin un recours
en annulation, assorti d’un référésuspension, contre la circulaire,
publiée le 1er avril, relative à l’ac-
mesures (qui
pèsent essentiellement sur les
salariés) visent
moins à pérenniser le régime
par répartition
qu’à « rassurer
les marchés »
par l’annonce
de baisses de
salaires des
fonctionnaires
ou de report
de l’âge de la
retraite des salariés » (cf. Lettre
de Direction 102
du 15 juin).
Et même si
des recettes supplémentaires sont demandées aux
plus hauts revenus, aux entreprises et aux revenus
du capital, l’essentiel des efforts portera sur les salariés et en particulier sur les plus défavorisés (recul de
l’âge, allongement de la durée).
Le projet, qui doit être soumis aux instances
réglementaires, sera ensuite présenté au Conseil des
ministres le 13 juillet et à l’Assemblée nationale le
6 septembre.
En attendant le projet définitif et le débat à l’Assemblée nationale pour être totalement clair sur les
intentions réelles du gouvernement, la vigilance est de
rigueur et le SNPDEN encourage donc l’ensemble des
collègues actifs et retraités à se mobiliser massivement
le 24 juin pour tenter de peser sur ce projet et pour faire
en sorte d’en changer les mesures les plus graves.
cueil, l’accompagnement et la formation des professeurs stagiaires
lors de leur première année
d’exercice. Le lendemain, la
FCPE, Sud-éducation et Sauvons
l’Université ont déposé conjointement six requêtes en annulation
contre cette même circulaire ainsi
que contre des arrêtés du 5 mai
relatifs à la mise en place des
différents concours de recrutement. Selon ces syndicats, les
textes en question entretiennent
« illégalité et rupture d’égalité sur
le territoire ».
Pour sa part,
le SNPDEN, qui
s’est toujours
opposé aux projets de textes, exigeant une remise
à plat du dossier,
s’oppose encore
aujourd’hui à la
réforme (cf. articles
Catherine Petitot,
Direction 175, p
34, et 177, p 60).
« La masterisation, c’était
non, c’est non et ce sera non ! »
a déclaré, dans son discours
introductif du Conseil syndical
national de mai 2010, le secrétaire général.
Non à l’organisation du remplacement des stagiaires. Non à
la désignation de tuteurs. Non à
l’accueil des étudiants de master
sans convention avec l’université
approuvée par le CA. Non encore
à la suppression des postes que
cette masterisation implique.
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ ACTUALITÉS
NEUTRALITÉ ET LAÏCITÉ
DES CENTRES D’EXAMEN
À l’approche du baccalauréat, une
polémique est née au sein de la communauté éducative sur la présence de
signes religieux dans les centres d’examen situés dans des locaux d’établissements privés.
Le débat a, en fait, commencé dès
le 4 mai à la suite d’une question posée
au ministre de l’Éducation nationale par
un député du Nord, lors de la séance
des questions à l’Assemblée nationale.
Ce député s’inquiétait du fait que des
établissements privés de l’académie de
Lille allaient être centres d’examen pour
le service public d’éducation et s’interrogeait sur la légitimité, pour les directeurs de ces établissements, de devenir
chefs de centre, alors qu’ils ne sont pas
fonctionnaires d’État, et sur les dispositions prises par le ministère pour retirer
ou couvrir les signes religieux pendant le
déroulement des épreuves, ce sur quoi
Luc Chatel avait clairement répondu
que le recteur devait « veiller au respect effectif » du principe de neutralité
et que « les épreuves écrites comme les
épreuves orales » devaient « se dérouler
dans des salles où aucun signe religieux
extérieur ostentatoire » ne devait « être
mis en avant ». Voilà qui était pourtant
clair et l’histoire aurait dû s’arrêter là si
la direction diocésaine de l’enseigne-
Et d’ajouter que « tout annonce
que cette réforme sera un échec
cuisant… et il est probable que,
quoiqu’il advienne, en 2010, le problème de la formation des enseignants sera posé à nouveau ».
Dans cette perspective, le syndicat a par ailleurs prévu de discuter, au sein de l’UNSA-Éducation,
avec le syndicat des enseignants à
ce que pourrait être une formation
des enseignants qui ne soit pas un
retour à l’IUFM.
En attendant, en l’état actuel
de la mise en œuvre de cette
réforme bien avancée, il a, dans
le cadre d’une commission mixte
« éducation & pédagogie » et
« métier », rédigé une motion et
une annexe technique permettant
aux collègues d’avoir une position
commune sur le sujet (cf. travaux
du CSN, Direction 179 : motion 1
et annexe technique, page 75).
Le SNPDEN a prévu également
de lancer auprès des académies
une enquête d’évaluation de la mise
en œuvre de cette masterisation.
ment catholique de Paris ne
s’était pas, dans un communiqué en date du 21 mai,
insurgée de « la volonté de
certains laïcistes » de faire
retirer les crucifix et n’avait
pas revendiqué la présence
de signes « discrets » et
« sans ostentation » dans
les salles d’examen.
Une position que le
SNPDEN a aussitôt relevé
dans un communiqué en
indiquant que, « s’il était
logique que les établissements privés sous contrat
participent aux missions
de service public, y compris pour les
examens, puisqu’ils reçoivent des subventions publiques à ce seul titre », en
revanche « les principes de laïcité et de
neutralité doivent s’appliquer pendant
les examens quel que soit le statut de
l’établissement ». Cette position a été
appuyée par le secrétaire général de
l’UNSA-Éducation qui, dans un courrier
adressé au ministre, a réclamé « que les
signes religieux soient retirés » dans les
salles d’examen des établissements
afin que « soient garanties la neutralité
et l’égalité attendues » d’un tel lieu.
Le conseil syndical national du
SNPDEN, réuni les 19 et 20 mai 2010,
a été inévitablement amené au cours
des travaux de la commission « vie syn-
CONSULTATION SUR LES
RYTHMES SCOLAIRES
Pas moins d’un an pour analyser
sous toutes les coutures les rythmes
scolaires et rendre les premières conclusions ! Tel est l’enjeu fixé au comité de
pilotage de la Conférence nationale sur
les rythmes scolaires qui a été installé
officiellement le 7 juin par le ministre de
l’Éducation.
Coprésidé par Odile Quintin,
ancienne directrice générale de
l’Éducation et de la Culture à la
Commission européenne, et par le
recteur Christian Forestier, actuellement administrateur général du
CNAM, ce comité est composé
de personnalités qualifiées sur les
questions éducatives, économiques
et sociales. Parmi ses membres, on
compte notamment l’ex-secrétaire
d’État à la Jeunesse et aux Sports,
Roger Bambuck, Éric Debarbieux,
président de l’Observatoire international de la violence à l’école,
Ber nard Hugonnier, directeur
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
dicale » à échanger sur cette question
d’actualité (cf. travaux de la commission
« vie syndicale » et motion 1, Direction
179, pp. 82 et 83) et s’est notamment
interrogé sur la recevabilité juridique de
la désignation comme chef de centre
d’un directeur d’établissement privé.
Une requête devant le tribunal administratif de Lille est envisagée par la
section académique du SNPDEN, sous
réserve que les clauses du contrat d’association liant les établissements privés
sous contrat avec l’État permettent
de l’envisager. Si tel est le cas, une
réflexion approfondie sera alors menée
par le syndicat à la suite des attendus
du recours déposé.
À suivre…
adjoint de l’éducation à l’OCDE, Georges
Fotinos, ancien chargé de mission à
l’IGEN ou encore Monique Sassier,
médiatrice de l’Éducation nationale…
Neuf autres membres sont associés :
trois députés, trois sénateurs et trois
représentants des collectivités territoriales.
Dans un premier temps, le comité est
chargé de consulter largement tous les
acteurs de l’École et ceux dont l’activité
est concernée par les rythmes scolaires :
13
ACTUALITÉS ▼
organisations syndicales, lycéennes,
fédérations de parents d’élèves,
représentants du monde associatif,
économique et social. La conférence
devra ratisser large au niveau de son
questionnement : équilibre entre le
temps de l’école, le temps de repos,
les vacances, activités sportives et
culturelles, amplitude de la pause
méridienne, charge de travail des
élèves… « sans se limiter dans ses
auditions, tant en nombre qu’en fréquence ».
En parallèle à ces consultations,
des débats seront organisés dans
chaque académie, de la mi-septembre à la mi-décembre, ainsi
qu’une large consultation sur le Web
et un premier rapport d’étape en
restituera la synthèse à la mi-janvier
2011.
Le comité de pilotage approfondira ensuite les conditions de faisabilité et de mise en œuvre des pistes
proposées pour améliorer les conditions de vie scolaire et de travail des
élèves et augmenter leur capacité
de réussite. C’est alors seulement,
au terme de cette deuxième étape,
en mai 2011, qu’un rapport d’orientation « assorti de propositions de
calendrier d’application » sera remis
au ministre.
En parallèle, une expérimentation sur un nouveau rythme scolaire
reposant sur le développement de
la pratique sportive à l’école - cours
le matin, activités sportives et culturelles l’après-midi – sera conduite
dans une centaine de collèges et
de lycées volontaires à la rentrée de
septembre 2010.
Fixé jusqu’en 2013, le calendrier
scolaire ne bougera pas avant cette
date ! Mais après ?
Pour en savoir plus : site du
ministère (dossier de presse, discours, calendrier…) www.education.
gouv.fr/cid51928/la-reflexion-surles-rythmes-scolaires.html
CHIFFRES CLÉS
144 : c’est le nombre de jours de
classe par an en France, pour
les écoles, le plus bas dans
toute l’Europe. La moyenne
dans l’OCDE est de 184 jours.
864 : c’est le nombre d’heures de
cours dispensées par an en
primaire. La moyenne dans
l’OCDE est de 769 heures.
35 : c’est le nombre d’heures de
cours que peut atteindre l’emploi du temps d’un lycéen, en
moyenne.
14
LES SOLS DE CERTAINS
ÉTABLISSEMENTS EXPERTISÉS
Le ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de
la Mer va procéder à l’expertise des
sols de plus de 2.000 établissements
scolaires bâtis sur d’anciens sites
industriels : garages automobiles, stations-service, blanchisseries, fonderies
ou imprimeries.
C’est « une démarche préventive
et d’anticipation » qui n’est motivée
par aucune inquiétude sur la santé des
enfants et des adolescents, a indiqué le
directeur de la Direction générale de la
prévention des risques. Il s’agit d’une
simple vérification que d’éventuels
polluants liés à des activités industrielles passées ne dégradent pas le
sol des aires de jeux ou l’air des salles
de classe et ne présentent, par conséquent, aucun danger pour les élèves qui
les fréquentent.
Prévus notamment par les engagements du Grenelle de l’environnement,
ces diagnostics débuteront en juillet
dans 70 départements et concerneront,
pour une durée de 2 ou 3 ans, une première vague de 1.200 établissements
sensibles, situés sur ou à proximité de
sols potentiellement pollués (crèches,
écoles, collèges, lycées, établissements
hébergeant des enfants handicapés,
établissements de formation professionnelle des jeunes). Ils devraient se
ANNONCE D’UNE
RÉFORME DES STS
Si, selon la ministre
de l’Enseignement
supérieur, les sections
de techniciens supérieurs fonctionnent bien
et bénéficient d’une
image positive, « la
réussite des étudiants
reste encore très inégale
selon leur voie d’origine ». Ainsi, le taux de
réussite au BTS est de
81 % pour les bacheliers généraux contre
51 % pour les bacheliers professionnels.
Pour remédier à ce
constat, Valérie Pécresse
souhaite engager une
réforme de ces filières afin
d’augmenter ces taux de
réussite et de rendre plus
performante l’insertion pro-
poursuivre à partir de 2012 dans 1.000
autres établissements, pour une durée
équivalente. La planification de l’ensemble des établissements concernés
sera achevée d’ici à la mi-octobre.
La circulaire du 4 mai 2010 expliquant la mise en œuvre de cette
démarche de « Diagnostics des sols
dans les lieux accueillant les enfants et
les adolescents » ainsi qu’une plaquette
d’information, sont téléchargeables
sur le portail du ministère du développement durable (www.sites-pollues.
developpement-durable.gouv.fr). Elle
est accompagnée de 5 annexes : la liste
des régions et départements concernés
par la première vague de diagnostics,
une annexe sur les modalités des diagnostics (financement, objectif, nature,
contenu, durée…), la liste indicative des
institutions et personnels concernés par
la démarche, des enseignements tirés
des tests sur sept départements, une
fiche de renseignements et de contact
nécessaire à la préparation et à la réalisation des diagnostics.
fessionnelle des diplômés.
Elle entend notamment
favoriser « l’innovation
pédagogique », proposer
des enseignements méthodologiques en fonction des
publics accueillis, développer le suivi individualisé
des étudiants ou encore
constituer des sections
homogènes…
Fin mai, elle a ainsi
présenté, à l’occasion
de la remise du rapport
du recteur Jean Sarrazin
sur les formations technologiques supérieures
courtes, les 3 axes de la
rénovation envisagés :
- mieux accompagner
les bacheliers professionnels en sections de techniciens
supérieurs ;
- améliorer la poursuite
d’études des étudiants de ces filières ;
-
rendre possible les
ré o r i e n t a t i o n s d e
l’université vers les
STS.
Afin de favoriser les
passerelles avec les
IUT et les universités,
la ministre de l’Enseignement supérieur préconise notamment une
organisation des STS en
modules permettant une
validation progressive
des acquis par blocs de
compétences transformables en crédits ECTS.
Elle souhaite en
outre doubler le pourcentage d’apprentis en
BTS, voire dépasser
30 % des effectifs de
STS (avec une ouverture
de la moitié des nouvelles classes de STS
en apprentissage). La
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ ACTUALITÉS
EN FINIR AVEC
LE BIZUTAGE
INDICATEUR
DE PERFORMANCE SOCIALE
Alors que, depuis plus de 10
ans, le Comité national contre
le bizutage (CNCB)* lutte contre
cette pratique contraire à la
dignité humaine et portant atteinte
à l’intégrité physique et morale
des personnes et se bat pour une
pleine application de la loi dans
ce domaine, il constate cependant, à travers les témoignages
qui lui sont adressés, que le bizutage reste encore vivace dans un
certain nombre d’établissements
d’enseignement, publics et privés
(classes préparatoires, écoles,
universités), voire dans certains
établissements secondaires.
Pour y remédier et faire reculer ces
pratiques illégales (le bizutage est un
délit puni par la loi du 18 juin 1998), le
CNCB a décidé de renouveler sa campagne d’informations et de prévention
menée en 2006 à travers la diffusion
la plus large possible d’un matériel de
sensibilisation composé d’une plaquette et d’une affiche « En finir avec
le bizutage ».
Tous les établissements d’enseignement secondaire et supérieur peuvent
obtenir gratuitement ces documents
sur simple demande auprès du comité
([email protected]) ; ils sont
À l’occasion d’une rencontre organisée à l’École centrale de Paris le
8 juin dernier (école considérée comme
exemplaire en matière d’ouverture
sociale puisqu’ayant fait passer son
nombre d’élèves boursiers de 11 à
17 % en 3 ans), la ministre de l’Enseignement supérieur a annoncé la mise
en place, en 2011, d’un indicateur
de performance sociale applicable à
tous les établissements d’enseignement supérieur, universités et grandes
écoles, afin d’accompagner et de valoriser les efforts de mixité sociale.
réforme prévoit également de développer les
dispositifs permettant
la poursuite d’études,
notamment les ATS,
sortes de classes préparatoires aux grandes
écoles d’ingénieurs,
pour les détenteurs de
BTS.
Pour reprendre les
différentes préconisations exposées, 10 propositions de rénovation
ont été proposées (cf.
ci-après) à partir desquelles une concertation avec l’ensemble
des partenaires devrait
s’ouvrir cet été.
(Lien dossier de
presse : www.enseignementsup-recherche.
gouv.fr/cid51707/10propositions-pour-renover-la-filiere-s.t.s.html)
également téléchargeables sur le site :
contrelebizutage.free.fr.
Par ailleurs, le comité peut, à la
demande des chefs d’établissement,
intervenir auprès des élèves et des
personnels d’encadrement pour prévenir ou éradiquer le bizutage. Une
charte de bonne conduite, élaborée en
collaboration avec une école d’ingénieurs, est également à la disposition
de tous les établissements.
*
En 1997, une vingtaine d’organisations, syndicats, associations, décident de s’unir pour combattre le bizutage ;
puis, après plusieurs années de fonctionnement informel, le CNCB s’est constitué, en 2003, en association
« loi de 1901 ». Le SNPDEN en est un des partenaires.
LES 10 PROPOSITIONS
POUR RÉNOVER LES STS
1. Développer fortement les voies de l’alternance ;
2. Renforcer l’accompagnement personnalisé au
service de la réussite des étudiants ;
3. Développer les dispositifs ouvrant à la poursuite
d’études ;
4. Multiplier et organiser les passerelles avec les
autres formations du cycle « licence » ;
5. Organiser la formation par modules afin de permettre une individualisation des parcours et une
meilleure articulation avec la formation tout au
long de la vie ;
6. Développer les plates-formes technologiques ;
7. Améliorer l’information des jeunes et de leur
famille sur les données relatives à l’insertion
professionnelle pour chaque formation de BTS ;
8. Permettre les adaptations locales afin de rendre
les formations plus réactives aux évolutions du
contexte économique ;
9. Renforcer le pilotage et la cohérence de la carte
des formations ;
10. Réexaminer les champs de tous les BTS afin de
rendre l’offre de formation à la fois plus lisible et
mieux adaptée aux besoins de l’économie et de
la société.
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
Ce nouvel outil de pilotage devrait
permettre de prendre en compte l’accueil
et la réussite des étudiants boursiers,
de fixer des objectifs pluriannuels, de
mesurer les progrès réalisés et à accomplir et, plus généralement, d’évaluer les
résultats de la politique menée en faveur
de l’égalité des chances dans l’accès
à l’enseignement supérieur. Un groupe
d’experts devrait ainsi se réunir prochainement pour en définir la nature exacte.
« Je souhaite que chaque établissement
élabore désormais une politique pérenne
d’ouverture sociale qui fasse partie de
son projet pédagogique […]. Cette action
dans la durée est la meilleure manière de
sortir des débats stériles sur les quotas »
a déclaré Valérie Pécresse, rappelant au
passage l’objectif fixé en décembre 2008
par le président de la République de 30 %
de boursiers dans les grandes écoles.
Des quotas qui semblent aujourd’hui
poser problème dans la manière dont le
gouvernement veut les faire appliquer.
Ainsi, le SNPDEN déplore cette année
le fait que certains établissements où
l’objectif de 30 % n’est plus atteint
lors des phases de simulation (ce qui
ne signifie pas qu’ils ne l’avaient pas
respecté), en aient été avertis par un
courriel menaçant avec, dans certains
cas, des relances rectorales d’un ton
parfois franchement déplacé. Et, alors
qu’il avait déjà dû l’an passé intervenir
auprès du cabinet de Valérie Pécresse
suite à ces propos d’une rudesse inutile au sujet des établissements qui
peineraient à atteindre l’objectif (alors
15
ACTUALITÉS ▼
de 25 %), il dénonce aujourd’hui la
méthode employée par le gouvernement. « En ne limitant pas l’obligation de respecter l’objectif des 30 %
de boursiers au recrutement mais en
transférant aux lycées la responsabilité
de cet objectif à toutes les étapes ultérieures de la procédure, on transforme
de fait l’objectif de 30 % en « quota »
de 30 % » a déclaré le syndicat qui
juge que, si tel est le cas, « le ministère de l’Enseignement supérieur doit
clairement le dire, cesser de méconnaître sa propre réglementation, de
répandre la confusion et le soupçon,
de placer les personnels de direction
dans une position intenable et d’éluder
ses responsabilités notamment vis-àvis d’autres voies de l’enseignement
supérieur ou de l’enseignement privé ».
BUDGET À VENIR :
RIGUEUR ET HORREUR
le secrétaire général du SNPDEN, ce
schéma d’emplois 2011-2013 adressé
par le ministère aux académies n’est
que « la concrétisation du premier rapport de la RGPP » dans lequel « les
économies deviennent un but en ellesmêmes ». Il juge par ailleurs que « les
économies dessinées au plan macroéconomique risquent d’être impossibles
à mettre en œuvre ». Ce qui est possible
sur le papier ne l’est pas dans la réalité des établissements ! De plus, « il est
fort probable que la méthode retenue ne
provoque un accroissement du niveau
de conflit potentiel entre l’échelon académique et les établissements ».
L’inventaire « à la Prévert » des possibilités qui y sont suggérées est plus
qu’inquiétant et inacceptable : augmentation de la taille des classes, fermeture
prévisible des petits établissements,
suppression de formations, baisse du
besoin de remplacement, suppression
de tous les postes non pourvus, baisse
de la scolarisation à 2 ans et des places
aux concours, suppression éventuelle
des RASED, réduction des itinéraires
de découverte, etc.
Ce vade-mecum détaille ainsi cyniquement toutes les pistes à explorer pour aboutir à la suppression des
16.000 postes au budget 2011, réduisant ainsi les perspectives du service
public d’éducation à une simple chasse
budgétaire et à une rationalisation purement comptable des postes, sans que
les questions pédagogiques sur les finalités de l’école ne soient abordées.
Parmi les recommandations, le
SNPDEN a attiré l’attention de ses
secrétaires académiques et départementaux sur 3 d’entre elles, susceptibles d’impacter très directement les
conditions de mise en œuvre de la
lettre de mission des personnels de
direction (presque toutes les autres les
affectant indirectement) : il s’agit des
personnels administratifs en EPLE,
des décharges non statutaires et des
fermetures d’établissement et le syndicat suggère de prendre les devants
en demandant, avant toute chose, une
réunion des groupes dits « Blanchet »
sur ces points.
Gel des dépenses de l’État pour
les 3 années à venir ; reconduction de
la politique de non remplacement d’un
départ à la retraite sur deux dans la
Fonction publique d’État ; diminution de
10 % en 3 ans des dépenses de fonctionnement courant avec, dès 2011, une
baisse de 5 %… le séminaire gouvernemental du 6 mai, consacré à la préparation du budget triennal pour la période
2011-2013, annonce des horizons plutôt
moroses.
Le Premier Ministre a d’ailleurs
conclu ce séminaire en demandant aux
ministres de formuler des propositions
de budget compatibles avec les objectifs de cette politique de rigueur. Un tour
de vis qui concernera, au premier chef,
tous les agents publics qui verront, de
fait, leur pouvoir d’achat amputé pour
les trois ans qui viennent.
Déjà fortement touchée lors des
précédents budgets, l’Éducation nationale, premier ministère pour le nombre
de fonctionnaires, devrait ainsi continuer
à subir de plein fouet les effets de cette
politique de rigueur gouvernementale
et voir disparaître chaque année entre
16.000 et 17.000 postes jusqu’en 2013.
D’ailleurs, pour respecter ces
contraintes budgétaires, Luc Chatel
a directement chargé les académies
d’identifier les gisements potentiels
de suppressions de postes, au moyen
de fiches transmises aux inspecteurs
d’académie énumérant les « leviers
d’efficience identifiés ». « Il s’agit, a-ton expliqué au cabinet du ministre de
l’Éducation nationale, de faire confiance
à l’échelon local et de ne pas prendre de
décision à l’aveugle venant d’en haut ».
Mais ne s’agirait-il pas plutôt de confier
cette mission impossible aux académies
car les marges de manœuvre du ministère sont plutôt faibles ou quasi-nulles
et on ne voit pas, par conséquent, où il
pourrait encore « ponctionner » ?
La circulation sur internet de ces
documents internes a aussitôt suscité l’indignation des syndicats. Pour
16
EN BREF…
■ Grenelle II suite : La commission
mixte paritaire pourrait modifier l’article relatif à l’interdiction des portables dans les écoles et collèges (cf.
Actualités Direction 179) et revenir ainsi
à la version sénatoriale du projet de loi
selon laquelle « dans les écoles […] et
les collèges, l’utilisation par un élève
d’un téléphone mobile est interdite ».
La nuance apportée par l’amendement
qui renvoyait aux règlements intérieurs
l’interdiction hors des salles de classes
revenait quasiment à la suppression
de la disposition ; or il s’agit avant
tout d’une « mesure de précaution » à
l’égard de la santé des élèves.
■ Un nouveau syndicat national de
l’enseignement professionnel laïque et
public, « Action et démocratie », créé
par les secrétaires académiques exclus
du Snetaa-Eil, a vu le jour début juin. Il
se réunira en congrès au cours du premier trimestre prochain.
■ Après l’adoption le 9 juin par la
commission des Affaires culturelles de
l’Assemblée nationale de la proposition de loi Ciotti visant à suspendre les
allocations familiales pour lutter contre
l’absentéisme scolaire, le texte est en
examen depuis en séance publique le
16 juin.
■ Une commission mixte paritaire,
chargée de proposer un texte sur les
dispositions restant en discussion du
projet de loi relatif à la rénovation du
dialogue social, a adopté le 8 juin à
quelques précisions rédactionnelles
près, le texte voté en première lecture
par le sénat. Après l’examen en séance
publique des conclusions de la CMP,
les 22 et 23 juin, le projet va être définitivement adopté par le parlement.
■ Le 13e salon Studyrama de la rentrée étudiante aura lieu les 2 et 3 septembre à l’espace Champerret de Paris.
Ce salon, qui réunit chaque année des
établissements d’enseignement supérieur n’ayant pas encore clôturé leurs
inscriptions en septembre, a pour
objectif d’apporter des solutions aux
bacheliers et étudiants « retardataires »
qui se retrouvent au pied du mur à la
rentrée. Pour en savoir plus : www.studyrama.com. Prochains rendez-vous
de Studyrama : le 16 octobre, avec le
salon des formations et carrières internationales, et les 13 et 14 novembre,
pour le salon des grandes écoles.
Valérie FAURE
Chargée de la documentation
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ CARRIÈRE
Lettre adressée au directeur de l’encadrement, aux représentants de
l’Administration et aux collègues
CAPN des 27 et 28 mai 2010
Aujourd’hui jeudi 27 mai se déroule une grande journée d’actions pour la défense des
retraites ; si les représentants des personnels élus sur la liste SNPDEN ont décidé de siéger
afin de ne pas retarder les opérations de mutation, ils se déclarent entièrement solidaires
de leur fédération, UNSA-Éducation, et de l’ensemble de ses mandats sur ce sujet.
conjoint, les rapprochements
familiaux, les dossiers médicaux, bref toutes les situations
particulières ;
• Par exemple, quand nous
expliquons des règles de gestion simples, comme l’utilisation des lettres-codes ou des
items, ou la non-nomination
des adjoints sur des 4es catégories.
carrière
Une nouvelle fois, le travail
préparatoire à cette CAPN a été
communiqué dans des délais qui
permettent aux commissaires
paritaires l’exercice convenable
de leur mission.
Revenons cependant sur la
première CAPN des 1er et 2 avril.
LA PREMIÈRE CAPN :
OUI MAIS…
Aujourd’hui se pose aux représentants des personnels autant
le problème de l’après - CAPN,
sinon davantage, que de l’avant…
Certes, nôtre rôle est de donner
des explications et cela ne pose
pas de problème sur certains
points :
• Par exemple, quand nous
constatons que les collègues de retour sur le territoire
métropolitain font l’objet d’une
attention particulière de leur
dossier ;
• Par exemple, quand nous
approuvons le regard porté
sur les rapprochements de
À l’inverse, des questions
n’ont pas trouvé réponse, nourrissant ainsi un mécontentement
diffus des personnels de direction
concernés par le mouvement :
• Que répondre à un collègue
auquel l’inspecteur d’académie a dit : « Je vous verrais
bien sur tel poste » et qui ne
s’y retrouve pas ? Que c’est
« la faute » à la CAPN ? Et dans
une autre académie, que dire
aux collègues informés avant
la CAPN, par leur recteur, du
résultat du mouvement et qui
constatent que cela se vérifie ?
Que la CAPN ne sert à rien ?
Nous en appelons, monsieur
le Directeur, à un retour à de
bonnes pratiques : que la hiérarchie propose, que la CAPN
discute, que la Direction dispose et que chacun à son
niveau cultive la discrétion.
• Que penser, cette année,
d’un mouvement plus « national » qu’à l’accoutumée ? Le
constat est qu’un quart des
collègues qui ont muté ont
changé d’académie, soit bien
davantage que les chiffres
constatés précédemment
(vers 13 à 15 %), et qu’un
grand nombre de lycées 4e ou
4e exceptionnel ont été lais-
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
sés à l’interacadémique. Si le
SNPDEN a toujours prôné la
mobilité, en la liant à la promouvabilité, il s’interroge tout
de même : le mieux n’est-il pas
l’ennemi du bien ? En effet, on
constate que certaines académies ont un taux d’entrants
égal ou supérieur à un tiers
des mutations : Aix-Marseille,
Bordeaux, Corse, Grenoble,
Montpellier, Nice, Toulouse
et, en complément de l’héliotropisme, Paris, Limoges
et Nantes. La palme revient à
l’académie de Nice qui, à l’issue de cette 2e CAPN, aura,
sur les postes de chefs, un
taux d’entrants de 50 % ! N’y
aurait-il plus d’espoir de faire
carrière au pays ? Un seuil a
été atteint et la vigilance est
nécessaire, d’autant qu’à
garder le regard rivé sur des
règles privilégiant l’extérieur,
on parvient à de redoutables
effets : la DE a-t-elle ainsi
remarqué que tous les postes
de proviseur laissés à l’extérieur de Nice ont été pourvus par des… hommes ? Et
qu’aucune femme principale
dans l’académie de Nice n’est
devenue proviseure, contribuant ainsi à renforcer une
situation déjà trop établie ?
Pour finir sur ce sujet, il nous
semble indispensable de trouver des équilibres et de limiter
la part de l’interacadémique
au maximum à un tiers dans
une académie car, si la mobilité des personnels de direction enrichit une académie, un
excès de mobilité peut déstabiliser le corps et le démotiver
en lui ôtant toute perspective.
17
CARRIÈRE ▼
LA 2e CAPN : BIEN SI…
Cette CAPN prononcera environ 650 mutations dont
près de 150 sur postes de chefs et près d’une centaine
d’adjoints accéderont à un poste de chef : la préparation
technique a été bonne, ce qui n’empêchera pas les commissaires paritaires de faire en séance des propositions.
A ce propos, monsieur le Directeur, je dois vous faire part
d’un certain malaise parmi nous après la dernière CAPN :
il nous a semblé, en effet, que certaines de nos propositions n’étaient pas entendues comme elles avaient pu
l’être les années précédentes. Il ne serait pas productif
que des engagements pris envers les recteurs ou les inspecteurs d’académie soient tels qu’ils interdisent certaines
modifications : cela reviendrait à vider de sens la CAPN et
personne n’y gagnerait dans la gestion du corps.
•
•
•
•
À propos de l’ordre du jour de cette CAPN :
Les chiffres pour les listes d’aptitude (52 pour
la liste principale et 15 pour la liste complémentaire) n’appellent aucune remarque de notre part et
le raisonnement d’ensemble qui préside au choix
(classement des CAPA et demandes d’académies
déficitaires) a notre aval ;
Les demandes de détachement restent à un niveau
élevé, et même augmentent (774), et le nombre de
dossiers recevables et bénéficiant d’un avis favorable
s’établira à un niveau important (408) : à ce propos, il
nous semble important de rappeler à ces 408 collègues que l’avis favorable est une condition nécessaire
mais pas suffisante pour être appelé, puisque seulement un quart le seront, parmi ceux qui ont demandé
des académies déficitaires. Nous tenons particulièrement à ce dernier point car le détachement, pas
plus que la liste d’aptitude, ne peut être un mode de
recrutement « local » permettant de contourner le
recrutement par concours et son classement ;
Sur les non titularisations, nous sommes moins étonnés du chiffre d’ensemble (11) que du constat qu’une
académie en propose à elle seule 3, Versailles, alors
que c’était déjà le cas l’an dernier : quelle explication ?
Serait-on génétiquement moins bon à Versailles qu’à
Créteil ? Un hasard malheureux ? Ou Versailles ne doitelle pas s’interroger sur son suivi et les éventuels correctifs à apporter au suivi des stagiaires ?
Concernant deux mutations « dans l’intérêt du
service », la CAPN se penchera sur ces cas qui ont
longuement occupé les services mais également les
représentants des personnels : nous nous exprimerons sur le sujet.
Pour conclure, monsieur le Directeur, permettez-moi
une remarque : la société française, comme d’autres,
traverse une grave crise économique et financière et,
que des réformes soient engagées ou non, cela ne peut
qu’avoir des répercussions sur les relations sociales,
comme l’atteste la grève de ce jour. Dans ces momentslà est essentiel le maintien d’un espace de dialogue : la
CAPN des personnels de direction est modestement
un de ces espaces et les représentants du SNPDEN
souhaitent que ces deux jours de travaux puissent le
prouver dans un dialogue franc et ouvert.
Patrick FALCONNIER
Coordonnateur des élus
SNPDEN à la CAPN
18
Mouvement 2010
en chiffres
Les chiffres ci-après portent sur les CAPN des 1er et
2 avril et des 27 et 28 mai 2010. Une troisième CAPN dite
« queue de mouvement » se réunira le 25 août 2010 et
concernera sans doute une centaine de postes (chefs et
adjoints) ; ils ne sont évidemment pas intégrés dans la présente analyse chiffrée.
Candidatures et mutations
5000
4500
Demandes
4000
3500
3000
2500
2000
Mutations
1500
1000
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
Taux de satisfaction
60 %
55 %
50 %
45 %
40 %
43 %
41 %
42 %
52 %
53 %
52 %
55 %
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
35 %
30 %
25 %
20 %
COMMENTAIRE : Le nombre de demandes est stable alors que
celui des mutés est en hausse. En conséquence, le taux de satisfaction
est en hausse, le plus important des six dernières années. En proportion, c’est un peu moins d’un tiers des personnels de direction qui a
demandé sa mutation, un sixième qui l’a obtenue.
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ CARRIÈRE
PROPORTIONS FEMMES/HOMMES
Selon l’emploi d’origine
80 %
70 %
60 %
50 %
40 %
41 %
30 %
59 %
20 %
10 %
0%
Femmes
Hommes
PROPORTION FEMMES/HOMMES : 41 % des candidats
sont des candidates (proportion stable par rapport à l’année dernière) mais seuls 38 % des mutés sont des femmes (en baisse
de 6 points par rapport à l’an dernier).
Selon l’emploi obtenu
ANALYSE DU MOUVEMENT
80 %
SELON L’EMPLOI DE DÉPART
70 %
Femmes
60 %
Ont été nommés sur postes d’adjoint :
50 %
59 %
69 %
67 %
40 %
30 %
PACG
4%
PRLY
1%
PLP
1%
ADCG
69 %
ADLP
8%
ADLY
17 %
Sans surprise, on constate que sont nommés, sur les postes
d’adjoint, très majoritairement des adjoints. Seuls 6 % sont des
chefs.
Ont été nommés sur postes de chef :
PACG
44 %
PRLY
10 %
PLP
ADCG
5%
22 %
ADLP
5%
ADLY
14 %
Sur les postes de chef sont nommés, majoritairement, d’anciens chefs. Les adjoints obtiennent toutefois 41 % des postes
de chef mis au mouvement.
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
41 %
31 %
33 %
20 %
Hommes
10 %
0%
Collège
LP
LEGT
Selon l’emploi obtenu, la proportion est respectée sur les
postes de principaux mais non sur ceux de proviseurs. C’est
une régression par rapport aux deux années passées.
ANALYSE DES RÉSULTATS DES MUTATIONS
Le taux de satisfaction est à un niveau très élevé (55 %)
grâce à de bonnes chaînes, ce qui est le signe d’une bonne
maîtrise technique des services du ministère, dans la mesure
où le nombre de postes vacants est en baisse : 700 contre 730
l’année dernière.
Quelques chiffres en vrac (une analyse plus poussée sera
proposée dans Direction d’octobre) :
• 17 % des personnels de direction vont changer d’établissement (contre 15 % en 2009) ;
• Adjoints : 626 sont devenus chefs (784 en 2009) ; 501 ont
obtenu un autre poste d’adjoint ;
• Chefs : 94 % du mouvement se font de poste de chef vers
poste de chef ; seuls 6 % des chefs deviennent adjoints,
chiffre en hausse (3 % en 2009).
Jacky SCHLIENGER
Commissaire paritaire national
19
CARRIÈRE ▼
MOUVEMENT SUR POSTES DE CHEF : TABLEAU DÉTAILLÉ DES RÉSULTATS PAR ACADÉMIE
ACADEMIES
Aix-Marseille
Amiens
Besançon
Bordeaux
Caen
Clermont-Ferrand
Corse
Créteil
Dijon
Grenoble
Guadeloupe
Guyane
La Réunion
Lille
Limoges
Lyon
Martinique
Montpellier
Nancy-Metz
Nantes
Nice
Orléans-Tours
Paris
Poitiers
Reims
Rennes
Rouen
Strasbourg
Toulouse
Versailles
TOM
MUTÉS DANS
L’ACADÉMIE
SORTANTS DE
L’ACADÉMIE
TOTAL
ENTRANTS DANS
L’ACADÉMIE
NOMBRE DE
MOUVEMENTS
TAUX D’ENTRÉE
DANS L’ACADÉMIE
34
45
25
59
41
39
4
95
31
51
3
3
23
87
14
55
11
36
59
37
21
58
25
37
36
48
47
36
35
85
7
14
18
3
12
12
10
2
32
12
16
1
3
4
19
6
15
3
15
17
13
6
13
5
10
14
8
10
5
12
34
21
48
63
28
71
53
49
6
127
43
67
4
6
27
106
20
70
14
51
76
50
27
71
30
47
50
56
57
41
47
119
28
22
15
5
29
9
6
2
19
10
27
1
4
5
7
6
18
0
19
8
21
20
19
13
19
9
13
5
6
18
20
17
56
60
30
88
50
45
6
114
41
78
4
7
28
94
20
73
11
55
67
58
41
77
38
56
45
61
52
42
53
105
24
39 %
25 %
17 %
33 %
18 %
13 %
33 %
17 %
24 %
35 %
25 %
57 %
18 %
7%
30 %
25 %
0%
35 %
12 %
36 %
49 %
25 %
34 %
34 %
20 %
21 %
10 %
14 %
34 %
19 %
71 %
MOUVEMENT SUR POSTES D’ADJOINT : TABLEAU DÉTAILLÉ DES RÉSULTATS PAR ACADÉMIE
ACADEMIES
Aix-Marseille
Amiens
Besançon
Bordeaux
Caen
Clermont-Ferrand
Corse
Créteil
Dijon
Grenoble
Guadeloupe
Guyane
La Réunion
Lille
Limoges
Lyon
Martinique
Montpellier
Nancy-Metz
Nantes
Nice
Orléans-Tours
Paris
Poitiers
Reims
Rennes
Rouen
Strasbourg
Toulouse
Versailles
TOM
20
MUTÉS DANS
L’ACADÉMIE
SORTANTS DE
L’ACADÉMIE
TOTAL
ENTRANTS DANS
L’ACADÉMIE
NOMBRE DE
MOUVEMENTS
TAUX D’ENTRÉE
DANS L’ACADÉMIE
18
6
11
31
5
9
1
29
7
12
3
1
7
29
0
19
6
10
15
16
10
14
14
7
8
16
11
17
14
28
0
10
4
2
7
3
5
1
13
6
5
1
0
0
7
2
7
0
4
4
5
2
9
3
7
2
3
8
3
4
23
3
28
10
13
38
8
14
2
42
13
17
4
1
7
36
2
26
6
14
19
21
12
23
17
14
10
19
19
20
18
51
3
9
1
3
12
3
0
1
2
0
3
7
3
14
5
2
3
8
18
0
2
13
2
16
6
1
4
0
2
4
6
12
27
7
14
43
8
9
2
31
7
15
10
4
21
34
2
22
14
28
15
18
23
16
30
13
9
20
11
19
18
34
12
33 %
14 %
21 %
28 %
38 %
0%
50 %
6%
0%
20 %
70 %
75 %
67 %
15 %
100 %
14 %
57 %
64 %
0%
11 %
57 %
13 %
53 %
46 %
11 %
20 %
0%
11 %
22 %
18 %
100 %
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ CARRIÈRE
Le quotidien de nos collègues à l’étranger
Travailler à l’étranger
Après 4 ou 5 années de fonction dans un établissement en France métropolitaine, et sans aucune prétention si on pense avoir fait le tour du sujet avec le chef, les professeurs, les CPE, les autres personnels
du lycée, on a envie de voir autre chose (j’ai eu envie d’élargir mon horizon et de tenter une expérience
hors de l’hexagone…).
Joachim De Sousa
Proviseur adjoint
Lycée français du Caire, Égypte
En effet, pourquoi ne pas tenter de
partir travailler à l’étranger ; dans de
nombreux pays, l’enseignement « à
la française » est très présent. Deux
réseaux distincts existent, donc deux
possibilités : la Mission laïque française
(MLF) et l’Agence pour l’enseignement
français à l’étranger (AEFE).
Quant à moi, j’ai choisi de faire
les démarches auprès de l’AEFE, sur
les conseils d’un ami lui-même parti
en Pologne l’année précédente. Je
suis donc en poste au lycée français
du Caire depuis septembre 2007.
PETIT RETOUR EN ARRIÈRE
POUR PRÉCISER LES
DÉMARCHES À ENTREPRENDRE
SI L’ON ENVISAGE DE POSTULER
En septembre, note de service et
mise en ligne des profils : il faut commencer son dossier de candidature qui,
somme toute, est assez simple à remplir. On vous demande de hiérarchiser
vos vœux par établissement souhaité
et d’ouvrir éventuellement sur d’autres
pays. Une lettre de motivation et les
avis de nos supérieurs hiérarchiques
(chef d’établissement, IA, recteur) sont
nécessaires.
J’ai donc rencontré à tour de rôle
ces personnes qui, chacune à leur tour,
se prononcent sur la valeur de la candidature. Vous pouvez aussi demander
à rencontrer un inspecteur général, si
l’occasion se présente, sachant qu’il
doit être dans l’académie à ce momentlà, et ce n’est pas toujours le cas. En ce
qui me concerne, le hasard a fait que
j’ai pu le rencontrer et c’est très riche et
important d’avoir son avis sur son dossier. Ils savent mieux que quiconque les
tâches qui attendent un personnel de
direction dans le cadre d’une mission à
l’étranger. Une lettre de motivation est
demandée et servira de ligne directrice
lors d’un éventuel entretien. Parmi tous
les candidats ayant déposé un dossier,
certains seront convoqués pour un
entretien au siège de l’Agence de Paris.
La date limite d’envoi des dossiers, au
MEN et à l’AEFE est la mi-octobre,
Fin janvier, en CCPCA (Commission
consultative paritaire centrale A), les
choix sont entérinés et communiqués
aux intéressés. La proposition de l’AEFE
est soumise au poste diplomatique du
LA SÉLECTION
La sélection des dossiers se fait
courant novembre lorsque vous êtes en
poste en France. Si vous êtes retenu(e),
vous serez convoqué(e) pour un entretien entre le 1er et le 15 décembre. Il a
lieu au siège de l’AEFE, à Paris, en présence de la directrice de l’AEFE, des
responsables de secteur et de certains
IG. C’est un oral qu’il est indispensable
de préparer. Axé sur la lettre de motivation et sur les compétences professionnelles, il est, à mon avis, déterminant en
complément du dossier. Il est évident
que partir pour partir ou partir à tout
prix n’est pas souhaitable. Le projet
doit être personnel, certes, mais aussi
familial. C’est un gage de stabilité dont
nous avons besoin dans le cadre de nos
missions.
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
pays (ambassadeur et/ou conseiller
à la Coopération et Action culturelle
(COCAC)) qui, finalement statue en
dernier ressort. Généralement, le poste
diplomatique fait confiance au choix de
l’AEFE. Cette attente d’accord du pays
est assez stressante car, selon les pays,
la réponse peut être plus ou moins
rapide (C’est un ressenti de l’époque
car connaissant mieux les rouages et
la complexité de ces instances, je dois
avouer que ma réponse a été finalement
rapide).
Ensuite, il faut prendre contact avec
le chef d’établissement et éventuellement organiser une visite du poste. Je ne
sais pas si, pour les adjoints, il est absolument indispensable de se rendre dans
le pays ; une rencontre avec son prédé-
21
CARRIÈRE ▼
cesseur peut avoir lieu à Paris, lors d’un
séminaire des partants et des arrivants.
Je sais que certains collègues viennent
durant nos congés de printemps, notamment pour régler ou tenter de régler les
premiers problèmes d’intendance (logement : il n’y a pas de logement de fonction ; voiture, banque, téléphone…). Je ne
donne pas de conseils particuliers sur ce
point-là ; chacun connaît ses capacités
d’adaptation et il faut tenir compte de la
nature du poste.
L’ARRIVÉE SUR LE POSTE
L’arrivée au Caire a été pour moi un
moment très marquant : débarquer dans
une ville de 19 millions d’habitants et de
4 millions de voitures, cela peut dérouter mais je rends ici hommage au chef
d’établissement en place à mon arrivée,
Jean-Marc Lutz, qui m’avait envoyé un
chauffeur. Une tradition à l’étranger veut
que l’on aide les nouveaux arrivants, ce
qui a été le cas pour moi puisque j’ai
été hébergé par le chef d’établissement
durant 15 jours, le temps de régler mes
problèmes d’intendance.
Ici, en Égypte, au début, tout nous
semble compliqué mais tout finit par se
faire. Le temps n’a, semble-t-il, pas la
même durée qu’en France mais c’est une
des spécificités de ce pays.
La prise de fonction a été très facile ; il
faut rapidement se mettre aux emplois du
temps (avec très souvent l’autre logiciel,
celui que l’on ne connaît pas !).
Les bâtiments sont très sympathiques
et à taille humaine (rez-de-chaussée et 1er
étage), colorés et finalement très fonctionnels et très bien équipés. S’y côtoient,
non sans mal parfois, les « petits » des
classes primaires et les « grands » du
22
second cycle car les espaces manquent
(le terrain de sport sert aussi de cour
de récréation par exemple). L’AEFE a
décidé de construire un nouvel établissement, dans un autre quartier du Caire,
qui regroupera uniquement les collégiens
et les lycéens. Ouverture prévue, rentrée
2012.
LE « LYCÉE FRANÇAIS » DU CAIRE
À l’étranger, il faut entendre par
« lycée français » un groupe scolaire
depuis le primaire jusqu’aux classes préparatoires (qui n’existent pas encore au
LFC). Pour nous, c’est un ensemble de
35 classes primaires réparties sur 3 sites,
dirigées par un directeur d’école entièrement déchargé, puis des classes de collège (22 classes) et de lycée (13 classes),
soit près de 1.800 élèves actuellement.
La population est très cosmopolite
(43 nationalités présentes) ; près de 50 %
d’élèves ont la nationalité française, 35 %
la nationalité égyptienne et 15 % d’autres
nationalités, ce que l’on appelle les tiers
(toutes autres nationalités). Pour encadrer
tout ce petit monde, il y a 75 professeurs
de collège et lycée et 40 professeurs des
écoles. Je ne m’occupe que du collège/
lycée, soit 800 élèves répartis dans 35
classes.
Dans l’équipe administrative, nous
sommes 6 dont 5 expatriés (chef d’établissement, intendante, directeur des
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ CARRIÈRE
classes primaires, CPE, CE et moimême).
Nous fonctionnons avec un système
hiérarchique particulier, même si l’établissement est autonome du point de
vue pédagogique : c’est un établissement en EGD (établissement en gestion
directe) ; cela veut dire que notre budget
est directement agrégé à celui de l’AEFE.
Les décisions prises en CE (conseil d’établissement) sont toujours soumises à la
direction de l’AEFE qui, finalement, doit
entériner nos propositions. En Égypte,
nous faisons partie d’un ensemble avec
un conseiller de la Coopération et de
l’Action culturelle, un attaché culturel,
avec qui la direction du lycée travaille en
étroite collaboration.
LE QUOTIDIEN
En ce qui concerne la vie de tous les
jours dans l’établissement, elle n’est pas
différente de ce qu’elle est en France : le
travail est le même, avec une place des
parents plus importante. Ils sont très présents dans l’éducation de leurs enfants
et n’hésitent pas, de temps en temps, à
être très critiques. Dans ce cas-là, il faut
« être ferme et diplomate » ! Mais cette
présence est aussi un atout car beaucoup
de parents s’investissent dans la vie de
l’établissement. Il faut dire que les 2 fédérations de parents d’élèves œuvrent dans
le même sens, pour le bien de la communauté éducative. Les élèves sont aussi
un peu différents ; qu’ils soient issus du
monde diplomatique, de la communauté
expatriée ou de choix forts des familles
égyptiennes, ils aspirent à l’obtention du
baccalauréat français, véritable sésame
pour bien des formations post-bac. Depuis
quelques années, des élèves en échec en
France viennent s’inscrire au LFC afin de
« réussir » ; or, ici, le niveau est plus élevé
et certains ne réussissent pas davantage !
Pour eux, il n’y aura pas d’autre solution
que de retourner en France. C’est pour
ces élèves un douloureux retour. Au LFC,
il n’y a pas d’autre orientation que l’enseignement général. Cela pose donc des
problèmes d’orientation notamment à la
fin de la classe de 3e.
Les tâches d’un adjoint sont ici multiples (orientation, formation continue,
DNB, baccalauréat…) ; elles sont donc
très riches et formatrices.
LES INCONVÉNIENTS
Un inconvénient majeur de cette expatriation est un certain isolement. Ici, pas
moyen de rencontrer les autres collègues
dans le cadre des GAD (Groupe d’animation de district ou d’autres groupes de
discussion. C’est une structure qui existe
dans le Haut-Rhin). On est souvent seul et
actuellement plus que d’habitude avec la
mise en place de la réforme de la classe de
seconde. Je regrette les formations et les
rencontres toujours très constructives que
l’on peut facilement organiser en France.
J’ai bien réuni les principaux et les représentants des écoles MLF d’Égypte mais les
problématiques sont très différentes.
Du point de vue syndical aussi, je ressens cet isolement. Bien que je sois le
représentant du SNPDEN pour l’Afrique
du Nord, je ne trouve pas ma place dans
une démarche syndicale. J’ai saisi à plusieurs reprises la Direction pour envisager la possibilité de participer aux
séminaires, aux formations. De même
qu’organiser des formations spécifiques
aux personnels de direction adjoints, à
Tunis, par exemple me semble être une
démarche nécessaire. Nous représentons
bon nombre d’adhérents dans le monde
entier et j’estime que nous ne sommes
pas représentés à l’image de la réalité de
ce que l’on trouve sur le terrain.
Pour finir, si vous avez envie de découvrir une autre facette de notre métier,
d’autres formes de nos missions, je vous
encourage à le faire. Même s’il y a quelques
inconvénients, les plaisirs sont multiples et
l’emportent sur tout le reste. Vous serez
plus qu’un proviseur adjoint ou un proviseur, vous serez aussi l’image de la France
et de l’enseignement français qui sont particulièrement appréciés en Égypte et, je peux
le dire, partout dans le monde.
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
23
CARRIÈRE ▼
particulièrement ceux qui auront des
retraites incomplètes ou des carrières
mixtes (poly-pensionnés). Après les
mesures régressives sur les bonifications
pour enfants de 2003, c’est à présent
l’extinction du droit à retraite anticipée
pour les parents de trois enfants qui ne
rempliraient pas les conditions requises
au 1er janvier 2012 (3 enfants et 15 ans
de services effectifs).
Injuste réforme
Luc Bentz
Secrétaire national
UNSA-Éducation
La réforme des retraites, annoncée le 16 juin par Éric Wœrth,
ministre du Travail et de la Fonction
publique, n’est en rien une réforme
juste. Mesure phare, l’allongement de
l’âge minimum d’ouverture des droits
va aggraver les inégalités.
La moitié des problèmes de financement des retraites en 2010 résulte de la
crise économique. Le ralentissement de
la croissance et la dégradation de l’emploi ont effectivement des effets négatifs sensibles sur les rentrées sociales
et fiscales. Pourtant, à plus de 80 %, le
poids financier de la réforme pèsera sur
les seuls salariés (19 milliards d’euros
en 2018 pour 4,4 milliards de recettes
nouvelles).
Le recul de deux ans de l’âge
d’ouverture des droits va peser négativement sur tous les salariés, dans le
secteur public comme dans le secteur privé
Concrètement, cela implique que
l’âge minimum de départ (hormis
quelques situations ouvrant droit à
retraite anticipée) va reculer de 60 à
62 ans. Un salarié ayant commencé à
travailler à 18 ans totaliserait automatiquement 44 annuités avant de pouvoir
partir. La mesure touchera peu les cadres
supérieurs, entrés plus tardivement dans
la vie professionnelle en raison d’études
longues. L’allongement pénalisera donc
les salariés les moins qualifiés qui sont le
plus souvent ceux qui ont accompli des
24
travaux pénibles ou qui ont été exposés
à des produits dangereux.
Cette mesure a un effet « cliquet »
sur la décote qui ne sera annulée par
transposition qu’à 67 ans au lieu des
65 ans actuels
Les conséquences pèseront donc
beaucoup plus largement en conduisant
certains salariés à « choisir » de partir
en retraite avec une pension rabotée.
Actuellement, nombre de salariés du
privé sont au chômage ou bénéficiaires
d’allocations sociales au moment où ils
font liquider leur pension. Le décalage
dans le temps, compte tenu de la durée
limitée de ces prestations, risque d’être
insupportable. Quant aux fonctionnaires
en fin de carrière, ils n’auront d’autre
choix que « tenir ou partir », dans un
système où, à l’évidence, la question
de la pénibilité est de fait occultée.
Les fonctionnaires - objet de bien
des campagnes agressives depuis
des années - ont été frappés au nom
des « convergences public/privé »
Les retenues pour pension vont ainsi
être portées de 7,85 à 10,55 % pour
atteindre le niveau moyen des cotisations obligatoires des salariés (régime
de base de l’assurance « vieillesse »
+ retraite complémentaire). Cela correspond à une perte de onze jours de
rémunération dans l’année. À titre de
comparaison, pour un professeur horsclasse au dernier échelon (indice majoré
783), cela représente 108 euros par
mois ; pour un agrégé de classe normale
au 11e échelon (indice majoré 821), cela
représente 135 euros par mois. S’il est
subtilement prévu d’étaler la mesure sur
dix ans, au bout du bout, cela représente une perte conséquente, dans un
contexte marqué par dix années de
disette salariale (la valeur du point d’indice a évolué sensiblement moins vite
que les prix) et des perspectives pessimistes en matière de finances publiques
pour les trois prochaines années.
D’autres mesures vont frapper les
fonctionnaires, notamment les femmes.
La réforme du minimum garanti va toucher les fonctionnaires les plus modestes,
Certes, le gouvernement a fait
le choix de ne pas toucher aux « six
mois »
« Le gouvernement a, en revanche,
considéré que la règle des 6 mois ne
pouvait être modifiée, compte-tenu des
différences dans les modes de rémunération entre le public et le privé et du
fait que la retraite des fonctionnaires ne
tient pas compte de la totalité de leur
rémunération » (discours d’Éric Wœrth,
16 juin 2010). Sans doute fallait-il ne
pas en rajouter. En tout état de cause,
dans ce qui n’étaient ni des négociations ni même des discussions (puisque
le projet gouvernemental n’a été mis
sur la table que le 16 juin), tant l’UNSA
(interprofessionnelle) que l’UNSA-Fonction publique avaient très fortement
insisté sur cette question et, au-delà
même des retraites, sur la remise en
cause fondamentale de la Fonction
publique de carrière statutaire qu’auraient impliquée certaines simulations.
L’effet destructeur aurait été extrêmement lourd, notamment pour les corps
de débouchés que sont, par exemple,
les corps d’inspection ou de personnels
de direction. Solidaires de l’ensemble
des salariés, nous savons aussi que les
retraites de la Fonction publique jouent
un rôle qui ne se limite pas au calcul
d’une pension : le Code des pensions
est aussi un outil de gestion des carrières d’activité.
Mais la réforme des retraites n’est
pas figée à son énoncé du 16 juin
À ce stade, l’avant-projet de loi n’est
pas connu. Il nécessitera une analyse
article par article dans des textes d’origine « consolidés », en regardant très
précisément quelles seront les modifications apportées aux textes d’origine.
Le projet de loi ne sera connu que le
13 juillet prochain et il restera encore la
phase des débats parlementaires, avec
le risque d’amendements-surprises.
La vigilance s’impose toujours… et le
combat est loin d’être terminé ; nous
entendons le mener dans la durée.
Luc BENTZ, secrétaire national de la fédération
UNSA-Éducation chargé du pôle « éducation-formation-recherche », a été spécifiquement chargé du dossier « Retraites 2010 » pour la fédération. Il a coanimé le
groupe de travail ad hoc de l’UNSA-Fonction publique.
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ MÉTIER
Votre métier au quotidien
Conseils de saison…
L’élaboration d’un emploi du temps requiert quelques qualités et il n’est pas inutile
d’avoir à l’esprit certaines modalités de mise en œuvre utiles à la bonne gestion d’un temps
précieux en cette période de confection.
métier
PRENDRE LES PROBLÈMES
DANS UN BON ORDRE
ET SANS PRÉCIPITATION
Une des premières qualités
nécessaires à la bonne réalisation
de cet édifice complexe est l’organisation. Il convient, en effet,
de prendre les problèmes dans
un bon ordre et sans précipitation. Si vous pouvez commencer
à travailler à sa conception sans
obligatoirement connaître toutes
les données, il est inutile de se
précipiter sur une construction
qui serait mise à mal au premier
changement de paramètre.
Vous devez donc connaître
dans un premier temps votre
structure, vos ressources et les
moyens qui vous sont octroyés.
Si trop d’incertitudes pèsent sur
ces paramètres (nominations
des professeurs agrégés ou certifiés, c’est-à-dire à 18 heures ou
15 heures, BMP, postes partagés,
stagiaires, divisions…), il est prématuré de s’aventurer à un quelconque montage. Il est à noter
toutefois que les nouveaux logiciels d’aide à la conception des
emplois du temps nous permettent bien plus qu’avant une anticipation d’autant plus appréciable
que les incertitudes sur les structures liées à une gestion toujours
plus serrée des moyens ont cru.
VOS CHOIX
CONDITIONNENT
LE RÉSULTAT
Quoi que vous fassiez, votre
emploi du temps devra obligatoirement débuter par la définition
de votre structure et la répartition
des élèves et de leurs options
dans les différentes classes. Les
choix qui seront faits, et qui vous
appartiennent, vont conditionner
de façon définitive votre travail en
aval. Aussi, ils devront être réfléchis selon les tendances suivantes.
Plus vous réaliserez des
classes homogènes en terme
d’options, plus vous privilégierez
des emplois du temps professeurs et élèves compacts mais
vous créerez aussi plutôt des
classes de niveaux.
Mais ceci n’est pas toujours
vrai : un alignement d’options
pour tout un niveau peut être
réalisé quel que soit le choix des
élèves et la manière dont ils sont
répartis dans les classes. Si les
cours qui alignent toute une série
de classes ont une contrainte
pour garantir leur placement en
extrémités de journée (ou demijournée), il n’y aura pas de trous
dans les emplois du temps.
DÉFINIR PRÉCISÉMENT
LES VŒUX
DES ENSEIGNANTS
Plus vous mélangerez d’options dans des classes, plus vous
serez contraint de faire des alignements et donc des « trous » dans
les emplois du temps. Là encore,
les logiciels nous aident bien à
gérer ce dernier cas qui induit une
présence plus importante des
professeurs dans l’établissement
et des possibilités de travail en
groupes plus grandes. Certains le
favorisent, d’autres l’évitent.
Sur les vœux des enseignants,
mathématiquement, une demijournée, voire une journée libre
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
imposée, est le maximum à intégrer comme donnée de base pour
ne pas cristalliser l’ensemble.
Il vaut mieux d’ailleurs, chaque
fois que cela est possible, laisser la journée libre flottante sur
la semaine. Dans les cas d’alignements, prenez garde d’avoir,
dans la discipline concernée,
suffisamment de ressources avec
des vœux compatibles.
Soyez vigilant(e) : votre logiciel affiche peut-être le nombre
de places possibles pour chaque
nouveau cours créé. Ainsi, si les
enseignants d’un alignement ne
sont jamais disponibles en même
temps, vous en êtes informé(e)
immédiatement. Si, de plus, votre
logiciel dispose d’un analyseur de
contraintes, utilisez-le pour vous
aider à définir un énoncé cohérent.
Privilégiez, là encore, le plus
possible les vœux libres sur la
semaine et évitez les cumuls du
lundi matin ou du vendredi aprèsmidi. Méfiez-vous des textes sur
les journées des professeurs
25
MÉTIER ▼
d’EPS qui ne doivent pas excéder
6 heures par jour.
La seconde étape incontournable
est la répartition de service. Les
tableurs nous sont, sur cet exercice,
d’une aide précieuse et une vérification croisée est indispensable. Une
fois les divisions montées, les options
réparties et la répartition des services
faits, le placement des cours avec l’ensemble des contraintes peut se faire.
S’il y a trop de cours « en échec »
dès lors que vous utilisez un logiciel,
c’est que les contraintes sont trop
fortes. Il vous faut alors cerner les
blocages qui ont conduit à cette situation. Commencez un nouveau placement automatique avec uniquement
les cours des enseignants ou des
classes qui sont dans ces cours qui
que vous réaliserez est toujours perfectible et qu’il faut savoir s’arrêter.
Une relecture peut s’avérer utile afin
d’éviter les erreurs grossières mais
vous pourrez toujours améliorer l’emploi du temps que vous avez réalisé.
Or l’emploi du temps idéal n’existe
pas et, au regard des paramètres pris
en compte, la notion de « perfection »
est toute relative. Il y a forcément,
dans cet exercice, une part subjective,
voire affective, pour les professeurs
que vous ne maîtriserez pas. Laissez
le début d’année scolaire pour que
l’on vous soumette des propositions
d’amélioration que vous accepterez
dès lors qu’elles ne mettent pas en
cause l’intérêt général. Car c’est vous
qui maîtrisez l’ensemble et la difficulté
de l’exercice n’autorise pas qu’une
approche individuelle et forcément partielle et subjective remette en cause cet
important travail. Chacun en convient
mais chacun considère que son pro-
bloquent ; vous verrez alors quelles
sont les raisons de ces blocages.
La puissance des calculateurs nous
permet aujourd’hui de faire plusieurs
simulations et il ne faut pas se priver
de cette possibilité.
Chacun, pour réaliser ce puzzle
tridimensionnel (ne pas oublier les
salles de classes et préférez, selon les
circonstances, les groupes de salles),
a sa technique personnelle afin de
mieux supporter cet ultime travail de
fin d’année :
• Faire dans la foulée de la fin
d’année ;
• Prendre quelques jours puis s’y
remettre ;
• Reporter celui-ci au mois d’août ;
• Emporter son ordinateur en
vacances…
blème particulier doit précisément être
traité de façon particulière.
Reste un équilibre à trouver qui
dépend de vous et dont vous êtes
le seul à maîtriser le curseur. De cet
équilibre dépendent les conditions de
fonctionnement d’une année scolaire.
L’exercice est essentiel et tous les personnels de direction s’y sont frottés
un jour. L’échange avec des collègues
expérimentés sur des structures identiques à la vôtre peut s’avérer pour les
premières fois tout à fait utile. Il peut
même nous permettre d’économiser quelques précieux jours de travail
dans une période où chacun aspire à
un repos de fin d’année scolaire bien
mérité.
Bon courage à tous et à toutes
pour cet exercice si particulier !
LA RÉPARTITION DE SERVICE
TOUT EST PERFECTIBLE…
Là encore, quoi que vous fassiez,
dites-vous bien que l’emploi du temps
26
Pascal CHARPENTIER
Bureau national
Philippe Brassac
Proviseur adjoint
Lycée européen C. de Gaulle
Dijon (académie de Dijon)
Formateur EDT® (Index Éducation)
auprès des personnels de direction
stagiaires, je m’apprête moi aussi à me
lancer dans mon douzième emploi du
temps.
Depuis 1999, j’ai vu évoluer ce
logiciel qui s’est agrémenté d’outils :
préparation de rentrée, organisation
des conseils de classe ou des rencontres parents-professeurs, gestion
par semaine des emplois du temps et
des absences, etc. Il ne se passe pas
(ou presque pas) une journée d’adjoint
sans qu’il n’apparaisse à l’écran de l’ordinateur la fameuse fenêtre aux fiches
T virtuelles et ses multiples onglets.
Le logiciel d’emploi du temps,
comme d’autres, est devenu un outil
indispensable sans lequel, désormais,
peu d’entre nous parviendraient à proposer à la rentrée un planning fonctionnel.
Ceci étant dit, lors des journées
de formation que je coanime, le message sur lequel nous insistons est sans
ambages : la puissance des calculateurs et le nombre d’options proposées auront beau progresser chaque
année, le logiciel d’emploi du temps ne
sera jamais qu’un outil entre nos mains
laborieuses.
Sans la maîtrise de sa structure,
sans la compréhension de toutes ses
contraintes, sans un positionnement
politique sur les priorités et les enjeux
pédagogiques, sans le souci d’une
gestion intelligente des ressources
humaines, il est inutile de se lancer
dans son devoir de vacances.
Bon courage donc à tous les collègues qui s’apprêtent à se lancer dans
cet exercice qui, malgré le stress et la
crainte de devoir faire sa rentrée aussi
peu hâlé que le jour des résultats du
bac, reste une gageure intellectuelle
stimulante et une grande satisfaction
professionnelle, lorsque le résultat est
à la hauteur de vos attentes, de celles
des élèves et, cerise sur le gâteau, de
celles des enseignants.
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ MÉTIER
Contre Darwin…
Ce n’est pas que je sois méfiant, non, mais les réformes successives auxquelles nous assistons, nombreuses et rapides, m’interrogent. Elles auront probablement, en quelques années, profondément modifié
la société française.
Quelles que soient les échéances
électorales à venir, il est sans doute illusoire d’imaginer des retours en arrière,
que ce soit dans le domaine politique
ou social, à propos des retraites, de
l’éducation, de la justice et que sais-je
encore.
Les mêmes causes produisant les
mêmes effets à l’intérieur du même
système, je n’imagine pas une alternance politique qui ferait table rase de
la dernière législature pour revenir à
la situation d’avant 2007. Et d’ailleurs
aucun parti politique sérieux ou aucun
grand syndicat ne se hasarde à de tels
propos.
Tout se passe comme si les candidats à l’alternance étaient, somme
toute, satisfaits de voir leurs adversaires
s’user à propos de réformes que, dans
leur for intérieur, ils pensent nécessaires
mais qu’ils n’auront pas à effectuer euxmêmes…
Je vois d’ici l’air contrit et l’oreille
basse ; j’entends d’ici les propos compatissants et navrés d’une nouvelle
majorité qui expliquera à la Nation que
la crise est ce qu’elle est, que le déficit
du budget laissé par les prédécesseurs
est abyssal, que le nombre des actifs
baissant obstinément par rapport au
nombre des retraités, on ne voit pas
comment on pourrait éviter de faire travailler plus longtemps, de payer moins
les retraites et d’embaucher les fonctionnaires qui font cruellement défaut.
Le dernier débat sur la sécurité à l’école
montre à quel degré de pantalonnade
on est arrivé quand la règle du jeu explicite était - sans rire - de faire toutes les
propositions possibles à l’exclusion
d’une seule, on voit laquelle…
-
ET DARWIN ?
-
ÇA VIENT !
Ce qui est inquiétant, quand on examine dans la durée et avec une vision
et la solution face à un enseignement
public décidément irréformable ? Il suffirait, entend-on dans certains cercles,
de « laisser faire la nature » afin que se
vident les « mauvais établissements »
au profit des « bons », privés bien
entendu.
Il faudrait, comme dans le commerce, laisser faire une « saine »
concurrence qui obligera les établissements à évoluer parce que c’est
leur existence même qui sera mise en
cause. Et c’est de cette concurrence,
de cette lutte pour la vie, que découlerait le progrès général du système
éducatif.
« macro » l’ensemble de ces mesures,
c’est en réalité la mouvance intellectuelle qui les inspire.
Pour ne prendre que quelques
exemples de notre domaine, comment
peut-on interpréter la fin de la carte scolaire, présentée abusivement comme
un progrès des libertés et comme un
moyen de favoriser la mixité scolaire ?
De même, ne peut-on, à propos de la
réforme des lycées, entrevoir une dérégulation qui aurait pour conséquence,
sous le prétexte d’une liberté pédagogique associée à une liberté dans
le recrutement des élèves, d’aboutir
à une mise en concurrence des établissements qui ne profiterait qu’aux
catégories sociales les plus favorisées
et les plus informées. Une telle autonomie changerait profondément la nature
des relations entre lycées publics qui,
de partenaires, deviendraient, de fait,
des rivaux.
Comment interpréter le discours
ambiant sur les qualités et les résultats
du privé présenté comme le recours
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
-
BON, ÇA Y EST ; ON VOIT VENIR
UN MAGNIFIQUE CONTRE-SENS
À PROPOS DE DARWIN !
-
PAS SI SÛR…
On voit là poindre surtout le credo
libéral qui dit que le bien commun n’est
qu’une conséquence - éventuelle - de
la richesse de quelques uns, qui admet
comme un postulat que, dans une
société, il y a des faibles et des forts,
des riches et des pauvres, qu’il en sera
toujours ainsi et que c’est cette inégalité
intrinsèque des humains entre eux qui
est justement le moteur du progrès…
Et même si l’on explore un peu plus
profondément cette mouvance intellectuelle, on trouvera des doctrines pernicieuses comme l’eugénisme et comme
le darwinisme social dont le nazisme
s’est en partie inspiré.
Voilà le grand mot lâché. Les découvertes de Darwin sur l’origine des
espèces que plus personne ne conteste
sauf les créationnistes (que l’on aurait
tort, comme on le fait trop souvent en
France, de considérer avec décontraction et avec un mépris ironique) révéleraient une loi de nature, universelle,
qui s’appliquerait à toutes les espèces y
compris l’homme. Le darwinisme social,
27
MÉTIER ▼
né à la fin du dix-neuvième siècle, fait
de la lutte pour la vie, du triomphe du
fort sur le faible, le moteur de l’évolution
sociale.
On mesure à quel point on est loin,
dans un tel schéma, des acquis des
Lumières, loin des notions de « liberté »,
d’« égalité » et de « fraternité », loin des
notions de « solidarité », de « progrès »,
de « civilisation ». Tous les libéraux ne
sont pas heureusement, tant s’en faut,
partisans de la loi de la jungle mais il
n’est pas mauvais, de temps en temps,
de réfléchir à ce qui fonde, consciemment ou non, notre action quotidienne.
Toute la réflexion humaniste depuis
deux siècles va à l’encontre de tels
points de vue. La réflexion humaniste
qui doit nous guider dit que, si Darwin
a raison pour ce qui est des espèces, il
en est toutefois une pour laquelle l’évolution a changé la donne, c’est l’espèce
humaine, espèce qui a inventé des
notions absentes de la nature, telles que
la solidarité, qui dit que le faible ne doit
pas être écrasé par le fort, qui dit que
le progrès social a pour but le bien-être
de tous, qui dit que les rapports entre
les êtres humains sont dictés par une
notion qui les dépasse en les incluant
tous, le Droit, qui dit que l’économie a
pour but le bien-être de tous et non de
quelques uns et que, pour ce faire, elle
doit être régulée.
Tout cet ensemble peut être
résumé par une seule et même notion
totalement absente de la nature : la
Civilisation.
-
MAIS DARWIN N’A JAMAIS
DIT TOUT CELA !
-
EN EFFET.
Dès le début, Darwin avait perçu
l’usage pernicieux qui pouvait être fait
de ses découvertes dans les domaines
politiques et sociaux et avait averti,
dans La filiation de l’homme, que, selon
lui, sa théorie de l’évolution ne pouvait
s’appliquer à l’espèce humaine, seule
capable d’infléchir les lois naturelles.
Ce pauvre Darwin, si clairvoyant pour
ce qui est de la nature, se retournerait
dans sa tombe s’il connaissait l’usage
que certains ont fait de ses découvertes.
S’il est clair que l’humain ne descend
pas du singe, pour certains individus en
revanche, la question pourrait se poser…
PÉRORAISON…
Refermons cette hyperbole aventureuse qui n’avait pour objectif que
de nous ramener à notre microcosme.
Méfions-nous, surtout dans le domaine
scolaire, des excès, de ces coups de
balancier que nous connaissons bien
dans l’Éducation nationale et qui n’ont
pour conséquence que de crisper les
points de vue jusqu’à la prochaine
saute de vent.
Méfions-nous d’une suppression
totale de la carte scolaire qui n’aurait
pour conséquence qu’un affaiblissement des établissements publics au
profit du privé, qui ne rendrait aucun
service à la population et qui ne ferait
qu’accroître la ségrégation scolaire.
Restons attachés à la notion de
« réseau d’établissements complémentaires, autonomes », c’est-à-dire à
la notion de « service public ». Passons
d’un système dirigiste dans lequel Paris
décidait de tout à un système moderne
dans lequel l’État décidera des lignes
de force de l’action éducatrice en laissant au terrain de grandes marges de
manœuvre tout en jouant un rôle d’aide,
de conseil et d’arbitrage…
Soyons attachés à l’autonomie qui
n’est pas et ne doit pas être l’indépendance. Une dérégulation totale de
la carte et de l’affectation ne pourrait
conduire qu’à une concurrence sauvage
entre établissements. Ainsi, sans le dire,
se mettrait en place, non le darwinisme
social avec ses semelles de plomb,
mais un avatar tout aussi pernicieux
qu’on pourrait appeler le « darwinisme
scolaire »…
Jean FALLER
Bureau national
Relations avec
l’Etat déconcentré
28
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ MÉTIER
Témoignages
Être personnel de direction
et parent de jeunes enfants
Dominique Bizeul
Principal du collège C. Péguy
Vauvillers (académie de Besançon)
Je suis marié et nous avons deux
enfants de 7 et 11 ans : le plus grand
est en 6e et la seconde scolarisée au
CP. J’ai été, durant 7 ans, professeur
en lycée professionnel et cela fait 4
ans que j’occupe des postes en tant
que personnel de direction dont 3
postes d’adjoint (faisant fonction)
successivement en LP, LEGT et collège. Cette année, après la réussite
au concours de recrutement des personnels de direction, j’ai été affecté
comme stagiaire sur un poste de
principal.
Lorsque je me suis lancé dans
l’aventure de personnel de direction, la
plus jeune était en crèche et le grand
en primaire, alors que mon épouse
reprenait des études supérieures.
Les différents changements de
fonction modifient chaque fois l’organisation de la vie de famille. En tant
qu’enseignant, on peut dire que les
choses sont relativement faciles à
gérer. Une fois l’emploi du temps
connu en début d’année, l’organisation reste stable et donc sécurisante
pour les parents mais surtout pour
les enfants. Les différentes solutions
d’accueil périscolaire permettent une
planification à l’année.
CHANGEMENT DE FONCTION
ET VIE FAMILIALE
Le passage d’enseignant aux fonctions d’adjoint au chef d’établissement modifie de façon radicale la vie
de famille. Je commencerai par citer
le temps de présence dans l’établissement qui passe du simple au double
(voire triple). Mais ce qui reste peutêtre le plus difficile à gérer au quotidien, ce sont les imprévus dus à la vie
de l’EPLE.
Pour cela, il est nécessaire d’avoir
des modes de garde souples et variés.
Lors des trois premières années de
mes fonctions de direction, nous
logions près de l’établissement d’affectation ou en logement de fonction.
Cette dernière situation est sûrement
la plus confortable pour garder le
contact avec le cocon familial mais
pas toujours pour le confort matériel.
Les solutions proposées par les dispositifs périscolaires faisaient le complément d’une surveillance à domicile
et, de façon occasionnelle, nous faisions appel aux amis (nous n’avons
pas de famille à proximité).
Sur ces trois premières années, le
fait d’avoir de jeunes enfants n’a pas
été une contrainte significative dans
mon métier de personnel de direction,
ce qui n’est pas le cas pour la cellule
familiale.
SAVOIR S’ADAPTER
Les choses se sont compliquées
après ma réussite au concours. J’ai
été nommé sur un poste de principal,
sans adjoint, tout en étant stagiaire en
formation, à 40 km de ma résidence. A
ceci s’est ajoutée la prise de fonction
de mon épouse sur un emploi dans
une collectivité territoriale. Ce cumul
nous a contraints à changer de mode
de garde et nous avons opté pour une
personne à domicile. Si cette option
est plus souple et plus confortable
pour les enfants, elle est aussi beaucoup plus onéreuse, environ 300 €
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
par mois. L’année prochaine, nous
reviendrons en logement de fonction,
actuellement en travaux, ce qui sera
plus intéressant sur le plan relationnel
mais aussi plus économique.
Si cette solution offre des avantages organisationnels, une question
se pose : comment va réagir mon fils à
son entrée en 5e dans le collège alors
que son père en est le principal ?
EMPLOI DU TEMPS
Mon emploi du temps est bien sûr
rythmé par les contraintes de la fonction mais également par le souci de
garder du temps pour mes enfants. Je
m’organise donc de façon à pouvoir
les voir le soir et pour les devoirs.
Pour cela, j’ai choisi d’arriver tôt
au collège le matin (6 h 30 ou 7 heures)
pour pouvoir rentrer vers 19 heures à
la maison (sauf réunions institutionnelles ou de travail). Les week-ends
sont consacrés également à la vie de
famille avec quelques sacrifices d’une
à deux heures de travail, en particulier lors des ajustements d’emplois
du temps ou pour rédiger les écrits à
rendre dans le cadre de ma formation.
Dans cette gestion du temps, si le
logement de fonction présente l’avantage de pouvoir rentrer plus vite le soir,
il est un danger lors des week-ends
et du soi-disant « petit tour au bureau
pour régler un détail » qui se transforme en longues heures.
ENFANTS ET CARRIÈRE
Je ne pense pas que le fait d’avoir
de jeunes enfants modifie la vision des
différents personnels sur notre action.
Tellement de paramètres professionnels façonnent la vision des autres sur
vos compétences que la vie de famille
n’a que peu d’importance. D’ailleurs,
il n’a jamais été fait mention de cet
aspect lors des différents entretiens
avec ma hiérarchie.
En revanche, je pense qu’avoir des
enfants scolarisés permet de pouvoir
29
MÉTIER ▼
prendre du recul par rapport à ses
propres pratiques. Plus particulièrement, avoir un enfant en 6e et être
principal de collège peut permettre
de mieux appréhender l’impact des
décisions d’un chef d’établissement
et d’enseignants sur la vie et les
apprentissages d’un élève.
Sachant que « promotion » signifie le plus souvent « mutation », une
faculté d’adaptation de l’ensemble
de la famille est nécessaire. Dans
notre cas, 3 déménagements en 4
ans avec, parfois, seulement huit
jours pour le faire. S’il est vrai que
les postes de faisant fonction sont,
par définition, instables et imprévisibles, les choix de mutation (promotion) se feront après avoir étudié
l’aspect familial (logement, école,
mode de garde…).
ÉDUCATION NATIONALE
ET MODE DE GARDE
De façon plus générale, les
modes de garde les plus adaptés aux personnels de l’Éducation
nationale (« perdirs », enseignants,
CPE…) restent les modes individualisés (personne à domicile,
assistantes maternelles), ceux-ci
pour leur souplesse quand arrivent,
entre autres, les conseils de classe.
Cependant nous ne sommes pas
de bons « clients » à cause des
vacances scolaires et notre métier
peut devenir un handicap lorsqu’il
s’agit de trouver une personne qualifiée et compétente.
UNE PROPOSITION
À DÉVELOPPER ?
L’ E N é t a n t l e p l u s g r o s
employeur de France, ne serait-il
pas judicieux de réfléchir à la création d’emploi du type « assistante
maternelle agréée EN » ou de lieux
comme les « crèches d’entreprises » ? Je pense que ce serait
une action sociale pertinente qui
faciliterait les missions du chef
d’établissement non seulement sur
le plan personnel mais également
professionnel : de tels modes de
garde permettraient par exemple
de pouvoir réunir plus facilement
tous les membres du conseil pédagogique à 18 heures, le mardi soir !
Thierry Delmas
Principal du collège de
Hitia’a O Te Ra Hitia’a (Île de Tahiti)
(TOM : Polynésie française)
« ON N’ÉVITERA PAS LE PSY
À 16 ANS ! »
Cette réflexion qui est, au départ, une
boutade, est devenue comme un code
d’alerte, comme le signal d’un dialogue
d’abord entre les deux parents puis entre
les trois membres de la famille quand
notre fils a été un peu plus âgé !
Marié à une enseignante de lettres
modernes depuis 12 ans, notre fils a
10 ans. J’étais CPE à sa naissance.
L’amplitude horaire était déjà élevée
puisque je sortais d’un poste de CPE
chronophage avec l’ouverture du nouveau lycée hôtelier de Tahiti et la mise
en œuvre d’un internat accueillant des
élèves de CAP jusqu’au BTS, ouvert 7
jours sur 7.
Toutes ces précisions pour expliquer
que la masse de travail, le logement de
fonction et l’amplitude horaire n’ont pas
été un changement radical quand j’ai été
affecté comme proviseur adjoint stagiaire
d’une cité scolaire de 1.300 élèves. Les
EPLE comptaient deux proviseurs adjoints
avec un croisement du suivi des classes
LGT, BTS et LP, très enrichissant mais
encore une fois chronophage pour prendre
la mesure des deux organisations.
S’ADAPTER
En revanche, arrivés directement de
Polynésie, la difficulté pour la cellule familiale a été de s’adapter à un département
jusqu’alors inconnu. Heureusement, si
la ville était d’un ennui mortel pour les
parents, sa taille humaine offrait toutes
les facilités pour notre enfant : école de
qualité, accueil préscolaire très adapté et
souple, nombreuses activités sportives,
éducatives et musicales.
Restent les détails d’organisation…
Inscription à l’école, garderie ! J’ai pu
constater, après plusieurs déménagements, que les écoles sont plutôt réactives et compréhensives ainsi que les
accueils préscolaires. Les relations entre
personnel de direction d’EPLE et directeur d’école ont toujours été facilitées et
ont permis une bonne intégration de mon
fils.
Le quotidien des devoirs et les
périodes de maladie restent des
moments essentiels dans l’éducation
des enfants. Dans ce domaine, c’est un
partage certes inégal mais un partage
quand même ! La priorité a toujours été la
maman, y compris concernant les arrêts
pour enfant malade. Le logement de
fonction permettait cependant de la soulager… Téléphone et ordinateur portable
qui envahissent nos vies servent aussi à
délocaliser le bureau pour ces situations
d’urgence.
En conclusion, je pense que
le choix de devenir personnel de
direction avec de jeunes enfants
demande l’adhésion, a minima l’acceptation, de la famille et un sérieux
sens de l’organisation.
30
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ MÉTIER
LE RÔLE DU CONJOINT
Il n’en reste pas moins que le rôle de
mon épouse a été décisif à chaque prise
de fonction. Cette problématique pose la
question de la situation du conjoint des
personnels de direction.
En ce qui concerne l’emploi du temps
des personnels de direction, au regard
du rôle de parent d’un jeune enfant, il est
difficile de donner une règle générale de
fonctionnement car, évidemment, notre
fonction implique de la flexibilité et une
forte disponibilité.
Cependant, je me suis toujours imposé
des obligations (pas toujours respectées
selon les aléas du quotidien professionnel !). Une de ces obligations est de consacrer, une fois par semaine, au moins une
rentrée et une sortie à l’école de notre
fils. Cette obligation (agrémentée d’un
petit goûter…) permettait non seulement
de maintenir un rituel familial mais aussi
de garder le contact avec l’enseignant de
notre fils. Une autre obligation, à laquelle
mon fils est très sensible, est d’assister
aux rencontres avec l’enseignant et de
participer aux « fêtes » des écoles.
S’ORGANISER
Qui dit obligation, dit se donner les
moyens de cette obligation… la seule
formule que j’ai pu éprouver est d’inclure ces obligations dans son emploi
du temps. Identifier clairement avec
les autres personnels de direction et
le secrétariat de direction les temps
où vous ne serez pas disponible. Nous
étions trois personnels de direction ayant
des enfants de moins de 10 ans, le partage des matins et des fins d’après-midi
a été facile. Cette formule devient plus
complexe à mettre en place quand on
est le seul personnel de direction d’un
collège rural. Mais, là encore, imposer
deux temps par semaine à consacrer à
son enfant me paraît possible.
Cette ritualisation est facilement
acceptable sur le terrain à partir du
moment où l’on « sécurise » ces temps
avec le relais du CPE et du gestionnaire.
« Sécuriser » consiste à organiser la communication en cas d’urgence sur ces
temps et à sensibiliser ses collaborateurs
à la définition d’une situation d’urgence.
Ce qu’ils attendent, c’est de la clarté et
des repères de présence.
C’est le même raisonnement vis-àvis de l’institution. Le curseur, la limite à
ne pas dépasser sont la défaillance dans
notre fonction et dans nos tâches. Je
pars du principe que je reste maître de
mon agenda et que l’institution attend
d’un chef d’établissement de l’efficience
et de la constance… Pour le reste, les
enquêtes MGEN, notamment celle de
M. Fotinos, montrent qu’un personnel
de direction en difficulté familiale, sans
équilibre personnel, est très souvent
et très vite défaillant. Espérons que les
DGRH des académies soient attentifs à
ces études ! L’important est donc le travail accompli, les missions assumées et
non la vérification des horaires et des
agendas du personnel de direction. La
confiance mutuelle doit rester la base de
la relation avec la tutelle institutionnelle !
Sans doute l’affectation en stage
doit-elle être, dans la mesure du possible, à proximité, sinon du lieu d’habitation, au moins du lieu de formation.
Assumer un poste de personnel de
direction et une formation, plus concentrée encore avec la nouvelle mouture,
déstabilise la cellule familiale. Nous
pourrions toujours objecter que c’est en
connaissance de cause que nous passons le concours et que nous sommes
soumis à l’obligation de mobilité. Mais
nous n’attirerons pas de nouveaux et
jeunes collègues en ne posant pas clairement cette problématique.
Plus complexe, la prise en compte de
la situation du conjoint est très inégale
selon les académies : dans le cas d’un
conjoint fonctionnaire de l’Éducation
nationale, l’affectation à titre provisoire
et la bonification de 1.000 points pour le
département ne suffisent pas à maintenir l’équilibre familial. Les départements
sont quelquefois grands ; le chantage au
temps partiel pour éviter l’éloignement
n’est pas rare et l’ignorance du profil du
conjoint enseignant pour l’affectation
reste trop fréquente. Affecter à temps
partiel et à plus de 30 km du domicile un
conjoint dans un type d’établissement
opposé à celui de la grande majorité de
sa carrière ne facilite pas l’adaptation du
conjoint, donc de la famille, à une nouvelle situation.
LA QUESTION EST DE SAVOIR
COMMENT AMÉLIORER CETTE
SITUATION DES PERSONNELS
DE DIRECTION AYANT DE
JEUNES ENFANTS,
NOTAMMENT LORS DE LA
PRISE DE FONCTION
Au final, « nous n’éviterons peut-être
pas le psy à 16 ans » mais cette private
joke désormais adoptée par notre fils a
au moins l’avantage de dédramatiser
certaines situations et de provoquer des
espaces de paroles. C’est sans doute là
l’essentiel.
Jean-Charles Linier
Principal adjoint du collège
Henri IV, Poitiers
(académie de Poitiers)
Je suis dans ma cinquième
année de principal adjoint du
collège Henri IV de Poitiers.
L’établissement accueille 800
élèves sur les 4 niveaux ainsi
qu’une UPI. La mixité sociale est
importante : élèves de centreville, de zones périurbaines
rurales et d’un secteur prioritaire.
Âgé de 39 ans, je suis remarié. Le foyer est composé de 4
enfants dont deux sont en garde
alternée.
Mon épouse a une fille de
12 ans d’une précédente union
qui est en cinquième dans mon
établissement.
J’ai moi-même deux filles de
7 et 9 ans, lors de mon premier
mariage. Je les ai en garde alternée depuis septembre 2009.
Nous avons ensemble un
petit garçon âgé de 11 mois.
À l’époque où j’ai eu mes
deux premières filles, j’étais pro-
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
fesseur agrégé dans un collège à
proximité de Poitiers dans lequel
j’enseignais la physique-chimie.
J’ai ensuite muté vers un lycée
puis passé le concours de personnel de direction en 2005 puis
j’ai été nommé dans ce collège.
À l’heure actuelle, nous sommes
donc 6, une semaine sur deux.
UN SAVANT DOSAGE
ENTRE VIE
PROFESSIONNELLE ET
VIE FAMILIALE EST
PRIMORDIAL
Nous avons tout d’abord
expliqué aux enfants ma nouvelle fonction puis nous avons
déménagé en août 2005 dans
le logement de fonction. Bien
évidemment, j’ai informé mon
chef d’établissement de ma
31
MÉTIER ▼
s i t u a t i o n p e u o rd i n a i re .
Immédiatement, elle a été
particulièrement attentive au
bien-être familial qui devait
être le mien pour être le plus
efficient dans mon travail. A
l’époque, nous avions seulement une fille à notre domicile, mes deux filles depuis
la séparation étant avec leur
maman (un week-end sur
deux chez moi). Le changement de statut s’est donc
opéré avec douceur. Les
deux années de stage ont
été difficiles avec les 70 jours
de formation à l’extérieur de
l’établissement.
Semaine après semaine,
jusqu’à aujourd’hui, nous
avons trouvé un équilibre :
l’aménagement de mon
agenda lorsque mes enfants
sont chez moi. J’ai la possibilité de les emmener à
l’école de temps à autre,
de participer par-ci par-là
à des activités scolaires ou
extrascolaires du mercredi
après-midi. Cette liberté, en
accord avec ma principale,
me permet d’être serein dans
ma fonction d’adjoint. Cette
situation n’exclut pas que je
sois disponible dans mon
travail pour mener à bien
les missions que l’on m’a
confiées et aussi pour gérer
des urgences concernant les
élèves ou bien des moments
professionnels impératifs
(réunions d’équipes, conseils
de classe, convocations à
des réunions de bassin…).
DIFFICILE MAIS PAS
IMPOSSIBLE DE
PRENDRE UN PEU
DE TEMPS POUR
SA FAMILLE
Mon épouse tient une
place importante car elle gère
parfaitement la charge familiale en adéquation avec son
travail de contractuelle. C’est
elle qui gère le plus souvent
les déplacements à l’école,
chez la nourrice ainsi que les
devoirs et la toilette du soir.
J’arrive très souvent vers
19 heures. Notre nourrice
est disponible et proche de
notre domicile actuel (nous
avons fait l’acquisition d’une
maison proche de Poitiers et
proche aussi de mes filles, ce
qui facilite les trajets).
32
Mon chef d’établissement
joue un rôle important dans
cette organisation familiale :
les rares fois où l’un des
enfants est malade, elle
me donne l’autorisation de
m’absenter. Aussi je déporte
mon travail à domicile, grâce
au nomadisme informatique,
avec des contacts réguliers (téléphone, mail…).
Malheureusement, nous
n’avons pas de famille
proche pour nous aider dans
des situations d’urgence.
Il est important que
l’équipe « chef-adjoint » fonctionne en harmonie complète
sur le plan professionnel. Il
faut se ménager des moments
privilégiés pour la famille. Tout
en préservant la qualité de
notre travail et les impératifs
de notre fonction, une petite
heure avec les enfants pour
les accompagner dans une
activité, faire les devoirs de
temps en temps, jouer son
rôle de père tout simplement
est primordial.
Les enseignants sont au
courant de ma situation et
s’en accommodent parfaitement. Le planning des événements de l’année scolaire
(réunions pédagogiques,
conseils de classe, conseils
d’administration) est élaboré
en tenant compte des calendriers nationaux et académiques mais aussi de mes
obligations familiales.
ÊTRE MOBILE,
OUI, MAIS PAS À
N’IMPORTE QUEL
PRIX !
Cependant, j’ai fait le
choix de trouver cet équilibre
plutôt que d’être mobile dans
ma fonction. Il faut pourtant
se rendre à l’évidence : c’est
un frein pour ma carrière
mais je suis convaincu qu’il
faut maintenir absolument
l’équilibre familial pour être
performant d’un point de
vue professionnel. Ma hiérarchie est au courant de ma
situation et est à l’écoute, ce
qui m’a amené aussi à refuser une proposition de poste
à la rentrée 2008, à 50 km
de mon domicile. Comment
concevoir d’être dans un établissement éloigné, avec une
amplitude horaire trop éten-
due, sans simplement jouer
son rôle de papa ?
Mes vœux de mutation
sont donc restreints et ciblés
géographiquement. En ce
qui concerne l’avancement
de carrière, je suis déjà au
10e échelon de la première
classe… pour envisager
dans un avenir plutôt lointain un passage à la horsclasse…
Il n’est donc pas impossible de cumuler les fonctions de papa et de chef
d’établissement mais il faut
plusieurs facteurs facilitateurs :
• Gérer son agenda finement et en toute transparence avec un savant
dosage pour les deux
fonctions (professionnelle
et familiale) ;
• Avoir un chef d’établissement conscient de cette
« double casquette »
facilitant l’aménagement
d’un emploi du temps et
conjuguant l’ensemble
des facteurs ;
• Être sur un poste d’adjoint
ou de chef en adéquation
avec la situation familiale
(établissement sans internat par exemple).
Je pense qu’il faudrait
que le dossier de mutation
puisse tenir compte de certaines situations, comme
celle des jeunes parents
chef d’établissement, pour
ne pas être bloqué dans la
poursuite de carrière. Au
contraire, cela serait sans
doute un facteur facilitateur
pour l’accès à notre fonction
pour certains personnels
qui ont sans doute peur de
conjuguer les deux fonctions
père/chef d’établissement.
Être papa et chef d’établissement ne s’improvise
pas ; il faut simplement
savoir jongler entre équilibre
familial et bien-être professionnel. Enfin, je remercie
vivement ma principale qui
a toujours été à l’écoute et
facilitatrice, sans quoi je ne
serais sans doute pas dans
ma cinquième année de chef
d’établissement adjoint.
Sophie Coissac
Principale adjointe
du collège L. Michel
Saint-Junien
(académie
de Limoges)
J’ai été admise au
concours de personnel
de direction il y a deux
ans, en avril 2008 ; j’avais
37 ans. J’ai deux enfants.
Ma fille avait alors 5 ans
et demi et mon fils avait
3 ans. Bien que le projet de devenir personnel de direction ait été
mûri de longue date, j’ai,
dans le mois qui a suivi
ce succès, été prise de
panique.
Allais-je pouvoir
concilier mes nouvelles
fonctions et responsabilités avec ma vie d’épouse
et surtout de mère d’enfants en bas âge ?
J’étais sur le point
d’abandonner mon
métier d’enseignante
(professeure certifiée) qui
est très prenant mais qui
peut laisser des plages
de temps libre en journée, en particulier durant
la semaine (lorsque l’on
relègue la préparation de
cours et la correction de
copies aux soirs et aux
week-ends, ce qui était
mon cas).
Beaucoup de collègues ou amis enseignants m’ont demandé
si j’étais prête à laisser
cette flexibilité horaire
pour un travail beaucoup
plus contraignant qui ne
me laisserait que « peu
de temps pour m’occuper de mes enfants ». Un
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ MÉTIER
jour de juin 2008, j’ai même projeté de
renoncer au bénéfice du concours car
je m’étais persuadée que j’allais sacrifier
mes enfants. Une discussion avec ma
meilleure amie (que je connais depuis
20 ans) m’a ouvert les yeux. Nous avons
parlé de mon propre vécu et de celui
de ma mère qui avait abandonné, à la
demande de mon père, une carrière
prometteuse dans une maison de haute
couture. Bien qu’ayant une maman à la
maison, ma sœur et moi-même n’avons
pas été épanouies pour autant : pas
besoin de manger à la cantine, d’aller
au centre aéré ou encore d’aller en colonie de vacances… Nous nous sommes
très peu ouvertes sur le monde extérieur
(fort heureusement, il y avait l’École de
la République…). Échanger avec ma
meilleure amie m’a remis tout cela en
mémoire et m’a fait prendre conscience
que mes enfants seraient heureux et
épanouis si leur maman l’était ellemême. Je me suis dit que j’avais un an
pour « tester » ce nouveau métier, pouvant faire marche arrière facilement et
reprendre mon poste.
À ma prise de fonction en tant que
principale adjointe d’un collège, j’ai su
très rapidement que j’allais adorer ce
métier. Je n’ai pas obtenu mon premier
vœu, tout près de chez moi, un poste
d’adjoint en lycée (c’était un vœu purement géographique). Mais à 35 minutes
de mon domicile, je pouvais prétendre à
trois postes d’adjoint : un en lycée, un en
lycée professionnel et un autre en collège de catégorie 1. J’ai choisi ce dernier
poste car mon désir d’aider les élèves
le plus en amont de leurs difficultés
me poussait à choisir le type d’établissement où ils seraient les plus jeunes.
De plus, il me semblait plus facile de
concilier un nouveau métier et ma vie de
famille en acceptant un poste dans un
établissement peu complexe (même si la
réalité du terrain nous apprend qu’aucun
établissement n’est facile !).
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
LOGEMENT DE FONCTION
ET ORGANISATION
Mon mari et moi-même avons
décidé que nous prendrions l’appartement de fonction et que c’est lui qui
effectuerait les trajets. Je dois dire que
cela a été un choix décisif. Le matin, je
peux descendre au bureau un moment
puis remonter voir mes enfants avant
qu’ils n’aillent à l’école ou bien avant
de les y emmener moi-même. Le soir,
lorsque mon mari récupère les enfants,
je retrouve toute ma petite famille à
l’appartement deux minutes après avoir
quitté mon bureau dans lequel je m’attarde rarement après 18 heures - 18 h 30
– sauf lorsqu’il y a une réunion ou un
conseil - car j’ai gardé l’habitude de
travailler le soir et n’hésite pas à redescendre à mon bureau ou à travailler à
l’appartement. Je sais que certains de
mes collègues personnels de direction
préfèrent travailler jusqu’à 19 heures
ou 20 heures mais je préfère profiter
33
MÉTIER ▼
de mes enfants, quitte à redescendre travailler lorsqu’ils sont
couchés. Il m’a fallu quelques
semaines à quelques mois pour
faire le deuil de mes anciens
horaires et pour ne plus envier
l’enseignant qui quittait le collège à 15 heures, 16 heures
ou 17 heures… Je consacre
aujourd’hui tous mes week-ends
à ma famille. Ma fille m’a même
dit qu’elle préférait mon nouveau
travail !
JE N’AURAIS
PAS PU ABORDER
SEREINEMENT CES
NOUVELLES FONCTIONS
SANS L’AIDE ET L’APPUI
DE MON MARI
Il s’occupe des enfants le soir
lorsque je suis en réunion et, s’il
est en déplacement, le frère de
mon mari ou sa compagne nous
fait un baby-sitting ! Lorsque l’un
de mes enfants est malade et
que mon mari ne peut le garder,
je travaille depuis mon appartement de fonction (téléphone relié
au standard et internet aidant…).
Le collège est partie intégrante d’une cité scolaire avec
un seul chef d’établissement. Le
bureau de ce chef d’établissement est situé dans les locaux
du lycée. Il me laisse organiser
mon emploi du temps mais nous
veillons à ce que notre CPE et
moi-même ne nous absentions
pas en même temps à l’occasion
d’une réunion ou d’une formation
par exemple car, au quotidien,
la CPE et moi-même assurons
l’encadrement (le chef est très
souvent présent au collège mais
n’y dispose d’aucun bureau). La
CPE travaille toute la journée du
vendredi, ce qui facilite la gestion du collège en fin de semaine
et mon organisation personnelle :
parfois, le vendredi, je m’absente pour aller chercher mes
enfants et reviens de 17 heures
à 18 heures (mon mari étant rentré) afin de gérer le départ des
élèves et la fermeture de l’établissement. Régulièrement, notre
34
CPE m’incite à m’octroyer ce
petit plaisir.
Notre secrétaire est formidable elle aussi. Elle n’hésite
pas, dans la mesure du possible,
à adapter son emploi du temps
aux contraintes du mien (par
exemple, il lui est arrivé de venir
travailler des mercredis aprèsmidi). Les enseignants du collège n’ignorent pas ma situation
familiale mais celle-ci n’a aucune
incidence sur la qualité du travail que nous accomplissons
ensemble. A ma prise de fonction, c’est plutôt mon jeune âge
qui a étonné l’ensemble des collègues mais je sais qu’ils ont été
rapidement rassurés. Ma situation de maman d’enfants en bas
âge m’a rendue plus humaine
aux yeux de tous (en collège,
beaucoup d’enseignants sont
de « jeunes parents »). Je trouve
mes collègues très compréhensifs, cependant je crois pouvoir
dire que c’est après m’avoir vu
évoluer, après avoir pu juger
de mon investissement dans
mon métier et de ma passion
pour celui-ci qu’ils ont pris le
parti de me faciliter le quotidien
lorsque cela leur était possible.
Mais mon atout le plus précieux
demeure mon mari qui m’a
soutenue lorsque je passais le
concours, lors de ma prise de
fonction et qui m’épaule au quotidien. Il est associé à tous mes
choix professionnels.
Je ne regrette pas mon choix
de carrière et pense avoir réussi
à concilier ma vie professionnelle avec ma vie de maman,
en tout cas pour le moment.
Cependant, être femme, mère de
jeunes enfants et adjointe dans
un établissement de catégorie 3
ou 4 me semble aujourd’hui difficile. Il est important de choisir
des établissements à la mesure
de ses compétences, de ses
ambitions et du temps qu’on
est prêt à consacrer sans sacrifier sa famille, en particulier ses
enfants.
Sylvie Blois
Principale adjointe du collège
I. Joliot-Curie Wittenheim
(académie de Strasbourg)
À l’aube de mes 40 ans, j’ai décidé de me
lancer dans un nouveau projet professionnel :
demander un détachement
Mes enfants ont respectivement 10 et 8
ans. L’aînée rentrera en 6e en septembre et
le second au CE2. Selon moi, demander ce
détachement n’aurait pas été envisageable
avec des enfants plus jeunes. Lorsque je l’ai
demandé, je savais que j’aurais moins de
disponibilité pour ma famille. Alors, s’engager dans ce projet n’aurait pu se faire sans
l’adhésion de mon mari.
S’ORGANISER LOIN
DE SES APPUIS FAMILIAUX
Isolés géographiquement de nos familles
respectives, nous savions que nous ne pouvions compter que sur nous. Nous nous
sommes donc organisés : je dépose les
enfants le matin à l’école, le périscolaire les
prend en charge le midi et mon mari, qui a
des horaires fixes, va les chercher le soir.
Parfois, en cas d’imprévu, je fais appel à une
voisine qui me dépanne gentiment.
UNE FORMATION À LAQUELLE
IL FAUT S’ADAPTER
Les nombreux stages qui émaillent la
première année de « perdir » ne nous ont
cependant pas facilité la tâche : il faut parfois 2 heures de route pour se rendre à une
formation. Cela désorganise totalement le
timing du matin !
En quittant mon poste de gestionnaire, j’ai
également quitté mon logement de fonction
que j’occupais depuis 11 ans. Ce fut un soulagement pour toute la famille ! Nous allions
enfin pouvoir emménager dans notre maison
et vivre loin de mon lieu de travail.
Malgré les difficultés, je n’ai pas de regret
et pense avoir fait le bon choix en demandant
ce détachement. Néanmoins, je suis réaliste
et je sais que ce tournant professionnel n’aurait pas été possible sans le soutien de ma
famille et surtout de mon mari !
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
éducation & pédagogie
▼ ÉDUCATION & PÉDAGOGIE
Le conseil pédagogique :
« fabrique de bien commun »
La loi n° 2005-380 du 23 avril 2005 (d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école),
en son article 38 qui créait le conseil pédagogique, laissait une large marge d’appréciation aux chefs d’établissement. Le décret n° 2010-99 du 27 janvier 2010, en son article 6
(Journal officiel du 28 janvier 2010), a redéfini sa composition et son fonctionnement et a
ajouté de nouvelles compétences (cf. le tableau de comparaison). En faisant l’objet d’un
décret modifiant celui de 1985, le conseil pédagogique devient maintenant une instance
obligatoire à mettre en place dans chaque EPLE.
ne peuvent être que profitables
aux apprentissages et aux élèves
dans leur ensemble.
En effet, son instauration avait
été fortement souhaitée par le
SNPDEN-UNSA ; une minorité de
nos collègues n’en faisaient pas
usage. D’autres le mettaient en
place de façon plus ou moins formelle. Dorénavant, tous devront
installer le conseil pédagogique
au premier conseil d’administration de l’année, au même titre
que le conseil de discipline ou le
CVL.
Aujourd’hui, avec la réforme
des lycées et la marge d’autonomie qu’elle accorde aux personnels de direction, le conseil
pédagogique devient un véritable
outil pour permettre un espace de
discussion, de concertation et de
propositions. Comment répartir
les marges d’autonomie ? Quelle
organisation retenir pour l’accompagnement personnalisé ou éducatif en fonction des spécificités
de l’établissement ? Annualiser ou
non les enseignements d’explora-
tion… ? Autant de sujets, et bien
d’autres encore, qui peuvent être
débattus en conseil pédagogique.
Cette instance donne les moyens
de permettre une véritable
concertation entre l’équipe de
direction et les équipes pédagogiques et éducatives, une implication améliorée, une application
et une cohérence éducative qui
Sans remettre en cause la
liberté pédagogique des enseignants, le conseil pédagogique
favorise l’expression et les projets collectifs dans les EPLE ; en
somme, il permet « de fabriquer
du bien commun », ainsi que le
suggère Pierre Javelas (cf. cidessous).
Le conseil pédagogique
constitue de fait un levier favorable à la « politique partagée »
de l’établissement (cf. les interviews des collègues). Chacun
peut trouver un moyen de s’impliquer et donc de trouver sa place
au sein de l’établissement.
Enfin, bien mené sous l’impulsion du chef d’établissement, il
oblige à une démarche rigoureuse
dans l’organisation de la réflexion
pédagogique, dimension au cœur
de notre métier.
REPÈRES
• Article de Pierre Javelas, « Le conseil pédagogique… une fabrique de bien commun ! », in Les Cahiers
Pédagogiques n° 458 - Dossier « Diriger un établissement scolaire », 5 décembre 2007.
• Rapport de Mme Ghislaine Matringe, inspectrice générale de l’Education nationale : Le Conseil
Pédagogique dans les EPLE, rapport IGEN, 2006.
• Article de Jean-Claude Lafay : « Le conseil pédagogique », Direction 142, octobre 2006.
• Motion du CSN de mai 2005.
• Motion du CSN de novembre 2003, confirmée par le congrès de Toulon en mai 2004.
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
35
DÉCRET DU 27 JANVIER 2010
COMPOSITION
Pluridisciplinarité identique à 2005, à laquelle on peut ajouter des membres, à condition que leur nombre soit
arrêté en CA.
Désignation par chef d’établissement sur propositions des équipes pédagogiques.
La liste, une fois établie, fait l’objet d’une information en CA + affichage.
Présidé par le chef d’établissement.
Présidence par le chef d’établissement ou, en cas d’empêchement, par l’adjoint.
Le président fixe l’ordre du jour, les dates et heures de séance.
Il convoque les membres au moins trois fois par an. Auto-saisine du conseil possible à la demande de la
majorité de ses membres.
Pour siéger valablement, un quorum de la majorité des membres composant le conseil est requis.
Le conseil pédagogique favorise la concertation
pour :
- coordonner les enseignements ;
- coordonner la notation ;
- coordonner les évaluations scolaires.
Les trois compétences initiales sont maintenues. S’y ajoutent :
- organisation des enseignements en groupe de compétence ;
- dispositif d’aide et de soutien ;
- modalités générales d’accompagnement des changements d’orientation ;
- modalités des échanges linguistiques et culturelles avec établissements européens et étrangers ;
- propositions sur les modalités d’organisation de l’accompagnement pédagogique.
DOMAINE DE COMPÉTENCES
LOI DU 25 AVRIL 2005
Le chef d’établissement désigne ses membres de
façon pluridisciplinaire : un professeur principal
par niveau, un professeur par discipline, un CPE
et, le cas échéant, le chef des travaux.
FONCTIONNEMENT
ÉDUCATION & PÉDAGOGIE ▼
Il prépare la partie pédagogique du projet d’établissement et propose des expérimentations pédagogiques.
Plus largement, le chef d’établissement, le CA ou la commission permanente peuvent saisir le conseil pédagogique de toutes questions d’ordre pédagogique.
Lysiane GERVAIS
Bureau national
Commission « éducation
et pédagogie »
Françoise Truteau
Principale du collège
Toulouse-Lautrec - Langon
(académie de Bordeaux)
Etablissement semi-rural, le collège accueille une population dont le
taux de catégories socioprofessionnelles défavorisées et moyennes est
plutôt élevé et le nombre de boursiers
en forte augmentation. La richesse de
l’établissement est la diversité de son
public scolaire : enseignement général,
enseignement adapté : SEGPA, UPI.
Les effectifs sont stables : 599 élèves
de la sixième à la troisième, 11 élèves à
l’UPI, 124 à la SEGPA, soit 734 élèves
et 31 classes.
Lysiane Gervais : As-tu réuni le
conseil pédagogique dès le départ,
c’est-à-dire depuis la loi de 2005 ?
Françoise Truteau : Nommée dans
l’établissement à la rentrée 2006 et
conformément au texte de 2005, j’ai mis
en place le conseil pédagogique sans
trop y croire. Je l’ai réuni seulement 2
fois cette année-là. En effet, ayant tra-
36
vaillé avec d’autres instances, je ne
voyais pas l’intérêt de cette structure.
LG : Auparavant, avais-tu mis en
place des instances de concertation
de ce type ?
FT : Dans les deux établissements
précédents, j’avais constitué un groupe
de pilotage composé de personnes
volontaires (enseignants, non enseignants et parents) qui fonctionnait bien,
se réunissait régulièrement, était reconnu
comme instance de concertation et de
propositions et avait permis de réaliser de nombreux partenariats avec des
organismes locaux et des projets nationaux, académiques et locaux.
LG : As-tu constaté des blocages, des
réticences et, si oui, de la part de qui ?
FT : Lors de la mise en place, j’ai
rencontré quelques réticences de la part
d’enseignants attachés aux instances
officielles (commission permanente,
conseil d’administration) mais qui ont
tout de même souhaité être présents.
Moi-même, la première année, je
ne l’ai pas réuni souvent car il me semblait qu’un groupe de pilotage composé
de volontaires avait plus d’impacts.
Toutefois, après avoir mené à bien
certains projets avec le conseil pédagogique, en particulier la note de vie
scolaire et le contrat d’objectifs, j’ai pu
mesurer la qualité des travaux et l’efficacité du conseil pédagogique et j’ai
constaté que la pédagogie était au centre
des débats. LG : Quelle fréquence pour les
réunions ? Quel ordre du jour ? Quelle
composition ?
FT : Le conseil pédagogique se réunit
2 fois, parfois plus, par trimestre. Il est
composé du principal, principal adjoint,
directrice de SEGPA, CPE, professeurs
principaux, professeurs coordonnateurs
et plusieurs professeurs volontaires.
L’ordre du jour est fixé par le chef
d’établissement (Ex : DGH, projet éducatif, note de vie scolaire, projet documentaire, contrat d’objectifs, histoire des
arts, socle commun, rythme des devoirs,
appréciations et récompenses sur les
bulletins, B2I…). À l’issue de chaque
réunion, un compte rendu rédigé par un
secrétaire de séance est diffusé à l’ensemble du personnel.
LG : Comment pourrais-tu qualifier
les impacts de ces réunions (négatifs
ou positifs) ?
FT : Le conseil pédagogique est un
lieu de réflexion, de concertation, d’informations, d’échanges, de parole autour
de la pédagogie. La pédagogie est au
cœur des discussions. Les débats en
groupe, parfois en présence d’IPR en
tant qu’experts, sont souvent riches et
productifs. La conduite de ces réunions
par les personnels de direction donne
une légitimité pédagogique.
Les propositions faites par le conseil
pédagogique sont discutées et entérinées plus aisément par les assemblées
générales et le conseil d’administration.
Je m’en suis rendu compte au moment
du vote de la DGH. Je peux donc parler
d’impacts positifs.
LG : En quoi le nouveau texte paru
fin janvier va modifier les pratiques
du conseil pédagogique dans ton
établissement ?
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ ÉDUCATION & PÉDAGOGIE
FT : Le nouveau texte ne
va pas changer le rythme
ni le contenu des travaux.
Toutefois, je crains des réticences de la part d’enseignants considérant que le
conseil devient une instance
officielle risquant de se substituer ou de s’ajouter à celles
déjà existantes et enlevant
la liberté de parole, la souplesse des débats, la force
de propositions.
LG : L’as-tu déjà réuni
cette année et quel en a été
l’ordre du jour ?
FT : Cette année, il a
été réuni 4 fois pour mettre
en place l’histoire des arts
et l’évaluation des compétences. Plusieurs réunions
sont prévues au troisième
trimestre pour travailler sur le
livret de compétences, l’évaluation du projet d’établissement et le nouveau projet.
LG : Peut-on dire que
c’est un outil mis au service
d’une meilleure cohérence
du projet pédagogique et
éducatif de l’établissement ?
FT : Je considère que
c’est un outil de cohérence
pédagogique et éducatif.
Il permet un pilotage partagé, l’harmonisation de
pratiques, la coordination
et la diffusion de projets, la
mise en place de travaux
interdisciplinaires, des propositions partagées par tous
(exemple pour l’établissement : mise en place d’une
fiche de suivi pédagogique
et éducatif pour les élèves
et intégrée dans le carnet
de correspondance).
LG : Peut-on dire que le
conseil pédagogique est un
outil pertinent de gestion
des ressources humaines
au sein de l’établissement ?
FT : Les échanges, la
mutualisation, la concertation donnent à chacun une
place ; tous peuvent s’exprimer. Le conseil pédagogique
est un levier pour la politique à mener comme, par
exemple, la répartition horaire
et les choix à faire ; il permet
l’appropriation des projets et
une meilleure appartenance à
l’établissement.
Jean-Jacques Laisné
Proviseur du LGT Max Linder - Libourne
(académie de Bordeaux)
Le lycée Max Linder de Libourne est
un établissement général et technologique
(STG, ST2S) de 1.800 élèves, du type rural/
urbain, bien implanté dans son secteur, avec
un personnel enseignant stable et bien impliqué dans la vie de l’établissement.
LG : As-tu réuni le conseil pédagogique
dès le départ, c’est-à-dire depuis la loi de
2005 ?
JJL : Oui mais, dans un premier temps,
l’intitulé n’était pas formulé ; en effet, j’avais
mis en place depuis de nombreuses années
un conseil d’enseignement élargi qui correspondait à peu près au cadre qui sera celui
du conseil pédagogique. Le terme « conseil
pédagogique » n’est donc apparu que progressivement ; en fait, il recoupait une réalité
déjà existante.
LG : Auparavant, avais-tu mis en place
des instances de concertation de ce
type ?
JJL : Oui, comme je l’ai indiqué précédemment. C’était une nécessité ; on ne peut
envisager de piloter un établissement sans
un organe de ce type, qui n’est pas exclusif de groupes de travail, de commissions.
C’est un lieu d’écoute, d’échange, de propositions, de libre parole, qui contribue aussi à
une plus grande transparence et cohérence
dans le fonctionnement de l’établissement.
LG : As-tu constaté des blocages, des
réticences et, si oui, de la part de qui ?
JJL : Blocages : non ; réticences : parfois. Cela peut s’expliquer par le fait que ce
conseil suppose une démarche de réflexion
collective, assumée, partagée. Les réticences
vont s’estomper dans la mesure où ce conseil
se fait dans la clarté et la transparence, dans
le cadre d’un vrai travail d’équipe.
LG : Quelle fréquence pour les réunions ?
Quel ordre du jour ? Quelle composition ?
JJL : En général, 4 à 5 réunions par an,
plus si l’on est dans une période de réformes.
L’ordre du jour est très large : des structures
pédagogiques aux équipements, en passant
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
par les projets culturels ou innovants et plus
encore… La composition respecte le cadre
réglementaire.
LG : Comment pourrais-tu qualifier
les impacts de ces réunions (négatifs ou
positifs) ?
JJL : Dans tous les cas, c’est positif. J’ai
observé qu’il avait un rôle incitateur, facilitateur ; il peut être un élément participatif à la
créativité des équipes enseignantes. Même
en cas de litige, la parole y sera différente,
moins formatée qu’en CA.
En revanche, il apparaît nécessaire que,
dans les faits, le coordonnateur de discipline
soit proposé par ses pairs.
LG : En quoi le nouveau texte paru fin
janvier va modifier les pratiques du conseil
pédagogique dans votre établissement ?
JJL : Le nouveau texte et la réforme
ont provoqué une crispation au niveau des
enseignants qui ont suivi pendant quelques
temps des mots d’ordre de boycott. Le positionnement de régulateur, voire de décideur
du conseil pédagogique, est mal perçu par
certains enseignants qui oublient d’ailleurs
son aspect consultatif. On se trouve au cœur
de la problématique du pilotage et de l’autonomie de l’établissement.
LG : L’as-tu déjà réuni cette année et
quel en a été l’ordre du jour ?
JJL : Bien sûr, pendant toute une partie
de l’année, dans de bonnes conditions, et
au second trimestre avec une phase de boycott. L’ordre du jour est classique : équipement, pédagogie, réforme du lycée, TRM,
projets culturels, etc.
LG : Peut-on dire que c’est un outil
mis au service d’une meilleure cohérence du projet pédagogique et éducatif
de l’établissement ?
JJL : Sans doute, comme je l’ai indiqué
précédemment. C’est un lieu où on va pouvoir décloisonner, déplier les projets. Avant
même d’être un lieu de réflexion, c’est un
lieu d’information : savoir ce qui est proposé
par telle ou telle équipe est non seulement
important mais c’est aussi un levier intéressant dans la dynamique collective.
LG : Peut-on dire que le conseil pédagogique est un outil pertinent de gestion
des ressources humaines au sein de
l’établissement ?
JJL : Je suis plus nuancé. C’est un élément, sans doute, mais dans le contexte
actuel qui est très déstabilisant pour un
corps enseignant qui ne bénéficie plus de la
sérénité nécessaire à sa mission, le conseil
pédagogique, lorsqu’il fonctionnait déjà
positivement, a subi une onde négative de
défiance. Nous devons donc être vigilants
et prendre en compte ce climat dans notre
politique d’établissement.
37
ÉDUCATION & PÉDAGOGIE ▼
Intervention du SNPDEN-UNSA, représenté par Serge Guinot, au congrès de la
Fédération indépendante et démocratique lycéenne (27 et 28 mars 2010)
Congrès des lycéens
de la FIDL
Je vous remercie, au nom de Philippe Tournier,
secrétaire général du SNPDEN, retenu par la préparation du Conseil supérieur de l’Éducation, pour
votre invitation. Il est important que nos organisations, qui poursuivent le même but c’est-à-dire la
réussite des lycéens, leur meilleure intégration professionnelle, leur poursuite d’études dans l’enseignement supérieur et leur formation de citoyen, se
rencontrent pour partager et confronter analyses et
points de vue alors que des réformes importantes
du lycée, qu’il soit professionnel, général ou/et technologique, sont mises en œuvre.
Notre organisation, le SNPDEN,
occupe une place un peu à part dans le
paysage syndical français : il représente
70 % des votants aux élections professionnelles qui mobilisent plus de 80 %
des personnels de direction et nous syndiquons plus de la moitié de ceux-ci…
Quand vos représentants dialoguent
dans leur lycée avec un personnel de
direction, il y a de fortes chances qu’il
soit affilié au SNPDEN. Nous portons les
valeurs d’un système éducatif public et
républicain de qualité pour la réussite
de tous et défendons vigoureusement
la laïcité, seul dénominateur commun du
savoir vivre-ensemble. Notre credo est
que toute personne est éducable.
LES MODES D’EXPRESSION
LYCÉENS EN SITUATION DE CRISE
LES BLOCAGES D’ÉTABLISSEMENTS
La question de la violence en milieu
scolaire est au cœur de vos préoccupations et le manuel en ligne sur votre site
en témoigne. J’espère que sa diffusion
en sera maximale. Si le problème de
la violence en milieu scolaire est protéiforme et ne concerne pas que notre
système éducatif, je veux évoquer une
spécificité française récente, les blocages d’établissement. Les origines en
remontent aux manifestations contre
le CPE (contrat Première Embauche),
en 2006, qui ont traduit une radicalisa-
38
tumés en fin de journée… et rencontres
dans le cadre d’un dialogue constructif
avec les chefs d’établissement en ce qui
concerne les problèmes de sécurité, sans
oublier les contacts avec les représentants des autres organisations. Puis-je
rappeler une évidence ? Il faut construire
les modalités du dialogue dans un cadre
légal pendant que tout va bien pour éviter
les crispations et les débordements en
cas de mécontentement.
LES ÉVOLUTIONS ACTUELLES
DU LYCÉE OFFRENT UN
ESPACE ACCRU D’EXPRESSION
AUX LYCÉENS
tion certaine. Depuis, des mouvements
répétitifs, agressifs, avec des dérapages
conduisant parfois à des violences inacceptables de la part d’éléments incontrôlés, se sont développés.
Ces formes d’expression sont passéistes, stériles et dévastatrices. Les
chefs d’établissement, dont la première
et impérieuse mission est d’assurer la
sécurité des personnes et, en premier
lieu, des usagers, ne peuvent accepter
cela. Les effets en sont négatifs : la gêne
ne porte que sur le service public. En
outre, cela dégrade l’image des lycées et
des jeunes, pose problème aux apprentis
(perte de salaire) et aux stagiaires de la
formation continue. Ces actes sont très
démobilisateurs pour un grand nombre
de lycéens qui restent chez eux, ce
qui est contre-productif au niveau des
échanges et de l’expression des mécontentements… Au final, les officines éducatives privées récupèrent à leur profit la
dégradation de l’image du service public
d’enseignement.
UN LYCÉE EN MAUVAISE SANTÉ ?
C’est plus généralement notre système
scolaire qui est en cause. Les enquêtes
PISA (OCDE) montrent que, si nous étions
au-dessus de la moyenne il y a 15 ans,
nous sommes en dessous actuellement ;
ce n’est pas la qualité des enseignements
qui est en cause mais le fait que notre système prépare mal à la poursuite d’études
dans le supérieur en ce qui concerne l’autonomie nécessaire à tout apprentissage
et la réflexion sur l’orientation.
Le lycée français, contrairement à ses
voisins, est anxiogène et les personnels de
direction en ont parfaitement conscience :
y entrer n’en assure pas d’en sortir bachelier, malgré le(s) redoublement(s) ; le temps
(3 ans) en est court et provoque un stress
disproportionné par rapport à un diplôme,
le baccalauréat, certes réussi à plus de
80 % mais qui ne donne pas de certitudes pour la suite (la moitié des étudiants échoue en 1re année ou change de
voie d’orientation). Par ailleurs, le lycée
fonctionne encore selon un cadre ancien
et rigide en ce qui concerne les relations
entre élèves et adultes, ce qui est contreproductif en terme d’éducation (a contrario de la Finlande et de nombre de pays où
les relations sont plus détendues et plus
de proximité).
LES SOLUTIONS ALTERNATIVES
Les personnels de direction n’ont
pas à donner des recettes et méthodes
d’expression contestataires ; les anciens
lycéens qu’ils sont savent que l’imagination ne vous fera pas défaut ; il suffit pour
s’en persuader de consulter votre site.
Cependant quelques suggestions : grève
des trousses, brassards à la japonaise,
pique-niques festifs, débrayages cos-
DES RÉFORMES DES LYCÉES
APPROUVÉES PAR LE SNPDEN
Ces réformes devraient permettre aux
lycéens de mieux investir les espaces
d’expression démocratique qui sont
à leur disposition et de développer ce
qui fait cruellement défaut aujourd’hui à
notre lycée : l’apprentissage de l’autonomie et un autre rapport élève/adulte. Ces
espaces sont :
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ ÉDUCATION & PÉDAGOGIE
-
-
-
-
-
la maison des lycéens ;
le CVL (obligatoirement
consulté pour la préparation de rentrée en ce
qui concerne l’accompagnement personnalisé, le
tutorat…) ;
sans oublier la commission permanente et le
conseil d’administration
où les lycéens oublient
parfois de siéger au
grand complet ;
les inquiétudes et la
nécessité de la vigilance
active ;
la carte scolaire (le
SNPDEN a lancé une
enquête de grande
ampleur sur les effets de
sa disparition : comment
lutter contre les injustices en terme de mixité
sociale et scolaire ?) ;
les postes et le remplacement (inquiétudes
pour assurer correctement la rentrée) ;
la réforme de la formation des maîtres qui
désagrège un système
de formation qui donnait
globalement satisfaction.
Je vous souhaite, au
nom de Philippe Tournier,
un congrès fructueux ; il est
toujours roboratif de partager et de construire, de
renouveler (ou non) ses instances dirigeantes et je présente mes meilleurs vœux
de réussite à tous ceux qui,
comme vous tous, s’engagent dans le combat de la
défense des valeurs démocratiques et citoyennes. Je
vous invite à nous rencontrer de manière plus régulière ; c’est un souhait fort
que le SNPDEN a émis, lors
de son congrès de Biarritz
au printemps 2009, de travailler sur la question de
la représentation lycéenne
aux niveaux national, académique et local.
Serge Guinot
Bureau national
Commission
« éducation
et pédagogie »
Dominique Raulin, directeur du CRDP d’Orléans-Tours, nous présente
une nouvelle collection conçue pour les personnels de direction.
Les documents
Comprendre et expliquer,
un nouveau concept
LA COLLECTION DES LIVRES BLEUS
EST UNE COLLECTION HISTORIQUE
DU CRDP DU CENTRE. COMMENT
VOYEZ-VOUS SON ÉVOLUTION
ET SON AVENIR ?
Au fil des années, la collection a évolué pour
répondre le mieux possible aux attentes des
acteurs du système éducatif. A l’origine, la collection a été créée pour décrire et analyser des
métiers : personnels de direction, documentalistes, CPE, ATSEM. Progressivement, tous
ces ouvrages se sont positionnés comme des
références aussi bien pour les candidats aux
concours que pour les personnels en poste. Ils
sont actualisés régulièrement et donnent lieu à
des rééditions tous les trois ou quatre ans.
Matériellement, le format et la présentation
intérieure ont été modifiés pour rendre ces
ouvrages plus pratiques et plus clairs.
À L’ÈRE DU NUMÉRIQUE, CE QUE
VOUS DÉCRIVEZ EST TRÈS
TRADITIONNEL. NE CRAIGNEZ-VOUS
PAS QUE VOS LECTEURS SE
DÉTOURNENT DE L’IMPRIMÉ ?
Je ne pense pas qu’on puisse dire que
nos usagers se détournent de l’imprimé : nos
ventes le montrent ! En revanche, comme tout
le monde, ils ont de plus en plus recours à l’internet. C’est pour cela que le CRDP du Centre
a créé l’espace « Direction établissement »
sur son site (www.crdp.ac-orleans-tours.fr).
Construit sur la même architecture que le livre
bleu des personnels de direction, il propose
un service de veille documentaire actualisé en
temps réel. Le nombre de connexions montre
le succès de la formule : plus de 2.500 par
semaine.
Dans une logique analogue, le CRDP va
mettre en place un espace collaboratif destiné
aux CPE. En effet, la prise en compte dans
le diplôme national du brevet (DNB) des compétences du socle commun et notamment
des deux dernières (compétences sociales et
civiques, autonomie et initiative) va amener les
CPE à participer au développement de cellesci et à leur évaluation. C’est un champ nouveau
pour les CPE pour lequel la mutualisation des
expériences peut être un élément de progrès.
A travers la création de tels espaces, le CRDP
a l’objectif de développer de telles pratiques
d’échanges et de mutualisation.
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
PAR RAPPORT À LA COLLECTION
DES LIVRES BLEUS, COMMENT
SITUEZ-VOUS LES DOCUMENTS
COMPRENDRE ET EXPLIQUER ?
La création de cette collection thématique
est le résultat de nombreuses demandes formulées par les chefs
d’établissement.
À la suite d’interventions faites par
exemple à l’ESEN,
les stagiaires présents demandent
souvent à l’intervenant la possibilité
de disposer de leur
montage diapo. Or,
bien conçu et bien
utilisé, le montage
ne sert pas à grand-chose au regard de l’intervention elle-même.
Le CRDP a donc conçu un nouveau
concept éditorial qui est composé de deux
éléments indissociables et complémentaires :
• Un cédérom qui regroupe toutes les diapos qui sont utilisables avec PowerPoint ou
Open office : l’utilisateur choisit les diapos
qu’il souhaite présenter ainsi que l’ordre
qu’il privilégie ; en revanche, il ne peut pas
modifier le contenu ou la présentation des
diapos elles-mêmes ;
• Un livret de 48 pages qui suggère, pour
chaque diapo, les arguments qu’elle permet
de développer.
EXPLIQUER ET FAIRE ADHÉRER
Cet ensemble est donc un outil de formation
et d’information pour faciliter le travail des chefs
d’établissement. L’une de leurs tâches, importantes, consiste à expliquer et à faire adhérer
leurs équipes pédagogiques, les parents d’élèves,
les élèves, les collectivités, aux réformes ou, plus
simplement, aux évolutions fixées par le ministère. Cela nécessite de disposer de temps pour
construire les outils nécessaires : ce sont ces
outils que proposent les différents titres de la
collection Comprendre et expliquer…
CE SONT DONC
DES OUTILS ADAPTABLES ?
Oui. Leur utilisation nécessite de réfléchir
aux objectifs que l’on se fixe, au temps dont on
39
VIE SYNDICALE ▼
Un article inédit, écrit il y a près de 20
ans, et toujours étonnamment d’actualité à
propos des problématiques de travail de la
commission « vie syndicale »
dispose pour faire une présentation (de quelques minutes en
CA à une demi-heure en réunion
de rentrée par exemple), aux
différents éléments que connaît
le public… Le plan étant fait, il
suffit de choisir les diapos qui
vont permettre de structurer la
présentation.
Pour le CRDP du Centre, l’aspect fondamental est que ces
documents ne se substituent
pas aux chefs d’établissement.
Ils n’offrent pas un discours tout
fait - celui-ci serait toujours inadapté - mais ils permettent aux
chefs d’établissement de gagner
du temps sur les aspects matériels !
En conclusion, la collection
des livres bleus se modernise
sans renoncer à sa logique
initiale : les supports se diversifient et les sujets traités tiennent compte de l’évolution des
métiers.
40
Christiane Singevin, principale retraitée - académie de Lille
vie syndicale
QUELS TITRES SONT
PUBLIÉS
À L’HEURE ACTUELLE ?
Le premier est sorti en septembre 2009 sur le socle commun. Le deuxième a été publié
en novembre : il était consacré à
l’évaluation des compétences/
capacités ; depuis la publication
au BO de l’attestation de niveau
3 du socle commun, une deuxième édition a été publiée en
mars 2010. Ces deux titres correspondent à l’actualité et aux
préoccupations des personnels
d’encadrement (chefs d’établissement, IA-IPR ou IEN).
Le troisième titre sorti porte
sur la politique documentaire :
cette question n’est pas nouvelle
pour les chefs d’établissement
mais elle prend une autre dimension dans le cadre du développement des ENT.
D’autres titres sont en préparation, sur l’éducation artistique
et culturelle, sur les dispositifs
d’aide et d’accompagnement
dans les EPLE.
Le choix des titres est donc
guidé par l’actualité de l’éducation : le CRDP essaie d’être
le plus réactif possible pour
mettre ces outils à la disposition
des chefs d’établissement, au
moment où ils en ont besoin. Ce
sont donc des documents beaucoup plus éphémères que les
titres de la collection des livres
bleus.
Il était une fois,
dans le SNPDES,
la « vie
syndicale »…
En 1992, le Bureau national du SNPDES ne chôme
pas. Il prépare les congrès de
Clermont : le dernier congrès
national du SNPDES (8 avril
1992) et le congrès constitutif du SNPDEN (9 et 10 avril
1992) résultant de la fusion du
SNPDES (Syndicat national
des personnels de direction de
l’enseignement secondaire) et
du SNPDLP (Syndicat national
des personnels de direction des
lycées professionnels).
Un camarade du BN a émis
l’idée de faire un « bilan » des
travaux de chaque commission pour les archives. Ayant, pendant ces 14 ans, « sévi » dans la commission « vie syndicale »,
j’ai fait le texte que vous lirez ci-dessous. N’étant pas membre
du BN du nouveau syndicat (pour cause de retraite en 1993),
je n’ai plus jamais entendu parler du projet… et le texte n’a
jamais quitté mes archives personnelles…
« Après des mois de négociations qui ont succédé à des
années de préventions ou de réticences, nous voici parvenus à
l’unité syndicale. Cette unité n’est pas une fin en soi, ni une panacée. Elle ne signifierait rien si elle n’était volonté de construire
ensemble, rejet de ce qui a pu ou pourrait nous diviser, recherche
de ce qui nous unit ». Cette phrase, qu’aurait pu prononcer un de
nos secrétaires généraux à l’occasion du congrès de Clermont,
est le premier paragraphe de l’éditorial du n° 1 (mars 1962) du
Bulletin du syndicat national des personnels de direction de lycée,
signé Lamicq, secrétaire général.
L’histoire - et peut-être plus particulièrement l’histoire syndicale - est un perpétuel recommencement… et c’est sans doute
au sein de ce qu’il est convenu d’appeler la « vie syndicale » que
la réactivation périodique et itérative de certains problèmes est
la plus évidente.
METTRE LE SYNDICAT EN ORDRE DE MARCHE
À l’origine, les problèmes de vie syndicale : organisation du syndicat, définition, fonctionnement et articulation
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ VIE SYNDICALE
des instances syndicales aux niveaux
national, régional et départemental…
ont d’abord été traités par la commission corporative. C’est au congrès de
février 1968 que la création d’une 4e
commission est décidée à l’unanimité :
« Le Congrès, constatant que la commission corporative a une compétence
trop étendue et n’arrive jamais à épuiser son ordre du jour, que le statut du
personnel de direction et les problèmes
purement corporatifs ont occupé la plus
grande partie de ses séances, qu’elle
n’a pratiquement jamais pu aborder les
importantes questions d’organisation
syndicale et des statuts du syndicat qu’il
n’est plus possible d’éluder, demande
qu’une 4e commission, chargée d’étudier les problèmes d’organisation syndicale, statuts, finances, méthodes etc.
soit créée ».
La première tâche confiée à cette 4e
commission - dont notre collègue Racine
fut l’animateur émérite pendant dix ans
- est la rédaction des nouveaux statuts… et ce sera une constante de cette
commission : elle aura toujours à étudier
l’élaboration de nouveaux statuts ou la
modification des statuts existants, tant il
est vrai que toute mise en application de
nouveaux textes, forcément imparfaits,
déclenche toujours chez tel ou tel le souci
de les parfaire.
Les statuts du SNPDL, « déposés à
la préfecture de la Seine le 8 mai 1962 »,
ont été modifiés par le Congrès de 1964
(modifications déposées le 11 mai 1964)
puis par le Congrès de 1966 (modifications déposées le 3 mars 1966).
Le Congrès de 1969 adopte à l’unanimité les statuts du syndicat national
des personnels de direction des établissements secondaires et donne mission à la CA (1) de juin 1969 d’établir
le règlement intérieur… ce qui est fait
mais il est à signaler que, dès cette première réunion d’après statuts, des voix
s’élèvent… pour réintégrer la commission « vie syndicale » dans la commission corporative ! Elles furent d’ailleurs
entendues puisque l’article 7 précise :
« La CA comprend des commissions
générales d’études ouvertes à tous les
membres. Les commissions peuvent
constituer dans leur sein tout groupe
de travail qui se révélerait nécessaire.
Deux commissions se subdivisent en
sous-commissions :
DES STATUTS
EN PERPÉTUELLE ÉVOLUTION
Le règlement intérieur fut d’ailleurs
re t o u c h é d è s l e s C A d e m a i e t
novembre 1970… Et chaque année,
chaque CA et chaque congrès verront
fleurir à leur ordre du jour une demande
de modification du règlement intérieur ou
des statuts.
Les derniers statuts du SNPDES (et le
règlement intérieur) sont adoptés au
Congrès de Valbonne en mai 1984. La
« vie syndicale » y redevient une commission à part entière, en même temps
qu’est institutionnalisée une commission
« fin de carrière et retraite » qui fonctionnait déjà depuis de nombreuses années
sous l’appellation de « sous-commission
des retraités » au sein de la commission
corporative et dont l’activité et la « fécondité » méritaient bien cette promotion.
Il ne faudrait pas que la présentation
linéaire de l’une des tâches constantes
de la commission « vie syndicale » laisse
à penser que cette perpétuelle remise en
chantier des textes fut dictée par la seule
insatisfaction chronique de tel ou tel. Bien
au contraire, si l’on excepte quelques
réécritures de pure forme, toutes les
refontes ont été inspirées par deux volontés constantes du syndicat :
• L’ouverture progressive de l’organisation à d’autres catégories, consécutive ou non selon les cas, à des
modifications plus ou moins profondes du statut des personnels de
direction : les directeurs de lycée
technique, les principaux de CES,
les principaux adjoints… Le statut de
1988 provoquera la fin du SNPDES
qui, cette fois, au lieu d’accueillir les
proviseurs et proviseurs adjoints de
LP, choisira de constituer avec eux
un nouveau syndicat… dont les statuts sont préparés depuis 1990 par la
commission « vie syndicale », animée,
cette fois, et de quelle manière ! par
Guy Durieux ;
• La recherche permanente d’une vie
démocratique plus forte, plus riche et
plus juste, à tous les niveaux.
• La commission corporative :
a. Situation et statut des diverses
catégories de personnel ;
b. Vie syndicale ;
CRÉER DES STRUCTURES
ÉQUILIBRÉES
Comment, en effet, créer des structures dans lesquelles chaque adhérent, quels que soient sa catégorie, son
emploi, son académie d’exercice, se
sente valablement représenté, écouté,
soutenu ? dans lesquelles chaque académie, quels que soient le nombre de
• La commission de la vie scolaire :
a. Pédagogie ;
b. Gestion des établissements et
équipement ».
Dans ces conditions, le problème
posé aux rédacteurs successifs des
statuts relève plus de la quadrature du
cercle que de l’exercice de style et l’on
comprend qu’il ait fallu « cent fois sur le
métier » remettre leur ouvrage.
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
ses adhérents, le nombre de ses départements, sa situation géographique, se
sente équitablement « présente » au plan
national ? Surtout si l’on ajoute que la
diversité des comportements des autorités académiques induit une diversité
des problèmes posés aux collègues ou,
plutôt, une diversité des solutions à y
apporter.
Cette recherche permanente d’une
plus grande démocratie syndicale
explique l’acharnement des générations
de syndiqués à vouloir modifier plus particulièrement l’article des statuts qui définit la composition de la CA ; il est à peine
exagéré de dire que toutes les modifications proposées de cet article l’ont
été dans le but de « dégraisser » la CA
pour la rendre plus efficace et que toutes
les modifications adoptées ont abouti à
augmenter le nombre de ses membres
pour la rendre plus représentative ! Mais,
dans le même temps, une révision des
méthodes de travail, la mise en place
de groupes de réflexion, le travail très
sérieux de préparation réalisé au niveau
des départementales et des régionales
ont permis d’enrichir les débats, donc
la doctrine, et d’affermir les positions du
syndicat.
Quant à l’éventuelle structuration du
SNPDES en tendances, réclamée périodiquement par certains de ses membres,
elle a toujours été repoussée par l’ensemble à une très forte majorité et on
peut penser, quand on regarde la situation actuelle du syndicalisme enseignant,
que, sur ce point au moins, il ne s’est pas
trompé.
L’INFORMATION
DES ADHÉRENTS : CONCILIER
RAPIDITÉ ET FIABILITÉ
Le second souci constant de la commission « vie syndicale » a été l’amélioration de l’information des adhérents.
Depuis la création du syndicat, le problème de l’information des syndiqués a
été évoqué dans toutes les réunions
nationales et probablement régionales
de notre organisation : information trop
rare, information trop tardive, information insuffisante, voire information illisible
quand les moyens de reprographie sont
défaillants. Et pourtant, il n’y a aucune
commune mesure entre l’information que
pouvait recevoir un adhérent du SNPDL
en 1962, au moment où le syndicat ne
possédait aucun local ni secrétariat, et
celle distribuée à l’adhérent de 1992 du
SNPDES. Et pourtant, il n’est pas satisfait !
Il faut, peut-être, à ce stade, distinguer différents types d’information.
L’information primordiale est sans aucun
doute celle qui concerne chaque adhérent dans le déroulement de sa vie professionnelle : promotions, mutations…
41
VIE SYNDICALE ▼
C’est essentiellement - et ce
doit être essentiellement - le
rôle des commissaires paritaires, même s’ils doivent être
aidés et relayés, dans un souci
de rapidité et d’efficacité, par
le secrétariat national et les
secrétariats régionaux, dans
tous les aspects matériels de
cette information.
Depuis quelques années,
l’informatisation du secrétariat, la télématique, la télécopie
font que les mécontents de la
transmission de l’information
sont de plus en plus rares…
ce qui, bien évidemment, ne
saurait suffire pour calmer
ceux qui n’obtiennent pas ce
qu’ils attendaient mais c’est un
autre problème. Quant à savoir
si l’on doit diffuser, à tous et
tout de suite, pour être les
premiers, les informations que
l’on a reçues, même quand on
sait qu’elles ne sont pas fiables
et seront partiellement remises
en cause, c’est un très vieux et
très long débat qui n’est pas
clos. Jusqu’à présent, les commissaires SNPDES ont choisi
le sérieux et la fiabilité, approuvés en cela par la majorité des
adhérents.
L’autre volet de l’information est tout aussi important :
il concerne le travail syndical
à tous les niveaux, le suivi des
décisions prises au plan national, les résultats obtenus, les
divers calendriers…
Dans ce domaine aussi,
l’insatisfaction demeure, malgré les bulletins plus nombreux
et plus « lisibles », malgré les
dossiers qui y sont insérés,
malgré les circulaires aux
secrétaires de régionales, malgré le flash, malgré les boîtes
postales, malgré tout…
Peut-être est-ce simplement parce que l’information
est un domaine si sensible (et
pas seulement dans le syndicat !) que tous les efforts ne
parviendront jamais à la rendre
satisfaisante… parce que, pour
beaucoup, détenir l’information, c’est détenir le pouvoir
et qu’il est très frustrant d’en
être privé, même partiellement… mais aussi parce que,
dans ce métier où l’on se sent
souvent seul, l’information est
un moyen de combattre cette
solitude.
Pourtant, pour avoir pendant des années travaillé avec
42
ou auprès de ceux qui sont
plus spécialement chargés de
l’assurer, je peux témoigner de
l’énergie et du temps qu’ils y
consacrent.
Il faut aussi savoir que, pour
un certain nombre de collègues
insatisfaits, l’insuffisance de
leur information relève de leur
seule responsabilité : ils ont
simplement omis de consulter
le minitel ou classé le Bulletin
sans le lire. Mais d’autres ont
du mal à admettre qu’à une
époque où ils peuvent, par
exemple, en un quart d’heure,
envoyer un poème à leur petite
amie antillaise (et recevoir la
réponse !), ils doivent attendre
une semaine pour avoir le
compte rendu d’une audience
au ministère. Pour tous ceuxlà, il faut continuer à expliquer
et informer… en sachant qu’il y
aura toujours des irréductibles.
Quoiqu’il en soit, la commission « vie syndicale » et,
en son sein, ceux qui se sont,
au fil des ans, plus spécialement chargés de l’information,
peuvent être fiers du chemin
parcouru et l’on peut souhaiter
que, sous une autre bannière,
« pas tout à fait la même, pas
tout à fait une autre », ce travail essentiel soit poursuivi et
approfondi en particulier dans
un domaine qui nous a toujours
préoccupés, l’information des
nouveaux collègues.
ET TANT D’AUTRES AXES
DE TRAVAIL…
L’activité de la commission
« vie syndicale » ne s’est certes
pas limitée à ces deux axes
mais en relisant, à l’occasion
de cet « historique », les ordres
du jour des différents CA et
congrès, j’ai retrouvé, d’année
en année, parfois de trimestre
en trimestre, les mêmes points
revenant comme une longue
litanie :
• L’organisation des congrès,
avec l’épineuse question
des invitations aux personnalités et syndicats
« frères » (Qui invite-t-on ?
Les invités interviennentils ? Combien de temps ?) ;
• La recherche des moyens
d ’ a c t i o n … Va s t e p ro gramme qui a, au fil des
années, absorbé beaucoup
de temps et d’énergie pour
un résultat souvent bien
décevant tant il est vrai que
la spécificité de notre syndicat nous a souvent empêchés de faire nôtres les
« armes » et « thérapies »
d’autres organisations ;
• Rapports entre le SNPDES
et les autres syndicats de la
FEN (y compris, à plusieurs
reprises, avec le SNDCET
« en vue d’une unité d’action pouvant conduire à
une unité organique », CA
de novembre 1974… entre
autres).
J’arrêterai là ce survol de
25 ans d’activité d’une commission, survol trop rapide,
très incomplet, très imparfait,
surtout parce que l’observateur
qui en a été chargé manque
de recul et se sent encore trop
impliqué pour que son regard
soit l’objectif indifférent permettant d’accrocher une vérité
plus historique.
Que les anciens qui ne se
reconnaissent pas dans le
tableau me pardonnent : dans
quelques années, le trait sera
peut-être plus ferme, plus
vrai… mais présentera-t-il
encore quelqu’intérêt et pour
qui ?
En décembre 1974, Josette
Richaud, secrétaire générale,
écrivait : « Car si la vie syndicale n’est pas – heureusement - l’activité principale du
SNPDES, l’importance du rôle
obscur de ses travaux patients
et complexes ne saurait toutefois échapper à tous ceux
qu’intéresse l’adaptation de
l’outil syndical aux tâches qui
nous incombent ».
Je n’ajouterai rien sauf
que… c’est peut-être cette
atmosphère de travail toujours
recommencé et toujours inachevé qui, dans les années
1970, permettait à une de nos
collègues (qui a quitté nos
rangs depuis) de participer et avec quelle énergie ! - aux
débats de la commission…
tout en tricotant.
Une maille à l’endroit, une
maille à l’envers… Ainsi va la
vie… « syndicale ».
1.
VOTRE
ESPACE
D’EXPRESSION
L’actualité
vous interpelle ?
Un article
vous donne
envie de réagir ?
Direction
vous donne
la parole.
Vous êtes
syndiqué actif
ou retraité,
responsable
académique ou
départemental,
faites-nous
partager votre
réflexion sur
l’exercice du métier,
sur votre
carrière, sur
les évolutions
du système, sur
votre vision de la
vie syndicale…
Arras, 10 mai 1992
Merci
d’adresser
vos contributions
à Isabelle
POUSSARD,
permanente au
SNPDEN
(isabelle.
poussard
@snpden.net)
et,
pour nous
faciliter la tâche,
de préférence
en texte brut
(Times 12, sans mise
en forme ou mise en
page).
Merci de nous
préciser si vous
souhaitez garder
l’anonymat.
Note de l’auteur (en 2010 !) pour tous
les plus jeunes qui n’ont pas connu le
SNPDES : au SNPDES, la CA (Commission
administrative nationale) était l’équivalent de
notre CSN actuel (Conseil syndical national)
mais nous utilisions rarement le « N » final…
Les propos exprimés dans cette
page n’engagent que leur auteur.
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ VIE SYNDICALE
Tribune libre
QUELQUES
ANECDOTES
PROFESSIONNELLES
Jean-Michel BORDES
Personnel de direction
retraité
Académie de Poitiers
Pendant neuf ans, de
1985 à 1994, j’ai été secrétaire académique de l’une
des plus importantes sections
académiques, en nombre
d’adhérents, de notre syndicat. J’ai vécu des événements souvent intéressants,
parfois cocasses. J’ai connu
trois recteurs, deux de droite
et un de gauche, avec lesquels j’ai eu des rapports inégaux et, à certains moments
tumultueux, tout au moins
dans les premiers mois de
leur fonction. J’explique !
D’UN RECTEUR…
Cette première anecdote
se passe dans les premières
semaines de mon premier
mandat. Je suis proviseur
adjoint d’un grand lycée de
centre-ville et c’est la période
des conseils de classe de fin
d’année. J’apprends que,
dans une classe de première
S, un quarteron d’élèves,
enfants de cadres importants
de l’Éducation nationale et
de la magistrature, a commis
une indélicatesse en trichant
lors d’un devoir comptant
pour l’évaluation finale. Je
reporte illico le conseil de
classe et le proviseur et moimême décidons d’exclure
nos trublions du lycée, pendant quelques jours.
Le père de l’un de ceuxlà, professeur de faculté, se
répand en ville et se plaint
auprès de l’une des fédérations d’élèves de mon attitude
qu’il juge injuste et préjudiciable à la suite des études
des enfants. Le proviseur et
moi-même n’en faisons rien
et nos petits brigands passent dans la classe supérieure
après les quelques jours de
« punition » que nous leur
avons infligés.
Quinze jours environ
après, je goûte un repos
mérité et, écoutant la radio,
j’apprends que le professeur
en question est nommé recteur de mon académie. Je
me dis alors, en moi-même,
que cela pourrait être chaud
pour moi, tant professionnellement que syndicalement. Les relations entre ce
nouveau recteur et la FEN
furent, en effet, tendues
pendant quelques mois puis
s’arrangèrent. A la longue,
ce recteur, qui ne cachait
pas ses relations avec un
syndicat de lycéens de
droite, s’avéra être un recteur
rigoureux, qui savait tenir ses
engagements, notamment
envers nous. Il fut « viré » de
manière inélégante par un
gouvernement de gauche.
Je lui dis que je déplorais la
manière dont celui-ci s’était
comporté à son égard.
… À L’AUTRE…
À ce nouveau recteur
de gauche, j’écris, au nom
du CSA de ma section, une
lettre sévère, très critique,
qui ne lui plaît pas. Par l’intermédiaire de son directeur
de cabinet, il m’invite fermement à venir le voir, dans les
meilleurs délais. Je réponds
que j’irai volontiers le rencontrer mais que je souhaite
le voir en présence de collègues et constitue la délégation de fortes têtes aguerries.
L’explication est cordiale
mais ferme, comme on le
disait, en d’autres temps
et dans certaines sphères,
celles-là politiques ; dit en
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
termes moins diplomatiques,
elle est mouvementée.
Quelques jours plus tard, la
même délégation est invitée
à déjeuner par le recteur et le
repas est agréable. Pendant
tout le temps où ce recteur fut
en fonction dans notre académie, nos rapports furent
plutôt détendus. Cependant,
un détail ! Dans la liste des
promouvables à la première
classe, le recteur me plaça
dans une telle position que,
au vu du nombre possible de
promotions, je n’avais aucune
chance de passer. Je ne dois
qu’à l’action de notre syndicat et au nombre de promotions supérieur à ce qui était
prévu, de passer cette annéelà à la classe au-dessus. Sic
transit gloria mundi !
… JAMAIS
LA MÊME HISTOIRE
Enfin est nommé un recteur de droite réfractaire aux
syndicats et au nôtre dont
il dit tout ignorer. Il se veut
indifférent, inattentif à nos
propos et est désagréable.
Aussi, après quelques
semaines d’observation,
nous décidons, en CSA, de
ne plus avoir aucun contact
avec lui. Nous étions fin
novembre. En avril, le recteur
qui avait, entre-temps, appris
ce qu’était le SNPDEN, ne
voyant rien venir, nous invite
à venir le voir par l’intermédiaire de son directeur de
cabinet, un homme habile.
Nous répondons que nous
le ferons volontiers et avec
plaisir mais à la seule condition que le recteur nous
écoute et que nos rencontres
aboutissent à des décisions
concrètes et tenues. Elles le
furent, bien que le recteur,
toutes les fois que nous nous
rencontrions, ne manquait
pas, avec malice, de me
qualifier de « gauchiste ». Il
fut, lui aussi, débarqué dans
la minute et c’est devant un
café, quand nous nous rencontrions ensuite en ville,
que nous nous racontions
les affaires du temps passé.
VIE
PROFESSIONNELLE,
PERSONNELLE
ET FAMILIALE
Raymond SCIEUX
Personnel de direction
retraité
Académie de Créteil
Passer le concours
de personnel de direction
suppose une réflexion
mûrie. Quitter une profession qui nous a procuré
des satisfactions confortables pour se lancer
dans une aventure n’est
pas une mince affaire.
S’engager dans la
direction d’un établissement, outre la découverte d’autres facettes du
service public, implique
de nouveaux investissements, un nouveau type
de fonctionnement, des
horaires plus lourds.
Cette « mue » professionnelle nécessite qu’on
soit bien dans sa peau,
que tout soit mesuré, en
particulier la vie privée.
L’un ne va pas sans
l’autre – pour être au
calme et serein dans sa
vie professionnelle, il faut
que l’autre volet soit au
diapason. Est-on convenablement armé pour
assumer un changement
radical de vie, quitter ses
repères, occuper des
logements décevants
dans des environnements
43
VIE SYNDICALE ▼
Tribune libre
pas toujours choisis, embarquer, dans de nouvelles
contraintes, conjoint/e et
enfants ? Le tableau n’est
pas toujours aussi noir. Il
faut bien toujours intégrer
ces paramètres pour que
règne la sérénité, être au
clair avec soi, chez soi et
dans son établissement.
UN PEU
D’EXPÉRIENCE
PERSONNELLE
POUR TENTER
D’ILLUSTRER
LE TABLEAU
J’ai passé le concours
il y a vingt et un ans, après
seize ans de vie de CPE
dont douze dans un grand
lycée parisien et son logement de cent mètres carrés.
Pourquoi ai-je passé
le concours ? Fallait-il être
sot ou présomptueux ?
Non : j’avais fait le tour du
métier et souhaitais mettre
en application des idées et
des principes à un échelon
supérieur de responsabilité.
Banco pour le concours
de personnel de direction !
Me voilà parti quatre ans à
Meaux, mes enfants quittant
leurs amis, on abandonne
un superbe appartement
pour un logement neuf, biscornu, de 80 mètres carrés
niché derrière une station
de lavage automatique.
Mon épouse qui travaille à
Paris connaît les joies des
transports en commun bondés – départ à 7 h 30 tous
les jours pour un retour à
20 h 30. Nous avons tenu
bon, ma femme et moi – ce
ne fut pas sans concession
pour que je m’épanouisse
professionnellement.
Inversement, je n’ai pas
brigué de poste de chef
au diable vauvert : je suis
revenu à Paris pour que chacun respire à nouveau. Mes
enfants en prépa, ma femme
de nouveau sur place, la vie
sereine reprend enfin : nous
revoilà parisiens !
44
Cinq ans plus tard, l’appel du large – les enfants
partis (pour un temps), l’appartement acheté à Paris
pour souffler et respirer hors
des logements de fonction,
je reprends les routes de la
Seine-et-Marne puis celles
de la Seine-Saint-Denis
comme proviseur. Tout
change, les responsabilités, la population scolaire
– très gros lycée difficile et
explosif. Finalement, une
vie professionnelle remplie,
positive, et la retraite !
ÉQUILIBRER VIE
PROFESSIONNELLE
ET VIE PRIVÉE
Tous ces changements
n’auraient pu se faire sans
une vie familiale harmonieuse et, à l’inverse, le
bonheur professionnel n’aurait pas été total ou réussi
sans « qu’à la maison », les
esprits n’aient été sereins !
Mais il faut bien réfléchir
à ses choix. Beaucoup de
collègues connaissent des
souffrances, des difficultés,
des déchirements.
Se réinvestir dans une
nouvelle activité prend du
temps, occupe l’esprit,
bouleverse les habitudes
et oblige à des remises en
question.
Le temps que l’on
consacrait à la famille se
réduit. Il faut réinventer de
nouveaux rapports, savoir
oublier ses soucis professionnels. Peut-on, comme
on a tenté de nous l’expliquer en stage entre 89 et
90, dissocier totalement
l’homme privé du professionnel ?
On nous disait : « L’un ne
doit ni ne peut interférer sur
l’autre ».
Foutaises !
Faut-il scolariser ses
enfants dans l’établissement où l’on exerce ? Pas
de recette a priori : mes
deux enfants n’ont pas suivi
la même trajectoire. L’un est
resté au lycée par commodité, l’autre a vu ailleurs.
Chacun s’est bien accommodé de son choix.
Imposer à son conjoint
une vie « entre les murs »
n’est pas une mince affaire,
même si, financièrement,
on s’y retrouve. Pas de
problème pour moi, j’ai toujours vécu en logement de
fonction avec un père chef
d’établissement lui aussi.
Mon épouse a dû assumer plusieurs logements
de fonction dont certains
n’étaient pas forcément à
son goût et surtout très éloignés de son lieu de travail. Il
a fallu composer.
Tout ceci peut paraître
dérisoire mais les soirées qui s’éternisent (CA,
conseils de classes, réunions diverses, services de
permanence, etc.), il faut
bien les intégrer dans une
vie de famille tout en respectant la parité.
En conclusion, je
m’aperçois que beaucoup
de concessions ont été
faites par mon épouse pour
que je profite d’une vie professionnelle épanouie. La
sienne aurait-elle été bridée par mon besoin d’élargir mes champs d’action ?
Qui a fait des concessions ?
Je pense que, malgré tout,
elles ont été mutuelles,
logiques et coulant de
source. Notre dévouement
au service public est notre
ciment.
Donc est-ce la vie professionnelle qui permet de
bien vivre sa vie privée,
familiale ou l’inverse ?
SOUVENIRS
DE CARRIÈRE
Gérard LESCHI,
Personnel de direction
retraité
Académie de Nantes
ON A TOUJOURS
QUELQUE CHOSE
À DIRE… !
J’ai passé une nuit à
réfléchir à ce que je pourrais écrire et le fait de voir
toute ma carrière défiler
dans ma mémoire m’a ému
et j’ai réalisé que les larmes
me venaient !
J ’ a i é t é … d ’ a b o rd ,
maître d’internat à Thononles-Bains, incapable de
suivre les travaux pratiques de MPC à la faculté
de Grenoble, avec ses
42 heures de travail par
semaine !…
... un maître d’internat
qui se fait remarquer très
favorablement par le proviseur en sauvant, pendant
une surveillance de récréation d’internat, une élève
de 5 e qui s’étouffait avec
un marron qu’une camarade lui avait lancé dans la
bouche… Je la revois souvent, les yeux exorbités par
la peur, me tendre ses bras
et moi la coucher sur un
bureau de la permanence
et, dans un réflexe presque
inconscient, lui appuyer
fortement sur la poitrine et
voir, bienheureux, le marron
jaillir de sa gorge… avec les
félicitations de l’infirmière et
de monsieur le proviseur,
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ VIE SYNDICALE
Tribune libre
ainsi que les remerciements émus des
parents !
… ou celui qui, dans le bureau de
monsieur le proviseur, apprend qu’il
va, en cachette des forces de police
qui surveillent l’établissement, emmener dans sa propre « Dauphine », avec
son chef d’établissement, un élève
tunisien qui a envoyé une lettre au
journal L’Express pour dénoncer un
soi-disant racisme dans l’établissement !
AH, LES PARENTS…
Michel ROUGERIE
Personnel de direction retraité
Académie de Lyon
En fait, je crois que c’est le fait le
plus important qui a tracé mon destin !
De Gaulle venait d’arriver au pouvoir. L’OAS sévissait.
La police voulait récupérer l’élève.
Monsieur Groussard, le proviseur, ne
le voulait pas : l’élève étant interne, il
en était « civilement » responsable et
la remise aux autorités de police ne
pouvait s’effectuer qu’en présence des
parents ! Telle était la loi !
Devant moi, je l’ai entendu respectueusement répondre « non » au
ministre de l’Intérieur pour obéir aux
ordres qu’il venait d’avoir du ministre
de l’Education nationale !
Nous partions à 3 heures du matin
vers Grenoble et monsieur le proviseur
de m’expliquer : « Grâce au syndicat et
à la « maffia « des proviseurs, ce garçon sera bientôt chez ses parents, en
Tunisie » !
Quelques policiers, en train de discuter route de Genève, ne réagirent
pas en voyant ma voiture…
Je n’ai jamais su la fin de l’histoire
car le proviseur faisait celui pour lequel
rien ne s’était passé et je n’ai jamais
osé lui poser la question !
Voilà une des multiples raisons qui
m’ont orienté progressivement vers
ce métier, ce sacerdoce pour moi, par
l’autorité responsable d’un homme
qui savait faire passer l’intérêt de ses
élèves avant toute autre considération !
C’était la fin des années cinquante,
propices à des événements spectaculaires, et je peux continuer, comme
cela pendant des heures !
Après 14 années consacrées à
diriger des collèges implantés dans
des quartiers populaires, quartiers
qui devenaient très difficiles, je suis
nommé à Caluire-et-Cuire au collège
Charles Sénard. Nous sommes en
1988. Je reviens ainsi dans la commune où je résidais quand j’étais
prof, dans le quartier agréable où
mes enfants sont allés à l’école.
Je vais découvrir que, quand les
gosses ne posent plus problème,
ce sont les parents qui en posent.
Et ces parents se retrouvent dans la
FCPE.
Caluire est une commune quelque
peu bourgeoise qui a des maires
démo-chrétiens depuis la Libération,
des maires qui seront parfaitement
corrects à l’égard du collège.
Le docteur Dugoujon, conseiller
général (qui accueillait Jean Moulin
et Aubrac lors de leur arrestation
en juin 1943) a ses deux petits-fils
élèves du collège : il nous apportera
une aide précieuse. Je découvre
un établissement où la PEEP pèse
sensiblement le même poids que la
FCPE, la fédération Cornec à laquelle
j’ai adhéré pendant 20 ans, la fédération où je suis allé apporter la bonne
parole tant à titre syndical qu’en
qualité de formateur des élus aux
conseils d’administration. A priori, je
me méfie de la PEEP : j’ai tort, complètement tort…
une rencontre chaque mardi, à
9 heures, où nous ferons paisiblement le tour des problèmes qui se
posent. Visiblement, ces parents,
qui avaient le choix d’aller dans le
privé, ont choisi un collège où tout le
monde est heureux : ils acceptent la
lumière de l’enseignement public…
et les quelques zones d’ombre que
nous connaîtrons. Avec la FCPE,
c’est une autre affaire car il lui faut
inventer chaque jour un problème :
ce sera la confrontation.
Un exemple me reste en
mémoire : en 1991, le petit Bernard
téléphone (avec le portable) à son
père, président de la FCPE, pour
lui dire « qu’il n’a pas de prof de
maths ». Le père m’appelle à 8 h 10:
« Qu’avez-vous fait ? » Je me revois
devant mon écran : « J’ai appelé le
rectorat à 8 h 07. » Le père : « Oui,
mais il n’a pas de prof de maths. » Je
rétorque : « Monsieur, je ne suis pas
prof de maths. » Et d’expliquer (je
suis SA depuis des années) les difficultés pour le rectorat de trouver des
MA scientifiques quand on sait qu’ils
sont mieux payés dans le privé… Ce
sera sur tous les sujets, pendant 9
ans, une confrontation telle que la
FCPE ne viendra pas lors de l’arrosage de mon départ en retraite, en
1997.
L’ a ff a i re n e m é r i t e r a i t q u e
je la conte si en 2002, pour les
Municipales, je n’avais pas retrouvé
mon ex-président FCPE, ingénieur
figurant sur la même liste que moi,
une liste dite « PS et Républicains
de progrès ». Je lui ai demandé,
inquiet : « Au fait, qu’est devenu
votre fils ? » Réponse : « Oh, il est
à Polytechnique… » J’ai lâché, rassuré : « Ah ! je vois qu’il n’a pas trop
souffert du mauvais fonctionnement du collège… » Je ne me suis
pas permis de signaler que, quand
il se plaignait, Jospin était ministre
de l’Éducation nationale. C’eût été
troubler le raisonnement politique
de mon colistier.
La FCPE du collège Sénard à
Caluire m’a appris une chose : c’est
qu’on n’est jamais si bien trahi que
par ses amis.
La PEEP accueille des parents
plutôt aisés mais qui font confiance
au corps enseignant. Nous aurons
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
45
▼
questions des parlementai
3 TRAITEMENTS ET INDEMNITÉS
Champ d’application des
retenues pour service non fait
AN (Q) n° 72764 du 2 mars 2010
(M. René Rouquet)
Réponse (JO du 4 mai 2010) :
Le ministre de l’Éducation nationale
comprend et partage l’émotion ressentie par l’ensemble de la communauté éducative et notamment
l’équipe enseignante de l’établissement, au lendemain de l’agression,
le 2 février 2010, d’un élève du lycée
Adolphe Chérioux de Vitry-surSeine. C’est d’ailleurs à ce titre que,
nonobstant l’absence de service fait
les 3 et 4 février 2010, l’administration a décidé qu’à titre gracieux,
aucune retenue ne serait opérée
sur le traitement des enseignants
de cet établissement qui avaient
cessé le travail pendant ces deux
journées. En revanche, les conditions d’exercice du droit de retrait
n’ayant jamais été remplies faute,
pour les enseignants concernés, de
pouvoir arguer d’un motif raisonnable de penser que leur situation
de travail présentait un danger grave
et imminent pour leur vie ou leur
santé, le choix de certains d’entre
eux de se maintenir en situation
d’absence irrégulière a conduit à
l’application de la règle classique
de retenue pour service non fait à
compter du 5 février. Cette même
règle aurait été appliquée si les
enseignants s’étaient régulièrement
mis en grève aux fins, comme le
souligne l’honorable parlementaire,
de sensibiliser les pouvoirs publics
et la population sur les inquiétudes
et les attentes de la communauté
éducative en matière de sécurité.
La retenue sur traitement n’apparaît donc ni comme une injustice ni
comme une sanction, ni comme le
46
désaveu d’attentes par ailleurs légitimes et qui seront prises en compte
à ce titre.
4 VIE DES ÉTABLISSEMENTS
Protection des enseignants
AN (Q) n° 56614 du 4 août 2009
(M. Patrice Verchère)
Réponse (JO du 4 mai 2010,
page 5.026) : La lutte contre la violence à l’école figure parmi les priorités de l’année scolaire 2009-2010
et le ministère de l’Éducation nationale met tout en œuvre pour assurer le respect des enseignants et
l’apprentissage de la discipline par
les élèves. Les données recueillies
par SIVIS (Système d’information et
de vigilance sur la sécurité scolaire)
concernant 2008-2009 font apparaître que, sur 100 incidents graves
signalés, 45 ont pour victime un ou
plusieurs membres du personnel
de l’établissement. Ce pourcentage
élevé concernant les personnels
tient en partie au mode de recensement des violences dans l’enquête
SIVIS : si les incidents n’impliquant
que des élèves doivent être très
graves pour être pris en compte dans
l’enquête, aucune condition n’est
requise pour les agressions contre
les personnels. La loi n° 2010-201
du 2 mars 2010, renforçant la lutte
contre les violences de groupes et la
protection des personnes chargées
d’une mission de service public, instaure une circonstance aggravante
lorsque des atteintes aux personnes
sont commises, en raison de leurs
fonctions, sur des personnels de
l’Éducation nationale et de leurs
familles, y compris à l’extérieur des
établissements scolaires. Sur le plan
pédagogique, la mise en place du
socle commun de connaissances
et de compétences concourt à l’ap-
prentissage du respect des autres
et du vivre-ensemble. Elle s’accompagne d’actions menées dans le
cadre des comités d’éducation à la
santé et à la citoyenneté (CESC) et
d’un travail important pour rétablir
chez les élèves des repères clairs
et compréhensibles sur ce qui est
permis et ce qui ne l’est pas. Par
ailleurs, une formation aux problématiques de sécurité et à la gestion
de crise, selon un plan de formation
conçu par l’INHES (Institut national des hautes études en sécurité)
et l’ESEN (École supérieure de
l’Éducation nationale) à l’intention
des personnels d’encadrement, a
débuté à l’automne 2009 et se poursuivra tout au long des trois années
à venir. Enfin, la question des violences verbales et physiques des
élèves à l’encontre des personnels
de l’Éducation nationale mais, plus
généralement, les questions liées
au respect, à l’autorité, aux sanctions et au vivre-ensemble seront
au cœur des réflexions des états
généraux de la sécurité à l’école
annoncés par le ministre. Dans cette
perspective, la rédaction d’un code
de la paix scolaire a été confiée par
le ministre au recteur de l’académie
de Montpellier, membre du conseil
scientifique des états généraux de
la sécurité à l’école.
12 QUESTIONS PÉDAGOGIQUES
Missions des conseils
pédagogiques
AN (Q) n° 70075 du 2 février 2010
(M. Jean-Yves Le Déaut)
Réponse (JO du 27 avril 2010,
page 4.735) : Les textes réglementaires relatifs à la réforme du lycée
qui doit prendre effet à compter
des rentrées 2010 en classes de
seconde, 2011 en classes de pre-
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼
res, réponses des ministres
mière et 2012 en classes terminales,
sont parus au Journal officiel de la
République française du 28 janvier 2010. Le décret n° 2010-99
du 27 janvier 2010, relatif à l’organisation et au fonctionnement des
établissements publics locaux
d’enseignement et les deux arrêtés
du 27 janvier 2010 relatifs à l’organisation et aux horaires de la classe
de seconde générale et technologique et du cycle terminal de la
voie générale des lycées précisent
les modalités d’utilisation de l’enveloppe horaire laissée à disposition
des établissements et le rôle et les
compétences du conseil pédagogique dans ce domaine. Les dispositions de la réforme combinent
une nécessaire autonomie des établissements et un cadrage national
de l’enseignement dispensé à tous
les élèves sur l’ensemble du territoire. Au préalable, il convient de
rappeler que les horaires de l’élève,
dans chaque discipline, restent toujours fixés par une grille nationale
figurant en annexe des arrêtés du
27 janvier précités. Un des leviers
essentiels de la réforme en cours
est le renforcement de l’initiative et
de la responsabilité des établissements pour leur permettre de mieux
répondre aux besoins des élèves.
Ainsi, en classe de seconde générale et technologique, à compter de
la rentrée 2010, une enveloppe de
10 h 30 sera laissée à disposition des
établissements pour l’organisation
des activités en groupes restreints.
Cette enveloppe correspond à la
dotation moyenne attribuée actuellement pour ces activités dans les
disciplines. L’utilisation de la nouvelle enveloppe dans le cadre de
l’établissement devra faire l’objet
d’une consultation du conseil d’établissement. La forte représentation
des enseignants dans cette instance
(un professeur principal de chaque
niveau d’enseignement, un professeur par champ disciplinaire) constitue une garantie pour des choix
pédagogiques raisonnés impliquant
l’ensemble de la communauté éducative. Les équipes pédagogiques
au contact des élèves sont en effet
les mieux à même de structurer
une offre pédagogique qui prenne
en compte les besoins de chaque
élève et les spécificités de chaque
discipline.
24 HYGIÈNE - SÉCURITÉ - SANTÉ
Développement de la médecine
de prévention
AN (Q) n° 70073 du 2 février 2010
(M. Alain Bocquet)
Réponse (JO du 11 mai 2010,
page 5.310) : L’adaptation des missions d’enseignement, l’émergence
de nouvelles missions pour répondre
aux besoins du service public d’Éducation nationale rendent nécessaire
la mise en place d’une gestion des
ressources humaines plus dynamique et plus personnalisée pour
mieux accompagner les enseignants
et l’ensemble des personnels dans
leur trajectoire professionnelle. En
octobre 2009, pour répondre aux
mutations du métier d’enseignant
et offrir des perspectives nouvelles,
le ministre de l’Éducation nationale,
porte-parole du gouvernement,
a proposé aux personnels enseignants un nouveau pacte de carrière. Au-delà de la revalorisation
financière et de l’amélioration de la
condition matérielle d’exercice du
métier d’enseignant, le pacte de
carrière doit s’articuler autour d’une
meilleure formation initiale et continue, d’un meilleur accompagnement
des enseignants tout au long de leur
vie professionnelle, de possibilités
plus larges de mobilité et de réorien-
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
tation professionnelle, de modalités
d’évaluation rénovées. Les mesures
touchant à la prévention des risques
professionnels, à la santé et au bienêtre au travail trouvent tout naturellement leur place dans le pacte de
carrière des personnels enseignants.
Le décret n° 82-453 du 28 mai 1982
relatif à l’hygiène et à la sécurité du
travail ainsi qu’à la prévention médicale dans la Fonction publique,
dans son titre III, contient des dispositions spécifiques à la médecine
de prévention qui « a pour rôle de
prévenir toute altération de la santé
des agents du fait de leur travail ».
La surveillance médicale est exercée, en principe, par les médecins
de prévention en fonction dans les
académies. La direction générale
des ressources humaines du ministère de l’Éducation nationale élabore actuellement, dans le cadre de
l’accord « santé et sécurité au travail
dans la Fonction publique », un plan
d’actions pluriannuel afin de préserver et d’améliorer la santé, le bienêtre et la sécurité des personnels de
l’Éducation nationale, en concertation avec les partenaires sociaux siégeant au comité central d’hygiène et
de sécurité (CCHS) compétent pour
l’enseignement scolaire. Ce plan qui
contribuera, notamment, à offrir un
suivi médical efficient et régulier aux
personnels de l’Éducation nationale,
trouve sa traduction dans un volet
dédié à la prévention des risques
professionnels, à la santé et au bienêtre au travail du pacte de carrière
des enseignants.
Christiane SINGEVIN
Personnel de direction retraité
47
▼
Questions - réponses
parues dans Direction
en 2009-2010
THÈMES TRAITÉS
1.
N° PAGE
VIE PROFESSIONNELLE
THÈMES TRAITÉS
7.
➤ perspectives de création d’un rectorat
179 100
de plein exercice à Mayotte
2.
STATUT DES PERSONNELS DE DIRECTION
3.
TRAITEMENTS ET INDEMNITÉS
➤ délais de versement des
rémunérations des enseignants
➤ cotisations « retraite » des
fonctionnaires en détachement
➤ champ d’application des retenues
pour service non fait
4.
➤ interdiction de commerce et publicité
dans les établissements scolaires
➤ usage des téléphones portables par
les élèves au sein des établissements
scolaires
➤ perspectives de mixité sociale au
collège
➤ conclusions du rapport sur la
promotion des valeurs républicaines
➤ protection des enseignants
5.
DÉCENTRALISATION
6.
LOCAUX ET MATÉRIELS
➤ maintenance du parc informatique
des collèges et lycées
48
ENSEIGNEMENT TECHNOLOGIQUE
ET PROFESSIONNEL
➤ perspectives de développement de
l’enseignement technique et professionnel 174 98
➤ bilan et perspectives du baccalauréat
professionnel « sécurité-prévention »
174 98
➤ développement du soutien en ligne
178 87
172 76
8.
FORMATION CONTINUE - GRETA
177 76
9.
ÉDUCATION SPÉCIALISÉE
➤ utilisation des machines dangereuses
par les élèves de SEGPA et d’EREA
180 46
VIE DES ÉTABLISSEMENTS
175 72
CLASSES PRÉPARATOIRES ET
ENSEIGNEMENT POST-BACCALAURÉAT
11.
ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR
➤ perspectives de suppression de
majoration de points aux concours
d’entrée aux grandes écoles
➤ respect de la laïcité dans le cadre
de reconnaissance des diplômes avec
le Vatican
176 76
12.
13.
172 76
172 76
QUESTIONS PÉDAGOGIQUES
➤ réglementation du soutien scolaire
➤ missions des conseils pédagogiques
177 76
173 64
10.
175 72
177 76
180 46
N° PAGE
175 72
180 46
MOYENS MIS A LA DISPOSITION
DES ÉTABLISSEMENTS
➤ crédits réellement attribués aux
lycées au titre des fonds sociaux
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
173 64
▼
THÈMES TRAITÉS
14.
15.
N° PAGE
22.
EXAMENS
➤ harmonisation des tarifs de restauration
scolaire (établissements publics)
179 100
23.
CONCOURS DE RECRUTEMENT (Personnels)
PERSONNELS ENSEIGNANTS ET D’ÉDUCATION
24.
HYGIÈNE - SÉCURITÉ - SANTÉ
16.
PERSONNELS NON-ENSEIGNANTS
17.
PROGRAMMES ET HORAIRES
177 77
178 87
179 100
179 101
AFFAIRES SOCIALES - BOURSES
26.
PROBLÈMES DE RESPONSABILITÉ
27.
DROIT SYNDICAL
28.
FIN DE CARRIÈRE ET RETRAITE
➤ revalorisation du montant des pensions
➤ disparité des pensions de réversion
entre le secteur public et le secteur privé
➤ perspectives de financement du
fonds des retraites
➤ suppression de la limite d’âge
pour les vacataires
➤ entrée en vigueur de la surcote
dans le calcul des pensions
➤ politique à l’égard des retraités
ayant repris une activité salariale
(revendications)
➤ statistiques sur le financement du
fonds de réserve des retraites
99
73
76
76
87
179 101
ÉLÈVES
➤ lutte et prévention contre l’absentéisme
des élèves
175 73
PARENTS D’ÉLÈVES
➤ relations avec l’administration assistance d’un tiers
21.
25.
RYTHMES SCOLAIRES
➤ politiques communautaires en termes
de rythmes et de vacances scolaires
20.
➤ financement de la prise en charge
de la dépendance
➤ développement de la médecine
de prévention
➤ santé des jeunes
176 76
➤ programmes de mathématiques en
classe de seconde
173
➤ programmes de langue arabe
175
➤ réforme des programmes de technologie
et mise en place de groupes allégés
176
➤ réforme des programmes de
technologie et finances locales
176
➤ programme des langues anciennes
178
19.
N° PAGE
QUESTIONS FINANCIÈRES ET BUDGÉTAIRES
➤ décontingentement des heures dans
la Fonction publique
➤ publication des textes d’application
de la loi n° 2005-380 du 23 avril 2005
➤ missions des conseillers principaux
d’éducation
➤ statut des titulaires des zones de
remplacement
➤ enseignement privilégié au détriment
de la formation pédagogique des futurs
maîtres
18.
THÈMES TRAITÉS
173 64
VIE SCOLAIRE
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
29.
CONSEILS ET COMITÉS
30.
PERSONNELS A L’ÉTRANGER
31.
STATISTIQUES DIVERSES
32.
DIVERS
176 77
180 47
179 101
173 65
173 65
174 99
175 73
176 77
177 77
178 87
➤ financement des associations
d’éducation populaire
172 77
➤ multiplicité des instances de réflexion 172 77
49
RÉTRO ▼
Extrait des travaux de la commission Laurent du Bulletin n° 13 d’octobre 1964 du
Syndicat national des personnels de direction des lycées (un des ancêtres du SNPDEN)
La formation des maîtres
1. La commission demande que
le budget de 1965 comporte,
pour les écoles normales
d’instituteurs, un crédit permettant de rattraper le retard
pris par rapport aux décisions
du IVe Plan, sans que ce rattrapage puisse se faire au détriment des crédits prévus pour
les autres établissements.
2
50
La commission constate :
1° que les accroissements
d’effectifs entraînés par la
création des centres régionaux de formation des
maîtres de CEG et de formation des maîtres pour l’enfance inadaptée créent des
besoins nouveaux, tant pour
la construction de locaux
que pour l’équipement des
Écoles normales auxquelles
ces centres sont administrativement rattachés ;
2° que l’application du décret
n° 63-840 du 12 août 1963
aux élèves-maîtres recrutés après le baccalauréat,
l’extension envisagée d’une
formation professionnelle en
deux ans de tous les instituteurs et la nécessité d’une
formation des instituteurs
remplaçants accentueront
encore ces besoins dans un
avenir très proche ;
3° que, compte tenu de
l’éloignement général des
élèves-professeurs et professeurs stagiaires de leur lieu
de résidence, les capacités
d’accueil des ENNA sont
notoirement insuffisantes ;
4° que les élèves-professeurs et professeurs stagiaires des IPES, IREP et
CPR sont dans une situation
analogue et demande que
ces besoins nouveaux soient
rapidement satisfaits, par
l’inscription de mesures nouvelles au budget de l’Éducation nationale.
Considérant, en outre :
1° q u e l e s s t a g i a i r e s
accueillis dans ces centres
et établissements ont tous
dépassé l’âge scolaire et
sont souvent mariés ;
2° que ces centres et établissements sont fréquemment
ouverts à des fonctionnaires
stagiaires et titulaires, ayant
parfois plusieurs années
d’exercice et ne pouvant être
soumis à un régime d’internat traditionnel ;
3° que les locaux actuellement utilisés pour l’hébergement sont mal adaptés à un
type d’internat assez souple
pour permettre une vie individuelle et une vie collective
conformes aux besoins de
ces stagiaires, la commission
propose la construction de
groupes spéciaux d’hébergement, voisins des salles
de cours, afin de donner
aux étudiants de ces divers
centres et établissements
des conditions de vie et de
travail conformes à leur situation d’élèves-professeurs et
professeurs stagiaires.
3. La commission, considérant
que le logement à proximité
des salles de cours par les
soins de l’administration
constitue la règle normale,
demande qu’en cas d’absence de moyens à ce sujet
une indemnité compensatrice
d’hébergement couvrant les
frais effectivement engagés
soit versée aux stagiaires,
quelle que soit leur origine ou
situation administrative antérieure, lorsqu’ils sont appe-
lés, pendant la durée de leur
formation professionnelles
à abandonner le lieu de leur
résidence principale.
Cette indemnité devra
notamment tenir compte des
conditions particulières imposées aux stagiaires appelés à
effectuer un stage d’application
de courte durée en dehors de la
localité siège de l’établissement
de formation.
4. Le groupe de travail « formation du personnel » souhaite
que les conditions les meilleures soient offertes à tous
les candidats se présentant
aux concours de l’Éducation
nationale (congé avant et
pendant l’examen – remboursement des frais de voyage
– hébergement, etc.) afin
de favoriser au maximum le
recrutement des enseignants.
5. Considérant qu’un problème
important, qui dépasse sa
propre compétence, existe
en ce qui concerne la durée
de la formation de certains
personnels des CET, la commission émet le vœu que ce
problème fasse l’objet d’un
examen et d’une solution
rapide par les conseils d’enseignement compétents.
[…]
7. La commission souhaite
que les jurys de CAPES et
de CAPET utilisent au maximum les possibilités qui leur
sont offertes (par la fixation
du nombre des postes mis
au concours d’entrée dans
les CPR) de faire bénéficier
d’une année de formation
pédagogique les licenciés
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
▼ RÉTRO
d’enseignement qui se présentent
aux concours du CAPES et du
CAPET.
8. Considérant qu’un problème important, qui dépasse sa propre compétence, existe en ce qui concerne la
durée de la formation professionnelle dans les Écoles normales,
la commission émet le vœu que
la généralisation de l’expérience
actuellement en cours d’une formation professionnelle en deux ans
fasse l’objet d’un examen et d’une
solution rapides par les autorités
compétentes.
[…]
10. La commission souhaite qu’à chaque
niveau de formation la possibilité soit
donnée aux meilleurs candidats d’accéder au niveau de formation immédiatement supérieur par le moyen
d’une prolongation de scolarité.
La commission souhaite notamment
que l’accès de la 4e année de scolarité
dans les IPES ne soit plus subordonnée
à un contingentement mais ouvert à tout
candidat qui, par l’obtention de la licence
d’enseignement et du DES en trois
années, aura fait la preuve de son aptitude à poursuivre des études supérieures.
[…]
12. La commission demande que les
tâches matérielles confiées aux
élèves aient un but strictement éducatif, et ne constituent pas un palliatif
au manque de personnel de service.
[…]
14. La quasi-totalité des représentants
du personnel se déclare favorable à
un vœu condamnant d’une manière
générale et absolue l’utilisation des
professeurs stagiaires à des services partiels d’enseignement.
15. La commission souligne les difficultés causées par l’émiettement actuel
dans le courant de l’année scolaire
des stages périscolaires et d’information technique, prévus respectivement pour les élèves-maîtres des
Écoles normales d’instituteurs et les
professeurs stagiaires des ENNA,
et souhaite qu’une commission
d’étude soit consacrée à l’examen
de ce problème pour parvenir à des
solutions plus satisfaisantes.
La commission estime que certaines
acquisitions des stages périscolaires
pourraient être obtenues durant toute
la formation professionnelle grâce à
la présence dans les Écoles normales
d’animateurs désignés parmi les
maîtres particulièrement qualifiés pour
assurer cette formation.
[…]
17. La commission demande que toutes
les classes appelées à recevoir des
élèves-maîtres stagiaires durant la
totalité de l’année scolaire soient
reconnues officiellement classes
d’application. […]
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
51
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
Mutations sur postes de chef d’étab
AFFECTATION
AIX - MARSEILLE
AIX - MARSEILLE
AIX EN PROVENCE - Lyc Paul Cézanne
AIX EN PROVENCE - Lyc Émile Zola
AIX EN PROVENCE - Clg Arc Meyran
AIX EN PROVENCE - Clg Rocher du Dragon
AIX EN PROVENCE 01 - Clg Mignet
ANNOT - Clg Honnoraty
ARLES - Clg Robert Morel
AUBAGNE - Lyc Prof. Gustave Eiffel
AUBAGNE - Clg Lou Garlaban
AVIGNON - Clg Gérard Philippe
BOLLENE - Clg Paul Éluard
BRIANÇON - Lyc D’Altitude
CARPENTRAS - Clg Daudet
CASTELLANE - Clg du Verdon
CHATEAUNEUF MARTIGUES - Clg Amandeirets
CHATEAURENARD - Clg Roquecoquille
DIGNE - Clg Gassendi
DIGNE - Lyc Prof Beau de Rochas
GARDANE - Lyc Prof de l’Étoile
GARDANNE - Clg G. Péri
ISTRES - Clg Louis Pasteur
ISTRES - Lyc A. Rimbaud
ISTRES - Lyc Prof. Latecoere
LA CIOTAT - Lyc Lumière
L’ISLE SUR LA SORGUE - Lyc Benoît
MALLEMORT - Clg Collines Durance
MANOSQUE - Clg Jean Giono
MANOSQUE - Lyc F. Esclangon
MARIGNANE - Clg Georges Brassens
MARSEILLE - Lyc Michelet
MARSEILLE - Clg Malraux
MARSEILLE - Clg Château Forbin
MARSEILLE - Clg Sylvain Menu
MARSEILLE - Lyc Prof. Léonard de Vinci
MARSEILLE - Lyc Prof. Pascal
MARSEILLE - Clg Belle mai
MARSEILLE - Lyc Antonin Artaud
MARSEILLE - Lyc Saint Exupéry
MARSEILLE - Clg Massenet
MARSEILLE 11 - Clg F. Villon
MARSEILLE 13 - Clg Edmond Rostand
MARTIGUES - Lyc Jean Lurçat
MONTEUX - Clg A. Silve
ORGON - Clg Mont Sauvy
PERTUIS - Clg Marcel Pagnol
PORT DE BOUC - Clg F. Mistral
RIEZ - Clg Javelly
SAINT REMY DE PROVENCE - Clg Glanum
SAINTE TULLE - Clg Pierre Girardot
SALON - Lyc L’Empéri
SAUSSET LES PINS - Clg P. Matraja
SERRES - Clg de Serres
TARASCON - Lyc A. Daudet
VAISON LA ROMAINE - lyc
VALREAS - Clg Vallis Aeria
VEYNES - Lyc Prof. Pierre Mendes France
AMIENS
52
AMIENS
ABBEVILLE - Lyc Boucher de Perthes
ALBERT - Lyc Lamarck
AMIENS - Clg Amiral Lejeune
AMIENS - Lyc Prof R. Rolland
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
5
5
4
3
4
2
4
2
4
2
3
4
3
2
2
4
4
2
1
2
3
4
4
3
4
2
4
4
3
3
4
4
4
3
3
4
5
5
3
3
3
3
3
4
4
3
2
4
2
4
3
1
3
2
3
2
•
•
•
•
C
C
C
C
5
3
2
4
AIX - MARSEILLE
BECHERAND André
RAMTANI Bernadette
ALLARA Claude
COLNOT Josiane
NATALI Jacques
CAPUS Corinne
BENOZIO Gérard
TOINON-HEUDE Élisabeth
BONHOMME Jocelyne
DELATTRE Laurence
CAYOL Bernard
SEGHIR Michelle
GUY Jean Philippe
THEUREL Hervé
SERVANT Gérard
LADENT Sylvain
TESTANIERE Claude
GOTZ Patrick
DIDAILLER Jean Michel
PACCHINI Odile
DE SOUZA Anne Marie
OTTO BRUC Nicole
PERLOT Thierry
FABREGA Élisabeth
AUGUSTYNOWICZ Mireille
FLAHAUT Claudie
HUBAUD Mireille
AUCOMTE Valérie
VITTIGLIO Nicole
MATZ Annick
ALQUIER Annie
SANTELLI Béatrice
FOLETTI Jean Jacques
GINER Jean Marc
PHILIPPE Jean Marc
LUCCHINI Laurent
NIGITA Martine
BRIARD Olivier
AUBRUN Sylvie
SANTINI Christophe
SABATIER Laurent
BONAL Marie Claude
GUILLERM Catherine
MONCOUCUT Thierry
ENCARNACAO Annie
BEAUCOUSIN Virginie
PAONE Sandrine
MISTRAL Joëlle
DUMAS Renaud
DELPIERRE Christine
REMY Maryse
FONTROUGE Thania
TREBUCHON Alain
NOISETTE Sandy-David
BAUDOIN Hubert
GUIDON Simone
AMIENS
BARBIER Marc
TERRASSE Fabrice
RIFFIOD Richard
JEDNAK Frédéric
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
AIX - MARSEILLE
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PRLP
PACG
PACG
PRLY
PRLP
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLP
PRLP
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PRLP
AMIENS
PRLY
PRLY
PACG
PRLP
CHEFS
lissement
▼ MUTATIONS 2010
Résultats du mouvement donnés sous réserve des vérifications
organisées post-CAPN par la direction de l’Encadrement
ORIGINE
AIX - MARSEILLE
0130002G
0130001F
0131712R
0131711P
0132568W
0040001E
0131746C
0130013U
0132412B
0840970Y
0840699D
0050003B
0840761W
0040004H
0132494R
0131881Z
0040022C
0040007L
0130025G
0131701D
0133203L
0132495S
0132276D
0131747D
0840021S
0130032P
0040055N
0040010P
0131607B
0130045D
0132312T
0132401P
0131548M
0130172S
0130059U
0131884C
0132733A
0130048G
0132207D
0132403S
0131260Z
0132210G
0840698C
0132217P
0840029A
0132212J
0040017X
0132573B
0040524Y
0130160D
0133449D
0050520N
0130164H
0841117H
0840716x
0050027C
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F6
F5
F4
F6
F5
F4
F4
F5
F6
F4
F4
F0
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F6
F5
F5
F7
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F6
F4
F4
F5
F6
F5
F4
PRLY
PRLY
PACG
PRLP
PACG
ADLY
PACG
ADLP
ADLY
PACG
PACG
PACG
ADLY
PACG
ADCG
PACG
PRLP
ADCG
PRLP
ADCG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLP
ADLY
ADCG
PRLP
PRLP
PACG
PACG
ADLY
PACG
ADCG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PRLY
ADLY
ADCG
PACG
PACG
ADCG
PACG
AIX - MARSEILLE
AIX - MARSEILLE
Lyc Le Castel - DIJON
Lyc Lumière - LA CIOTAT
Clg Trois Fontaines - REIMS
Lyc Prof Camille Claudel - REMIREMONT
Clg Marcel Pagnol - PERTUIS
Lyc Aristide Briand - GAP
Clg Jean Vigo - EPINAY SUR SEINE
Lyc Prof. Gustave Eiffel - AUBAGNE
Lyc Antonin Artaud - MARSEILLE
Clg Barbusse - BUIS LES BARONNIES
Clg VAITAPE - BORA BORA
Clg Javelly - RIEZ
Lyc Dauphin - CAVAILLON
Clg Raymond Vauthier - POINDIMIE
Clg Henri Fabre - VITROLLES
Clg Jean Jaurès - LENS
Lyc Prof Beau de Rochas - DIGNE
Clg Daumier - MARSEILLE
Lyc Prof. Gustave Eiffel - AUBAGNE
Lyc Prof Léonard de Vinci - PERIGUEUX
Clg F. Mistral - PORT DE BOUC
Lyc Prof Léonard de Vinci - MARSEILLE
Clg Gassendi - DIGNE
Clg Jean Vilar - ECHIROLLES
Lyc A. Daudet - TARASCON
Clg - ST ETIENNE VALLÉE FRANÇAISE
Clg Pierre Girardot - SAINTE TULLE
Clg Jean Giono - MANOSQUE
Clg Malraux - MARSEILLE
Lyc Polyvalent - PORTO VECCHIO
Clg Belle mai - MARSEILLE
Clg Clair Soleil - MARSEILLE
Clg de Tipaerui - PAPEETE - TAHITI
Lyc Prof de l’Étoile - GARDANE
Lyc Jean Perrin - MARSEILLE
Clg F. Villon - MARSEILLE 11
Lyc Prof. Pascal - MARSEILLE
Lyc Prof. F. Mistral - NÎMES
Clg Honnoraty - ANNOT
Clg T. Monod - BRON
Lyc Montgrand - MARSEILLE
Clg du Bosquet - BAGNOLS SUR CEZE
Clg André Malraux - MAZAN
Clg Amandeirets - MARTIGUES
Clg A. Silve - MONTEUX
Clg Amadis Jamyn - CHAOURCE
Clg Marie Laurencin - OZOIR LA FERRIERE
Lyc Prof. Industriel - NÎMES
Clg du Verdon - CASTELLANE
Lyc L. Blaringhem - BETHUNE
Lyc Saint Exupéry - MARSEILLE
Clg les Cèdres - CASTRES
Clg F. Bazille - CASTELNAU LE LEZ
Clg Paul Éluard - BOLLENE
Clg Gassendi - DIGNE
Clg Massenet - MARSEILLE
AMIENS
0800001S
0800007Y
0800020M
0801628K
F5
F6
F4
F5
PRLP
PACG
ADCG
PACG
AMIENS
AMIENS
Lyc Prof R. Rolland - AMIENS
Clg du Campigny - BLANGY SUR BRESLE
Clg Etouvie - AMIENS
Clg MMonod - COMPIÈGNE
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
53
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
AMIENS 3 - Clg Guy Mareschal
BEAUREVOIR - Clg J. des Prés
BEAUVAIS - Clg Fauqueux
BEAUVAIS - Lyc Prof. Jacobins
BEAUVAIS - Clg Michelet
BEAUVAIS - Lyc F. Truffaut
BEAUVAIS - Lyc Langevin
BRAY SUR SOMME - Clg Saint Exupéry
BRENOUILLE PAR RIEUX - Clg René Cassin
BRESLES - Clg Condorcet
CHARLY SUR MARNE - Clg F. Truffaut
CHÂTEAU THIERRY - Clg Racine
COMPIÈGNE - Clg MMonod
CRECY SUR SERRE - Clg Charles Brazier
CREIL - Clg Michelet
CREIL - Clg G. Havez
CREPY EN VALOIS - Clg de la Fontaine
CREPY EN VALOIS - Lyc Prof. Desnos
DOMART EN PONTHIEU - Clg Val de Nièvre
FEUQUIERES EN VIMEU - Clg Gaston Vasseur
FLAVY LE MARTEL - Clg Jacques Prévert
FRIVILLE ESCARBOTIN - Clg la Rose des Vents
GAUCHY - Clg Paul Éluard
GOUVIEUX - Clg Sonia Delaunay
GRANDVILLIERS - Clg Ferdinand Buisson
HARLY - Clg A. Frank
HIRSON - Lyc Joliot Curie
LAON - Clg J. Mermoz
LAON - Clg Le Nain
LAON - Clg Charlemagne
LAON - Lyc Méchain
LE NOUVION EN THIERACHE - Clg Colbert Quentin
LONGPRE LES CORPS SAINTS - Clg des Cygnes
LONGUEAU - Clg J. Curie
MAIGNELAY MONTIGNY - Clg M. ET G. BLIN
MARGNY LES COMPIÈGNE - Clg Claude Debussy
MERU - Lyc Prof. Lavoisier
MONTCORNET - Clg Le Ruisseau
MONTDIDIER - Lyc Jean Racine
MOUY - Clg Romain Rolland
NEUILLY EN THELLE - Clg Montherlant
NOGENT SUR OISE - Clg E. Herriot
PERONNE - Clg Béranger
PERONNE - Cité scolaire P Mendès France
ROZOY SUR SERRE - Clg Jules Ferry
SAINT GOBAIN - Clg Chesnoye
SAINT QUENTIN - Lyc Henri Martin
SAINT QUENTIN - Lyc Espace Jean Bouin
SAINT QUENTIN - Lyc Prof Colard No‘l
SAINT QUENTIN - Lyc P. de la Ramée
SAINT QUENTIN - Clg Montaigne
SAINT QUENTIN - Clg Jean Moulin
SOISSONS - Lyc Léonard de Vinci
ST JUST EN CHAUSSEE - Clg Louise Michel
ST LEU D’ESSERENT - Clg J. Valles
WASSIGNY - Clg de Wassigny
BESANÇON
54
BESANÇON
BAUME LES DAMES - Clg René Cassin
BEAUCOURT - Clg Saint Exupéry
BELFORT - Clg
BELFORT - Clg Léonard de Vinci
BELFORT - Clg Arthur Rimbaud
BESANÇON - Clg VOLTAIRE
BESANÇON - Lyc Pasteur
BESANÇON - Clg Louis et Auguste Lumière
BESANÇON - Lyc Prof. Tristan Bernard
BESANÇON - Lyc Victor Hugo
BESANÇON - Lyc Louis Pergaud
BETHONCOURT - Clg Anatole France
BLETTERANS - Clg du Parc
CLAIRVAUX LES LACS - Clg
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
3
1
4
4
2
3
4
1
3
2
3
2
2
1
3
4
4
3
3
3
1
2
3
3
2
2
4
3
2
4
4
1
1
2
2
4
3
1
4
4
4
3
4
4
1
1
4
2
4
5
3
3
3
4
2
1
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
2
2
3
2
3
4
1
3
5
5
2
1
1
GAMAIN Michel
MERCIER Anne Marie
BLEUNVEN Dominique
SALESSE Jean Luc
WATERLOOS Michel
LHERMITTE Olivier
VANNOERKERKE Ghislaine
MAILLARD Gilles
RENAULT Agnès
SOUHAILE Nouredine
LASSERE Jean François
PLATELET Caroline
DESNAIN Chantal
FITOS Corinne
CHAUDRON Fabrice
FLORES GARCIA Michel
RAMBEAU DE BARALON Didier
CORVISY Claudine
PERTIN Patrice
MONGNE Jean Paul
OUDIN Nathalie
LEFEBVRE Nathalie
BEAUVEZ Isabelle
MICHEL Marie Brigitte
DE BRACKELEIRE Bruno
GAVEL Laurent
LAFEUILLE Francis
HARAUT Dominique
JULHES Anne Marie
MORELLE Bruno
VALENTIN Jean Louis
BOURNONVILLE Gérard
PROST Nathalie
DUCATEL Serge
DUVAUX Olivier
HALTRECHT-GHYS Claudine
PRUDHOMME André
PAZDEJ Michel
DUCASTEL Éric
NAKACHE Albert
RONDOT Anne
DIZENGREMEL Pascal
BOURRELIER Evelyne
ZADEM Gilles
DAME Marie-Claire
LEBEGUE Vincent
MEITINGER Guy Roger
OVEN Jasmine
POLARD Jean Louis
OBLINGER Michel
FREMAUX Myriam
LEGRAND Philippe
FOUCHE Serge
DRAY Martine
ROLAND Alain
VAN WYNENDAELE Patrick
BESANÇON
BURGER Florence
ANSART Éric
ANDREOTTI Jean Louis
POLONI Marie Pierre
NAAS Philippe
COLLADANT Didier
CHARLES Nathalie
EDME Philippe
ALLAIN Pierre
TOBATY Annie
DVORSAK Maurice
BOUET Corinne
DURAND Jean-Yves
SYLVAND Arnaud
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PRLP
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
BESANÇON
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLP
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
CHEFS
0801616X
0020004U
0601190T
0600004D
0601189S
0601823F
0600002B
0800023R
0601786R
0601424X
0020011B
0021724N
0601295G
0021721K
0601449Z
0600022Y
0601294F
0601363F
0801485E
0801371F
0021593W
0800033B
0021494N
0601192V
0600030G
0021534G
0020031Y
0021598B
0021685W
0020090M
0020034B
0020039G
0800037F
0800038G
0601180G
0601193W
0601470X
0021489H
0801853E
0601293E
0601847G
0600036N
0801537L
0800046R
0020043L
0020046P
0020048S
0022042J
0020052W
0020049T
0020054Y
0020076X
0021476U
0601445V
0601409F
0020072T
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F6
F5
F5
F4
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F6
F5
F4
F5
F6
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F6
F4
F4
F5
F0
F5
F5
F5
F3
F5
F5
F5
F4
PACG
ADCG
PACG
PRLP
ADCG
PACG
PACG
ADCG
ADCG
ADCG
PACG
ADCG
ADLY
PACG
ADLY
PACG
PACG
PACG
ADLY
PACG
ADCG
PACG
PACG
ADCG
ADLP
ADCG
PRLY
PACG
ADLY
PACG
PACG
ADLY
ADLP
PACG
ADCG
PACG
ADLY
PACG
PACG
PACG
ADCG
PACG
PACG
ADLY
ADCG
PRLY
PACG
PRLY
PRLY
ADCG
PACG
PACG
PACG
PACG
ADCG
BESANÇON
0250005V
0900275K
0900017E
0900006T
0900018F
0251127p
0250008Y
0250012c
0251079m
0250007X
0250010A
0251209d
0390004T
0390009y
F5
F5
F4
F4
F5
F5
F6
F5
F5
F6
F4
F5
F5
F5
ADCG
PACG
ADLY
PACG
PACG
ADCG
PACG
PACG
PRLP
PRLY
PRLY
PACG
ADCG
ADLY
▼ MUTATIONS 2010
Clg Ferdinand Buisson - GRANDVILLIERS
Clg Henri Matisse - BOHAIN EN VERMANDOIS
Clg René Cassin - BRENOUILLE PAR RIEUX
Lyc Prof. Desnos - CREPY EN VALOIS
Clg Condorcet - BRESLES
Clg Amiral Lejeune - AMIENS
Clg G. Havez - CREIL
Clg Baie de Somme - ST VALERY SUR SOMME
Clg Claude Debussy - MARGNY LES COMPIÈGNE
Clg Cousteau - BREUIL LE VERT
Clg de la Faye - CONDE EN BRIE
Clg Moulin ˆ Vent - CERGY LE HAUT
Lyc Boucher de Perthes - ABBEVILLE
Clg Froelicher - SISSONNE
Lyc Margueritte - VERDUN
Clg Fauqueux - BEAUVAIS
Clg F. Truffaut - CHARLY SUR MARNE
Clg Claude Debussy - MARGNY LES COMPIÈGNE
Lyc du Vimeu - FRIVILLE ESCARBOTIN
Clg la Rose des Vents - FRIVILLE ESCARBOTIN
Clg Montaigne - SAINT QUENTIN
Clg Henry Dunant - AUMALE
Clg Jacques Prévert - FLAVY LE MARTEL
Clg les Trois Mares - LE TAMPON
Lyc Prof de la Forêt - CHANTILLY
Clg Jules Verne - RIVERY
Lyc Espace Jean Bouin - SAINT QUENTIN
Clg Charles Brazier - CRECY SUR SERRE
Lyc G. de Nerval - SOISSONS
Clg Jean Moulin - SAINT QUENTIN
Clg P Fort - REIMS
Lyc Joliot Curie - HIRSON
Lyc Prof du Vimeu - FRIVILLE ESCARBOTIN
Clg Saint Exupéry - BRAY SUR SOMME
Clg E. Lambert - VILLERS SAINT PAUL
Clg de la Fontaine - CREPY EN VALOIS
Lyc Ernest Couteaux - ST AMAND LES EAUX
Clg Val des Usses - FRANGY
Clg Guy Mareschal - AMIENS 3
Clg Sonia Delaunay - GOUVIEUX
DISPO Clg Romain Rolland - MOUY
- LE CHESNAY
Clg JB Clément - PARIS
Lyc Camille Desmoulins - LE CATEAU CAMBRESIS
Clg Charlemagne - LAON
Lyc Léonard de Vinci - SOISSONS
Clg J. des Prés - BEAUREVOIR
Lyc Méchain - LAON
Lyc les Lombards - TROYES
Clg A. Frank - HARLY
Clg Chesnoye - SAINT GOBAIN
Clg Terreville - SCHOELCHER
Clg M. ET G. BLIN - MAIGNELAY MONTIGNY
Clg J. Valles - ST LEU D’ESSERENT
Clg Jacques Prévert - CAUDRY
BESANÇON
BESANÇON
Clg Pierre Vernier - ORNANS
Clg Saint Exupéry - BEAUCOURT
Lyc Follereau - BELFORT
Clg Paul Langevin - ETUPES
Clg Brossolette - MONTBELIARD
Clg Clairs Soleils - BESANÇON
Clg Entre deux Velles - SAONE
Clg A. Malraux - PONTARLIER
Lyc Prof. Tristan Bernard - BESANÇON
Lyc Jean Jaurès - ARGENTEUIL
Lyc Pasteur - BESANÇON
Clg Courbet - GRAND CHARMONT
Clg P. Daunou - BOULOGNE SUR MER
Lyc Paul Émile Victor - CHAMPAGNOLE
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
55
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
DOLE - Lyc Prof. J. Prévert
ETUPES - Clg Paul Langevin
FAUCOGNEY ET LA MER - Clg Duplessis Deville
FAVERNEY - Clg PERGAUD
FRASNE - Clg Émile Laroue
LUXEUIL LES BAINS - Lyc Prof. Beauregard
MANDEURE - Clg Jean Paul Guyot
MONTBELIARD - Lyc Le Grand Chenois
PONTARLIER - Clg A. Malraux
SAINT VIT - Clg Jean Jaurès
SAONE - Clg Entre deux Velles
SOCHAUX - Clg Jouffroy d’Abbans
VESOUL - Lyc Prof. Pontarcher
VESOUL - Clg Jean Macé
VESOUL - Clg Gerome
VILLERSEXEL - Clg Louis Pergaud
BORDEAUX
AGEN 09 - Lyc J. de Baudre
AIGUILLON - Lyc Stendhal
AIRE SUR L’ADOUR - Lyc Prof. Jean D’Arcet
ANDERNOS LES BAINS - Lyc Nord Bassin
ANGLET - Clg Endarra
ANNESSE ET BEAULIEU - Clg La Roche Beaulieu
ARVEYRES - Clg Jean Auriac
BAYONNE - Lyc Louis de Foix
BAYONNE - Lyc René Cassin
BAYONNE - Clg Marracq
BELVES - Clg Pierre Fanlac
BERGERAC - Clg Henri IV
BERGERAC - Clg E. Le Roy
BIARRITZ - Lyc HOTELIER
BLANQUEFORT - Clg Dupaty
BLANQUEFORT - Lyc Jean Monnet
BORDEAUX - Lyc Montesquieu
BORDEAUX - Lyc François Mauriac
BORDEAUX - Clg Lenoir
BORDEAUX - Clg Francisco Goya
CAMBO LES BAINS - Clg Errobi
CASTILLONNES - Clg Jean Boucheron
COULOUNIEIX CHAMIERS - Clg Jean Moulin
DAX - Clg L. Dussarrat
EYSINES - Clg Camus
GABARRET - Clg Jules Ferry
GARLIN - Clg Joseph Peyre
GRADIGNAN - Clg Alfred Mauguin
GRADIGNAN - Clg Fontaine de Monjous
HENDAYE - Clg Irandatz
HOURTIN - Clg Jules Chambrelent
JURANCON - Lyc Prof André Campa
LA TESTE DE BUCH - Clg Henri Dheurlé
LABENNE - Clg
LABREDE - Clg Montesquieu
LANOUAILLE - Clg Plaisance
LARUNS - Clg les cinq Monts
LATRESNE - Clg Camille Claudel
LE PASSAGE - Clg Théophile de Viau
LE TAILLAN MEDOC - Lyc Sud Médoc La Boëtie
LE TEICH - Clg
LEMBEYE - Clg du Vic-Bilh
LESCAR - Clg SImin Palay
LIBOURNE - Lyc Prof. H. Brulle
LORMONT - Clg Lapierre
MAULEON LICHARRE - Clg ARGIA
MERIGNAC - Clg Bourran
MERIGNAC - Clg Capeyron
MONEIN - Clg Recteur Jean Sarrail
MONSEGUR - Clg E. de Provence
MONT DE MARSAN - Clg Jean Rostand
MONT DE MARSAN - Clg Cel le Gaucher
MONTFLANQUIN - Clg Cap Del Pech
MORLAAS - Lyc Prof Hautevue
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
2
1
1
1
2
1
4
2
4
4
3
3
2
2
1
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
5
2
2
2
3
2
2
4
4
4
3
2
3
3
4
2
4
4
3
2
3
1
3
3
2
2
1
3
3
2
2
3
3
2
3
1
1
4
4
4
2
1
3
2
3
1
2
2
2
2
2
2
1
3
BORDEAUX
56
CRAPOIX Régine
LACUEVA PATTINGRE Marie Therese
OTTMANN François
GIRARD Philippe
CAPRISTO Rosine
PECHARD Damien
DAVID Estelle
ALBERTONI Thierry
FAIVRE Murielle
ESTAVOYER Jean Luc
SCHMITT Yvan
BOISSENIN Vincent
GURGEY Éric
DELABORDE Gérard
DORMOY Gilles
CARA Rudy
BORDEAUX
GUYETANT Josiane
ARISTIZABAL Maria
MARSAULT Dominique
MAURE-ADONAY Peggy
KLASEN Marie Claude
LACROZE Henri
SAINT-ANDRE Dorothée
CANO Alain
AUBRY Jean
PREVOT Philippe
QUIGNON Fabrice-Jacky
BROQUET Patrick
BONNEFOND Patrick
BROSSE Jean Paul
ESPECEL Jean Philippe
SALQUE Pierre
VIEUVILLE Françoise
JACQUET Marie Pierre
CAILLOT Sylvie
YVART Xavier
LELOUP Nicole
CHARRIEU Isabelle
OCHS Marie France
BARREAU Jean Marie
PEREZ Chantal
TABART Isabelle
MESSAOUDI Ahmed
DERAMBURE Philippe
TOURNERIE Jacky
DUBOIS Maryse
GREZES Olivier
BOUREZ Marie Anne
BARRAT Philippe
ALLINNE Micheline
BIDOT Benoît
ALIVON Dimitri
CAZENABE Pierre
SETBON Sonia
GUYONNET SORLIN Pascale
PERNET Jacques
CHAMOULAUD Thierry
MESLI Éric Alain
DUBOURG Philippe
LARROUY Madeleine
CIRET Guillaume
PUCHEU François
RAISON Jean Pierre
BERJOT Martine
MUSEL Marie Luce
DAUDET Jean Pierre
COLOMBEL Frédéric
MESNARD Jean Pierre
SAYEGH Yves
ANTOINE Martine
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
BORDEAUX
PRLY
PRLY
PRLP
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
CHEFS
0390015e
0251211F
0700005a
0700006b
0250018J
0700024w
0251324D
0250033a
0251677m
0251394E
0251376K
0250056A
0700882D
0700785Y
0700906E
0700896U
F4
F5
F5
F4
F5
F4
F5
F5
F4
F5
F4
F5
F5
F5
F4
F4
ADCG
PACG
ADCG
PACG
ADCG
PACG
ADCG
PRLP
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
ADCG
BORDEAUX
0470003Y
0470009E
0400047J
0332724G
0640003F
0240997D
0332085M
0640011P
0640010N
0640212H
0240962R
0240004Z
0240119Z
0641823J
0331754C
0332745E
0330022V
0330027a
0331618E
0331462k
0641392R
0470014K
0240047W
0400729A
0332084L
0400010U
0640025E
0332190B
0331622J
0640228A
0330081J
0640031L
0330129L
0401014K
0332343T
0240015L
0640035R
0331620G
0470105J
0332831Y
0332982M
0640037T
0641391P
0332344U
0331619F
0640039V
0332090T
0330145D
0640041X
0330100e
0400779E
0400774z
0470026y
0640042y
F7
F5
F4
F7
F5
F4
F4
F5
F7
F6
F4
F5
F4
F5
F5
F5
F6
F5
F4
F4
F5
F4
F4
F5
F5
F4
F5
F4
F5
F5
F4
F6
F4
F4
F5
F4
F5
F6
F5
F5
F4
F4
F5
F4
F5
F5
F4
F4
F5
F4
F4
F5
F3
F4
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
ADCG
ADLY
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
ADLY
PACG
ADCG
PACG
PACG
PACG
ADCG
ADCG
PACG
PRLP
PACG
ADCG
PACG
PACG
PACG
PACG
ADCG
PACG
PACG
PACG
PRLY
ADCG
ADLY
PACG
ADLP
PACG
ADCG
PACG
PACG
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADLP
PRLY
▼ MUTATIONS 2010
Clg Jean Macé - VESOUL
Clg Jean Paul Guyot - MANDEURE
Clg Louis Pasteur - JUSSEY
Clg Louis Pergaud - VILLERSEXEL
Clg Louataux - CHAMPAGNOLE
Clg René Perrot - LE RUSSEY
Clg Vauban - BELFORT
Lyc Prof. Louis Garnier - AUDINCOURT
Clg Émile Laroue - FRASNE
Clg Jean Rostand - QUETIGNY
lyc Théodore Monod - NOUAKCHOTT
Clg Léonard de Vinci - BELFORT
Clg Jean Macé - VESOUL
Clg Diderot - LANGRES
Clg PERGAUD - FAVERNEY
Clg Mortard - LURE
BORDEAUX
BORDEAUX
Lyc Parc de Vilgenis - MASSY
Clg Anatole France - VILLENEUVE SUR LOT
Clg Jules Ferry - GABARRET
Clg Saint Exupéry - STE MERE EGLISE
Clg Lucien Colon - LAPALISSE
Clg La perle Cerdane - OSSEJA
Lyc Jean Monnet - BLANQUEFORT
Clg Lapierre - LORMONT
Lyc Jean Vilar - VILLENEUVE LES AVIGNON
Clg Daniel Argote - ORTHEZ
Clg Genevoix - MESLAY DU MAINE
Clg des Roises - PINEY
Clg Henri IV - BERGERAC
Lyc Prof Hautevue - MORLAAS
Clg Bourran - MERIGNAC
Clg de Montemboeuf - MONTEMBOEUF
Lyc François Mauriac - BORDEAUX
Lyc de l’Elorn - LANDERNEAU
Clg François Mauriac - SAINT SYMPHORIEN
Lyc François Mauriac - BORDEAUX
Clg Anne Frank - PERIGUEUX
Clg E. Le Roy - BERGERAC
Clg La Roche Beaulieu - ANNESSE ET BEAULIEU
Clg DE FARE - ILE HUAHINE
Clg - MONTBRON
Clg Marcel Pagnol - VERNOUILLET
Clg M. Duras - LIBOURNE
Clg Camus - EYSINES
Lyc Prof. Jehan Dupérier - ST MEDARD EN JALLES
Clg Recteur Jean Sarrail - MONEIN
Clg Les Lesques - LESPARRE MEDOC
Clg Pierre Puget - TOULON
Clg Olympe de Gouges - VELINES
Clg Jean Rostand - MONT DE MARSAN
Clg Université - REIMS
Clg Jacques Prévert - CHATEAUNEUF/SARTHE
Clg Émile Durkheim - PEUJARD
Clg Plaisance - CRETEIL
Clg Delmas de Grammont - PORT STE MARIE
Lyc Nord Bassin - ANDERNOS LES BAINS
Clg Marie Bartette - ARCACHON
Lyc Supervielle - OLORON STE MARIE
Clg - LE TEICH
Lyc Prof. Ph. Cousteau - ST ANDRE DE CUBZAC
Clg de l’Aubance - BRISSAC QUINCE
Clg Chantaco - ST JEAN DE LUZ
Clg Lenoir - BORDEAUX
Clg T DE Champagne - FISMES
Lyc St John Perse - PAU
Lyc Bertran de Born - PERIGUEUX
Lyc Gaston Febus - ORTHEZ
Clg Taravao - TARAVAO
Lyc Prof. H. Baradat - PAU 9
Lyc Sud des Landes - ST VINCENT DE TYROSSE
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
57
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
CAEN
58
NAVARRENX - Clg des remparts
NERAC - Lyc Prof. J. de Romas
ORTHEZ - Clg Daniel Argote
PAREMPUIRE - Clg Porte du Médoc
PARENTIS EN BORN - CITE SCOLAIRE
PERIGUEUX - Clg Anne Frank
PERIGUEUX - Lyc Prof Léonard de Vinci
PESSAC - Clg Mitterrand
PEUJARD - Clg Émile Durkheim
PEYREHORADE - Lyc Prof Jean Taris
PEYREHORADE - Clg Pays d’Orthe
PORT STE MARIE - Clg Delmas de Grammont
RAUZAN - Clg P. Martin
RIBERAC - Lyc Arnaut Daniel
SAINT ASTIER - Clg Arthur Rimbaud
SAINT LOUBES - Clg Max Linder
SAINT PIERRE D IRUBE - Clg Aturri
SAINT YZAN DE SOUDIAC - Clg Val de Saye
SALLES - Clg Alienor d’Aquitaine
SARLAT LA CANEDA - Clg La Boétie
SAUVETERRE DE GUYENNE - Clg R. Barrière
SOULAC SUR MER - Clg Georges Mandel
ST MEDARD EN JALLES - Lyc Prof. Jehan Dupérier
ST PAUL LES DAX - Clg Jean Moulin
ST SEVER - Clg Cap de Gascogne
ST SYMPHORIEN - Clg François Mauriac
ST VINCENT DE TYROSSE - Lyc Sud des Landes
TARDETS SORHOLUS - Clg Docteur Jauréguy
TERRASSON LA VILLEDIEU - Clg Jules Ferry
TERRASSON VILLEDIEU - Lyc Saint Exupéry
VELINES - Clg Olympe de Gouges
VILLENAVE D’ORNON - Clg Chambery
VILLENEUVE DE MARSAN - Clg Pierre Blanque
VILLENEUVE SUR LOT - Clg Anatole France
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
1
3
3
3
2
1
3
2
2
2
2
1
1
2
3
4
1
4
3
4
3
1
3
3
2
2
2
1
3
2
1
3
1
3
JOSSO BRUEL Catherine
BOISSARD Dominique
PETITJEAN Pascale
GUISON Philippe
DOSDAT Sophie
ALEMANT Colette
ARNOUS Dominique
JAFFRE Françoise
FERRANDIERE Catherine
MANDRA Alain
SUBERCHICOT Gérard
BOUTRELLE Frédéric
MOUTON BARRERE Françoise
DEROECK Chantal
GAU SEGONZAC Hélène
MARTIN Catherine
GRIFFE Philippe
MAURIN DAGUET Marie Annick
BRINBOEUF DULARY Laurence
BROUARD Yves
CASSEZ Gabrielle
GERAUD LEVY Jocelyne
GAUTHIER GUENARD Chantal
GASTON Gérard
BRUNET Patrice
MACUK Robert
BOURDET Marie Paule
FERNANDES Jean Charles
LAMOINE Gilles
CHARRIERAS Denise
FLOREAN Christophe
BARRAUD Philippe
WIELGOCKI Armand
MAITRE Christophe
CAEN
ALENCON - Clg Louise Michel
AUNAY SUR ODON - Clg Charles Lema”tre
BRETTEVILLE/LAIZE - Clg du Cingal
CAEN - Clg Brunet
CAEN - Clg F. Lechanteur
CAEN - Lyc Prof. V. Lépine
CAEN - Clg J. Monod
CAEN - Clg Guillaume de Normandie
CAEN - Clg Villey Desmeserets
CANISY - Clg Jean Follain
CAUMONT L’EVENTE - Clg Les Sources d’Aure
CHERBOURG - Clg Charcot
CHERBOURG OCTEVILLE - Lyc Jean François Millet
CONDE SUR NOIREAU - Clg Dumont Durville
COUTANCES - Lyc Prof. La Roquelle
DEAUVILLE - Lyc André Maurois
DIVES SUR MER - Clg Paul Éluard
EQUEURDREVILLE HAINNEVILLE - Lyc Prof. Doucet
EVRECY - Clg Paul Verlaine
FALAISE - Clg des Douits
FLERS - Clg J. Monnet
GACE - Clg Jean Moulin
GIBERVILLE - Clg Émile Zola
GRANVILLE - Lyc Hôtelier Marland
HEROUVILLE ST CLAIR - Lyc Rabelais
HONFLEUR - Clg A. Allais
L’AIGLE - Lyc Napoléon
LE THEIL SUR HUISNE - Clg Yves Montand
LISIEUX - Lyc M. Gambier
MARIGNY - Clg Jean Monnet
MERVILLE FRANCEVILLE - Clg Alfred Kastler
MONDEVILLE - Clg Guy Liard
MORTAIN - Lyc Robert de Mortain
SAINT LO - Lyc Prof Camille Corot
SARTILLY - Clg Anatole France
SEES - Clg Conte
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
3
2
2
1
3
3
2
3
2
1
1
1
4
2
3
2
3
4
2
4
3
2
3
3
2
3
3
1
4
3
1
2
2
1
1
3
CAEN
BOGROS Angela
BEAUGUITTE Francis
LEGRAIN Jean Paul
BLANCHARD Frédéric
GARNCARZYK Igor
LEHUGEUR Jacky
EL GERSSIFI Lahoucine
TROCHU Sylvie
BORDES Thierry
YVERT Dominique
GUYOT Pascale
NEEL Christine
LE GOFF Christian
CUCIZ MIRALAEI Nelly
SESBOUE Jacques
LE CLEACH Nathalie
LEGUAY Guy
FILY Martine
COLIN Lydie
LESACHER Jean François
LOZAHIC Claudine
CATTELAIN Martine
BARREAU Danièle
MARIE Alain
GAUCHER Michel
DANET Patrick
PIQUOT Vincent
JOSSE Jean Marie
RESTOUT Patrick
FRATISSIER Régis
PERIN CHENART Marie
PERRIER Denis
CERINO Jocelyne
RIBOULET Yann
MILLET Olivier
PROVOST Bernard
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
PACG
PRLP
PACG
PACG
PRLP
PACG
PRLP
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
CAEN
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLP
PRLY
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLP
PACG
PACG
CHEFS
0640045b
0470029B
0640214K
0332569N
0400057V
0240052B
0240984P
0330106L
0332723F
0400027M
0400028N
0470032E
0331433D
0240032E
0240650B
0332340P
0642038T
0331888Y
0331666G
0240121B
0331667H
0330125G
0330119A
0400096M
0400038Z
0330122D
0400933X
0640074H
0240037K
0241125T
0240106K
0332246M
0400043E
0470049Y
F4
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F4
F4
F4
F5
F5
F5
F5
F4
F4
F4
F5
F4
F5
F4
F5
F5
F4
F4
F5
F5
F4
F4
F4
F4
F4
F4
F5
PACG
PRLP
PACG
PACG
ADLP
ADCG
PACG
PACG
ADCG
ADLY
PACG
ADLP
ADCG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
ADLY
PRLP
PACG
ADCG
PACG
PRLP
ADCG
PACG
PACG
ADLY
PACG
ADCG
PACG
CAEN
0611026J
0141662F
0141312A
0141313B
0141597K
0140018U
0141816Y
0141268C
0140024A
0500011R
0140038R
0501829S
0500016W
0141258S
0500027H
0140043W
0141270E
0500032N
0140051E
0141764S
0610057F
0610958K
0141964J
0501850P
0142132S
0141765T
0610026X
0610959L
0140061R
0500046D
0140069Z
0141256P
0500049G
0501860A
0500075K
0610040M
F5
F5
F6
F3
F6
F5
F5
F5
F0
F4
F6
F4
F5
F4
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F6
F5
F0
F5
F7
F5
F4
F5
PACG
ADCG
PACG
ADLY
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
ADCG
PRLY
ADCG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
ADLY
PACG
ADCG
PRLP
PRVS
ADLY
EREA
PRLY
PACG
ADCG
PACG
PACG
PACG
ADCG
PACG
▼ MUTATIONS 2010
Clg Docteur Jauréguy - TARDETS SORHOLUS
Lyc Prof. Jean D’Arcet - AIRE SUR L’ADOUR
Clg du Vic-Bilh - LEMBEYE
Clg Paul Langevin - MERIGNAC
Lyc Prof M. Dassault - MERIGNAC
Clg Francisco Goya - BORDEAUX
Clg Beaumarchais - MEAUX
Clg Jean Boucheron - CASTILLONNES
Clg - ST ANDRE DE CUBZAC
Lyc Libergier - REIMS
Clg des remparts - NAVARRENX
Lyc Prof Croizat - AUBY
Clg Saint André - BORDEAUX
Clg Max Linder - SAINT LOUBES
Clg de la Montcient - GAILLON SUR MONTCIENT
Lyc Prof. H. Brulle - LIBOURNE
Clg Errobi - CAMBO LES BAINS
Groupe Scolaire Balzac - KENITRA
Clg Joseph Peyre - GARLIN
Clg des Remparts - ROZAY EN BRIE
Clg Jean Auriac - ARVEYRES
Lyc Pape Clément - PESSAC
CITE SCOLAIRE - PARENTIS EN BORN
Clg Jules Ferry - TERRASSON LA VILLEDIEU
Clg J. Julien Souhait - SAINT DIE
Clg Rabelais - CLOYES SUR LE LOIR
Lyc Prof Jean Taris - PEYREHORADE
Clg Chambery - VILLENAVE D’ORNON
Clg Pierre Blanque - VILLENEUVE DE MARSAN
Clg Georges Cabanis - BRIVE LA GAILLARDE
Lyc Beau Pré - HAUBOURDIN
Clg Georges Mandel - SOULAC SUR MER
Clg - MORLAAS
Clg Cap Del Pech - MONTFLANQUIN
CAEN
CAEN
Clg Hée Fergant - VIMOUTIERS
Clg - BACCARAT
Clg Bois d’Orceau - TILLY SUR SEULLES
Lyc Rabelais - HEROUVILLE ST CLAIR
Clg Roger Bellair - THURY HARCOURT
Lyc Rabelais - HEROUVILLE ST CLAIR
Clg Joliot Curie - ARGENTEUIL
Clg Etenclin - LA HAYE DU PUITS
Clg Octave Mirbeau - TREVIERES
Clg le Moulin de Haut - PERCY
Clg Les Sources d’Aure - CAUMONT L’EVENTE
Clg Le Ferronnay - OCTEVILLE
Lyc Émile Letournel - ST PIERRE ET MIQUELON
Clg Roger Bellair - THURY HARCOURT
Lyc Prof Jean Mermoz - VIRE
Clg du Cingal - BRETTEVILLE/LAIZE
Clg Félix Leclerc - LONGNY AU PERCHE
Clg Guillaume de Normandie - CAEN
Clg Charles Lema”tre - AUNAY SUR ODON
Clg Alfred Kastler - MERVILLE FRANCEVILLE
Clg Charles Léandre - LA FERRIERE ETANGS
Lyc les Andaines - LA FERTE MACE
Clg J. Monod - CAEN
Clg R. Vaudatin - GAVRAY
Lyc Prof Camille Corot - SAINT LO
Lyc RECTORAT - CAEN 4
Lyc Tocqueville - CHERBOURG
EREA - CHANGE
Lyc Robert de Mortain - MORTAIN
Clg G. Desdevises - LESSAY
Clg Gambetta - CARENTAN
Clg Gustave Flaubert - PONT L’EVEQUE
Clg Jacques Prévert - GUINGAMP
Clg Anatole France - SARTILLY
Clg André Malraux - GRANVILLE
Clg Delivet - CARROUGES
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
59
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
ST LO - Lyc Pierre et Marie Curie
ST HILAIRE DU HARCOUET - Lyc Claude Lehec
ST HILAIRE DU HARCOUET - Clg Jules Verne
ST MARTIN DE FONTENAY - Clg G. de Maupassant
ST PIERRE EGLISE - Clg Gilles de Gouberville
ST PIERRE ET MIQUELON - Lyc Émile Letournel
STE MERE EGLISE - Clg Saint Exupéry
THURY HARCOURT - Clg Roger Bellair
TILLY SUR SEULLES - Clg Bois d’Orceau
TOURLAVILLE - Lyc Prof. Sauxmarais
TRUN - Clg André Malraux
VALOGNES - Clg Félix Buhot
VIMOUTIERS - Clg Hée Fergant
VIRE - Lyc Prof Jean Mermoz
CLERMONT-FERRAND
AIGUEPERSE - Clg Diderot
AMBERT - Clg Jules Romain
AURILLAC - Lyc Prof. R. Cortat
AURILLAC - Clg la Jordanne
AURILLAC - Clg J. de la Treilhe
AURILLAC - Lyc Prof. Jean Mermoz
BELLERIVE SUR ALLIER - Clg Jean Rostand
BLESLE - Clg PUBLIC
BRASSAC LES MINES - Lyc Prof F. Rabelais
BRIVES CHARENSAC - Clg de Corsac
CHAMALIERES - Clg T. de Chardin
CHAMALIERES - Lyc Hôtelier
CLERMONT FERRAND 2 - Lyc Prof Marie Curie
CLERMONT-FERRAND - Clg la Charme
CLERMONT-FERRAND - Clg Baudelaire
CLERMONT-FERRAND - Clg Jeanne d’Arc
CLERMONT-FERRAND - Clg Oradou
COURNON D’AUVERGNE - Clg le Stade
DOMPIERRE SUR BESBRE - Clg Louis Pergaud
GERZAT - Clg Anatole France
ISSOIRE - Clg Verrière
LANDOS - Clg Robert Louis Stevenson
LANGEAC - Clg du Haut Allier
LAPALISSE - Clg Lucien Colon
LAROQUEBROU - Clg du Val de Cere
LE MONASTIER/GAZEILLE - Clg Eynac
LE PUY - Clg La Fayette
LEMPDES - Clg Saint Exupéry
LES MARTRES DE VEYRE - Clg Jean Rostand
MASSIAC - Clg P. Galery
MAURIAC - Lyc Marmontel
MONT MARAULT - Clg Cluzel
MONTSALVY - Clg BOULE
PIERREFORT - Clg des gorges de la Truyère
PLEAUX - Clg R. Cortat
PONTAUMUR - Clg Le Grand Pré
RIOM ES MONTAGNES - Clg G. Bataille
ROCHEFORT MONTAGNE - Clg
ROMAGNAT - Lyc Prof. Vercingetorix
ST YORRE - Clg Victor Hugo
ST DIER D’AUVERGNE - Clg François Villon
ST ELOY LES MINES - Clg La Roche
ST GERVAIS D’AUVERGN - Clg B.BASCOULERGUE
ST JULIEN CHAPTEUIL - Clg Jules Romains
THIERS - Clg Audembron
VIC SUR CERE - Clg J de la Fontaine
YZEURE - Lyc Jean Monnet
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
3
3
3
1
2
2
2
1
4
1
2
2
3
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
CLERMONT-FERRAND
CLERMONT-FERRAND
2
HUBERT Christine
PACG
2
HUSAR Valérie
PACG
3
BROMONT Frédéric
PRLP
3
MARTY Isabelle
PACG
1
VALENTIN Roger
PACG
3
ANDRE Marie-Antoinette
PRLP
2
POPIELAS Éric
PACG
1
CHARBONNEL Claire
PACG
2
FRAYSSINET Éric
PRLP
3
KONTAXAKIS Konsta Constantin
PACG
3
DELISLE TRAVERT Catherine
PACG
4
VIGNEAU PELISSIER Christine
PRLY
4
CATHELIN Jean Claude
PRLP
3
LANGLET Bernard
PACG
2
MONTFORT Catherine
PACG
2
PINARD Evelyne
PACG
3
GUIGUE Jean Yves
PACG
2
MOURIER STOPAR Sandrine
PACG
2
FERRAZ Christian
PACG
4
DOMAIZON Brigitte
PACG
2
VERDIER Christiane
PACG
1
GASTAL Philippe
PACG
1
GUILLEE Jean-Louis
PACG
3
FOUCAULT Régine
PACG
1
VIVENOT Monique
PACG
1
BOUAZIZ Laurent
PACG
3
VERNHES Alain
PACG
4
MADIC Jean Luc
PACG
3
NATALE Karine
PACG
SAUVAN GRAINDORGE Yoanna-Claudine PACG
2
3
NOIREL Robert
PRLY
1
MAREMBERT Laurence
PACG
1
PIOCH Jean Roch
PACG
2
DUMONT Daniel
PACG
1
NEZOT Dominique
PACG
1
MARCELIN Catherine
PACG
2
VERNIERE Michel
PACG
2
MARION Gilles
PACG
3
LACHAUD Anne
PRLP
1
CARRIE Cédric
PACG
2
DESFEUILLET Sylvia
PACG
1
BLANC Eliane
PACG
1
CARBONELL Olivier
PACG
1
ROUSSEAU Daniel
PACG
4
CHERAA Alain
PACG
1
AUZET Jean Pierre
PACG
3
CHENAL Éric
PRLY
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
3
3
1
2
3
4
CLERMONT-FERRAND
CORSE
CORSE
AJACCIO - Lyc Prof. Antonini
CORTE - Lyc Paoli
LEVIE - Clg J. de Roccaserra
PORTO VECCHIO - Lyc Polyvalent
PORTO VECCHIO - Clg Porto Vecchio II
PRUNELLI DI FIUM’ORBU - Cité scolaire du Fium’orbu
60
VERRECKT Laurent
RIQUIER Amand
VOISIN Yves
RICHARD Chantal
HUSSON Sylvie
HIOLET Jean Bernard
MONSIMIER Christian
GUIOC Jacky
LACOSTE Brigitte
MAUGER Gérard
GUILLOT Pascal
LEBASTARD Patrick
BASTIEN Jean
COGNET Alain
CORSE
MARIOT Noel
MONDOLONI Jean Martin
NIVAGGIONI Jean
LEANDRI Ange
NICOLAI Guy
VITTE Marie Caroline
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PRLP
CORSE
PRLP
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PRLY
CHEFS
0501219D
0500087Y
0500061V
0140068Y
0500069D
9750001C
0500068C
0141641H
0140081M
0501677B
0610044S
0500096H
0610045T
0142178S
▼ MUTATIONS 2010
F6
F6
F8
F5
F4
F3
F6
F6
F5
F5
F4
F5
F5
F4
PACG
ADLY
PACG
PACG
ADCG
PACG
PACG
ADCG
ADCG
PACG
ADCG
PACG
PACG
PACG
CLERMONT-FERRAND
0630079U
F5
0631153L
F5
0150008C
F5
0150005Z
F5
0150639N
F4
0150036H
F4
0030002L
F4
0430002U
F4
0630012W
F5
0430917N
F4
0631125F
F4
0631669X
F5
0630023H
F4
0631199L
F6
0631502R
F4
0631410R
F4
0631126G
F6
0630028N
F5
0030013Y
F5
0631161V
F5
0631448G
F3
0430012E
F5
0430013F
F5
0030092J
F5
0150013H
F5
0430017K
F5
0430025U
F5
0631412T
F5
0631479R
F4
0150014J
F5
0150747F
F4
00330035X
F5
0150020R
F5
0150024V
F5
0150025W
F4
0630047J
F4
0150027Y
F4
0630056U
F5
0631668W
F4
0031010G
F3
0630059X
F4
0630060Y
F5
0630065D
F4
0430030Z
F5
0631238D
F4
0150033E
F4
0030038A
F5
ADCG
ADLY
ADLP
PACG
ADLY
PACG
ADLY
ADCG
ADLP
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
ADLY
PACG
ADLY
ADCG
PACG
PACG
ADCG
ADCG
PACG
ADCG
ADCG
PACG
PACG
ADLY
ADLY
PACG
ADCG
ADLP
PACG
ADCG
PACG
ADCG
ADLY
PRLP
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
PACG
PACG
PACG
PRVS
CLERMONT-FERRAND
CLERMONT-FERRAND
Clg de l’Hospital - RIOM
Lyc Jean Zay - THIERS
Lyc Prof. Henri Sainte Claire Deville - ISSOIRE
Clg BOULE - MONTSALVY
Lyc Duclaux - AURILLAC
Clg Galilée - LA SALVETAT
Lyc de Presles - CUSSET
Clg Roger Ruel - ST DIDIER EN VELAY
Lyc Prof. G. Eiffel - GANNAT
Clg du Haut Allier - LANGEAC
Clg Jeanne d’Arc - CLERMONT-FERRAND
Lyc Prof. Vercingetorix - ROMAGNAT
Clg Jules Romain - AMBERT
Clg JB Desfilhes - BELLENAVES
Clg - PONTAUMUR
Lyc Ambroise Brugière - CLERMONT-FERRAND
Clg B.BASCOULERGUE - ST GERVAIS D’AUVERGN
Lyc Apollinaire - CLERMONT-FERRAND
Clg A. de Saint Exupéry - VARENNES SUR ALLIER
Clg Baudelaire - CLERMONT-FERRAND
Clg - ROCHEFORT MONTAGNE
Clg Audembron - THIERS
Clg Lafayette - BRIOUDE
Clg Louis Arragon - IMPHY
Clg Valcourt - TOUL
Clg de Corsac - BRIVES CHARENSAC
Clg Verrière - ISSOIRE
Clg le Stade - COURNON D’AUVERGNE
Lyc Jeanne d’Arc - CLERMONT-FERRAND
Lyc Murat - ISSOIRE
Clg J. de la Treilhe - AURILLAC
Clg - MOULINS
Lyc Prof. Langevin - BEAUVAIS
Clg des gorges de la Truyère - PIERREFORT
Clg - LA CHAISE DIEU
Clg - CHENERAILLES
Clg G. Pompidou - MURAT
Lyc Blaise Pascal - CLERMONT-FERRAND
Lyc Prof F. Rabelais - BRASSAC LES MINES
Clg Champclaux - CHATELGUYON
Lyc Prof. J. Lurçat - LYON
Clg - CLERMONT-FERRAND
Clg Victor Hugo - VOLVIC
Clg Landos - ST JULIEN CHAPTEUIL
Clg Jean Rostand - BELLERIVE SUR ALLIER
Clg du Val de Cere - LAROQUEBROU
Rectorat - CLERMONT-FERRAND
CORSE
6200003J
7200021K
6200026J
6200063Z
6200697N
7200719U
ADLP
PRLP
ADCG
PACG
ADLY
PACG
CORSE
CORSE
Lyc Prof. Finosello - AJACCIO
Lyc Prof. Antonini - AJACCIO
Clg Elsa Triolet - BEAUCAIRE
Clg Porto Vecchio II - PORTO VECCHIO
Lyc Polyvalent - PORTO VECCHIO
Clg Gabriel Péri - AUBERVILLIERS
F5
F6
F3
F5
F4
F4
Clg J. Monnet - FLERS
Lyc Galilée - CERGY ST CHRISTOPHE
Clg Léon Jozeau Marigné - ISIGNY LE BUAT
Clg Charles Guérin - LUNEVILLE
Clg Cousteau - SENE
Clg J. BREL - TANINGES
Clg L. Goubert - FLAMANVILLE
Clg Jacques Prévert - VERSON
Clg Chartier - BAYEUX
Clg Félix Buhot - VALOGNES
Clg François Truffaut - ARGENTAN
Clg Gilles de Gouberville - ST PIERRE EGLISE
Clg LES Plaisances - MANTES LA VILLE
Clg Jules Verne - ST HILAIRE DU HARCOUET
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
61
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
CRÉTEIL
62
CRÉTEIL
AUBERVILLIERS - Clg Gabriel Péri
AUBERVILLIERS - Lyc Le Corbusier
AULNAY SOUS BOIS - Lyc Jean Zay
AULNAY SOUS BOIS - Clg Christine de Pisan
BAGNOLET - Clg Travail Langevin
BOIS LE ROI - Clg Denecourt
BOISSY ST LEGER - Clg Cendars
BONDY - Clg Jean Zay
BRIE COMTE ROBERT - Clg Arthur Chaussy
BUSSY ST GEORGES - Lyc Martin Luther King
CACHAN - Clg Paul Bert
CHAMPIGNY SUR MARNE - Clg Elsa Triolet
CHAMPIGNY SUR MARNE - Clg PV Couturier
CHAMPIGNY SUR MARNE - Lyc Wallon
CHAMPIGNY SUR MARNE - Lyc Louise Michel
CHAMPIGNY SUR MARNE - Clg Lucie Aubrac
CHAMPIGNY SUR MARNE - Lyc Prof. G. Péri
CHAMPS SUR MARNE - Lyc Descartes
CHELLES - Lyc Jehan de Chelles
CHELLES - Lyc Prof. L. Lumière
CHELLES - Clg de l’Europe
CHENNEVIERES/MARNE - Clg Boileau
CHOISY LE ROI - Lyc Prof. J. MACE
CHOISY LE ROI - Clg Jules Valles
CLAYE SOUILLY - Clg Les Tilleuls
CLAYE SOUILLY - Clg Parc des Tourelles
CLICHY SOUS BOIS - Clg Robert Doisneau
COMBS LA VILLE - Clg les Aulnes
CRETEIL - Lyc Branly
CRETEIL - Clg Plaisance
CROUY SUR OURCQ - Clg Le Champvert
DRANCY - Lyc Delacroix
DRANCY - Clg Paul Langevin
EPINAY SUR SEINE - Clg Jean Vigo
EPINAY SUR SEINE - Lyc Prof. L. Michel
FONTENAY TRESIGNY - Clg Stéphane Mallarmé
GAGNY - Clg Mme de Sévigné
GAGNY - Lyc Gustave Eiffel
GENTILLY - Clg Rosa Parks
GOURNAY SUR MARNE - Clg E. Carrière
IVRY SUR SEINE - Lyc F. Léger
LA COURNEUVE - Lyc Prof. Rimbaud
LA FERTE SOUS JOUARR - Clg des Glacis
LA VARENNE ST HILAIRE - Lyc Condorcet
LE BLANC MESNIL - Lyc Prof. A. Briand
LE BLANC MESNIL - Lyc J. Moulin
LE MEE SUR SEINE - Lyc George Sand
LE RAINCY - Lyc A. Schweitzer
LE RAINCY - Lyc René Cassin
LES PAVILLONS S BOIS - Clg Anatole France
L’HAY LES ROSES - Clg Chevreul
LIMEIL BREVANNES - Clg Daniel Fery
LIVRY GARGAN - Clg Edouard Herriot
LOGNES - Clg La Mallière
LONGPERRIER - Lyc Charles de Gaulle
MAISONS ALFORT - Lyc Delacroix
MEAUX - Clg Henri Dunant
MEAUX - Clg Beaumarchais
MELUN - Clg les Capucins
MELUN - Clg Brossolette
MOISSY CRAMAYEL - Clg les Maillettes
MOISSY CRAMAYEL - Clg la Boétie
MONTFERMEIL - Clg Pablo Picasso
MONTREUIL - Clg Lenain de Tillemont
MONTREUIL - Clg Marais de Villiers
MONTREUIL - Clg Berthelot
MONTREUIL - Clg Fabien
NANTEUIL LES MEAUX - Clg de la Dhuis
NEMOURS - Lyc Bézout
NEUILLY SUR MARNE - Clg Honoré de Balzac
NEUILLY SUR MARNE - Clg Georges Braque
NOGENT/MARNE - Lyc Louis Armand
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
4
4
3
2
2
3
4
4
4
2
3
4
4
4
3
4
3
3
4
3
3
2
3
2
2
3
4
3
2
2
5
3
4
2
1
2
4
3
1
2
3
3
3
2
3
2
5
2
2
3
2
3
2
4
4
3
4
3
4
2
2
4
3
2
2
3
3
4
4
3
4
CRÉTEIL
DAVID Athena
BOBKIEWICZ Bruno
MONTALI Jean
BEGOT Stéphane
ROUFF Dominique
GASTE Véronique
FREZAL Martine
POUMIER Michèle
GAYAUD Chantal
MORELLE Francine
BAYADH Neja
CHATAUD Alain
CAILLET Chantal
CHAMBON Didier
MENARD Hélène
BOSCO Marie Josée
URBINO Martin
DENEUCHATEL Élisabeth
BIDET Jean-Christophe
MELLIERE Marie Luce
LUGARINI Patricia
DEIS Alain
GAUDY Jean-François
DRIDI Sophie
MANGION Franck
DANOUN Nathalie
FOUGERE Solange
JEANNEROD Frédérique
CHANDESRIS Dominique
KPATINDE Maryline
FAURE Martine
BERTHEAUME Dominique
QUEF Pierre
ABISOU Claire
NIMESKERN Laurent
SCELLIER GATEAU Sylvaine
DELFAU Evelyne
LECOQ Violette
BENMOKHTAR Élisabeth
BORDES Christine
DAZIN-ABANCOURT Valérie
WAMBECKE Olivier
RAULIN Michèle
VINCENT Bernard
BERTHELOT Patrick
PHILIPPE Vincent
NIVOIS Michèle
CREUSY Gérard
LE COZ Philippe
LINCOT Jean Pierre
ROHRBACH Rémy
JASMIN Jean Claude
POPOWSKI Christine
GODARD Christine
FOUQUES Jean François
JOCK Gérard
BAUDOIN Fabienne
SAVRE Gilles
DEPREZ Laurent
DE SAULCES LARIVIERE Xavier
PEYRE Christine
VERGER Christine
REBOUT Véronique
MOHAMMED BAKIR Bakhta
ARAUJO Béatrice
PASQUIER Michel
DUPOISOT Sophie
GUILLEY Jean Marc
COULON Claude
BOUSSARIE Alain
DE LURI Lydie
DENY Bernard
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
CRÉTEIL
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PRLP
PRLY
PRLY
PRLP
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PRLP
PACG
PRLY
PRLP
PRLY
PRLY
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
CHEFS
CRÉTEIL
0931185H
0930117X
0930833A
0932310F
0931220W
0770002J
0941478W
0931612X
0771363N
0772292Y
0941100K
0941092B
0941299B
0940113M
0940112L
0940786U
0940132H
0772223Y
0772276F
0771171E
0771759u
0940787v
0941232d
0941229a
0771911j
0770014x
0932366s
0771475k
0941018W
0940100y
0772246Y
0930119z
0931199Y
0931428x
0931735F
0772227c
0930898w
0931272c
0941099j
0931382X
0941972H
0931738J
0771659K
0940122X
0930831Y
0932118X
0771663P
0930830X
0932222K
0930089S
0940551N
0941783C
0930619T
0771992X
0772228D
0940116R
0771029A
0771420A
0770033T
0771339M
0771618R
0772191N
0931707A
0931212M
0931211L
0931210K
0931213N
0772499Y
0770940d
0930894s
0931485J
0940118T
F4
F5
F6
F4
F4
F6
F5
F4
F6
F6
F4
F5
F6
F5
F6
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F4
F5
F5
F6
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F3
F5
F4
F5
F5
F4
F5
F4
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F4
F5
F5
F6
F5
F5
F4
F5
F5
F4
F4
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F6
ADLY
PACG
PACG
ADCG
PACG
PACG
ADLY
ADLY
PACG
PRLY
ADLY
ADCG
PACG
PRLY
PRLY
ADLY
PACG
PACG
ADLY
PACG
PACG
PACG
ADLY
ADCG
PACG
ADCG
ADCG
PACG
PRLP
ADLY
ADLY
PRLP
ADLY
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
PRLY
PACG
ADCG
PRLP
PACG
ADCG
PACG
ADLP
PACG
PACG
PRLY
PACG
ADLY
ADCG
ADLY
PACG
ADLP
PRLP
PRLY
PACG
ADCG
ADCG
PACG
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
PACG
ADLY
PACG
PRLY
ADLP
ADLY
PRLY
▼ MUTATIONS 2010
CRÉTEIL
CRÉTEIL
Lyc Rabelais - PARIS 18
Clg Lucie Aubrac - VILLETANEUSE
Clg Courbet - PIERREFITTE/SEINE
Clg George Sand - CREGY LES MEAUX
Clg Parc des Tourelles - CLAYE SOUILLY
Clg Denecourt - BOIS LE ROI
Lyc F. Mansart - ST MAUR DES FOSSES
Lyc Paul Éluard - SAINT DENIS
Clg Brossolette - VILLENEUVE ST GEORGES
Lyc. Léonard de Vinci - ST MICHEL SUR ORGE
Lyc Brossolette - LE KREMLIN BICETRE
Clg Elsa Triolet - CHAMPIGNY SUR MARNE
Clg J. Valles - VITRY SUR SEINE
Lyc Louis Armand - NOGENT/MARNE
Lyc G. Pompidou - VILLENEUVE LA GARENNE
- Clg Pablo Picasso - MONTFERMEIL
Clg PV Couturier - CHAMPIGNY SUR MARNE
Lyc franco japonais de Tokyo - 110-0015 TOKYO - JAPON
Clg Brossolette - MELUN
Clg Les Tilleuls - CLAYE SOUILLY
Clg Cendars - BOISSY ST LEGER
Lyc Gutenberg - CRETEIL
Clg Louis Pasteur - CRETEIL
Clg Montaigne - GOUSSAINVILLE
Clg Langevin - MITRY MORY
Clg Jean Moulin - AUBERVILLIERS
Clg L. Armand - SAVIGNY LE TEMPLE
Lyc Prof. L. Michel - EPINAY SUR SEINE
Lyc Saint Exupéry - CRETEIL
Lyc Mare Carrée - MOISSY CRAMAYEL
Lyc Prof. G. Péri - CHAMPIGNY SUR MARNE
Lyc Jean Macé - VITRY-SUR-SEINE
Clg Rousseau - ARGENTEUIL
Lyc Voillaume - AULNAY SOUS BOIS
Clg de la Vallée - AVON
Clg Éric Tabarly - LES PAVILLONS S BOIS
Lyc Suger - SAINT DENIS
Clg Paul Valéry - THIAIS
Clg Corot - CHELLES
Lyc Prof. Leloup Bouhier - NANTES
Clg Jean Zay - BONDY
Clg G. Brassens - SAINT MARD
Clg Maurice Thorez - STAINS
Lyc Prof. Val de Beauté - NOGENT SUR MARNE
Clg Jean Jaurès - PANTIN
Clg les Capucins - MELUN
Lyc Wallon - CHAMPIGNY SUR MARNE
Clg Mme de Sévigné - GAGNY
Lyc Gustave Eiffel - GAGNY
Clg Émile Zola - CHOISY LE ROI
Lyc Léo Lagrange - BONDY
Clg E. Carrière - GOURNAY SUR MARNE
Lyc Prof. A. Perdonnet - THORIGNY SUR MARNE
Lyc Prof. Théodore Monod - NOISY LE SEC
Lyc Evariste Galois - NOISY LE GRAND
Clg de la Dhuis - NANTEUIL LES MEAUX
Clg Jules Verne - PROVINS
Clg Monplaisir - CRECY LA CHAPELLE
Clg René Goscinny - VAIRES SUR MARNE
Clg Charles Doche - PERNES LES FONTAINES
Clg Jacques Amyot - MELUN
Lyc Prof. CH. Baudelaire - MEAUX
Lyc Paul Le Rolland - DRANCY
Clg Travail Langevin - BAGNOLET
Clg Iqbal Masih - SAINT DENIS
Lyc Delacroix - DRANCY
Clg Maurienne - ST JEAN DE MAURIENNE
Lyc Jean Mermoz - DAKAR
Lyc Prof. G. Péri - CHAMPIGNY SUR MARNE
Lyc Alfred Nobel - CLICHY SOUS BOIS
Lyc Delacroix - DRANCY
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
63
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
DIJON
64
NOISY LE GRAND - Clg PREVERT
NOISY LE GRAND - Lyc Evariste Galois
NOISY LE GRAND - Clg Victor Hugo
NOISY LE SEC - Lyc Prof. Théodore Monod
ORLY - Clg Robert Desnos
OZOIR LA FERRIERE - Clg Marie Laurencin
OZOIR LA FERRIERE - Clg Gérard Philippe
PANTIN - Clg Jean Jaurès
PIERREFITTE/SEINE - Clg Courbet
REBAIS - Clg Jacques Prévert
ROMAINVILLE - Lyc Liberté
ROSNY SOUS BOIS - Clg Albert Camus
ROSNY SOUS BOIS - Clg Langevin Wallon
ROZAY EN BRIE - Clg des Remparts
SAINT DENIS - Clg Iqbal Masih
SAINT DENIS - Clg Fabien
SAINT DENIS - Lyc Suger
SAINT DENIS - Clg La Courtille
SAINT DENIS - Lyc d’application ENNA
SAINT OUEN - Clg J. Jaures
SAVIGNY LE TEMPLE - Clg L. Armand
SEVRAN - Clg G. Brassens
SOUPPES SUR LOING - Clg Chevalier
ST FARGEAU PONTHIERRY - Clg François Villon
ST MAUR DES FOSSES - Lyc F. Mansart
ST MAUR DES FOSSES - Clg Rabelais
STAINS - Clg Maurice Thorez
STAINS - Clg Pablo Neruda
THIAIS - Clg Paul Valéry
TREMBLAY EN FRANCE - Clg Descartes
TREMBLAY EN FRANCE - Lyc Léonard de Vinci
VAIRES SUR MARNE - Clg René Goscinny
VILLENEUVE ST GEORGES - Clg Brossolette
VILLEPARISIS - Clg Gérard Philippe
VILLEPINTE - Clg Françoise Dolto
VILLETANEUSE - Clg Jean Vilar
VILLETANEUSE - Clg Lucie Aubrac
VILLIERS ST GEORGES - Clg les Tournelles
VINCENNES - Lyc Prof. Jean Moulin
VITRY SUR SEINE - Clg J. Valles
VITRY SUR SEINE - Clg Gustave Monod
VITRY SUR SEINE - Lyc Adolphe Chérioux
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
4
3
4
4
2
2
3
4
2
2
2
2
3
3
4
3
3
2
4
2
2
3
3
3
4
4
4
2
3
3
2
3
2
2
3
3
3
2
3
2
4
HERNANDEZ Arlette
RICCI Silvano
MARLIN Stéphane
BAUDRY Pierre
REINA Stéphane
DALLE MESE Francette
CHANE WAI Sylvio
GUINIER Marlène
LAVENAIRE Josée
CARRARO Cédric
LEVY Chantal
DELALOI Jean Luc
ORGEVAL Philippe
KALALA Martin
GEORGES Didier
CARDOSO Luis
ZEMORI Marceline
COLAS Michel
BOGLINO Yves
PERRAT Jean Michel
GAY Frédéric
GUILLIEN Nathalie
PERRON Pascale
SZABO Jean-Philippe
RICOUR Chantal
CHERIF ZAHAR YOUSFI Djamila
GAUBERT Jean Dominique
CHASSEUR-RIBIER Katia
CAVALLER Philippe
LOCHKOMOIEFF Jean Jacques
PESCHAIRE Marcel
VAUDECRANNE Christophe
HMIDY Abderrahman
GUILLEY Corinne
NOEL Gilles
SOURATI François
CHANE Gérard
PIANELLI Annick
DELOS Alain
ALBARIC Catherine
PLANTELIN Erick
BLOCH Sophie
DIJON
AUTUN - Clg du Vallon
AUXERRE - Clg JB Bienvenu-Martin
AUXONNE - Clg la Croix des Sarrasins
BEAUNE - Lyc EJ. Marey
BOURBON LANCY - Clg Ferdinand Sarrien
CHAGNY - Clg Louise Michel
CHALON SUR SAONE - Lyc Prof. T. Dumorey
CHALON SUR SAONE - Lyc Mathias
CHAUFFAILLES - Clg Jean Mermoz
CHENOVE - Clg E. Herriot
CHENOVE - Lyc Prof. Antoine
CLUNY - Clg Paul Prudhon
COSNE SUR LOIRE - Clg René Cassin
DIGOIN - Lyc Camille Claudel
DIJON - Lyc Le Castel
DORNES - Clg le Rimorin
ECHENON - Clg Les Hautes Pailles
GENELARD - Clg Jules Ferry
IMPHY - Clg Louis Arragon
LE CREUSOT - Lyc Léon Blum
LE CREUSOT - Clg Centre
LORMES - Clg Paul Barreau
MACON - Lyc Lamartine
MACON - Clg Saint Exupéry
MACON - Clg Pasteur
MACON - Clg Cité Bréart
MONTCEAU LES MINES - Clg Jean Moulin
MONTCEAU LES MINES - Lyc Henri Parriat
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
3
3
4
3
2
4
2
4
1
1
2
2
2
4
5
1
3
1
2
4
2
2
5
4
2
2
3
3
DIJON
LAFOND Christine
GOGET Stéphane
SEYFRITZ Roland
ENGASSER- BIZOT Catherine
GAILLARD Claudie
AUBERT Marc
ARNOUX Dominique
JEANNERET Lionel
BLANCHET Jean-Paul
ROUSSEAU Jean François
PFANDER-MENY Lydie
DETREZ Sadia
TRIBOUILLARD Chantal
LEROY Jean Louis
CHORVOT Christian
BRUERE Christine
VIEIRA HAMADEINE Chadia
PERRIER Gérard
CALABRESE BURTON Simone
RATIARSON Alain
GONZALEZ Manuel
BEAUCHER Frédéric
BATTARD Florence
TACHOT Philippe
LADAURADE Daniel
COGNET Françoise
BONNARD Annie
LESAGE Michel
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
PACG
PRLY
PACG
PRLP
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PRLY
DIJON
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLP
PRLY
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
CHEFS
▼ MUTATIONS 2010
0931614z
0932047V
0931978V
0930133P
0941044z
0772293Z
0771334G
0931216S
0931223Z
0771770F
0932267J
0930586G
0931723T
0771514C
0932273R
0931229f
0932121A
0931490p
0932129j
0931143m
0771518G
0931979W
0770048J
0771517f
0940585A
0941220R
0931147s
0931226c
0940090M
0931497X
0932046U
0771177l
0940791Z
0771333F
0932038K
0931206F
0932334g
0770059W
0940143V
0941029H
0940794C
0941294W
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F4
F5
F6
F4
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F6
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F4
F5
F7
F5
F7
ADCG
PACG
ADLY
PACG
ADLY
ADCG
ADCG
PRLY
PACG
ADLP
PACG
PACG
ADLY
ADLY
ADLP
PACG
PACG
ADLY
PACG
ADLY
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
PRLY
PACG
ADCG
ADCG
ADCG
PACG
PRLY
ADCG
PACG
PACG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
PACG
ADLY
ADCG
PACG
Clg Claude Debussy - AULNAY SOUS BOIS
Clg Georges Braque - NEUILLY SUR MARNE
Lyc Marx Dormoy - CHAMPIGNY SUR MARNE
Clg Albert Camus - ROSNY SOUS BOIS
Lyc Champlain - CHENNEVIERES/MARNE
Clg Marcel Rivière - LAGNY SUR MARNE
Clg Titan - LE PORT
Lyc Berthelot - PANTIN
Clg Descartes - TREMBLAY EN FRANCE
Lyc Prof. Le champ de Claye - CLAYE SOUILLY
Clg Travail Langevin - BAGNOLET
Clg Françoise Dolto - VILLEPINTE
Lyc Mozart - LE BLANC MESNIL
Lyc Frantz Fanon - LA TRINITE
Lyc Prof. L. Lumière - CHELLES
Clg Michelet - CREIL
Clg La Courtille - SAINT DENIS
Lyc M. Utrillo - STAINS
Clg G. Brassens - SEVRAN
Lyc Evariste Galois - BEAUMONT SUR OISE
Clg les Aulnes - COMBS LA VILLE
Lyc Alfred Nobel - CLICHY SOUS BOIS
Clg André Malraux - MONTEREAU
Clg la Boétie - MOISSY CRAMAYEL
Lyc Branly - CRETEIL
Clg Lucie Aubrac - CHAMPIGNY SUR MARNE
Clg Christine de Pisan - AULNAY SOUS BOIS
Clg Fernande Flagon - VALENTON
Clg Saint Exupéry - VINCENNES
Clg Gérard Philippe - VILLEPARISIS
Lyc Gustave Eiffel - GAGNY
Clg Eugène Delacroix - ROISSY
Clg Gustave Monod - VITRY SUR SEINE
Clg La Lauzière - AIGUEBELLE
Clg G. Brassens - SEVRAN
Clg Gabriel Péri - BEZONS
Lyc Jules Ferry - SAINT DIE
Clg Parc de Villeroy - MENNECY
Clg P. A. Renoir - FERRIERES
Lyc Guillaume Budé - LIMEIL BREVANNES
Clg Paul Klée - THIAIS
Clg Rosa Parks - GENTILLY
DIJON
0711294W
0890056C
0211452P
0212045J
0710005V
0710009Z
0710014E
0710010A
0710021M
0211096C
0211356K
0710024R
0580746W
0711137A
0210019G
0580019F
0211358M
0710039G
0580618g
0710026T
0711324D
0580026N
0710045N
0711054K
0711052H
0711053J
0710056A
0710054Y
F5
F4
F5
F6
F5
F5
F7
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F4
F6
F5
F5
F4
F5
F6
PACG
PACG
PACG
PRLP
ADLY
PACG
ADLY
PRLY
ADCG
ADCG
ADLY
PACG
ADLY
PACG
PRLY
PACG
ADLY
ADCG
ADLP
PRLY
PACG
ADLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLY
DIJON
DIJON
Clg Les Epontots - MONTCENIS
Clg le Roussay - ETRECHY
Clg Les Hautes Pailles - ECHENON
Lyc Prof. Antoine - CHENOVE
Lyc H. de Chardonnet - CHALON SUR SAONE
Clg Jean Mermoz - CHAUFFAILLES
Lyc Henri Parriat - MONTCEAU LES MINES
Lyc EJ. Marey - BEAUNE
Clg Victor Hugo - LUGNY
Clg André Malraux - DIJON
Lyc Les Marcs d’Or - DIJON
Clg E. Herriot - CHENOVE
Lyc Fourier - AUXERRE
Clg Paul Prudhon - CLUNY
Lyc Choiseul - TOURS 2
Clg Paul Langevin - DRANCY
Lyc Camille Claudel - DIGOIN
Clg Copernic - SAINT VALLIER
Lyc Prof. R. Rolland - CREUTZVALD
Lyc français MLF - ALEXANDRIE
Clg de la Dombes - SAINT ANDRE DE CORCY
Lyc Follereau - NEVERS
Lyc Léon Blum - LE CREUSOT
Clg Louise Michel - CHAGNY
Clg Centre - LE CREUSOT
Lyc Niepce - CHALON SUR SAONE
Clg Anne Frank - MONTCHANIN
Lyc André Malraux - GAILLON
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
65
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
MONTCENIS - Clg Les Epontots
MONTCHANIN - Clg Anne Frank
NEVERS - Clg les Loges
NEVERS - Clg Les Courlis
NUITS ST GEORGES - Clg Tisserand
PONTAILLER SUR SAONE - Clg ISLE DE SAONE
QUETIGNY - Clg Jean Rostand
RECEY SUR OURCE - Clg Henri Morat
SELONGEY - Clg Champ Lumière
ST GENGOUX LE NATION - Clg en Fleurette
TALANT - Clg Boris Vian
TONNERRE - Clg A. Minard
VITTEAUX - Clg Docteur Kuhn
GRENOBLE
ABONDANCE - Clg du Val d’Abondance
AIGUEBELLE - Clg La Lauzière
ALBERTVILLE - Lyc Prof Grand Arc
ALBERTVILLE - Lyc Jean Moulin
ALLEVARD - Clg Flavius Vaussenat
ANNECY - Clg Balmette
ANNECY LE VIEUX - Clg Evire
ANNEMASSE - Lyc Jean Monnet
BEAUREPAIRE - Clg Jacques Brel
BONNEVILLE - Lyc Prof. F. Bise
BOURGOIN JALLIEU - Lyc L’Oiselet
BOZEL - Clg Le Bonrieu
BUIS LES BARONNIES - Clg Barbusse
CHAMBERY - Clg Bissy
CHAMBERY - Lyc Louis Armand
CLUSES - Clg G. Anthonioz de Gaulle
CRAN GEVRIER - Lyc Prof. Les Carillons
CRANVES SALES - Clg Paul Émile Victor
CROLLES - Clg Simone de Beauvoir
DIE - Lyc DU DIOIS
ECHIROLLES - Clg Jean Vilar
ECHIROLLES - Lyc Prof. Thomas Edison
FONTAINE - Clg Gérard Philippe
FRANGY - Clg Val des Usses
GRENOBLE - Cité scolaire Stendhal
GRENOBLE - Lyc Lesdiguières
GRENOBLE - Lyc André Argouge
GRENOBLE - Cité scolaire internationale
GRENOBLE 2 - Clg Olympique
GRENOBLE 2 - Lyc Louise Michel
LA CHAPELLE EN VERCORS - Clg sport nature
LA COTE ST ANDRE - Lyc Berlioz
LA MOTTE SERVOLEX - Clg George Sand
LA RAVOIRE - Clg Edmond Rostand
LA TOUR DU PIN - Lyc Élie Cartan
LA VOULTE SUR RHÔNE - Clg Trois Vallées
LARGENTIERE - Cité scolaire de la Ségalière
LE CHATELARD - Clg les Bauges
LE GRAND LEMPS - Clg L et Lemps
LE TEIL - Clg Chamontin
LORIOL SUR DROME - Clg Faucher
MEYLAN - Lyc Grésivaudan
MEYTHET - Clg Jacques Prévert
MODANE - Clg la Vanoise
MONTELIMAR - Clg Monod
MONTELIMAR - Lyc A. Borne
MORESTEL - Lyc Camille Corot
MOUTIERS - Lyc A. Croizat
PASSY - Clg de Varens
POISY PONT DE CHERUY - Lyc La Pléiade
PONT DE CHERUY - Lyc Prof. L ‘Odyssée
PONT EVEQUE - Clg Georges Brassens
PRIVAS - Clg B de Ventadour
ROMANS SUR ISERE - Clg Debussy
SAINT AGREVE - Clg Louis Jouvet
SAINT MARCELLIN - Clg le Savouret
SAINT QUENTIN FALLAVIER - Clg Les Allinges
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
2
3
3
3
1
4
1
1
1
2
4
1
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
1
1
3
3
2
2
4
4
3
2
5
1
1
1
4
4
4
3
3
3
3
1
3
2
3
4
4
2
2
5
2
4
2
3
2
3
2
2
3
3
2
4
3
3
4
5
2
3
4
1
4
3
3
3
3
1
4
2
GRENOBLE
66
BIDAUD Didier
GONZALEZ Michèle
ADVENIER François
HEBRARD Jean Yves
ABADIE Éric
BALLAND Xavier
GAITTET Agnès
SIESKIND Marie France
WLOSZCZOWSKI Gilles
COMETTI Corinne
TISSERAND Marie Christine
MORIN Brigitte
OTTONE Isabelle
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
GRENOBLE
GRENOBLE
HENRY Damien
PACG
GARCIN Jean-Pierre
PACG
BRULOIS Jean-Denis
PRLP
CLOUET Luc
PRLY
JAMIER Monique
PACG
HIEBEL Michel
PACG
LEPERLIER Bernard
PACG
GINDRE Gilbert
PRLY
MARTIN Corinne
PACG
CHAMPION Alain
PRLY
FLOQUET Paul Henri
PRLY
RAYMOND Damien
PACG
BUCCHI Didier
PACG
BRUNET Jean Charles
PACG
MARCHAND Jean
PRLY
GAVORY Jean Louis
PACG
EYCHENE Thierry
PRLP
VECTEN Catherine
PACG
DUBOUIS Jean Luc
PACG
CHISCI Dominique
PRLY
SCIESZYK Annick
PACG
PIAGET Chantal
PRLP
KIRBY Karl
PACG
LEDOUX Annie
PACG
FARAONE Gilo
PRLY
BROUSSOU Patrice
PRLY
BOULET Patrick
PRLY
TISON Marie No‘lle
PRLY
MEISS Aymeric
PACG
BONHOMME François
PRLY
RANDOLET COUSINAT Geneviève
PACG
DELORD Patrick
PRLY
DESBOS Claude
PACG
DEMAY Nicole
PACG
SECK Baye
PRLY
HERNANDEZ Guy
PACG
SANTIN Claude
PACG
PICCON Bruno
PACG
COCHET Bernadette
PACG
DENIS Simone
PACG
FAVRE Mathilde
PACG
TOULOUSE Olivier
PRLY
PINAUD Brigitte
PACG
MEUNIER Jean-Claude
PACG
PERIVOLAS Frédéric
PACG
LIZE Alain
PRLY
TAFANI Jean Paul
PRLY
VULLIEZ Dominique
PRLY
GUIDI Patricia
PACG
GRUFFAZ Jean Luc
PRLY
RIMET MEILLE Jacqueline
PRLY
MOTA Jean Hugues
PRLP
MASSON Christian
PACG
KIEFFER Denis
PACG
ARCHINARD Nadine
PACG
GERAULT Dominique
PACG
DIEUDONNE Evelyne
PACG
BERTHON Louis
PACG
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
CHEFS
0711323C
0710060E
0580542Z
0580682B
0210038C
0210040E
0211477S
0210043h
0211557D
0710064J
0211523S
0890980G
0210053U
GRENOBLE
0740001Z
0730001E
0730006K
0730005J
0380002W
0740065U
0740071A
0741476C
0382101C
0740014N
0380008C
0730010P
0260002L
0730855h
0731248K
0740911N
0741164N
0741514U
0382781S
0260008T
0381903m
0382031B
0381810l
0740024Z
0380028Z
0380035G
0381603L
0383242T
0381780D
0380034F
0260004N
0380014J
0731441V
0730982W
0380073Y
0070042H
0070017F
0730020A
0380026X
0070847H
0260012X
0382863F
0741096P
0730049G
0260789S
0260015A
0383069E
0730029K
0740263J
0741699V
0382838D
0381602K
0382504R
0071246S
0260115J
0070023M
0382428H
0382706K
F5
F6
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
ADCG
PACG
ADLY
ADCG
ADCG
PACG
PACG
ADCG
F5
F4
F5
F5
F4
F4
F6
F5
F4
F5
F5
F4
F4
F5
F6
F4
F5
F5
F6
F5
F5
F4
F4
F4
F5
F5
F6
F5
F5
F6
F5
F6
F4
F5
F5
F4
F5
F4
F4
F4
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F4
F5
F4
F5
F5
F4
F5
F4
F5
F5
ADLY
ADCG
PACG
PACG
PACG
ADLY
PACG
PACG
ADLY
PRLP
PRLY
ADLY
ADCG
ADLY
PRLP
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
ADLP
PACG
ADLY
PRLY
PRLY
PRLY
PRLY
ADCG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
ADLY
PACG
ADCG
ADCG
ADCG
PACG
PACG
PRVS
PACG
ADLY
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
▼ MUTATIONS 2010
Clg en Fleurette - ST GENGOUX LE NATION
Clg Jean Moulin - TREVOUX
Clg Louis Pergaud - DOMPIERRE SUR BESBRE
Clg le Rimorin - DORNES
Clg Docteur Kuhn - VITTEAUX
Clg Gaston Roupnel - DIJON
Clg Boris Vian - TALANT
Lyc Liégard - BROCHON
Clg Montchapet - DIJON
Clg Vaugelas - MEXIMIEUX
Clg Henri Morat - RECEY SUR OURCE
Clg Miles de Noyer - NOYERS
Clg Pasteur - MONTBARD
GRENOBLE
GRENOBLE
Lyc Victor Bérard - MOREZ
Clg Saint Exupéry - SAINT JEAN DE BRAYE
Clg François Villon - ST FARGEAU PONTHIERRY
Clg George Sand - LA MOTTE SERVOLEX
Clg de Tsingoni - TSINGONI
Lyc du Mont Blanc - PASSY
Clg le Semnoz - SEYNOD
Clg Paul Émile Victor - CRANVES SALES
Lyc de l’Edit - ROUSSILLON
Lyc Prof. Sermenaz - RILLIEUX LA PAPE
Lyc Saint Exupéry - BELLEGARDE/VALSERINE
Lyc François Mauriac Forez - ANDREZIEUX BOUTHEON
Clg Jean Vilar - SAINT GILLES
Lyc A. David Neel - DIGNE LES BAINS
Lyc Prof Grand Arc - ALBERTVILLE
Clg la Vanoise - MODANE
Clg Doisneau - GONESSE
Clg H. Corbet - ST JEAN D’AULPS
Cité scolaire Stendhal - GRENOBLE
Clg sport nature - LA CHAPELLE EN VERCORS
Clg Jean Vilar - ANGRES
Lyc Prof. Monge - CHAMBERY
Clg Simone de Beauvoir - CROLLES
Cité scolaire internationale - GRENOBLE
Lyc Jean Monnet - ANNEMASSE
Lyc Hôtelier Saint Louis - TOULON
Lyc A. Croizat - MOUTIERS
Lyc Condorcet - SAINT PRIEST
Clg Philippe Cousteau - TIGNIEU JAMEYZIEU
Lyc André Argouge - GRENOBLE
Clg J. de la Bathie - UGINE
Clg Trois Vallées - LA VOULTE SUR RHÔNE
Clg Olympique - GRENOBLE 2
Clg les Bauges - LE CHATELARD
Lyc L’Oiselet - BOURGOIN JALLIEU
Clg B de Ventadour - PRIVAS
Clg Monod - MONTELIMAR
Clg Louis Armand - CRUSEILLES
Clg La Garenne - VOIRON
Clg Bachelard - VALENCE
Clg du pays de l’Herbasse - ST DONAT SUR L’HERBASSE
Lyc RECTORAT - GRENOBLE
Clg du Val d’Abondance - ABONDANCE
Lyc René Cassin - MACON
Clg J. Perrin - ST PAUL 3 CHATEAUX
Lyc Saint Exupéry - FAMECK
Clg de Bugey - BELLEY
Lyc polyvalent des ÌÄå¨les - WE LIFOU
Clg DE FIUA - FUTUNA
Clg Balmette - ANNECY
Lyc Berlioz - LA COTE ST ANDRÉ
Clg Les Dauphins - ST JEAN DE SOUDAIN
Clg Romain Rolland - PONTIVY
Clg Berthon - ST RAMBERT D’ALBON
Clg René Cassin - VILLEFONTAINE
Clg JEAN MOULIN - WATTIGNIES
Clg L et Lemps - LE GRAND LEMPS
Clg Chamontin - LE TEIL
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
67
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
SAMOENS - Clg A. CORBET
SEYNOD - Clg le Semnoz
ST DONAT/L’HERBASSE - Clg du pays de l’Herbasse
ST JEAN D’AULPS - Clg H. Corbet
ST JEAN DE MAURIENNE - Clg Maurienne
ST JEAN DE SOUDAIN - Clg Les Dauphins
ST MARTIN D’HERES - Clg Fernand Léger
ST MARTIN LE VINOUX - Clg Chartreuse
ST MICHEL DE MAURIENNE - Clg P. Mougin
ST PAUL 3 CHATEAUX - Clg J. Perrin
ST PAUL EN CHABLAIS - Clg du Gavot
ST RAMBERT D’ALBON - Clg Berthon
ST SAUVEUR MONTAGUT - Clg de l’Eyrieux
TANINGES - Clg J. BREL
THONON LES BAINS - Clg Jean Jacques Rousseau
UGINE - Lyc René Perrin
UGINE - Clg J. de la Bathie
VARCES ALLIERES ET RISSET - Clg Jules Verne
VILLEFONTAINE - Clg René Cassin
VILLEFONTAINE - Lyc Léonard de Vinci
GUADELOUPE
GUYANE
LA RÉUNION
LILLE
68
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
1
4
2
2
4
3
3
3
2
3
2
2
2
2
3
3
2
2
2
4
PESSAT Jean Pierre
LE FOURNIS Yves
LEDOUX Daniel
CARME Bernadette
PRADEL Marie Therese
GARAMBOIS Michel
DEVILLE Philippe
ROCCA Manoelle
BERTHOLET Régis
OBER-ANAYA Corine
THOUVENIN Samuel
SIMONET Nathalie
DE MONDENARD Joëlle
TRUPIN Éric
MERVEILLE Thierry
BLANC Jean François
PIAT Patrice
DUPAYAGE Vincent
KABRITI Bouchaib
BODET Luc
GUADELOUPE
LES ABYMES - Clg ˆ vocation sportive
POINTE A PITRE - Clg Front de mer
SAINTE ROSE - Clg la Boucan
TERRE DE BAS - Lyc
•
•
•
•
C
C
C
C
1
4
1
1
GUYANE
CAYENNE - Lyc Prof. Max Joséphine
CAYENNE - Lyc Melkior Garre
IRACOUBO - Clg Ferdinand Madeleine
KOUROU - Clg Henri Agarande
MARIPASOULA - Clg Grand Man Difou
PAPAICHTON - Clg
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
2
5
1
4
4
2
GUYANE
GUYANE
VAN KEEKEN Henrietta
PRLP
MORIN Jean Michel
PRLY
TROUILLEFOU VIOLANES Octavia
PACG
ROGER Annie
PACG
BARBIN Xavier
PACG
LE GUEN Ronan
PACG
LA RÉUNION
BRAS PANON - Clg Bras Panon
CILAOS - Clg Alsace Corre
ENTRE DEUX - Clg Le Dimitille
LA SALINE - Clg Célimène Gaudieux
LE PORT - Clg Jean le Toullec
LE PORT - Lyc Prof. L. de Lepervanche
LE PORT Cedex - Clg L’Oasis
L’ÉTANG SALE - Clg Simon Lucas
PETITE ILE - Clg Joseph Suacot
RAVINE DES CABRIS - Clg Henri Matisse
SAINT ANDRÉ - Lyc Sarda Garriga
SAINT ANDRÉ - Clg Mille Roches
SAINT ANDRÉ - Clg Terrain Fayard
SAINT BENOÎT - Clg A. Bouvet
SAINT BENOÎT - Clg Guy Moquet
SAINT BENOÎT - Lyc de Sainte Anne
SAINT DENIS - Lyc Lislet Geoffroy
SAINT DENIS - Clg Montgaillard
SAINT DENIS - Clg de Bourbon
SAINT DENIS - Clg Juliette Dodu
SAINT DENIS - Lyc Bellepierre
SAINT JOSEPH - Lyc de Vincendo
SAINT PAUL - Lyc Evariste de Parny
SAINTE CLOTILDE - Clg Les Mascareignes
SAINTE CLOTILDE - Lyc Leconte de Lisle
SAINTE ROSE - Clg PITON STE ROSE
ST GILLES LES HAUTS - Clg Le Bernica
TROIS BASSINS - Lyc les trois bassins
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
3
3
1
4
4
4
4
3
3
3
4
4
4
4
2
2
4
4
4
4
5
2
4
3
5
3
3
3
LA RÉUNION
LA RÉUNION
ABLANCOURT Aimé
PRLY
PRESSE Raynald
PACG
RAKOTOARIMANANA Marie Helene
PACG
BOUGON Gérard
PACG
FRESSIGNAC Christian
PACG
TIREL Gérard
PRLP
THOMAS Patrick
PACG
NEMOZ Marie Andrée
PACG
HAMARD Laurent
PACG
SIDIBE Martine
PACG
VINCENT Gilles
PRLY
POPULU Jean Paul
PACG
VERGARA MOULIN Soledad
PACG
DUFOURG Isabelle
PACG
SEMLER COLLERY Michelle
PACG
BUSSY Thierry
PRLY
ARNAUD Gérard
PRLY
SPAMPANI Jean Marc
PACG
GAVRAMA Mimose
PACG
CARPENTIER Claude
PACG
AMOURIQ OBADIA Rose Marie
PRLY
CORE Sylvie
PRLY
REMY Dominique
PRLY
LAURET Martine
PACG
MERLO Jean Marc
PRLY
FRUTEAU RAZE Dominique
PACG
PIOT Isabelle
PACG
VUILLERMOT Sonia
PRLY
LILLE
ANGRES - Clg Jean Vilar
ANNOEULLIN - Clg Albert Ball
ANZIN - Lyc Prof. PJ Fontaine
ARDRES - Clg de l’Europe
ARMENTIERES - Clg Desrousseaux
ARMENTIERES - Clg Jean Rostand
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
2
3
4
2
3
3
GUADELOUPE
BROUSSILLON Jacqueline
BEAUGENDRE Gilbert
KARAM Suzelle
CASSIN Luce
LILLE
RIEZ Didier
GIVERT Chantal
MARECHAL Jenny
DZIUDZIA Isabelle
DUHAYON Bruno
LANGER Serge
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLY
GUADELOUPE
PRLY
PACG
PACG
PRLY
LILLE
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
CHEFS
0740040S
0741117M
0260026M
0740034K
0730903K
0382621T
0381812N
0382036G
0730984Y
0261032F
0741308V
0260029R
0070025P
0740043V
0741227G
0730043A
0730044B
0383260M
0382864G
0382440W
▼ MUTATIONS 2010
F4
F4
F4
F4
F6
F5
F5
F5
F4
F5
F4
F4
F5
F6
F5
F6
F5
F4
F4
F7
ADLY
PACG
ADCG
ADCG
PRLP
PACG
ADCG
PACG
ADCG
PACG
PACG
ADLY
ADCG
ADCG
PACG
PRLP
ADCG
ADCG
ADCG
PRLP
Lyc Jean Monnet - ANNEMASSE
Clg du Gavot - ST PAUL EN CHABLAIS
Clg Lapassat - ROMANS
Clg Pierre Messmer - SARREBOURG
Lyc Prof - BAPAUME
Clg Les Allinges - SAINT QUENTIN FALLAVIER
Clg Les Saules - GRENOBLE
Clg François Rabelais - POITIERS
Clg Maurienne - ST JEAN DE MAURIENNE
Clg Louis Jouvet - SAINT AGREVE
Clg les cinq Monts - LARUNS
Lyc Louis de Foix - BAYONNE
Clg Trois Vallées - LA VOULTE SUR RHÔNE
Clg Rousseau - ST JULIEN EN GENEVOIS
Clg Audembron - THIERS
Lyc Prof. Thomas Edison - ECHIROLLES
Clg Combe de Savoie - ALBERTVILLE
Clg Jules Flandrin - CORENC
Clg Maryse Bastié - DECINES CHARPIEU
Lyc Prof. L ‘Odyssée - PONT DE CHERUY
GUADELOUPE
9711205H
9710686U
9711181G
9711155D
F0
F4
F0
-
ADCG
PACG
ADCG
ADCG
GUYANE
9730003R
9730309Y
9730219A
9730125Y
9730193X
9730381B
F0
F4
F4
F4
F3
F4
ADLY
PRLY
ADLY
PACG
PACG
ADLY
LA RÉUNION
9740046G
9740096L
9740006N
9740035v
9741313J
9740552G
9740812P
9740813R
9740654T
9741049X
9740043D
9740598G
9741261C
9740083X
9741366S
9741231V
9740054R
9740645H
9740080U
9740081V
9741046U
9741230U
9740597f
9741044S
9740001H
9740044E
9740784J
9741186W
F4
F5
F0
F3
F4
F5
F5
F4
F4
F4
F5
F6
F4
F5
F4
F0
F5
F6
F6
F4
F4
F4
F5
F4
F4
F5
F5
F4
ADLP
ADCG
ADLY
PRLP
ADCG
PACG
PACG
PACG
ADLY
ADLP
PRLY
PACG
PACG
ADCG
PRLY
ADLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLY
ADLP
PRLY
ADLP
ADLP
PACG
LA RÉUNION
LA RÉUNION
Lyc Prof. Patu de Rosemont - SAINT BENOÎT
Clg Terre Sainte - SAINT PIERRE
Lyc Sarda Garriga - SAINT ANDRÉ
Lyc Prof.. M. Deprez - PARIS
Clg E. Albius - LE PORT
Clg Jean le Toullec - LE PORT
Clg Guy Moquet - SAINT BENOÎT
Clg Terrain Fayard - SAINT ANDRÉ
Lyc Boisjoly Potier - LE TAMPON
Lyc hôtelier la Renaissance - SAINT PAUL
Lyc les trois bassins - TROIS BASSINS
Clg PITON STE ROSE - SAINTE ROSE
Clg Boileau - CHENNEVIERES/MARNE
Clg Beauséjour - SAINTE MARIE
Lyc Prof de Chirongui - CHIRONGUI
Lyc AMiral Bouvet - SAINT BENOÎT
Lyc Alexandre Dumas - PORT AU PRINCE
Clg Alsace Corre - CILAOS
Clg Juliette Dodu - SAINT DENIS
Clg de Bourbon - SAINT DENIS
Lyc Evariste de Parny - SAINT PAUL
Clg Henri Matisse - RAVINE DES CABRIS
Lyc de Vincendo - SAINT JOSEPH
Lyc Prof. J. de Rontaunay - SAINTE CLOTILDE
Lyc Sarda Garriga - SAINT ANDRÉ
Lyc Prof. L. de Lepervanche - LE PORT
Lyc Prof - SAINT PIERRE
Clg Anatole France - BETHONCOURT
LILLE
0622579S
0593234V
0590005K
0620004T
0593246H
0594397J
F5
F6
F4
F4
F5
F4
ADCG
PACG
PRLP
ADLP
PACG
PACG
LILLE
LILLE
Clg Langevin - GRENAY
Clg Desrousseaux - ARMENTIERES
Lyc Prof. LL Boilly - LA BASSEE
Lyc Prof du détroit - CALAIS
Clg Charles Peguy - ARRAS
Clg Albert Camus - THUMERIES
GUADELOUPE
GUADELOUPE
Clg Bambuck - LE GOSIER
Clg Lano Alofivai - MATA UTU
Clg Front de mer - POINTE A PITRE
Clg Nainsouta - SAINT CLAUDE
GUYANE
GUYANE
Lyc F. EBOUE - CAYENNE
Lyc Les Eyrieux - BAGNOLS SUR CEZE
Lyc Gaston Monnerville - KOUROU
Clg G. Péri - GARDANNE
Clg - MAKEMO
Lyc Bertene Juminer - ST LAURENT DU MARONI
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
69
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
ARMENTIERES - Lyc technique G. Eiffel
ARRAS - Clg Charles Peguy
AUBIGNY EN ARTOIS - Clg J. Monnet
AUCHEL - Lyc Lavoisier
AUCHEL - Lyc Prof. Degrugillier
AUCHY LES MINES - Clg J. Curie
AULNOY LES VALENCIENNES - Clg Mme d’Epinay
AULNOYE AYMERIES - Clg Félix Del Marle
AVESNELLES - Clg Renaud Barrault
AVESNES LES AUBERT - Clg Paul Langevin
AVION - Clg Jean jacques Rousseau
BAPAUME - Lyc Prof
BAVAY - Cité scolaire des Nerviens
BERCK SUR MER - Lyc Jan Lavezzari
BETHUNE - Lyc L. Blaringhem
BILLY MONTIGNY - Clg David Marcelle
BOULOGNE SUR MER - Lyc Mariette
BOULOGNE/MER - Lyc Edouard Branly
BOURBOURG - Clg Jean Jaurès
BRUAY LA BUISSIERE - Lyc Prof. J. Bertin
CALAIS - Clg Vauban
CALAIS - Clg République
CALAIS - Clg Martin Luther King
CALONNE RICOUART - Clg Joliot Curie
CAPPELLE EN PEVELE - Clg
CARVIN - Lyc Diderot
CAUDRY - Clg Jacques Prévert
CAUDRY - Clg Jean Monnet
COMINES - Clg PH. de Commynes
COURRIERES - Clg C. Debussy
DAINVILLE - Clg Diderot
DENAIN - Clg Villars
DOUAI - Clg Canivez
DOUAI - Lyc Chatelet
DOUAI - Lyc JB Corot
DOUCHY LES MINES - Clg Émile Littre
ESCAUDAIN - Clg Félicien Joly
ESTAIRES - Clg H. Durez
ESTAIRES - Lyc Prof Val de Lys
FREVENT - Clg CUALLACCI
GONDECOURT - Clg Hergé
GRANDE SYNTHE - Clg du Moulin
HALLUIN - Clg Robert Schumann
HAUTMONT - Clg Saint Exupéry
HAZEBROUCK - Clg Fernande Benoist
HENIN BEAUMONT - Clg Rabelais
HENIN BEAUMONT - Clg Gérard Philippe
HONDSCHOOTE - Clg Lamartine
ISBERGUES - Clg Maurice Piquet
LA BASSEE - Lyc Prof. LL Boilly
LA MADELEINE - Lyc Valentine Labbé
LALLAING - Clg Joliot Curie
LANDRECIES - Lyc Dupleix
LE CATEAU CAMBRESIS - Lyc Camille Desmoulins
LE PORTEL - Clg Jean Moulin
LEFOREST - Clg Paul Duez
LENS - Clg Jean Jaurès
LENS - Clg Michelet
LILLE - Clg Carnot
LILLE - Clg Verlaine
LILLE - Lyc Montebello
LILLERS - Clg Léo Lagrange
LOOS - Lyc Prof. M. Duhamel
MARQUETTE LEZ LILLE - Clg Debeyre
MAUBEUGE - Clg Guillaume Budé
MAUBEUGE - Clg Ernest Coutelle
MERICOURT - Clg Wallon
MONTIGNY EN GOHELLE - Clg YOuri Gagarine
OIGNIES - Lyc Prof. J. Curie
ORCHIES - Clg du Pevele
ROOST WARENDIN - Clg Schaffner
ROUBAIX - Clg Albert Samain
ROUVROY - Clg P. Langevin
70
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
3
2
2
2
3
3
4
4
2
2
2
2
3
4
3
5
4
3
4
3
2
3
3
1
2
3
3
3
3
3
3
4
5
4
4
3
2
3
3
2
3
3
2
4
3
2
3
2
2
5
3
3
2
4
3
4
2
3
3
4
3
3
1
2
3
4
3
4
4
4
3
3
SWAENEPOEL Xavier
DECQ Fabien
GARDINAL Michel
CABOCHE Hervé
TASSEZ Sylvie
BENAFQUIR Sandrine
MENET Catherine
MOREELS Alain
APPLINCOURT Jean Marie
RABOUILLE Alain
FRESCAL Sandrine
DAMBRICOURT Odile
BERNARD Frédéric
PIWINSKI Jean-Marc
TOQUEBEUF Jean Louis
KOTKOWIAK Patricia
TURPIN Jean Paul
RIGOLLET Christine
HABRYN Marianne
POJDA Henri
LAPOTRE Ludovic
RAUX Hubert
REIBEL Patrick
LOUCHART Pierre
DEPLANQUE Jean Marc
FONTAINE Geoffroy
ETHUIN Pascal
CUVELIER Thierry
BURNY Michel
ANNOOT Monique
GOUDALLE André
MENET Stéphane
MILLUY Odile
BRUYERE Denis
BLANCHARD Florence
VIALA Robert
MOREAU Pascale
BOUREL Frédéric
CHEVAL Régine
PREVOST Alain
THEILLER Christophe
KISSANY Abdelazziz
ALEO Michel Angelo
BRIAND Bernard
FERARE Hubert
KELLER Jacqueline
DENEUVILLE Thierry Michel
VALET Éric
SACLEUX Philippe
GABORY Jacques
FAYE Marc
SLYSZ Jean Pierre
LEGRAND Philippe
BEAUVOIS Jean Gérard
GATIEN Éric
DODERGNIES Béatrice
DECAIX Pascal
DELHOMME David
LAMOURET Christelle
TREMOLIERES Cécile
DELVALLET Corinne
HUMBERT Claudine
CARTON Philippe
REMY Dominique
CARAMELLE Béatrice
SZKLARZ Martine
DAMAY Jean Claude
LEFEBVRE Jean Marie
CSIGAI André
LAGNEL Patrick
MENISSEZ Jean Luc
MAQUER Éric
THIRIET Olivier
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PRLY
PRLY
PRLY
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PRLY
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
CHEFS
0590011S
0622789V
0620016F
0620017G
0620018H
0622946R
0593673X
0596694F
0595176F
0593676A
0622422W
0620030W
0593490Y
0622276M
0620040G
0622793Z
0622949u
0620052V
0594640y
0622801H
0622576N
0622431F
0623918X
0620068M
0596873A
0620070P
0595277R
0590046E
0593244F
0622264Z
0620014d
0590062x
0594402p
0590063y
0590064z
0593484s
0592751V
0595757m
0590152v
0622261w
0595166v
0595782P
0590091D
0592634T
0590103S
0622795B
0622581U
0594642A
0620136L
0590252D
0590122M
0593482P
0590112B
0590042A
0622095R
0622085E
0622868F
0622417R
0593168y
0590271Z
0595867G
0622799F
0590133Z
0593474F
0590150t
0590151U
0622262x
0622423X
0620150B
0590159C
0593251N
0593667R
0620158K
F6
F5
F5
F6
F5
F5
F5
F6
F5
F6
F5
F5
F6
F5
F6
F6
F6
F5
F5
F5
F5
F6
F5
F6
F0
F6
F5
F5
F6
F5
F5
F6
F5
F5
F4
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F6
F5
F5
F6
F5
F4
F4
F5
F4
F5
F6
F6
F4
F6
F5
F4
F6
F5
F5
F6
F4
F5
F5
F6
F0
F3
F5
F6
F5
F5
F5
F5
PRLY
ADLY
PACG
ADLY
ADLP
ADLP
ADLY
PACG
PRLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
PRLP
ADLY
PRLY
PACG
PACG
PRLP
ADCG
ADLP
PACG
ADLP
ADCG
ADLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
ADLY
ADLY
PACG
ADLY
ADLY
ADCG
PACG
PACG
ADCG
ADCG
ADLY
PACG
PRLY
PACG
PACG
ADLY
PACG
PACG
ADCG
ADLP
ADLP
ADCG
PRLY
PACG
PRLP
ADCG
ADLY
PACG
ADLY
PACG
PRLP
PACG
PACG
ADCG
ADLP
▼ MUTATIONS 2010
Lyc Camille Desmoulins - LE CATEAU CAMBRESIS
Lyc Rimbaud - SIN LE NOBLE
Clg Phalempin - BULLY LES MINES
Lyc Carnot - BRUAY LA BUISSIERE
Lyc Prof. PM France - BRUAY LA BUISSIERE
Lyc Prof. J. Monnet - LILLE
Lyc Jessé de Forest - AVESNES SUR HELPE
Clg Guillaume Budé - MAUBEUGE
Lyc Diderot - CARVIN
Clg Robert Desnos - MASNY
Lyc Woilliez - MONTREUIL SUR MER
Lyc Baudelaire - ROUBAIX
Clg P de Ronsard - HAUTMONT
Lyc Edouard Branly - BOULOGNE/MER
Lyc Prof Val de Lys - ESTAIRES
Lyc Chatelet - DOUAI
Lyc Marc Bloch - VAL DE REUIL
Clg Esplanade - SAINT OMER
Clg Robespierre - ST POL SUR MER
Lyc Prof. Degrugillier - AUCHEL
Clg les Argousiers - OYE-PLAGE
Lyc Prof. Clerc - OUTREAU
Clg République - CALAIS
Lyc Prof Val de Lys - ESTAIRES
Clg Paul Éluard - CYSOING
Lyc Prof. PJ Fontaine - ANZIN
Clg de Wassigny - WASSIGNY
Clg Léo Lagrange - FOURMIES
Clg PH. de Commynes - COMINES
Clg Gérard Philippe - HENIN BEAUMONT
Clg CUALLACCI - FREVENT
Clg Colbert Quentin - LE NOUVION EN THIERACHE
Clg Michelet - LENS
Lyc Voltaire - WINGLES
Lyc Émile Zola - WATTRELOS
Clg Mme d’Epinay - AULNOY LES VALENCIENNES
Clg Watteau - VALENCIENNES
Clg du Moulin - GRANDE SYNTHE
Lyc du Hainaut - VALENCIENNES
Lyc P. Duez - CAMBRAI
Clg G. de Maupassant - ST MARTIN DE FONTENAY
Lyc du Noordover - GRANDE SYNTHE
Lyc Diderot - CARVIN
Clg Jacques Brel - LOUVROIL - MAUBEUGE
Clg Maurice Piquet - ISBERGUES
Clg David Marcelle - BILLY MONTIGNY
Clg Paul Langevin - AVION
Clg Vauban - CALAIS
Lyc Anatole France - LILLERS
Clg Joliot Curie - CALONNE RICOUART
Lyc Montebello - LILLE
Clg Canivez - DOUAI
Clg A. Frank - HARLY
Lyc technique G. Eiffel - ARMENTIERES
Clg de l’Europe - ARDRES
Clg Marie Curie - ST AMAND LES EAUX
Clg Blaise Pascal - MAZINGARBE
Lyc Prof. P. Langevin - WAZIERS
Lyc Prof Ferrer - LILLE
Clg J. Monnet - FLERS
Lyc Lavoisier - AUCHEL
Clg Jacques Prévert - WATTEN
Lyc Prof. A. Savary - WATTRELOS
Clg Louis Pasteur - SOMAIN
Lyc Camille Claudel - FOURMIES
Clg Gilles de Chin - BERLAIMONT
Lyc Valentine Labbé - LA MADELEINE
Clg Ernest Coutelle - MAUBEUGE
Lyc Prof. JB CARPEAUX - CRESPIN
Clg Émile Littre - DOUCHY LES MINES
Clg Félicien Joly - ESCAUDAIN
Clg Anne Frank - GRANDE SYNTHE
Lyc Prof. H. Darras - LIEVIN
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
71
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
SAINT OMER - Clg Esplanade
SAINT SAULVE - Clg Lavoisier
SAINT-OMER - Lyc Alexandre Ribot
SIN LE NOBLE - Clg Anatole France
ST AMAND LES EAUX - Clg Marie Curie
ST ANDRÉ - Lyc Prof. Vertes Feuilles
ST POL SUR MER - Clg Robespierre
THUMERIES - Clg Albert Camus
TOURCOING - Clg Albert Roussel
VALENCIENNES - Clg Chasse Royale
WASQUEHAL - Lyc Prof. Cousteau
WATTIGNIES - Clg JEAN MOULIN
WATTRELOS - Lyc Émile Zola
WATTRELOS - Lyc Prof. A. Savary
WINGLES - Lyc Voltaire
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
1
4
4
2
2
2
3
3
4
2
3
3
1
5
DOMANIECKI Alice
DURIEUX Anne Sophie
SAI Philippe
PIONNIER Jocelyne
MICHALAK Kathy
BOSSENNEC Herle
VERHAEGHE Régis
MILLEVILLE Jean Marie
SAILLANT Guylaine
DELBURY LAFARGUE Catherine
TETU Robert
DESCAMPS Daniel
SCHUERMANS Michel
RAGUENET Stéphane
PRUVOST Nadine
LIMOGES
BELLAC - Lyc Prof. Martin Nadaud
BENEVENT L’ABBAYE - Clg Jean Monnet
BRIVE LA GAILLARDE - Clg Georges Cabanis
BRIVE LA GAILLARDE - Clg Rollinat
BRIVE LA GAILLARDE - Clg Jean Lurçat
GUERET - Clg Marouzeau
LA SOUTERRAINE - Lyc R. Loewy
LIMOGES - Lyc Prof A. de St Exupéry
LIMOGES - Clg André Maurois
LIMOGES - Lyc Renoir
LIMOGES - Clg Guy de Maupassant
LUBERSAC - Clg
MEYSSAC - Clg L. Dautrement
NANTIAT - Clg Maryse Bastié
PARSAC - Clg Octave Gachon
SAINT JUNIEN - Clg Langevin
TULLE - Lyc Perrier
TULLE - Clg Victor Hugo
USSEL - Lyc B de Ventadour
USSEL - Clg Voltaire
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
1
2
4
3
3
3
4
2
4
3
1
1
1
1
3
4
3
2
4
LIMOGES
SAVOUREUX Marie
GOUGEAUD Éric
MAGOUTIER Gilbert
MARCEAU Jack
DEJARDIN Olivier
GAGNEUX Rolande
BAHUON Nadine
BOUNAUD Michel
FAUGERAS Francis
DAMAY Franck
ELOY Gilles
COLY Nathalie
POUMEYROL Rémi
MAZIERE Alain
DEDELOT Frédéric
LATAPIE Therese
GANNET Gérard
FAUCHER Janine
TISSANDIER Gilles
DEWIDEHEM Josée
LYON
ANSE - Clg Asa Paulini
BEAUJEU - Clg du Val d’Ardière
BELLEGARDE/VALSERINE - Lyc Saint Exupéry
BELLEY - Clg de Bugey
BOURG EN BRESSE - Lyc Prof. Parde
BOURG EN BRESSE - Clg Croix Blanche
BRIGNAIS - Clg Jean Zay
BRON - Clg T. Monod
CHAMPAGNE MONT D’OR - Clg Rameau
CHATILLON d’AZERGUES - Clg Simone Weil
CHATILLON SUR CHALARONNE - Clg E. Dubois
CRAPONNE - Clg Jean Rostand
DECINES CHARPIEU - Clg BRASSENS
FEURS - Lyc du Forez
FIRMINY - Clg Bruneaux
GEX - Clg le Turet
IRIGNY - Clg Daisy Martin
JASSANS RIOTTIER - Clg Léon Marie Fournet
LA GRAND CROIX - Clg le Dorlay
LA RICAMARIE - Clg Jules Vallès
LAMURE/AZERGUES - Clg Haute Azergues
L’ARBRESLE - Lyc Prof. Barthélémy Thimonnier
LE BOIS D’OINGT - Clg les Pierres Dorées
LE CHAMBON FEUGEROLLES - Clg Massenet Fourneyron
LE COTEAU - Lyc Prof. Étienne Legrand
LE COTEAU - Clg les Etines
LYON - Clg les Battières
LYON - Clg Bellecombe
LYON - Clg Clémenceau
LYON - Clg Professeur d’Argent
LYON - Clg Longchambon
LYON - Lyc Martinière Duchère
LYON 03 - Clg Molière
LYON 07 - CITE SCOL. Internationale
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
1
4
4
3
3
2
3
4
3
3
3
3
3
3
3
3
4
2
1
2
2
2
3
2
3
2
3
4
4
3
5
2
4
LYON
MARTIN François Pierre
PIGNIER VINCENT Michèle
DESBUISSONS Catherine
AUGE Dominique
LOVERA Pascal
OZIL Véronique
UNDERSEE Alain
RHETY Isabelle
MANONI Bruna
GROSS Jean Claude
AUBIN Jean Marc
BAUDIN Jacqueline
DURAND Jean Pierre
RIGHI Pascal
DUMOLLARD Monique
LENOBLE Marie Claire
MORGAN Catherine
FEUGIER Max
FASANG Jean François
EUGENIE Laurence
PAVESI Catherine
GARIOUD Denis
PEZERAT Sabine
DEVOUCOUX Marie Claude
VANET Angèle
BROSSARD Jacques
ALAMI Faiza
LECONTE Janick
PUPIER Jean Luc
LAPREE CORRIEZ Marie José
COUDURIER Martine
BOISSEL Yves
GULLOTTO Salvatore
BOURGEOT Jo‘l
LIMOGES
LYON
72
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PRLY
PRLP
PRLY
LIMOGES
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLP
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
LYON
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLY
CHEFS
0620165T
0594644C
0620161N
0593185S
0594304H
0592832H
0590200X
0590211J
0594293w
0593680e
0590249A
0594524X
0590233H
0595787V
0623915U
F5
F5
F7
F5
F5
F5
F6
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F5
PACG
ADCG
PACG
PACG
ADCG
PRLP
ADCG
PACG
ADCG
PACG
ADLY
PACG
PACG
ADCG
PRLY
LIMOGES
0870004g
0230005F
0190723H
0190671b
0190014M
0230488F
0230025C
0870058R
0870072F
0870017W
0870022B
0190695C
0190026A
0870031L
0230023A
0870042Y
0190032G
0190613N
0190038N
0190615R
F5
F4
F6
F5
F4
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F4
F4
F5
F3
F5
F5
F5
F5
F5
ADCG
ADLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
ADCG
PRLY
PRLY
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
LYON
0690002C
0690005F
0010006B
0011067E
0010021t
0010974d
0692582G
0693834T
0692414Z
0693975W
0010821m
0692422H
0692157v
0421788R
0421570D
0010024w
0691824H
0011193S
0421086C
0421689h
0690022Z
0690003D
0691674V
0421919H
0421489R
0421084A
0691798E
0691663H
0692339T
0690053h
0692340U
0690038S
0692411W
0693446w
F4
F4
F5
F6
F5
F4
F5
F5
F5
F4
F0
F5
F5
F5
F6
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F0
F5
F6
F6
F5
F4
F5
F5
F6
F5
F4
F5
PACG
ADCG
PRLY
PACG
PACG
PACG
ADLY
ADLY
PACG
PACG
PACG
PACG
ADCG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
ADCG
ADLP
ADLY
ADLP
ADCG
ADLY
ADLY
PACG
ADCG
ADLY
PACG
PACG
ADCG
PRLY
ADCG
PRLY
▼ MUTATIONS 2010
Clg Blaise Pascal - LONGUENESSE
Cité scolaire des Nerviens - BAVAY
Clg Vauban - CALAIS
Clg Hergé - GONDECOURT
Clg Chasse Royale - VALENCIENNES
Lyc Prof. Cousteau - WASQUEHAL
Clg Paul Machy - DUNKERQUE 2
Clg Jacques Prévert - REBAIS
Clg Jean Mermoz - FACHES THUMESNIL
Clg Paul Langevin - AVESNES LES AUBERT
Lyc Montebello - LILLE
Clg Wenceslas Cobergher - BERGUES
Clg Debeyre - MARQUETTE LEZ LILLE
Clg Anatole France - SIN LE NOBLE
Lyc Jan Lavezzari - BERCK SUR MER
LIMOGES
LIMOGES
Clg Donzelot - LIMOGES
Lyc R. Loewy - LA SOUTERRAINE
Clg - LUBERSAC
Clg Jean Rostand - ST SULPICE LAURIERE
Clg Terre des Hommes - HAKAHAU - ILES MARQUISES
Clg Octave Gachon - PARSAC
Clg Jean Monnet - BENEVENT L’ABBAYE
Lyc R. Loewy - LA SOUTERRAINE
Clg Ronsard - LIMOGES
Lyc Napoléon - L’AIGLE
Lyc Victor Hugo - Bulgarie - CHATILLON
Clg Rollinat - BRIVE LA GAILLARDE
Clg Jean Jaurès - PANTIN
Lyc Prof A. de St Exupéry - LIMOGES
Clg Jules Ferry - DOUAI
Clg L. Dautrement - MEYSSAC
Clg Jean Lurçat - BRIVE LA GAILLARDE
Clg Rollinat - BRIVE LA GAILLARDE
Clg Voltaire - USSEL
Clg le grand Meaulnes - BOURGES
LYON
LYON
Clg Paul Barreau - LORMES
Clg Camille Chevalier - CHALON SUR SAONE
Lyc Élie Cartan - LA TOUR DU PIN
Clg Alain - SAINT FONS
Clg E. Dubois - CHATILLON SUR CHALARONNE
Clg L’Albarine - ST RAMBERT EN BUGEY
Lyc Brossolette - VILLEURBANNE
Lyc Frédéric Fays - VILLEURBANNE
Clg Jean Zay - BRIGNAIS
Clg Asa Paulini - ANSE
Clg Croix Blanche - BOURG EN BRESSE
Clg Louise Michel - RIVE DE GIER
Clg J. Renoir - NEUVILLE SUR SAONE
Clg R. Barrière - SAUVETERRE DE GUYENNE
Clg Diderot - AIGUEPERSE
Clg les Pierres Dorées - LE BOIS D’OINGT
Clg Honoré de Balzac - VENISSIEUX
Clg D’Urfe - SAINT-ÉTIENNE
Lyc Prof. J. Monnet - LE PUY
Lyc Blaise Pascal - CHARBONNIERES
Lyc Prof - LYON 01
Clg Charcot - LYON
Lyc D’Urfe - SAINT-ÉTIENNE 2
Lyc Jérémie de la Rue - CHARLIEU
Clg Montagnes du matin - PANISSIERES
Clg Lassagne - CALUIRE ET CUIRE
Lyc Mathias - CHALON SUR SAONE
Clg Vallis Aeria - VALREAS
Clg BRASSENS - DECINES CHARPIEU
Clg Paul Éluard - VENISSIEUX
Lyc Hôtelier - CHAMALIERES
Clg T. Monod - BRON
Lyc LA Fontaine - NIAMEY - NIGER
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
73
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
LYON 1 - Clg F. Truffaut
MABLY - Clg Louis Aragon
MONTBRISON - Lyc Beauregard
NEUVILLE SUR SAONE - Lyc Rosa Parks
OYONNAX - Lyc Paul Painlevé
PANISSIERES - Clg Montagnes du matin
RENAISON - Clg Côte Roannaise
RILLIEUX LA PAPE - Lyc Prof. Sermenaz
RIORGES - Clg Schweitzer
RIVE DE GIER - Clg Louise Michel
ROANNE - Clg La Fontaine
ROANNE - Lyc Carnot
ROANNE - Lyc Albert Thomas
ROCHE LA MOLIERE - Clg Louis Gruner
SAINT ANDRÉ DE CORCY - Clg de la Dombes
SAINT CHAMOND - Clg E. Richard
SAINT DENIS LES BOURG - Clg Yvon Morandat
SAINT-ÉTIENNE - Clg Seguin
SAINT-ÉTIENNE - Clg Terrenoire
SAINT-ÉTIENNE - Lyc Prof. J. Haubtmann
SAINT-ÉTIENNE - Clg Fauriel
SAINT-ÉTIENNE 2 - Clg Portail rouge
SAINT FONS - Clg Alain
SAINT GALMIER - Clg J. Romains
SAINT GENIS LAVAL - Lyc R. Descartes
SAINT GERMAIN LAVAL - Clg Masson
SAINT JUST ST RAMBERT - Clg Anne Frank
SAINT PRIEST - Lyc Condorcet
ST TRIVIER DE COURTES - Clg Louis Vuitton
STE FOY LES LYON - Clg Le Plan du Loup
TASSIN LA DEMI LUNE - Clg Jean Jacques Rousseau
TREVOUX - Clg Jean Moulin
UNIEUX - Clg Bois de la Rive
VAULX EN VELIN - Clg J. Duclos
VENISSIEUX - Clg Honoré de Balzac
VENISSIEUX - Lyc Jacques Brel
VENISSIEUX - Lyc Prof. Hélène Boucher
VENISSIEUX - Clg Paul Éluard
VERRIÈRES EN FOREZ - Lyc Prof DU HAUT FOREZ
MARTINIQUE
MONTPELLIER
74
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
3
3
4
2
3
2
2
2
2
2
4
3
5
2
2
4
2
2
2
1
2
2
4
4
4
1
3
4
1
3
3
3
2
2
3
2
3
4
2
LEGOUTIERE Sophie
RIGHI Roselyne
D’HENRY Annie
DUGOURGEOT Michèle
OZIL Michel
TAGOURNET Christine
GONIN Jocelyne
GRIMAND-BERNARD Angèle
BASSO Simon
GEIB Florence
MEUNIER Jean Jacques
GOUBET Jean Louis
CONSTANTIN Michel
TORRENTE Muriel
FEYEUX Marc
LEGAY Christine
CORNIC Thierry
BELOUCIF Achour
OUAHI La•la
MALLET Patrice
GAUBERT Thierry
JOST Florent
NOTOT Philippe
BENABIDA Abdelmadjid
AROLES Évelyne
MORISCO Joséphine
BOUDARD Brigitte
MIGNON Marie Line
ANGELVIN BONNETTY Pierre
PHILIPPE Véronique
SEONNET Philippe
ODEN Benoît
VERNAY Rene
SAVEY Raoul
ROUFFETEAU Rémy
BATAILLER Claire
EXBRAYAT Ginette
HIRT THIERCY Sylvie
GINOUX Mathieu
MARTINIQUE
FORT DE FRANCE - Clg Terres Sainville
FORT DE FRANCE - Lyc Schoelcher
LE DIAMANT - Clg du Diamant
LE LORRAIN - Clg Hubert Nero
LE MARIN - Lyc Montgérald
SAINT ESPRIT - Clg Lucien Vallard
SAINT PIERRE - Lyc Prof. Saint James
SAINTE MARIE - Clg Joseph Lagrosillière
SAINTE MARIE - Clg Morne des Esses
SCHOELCHER - Clg Terreville
ST PIERRE - Clg Louis Delgres
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
3
4
2
3
3
3
1
3
3
2
3
MARTINIQUE
POLOMAT Léon
ALGER Raymond
GUIOSE Henri
JEANNY Marie Francois
MARC Évelyne
MANUEL Michel
LUCRY Monique
BADOL Évelyne
MELAN Rose Marie
SABINE Jocelyne
BIRON Monique
MARTINIQUE
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
MONTPELLIER
ALES - Clg Daudet
ALES - Cité scolaire J Baptiste Dumas
ARLES SUR TECH - Clg Jean Moulin
BAGNOLS SUR CEZE - Clg du Bosquet
BAGNOLS SUR CEZE - Lyc Les Eyrieux
BEAUCAIRE - Clg Eugène Vigne
BEZIERS - Clg Lucie Aubrac
BEZIERS - Lyc Henri IV
BEZIERS - Clg Dullague
BOUILLARGUES - Clg les Fontaines
BOURG MADAME - Clg Cerdany
CABESTANY - Clg P. Casals
CAPENDU - Clg de l’Alaric
CARCASSONNE - Clg Grazailles
CARCASSONNE - Lyc Prof. Charles Cros
CARCASSONNE 09 - Clg Émile Alain
CASTELNAU LE LEZ - Clg F. Bazille
CASTELNAUDARY - Clg Blaise d’Auriol
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
5
1
3
5
3
3
5
2
3
2
4
1
4
3
3
3
2
MONTPELLIER
BRIS Marie
REGNERY Paul
COSTASECA Bernardette
VAISSIERE Éric
MAGOT Hervé
VIDAL Dominique
BOUCAUD Henri
PUEL Jacques
CASTETS HUMETZ Rejane
ROUX André
AYACHE Nabil
ATGE Claude
DUSSARGUES Christophe
BARRIO Alix
ROBERT Christian
DESMARETZ Valérie
FERRAND Vincent
ALBAREL Frédéric
MONTPELLIER
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLP
PACG
PRLP
CHEFS
▼ MUTATIONS 2010
0691734K
0421852K
0420018S
0694026B
0010034G
0420023X
0421735H
0692518M
0421457F
0421680Y
0420035K
0420034J
0420033H
0421174y
0011257L
0420968Z
0011333U
0421451z
0421569c
0420045W
0421677v
0421679x
0692342w
0421607u
0693654x
0420060m
0421734g
0693478f
0010040n
0691484N
0692163b
0010066s
0421068h
0691793z
0691480j
0692717d
0690093b
0691730f
0420065t
F4
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F4
F5
F4
F5
F4
F4
F5
F5
F6
F5
F4
F5
F6
F4
F5
F4
F5
F4
F5
F5
F6
F4
F4
F5
ADLY
PACG
PACG
PACG
PACG
ADCG
ADLP
ADLY
ADCG
PACG
PRLP
PRLP
PACG
PACG
PACG
ADLY
ADLY
ADLP
PACG
ADLP
ADCG
PACG
PRLP
PRLY
ADLP
PACG
PRLY
ADCG
PACG
PACG
ADCG
ADLY
ADCG
ADLP
PACG
ADLY
ADLY
ADCG
Lyc Buffon - PARIS
Clg E. de Provence - MONSEGUR
Clg La Fontaine - ROANNE
Clg Daisy Martin - IRIGNY
Clg Yvon Morandat - SAINT DENIS LES BOURG
Clg Albert Camus - CLERMONT-FERRAND
Clg Servet - CHARLIEU
Lyc Prof. Bérard - AMBERIEU EN BUGEY
Lyc Carnot - ROANNE
Clg Georges Charpak - BRINDAS
Clg les Etines - LE COTEAU
Lyc Prof. Barthélémy Thimonnier - L’ARBRESLE
Lyc Prof. Étienne Legrand - LE COTEAU
Clg Jules Vallès - LA RICAMARIE
Clg de Kaweni - MAMOUDZOU
Clg Massenet Fourneyron - LE CHAMBON FEUGEROLLES
Lyc Lalande - BOURG EN BRESSE
Lyc La Fayette - BRIOUDE
Lyc Prof. C. Lebois - SAINT CHAMOND
Clg Fauriel - SAINT-ÉTIENNE
Lyc Prof. R. Cassin - RIVE DE GIER
Lyc Monteil - RODEZ
Clg Masson - SAINT GERMAIN LAVAL
Lyc Prof DU HAUT FOREZ - VERRIERES EN FOREZ
Lyc Jacques Brel - VENISSIEUX
Lyc Prof. Étienne Mimard - SAINT-ÉTIENNE 1
Clg Terrenoire - SAINT-ÉTIENNE
Lyc Marmontel - MAURIAC
Clg de Brou - BOURG EN BRESSE
Clg Haute Azergues - LAMURE/AZERGUES
Clg du Val d’Ardière - BEAUJEU
Clg Louis Amstrong - BEYNOST
Lyc CL Lebois - SAINT CHAMOND
Clg Léonard de Vinci - CHASSIEU
Lyc Prof. les canuts - VAULX EN VELIN
Clg J. Duclos - VAULX EN VELIN
Lyc Chaplin - Becquerel - DECINES CHARPIEU
Lyc Mimard - SAINT-ÉTIENNE
Clg Jean Bouin - L’ISLE SUR LA SORGUE
MARTINIQUE
9720007a
9720002v
9720035F
9720445b
9720727h
9720020P
9720516D
9720006Z
9720842H
9720684L
9720446C
F0
F6
F5
F0
F4
F4
F4
F5
F5
F0
PRLP
PACG
ADLY
ADLY
PACG
PRLY
PACG
ADLY
ADLY
PACG
ADLY
MARTINIQUE
MARTINIQUE
Lyc Prof. Saint James - SAINT PIERRE
Clg Terres Sainville - FORT DE FRANCE
Lyc Joseph Zobel - RIVIÈRE SALÉE
Lyc Montgérald - LE MARIN
Clg Joseph Lagrosillière - SAINTE MARIE
Rectorat Martinique - SCHOELCHER
Clg du Diamant - LE DIAMANT
Lyc Bellevue - FORT DE FRANCE
Lyc Acajou II - LAMENTIN 2
Clg Morne des Esses - SAINTE MARIE
Lyc Ducos - SCHOELCHER
MONTPELLIER
0300947S
0300002P
0660480N
0301211D
0300950V
0301208A
0342132H
0340009a
0340016H
0301209B
0660600U
0660521H
0110003U
0110810W
0110823K
0110037F
0340086j
0110011C
F5
F6
F4
F5
F5
F3
F5
F6
F4
F4
F4
F5
F5
F4
F4
F5
F5
F5
PACG
PRLY
ADCG
ADLY
PRLY
ADCG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
ADLP
PACG
ADLY
MONTPELLIER
MONTPELLIER
Clg Verlaine - LILLE
Lyc Louis Armand - CHAMBERY
Clg Moreto - THUIR
Lyc français Joseph Kessel - DJIBOUTI
Lyc français - BARCELONE 08034
Clg Mont Duplan - NÎMES
Clg Dullague - BEZIERS
Lyc Jean Moulin - MONTMORILLON
Clg Antoine Fauré - OLONZAC
Clg Georges Brassens - NARBONNE
Clg Condorcet - NAILLOUX
Clg Pierre Fouché - ILLE SUR TET
Clg Pierre Gassendi - ROCBARON
Clg Émile Alain - CARCASSONNE 09
Clg Gaston Fébus - LANNEMEZAN
Lyc Prof. Jean Moulin - BEZIERS
Clg - QUARANTE
Lyc Durand - CASTELNAUDARY
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
75
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
CASTELNAUDARY - Clg Les Fontanilles
CAZOULS LES BEZIERS - Clg Jules Ferry
CLERMONT L’HERAULT - Lyc Gosse
FONT ROMEU ODEILLO - Lyc Climatique et sportif
ILLE SUR TET - Clg Pierre Fouché
LATTES - Lyc Champollion
LE BLEYMARD - Clg H. Rouvière
LE VIGAN - Lyc A. Chamson
LEDIGNAN - Clg
LODEVE - Lyc Vallot
LUNEL - Clg Frédéric Mistral
MENDE - Lyc Peytavin
MONTPELLIER - Lyc des métiers PM France
MONTPELLIER - Internat d’Excellence
MONTPELLIER - Clg Croix d’Argent
MONTPELLIER 4 - Clg Les Escholiers de la Mosson
NARBONNE - Clg Jules Ferry
NARBONNE - Clg Georges Brassens
NARBONNE - Lyc Prof. G. Eiffel
NÎMES - Lyc Prof. Industriel
NÎMES - Lyc Prof. F. Mistral
NÎMES - Clg Les Oliviers
NÎMES 1 - Clg Bigot
NÎMES VALDEGOUR - Clg Diderot
OLONZAC - Clg Antoine Fauré
PEROLS - Clg Frédéric Mistral
PERPIGNAN - Lyc Arago
PEZENAS - Lyc Jean Moulin
PORT VENDRES - Clg Côte Vermeille
QUARANTE - Clg
RIEUX MINERVOIS - Clg Pierre et Marie Curie
SAINT ANDRÉ - Clg Pierre Mendès France
SAINT CLEMENT DE RIVIÈRE - Lyc Jean jaurès
SETE - Clg Victor Hugo
SIGEAN - Clg des Corbières Maritimes
ST ETIENNE VALLÉE FRANÇAISE - Clg
VILLENEUVE LES AVIGNON - Lyc Jean Vilar
NANCY - METZ
AUMETZ - Clg Lionel Terray
BAINS LES BAINS - Lyc Prof. le Chesnois
BAR LE DUC - Lyc Prof. E. Zola
BAR LE DUC - Clg André Theuriet
BENAMENIL - Clg R. Gaillard
BITCHE - Lyc Prof. A. Schweitzer
CLERMONT EN ARGONNE - Clg André Malraux
COLOMBEY LES BELLES - Clg J. Gruber
CORCIEUX - Clg P.E. Victor
FALCK - Clg La Grande Saule
FAMECK - Lyc Saint Exupéry
FOUG - Clg Louis Pergaud
FREYMING MERLEBACH - Lyc Prof. Curie
FREYMING MERLEBACH - Lyc Cuvelette
GONDRECOURT LE CHÂTEAU - Clg Val d’Ornois
HAGONDANGE - Clg Paul Langevin
HERSERANGE - Clg GODFROY
JARNY - Clg Mézières
JARNY - Lyc Jean Zay
JOEUF - Clg Maurice Barrès
KEDANGE SUR CANNER - Clg de la Forêt
LANDRES - Lyc Prof Jean Morette
LE VAL D’AJOL - Clg Fleurot d’Hérival
L’HOPITAL - Clg Rabelais
LONGWY - Clg Vauban
LONGWY - Lyc Prof. DARCHE
LUNEVILLE - Lyc Boutet de Monvel
LUNEVILLE - Clg Charles Guérin
LUNEVILLE - Lyc Prof. P. Lapie
MAIZIERES LES METZ - Clg Verlaine
METZ - Lyc Communication
METZ - Clg Rostand
METZ - Clg Hauts Blemont
METZ - Lyc Prof. A. Fournier
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
2
3
3
3
5
2
2
2
3
4
3
4
0
3
4
4
3
4
3
4
3
2
4
1
2
5
3
2
1
2
2
4
2
3
2
2
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
1
2
3
2
1
2
1
1
1
1
4
1
3
2
1
3
1
1
4
2
2
3
1
2
2
1
3
3
2
4
4
3
3
3
NANCY - METZ
76
RUIZ Claude
VILARO Bernard
BERLATIER Christophe
SALVAN Olivier
SURJUS Étienne
BODILIS Marie Helene
SOBCZYK Arnaud
TOUZALIN Sylvie
COUTURIER Isabelle
CHABOT François
JEANNEST GOLFIER Claudine
HERMSDORFF Daniel
PEREZ Alain
SIRVENT Michel
PIROT Marc
THIEFFAINE Laurent
CERVERA Carmen
CANE Marie-Laurence
VILLEGAS Michel
GELIS Éric
MARTINEZ François
BLUM Jean Philippe
HEMET FREBY Hélène
CASTEX Jean Denis
BRISOT Laurent
MOYA Sandra
SIRIEYS Jean Paul
POUTEAU Christian
JUNCA Henri
LEPROUST Bruno
CASTEL Olivier
POITE Marc
LE BOLLOCH Sylvie
BAVIERE Denis
GRELLET Benoît
COPPOLA François
AGUILERA Carole
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PRLP
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PRLP
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLY
NANCY - METZ
NANCY - METZ
RISSER Patrick
PACG
PETITJEAN Damien
PRLP
DURAND Dominique
PRLP
LOSSON Joëlle
PACG
CULLI Brigitte
PACG
GEORGE Denis
PRLP
DUMONT Christophe
PACG
ORENGA Gilles
PACG
CHAROUSSET Jean Pierre
PACG
BROY Inès
PACG
LETZELTER Michèle
PRLY
MORIN Patrick
PACG
VOGEL Bernard
PRLP
COURJAULT Philippe
PRLY
HARTER Patricia
PACG
STOECKEL Doris
PACG
KELLER Alexis
PACG
LEMEY Alain
PACG
LESTAN Serge
PRLY
KLEINHENTZ Laurence
PACG
PRYSZLAK Dominique
PACG
PALLEZ Jean Noel
PRLP
VILLEMIN Pascal
PACG
MINOTA Richard
PACG
OLIVIERI Hervé
PACG
MANGENOT Michel
PRLP
BERGE Jean Michel
PRLY
BEAUSERT Valérie
PACG
GUITER ROCHETTE Marie Dominique
PRLP
ZANARDO Jacky
PACG
BLESSIG Anne Caroline
PRLY
CAHEN Brigitte
PACG
HENRY Michel
PACG
MAZUR Mireille
PRLP
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
CHEFS
0110825M
0340021n
0340023R
0660057D
0660008A
0341794R
0480001r
0300052U
0301747L
0340028w
0340031Z
0480009Z
0340043M
0342266d
0340053Y
0340996Y
0110026U
0110068P
0110034C
0301270T
0300058A
0301098F
0300024N
0301094B
0340057C
0341537L
0660010C
0340059E
0660038H
0340063J
0110667R
0660865G
0342066L
0340972X
0110724C
0480015F
0301722J
NANCY - METZ
0572583Y
0880001Y
0550003E
0550703R
0540004L
0572756L
0550007J
0540012V
0880014M
0572358D
0570023R
0540019C
0570051W
0573491K
0550013R
0572172B
0541335H
0541331D
0540076P
0541471F
0570315H
0540086A
0880068W
0572487U
0541288G
0540032S
0542293Z
0541329B
0540037X
0572164T
0573281G
0572088K
0570127D
0570061G
▼ MUTATIONS 2010
F4
F0
F5
F4
F4
F5
F4
F4
F4
F4
F6
F6
F4
F5
F5
F3
F4
F5
F5
F4
F5
F4
F5
F5
F4
F7
F5
F4
F4
F3
F4
F6
F5
F5
F4
F4
PACG
ADLP
PACG
PACG
PACG
PRLY
ADLY
PACG
ADLY
PRLY
PACG
PACG
PRLP
PRLY
PACG
PACG
PACG
ADCG
PACG
PACG
PACG
ADLY
ADCG
PACG
ADCG
ADLY
PRLP
PRLY
PACG
ADLP
ADCG
ADLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
Clg Pierre et Marie Curie - RIEUX MINERVOIS
Lyc Prof. Jean Moulin - BEZIERS
Clg Les Escholiers de la Mosson - MONTPELLIER 4
Clg de l’Alaric - CAPENDU
Clg Cerdany - BOURG MADAME
Lyc Gosse - CLERMONT L’HERAULT
Lyc Henri Martin - SAINT QUENTIN
Clg Chalets - TOULOUSE
Lyc Charles Gide - UZES
CITE SCOL. Internationale - LYON 07
Clg Bigot - NÎMES 1
Clg - DRUSENHEIM
Lyc Prof. R. Cassin - METZ
Lyc Henri IV - BEZIERS
Clg Frédéric Mistral - PEROLS
Clg J. Curie - LONGUEAU
Clg des Corbières Maritimes - SIGEAN
Clg Joseph Anglade - LEZIGNAN CORBIERES
Clg Blaise d’Auriol - CASTELNAUDARY
Clg Condorcet - BRESLES
Clg Diderot - NÎMES
Lyc Dhuoda - NÎMES
Clg Gaston Doumergue - SOMMIERES
Clg les Fontaines - BOUILLARGUES
Clg Paul Bert - CAPESTANG
Lyc Paul Valéry - SETE
Lyc Prof. Lavoisier - MERU
SCAC - Lyc franco israélien - PARIS SP 07
Clg Jean Moulin - ARLES SUR TECH
Lyc Prof. Charles Cros - CARCASSONNE
Clg A. Crouzet - SERVIAN
Lyc A. Maillol - PERPIGNAN
Lyc Vallot - LODEVE
Clg Robert Doisneau - CLICHY SOUS BOIS
Clg Jules Ferry - NARBONNE
Clg - LEDIGNAN
Clg Gérard Philippe - AVIGNON
F5
F5
F5
F6
F5
F5
F4
F0
F5
F5
F6
F5
F6
F6
F4
F5
F0
F5
F5
F4
F5
F6
F4
F5
F7
F4
F5
F5
F5
F5
F6
F4
F4
F5
PACG
ADLY
PACG
PACG
ADCG
ADLP
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
PRLP
ADLP
PRLY
ADLY
ADCG
PACG
ADCG
ADCG
PRLP
ADCG
PACG
PACG
ADCG
PACG
ADCG
ADLY
PACG
ADCG
ADLP
PACG
PRLY
PACG
ADLY
PRLY
NANCY - METZ
NANCY - METZ
Clg Camus - VOLMERANGE LES MINES
Lyc Pierre et Marie Curie - NEUFCHATEAU
Clg André Malraux - CLERMONT EN ARGONNE
Clg Val d’Ornois - GONDRECOURT LE CHÂTEAU
Clg Langevin Wallon - BLAINVILLE SUR L’EAU
Lyc Prof. Curie - FREYMING MERLEBACH
Clg Buvignier - VERDUN
Lyc Boutet de Monvel - LUNEVILLE
Clg du Géhan - SAULXURES/MOSELOTTE
Clg de la Fontaine - SAINT AVOLD
Lyc Prof. P. Lapie - LUNEVILLE
Lyc Prof. Bertrand Schwartz - POMPEY
Ecole française internationale - Djeddah 21423
lyc DE SADA - SADA
Clg A. Dreux - FOLSCHVILLER
Clg Le Breuil - TALANGE
Clg Lucien Pouge - REMILLY
Clg Evariste Galois - ALGRANGE
Lyc Prof. E. Zola - BAR LE DUC
Clg Verlaine - METZ
Clg de la Forêt - KEDANGE SUR CANNER
Clg Maurice Barrès - JOEUF
Clg René Cassin - ELOYES
Clg du Breckelberg - CREUTZWALD
Clg Lionel Terray - AUMETZ
Lyc Boucher - THIONVILLE
Clg J. Ferry - WOIPPY
Clg DE L’Euron - BAYON
Lyc Prof. le Chesnois - BAINS LES BAINS
Clg Verlaine - METZ
Lyc du Haut Barr - SAVERNE
Clg BERNANOS - MONTIGNY LES METZ
Lyc Louis Bertrand - BRIEY
Lyc Cuvelette - FREYMING MERLEBACH
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
77
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
METZ - Clg Lagneau
METZ - Lyc Prof. R. Cassin
METZ - Clg Verlaine
METZ - Lyc G. de la Tour
MONT ST MARTIN - Clg Anatole France
MOYEUVRE GRANDE - Clg J. Burger
NANCY - Lyc Chopin
NANCY - Clg Claude le Lorrain
NANCY - Lyc Jeanne d’Arc
PIENNES - Clg Langevin
POMPEY - Lyc Prof. Bertrand Schwartz
RAMBERVILLERS - Clg Alphonse Cytère
RAON L’ETAPE - Clg Louis Pasteur
REMIREMONT - Lyc Prof. Camille Claudel
REVIGNY SUR ORNAIN - Clg Jean Moulin
RUPT SUR MOSELLE - Clg Jean Montemont
SAINT AVOLD - Lyc Poncelet
SAINT DIE - Clg Vautrin Lud
SAINT DIE - Lyc Jules Ferry
SAINT DIE - Lyc Georges Baumont
SARRALBE - Clg Cressot
SIERCK LES BAINS - Clg Général de Gaulle
TALANGE - Clg Le Breuil
TOMBLAINE - Clg J. MOULIN
TOUL - Lyc Prof. Régional du Toulois
TUCQUEGNIEUX - Clg Joliot Curie
VAUCOULEURS - Clg Les Cuvelles
VERDUN - Lyc Prof. E. Freyssinet
VIGY - Clg Charles Peguy
VILLERS LES NANCY - Clg G. Chepfer
VILLERS LES NANCY - Lyc Stanislas
VILLERUPT - Clg Théodore Monod
WOIPPY - Clg J. Ferry
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
3
4
4
5
2
3
4
3
3
2
2
3
3
3
1
1
5
4
3
4
2
2
3
2
4
2
1
2
1
3
4
4
3
WEIDMANN Myriam
FERRARO Nicolas
DEMMER Véronique
GAUTIER Sylve
ROMANN Sophie
SPOLETINI Roselyne
ZAVATTIERO Gérald
FREYERMUTH Sylvie
SEGUIN Guy
CORDONNIER Jean Claude
HOFFSTETTER Jean Louis
ANDRÉ Catherine
LEMAITRE Pascale
GEORGEL Christelle
BARBIER Thierry
LELARGE Jean-Pierre
NOEL Denis
ANXIONNAT Michel
CHÂTEAU Philippe
JITTEN Sandrine
BECKER Pascal
PONCIN André
PRITRSKY Hervé
PIRET Frédéric
JOUVERT Brigitte
SOARES Hervé
BUCHHEIT Philippe
WIERSZACZ Jean Roger
LAVALLEE Sylvie
ANTOINE Éric
LATCHE Marc
NARDELLI Claudia
HIRSCHI René
NANTES
AIGREFEUILLE SUR MAINE - Clg Public
AMBRIERES LES VALLÉE - Clg Léo Ferré
ARNAGE - Clg Lefeuvre
AVRILLE - Lyc Prof. Paul Émile Victor
BELLEVILLE SUR VIE - Clg A. de Saint Exupéry
BOUGUENAIS - Clg La Neustrie
BRISSAC QUINCE - Clg de l’Aubance
CHALONNES SUR LOIRE - Clg Saint Exupéry
CHÂTEAU DU LOIR - Lyc Prof. Mal Leclerc
CHOLET - Clg Colbert
ERNEE - Clg René Cassin
FRESNAY SUR SARTHE - Clg Léo Delibes
GORRON - Clg Francis Lallari
LA CHATAIGNERAIE - Clg P.M. France
LA ROCHE SUR YON - Clg Gondoliers
LA ROCHE SUR YON - Clg Herriot
LASSAY LES CHATEAUX - Clg Victor Hugo
LAVAL - Clg E. de Martonne
LAVAL - Clg Gerbault
LAVAL - Clg F. Puech
LAVAL - Clg Dubois
LE MANS - Clg Le Villaret Clairefontain
LE MANS - Clg Maroc
LE MANS - Clg Alain Fournier
LE POULIGUEN - Clg Jules Verne
LEGE - Clg Pierre de Coubertin
LES HERBIERS - Clg Jean Rostand
L’ILE D’ELLE - Clg Golfe des Pictons
L’ILE D’YEU - Clg Sicardières
LONGUE JUMELLES - Clg François Truffaut
LUCON - Clg Le Sourdy
MAROLLES LES BRAULTS - Clg Jean Moulin
MESLAY DU MAINE - Clg Genevoix
MONTFAUCON - MONTIGNE - Clg Le Pont de Moine
NANTES - Lyc Prof. Léonard de Vinci
NANTES - Clg Stendhal
NANTES - Lyc Prof. Leloup Bouhier
NANTES - Lyc Prof. Michelet
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
1
2
1
2
3
1
2
3
2
2
1
2
1
3
4
1
3
3
1
2
3
3
3
1
1
3
2
2
3
3
2
1
1
2
3
1
4
NANTES
GALERON Guy
LESTARQUIT Nicole
VIDAL Nathalie
HENRY Véronique
CATHALOT Marc
HAMON Loïc
CAPUS Laurent
GOHARD Bénédicte
BROUT Patrick
DRUFFIN Anne Claire
DAUNOIS Georges
MONTAROU Irène
RABLOT Jean-Luc
BOUILLAUD Marie No‘lle
BERNARDEAU Jean Yves
PELUSO Lambert
SAINCLIVIER Éric
GODET Jean No‘l
LE VERGE Jean-Pierre
REY GIBELIN Murièle
LOCHU Georgette
PAILLARD Dominique
LEVEILLE François
CHARTRAIN Xavier
CEUGNIEZ Pascal
PENSERINO Véronique
GAUVENT Martine
GAERTNER Anne Marie
VANNIER Marc
BOUSSELIN Jean Pierre
FAQUET Norbert
PERRIN Jany
BAEHR Hervé
ORDONNEAU José
DURAND Florine
LEGRAND Gérard
COINDET Hervé
MARRE QUEROUIL Régine
NANTES
78
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
PACG
PRLP
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PRLP
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
NANTES
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PRLP
PRLP
CHEFS
0570069R
0570124A
0572348T
0572757M
0540088C
0572017H
0540040A
0541468C
0540039Z
0541332E
0540085Z
0880045W
0881120P
0881140L
0550018W
0880054F
0570085H
0880151L
0880055G
0880152M
0570093S
0572026T
0572174D
0541569M
0540067E
0541333F
0550023B
0550891V
0572354Z
0541776M
0542208g
0542418K
0572579U
F6
F5
F5
F8
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F4
F7
F5
F7
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F6
F5
F5
F4
F5
F0
ADCG
PRLY
PACG
PRLY
ADLY
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
ADCG
PACG
ADLY
PACG
ADCG
ADLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
ADCG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
ADCG
PACG
ADCG
PRLP
PRLP
PACG
ADCG
NANTES
0442542Z
0530001N
0720903R
0490801E
0851435Y
0440316E
0490014Z
0490955X
0720013Y
0491025Y
0530077W
0720019E
0530793Z
0851163C
0850604v
0850605w
0530803K
0530041G
0530484N
0530914F
0530015D
0721090U
0720902P
0720081X
0440061C
0441612N
0851193K
0850014D
0850015E
0490028P
0850607Y
0720043F
0530791X
0491706N
0440035Z
0440284V
0440116M
0440034Y
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F4
F5
F6
F4
F5
F4
F5
F4
F0
F4
F4
F6
F5
F5
F5
F5
F6
F5
F5
F5
F4
F4
F5
F5
F5
F5
F4
F0
F5
F7
ADLY
ADLP
ADCG
ADLY
PACG
PACG
PACG
PACG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
PACG
PACG
ADCG
PACG
ADCG
ADLY
PACG
PACG
PACG
PACG
ADLP
PACG
ADCG
ADCG
ADLY
PACG
PACG
ADCG
ADCG
ADCG
PACG
PACG
ADLY
PRLP
▼ MUTATIONS 2010
Clg La Milliaire - THIONVILLE
Lyc Français Dominique Savio - DOUALA
Clg Rostand - METZ
Lyc Roosevelt - REIMS
Lyc Hanzelet - PONT A MOUSSON
Clg Mézières - JARNY
Lyc Prof. A. Fournier - METZ
Clg J. Gruber - COLOMBEY LES BELLES
Clg Elsa Triolet - CHAMPIGNY SUR MARNE
Clg GODFROY - HERSERANGE
Clg Paul Verlaine - MALZEVILLE
Clg Fleurot d’Hérival - LE VAL D’AJOL
Lyc Georges Baumont - SAINT DIE
Clg Jean Montemont - RUPT SUR MOSELLE
Clg Raymond Poincaré - BAR LE DUC
Lyc Jean Lurçat - BRUYERES
Lyc Peytavin - MENDE
Clg P.E. Victor - CORCIEUX
Clg Rabelais - ST MAUR DES FOSSES
Clg Hauts Blemont - METZ
Clg Jean Jaurès - SARREGUEMINES
Clg Anatole France - MONT ST MARTIN
Clg La Grande Saule - FALCK
Clg Louis Pergaud - FOUG
Clg Claude le Lorrain - NANCY
Lyc Prof. DARCHE - LONGWY
Clg Grandville - LIVERDUN
Clg Les Cuvelles - VAUCOULEURS
Clg Rabelais - METZ
Lyc Prof. Bertrand Schwartz - POMPEY
Lyc Prof. E. Freyssinet - VERDUN
Clg Vauban - LONGWY
Clg LES Avrils - SAINT MIHIEL
NANTES
NANTES
Lyc Livet - NANTES
Lyc Prof Guichard - GUERANDE
Clg Maroc - LE MANS
Lyc E. Mounier - ANGERS
Clg Le Pont de Moine - MONTFAUCON
Clg Public - AIGREFEUILLE SUR MAINE
Institut français de Hambourg - HAMBURG - D-20148
Clg Saint Exupéry - CHALONNES SUR LOIRE
Clg Colbert - CHOLET
Lyc Prof. Renaudeau - CHOLET
Clg Cantelauze - FONSORBES
Clg Le Plateau - LE MANS
Lyc Sadi Carnot - SAUMUR
Lyc La Fontaine - PARIS
Clg Paul Langevin - OLONNE SUR MER
Clg A. de Saint Exupéry - BELLEVILLE SUR VIE
Clg E. de Martonne - LAVAL
Clg Francis Lallari - GORRON
Clg Paul Langevin - EVRON
Lyc Saint Laurent II - SAINT LAURENT DU MARONI
Clg F. Puech - LAVAL
Clg J. Renard - LAVAL
Clg Gerbault - LAVAL
Clg Jean Rostand - SAINTE JAMME SUR SARTHE
Lyc Prof. A. Béhal - LENS
Clg François Mauriac - LOUVRES
Clg République - CHOLET
Clg M. Calmel - MARANS
Lyc Alfred Kastler - LA ROCHE SUR YON
Clg Molière - LYON 03
Clg Jean Rostand - LAMOTTE BEUVRON
Clg Jean Rostand - SAINTE JAMME SUR SARTHE
Clg Albert Londres - ST LAURENT DU MARONI
Clg Pierre Abelard - VALLET
Clg Les Garettes - VILLAINES LA JUHEL
Clg René Cassin - ATHIS DE L’ORNE
Lyc Camus - NANTES
Lyc Prof. F. Léger - GRAND COURONNE
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
79
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
NICE
NORT SUR ERDRE - Clg Paul Doumer
NOYANT - Clg Porte d’Anjou
NOZAY - Clg Jean Mermoz
OLONNE SUR MER - Clg Paul Langevin
ORVAULT - Lyc Nicolas Appert
PORNIC - Clg Mounes
POUZAUGES - Clg Gaston Chaissac
PRE EN PAIL - Clg des Avaloirs
SAINT NAZAIRE - Clg Roland
SAINT PHILBERT DE GD LIEU - Clg Condorcet
SAINTE JAMME SUR SARTHE - Clg Jean Rostand
SAUMUR - Lyc Duplessis Mornay
SAUMUR - Lyc Sadi Carnot
SAUMUR - Clg Mendès France
SAUMUR - Clg Benjamin Delessert
SEICHES SUR LE LOIR - Clg Vallée du Loir
ST HILAIRE DES LOGES - Clg Joliot Curie
ST SEBASTIEN/LOIRE - Clg René Bernier
TRELAZE - Clg Jean Rostand
VILLAINES LA JUHEL - Clg Les Garettes
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
1
2
3
5
3
2
1
1
2
2
3
3
3
3
3
1
3
3
2
DACULSI Michel
BERTHOULOUX Daniel
BOUCHARD Thierry
BARBU Jean Pierre
DE LOUPY Isabelle
CHARRIER Françoise
LELANDAIS Jean Marc
LE MAUX Gilles
HORN Franck
TENAILLEAU Paul
TARDIF Jean Luc
GIRAUD Dominique
ROCHE Pascale
MIRANDE Rodolphe
MIKOLAJCZYK Thierry
BEON Henri
KOLMAN Christian
DUGAST Lise
ROUSSEAU Jean Pierre
CHARLES Christian
NICE
ANTIBES - Clg la Rostagne
ANTIBES - Clg Bertone
ANTIBES - Clg Fersen
ANTIBES - Lyc J. Audiberti
AUPS - Clg Henri Nans
BREIL SUR ROYA - Clg de l’eau vive
CANNES - Clg les Vallergues
CANNES LA BOCCA - Clg Gérard Philippe
FREJUS - Clg A. Léotard
GRASSE - Lyc Prof Léon Chiris
HYERES - Clg Gustave Roux
HYERES - Lyc Prof. Golf Hôtel
HYERES - Clg Rivière
LA CRAU - Clg du Fenouillet
LE LUC - Clg Pierre de Coubertin
MANDELIEU LA NAPOULE - Clg Les Mimosas
NICE - Lyc T. MAULNIER
NICE - Lyc Prof. Magnan
NICE - Lyc Les Eucalyptus
NICE - Clg Jean Giono
NICE - Lyc Calmette
NICE - Clg Victor Duruy
NICE - Clg Alphonse Daudet
NICE 3 - Lyc Hôtelier P. Augier
PEYMEINADE - Clg Paul Arène
ROCBARON - Clg Pierre Gassendi
ROQUEBRUNE SUR ARGENS - Clg André Cabasse
SAINT VALLIER DE THIEY - Clg St Vallier de Thiey
SANARY SUR MER - Clg la Guicharde
SIX FOURS LES PLAGES - Lyc Prof. La Coudouilleire
SOLLIES PONT - Clg Lou Castellas
ST ETIENNE DE TINEE - Clg Jean Franco
ST MARTIN DU VAR - Clg Ludovic Bréa
TOULON - Lyc Prof. Claret
TOULON - Lyc Bonaparte
TOULON - Clg Pierre Puget
TOULON - Lyc Hôtelier Saint Louis
VALDEBLORE - Lyc de la Montagne
VALLAURIS - Clg Picasso
VENCE - Lyc Henri Matisse
VIDAUBAN - Clg
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
1
4
2
4
2
2
3
4
3
2
4
4
3
4
4
3
4
3
4
3
4
2
2
4
3
2
2
3
2
4
2
2
2
2
4
4
3
2
4
4
2
NICE
NICE
LE DUFF Catherine
PACG
BORG Martine
PACG
TOUVENOT Marc
PACG
GASPARD Serge
PRLY
GHESQUIER Corinne
PACG
CHASSIGNOLE Guy
PACG
DESCHAMPS Gilles
PACG
OLICHON Yves
PACG
JUAN Alain
PACG
PIZZINAT Hervé
PRLP
ARMAND Alain
PACG
ULM Yves
PRLP
MAUGNIE BOLINCHES Marie Angele
PACG
BOUREAU COIGNAC Lydie
PACG
PODGORSKI Philippe
PACG
COPPIN Dominique
PACG
DUPRAT Denis
PRLY
GUYOT Dominique
PRLP
REMY Jean Noel
PRLY
ROBIN Jean Pierre
PACG
COMBE Michel
PRLY
ROSTAN Pascal
PACG
LEYGEON Robert
PACG
KOLB Francis
PRLP
DESVIGNE Gérard
PACG
PANZARELLA Sauveur
PACG
AUSSOURD Denis
PACG
BERTHEMIN Catherine
PACG
GIANNONI Serge
PACG
ROUSSEAU Marie Dominique
PRLP
CUINGNART Ludovic
PACG
TEMBOURET Thierry
PACG
MOLLION Françoise
PACG
MASCARTE Patrice
PRLP
RIBOT Pierre
PRLY
CUIRET Christian
PACG
BREGUET Jean-Luc
PRLY
ROZAND Laurent Patrick
PRLY
PEREZ Marie Christine
PACG
MARTIN Michèle
PRLY
ANDRES Didier
PACG
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
1
3
2
2
3
3
ORLÉANS - TOURS
ORLÉANS - TOURS
AIGURANDE - Clg Chopin
AMBOISE - Lyc Léonard de Vinci
AMBOISE - Lyc Prof. Chaptal
ANET - Clg Mozart
AZAY LE RIDEAU - Clg Honoré de Balzac
BEAUGENCY - Clg R Goupil
80
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
ORLÉANS - TOURS
ORLÉANS - TOURS
TEXEREAU Jean-Christophe
PACG
POTEL Jean Luc
PRLY
MARQUE Pascale
PRLP
LEPILLER Thierry
PACG
BONIN Marie Claude
PACG
KELLER Didier
PACG
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
CHEFS
0441654J
0491766D
0440292D
0850149A
0442094M
0440289A
0850024P
0530583W
0440542A
0442186M
0721042S
0490040C
0490055U
0490042E
0491648A
0491024X
0851195M
0441548U
0490048L
0530025P
F5
F4
F5
F5
F6
F4
F5
F5
F0
F5
F5
F6
F4
F6
F3
F4
F5
F4
F4
F5
ADCG
PACG
ADCG
PACG
PRLY
PACG
PACG
ADCG
ADCG
PACG
PACG
PRLY
PACG
ADCG
ADLP
ADLY
ADCG
ADCG
PACG
PACG
NICE
0060795G
0060842H
0060083H
0060001U
0830002B
0060008B
0061279H
0061174U
0830834F
0060022S
0830145G
0831014B
0830832D
0830012M
0830163B
0061924J
0061691F
0060043P
0060075Z
0060084J
0060031B
0060838D
0061002G
0060034E
0061796V
0831645m
0831474b
0061986b
0830178T
0831354W
0831355X
0060063l
0061400P
0830661T
0831243A
0830069Z
0831453D
0061987c
0061211J
0061884R
0831379Y
F5
F6
F4
F5
F4
F4
F4
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F4
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F0
F4
F0
F4
F4
F5
F4
F4
F4
F5
F5
F5
F5
ADCG
PACG
ADLY
PRLY
ADCG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
ADLP
PACG
PRLP
PACG
PRLY
PRLY
PRLP
PACG
PRLY
ADCG
PACG
PRLP
PACG
ADCG
PACG
ADLY
PACG
PRLP
ADCG
ADCG
ADCG
PACG
PRLY
PACG
ADLY
PRLY
PACG
PACG
ADLY
ORLÉANS - TOURS
0360001F
0370001A
0371123V
0281038B
0371210P
0450005L
F5
F5
F4
F5
F5
F5
ADCG
PRLP
PACG
ADCG
PACG
PACG
▼ MUTATIONS 2010
Clg Rutigliano - NANTES
Clg Porte d’Anjou - NOYANT
Clg Henri Hiro - FAA’A - ILE DE TAHITI
Clg Gaston Chaissac - POUZAUGES
Lyc Guehenno - FOUGERES
Clg Jules Verne - LE POULIGUEN
Clg Nicolas Bourbon - VENDEUVRE/BARSE
Clg Léo Delibes - FRESNAY SUR SARTHE
Clg J. de Neyman - SAINT NAZAIRE
Clg Pierre de Coubertin - LEGE
Clg Hamon - PLOUHA
Lyc Theuriet - CIVRAY
Clg Jean Rostand - TRELAZE
Clg Calypso - MONTREUIL BELLAY
Lyc Prof. BERTIN - SAUMUR
Clg International M. de France - MONTREAL H3W 1W3
Clg Albert Camus - THUMERIES
Clg Robert Schumann - DONAUESCHINGEN - 78166
Clg Jean Mermoz - NOZAY
Clg Jules Ferry - ROZOY SUR SERRE
NICE
NICE
Clg Alphonse Daudet - LA VALETTE DU VAR
Clg du Fenouillet - LA CRAU
Lyc Beaussier - LA SEYNE SUR MER
Lyc Poncelet - SAINT AVOLD
Clg Thomas - DRAGUIGNAN
Clg de TE TAU VAE IA - TAIOHAE - ILES MARQUISES
Clg de l’eau vive - BREIL SUR ROYA
Clg Jean Franco - ST ETIENNE DE TINEE
Clg André Cabasse - ROQUEBRUNE SUR ARGENS
Clg Jean Giono - NICE
Clg Edmond Rostand - MARSEILLE 13
Lyc René Perrin - UGINE
Lyc Prof. Galliéni - FREJUS
Lyc Franco japonais - TOKYO 102 - 0071
Lyc Prof Léon Chiris - GRASSE
Clg Le Nain - LAON
Lyc Melkior Garre - CAYENNE
Lyc de la Montagne - VALDEBLORE
Lyc Prof. Magnan - NICE
Clg - VIDAUBAN
Lyc L’Empéri - SALON
Clg Maurice Jaubert - NICE
Clg jJean Fayard - DUMBEA
Lyc Prof. J. de Romas - NERAC
Clg T. GAUTIER - LE HAVRE
Clg Guy de Maupassant - GAREOULT
Clg Henri Nans - AUPS
Lyc Dumont d’Urville - TOULON
Clg Jules Verne - LE MAYET EN MONTAGNE
Lyc Prof. Claret - TOULON
Clg Jean Moulin - BRIGNOLES
Clg Virebelle - La Ciotat
Clg Jean Giono - NICE
Clg Jean jacques Rousseau - AVION
Lyc Jean Lurçat - MARTIGUES
Clg Françoise Dolto - REICHSHOFFEN
Lyc Savoie Leman - THONON LES BAINS
Lyc du Forez - FEURS
Clg Descartes - FONTENAY LE FLEURY
Clg Maurice Ravel - TOULON
Lyc Fabert - METZ
ORLÉANS - TOURS
ORLÉANS - TOURS
Clg George Sand - LA CHATRE
Lyc Prof. G. Courtois - DREUX
Clg Val de Charente - RUFFEC
Clg de Gassicourt - MANTES LA JOLIE
Clg R. Jahan - DESCARTES
Clg André Malraux - BAIGNES STE RADEGOND
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
81
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
BLOIS - Clg Blois Vienne
BLOIS - Lyc des métiers hotellerie
BLOIS - Lyc Camille Claudel
BLOIS - Lyc Augustin Thierry
BOURGES - Clg le grand Meaulnes
BOURGES - Clg Victor Hugo
CHABRIS - Clg Clos Garenne
CHALETTE SUR LOING - Clg Picasso
CHARTRES - Clg Mathurin Régnier
CHARTRES - Lyc Fulbert
CHATEAUDUN - Clg Anatole France
CHATEAUROUX - Clg Touvent
CHATILLON SUR INDRE - Clg Joliot Curie
CHINON - Lyc Prof. J. Cugnot
CLERY ST ANDRÉ - Clg Jacques de Tristan
CONTRES - Clg Saint Exupéry
DESCARTES - Clg R. Jahan
DREUX - Lyc Rotrou
DREUX - Lyc Prof. G. Courtois
DUN SUR AURON - Clg Le Colombier
ECUEILLE - Clg Calmette Guérin
EPERNON - Clg M. Chasles
FERRIERES - Clg P. A. Renoir
GALLARDON - Clg du Val de Voise
GIEN - Lyc Prof. du Giennois
GIEN - Lyc Palissy
HENRICHEMONT - Clg Bethune Sully
JOUE LES TOURS - Lyc Prof. D’ARSONVAL
LA FERTE ST AUBIN - Clg Le Pré des Rois
LAMOTTE BEUVRON - Clg Jean Rostand
LUCE - Clg Herriot
LUCE - Clg Petits Sentiers
LUISANT - Clg Jean Monnet
LUISANT - Lyc Silvia Monfort
MEUNG SUR LOIRE - Clg Gaston Coute
MONTBAZON - Clg Albert Camus
MONTOIRE SUR LE LOIR - Clg Clément Janequin
MONTRESOR - Clg de Montrésor
OLIVET - Lyc Prof. F. Dolto
ORLEANS - Lyc Pothier
ORLEANS - Clg Jean Rostand
ORLEANS - Clg Jeanne d’Arc
ORLEANS 2 - Lyc des métiers Gauguin
OUCQUES - Clg Lavoisier
PITHIVIERS - Lyc Prof. J. de la Taille
ROMORANTIN LANTHENAY - Clg Genevoix
ROMORANTIN LANTHENAY - Lyc Prof Denis Papin
SAINT AMAND LONGPRE - Clg Honoré de Balzac
SAINT AVERTIN - Clg Jules Romain
SAINT CYR SUR LOIRE - Clg Henri Bergson
SAINT DENIS EN VAL - Clg Val de Loire
SAINT DOULCHARD - Clg Louis Armand
SAINT JEAN DE BRAYE - Clg Saint Exupéry
SAINT JEAN DE BRAYE - Clg Pierre de Coubertin
SANCERGUES - Clg Martin du Gard
SELLES SUR CHER - Clg les Pressigny
SENONCHES - Clg La Loge des Bois
ST LAURENT NOUAN - Clg Marie Curie
ST PIERRE DES CORPS - Clg Pablo Neruda
TIGY - Clg La Sologne
TOURS - Clg Paul Valery
TOURS - Lyc Paul-Louis Courier
TOURS - Lyc Prof. A. Bayet
TOURS 2 - Lyc Choiseul
VATAN - Clg de Lesseps
VENDOME - Lyc Ronsard
VENDOME - Lyc Prof. du métier A. Ampère
VERNOUILLET - Clg Nicolas Robert
VILLEMANDEUR - Lyc Durzy
VOUVRAY - Clg Gaston Huet
VOVES - Clg Gaston Couté
82
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
3
4
5
3
4
1
2
3
4
3
2
1
1
2
3
2
5
2
3
1
2
2
2
3
4
2
1
3
3
2
3
2
4
3
2
3
1
2
5
3
3
3
1
3
4
2
1
2
1
2
3
2
4
1
2
1
3
2
1
1
4
4
5
1
4
3
2
4
3
2
DUPUIS Annick
LEDER Didier
BESSONE ROMMEVEAUX Françoise
DENAIX Jean Claude
COUTURIER Frédéric
GUILLAMO Isabelle
NACU Christophe
SAWIKOWSKI Pascale
BOHEC Gérard
HUGOT Charles-André
BOLGAR Michel
AZEMA Catherine
VINCENT Erick
JALET Guy
THIBAULT DUVAL Catherine
BRANCHU Eve-Lyne
ROCHAIS André
SAHUC Thierry
GUILBAULT Didier
BARTHE Isabelle
TOURNIER Marie-Christine
ANDRÉ Michel
BOULLIER Martine
DERRIEN Marie-Claude
LAMOUREUX Jo‘l
GAUTROT Pascale
REIN Marie Antoinette
FARGE CHARLET Anne
BOLO LUMBROSO Stéphane
MONSARRAT Jacques
LORILLARD Claire
BOUHOURS Pascal
NOUGUES Jean Michel
CHESNE Michel
LUCAS Nathalie
PASQUET Jocelyne
LESNIEWSKI Frédéric
FONTEYNE Sylvie
NEYRET Thierry
PLASSE Bernard
KELLER Catherine
HOCQ Denis
MARIE François
LEPAIN Valérie
GOUBERT Thierry
NAUD Alain
RENOU Isabelle
WNUK Catherine
DELANGUE Éric
FARGE Arnaud
PAYET Micheline
SZPAK Jeanpierre
BEAUNE Anne Marie
ROMAIN Patrice
BARREAU Michèle
GERBAUD Éric
DILLENSCHNEIDER François
MOISAN Alain
DUTREUIL Yannick
VIVIER Mireille
BODIN Marie Josèphe
GAUDRAT Étienne
THEVENON Sylvianne
PIELOT Alfred
ROGER Cyrille
AGNAN Jean Marie
RONDEPIERRE Christine
BOUFFARD Catherine
BOUZOUINA Patricia
KHELLAD Jamal
DOUCET Damien
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
PACG
PRLY
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PRLY
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PRLY
PACG
PACG
PRLP
PACG
PRLP
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLP
PRLY
PACG
PRLY
PRLP
PACG
PRLY
PACG
PACG
CHEFS
0410593X
0410899E
0410959V
0410001D
0180766K
0180593X
0360044C
0451148D
0280751P
0281047L
0280918W
0360048G
0360018Z
0371100V
0451434P
0410595Z
0371192V
0280019U
0280925D
0180736C
0360022d
0280889P
0450022E
0280701K
0451037H
0450029M
0180019Y
0370888P
0450023F
0410008L
0280803W
0280657M
0281043G
0281077U
0450038X
0370793L
0410566T
0370051E
0451304Y
0450049J
0450936Y
0450785J
0450786K
0410015U
0450750W
0410019Y
0410036S
0410024D
0370887N
0370792K
0451660K
0180643B
0450839T
0451072W
0180745M
0410651K
0280887M
0410914W
0370767H
0451449F
0371304S
0370039S
0370040T
0370037P
0360040Y
0410030K
0410031L
0280753S
0450042B
0371189S
0280040S
F5
F5
F5
F6
F4
F5
F4
F5
F6
F6
F5
F4
F5
F5
F5
F8
F3
F5
F5
F5
F3
F4
F5
F5
F5
F6
F5
F5
F6
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F6
F8
F5
F4
F4
F0
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F4
F4
F5
F5
F4
F6
F0
F5
F4
F5
F6
F5
F4
PACG
PRLP
PRLP
PRLP
ADCG
PACG
PACG
ADLP
ADLY
PRLY
PACG
PACG
ADLY
ADCG
ADLY
PACG
ADCG
PACG
ADLY
PACG
ADLP
ADLY
ADCG
PACG
PACG
PACG
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
ADCG
PACG
PRLP
ADLY
ADLP
PACG
ADLY
PACG
ADLY
ADLP
PACG
PACG
ADCG
ADLP
PACG
ADLP
PACG
ADLY
PRLP
PACG
PRLY
ADCG
PACG
PRLY
ADCG
PRLP
PACG
ADCG
▼ MUTATIONS 2010
Clg les Pressigny - SELLES SUR CHER
Lyc Prof. J. de la Taille - PITHIVIERS
Lyc Prof. F. Dolto - OLIVET
Lyc des métiers Gauguin - ORLEANS
Clg Albert Camus - VIERZON
Clg Le Colombier - DUN SUR AURON
Clg Clos Garenne - CHABRIS
Lyc Prof. Château Blanc - CHALETTE SUR LOING
Lyc Jehan de Beauce - CHARTRES
Lyc des métiers hotellerie - BLOIS
Clg Anatole France - CHATEAUDUN
Clg Hervé Faye - SAINT BENOÎT DU SAULT
Lyc Jean Moulin - MONTMORILLON
Lyc Bouchardon - CHAUMONT
Lyc Genevoix - INGRE
Clg Bethune Sully - HENRICHEMONT
Clg Jean Roux - FONDETTES
Clg Arthur Chaussy - BRIE COMTE ROBERT
Lyc Rotrou - DREUX
Clg Daudet - CARPENTRAS
Lyc Prof. Château d’Epluches - SAINT OUEN L’AUMONE
Lyc Marceau - CHARTRES
Clg Jean Rostand - MILLY LA FORET
Clg Gaston Couté - VOVES
Clg Saint Exupéry - SAINT JEAN DE BRAYE
Clg Tisserand - NUITS ST GEORGES
Clg Littré - BOURGES
Lyc Prof P. de l’Orme - LUCE
Clg Léon Delagrange - NEUVILLE AUX BOIS
Clg Le Pré des Rois - LA FERTE ST AUBIN
Lyc Silvia Monfort - LUISANT
Clg Herriot - LUCE
Clg Paul Fort - DREUX
Clg Petits Sentiers - LUCE
Clg Jacques de Tristan - CLERY ST ANDRÉ
Clg Deferre - PREUILLY SUR CLAISE
Clg Lavoisier - OUCQUES
Clg de Montrésor - MONTRESOR
Clg La Sologne - TIGY
Lyc Rotrou - DREUX
Clg Rostand - LA ROCHEFOUCAULD
Clg M. Chasles - EPERNON
Clg R Goupil - BEAUGENCY
Clg Jollet - SALBRIS
Clg Le Pré des Rois - LA FERTE ST AUBIN
Lyc Prof Denis Papin - ROMORANTIN LANTHENAY
Lyc Ronsard - VENDOME
Lyc Prof. Sonia Delaunay - BLOIS
Clg Paul Valery - TOURS
Lyc Rotrou - DREUX
Clg Côte Vermeille - PORT VENDRES
Lyc Alain Fournier - BOURGES
Lyc des métiers Gauguin - ORLEANS 2
Clg la Bolière - ORLEANS
Clg les Guilleraults - POUILLY SUR LOIRE
Clg Fernand Léger - VIERZON
Lyc Prof. G. Courtois - DREUX
Clg Honoré de Balzac - SAINT AMAND LONGPRE
Lyc Prof. A. Bayet - TOURS
Clg Calmette Guérin - ECUEILLE
Lyc Jean Monnet - JOUE LES TOURS
Lyc Prof. Diderot - ROMILLY SUR SEINE
Clg Vallée du Loir - SEICHES SUR LE LOIR
Lyc Ronsard - VENDOME
Clg Colbert - CHATEAUROUX
Clg Jean Rostand - ORLEANS
Lyc J. Moulin - LE BLANC MESNIL
Clg Émile Verhaeren - SAINT CLOUD
Lyc Prof. du Giennois - GIEN
Clg Langevin Wallon - ROSNY SOUS BOIS
Clg Louis Armand - NANCY
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
83
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
PARIS
PARIS
PARIS - Lyc Monet
PARIS - Clg Jean Perrin
PARIS - Lyc Chaptal
PARIS - Lyc Camille See
PARIS - Lyc Estienne
PARIS - Clg César Franck
PARIS - Clg Pajol
PARIS - Lyc Colbert
PARIS - Lyc Simone Weil
PARIS - Lyc Condorcet
PARIS - Lyc Prof.. M. Deprez
PARIS - Lyc C Bernard
PARIS - Lyc Prof
PARIS - Clg Bernard Palissy
PARIS - Clg Condorcet
PARIS - Lyc Prof. E. Rostand
PARIS - Lyc Elisa Lemonnier
PARIS - Lyc Prof. E. Satié
PARIS - Clg G. Apollinaire
PARIS - Lyc Molière
PARIS - Clg Paul Gauguin
PARIS - Clg JB Clément
PARIS - Lyc Jean Lurçat
PARIS - Lyc Quinet
PARIS - Lyc Siegfried
PARIS - Clg Gérard Philippe
PARIS - Clg PJ de Béranger
PARIS - Clg Guillaume Budé
PARIS - Clg Quéneau
PARIS - Clg Jules Verne
PARIS - Lyc Prof. Gustave Eiffel
PARIS - Clg Evariste Galois
PARIS - Lyc Bergson
PARIS - Clg Melies
PARIS - Lyc Vauquelin
PARIS 12 - Lyc Boulle
PARIS 17 - Lyc Honoré de Balzac
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
5
2
5
3
3
1
2
2
2
4
2
3
1
1
3
1
3
1
3
3
2
3
4
3
2
3
1
2
2
2
1
3
2
3
2
3
5
PARIS
ANTON Alain
CARON Alexandre
BOUVIER Annick
LE MENN Annick
NOUIS Armelle
DUPERAY Arnaud
LE BOUTEILLEC Bertrand
BOURY Christel
QUESQUE Christian
BORREDON NAUDY Christiane
GRUAT Daniel
VILLEVET Daniel
CASTAGNE Fabienne
PINSON LOUVETON Flora
CAGNIART Francis
RIZZO François
ALFANDARI Françoise
MALLEVILLE Geneviève
GAUTRON Geneviève
LEJARRE Ghislaine
SOUMARE Gilles
FRIOUD Gisele
MATHIEU Hélène
DEVAUX Jean Claude
VANHAMME Laurent
REROLE Marie Claire
BERENGUIER Marie Laure
AUMAITRE Martine
CIVIALE Nadia
SCHNEIDER Nicolas
SELLIER Olivier
FERRIS Patrice
HAUTIN Patrick
DEYSSON Pierre
MASSON Pierre-Luc
HESPEL Christophe
BLAS Katia
POITIERS
ANGOULEME - Clg Jules Verne
ANGOULEME - Lyc Guez de Balzac
ANGOULEME - Lyc Coulomb
BAIGNES STE RADEGOND - Clg André Malraux
BARBEZIEUX ST HILAIR - Clg Jean Moulin
BLANZAC PORCHERESSE - Clg A. de Vigny
CERIZAY - Clg G. Clémenceau
CHATELLERAULT - Lyc Branly
CHATELLERAULT - Clg George Sand
CIVRAY - Lyc Theuriet
CIVRAY - Lyc Prof. Terres rouges
COZES - Clg les Vieilles Vignes
DOMPIERRE SUR MER - Clg Chagall
JONZAC - Lyc Jean Hyppolite
LA ROCHEFOUCAULD - Clg Rostand
LA ROCHELLE - Lyc J. Dautet
LA ROCHELLE - Clg Beauregard
LA ROCHELLE - Lyc Valin
LA TREMBLADE - Clg F. Garandeau
LE CHÂTEAU D’OLERON - Clg A D’Aquitaine
L’ISLE JOURDAIN - Clg René Cassin
LOUDUN - Clg Joachim du Bellay
LUSIGNAN - Clg Jean Monnet
MENIGOUTE - Clg M. Fombeure
MONTBRON - Clg
MONTEMBOEUF - Clg de Montemboeuf
MONTENDRE - Clg Samuel Dumenieu
MONTMOREAU ST CYBARD - Clg Delafont
MONTMORILLON - Lyc Jean Moulin
MONTMORILLON - Lyc Prof. R. Mortier
NIORT - Clg Fontanes
NIORT - Clg Commynes
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
4
4
1
3
1
3
4
3
2
2
1
3
4
2
5
4
5
2
2
1
3
1
1
1
2
3
1
2
2
2
2
POITIERS
DELIENNE Guy
LAHAYE Pascale
LEMBERT Viviane
CASSINI Jean Pierre
GAJEWSKI Éric
LACHAISE Francis
PLUYAUT Rémy
ALAPHILIPPE Christian
GROLLIER Isabelle
SCHELSTRAETE Marc
CAILLAUD Marie José
ROBERT Hélène
DAVID Nadine
GORRIN Bernard
BRUXELLE Virginie
ANCEL Patrick
PAULMIER Alex
NERI Jean Philippe
TOUZEAU Christian
DESMARAIS Claudine
ABBA Jean
TALLON Alexandre
SACHOT Jean Louis
TOURNEUR Laurent
CARLIER Vincent
ROESCH Mathieu
PLUCHON Philippe
PAYET Frédéric
PLUCHART Frédéric
PLANET Vincent
DUPEYRAT Philippe
GACHIGNARD Bruno
POITIERS
84
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
PARIS
PRLY
PACG
PRLY
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PRLY
PRLP
PRLY
PRLP
PACG
PACG
PRLP
PRLY
PRLP
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PRLY
PACG
PRLP
PRLY
PRLY
POITIERS
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PRLP
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLP
PACG
PACG
CHEFS
PARIS
0750683K
0753939z
0750663N
0750694X
0750686N
0752248L
0755433Y
0750673Z
0750651A
0750667T
0750788Z
0750698B
0750786X
0752829T
0751791P
0750800M
0750677D
0752846l
0752190Y
0750703G
0752250N
0750478M
0753268V
0750671X
0750674A
0752195D
0750387N
0752695X
0752186U
0750610F
0752961L
0753937X
0750711R
0752606A
0751710B
0750681H
0750705J
F6
F5
F6
F5
F5
F5
F4
F0
F4
F6
F5
F6
F4
F0
F7
F5
F5
F3
F5
F6
F4
F5
F5
F5
F5
F4
F0
F4
F5
F4
F4
F5
F5
F4
F5
F4
F6
PRLY
ADCG
PRLY
PRLY
PRLP
ADCG
ADCG
PRLP
PACG
PRLY
PRLP
PACG
PRLP
ADLY
PACG
ADCG
PRLP
PACG
PACG
PRLY
ADLP
PACG
PRLY
PACG
PRLP
PACG
ADCG
ADCG
PACG
ADCG
PACG
PACG
PACG
PACG
ADCG
PRLY
PRLY
POITIERS
0160050T
0160002R
0160004T
0160895L
0160866E
0160012B
0790945Y
0860005N
0860876K
0860009T
0860010U
0170008S
0171210Y
0170135E
0160867F
0170028N
0170035W
0170027M
0170388E
0170005N
0860017B
0860023H
0861053C
0790020T
0160030W
0160031X
0170390G
0160032y
0860028N
0860029p
0790709s
0790703K
F4
F5
F6
F5
F5
F4
F6
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F0
F6
F3
F5
F5
F5
F5
F7
F4
F5
F5
F5
F5
F4
F6
F5
F5
F5
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
ADLY
PRLY
PACG
ADLY
PACG
ADLP
PACG
PACG
ADLP
PRLY
PACG
PRLY
PACG
ADLY
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
PACG
ADCG
PACG
ADCG
PACG
PACG
▼ MUTATIONS 2010
PARIS
PARIS
Lyc Bergson - PARIS
Clg Condorcet - PARIS
Lyc C Bernard - PARIS
Lyc Genevoix - MONTROUGE
Lyc Prof - PARIS
Clg Lamartine - PARIS
Clg Sonia Delaunay - PARIS
Lyc Prof. Fortuny - PARIS
Clg Paul Gauguin - PARIS
Lyc Montesquieu - BORDEAUX
Lyc Prof. L. Lumière - CHELLES
Clg Condorcet - PARIS
Lyc Prof. D’ARSONVAL - JOUE LES TOURS
Lyc du Bâtiment - PARIS
Clg Evariste Galois - PARIS
Clg Henri Bergson - PARIS
Lyc Prof. Léonard de Vinci - NANTES
Clg Jean Perrin - PARIS
Clg Guillaume Budé - PARIS
Lyc Durzy - VILLEMANDEUR
Lyc Prof. Théophile Gautier - PARIS
Clg Croix d’Argent - MONTPELLIER
Lyc François Joseph Talma - BRUNOY
Clg Gérard Philippe - PARIS
Lyc Prof. Gustave Eiffel - PARIS
Clg Les Courlis - NEVERS
Clg Louise Michel - PARIS
Lyc Prof. G. Ferrié - PARIS
Clg PJ de Béranger - PARIS
Clg Jules Verne - PARIS
Clg Marais de Villiers - MONTREUIL
Clg Bernard Palissy - PARIS
Clg Melies - PARIS
Clg Daniel Fery - LIMEIL BREVANNES
Lyc Guillaume Tirel - PARIS
Lyc Jacquard - PARIS
Lyc Richelieu - RUEIL MALMAISON
POITIERS
POITIERS
Lyc Maréchal Lannes - LECTOURE
Lyc Louis de Broglie - MARLY LE ROI
Clg Romain Rolland - SOYAUX
Clg les Vieilles Vignes - COZES
Clg Delafont - MONTMOREAU ST CYBARD
Clg A. de Vigny - BLANZAC PORCHERESSE
Lyc Dumont d’Urville - TOULON
Lyc Charles de Gaulle - LONGPERRIER
Clg Yves Montand - LE THEIL/HUISNE
Lyc A. Dubreuil - ST JEAN D’ANGELY
Clg R. Doisneau - ITTEVILLE
Lyc Prof de l’Atlantique - ROYAN
Clg A D’Aquitaine - LE CHÂTEAU D’OLERON
Clg George Sand - CHATELLERAULT
Lyc Prof. J. Rostand - ANGOULEME
Lyc Guérin - NIORT
Clg Chambery - VILLENAVE D’ORNON
Lyc Duplessis Mornay - SAUMUR
Clg E. Quinet - SAINTES
Lyc 5ème de la mer - BOURCEFRANC LE CHAPUS
Clg P. Robert - LE DORAT
Lyc A. Claveille - PERIGUEUX
Clg Colbert - CHOLET
Clg Joliot Curie - TONNAY CHARENTE
lyc - MIREPOIX
lyc - BOUXWILLER
Clg - M’TZAMBORO
Clg Michelet - ANGOULEME
Clg René Cassin - L’ISLE JOURDAIN
Clg Rollinat - ARGENTON SUR CREUSE
Clg des Marchioux - PARTHENAY
Clg Louis Merle - SECONDIGNY
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
85
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
REIMS
86
NIORT - Lyc Guérin
NIORT - Lyc Jean Macé
PARTHENAY - Clg des Marchioux
POITIERS - Clg François Rabelais
POITIERS - Lyc A D’Aquitaine
PONS - Clg Combes
ROCHEFORT - Clg Lafayette
ROUILLAC - Clg La Massicotte
ROUMAZIERES LOUBERT - Clg Michaud
RUFFEC - Clg Val de Charente
SAINT SAVINIEN - Clg R. Cellerier
SAINT VARENT - Clg F. Villon
SAINTES - Clg A. D’Aubigné
SAINTES - Clg E. Quinet
SAINTES - Lyc Bernard Palissy
SAUJON - Clg André Albert
SECONDIGNY - Clg Louis Merle
SOYAUX - Clg Romain Rolland
ST JEAN D’ANGELY - Lyc Prof. Blaise Pascal
ST MAIXENT L’ECOLE - Clg Denfert Rochereau
ST MAIXENT L’ECOLE - Lyc Haut Val de Sevre
ST MARTIN DE RE - Clg les Salières
THOUARS - Clg Jean Rostand
TONNAY CHARENTE - Clg Joliot Curie
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
4
1
2
5
3
3
2
2
2
1
1
3
4
4
3
1
3
3
3
2
2
4
2
GRETHER Gérard
VARENNE Jean Claude
BOCQUILLON Thierry
LENOIR Lydie
ROSE Alain
BOYER Geneviève
GUILLOT Dominique
MISSOU Frédéric
MAILLOU Pascal
DANDO Erwan
OELLERS Francis
HOJKA Catherine
BILLET Annie
MATHIEU Jean Jacques
MARCUZZI Patrick
ALBINI Bernard
DEBONNAIRE Pascal
POUJADE Patrick
ALLIOUX Stéphane
MEYER Alain
BORREGO Anne Marie
LONGEVILLE Eliane
FRADIN Martine
LEFORT Jean Pierre
REIMS
ASFELD - Clg Multisite Asfeld
BOUILLY - Clg Max Huttin
BOURBONNE LES BAINS - Clg Montmorency
CHALONS EN CHAMPAGNE - Clg Nicolas Appert
CHARLEVILLE MEZIERES - Clg Jean de la Fontaine
CHARLEVILLE MEZIERES - Clg Jean Macé
CHARLEVILLE MEZIERES - Lyc Sévigné
CHARLEVILLE MEZIERES - Clg Rouget de Lisle
CHARLEVILLE MEZIERES - Clg Roger Salengro
DORMANS - Clg N Le Doux
ERVY LE CHATEL - Clg E. Belgrand
FAYL LA FORET - Clg des Trois Provinces
FISMES - Clg T DE Champagne
FRONCLES - Clg Marie Calves
GRANDPRE - Multisite Grandpré-Buzancy
JOINVILLE - Clg Cressot
LANGRES - Clg Diderot
MONTMIRAIL - Clg
MOURMELON LE GRAND - Clg Guillaumet
NOUVION SUR MEUSE - Clg Val de Meuse
PINEY - Clg des Roises
REIMS - Clg Brossolette
REIMS - Clg Université
REIMS - Lyc Roosevelt
REIMS - Clg Trois Fontaines
REIMS - Clg P Fort
REIMS - Lyc Prof J. Curie
REIMS - Clg Joliot Curie
REIMS - Lyc Prof Yser
REIMS - Lyc Marc Chagall
REVIN - Clg George Sand
ROMILLY SUR SEINE - Clg Noyer Marchand
ROMILLY SUR SEINE - Lyc Prof. Diderot
SAINT DIZIER - Lyc Saint Exupéry
SAINTE MENEHOULD - Lyc Prof. de l’Argonne
SAINTE SAVINE - Clg Langevin
SEDAN - Clg Le Lac
SEDAN - Clg Frenois
SUIPPES - Clg Pasteur
TROYES - Lyc les Lombards
TROYES - Lyc M de Champagne
VERTUS - Clg Eustache Descharps
VIREUX WALLERAND - Clg Bruneau
VITRY LE FRANCOIS - Lyc François 1er
VOUZIERS - Lyc MASARYK
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
4
1
3
1
2
4
2
3
3
1
1
3
1
1
3
1
1
3
2
1
2
3
5
3
3
4
3
4
4
3
3
3
3
2
3
3
2
1
4
5
1
1
4
3
REIMS
LECOLIER Christian
LOUAZEL Pierre
DESCHARMES Pascal
CARBONNELLE Magali
BARRE Alain
COUAILLIER André
ANDREY Danièle
HERBRETEAU Jean Marcel
DECOBERT Philippe
LEMAIRE Sophie
GALLOIS Bernard
DEBILLY Frédéric
PEDOUX Bertrand
CHAMPION David
VALERIANI Mariano
STIEN Jean Louis
KEMPF Évelyne
STORZ Jean Christophe
LASSALLE François
DAVAL Eddy
FRANCOIS Xavier
ROLLINGER Alain
MOUFFLARD Jean Pierre
COLSON Martial
MORELLE Nicolas
COLLIN Philippe
SIMAL Amadou
GEORGES Christophe
EDLER Jean Marc
SOBASZEK Michèle
GUENIOT Marc
CLIBERT Irène
THIEBAULT Yasmine
GIRARDIN Lionel
GLADIEU Gilles
CARDOT Pascale
ANCELOT Christine
PALANCA Philippe
AUBERT Alain
ACHARD Françoise
GOBERT Lucien
DUBOIS Luc
BLASZCZYNSKI Silvia
HANEN Philippe
TROQUET Éric
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
REIMS
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLP
PACG
PRLP
PRLY
PACG
PACG
PRLP
PRLY
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PRLY
CHEFS
▼ MUTATIONS 2010
0790024x
0790023W
0790030d
0860791t
0860038z
0170389f
0170081W
0160034a
0160793a
0160039f
0170056U
0790032F
0170059X
0170063B
0170060Y
0170387D
0790034H
0160100X
0170052P
0790978J
0790031E
0171034G
0791002K
0170072L
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F4
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F6
F5
F4
F6
PRLY
PRLY
ADLY
ADLY
PRLY
PACG
PACG
ADLY
PACG
ADCG
ADCG
ADCG
PACG
PACG
PRLY
PACG
ADCG
PRLY
ADCG
PACG
PRLY
ADCG
PACG
ADLY
Lyc Haut Val de Sevre - ST MAIXENT L’ECOLE
Lyc Branly - CHATELLERAULT
Lyc GUERIN - POITIERS
Lyc Haut Val de Sevre - ST MAIXENT L’ECOLE
Lyc Jean François Millet - CHERBOURG OCTEVILLE
Clg Joliot Curie - TONNAY CHARENTE
Clg Golfe des Pictons - L’ILLE D’ELLE
Lyc Prof. J. Caillaud - RUELLE SUR TOUVRE
Clg Michaud - ROUMAZIERES LOUBERT
Clg Maurice Genevoix - CHATEAUNEUF/CHARENTE
Clg Léopold Dussaigne - JONZAC
Clg Clemenceau - CHOLET
Clg F. Garandeau - LA TREMBLADE
Clg Combes - PONS
Lyc Prof. Blaise Pascal - ST JEAN D’ANGELY
Clg A. D’Aubigné - SAINTES
Clg Émile Zola - PRAHECQ
ECOLE ST EXUPERY - BRAZZAVILLE
Lyc Vieljeux - LA ROCHELLE
Clg M. Fombeure - MENIGOUTE
Clg Jean Monnet - LUSIGNAN
Clg René Descartes - CHATELLERAULT
Clg G. Clémenceau - CERIZAY
Lyc Coulomb - ANGOULEME
REIMS
0081102E
0100765C
0520706K
0511083A
0080829H
0080011U
0080007P
0080068F
0080894d
0511258R
0100010G
0520017L
0511188P
0520018M
0081096Y
0520822L
0520052Z
0510026B
0510029E
0080896F
0100013K
0511531M
0511084B
0510034K
0511214T
0511108C
0511430C
0511251H
0510037N
0511926S
0080949N
0100905E
0100016N
0520027X
0510050C
0100664T
0080826E
0080067E
0510056J
0100025Y
0100023W
0510059M
0080052N
0510062R
0080053P
F4
F5
F5
F5
F6
F4
F6
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F6
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F6
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F5
ADLY
PACG
ADLY
PACG
ADCG
PACG
PRLP
ADCG
PACG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
ADLP
ADLP
PACG
ADCG
ADCG
PACG
PACG
ADCG
PACG
PACG
PRLY
ADCG
ADCG
PACG
PACG
ADCG
PRLY
PACG
ADLY
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
ADLP
ADLY
PRLY
PRLY
ADLY
ADLY
PRLY
ADLY
REIMS
REIMS
Lyc du Léon - LANDIVISIAU
Clg Langevin - SAINTE SAVINE
Lyc Poncelet - SAINT AVOLD
Clg Brossolette - REIMS
Clg Val de Meuse - NOUVION SUR MEUSE
Clg Le Ruisseau - MONTCORNET
Lyc Prof. de l’Argonne - SAINTE MENEHOULD
Clg Le Lac - SEDAN
Clg Frenois - SEDAN
Clg Brossolette - REIMS
Clg Marie Curie - TROYES
Clg La Rochotte - CHAUMONT
Lyc Prof C. Claudel - SOISSONS
Lyc Prof. Ashton - CHAUMONT
Lyc Prof. JB Clément - SEDAN
Clg Marie Calves - FRONCLES
Clg Louise Michel - CHAUMONT
Clg Perrot d’Ablancourt - CHALONS EN CHAMPAGNE
Clg E. Belgrand - ERVY LE CHATEL
Clg Rouget de Lisle - CHARLEVILLE MEZIERES
Clg Jean Jaurès - NOGENT SUR SEINE
Clg Multisite Asfeld - ASFELD
Clg Nicolas Appert - CHALONS EN CHAMPAGNE
Lyc P. de la Ramée - SAINT QUENTIN
Clg Pasteur - SUIPPES
Clg P. Billa - TINQUEUX
Clg Le Lac - SEDAN
Clg Jean de la Fontaine - CHARLEVILLE MEZIERES
Clg Cressot - JOINVILLE
Lyc Sévigné - CHARLEVILLE MEZIERES
Clg Bruneau - VIREUX WALLERAND
Lyc Camille Claudel - TROYES
Clg les Tournelles - VILLIERS ST GEORGES
Clg du Vallon - AUTUN
Lyc Prof J. Curie - REIMS
Clg Montmorency - BOURBONNE LES BAINS
Multisite Grandpré-Buzancy - GRANDPRE
Lyc Prof. L. Armand - VIVIER AU COURT
Lyc Verlaine - RETHEL
Lyc Louise Michel - CHAMPIGNY SUR MARNE
Lyc François 1er - VITRY LE FRANCOIS
Lyc J. Talon - CHALONS EN CHAMPAGNE
Lyc Sévigné - CHARLEVILLE MEZIERES
Lyc René Cassin - LE RAINCY
Lyc Oehmichen - CHALONS EN CHAMPAGNE
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
87
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
RENNES
RENNES
AUDIERNE - Clg Bois de Locqueran
BAIN DE BRETAGNE - Lyc Jean Brito
BELLE ISLE EN TERRE - Clg du Prat Eles
BREST - Clg Lesven Jacquard
BREST - Clg Iles Ponant
BREST 3 - Clg Keranroux
BREST 3 - Lyc Amiral Ronarc’h
CARHAIX PLOUGUER - Clg Beg Avel
CONCARNEAU - Clg du Porzou
DAOULAS - Clg Coat Mez
DINAN - Clg Broussais
DINAN - Lyc La Fontaine des Eaux
DINARD - Lyc HOTELIER
DOUARNENEZ - Lyc Jean Marie Le Bris
FOUGERES - Lyc Guehenno
GUEMENE SUR SCORFF - Clg Mazé
GUERLESQUIN - Clg Roz Avel
GUICHEN - Clg Noel du Fail
GUINGAMP - Lyc A. Pavie
GUINGAMP - Clg Jacques Prévert
HUELGOAT - Clg Jean Jaurès
LANDERNEAU - Lyc de l’Elorn
LANDIVISIAU - Lyc du Léon
LANESTER - Clg Jean Lurçat
LANNION - Clg Le Goffic
LE FAOUET - Clg Jean Corentin Carré
LOUDEAC - Lyc Fulgence Bienvenue
MERDRIGNAC - Clg Per Jakez Hélias
MONCONTOUR - Clg François Lorant
MONTAUBAN DE BRETAGNE - Clg Evariste Galois
MORDELLES - Clg Morvan Lebesque
MORLAIX - Lyc T. Corbière
MUZILLAC - Clg Jean Rostand
PLABENNEC - Clg
PLENEUF VAL ANDRÉ - Clg Richepin
PLOERMEL - Clg Beau manoir
PLOUER SUR RANCE - Clg du Val de Rance
PLOUHA - Clg Hamon
PONT DE BUIS LES QUIMERCH - Lyc Prof du Pont de Buis
PONT L’ABBE - Lyc Laennec
PONTIVY - Clg Romain Rolland
PONTIVY - Lyc Prof. du Blavet
QUESTEMBERT - Lyc Berthelot
QUIBERON - Clg Beg Er Vil
QUIMPER - Clg Tour d’Auvergne
QUIMPERLE - Lyc Prof. Roz Glas
QUINTIN - Lyc Prof. J. Monnet
RENNES - Clg Cleunay
RENNES - Lyc Prof. Co‘tlogon
RIANTEC - Clg Kerdurand
SAINT BRIEUC - Lyc Renan
SAINT BRIEUC - Lyc Prof. Jean Moulin
SAINT MALO - Lyc Maupertuis
SCAER - Clg LEO FERRE
SENE - Clg Cousteau
ST GEORGES DE REINTEMBAULT - Clg de Roquebleue
ST MARTIN DES CHAMPS - Clg Tanguy Prigent
TINTENIAC - Clg. T. Briant
VANNES - Lyc Lesage
VERN SUR SEICHE - Clg Théodore Monod
VITRE - Clg Gérard de Nerval
ROUEN
88
ROUEN
BLANGY SUR BRESLE - Clg du Campigny
BRETEUIL SUR ITON - Clg Evariste Galois
CANTELEU - Clg Charles Gounod
CLERES - Clg J. Delacour
DARNETAL - Clg JJ Rousseau
DIEPPE - Clg Delvincourt
DUCLAIR - Clg Flaubert
EVREUX - Clg Pablo Neruda
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
1
2
1
2
2
3
4
3
2
2
2
5
4
2
4
2
1
3
3
2
1
4
2
3
3
1
3
2
1
2
2
4
1
1
1
3
2
1
2
2
3
3
4
1
3
2
2
1
4
2
4
4
3
1
2
1
1
1
5
2
3
RENNES
JACOPIN Jean-François
GHEERBRANT CLERVAL Yannick
BOISSIERE Ga‘l
REA Marie Elise
LE PIVERT Yann
FAVE Michel
FLOC H Patrick
LEMOINE Pierre
DUBOIS Bruno
BONIZEC Yolande
DUBREIL Alain
LUKIC Véronique
HAMARD Patrick
BURGOS Félix
SADOUN Kader
WEBER Nicolas
EZEQUEL Yannick
CARIS Alain
BARBOTIN Daniel
COATMELEC Stéphane
KERGOURLAY Nathalie
MILBEO Yves
HEMET Christophe
DAVID Jean François
FLANT Bernard
GENDRY Évelyne
RIVIÈRE Gil Raoul
MINDAY Véronique
BOUVIER ROLLAND Marie Reine
PIRON Jacques
BRIAND Christophe
GEHORS Guy
OUTIN Patrice
BERROU Anne
BIHET Jean Michel
GERBAUX Marc
SAMSON Pierrick
CORBINAIS André
REVELEN Stéphane
LE GUILLOUZER Didier
MERCEUR Jean Jacques
LE FLEM Pascale
KERMARREC André
PENVERN Catherine
CAILLARD Claudine
GUEVEL Jean
DARCEL Jean Pierre
MERDY Michèle
DANGUILLAUME Jean François
LEGER Isabelle
MEYNIEL Jacques
RANNOU Gilbert
BACHELOT Dominique
BALCON Françoise
MARTIN Dominique
VERON Laurent
ECKERT Denis
WALLET Gilles
LEGRAND Isabelle
CHEVALIER Annick
BARBE Richard
RENNES
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PRLY
PACG
PRLP
PRLY
PACG
PACG
PRLP
PRLP
PACG
PRLP
PACG
PRLY
PRLP
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
3
2
3
2
3
3
3
3
ROUEN
JEANDEL Maxime
PITON Nicole
HENROT Philippe
MOYON Gilles
ADADY Mustapha
BREBANT Doriane
PRESTAUX Catherine
JAMELIN Viviane
ROUEN
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
CHEFS
▼ MUTATIONS 2010
RENNES
0290330B
0352318E
0221539D
0291661Y
0291103S
0291089B
0290008B
0291102R
0290031B
0290033D
0221623V
0220013V
0350005R
0290034E
0350011X
0561358X
0290039K
0351881E
0220018A
0220197V
0290148D
0290044R
0292047T
0560215E
0220082V
0560010G
0220027K
0221538C
0221594N
0352247C
0352030S
0290051Y
0560033G
0292290G
0221126E
0560226S
0220047G
0221512Z
0290092T
0290062K
0561332U
0560039N
0561641E
0561329R
0290068S
0290078C
0220075M
0350760L
0351878B
0561409C
0220057T
0220059V
0350042f
0290088N
0561622J
0350041E
0290083H
0350051R
0560051b
0352541X
0351909K
F4
F5
F5
F5
F4
F5
F6
F6
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F6
F5
F4
F4
F5
F6
F6
F6
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F4
F5
F5
F6
F0
F4
F5
F4
F5
F5
F6
F4
F4
F5
F0
F5
F5
F6
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F3
F4
F5
F6
F5
F5
ADCG
PACG
ADCG
PACG
PACG
ADLY
PACG
PACG
ADCG
ADCG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PRLY
ADLY
ADLY
PACG
PACG
ADLY
ADCG
PRLP
PACG
PACG
PACG
ADCG
PACG
ADCG
ADCG
ADLY
PACG
PRLY
ADCG
PACG
ADCG
PRLP
ADLY
ADLP
ADLY
PRLY
PACG
PACG
PRLP
PACG
PRLY
PACG
ADLP
ADCG
PRLY
PACG
PRLY
PRLP
PACG
ADLY
PACG
ADCG
ADLY
ADLY
PRLP
PACG
ADLY
RENNES
RENNES
Clg Max Jacob - QUIMPER
Clg Lesven Jacquard - BREST
Clg Goas Plat - PAIMPOL
Clg Iles Ponant - BREST
Clg Kerdurand - RIANTEC
Lyc Vauban - BREST 9
Clg Keranroux - BREST 3
Clg LEO FERRE - SCAER
Clg Albert Vincon - SAINT NAZAIRE
Clg DE L’Iroise - BREST
Clg René Cassin - ERNEE
Lyc Les Fontenelles - LOUVIERS
Lyc Hôtelier Marland - GRANVILLE
Clg du Porzou - CONCARNEAU
Lyc Jean Brito - BAIN DE BRETAGNE
Lyc Beaumont - REDON
Lyc Laennec - PONT L’ABBE
Clg Cousteau - SENE
Clg Le Goffic - LANNION
Lyc Rabelais - SAINT BRIEUC 1
Clg la Vallée - EPINAY SOUS SENART
Lyc Prof. Jean Moulin - PLOUIHINEC
Clg Pays de la Gesse - BOULOGNE SUR GESSE
Clg Richepin - PLENEUF VAL ANDRÉ
Clg Roz Avel - GUERLESQUIN
Clg du Vizac - GUIPAVAS
Clg François Lorant - MONCONTOUR
Clg Vasarely - COLLINEE
Clg Les Blés d’Or - BAILLY ROMAINVILLIERS
Lyc Guehenno - FOUGERES
Clg. T. Briant - TINTENIAC
Lyc Jean Marie Le Bris - DOUARNENEZ
Clg Lubet Bardon - SAINT PIERRE DU MONT
Clg Tanguy Prigent - ST MARTIN DES CHAMPS
Clg F. Bac - COMPIÈGNE
Lyc Prof. Doucet - EQUEURDREVILLE HAINNEVILLE
Lyc Émile Zola - RENNES
Lyc Prof Jules Verne - GUINGAMP
Lyc P. Sérusier - CARHAIX PLOUGUER
Lyc international M. Pagnol - ASUNCION
Clg Per Jakez Hélias - MERDRIGNAC
Clg Jean Moulin - LOCMINE
Lyc Prof. Émile Mathis - SCHILTIGHEIM
Clg Beg Er Vil - QUIBERON
Lyc Laennec - PONT L’ABBE
Clg Jean Jaurès - HUELGOAT
Lyc Prof. J. Monnet - QUINTIN
Clg Jacques Brel - NOYAL SUR VILAINE
Lyc Maupertuis - SAINT MALO
Clg Jean Corentin Carré - LE FAOUET
Lyc A. Pavie - GUINGAMP
Lyc Prof. du Blavet - PONTIVY
Clg Noel du Fail - GUICHEN
Lyc Le Dantec - LANNION
Clg Beau manoir - PLOERMEL
Clg Duguay Trouin - SAINT MALO
Lyc Lebrun - COUTANCES
Lyc Le Dantec - LANNION
Lyc Prof. Co‘tlogon - RENNES
Clg Morvan Lebesque - MORDELLES
Lyc René Descartes - RENNES
ROUEN
0760009X
0270008M
0762089H
0762197A
0761778V
0760026R
0760136K
0271237Y
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F3
F5
ADLY
PACG
PACG
ADLY
ADCG
PACG
PACG
ADLP
ROUEN
ROUEN
Lyc Quéneau - YVETOT
Clg Victor Hugo - RUGLES
Clg Boeldieu - ROUEN
Lyc le Corbusier - ST ETIENNE DU ROUVRAY
Clg Camille Claudel - ROUEN
Clg Michelet - BEAUVAIS
Clg JJ Rousseau - DARNETAL
Lyc Prof. Descartes - FECAMP
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
89
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
EVREUX - Lyc Modeste Leroy
EVREUX - Clg Georges Politzer
FORGES LES EAUX - Clg Saint Exupéry
GAILLON - Lyc André Malraux
GASNY - Clg Marc Chagall
GONFREVILLE L’ORCHER - Clg Gourbet
GRAND COURONNE - Clg Matisse
GRAND COURONNE - Lyc Prof. F. Léger
GRAVIGNY - Clg Marcel Pagnol
GRUCHET LE VALASSE - Clg J. Monnet
LA FEUILLIE - Clg la Hêtraie
LA SAUSSAYE - Clg André Maurois
LE HAVRE - Lyc Robert Schuman
LE HAVRE - Clg C. Bernard
LE HAVRE - Clg T. GAUTIER
LE PETIT COURONNE - Clg Louis Pasteur
LE PETIT QUEVILLY - Clg Fernand Léger
LE PETIT QUEVILLY - Lyc Prof. Colbert
LE TREPORT - Lyc Prof. le Hurle-Vent
LE TREPORT - Clg Rachel Salmona
LES ANDELYS - Lyc Jean Moulin
LONDINIERES - Clg Paul Henri Cahingt
LOUVIERS - Lyc Les Fontenelles
LOUVIERS - Clg Ferdinand Buisson
MONTFORT SUR RISLE - Clg Marceron
NEUFCHATEL EN BRAY - Clg Schweitzer
NEUVILLE-LES-DIEPPE - Clg Alexandre Dumas
OFFRANVILLE - Clg Jean Cocteau
PACY SUR EURE - Clg Georges Pompidou
PAVILLY - Clg Val Saint Denis
PONT DE L’ARCHE - Clg Langlois
ROMILLY SUR ANDELLE - Clg la Côte des deux amants
ROUEN - Clg Braque
ROUEN - Clg Boeldieu
RUGLES - Clg Victor Hugo
SAINT SAENS - Clg Le Conquérant
SAINTE ADRESSE - Clg La Hève
SOTTEVILLE LES ROUEN - Clg Jean Zay
THIBERVILLE - Clg J. Vancayzeele
VAL DE REUIL - Clg Pierre Mendès France
VAL DE REUIL - Lyc Marc Bloch
VERNEUIL SUR AVRE - Clg M. de Vlaminck
VERNON - Lyc Georges Dumezil
YVETOT - Clg Albert Camus
STRASBOURG
ACHENHEIM - Clg Paul Wernert
BARR - Lyc Schuré
BENFELD - Clg Schuman
BISCHHEIM - Clg Lamartine
BISCHHEIM - lyc MARC BLOCH
BISCHWILLER - Lyc Prof. Goulden
COLMAR - Lyc Schongauer
COLMAR - Clg Berlioz
ESCHAU - Clg Sébastien Brant
FERRETTE - Clg de Ferrette
FORTSCHWIHR - Clg
GUEBWILLER - Lyc J. Storck
HAGUENAU - Clg Foch
ILLKIRCH GRAFFENSTADEN - Lyc le Corbusier
INGWILLER - Clg
KAYSERSBERG - Clg Schweitzer
LUTTERBACH - Clg Nonnenbruch
MOLSHEIM - Clg Rembrandt Bugatti
MOLSHEIM - Lyc Louis Marchal
MULHOUSE - Clg Kennedy
MULHOUSE - Lyc Lavoisier
MULHOUSE - Lyc Montaigne
MUNSTER - Lyc Kirschleger
ORBEY - Clg Georges Martelot
REICHSHOFFEN - Clg Françoise Dolto
SAINT AMARIN - Clg
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
3
3
2
2
3
2
3
3
1
1
2
4
2
3
3
3
3
2
2
4
1
5
2
2
3
3
3
2
2
2
2
2
2
1
2
2
2
1
3
3
4
5
4
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
3
3
3
4
2
2
4
3
2
3
4
3
5
1
1
3
3
4
4
4
4
2
2
3
3
STRASBOURG
90
BOUIX Christine
FELIX Pascal
BERGER Patrick
HAMEL Étienne
BARON Alain
VERNAT Éric
BAKHTA Belkacem
LEMAITRE Philippe
SOLIGNY Nicolas
ADALBERT DEMARTAIZE Véronique
FAVARD Gilles
SEIGLE Nathalie
GUERARD Jean Marc
DELAMARE Patrice
THIERRY Dominique
BERNIER Denis
KELLER Caroline
TARDIF Sylvie
OBRY Daniel
QUENNESSON Gérard
CIBOIS Martine
MARC Benoît
FRABOULET Daniel
DESSARTHE Vincent
RENAULT-CHATTON Catherine
LARROQUE Armelle
DUMOUCHEL Pierre Jacques
BRULIN Pascal
ALVAREZ Fabrice
PERRAT Sophie
DA SILVA Laurence
BIZARD Dominique
GUINARD Bruno
BEDEL Patrick
GALPIN Maryse
FESSARD Jean Marc
LASSIRE Dominique
BORRES Liliane
GEORGES Olivier
DE BELLIS Frédéric
CANTRELLE Jean Pierre
DUPLESSIS Françoise
LAMY Jean Luc
DIDOU Michaèle
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PRLP
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
STRASBOURG
STRASBOURG
BELLAHCENE Mohamed
PACG
SCHMIDT Didier
PRLY
LANQUETIN Jacqueline
PACG
CHICAN Dominique
PACG
FREUND Pascal
PRLY
THAUSE Alain
PRLP
MULLER Jean Marc
PRLY
CARPINETA Lino
PACG
SCHALL Martine
PACG
AUTIER Frédéric
PACG
LALLEMENT Martine
PACG
ARNOLD Michel
PRLY
MADENBERG Edith
PACG
ANDRÉ Jean Claude
PRLY
HEILI Alain
PACG
SCHMITT Sylvie
PACG
NIGLIS Bertrand
PACG
HIRN Yves
PACG
KESLER Simone
PRLY
FLAMENT Gilles Albin
PACG
ECHARD Rodolphe
PRLY
GARDOU Claude
PRLY
BOSSWINGEL Marie Christine
PRLY
BAUER Dominique
PACG
ANDERSEN Agnès
PACG
GRANDHAYE Carmen
PACG
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
CHEFS
0270017X
0271095U
0761695E
0271580W
0271442W
0761954L
0762080Y
0762836V
0271172C
0762861X
0762177d
0271105E
0760058A
0761697G
0762226G
0760086F
0761949F
0760087G
0760114L
0762087F
0271585B
0760137L
0270029K
0271119V
0270054M
0760079Y
0762225F
0762125X
0271322R
0761694D
0270038V
0271533V
0761780X
0760100W
0270040X
0761953K
0762405B
0760173A
0271099Y
0271513Y
0271582Y
0270043A
0270044B
0760118R
STRASBOURG
0671686U
0670002N
0670003P
0671822S
0672604S
0670006T
0681882B
0681123B
0671687V
0680014W
0681190Z
0681839E
0672136H
0672198A
0670035Z
0680022E
0681370V
0672606U
0672615D
0680105V
0681768C
0680032R
0680051L
0681448E
0671595V
0680064A
F5
F4
F6
F5
F5
F4
F4
F5
F5
F5
F4
F5
F6
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F4
F6
F5
F4
F5
F5
F5
F4
F3
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F6
F4
F5
F5
F6
F7
F5
PACG
ADCG
PACG
PACG
PACG
PACG
ADCG
PACG
PACG
ADCG
ADCG
PACG
PACG
ADLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
ADLY
PRLY
ADCG
PRLY
ADCG
ADCG
ADCG
PACG
PACG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
PACG
PACG
ADLY
PACG
ADLY
PACG
PRLP
PRLY
PACG
F5
F5
F5
F5
F5
F6
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F4
F5
F6
F5
F6
F5
F4
F4
ADCG
PACG
PACG
ADLP
PRLP
ADLP
PRLY
PACG
PACG
ADLY
PACG
PACG
PACG
PRLY
ADCG
ADLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
ADCG
PACG
ADCG
▼ MUTATIONS 2010
Clg Louis Pasteur - LE PETIT COURONNE
Clg G de Conches - CONCHES EN OUCHE
Clg Le Conquérant - SAINT SAENS
Clg Marcel Pagnol - GRAVIGNY
Clg Georges Pompidou - PACY SUR EURE
Clg La Hève - SAINTE ADRESSE
Clg CL Bernard - LE GRAND QUEVILLY
Clg Charles Gounod - CANTELEU
Clg Claude Monet - EZY SUR EURE
Clg André Gide - GODERVILLE
Clg Le Conquérant - SAINT SAENS
Clg Marceron - MONTFORT SUR RISLE
Clg Val de Saye - SAINT YZAN DE SOUDIAC
Lyc Jehan Ango - DIEPPE
Clg Les Acacias - LE HAVRE
Clg Matisse - GRAND COURONNE
Clg la Hêtraie - LA FEUILLIE
Clg Fernand Léger - LE PETIT QUEVILLY
Clg Jean Cocteau - OFFRANVILLE
Lyc polyvalent le Golf - DIEPPE
Lyc Robert Schuman - LE HAVRE
Clg Braque - ROUEN
Lyc Pierre et Marie Curie - ST LO
Clg Jean Jaurès - EVREUX
Clg Marcel Pagnol - GRAVIGNY
Clg Saint Exupéry - FORGES LES EAUX
Clg Paul Henri Cahingt - LONDINIERES
Clg Rachel Salmona - LE TREPORT
Clg Louise Michel - SAINT-ÉTIENNE DU ROUVRAY
Clg Henry de Navarre - YERVILLE
Clg Verhaeren - BONSECOURS
Lyc Corneille - BARENTIN
Clg Val Saint Denis - PAVILLY
Clg PICASSO - ST ETIENNE DU ROUVRAY
Clg Georges Pompidou - PACY SUR EURE
Clg la Côte des deux amants - ROMILLY SUR ANDELLE
Clg J. Monnet - GRUCHET LE VALASSE
Lyc Branly - NOGENT SUR MARNE
Clg J. Vancayzeele - THIBERVILLE
Lyc JB Decretot - LOUVIERS
Clg Pablo Neruda - EVREUX
Lyc Prof. Martin Nadaud - BELLAC
Lyc Jean Moulin - LES ANDELYS
Clg Ferdinand Buisson - LOUVIERS
STRASBOURG
STRASBOURG
Clg M. ALEXANDRE - LINGOLSHEIM
Clg Marc Chagall - gasny
Clg Sébastien Brant - ESCHAU
Lyc Prof Oberlin - STRASBOURG
Lyc Prof Jules Verne - SAVERNE
Lyc Prof Émile Victor - OBERNAI
Lyc Kirschleger - MUNSTER
Clg Georges Martelot - ORBEY
Clg Langevin - PIENNES
Lyc Fustel de Coulanges - MASSY
Clg Schweitzer - KAYSERSBERG
Clg Berlioz - COLMAR
Clg Camus - SOUFFLENHEIM
lyc MARC BLOCH - BISCHHEIM
Clg Jacques Tati - MERTZWILLER
Lyc Louise Weiss - STE MARIE AUX MINES
Clg Kennedy - MULHOUSE
Clg Paul Wernert - ACHENHEIM
Clg Schuman - BENFELD
Clg du Grand Ried - SUNDHOUSE
Lyc Schuré - BARR
Lyc Schongauer - COLMAR
Clg F. Villon - MARSEILLE 11
Clg Beatus Rhenanus - SELESTAT
Clg Mal de Mac Mahon - WOERTH
Lyc Henner - ALTKIRCH
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
91
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
SAINT LOUIS - Clg René Schickele
SAINT LOUIS - Clg Georges Forlen
SAVERNE - Lyc du Haut Barr
SAVERNE - Lyc Prof Jules Verne
SCHILTIGHEIM - Lyc Prof. Émile Mathis
SIERENTZ - Clg F. Dolto
SOUFFLENHEIM - Clg Camus
STRASBOURG - Clg Truffaut
STRASBOURG - Clg Louise Weiss
STRASBOURG - Clg Kléber
SUNDHOUSE - Clg du Grand Ried
THANN - Clg Walch
THANN - Lyc Prof Charles Pointet
TRUCHTERSHEIM - Clg Kochersberg
WITTELSHEIM - Clg Mermoz
WOERTH - Clg Mal de Mac Mahon
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
2
3
4
4
2
2
3
2
3
2
4
3
3
2
2
ADOLPHE Véronique
KULA Vincent
CASTA Christine
SPIEGELHALTER Patrice
NAVLET Francis
BUESSLER Fabienne
KOWAL Richard
MUTSCHLER Élisabeth
KAPP Martine
VOLKWEIN Françoise
CHEVALIER Thierry
FOGAROLO Denis
MEYER MUSSLIN Madeleine
JEDLICKA Françoise
DE BALTHASAR Luc
MONTAGNIER Bertrand
TOM
BORA BORA - Clg Vaitape
BOURAIL - Clg Louis Léopold Djiet
CHIRONGUI - Lyc
DUMBEA - Clg Jean Fayard
FUTUNA - Clg DE FIUA
HAAMENE - ILE DE TAHAA - Clg de Tahaa
HAKAHAU - ILES MARQUISES - Clg Terre des Hommes
MAHINA - ILE DE TAHITI - Clg DE MAHINA
MAKEMO - Clg
MAMOUDZOU - Clg de Kaweni
MAMOUDZOU - Lyc de Mamoudzou
MATA UTU - Lyc des Iles Wallis et Futuna
MATA UTU - Clg Lano Alofivai
MONT DORE - Clg de Plum
M’TZAMBORO - Clg
PAMANDZI - Clg DE Pamandzi
PAPEETE - Lyc Gauguin
PAPEETE - TAHITI - Clg de Tipaerui
PASSAMAINTY - Clg
RURUTU - ILES AUSTRALES - Clg de Rurutu
TAIOHAE - ILES MARQUISES - Clg de TE TAU VAE IA
TSINGONI - Clg de Tsingoni
UTUROA - Clg de Faaroa
WE LIFOU - Lyc polyvalent des Iles
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
3
2
2
0
3
2
3
2
4
5
2
3
2
4
4
4
4
4
2
3
4
2
2
TOM
ALMAR Lucien
SAVALL Paul
THUILLIER Michel
PRALONG Christian
REY Catherine
AZEMA Thierry
CUBAYNES Vincent
ROGER Catherine
FERRY François
BOMATI Corinne
MALECK Goulam
MAKUTU Joseph
PONTIER Thierry
PARNY Laurence
JOUFFE Michelle
ANGRIEU Amélie
GUSTO Alain
CHARRIER Jean Paul
CAZAUX Michel
LAMBERT Christian
PALIN Patrick
BOMATI Jean Charles
RAVARY Éric
LETZELTER Claude
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
5
1
1
2
1
4
2
2
3
1
4
3
1
2
2
2
3
1
2
4
5
2
1
5
4
2
3
2
TOM
TOULOUSE
TOULOUSE
ALBI - Lyc Rascol
ARREAU - Clg Maréchal Foch
BESSIERES - Clg
BOULOGNE SUR GESSE - Clg Pays de la Gesse
BRASSAC - Clg la catalanie
CAHORS 9 - Clg Gambetta
CONDOM - Lyc Bossuet
CORDES SUR CIEL - Clg du Val Cerou
CUGNAUX - Clg Montesquieu
EAUZE - Clg Jean Rostand
FOIX - Clg Lakanal
FRONTON - Clg A. Savary
GAILLAC - Clg
LAUNAGUET - Clg Camille Claudel
LAUZERTE - Clg Pays de Serre
LAVELANET - Clg Louis Pasteur
LECTOURE - Lyc Maréchal Lannes
MAUVEZIN - Clg du Fezensaguet
MAZAMET - Lyc Prof. Hôtelier
MILLAU - Clg Aymard
MONTAUBAN - Lyc Cité Bourdelle
MONTAUBAN 01 - Clg Jean Jaurès
MONTESQUIEU VOLVESTR - Clg Stella Blandy
MURET - Lyc Pierre d’Aragon
MURET - Clg Louisa Paulin
NAILLOUX - Clg Condorcet
NOGARO - Cité Scolaire d’Artagnan
PAMIERS - Lyc Prof
92
PACG
PACG
PRLY
PRLP
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
TOM
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
TOULOUSE
TOULOUSE
MUNOZ Guy
PRLY
DE SEDE DE LIEOUX Arnaud
PACG
GALINET-JACQUIET Marie Anne
PACG
BALDACCHINO Thierry
PACG
DAUDE Annabelle
PACG
MICHEL Pierre
PACG
CUILHE François
PRLY
PRECIGOU Pascal
PACG
CAIROLI Jocelyne
PACG
DE LA BARDONNIE François
PACG
CHARGROS Pierre
PACG
CORIN Bruno
PACG
ALBINET Brigitte
PACG
FRUCHAUX Dominique
PACG
MAURIN Elizabeth
PACG
TINNIRELLO Lucien
PACG
FOURNET Olivier
PRLY
GALOIS Patricia
PACG
DE BARROS Fabrice
PRLP
RIVAL Guy
PACG
PASTOR Hélène
PRLY
CHARPIN Valérie
PACG
SALANOUVE Bernard
PACG
SCHMIDT Alain
PRLY
MARTY Martine
PACG
GASNAULT Pierre
PACG
RUSTERHOLTZ Éric
PRLY
LABARBE Frédéric
PRLP
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
CHEFS
0680065B
0681747E
0672534R
0670058Z
0670089H
0681269K
0670076U
0671825V
0671593T
0670133F
0670106B
0681368T
0680074L
0670107C
0681322T
0671596W
F5
F4
F4
F5
F4
F4
F5
F5
F4
F6
F5
F6
F5
F5
F5
F5
ADCG
ADCG
PACG
PACG
PRLP
ADCG
ADLY
PACG
ADCG
PACG
ADCG
PACG
PACG
PACG
ADLP
ADLY
TOM
9840024D
9830010U
9760316P
9830626N
9870003P
9840234G
9840203Y
9840252B
9840401N
9760162X
9760127J
9870026P
9870001M
9830624L
9760230W
9760183V
9840002E
9840338V
9760308F
9840265R
9840013S
9760274U
9840348F
9830483H
F3
F4
F4
F4
F0
F0
F0
F4
F5
F4
F3
F5
F4
F5
F4
F0
F0
F4
F4
F5
PACG
ADCG
PRLP
PACG
PACG
ADCG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PRLP
PACG
PACG
PACG
PRLP
PRLY
PACG
ADLY
ADLP
ADCG
PACG
PACG
ADCG
TOULOUSE
0810004P
0650003A
0312799Z
0310007P
0810008U
0460006G
0320009L
0810019F
0311093V
0320011N
0090478W
0311721C
0811331G
0312139G
0820014V
0090490J
0320015T
0320021Z
0811144D
0120878P
0820021C
0820684Y
0310022F
0310024H
0311319R
0312699R
0320025D
0090543S
F5
F6
F4
F4
F4
F5
F4
F5
F5
F4
F5
F4
F4
F4
F5
F4
F5
F4
F5
F5
F5
F4
F4
F8
F5
F4
F5
F5
PRLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
PACG
PACG
PACG
PACG
ADCG
PACG
PACG
PACG
ADCG
ADCG
ADCG
PRLY
ADLY
PACG
PACG
PACG
PACG
ADCG
PRLY
PACG
ADCG
PACG
PACG
▼ MUTATIONS 2010
Clg de Tipaerui - PAPEETE - TAHITI
Clg des trois pays - HEGENHEIM
Clg Christine de Pisan - AULNAY SOUS BOIS
Clg Louise Weiss - STRASBOURG
Lyc Prof. Goulden - BISCHWILLER
Clg Jean Macé - MULHOUSE
Lyc Schuman - HAGUENAU
Clg de Ferrette - FERRETTE
Clg Erasme - STRASBOURG
Clg Lamartine - BISCHHEIM
Clg Jean Monnet - STRASBOURG
Clg René Schickele - SAINT LOUIS
Clg Mermoz - WITTELSHEIM
Clg - FORTSCHWIHR
Lyc Prof Charles Pointet - THANN
Lyc Alphonse Heinrich - HAGUENAU
TOM
TOM
Clg Pierre Mendès France - SAINT ANDRÉ
Clg DE CANALA - CANALA
Lyc Prof. Pierre Mendes France - VILLIERS LE BEL
Lyc Français - TANANARIVE
Clg Le Bonrieu - BOZEL
Clg du Fezensaguet - MAUVEZIN
Clg Georges Seurat - COURBEVOIE
lyc Aorai - PIRAE - TAHITI
Clg Bayle - PAMIERS
Clg Alphonse Daudet - NICE
Cité scolaire internationale - GRENOBLE
Lyc Prof A. de St Exupéry - LIMOGES
Clg Victor Hugo - BOURGES
Clg Arc Meyran - AIX EN PROVENCE
Clg Broussais - DINAN
Lyc Prof. GUYNEMER - TOULOUSE
Lyc de Mamoudzou - MAMOUDZOU
Clg DE MAHINA - MAHINA - ILE DE TAHITI
lyc DE SADA - SADA
Lyc Prof - MAHINA - ILE DE TAHITI
Clg Les roches gravées - TROIS RIVIERES
Clg la Rostagne - ANTIBES
Clg Porticcio - PORTICCIO
Clg de Koné - KONE
TOULOUSE
TOULOUSE
Lyc L’Oiselet - BOURGOIN JALLIEU
Clg Jean Pujo - ST ETIENNE DE BAIGOR
Clg Clémence Isaure - TOULOUSE
Clg Jean Racine - ALES
Clg Jean Moulin - RODEZ
Clg de Faaroa - UTUROA
Clg Val d’Adour - RISCLE
Clg Stella Blandy - MONTESQUIEU VOLVESTR
Clg Jean Jaurès - MONTAUBAN 01
Clg Mallarmé - SENS
Clg P. Mougin - ST MICHEL DE MAURIENNE
Clg Camille Claudel - LAUNAGUET
Clg du Val Cerou - CORDES SUR CIEL
Clg Montesquieu - CUGNAUX
Clg Camille Claudel - VITROLLES
Clg Jacques Prévert - GAILLARD
Centre Jean Lagarde - RAMONVILLE ST AGNE
Lyc de la Tourelle - SARCELLES
Clg la catalanie - BRASSAC
Clg Louis Aragon - MABLY
Clg Mille Roches - SAINT ANDRÉ
Clg Berthelot - TOULOUSE
Clg Gaston Fébus - LANNEMEZAN
Lyc Jospeh Gallieni - TOULOUSE 1
Clg Sabarthes - TARASCON SUR ARIEGE
Clg George Sand - BETHUNE
Clg Jean Rostand - EAUZE
Clg D’ISTRIE - PRAYSSAC
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
93
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
PAMIERS - Clg Rambaud
PLAISANCE DU GERS - Clg Pasteur
PRAYSSAC - Clg D’ISTRIE
RIGNAC - Clg Georges Rouqier
RISCLE - Clg Val d’Adour
SAINT BEAT - Clg FRANCOIS CAZES
SALVIAC - Clg
SAMATAN - Clg F. de Belleforest
SAVERDUN - Clg du Girbet
TARASCON SUR ARIEGE - Clg Sabarthes
TARBES - Clg Pyrénées
TARBES - Lyc Prof. Lautreamont
TOULOUSE - Clg Claude Nougaro
TOULOUSE - Lyc Prof. R. Garros
TOULOUSE - Clg Chalets
TOULOUSE - Clg Toulouse Lautrec
TOULOUSE - Clg des Ponts Jumeaux
TOULOUSE - Lyc Prof. GUYNEMER
TOULOUSE - Clg Berthelot
TOULOUSE - Lyc Raymond Naves
TOULOUSE - Clg Clémence Isaure
TOULOUSE 1 - Lyc Jospeh Gallieni
TOULOUSE 1 - Clg Nicolas Vauquelin
TOULOUSE 4 - Lyc Bellevue
VILLEFRANCHE DE ROUERGUE - Lyc Raymond Savignac
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
1
2
1
1
1
1
1
1
3
3
3
1
3
2
3
1
1
1
5
4
4
3
5
2
VINATIER Marie Christine
BENARD Éric Pierre
VANDENDRIESSCHE Claudine
TABACZYNSKY Sylvie
SAINT MEZARD Hervé
MANDROU Jacques
BOURSIN Arnaud
MEBARKI Mathilde
HERAUT Frédéric
MAZZONETTO Jean Louis
DE RICAUD Berangère
DRUSSEL Jean Luc
GOHLKE Bernard
BRIBET Christian
GAULTIER Huguette
PORCHER Jean Luc
PUJO Jean Pierre
FLORENTIN Nathalie
GALINIER Christophe
HOULIE Dominique
LAMAUD Guy
FURNO Isabelle
BENAZET-NOYES Muriel
BEN LAHCEN Philippe
MANACH Yvon
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PRLY
VERSAILLES
ARGENTEUIL - Clg Eugène Cotton •
ARGENTEUIL - Lyc Jean Jaurès •
ARGENTEUIL - Clg Joliot Curie •
ARNOUVILLE GONESSE - Clg Jean Moulin •
ASNIERES SUR SEINE - Clg André Malraux •
BALLANCOURT/ESSONNE - Clg Le Saussay •
BEAUMONT SUR OISE - Lyc Evariste Galois •
BONDOUFLE - Clg Charles Peguy •
BONNIERES SUR SEINE - Clg Marcel Pagnol •
BOUSSY SAINT ANTOINE - Clg Dunoyer Segonzac •
BRETIGNY SUR ORGE - Clg Paul Éluard •
BRUNOY - Lyc François Joseph Talma •
CERGY - Clg les Touleuses •
CERGY LE HAUT - Clg Moulin ˆ Vent •
CLICHY - Clg Jean Jaurès •
COLOMBES - Clg Paparemborde •
COLOMBES - Lyc Prof Valmy •
CORBEIL ESSONNES - Clg Le Chantemerle •
COURBEVOIE - Lyc Lapie •
COURCOURONNES - Clg Paul Fort •
DEUIL LA BARRE - Clg N¡ 2 •
DOMONT - Clg Aristide Briand •
DOMONT - Lyc George Sand •
DOURDAN - Clg E. AUVRAY •
EAUBONNE - Clg Jules Ferry •
ENGHIEN LES BAINS - Lyc Gustave Monod •
ERAGNY SUR OISE - Lyc Prof Auguste Escoffier •
ERMONT - Lyc Prof Buisson •
ERMONT - Lyc Prof. Eiffel •
ETAMPES - Lyc Prof. Louis Blériot •
ETRECHY - Clg le Roussay •
EVRY - Clg Le Village •
EVRY - Clg Montesquieu •
FONTENAY LE FLEURY - Clg Descartes •
FOSSES - Lyc CH. Baudelaire •
FRANCONVILLE LA GARENNE - Clg Jean François Clervoy •
GAILLON SUR MONTCIENT - Clg de la Montcient •
GARGES LES GONESSE - Clg Henri Matisse •
GARGES LES GONESSE - Clg Henri Wallon •
GONESSE - Lyc René Cassin •
GONESSE - Clg Doisneau •
GOUSSAINVILLE - Clg Montaigne •
GOUSSAINVILLE - Lyc Romain Rolland •
GUYANCOURT - Clg Paul Éluard •
GUYANCOURT - Lyc de Villaroy •
HOUDAN - Clg François Mauriac •
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
5
2
3
4
3
3
2
3
3
3
4
4
3
3
1
3
2
4
2
1
3
4
2
2
5
4
3
2
2
2
4
2
3
4
1
2
3
4
4
4
2
5
2
3
3
VERSAILLES
PLANTE Jo‘l
MONCADA Françoise
DEUTSCH Susanna
BILLOUE Philippe
DUBRUNFAUT Wilfrid
BRIAT Claude
BONVALLET Robert
GUICQUERO Ga‘lle
RUELLO Pierre
BREMONT Didier
POLICARPO Dominique
LETORT Jean Marc
PEYNY Alain
MONTAGNE Danièle
CONAN Gilles
MAREC François
DEBOUT Yveline
BRUN Michel
DALBIN Marie Pierre
VETROFF Corinne
MENARD Marie-Noelle
RODRIGUEZ MEKKI Alexandre
TELLIER François
SOUVANNAVONG Patricia
DIALLO Yvelyne
TORRES François
LEBOUL Philippe
PINOSA Annick
BALLARIN Bruno
LUBINEAU Olivier
GAIMOZ Jean Marc
LOISY Christian
FONTE Corinne
SEGUIN Jocelyne
BOUTIER Raoul
ROULLIER Marc
PONCET Valérie
MACHART Guillaume
LEFEVRE Pascal
TYBURN Christiane
NIQUE Jocelyn
MATAR Katia
BENBASSA Martine
RECHNER Alain
MARY Catherine
LE DONGE Pascale
VERSAILLES
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PRLP
PRLP
PRLP
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
VERSAILLES
94
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
CHEFS
0090056M
0320028G
0460024B
0120021H
0320029H
0310031R
0460027E
0320031K
0090023B
0090546V
0650740B
0650874X
0311232W
0310052N
0311328A
0311112R
0311582B
0310051M
0310093H
0310040A
0310037X
0312759F
0311718Z
0310038Y
0120031U
F5
F4
F5
F5
F4
F4
F0
F4
F4
F4
F5
F5
F3
F5
F4
F4
F4
F5
F3
F5
F4
F5
F6
F5
F4
PRLP
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
ADLY
ADCG
PACG
PACG
PRLY
ADLY
PACG
PACG
ADLY
ADCG
PACG
PACG
PACG
PRLP
PACG
PRLY
ADLY
VERSAILLES
0951230W
0950641F
0950885W
0951143B
0921545E
0910773W
0951748J
0911340M
0780707V
0911022s
0911039k
0911021R
0950937C
0951697D
0921623P
0922662U
0921229L
0910752Y
0920138A
0911250P
0952140K
0950014Z
0951788C
0911940P
0950892D
0950644J
0951618T
0950657Y
0951673C
0911401D
0911447D
0910021D
0911444A
0780185C
0951727L
0952088D
0783464S
0952036X
0950023J
0950646L
0951142A
0951921X
0950667J
0780581H
0781949V
0780254C
F5
F6
F5
F4
F6
F5
F5
F6
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F4
F5
F0
F0
F4
F4
F4
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F6
F6
F5
F4
F5
F5
ADLY
PACG
ADLY
ADCG
PACG
PACG
PRLP
ADCG
PACG
PACG
ADCG
PRLY
PACG
PACG
PACG
ADLP
PACG
PRLP
PRLY
ADCG
ADCG
PACG
PRLP
ADCG
ADLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
ADLY
PACG
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
PACG
PACG
ADLY
PRLY
PACG
ADLY
▼ MUTATIONS 2010
Lyc Prof. R. Garros - TOULOUSE
Clg Pasteur - PLAISANCE DU GERS
Clg Les Alizés - SAINTE CLOTILDE
Clg Victor Hugo - CARMAUX
Clg D’Artagnan - NOGARO
Lyc Prof Jean Durroux - FOIX
Lyc B de Ventadour - USSEL
Lyc Pardailhan - AUCH
Clg Pablo Picasso - FROUZINS
Clg Lakanal - FOIX
Clg des Ponts Jumeaux - TOULOUSE
Lyc français de Zurich - ZURICH GOCKHAUSEN 8044
- Lyc Pierre Bourdieu - FRONTON
Clg du Montcalm - VICDESSOS
Clg Claude Nougaro - TOULOUSE
Lyc Henri Matisse - CUGNAUX
Clg Croix daurade - TOULOUSE
Clg Jacques Prévert - ST ORENS GAMEVILLE
Clg Clémence Isaure - TOULOUSE
Clg Louisa Paulin - MURET
Lyc Prof. Hôtelier - MAZAMET
Clg du Girbet - SAVERDUN
Lyc français Ch. Lepierre - LISBONNE 1071 - 811
Lyc Mme de Sta‘l - SAINT JULIEN EN GENEVOIS
VERSAILLES
VERSAILLES
Lyc R. Rolland - ARGENTEUIL
Clg Chantereine - SARCELLES
Lyc Van Gogh - ERMONT
Clg Pierre Curie - GOUSSAINVILLE
Clg André Malraux - ASNIERES SUR SEINE
Clg Paul Fort - COURCOURONNES
Lyc Prof. Eiffel - ERMONT
Clg Jean Zay - MORSANG SUR ORGE
Clg Nicolas Robert - VERNOUILLET
Clg Charles Peguy - BONDOUFLE
Clg Léopold Sedar Senghor - CORBEIL ESSONNES
Lyc Jacques Prévert - LONGJUMEAU
Clg Moulin ˆ Vent - CERGY LE HAUT
Clg Les Merisiers - JOUY LE MOUTIER
Clg Jean Jaurès - SAINT NICOLAS DU PELEM
Lyc Prof la Tournelle - LA GARENNE COLOMBES
Clg Émile Zola - SURESNES
Lyc Prof André Ampère - MORSANG SUR ORGE
Lyc Valentine Labbé - LA MADELEINE
Clg Les D”nes Chiens - CHILLY MAZARIN
Clg Maubuisson - BESSANCOURT
Clg E. AUVRAY - DOURDAN
Lyc Prof Auguste Escoffier - ERAGNY SUR OISE
Clg Paul Éluard - STE GENEVIEVE BOIS
Lyc C. Pissarro - PONTOISE
Lyc Bascan - RAMBOUILLET
Clg Henri Wallon - GARGES LES GONESSE
Clg Paul Éluard - BRETIGNY SUR ORGE
Clg Blaise Pascal - VILLEMOISSON/ORGE
Clg M. Audoux - SANCOINS
Lyc Michelet - ARPAJON
Clg Louise Weiss - NOZAY
Clg Picasso - SAULX LES CHARTREUX
Lyc Descartes - MONTIGNY BRETONNEUX
Lyc Lavoisier - PORCHEVILLE
Clg de Clagny - VERSAILLES
Clg Jean Vilar - LES MUREAUX
Clg Gayant - DOUAI
Lyc Prof Buisson - ERMONT
Clg Martin Luther King - VILLIERS LE BEL
Clg Françoise Dolto - MARLY LA VILLE
lyc DE PAPARA - PAPARA - TAHITI
Lyc M. Gambier - LISIEUX
- Clg du Cèdre - LE VESINET
Lyc Adrienne Bolland - POISSY
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
95
MUTATIONS 2010 ▼ CHEFS
ITTEVILLE - Clg R. Doisneau
JOUY LE MOUTIER - Clg Les Merisiers
LA CELLE ST CLOUD - Lyc Prof. Colbert
LA NORVILLE - Clg Albert Camus
LE VESINET - Clg du Cèdre
LE PLESSIS ROBINSON - Clg Romain Rolland
LES MUREAUX - Clg Verlaine
LIMAY - Clg Galilée
LONGJUMEAU - Lyc Jacques Prévert
LOUVRES - Clg François Mauriac
MANTES LA JOLIE - Clg Jules Ferry
MANTES LA JOLIE - Lyc Jean Rostand
MANTES LA VILLE - Clg LES Plaisances
MARLY LA VILLE - Clg Françoise Dolto
MARLY LE ROI - Lyc Louis de Broglie
MASSY - Lyc Parc de Vilgenis
MASSY - Lyc Fustel de Coulanges
MAUREPAS - Clg Louis Pergaud
MEUDON - Lyc Rabelais
MEUDON - Clg Jean Moulin
MONTROUGE - Clg Haut Mesnil
MONTROUGE - Lyc Genevoix
MONTSOULT - Clg Marcel Pagnol
MORSANG SUR ORGE - Clg Peguy
NANTERRE - Clg Evariste Galois
NANTERRE - Clg République
NANTERRE - Clg Victor Hugo
NOZAY - Clg Louise Weiss
PALAISEAU - Lyc Camille Claudel
PIERRELAYE - Clg du petit Bois
POISSY - Lyc Le Corbusier
PONTOISE - Clg Nicolas Flamel
PORCHEVILLE - Lyc Lavoisier
RAMBOUILLET - Lyc Bascan
RIS ORANGIS - Clg Albert Camus
RIS ORANGIS - Clg Jean Lurçat
RUEIL MALMAISON - Lyc Gustave Eiffel
RUEIL MALMAISON - Lyc Richelieu
RUEIL MALMAISON - Clg les Martinets
RUEIL MALMAISON - Clg Henri Dunant
SAINT ARNOULT EN YVELIN - Clg Brassens
SAINT CHERON - Clg Pont de Bois
SAINT CLOUD - Clg Gounod
SANNOIS - Clg Jean Moulin
SARCELLES - Clg Chantereine
SARTROUVILLE - Lyc Evariste Galois
SARTROUVILLE - Clg Milhaud
ST MICHEL SUR ORGE - Lyc. Léonard de Vinci
ST PIERRE DU PERRAY - Clg Camille Claudel
SURESNES - Clg Émile Zola
VANVES - Lyc Prof Dardenne
VELIZY VILLACOUBLAY - Clg Bastié
VERNEUIL SUR SEINE - Clg Jean Zay
VIGNY - Clg Roland Vasseur
VILLEMOISSON/ORGE - Clg Blaise Pascal
VILLENEUVE LA GARENNE - Lyc G. Pompidou
VILLIERS LE BEL - Lyc Prof. Pierre Mendes France
VILLIERS LE BEL - Clg Martin Luther King
VIROFLAY - Clg Jean Racine
VOISINS BRETONNEUX - Clg Hélène Boucher
96
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
2
2
3
3
3
4
3
3
2
2
4
4
2
3
5
4
3
4
2
1
3
2
2
4
2
3
3
2
2
4
3
2
5
3
4
3
5
3
1
3
3
2
2
4
5
2
4
2
1
1
3
4
2
2
2
4
3
2
2
BUFFEL Valérie
GARNIER Francine
VIDALENC Pierre
PRUDENT RISEDE Roselyne
RICHER Marie Christine
BARTEGI Alexandre
FERNANDES Nadine
N GUYEN DUC LONG Dominique
VERNIER Florence
CORNU Françoise
KARBICHE Meryem
PINCHERA Dominique
MEDANI Djamel
GRATIEN Jean Pierre
BISET Éric
EMARD LACROIX Gilles
LAUTRE Michel
HARVET Alain
GATICA Frédérique
COHEN Eliane
CARBAJO Pierre
MAYO Trisia
BRIS Marie-Françoise
BUCHERT Dominique
CHEFDEVILLE Marie Thérèse
BLANCHARD Myriam
MONIER Jocelyne
CHESNEAUX Olivier
YETELA Jean Michel
ALLIES DE GAVINI Éric
HARIR Mohamed
MENSDORFF Louis
CALVET Thierry
SEDOUGA Abderrazak
HEVIN Philippe
IZARD Christiane
MARGERAND Christine
CHANDESRIS Christine
EL BAHIJ Said
CONEDERA Johnny
COURTAUD Christophe
MERMET GUYENNET Marc
RIOUFFRAIT Colette
CHANTIER Monique
NATTA Dominique
CHIARAMONTI Dominique
MORAINVILLE Patrick
COLIN Isabelle
STENEL Yves
BENSOLTANE Taieb
HERVY Catherine
STIEVENART Marie Christine
NICOLAS Joëlle
COSSE Marianne
COQ Pascale
COSTADE Adolphe
SOUFI Djamila
CHATELLIER Michelle
GUYOMARD Didier
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
ADCG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PRLY
PRLY
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PACG
PRLY
PACG
PACG
PRLP
PACG
PACG
PACG
PACG
PRLY
PRLP
PACG
PACG
PACG
CHEFS
0912109Y
0951801S
0783249H
0911255V
0781105C
0920624D
0780572Y
0782115A
0911577V
0950908W
0780708W
0782540M
0780116C
0951919V
0781861Z
0910727W
0910687C
0780419G
0920798T
0921398V
0921190U
0921399W
0951051B
0911488y
0921589C
0920594W
0920882J
0912174U
0911938M
0951726K
0782546U
0950896H
0781948U
0782549X
0910049J
0911025V
0922398G
0920799U
0921235T
0920852B
0780712A
0911256W
0920700L
0950722U
0950943J
0782924E
0780579F
0911946W
0911948Y
0921178F
0921505L
0780265P
0780267S
0952080V
0911145A
0921594H
0951090U
0951993A
0780184B
0781570H
F5
F5
F4
F5
F4
ADCG
ADCG
PACG
PACG
PACG
F5
F5
F6
F5
F5
F6
F5
F5
F6
F6
F5
F5
F5
F6
F4
F5
F5
F5
F6
F5
F5
F5
F4
F5
F6
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F5
F6
F5
F4
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F6
F5
F5
F4
F6
F4
F5
PACG
PACG
PRLP
ADCG
ADCG
PACG
ADLY
ADCG
PACG
PRLY
PRVS
ADLY
PRLY
PACG
ADCG
PRLY
ADCG
PACG
PACG
ADLY
PACG
PACG
PACG
ADCG
PACG
PACG
ADLY
PRLY
PACG
PACG
PRLP
PRLY
PACG
ADCG
ADCG
PACG
PACG
ADCG
PACG
ADLY
PRLY
ADLY
ADLP
ADLP
PACG
PRLY
ADCG
ADLY
ADCG
PACG
ADLY
PACG
ADCG
▼ MUTATIONS 2010
Clg de Guinette - ETAMPES
Clg Jean Yves Cousteau - MERY SUR OISE
Clg Louis Pergaud - MAUREPAS
Clg Hubert Nero - LE LORRAIN
Clg Jean Racine - VIROFLAY
- Clg Bastié - VELIZY VILLACOUBLAY
Clg du petit Bois - PIERRELAYE
Lyc Prof. Louis Blériot - ETAMPES
Clg Jean Bullant - ECOUEN
Clg Marcel Pagnol - BONNIERES SUR SEINE
Lyc Jean Rostand - MANTES LA JOLIE
Lyc Jules Verne - SARTROUVILLE
Clg Martin Luther King - VILLIERS LE BEL
Clg République - NANTERRE
Lyc Camille Claudel - PALAISEAU
Inspection académique Val d’oise - OSNY
Lyc Émile de Breteuil - MONTIGNY LE BRETONNEUX
Lyc Français d’Irlande - DUBLIN 14
Clg Henri Dunant - RUEIL MALMAISON
Clg Chevreul - L’HAY LES ROSES
Lyc MASARYK - VOUZIERS
Clg A. de Noailles - LUZARCHES
Clg Peguy - MORSANG SUR ORGE
Clg Louise Michel - ST JUST EN CHAUSSEE
Lyc Étienne Jules Marey - BOULOGNE BILLANCOURT
Clg Jean Moulin - SANNOIS
Clg Le Chantemerle - CORBEIL ESSONNES
Clg Pablo Neruda - STAINS
Clg Jean Lurçat - SARCELLES
Clg Evariste Galois - NANTERRE
Clg Jules Ferry - EAUBONNE
Lyc français - BUDAPEST 1125
Lyc Romain Rolland - GOUSSAINVILLE
- Clg Montesquieu - EVRY
Lyc Prof Dardenne - VANVES
Lyc Le Corbusier - POISSY
Clg Marcel Pagnol - MONTSOULT
Clg Jean Jaurès - CLICHY
- Clg Guy Moquet - GENNEVILLIERS
Clg Haut Mesnil - MONTROUGE
Clg Jean François Clervoy - FRANCONVILLE LA GARENNE
Clg Henri Wallon - AUBERVILLIERS
Clg Milhaud - SARTROUVILLE
Lyc Les Pierres Vives - CARRIERES SUR SEINE
Lyc Modeste Leroy - EVREUX
Lyc Le Corbusier - POISSY
Lyc Prof. Le Grand Cerf - BEZONS
Lyc Prof Théodore Monod - ANTONY
Clg les Maillettes - MOISSY CRAMAYEL
Cité scolaire P Mendès France - PERONNE
Clg Toupets - VAUREAL
Lyc Descartes - ANTONY
Clg Lakanal - SCEAUX
Clg Jean Moulin - ARNOUVILLE
Lyc René Cassin - GONESSE
Clg Hélène Boucher - VOISINS LE BRETONNEUX
Clg Courbet - TRAPPES
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
97
MUTATIONS 2010 ▼ ADJOINTS
Mutations sur postes d’adjoint
AFFECTATION
AIX - MARSEILLE
AIX - MARSEILLE
AIX EN PROVENCE - Clg Château double
AIX EN PROVENCE - Lyc Prof. Gambetta
AIX EN PROVENCE - Clg Arc Meyran
ARLES - Lyc Prof. Perdiguier
ARLES - Clg V. Van Gogh
AVIGNON - Lyc Frédéric Mistral
AVIGNON - Lyc TH Aubanel
CARPENTRAS - Lyc Victor Hugo
CAVAILLON - Lyc Dauphin
GAP - Clg de Fontreyne
GAP - Lyc D. Villars
GAP - Lyc Aristide Briand
ISTRES - Lyc Prof. Latecoere
MANOSQUE - Lyc F. Esclangon
MANOSQUE - Lyc les Iles
MARSEILLE - Lyc Jean Perrin
MARSEILLE - Lyc Montgrand
MARSEILLE - Lyc Saint Exupéry
MARSEILLE - Lyc Antonin Artaud
MARSEILLE - Lyc Prof. La Viste
MARSEILLE - Clg Daumier
MIRAMAS - Clg A. Camus
ORANGE - Clg Barbara Hendricks
PORT DE BOUC - Lyc Prof. Moulin
SALON DE PROVENCE - Clg Jean Moulin
TARASCON - Lyc A. Daudet
VITROLLES - Clg Camille Claudel
VOLX - Clg André Ailhaud
AMIENS
AMIENS - Clg Auguste Janvier
FRIVILLE ESCARBOTIN - Lyc du Vimeu
LAON - Clg Charlemagne
MARGNY LES COMPIEGNE - Clg Claude Debussy
RIVERY - Clg Jules Verne
SAINT QUENTIN - Lyc Henri Martin
SOISSONS - Lyc Prof C. Claudel
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
3
3
4
3
4
5
5
5
4
3
3
4
4
4
3
5
3
5
5
4
3
2
3
4
2
3
3
2
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
2
4
4
4
3
4
4
AMIENS
COCHET Annie
DUPUIS René
MIGNOT Nathalie
RANDRIANASOLO Patrick
SELLIER Thierry
VALLEZ Jean Pierre
COULLARE Philippe
AMIENS
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADLP
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
5
3
3
2
4
2
4
2
3
3
2
2
3
BESANÇON
MARCHINO Jacques
HOUILLON Françoise
GONDOL André
LAURITO Giuseppe
LAURENT Frédérique
AZAIS Daniel
NICOD Christine
PARMENTIER Patrick
BEDEL Odile
COTE COLISSON Philippe
JOLIVOT Christian
FEUILLET Laurent
WEHRLE Marie Pierre
SANS Cécile
BESANÇON
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADLP
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
BORDEAUX
GUICHET Ludovic
LABROUCHE Pierre
BORDEAUX
ADLY
ADCG
AMIENS
BESANÇON
BORDEAUX
98
BESANÇON
BART - Clg Boulloche
BELFORT - Lyc Follereau
CHAMPAGNOLE - Lyc Paul Emile Victor
CHAMPAGNOLE - Clg Louataux
GIROMAGNY - Clg Val de Rosemont
GRAY - Lyc COURNOT
LONS LE SAUNIER - Lyc Prof Montciel
LURE - Clg Mortard
LUXEUIL LES BAINS - Lyc Prof. Beauregard
ORNANS - Clg Pierre Vernier
POLIGNY - Clg Jules Grévy
VALDOIE - Clg René Goscinny
VESOUL - Clg Jean Macé
VESOUL - Clg Jacques Brel
AIX - MARSEILLE
AIX - MARSEILLE
PONCE José
ADCG
BOAVENTURE SOUZA Nathalie
ADLP
PORTET Sandrine
ADCG
PAGENEL Delphine
ADLP
BANTWELL Patrick
ADCG
DEFONTAINE Christian
ADLY
LATGER Isabelle
ADLY
DUMONT Frédéric
ADLY
AUBERT Frédéric
ADLY
HOFFMANN Elodie
ADCG
MIRABEL Laurane
ADLY
PAYAN Marie-Laure
ADLY
JIMENEZ René
ADLP
FIANDINO Frédérique
ADLY
ARMOGATHE Fatima
ADLY
LAWSON Anani-Soh
ADLY
DAHL Clémentine
ADLY
BOUKHELIFA Farid
ADLY
DEVILLE François
ADLY
MONDET Françoise
ADLP
GODFRIN Véronique
ADCG
RUDDY Claude
ADCG
SOUCIET Éric
ADCG
CROUZAT Nadine
ADLP
COMBELLES Éric
ADCG
LARIVIERE Pascal
ADLY
BAESA Alain
ADCG
TROMEL Christophe
ADCG
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
BORDEAUX
ANDERNOS LES BAINS - Lyc Nord Bassin • C 2
ANDERNOS LES BAINS - Clg André Lahaye • C 4
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
ADJOINTS
▼ MUTATIONS 2010
Résultats du mouvement donnés sous réserve des vérifications
organisées post-CAPN par la direction de l’Encadrement
ORIGINE
AIX - MARSEILLE
0132009N
0130006L
0131712R
0130012T
0131610E
0840003X
0840004Y
0840016L
0840017M
0050480V
0050006E
0050007F
0132276D
0040010P
0040533h
0130053M
0130042A
0130048G
0132733A
0130065A
0131927Z
0132326H
0840762X
0130150T
0131265E
0130164H
0133352Y
0040535K
F4
F4
F5
F5
F5
F4
F2
F3
F4
F5
F4
F4
F5
F5
F4
F4
F3
F4
F5
F4
F3
F4
F4
F4
F5
F0
F5
F0
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADLP
ADLP
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
AIX - MARSEILLE
AIX - MARSEILLE
Clg Marcel Pagnol - PERTUIS
Détachement
Clg Collines Durance - MALLEMORT
Clg Chamontin - LE TEIL
CITE Jacob Holtzer - FIRMINY
Lyc Saint Exupéry - SANTIAGO 10
Clg Barbara Hendricks - ORANGE
Lyc Van der Meersch - ROUBAIX
Clg Paul Eluard - BOLLENE
Clg P. Matraja - SAUSSET LES PINS
Lyc Polyvalent Les Isles - MANOSQUE
Clg Jean Giono - MANOSQUE
Clg A. Camus - MIRAMAS
Lyc F. Esclangon - MANOSQUE
Lyc des métiers - CHALON
Lyc Prof. La Viste - MARSEILLE
Clg Les Bartavelles - MARSEILLE
Clg Lenain de Tillemont - MONTREUIL
Lyc Jean Jaurès - CARMAUX
Clg Picasso - ECHIROLLES
Clg Jacques Prévert - LES ARCS SUR ARGENS
Clg E. Coutarel - ISTRES
Établissement pénitentiaire - MARSEILLE 11
Lyc Prof. les Alpilles - MIRAMAS
Clg - EYGUIERES
Clg les Noirettes - VAUX-EN-VELIN
Clg F. Mistral - PORT DE BOUC
Clg les Garrigues - ROGNES
AMIENS
0801533g
0801864S
0020090M
0601193W
0801373H
0020048S
0020088K
F4
F5
F5
F4
F5
F5
F5
ADLP
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
AMIENS
AMIENS
Lyc Prof. Desnos - CREPY EN VALOIS
Clg Gambetta - LYS LEZ LANNOY
Clg Froelicher - SISSONNE
Clg Jehan le Fréron - CREVECOEUR LE GRAND
Clg Marquenterre - RUE
Clg Lamartine - SOISSONS
Clg Pierre Sandras - ANIZY LE CHATEAU
BESANÇON
0251556F
0900004R
0391092A
0390961H
0900009W
0700009E
0390021L
0700045U
0700024W
0251129S
0390798F
0900014B
0700785Y
0700786Z
F4
F4
F5
F2
F4
F3
F4
F3
F0
F4
F4
F0
F3
F5
PACG
ADLY
PACG
ADCG
ADLP
ADLY
ADCG
ADCG
PACG
ADLY
PACG
ADCG
ADCG
ADCG
BESANÇON
BESANÇON
Clg Louis Bouvier - ST LAURENT EN GRANDVAUX
Lyc Montaigne - MULHOUSE
Clg Ampère - OYONNAX
Clg R. de Lisle - LONS LE SAUNIER
Lyc Prof. Denis Diderot - BAVILLIERS
Lyc. E. Faure - MORTEAU
Clg Jules Grévy - POLIGNY
Clg Rosset - SAINT CLAUDE
Clg Duplessis Deville - FAUCOGNEY ET LA MER
Lyc Prof. Fernand Léger - AUDINCOURT
Clg J. Cluzel - MONTMARAULT
Clg Brossolette - MONTBELIARD
Clg Boulloche - BART
Clg Montmiroir - MAICHE
BORDEAUX
0332724G
0331890A
F3
F4
ADLY
ADCG
BORDEAUX
BORDEAUX
Lyc Maine de Biran - BERGERAC
Clg Camille Claudel - LATRESNE
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
99
MUTATIONS 2010 ▼ ADJOINTS
CAEN
ANGLET - Lyc DU BATIMENT
BAYONNE - Lyc Louis de Foix
BERGERAC - Clg Henri IV
BIARRITZ - Lyc HÔTELIER
BLANQUEFORT - Lyc Jean Monnet
BORDEAUX - Clg ALiénor d’Aquitaine
BORDEAUX - Lyc Brémontier
BORDEAUX - Lyc Montesquieu
BORDEAUX - Lyc Prof des Menuts
BORDEAUX - Lyc François Mauriac
BORDEAUX - Clg Edouard Vaillant
CREON - Clg François Mitterrand
DAX - Clg L. Dussarrat
DAX - Lyc de Borda
EYSINES - Clg Camus
GUJAN MESTRAS - Clg Chante Cigale
GUJAN MESTRAS - Lyc de la Mer
HASPARREN - Clg Elhuyar
HENDAYE - Lyc Prof
LATRESNE - Clg Camille Claudel
LIBOURNE - Clg M. Duras
LIBOURNE - Clg Les Dagueys
LIBOURNE - Lyc Max Linder
LIBOURNE - Lyc Max Linder
LORMONT - Clg Montaigne
MARMANDE - Clg Cité scolaire
MERIGNAC - Lyc Prof M. Dassault
MERIGNAC - Lyc Daguin
ORTHEZ - Lyc Prof, Molière
PARENTIS EN BORN - Lyc Saint Exupéry
PAU - Clg D’Albret
PAU - Lyc Saint Cricq
PERIGUEUX - Lyc A. Claveille
PESSAC - Lyc Pape Clément
SARLAT LA CANEDA - Clg La Boétie
ST JEAN DE LUZ - Lyc Prof. Ramiro Arrue
TALENCE - Clg Victor Louis
TALENCE - Lyc V. Louis
TALENCE - Lyc Alfred Kastler
VILLENAVE D’ORNON - Clg Chambery
VILLENEUVE SUR LOT - Lyc Georges Leygues
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
5
4
2
3
2
3
4
4
2
4
3
4
3
5
2
4
3
2
2
4
4
3
5
5
3
3
3
5
2
2
3
5
4
4
4
2
3
5
4
3
4
OUCHATAR Lahcen
MARCOLLET Christophe
PERNEZ Joëlle
CASSAGNEAU Isabelle
BROUTIN Valérie
GUILLOTTEAU Benedicte
GONZALEZ José
PANTEIX MORGES Muriel
CAMPETTO Pascal
TESSIER Florence
MARMIESSE Yannick
ABALEA Joëlle
BRUNEAU Claire
MARIE Christophe
ALAVOINE Philippe
DOR Elisabeth
MAUVIOT Mireille
SCHERTZ Pierre
FLANDRIN Bernard
ESCUER Gilles
FLOREAN Sandrine
CLÉMENT Chantal
BONNAN Dominique
SEYRAL Véronique
LABASTE Nadine
SCANTAMBURLO Sylvie
BLONDY François
ALLEMAND Stéphane
HOUDELETTE Danièle
VERGNAC Thierry
PONSOLLE Christian
VERDIER Pascal
TAULU Christophe
LASSALLE Christian
BOUZIGNAC Laurent
ROGET Philippe
TRUCHON VIDAL Valérie
ROCHE Philippe
BUNEL Xavier
ROUBICHOU Jean
BOUDIE Valérie
CAEN
ARGENCES - Clg Jean Castel
CAEN 3 - Lyc Fresnel
CHERBOURG - Lyc Tocqueville
COUTANCES - Lyc Lebrun
EQUEURDREVILLE HAINNEVILLE - Lyc Prof. Doucet
GRANVILLE - Clg André Malraux
GRANVILLE - Lyc Morandière
HEROUVILLE ST CLAIR - Lyc Rabelais
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
2
4
4
4
4
4
4
2
CAEN
LAIGNEL Michèle
GUEGUENIAT Franck
DESPRINGRE Christine
BRASSELET Étienne
PAUMIER Hélène
PASQUIER François
SIMON - SIROU Dominique
MARREC Monique
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
4
5
4
5
4
3
4
3
CLERMONT-FERRAND
CLERMONT-FERRAND
AUBIERE - Clg Joliot Curie
AURILLAC - Lyc Jean Monnet
CLERMONT-FERRAND - Lyc Blaise Pascal
CLERMONT-FERRAND - Lyc Jeanne d’Arc
CLERMONT-FERRAND - Lyc Apollinaire
COURNON D’AUVERGNE - Lyc René Descartes
MONTLUCON - Clg Soulier
MONTLUCON - Clg Jules Ferry
THIERS - Lyc Jean Zay
CORSE
100
CORSE
AJACCIO - Lyc Laetitia Bonaparte • C 5
AJACCIO - Clg les Padules • C 3
PORTO VECCHIO - Lyc Polyvalent • C 2
CLERMONT-FERRAND
SEOANE Jean-François
BOUILLIN Laurent
LEROY Catherine Maud
VANNIER Nathalie
MATHON Thierry
BOUDRIOT Brigitte
RIFFART Véronique
BUISSON Claude
CHABAUD Sylvie
CORSE
ALBERTINI Pierre
LECA Malvina
MATTEI-GOVI Andres
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADLP
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADLP
ADLY
ADLP
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ADLP
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
CAEN
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADLP
ADCG
ADLY
ADLY
CLERMONT-FERRAND
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
CORSE
ADLY
ADCG
ADLY
ADJOINTS
▼ MUTATIONS 2010
0640001D
0640011P
0240004Z
0641823J
0332745E
0332768E
0330029C
0330022V
0330033G
0330027A
0332082J
0332283C
0400729A
0400007R
0332084L
0331759H
0332870R
0641393S
0640028H
0331620G
0333213N
0330091V
0330088S
0330088S
0331895F
0470733S
0331668J
0331760J
0640080P
0400046H
0640227Z
0640057P
0240026Y
0332722E
0240121B
0640066Z
0332195G
0330126H
0330135T
0332246M
0470038L
F5
F4
F5
F4
F5
F4
F5
F3
F5
F4
F4
F4
F4
F4
F4
F4
F4
F4
F4
F4
F5
F5
F4
F4
F5
F5
F6
F4
F3
F6
F4
F5
F5
F4
F5
F6
F4
F4
F4
ADLY
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
CAEN
0140072C
0140014P
0500017X
0500026G
0500032N
0500039W
0500036T
0142132S
F5
F0
F5
F6
F3
F5
F6
F5
PACG
ADCG
ADLY
ADLP
PACG
ADCG
ADLY
ADCG
CLERMONT-FERRAND
0631451K
F4
0150006A
F5
0630018C
F4
0630019D
F4
0630020E
F5
0631861F
F5
0030091H
F4
0030758H
F5
0630069H
F5
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADLP
ADCG
ADLY
CLERMONT-FERRAND
CLERMONT-FERRAND
Clg Trémonteix - CLERMONT-FERRAND
Lyc Jean Mermoz - AURILLAC
Clg Jeanne d’Arc - CLERMONT-FERRAND
Clg Baudelaire - CLERMONT-FERRAND
Lyc Hôtelier - CHAMALIERES
Clg le Stade - COURNON D’AUVERGNE
Lyc Prof Jean Monnet - YZEURE
Clg Soulier - MONTLUCON
Lyc Montdory - Cité Pontel - THIERS
CORSE
6200002H
6200084X
6200063Z
ADCG
ADCG
ADCG
CORSE
CORSE
Clg Padule - AJACCIO
Clg Rostand - SAINT CHAMOND
Clg Jean Moulin - ST MICHEL SUR ORGE
F4
F4
F4
Lyc Bellevue - LE MANS
Clg Jules Vallès - LE HAVRE
Lyc V. Louis - TALENCE
Clg Lapierre - LORMONT
Clg Jean Monnet - COULOGNE
Clg Ferdinand Sarrien - BOURBON LANCY
Clg Cassignol - BORDEAUX
Clg Victor Louis - TALENCE
Lyc Prof des Menuts - BORDEAUX
Clg Bertran de Born - PERIGUEUX
Clg R. Barrière - SAUVETERRE DE GUYENNE
Lyc Prof Auguste Escoffier - ERAGNY SUR OISE
- BORDEAUX
Clg Pays d’Orthe - PEYREHORADE
Clg Elhuyar - HASPARREN
Clg Girant de Borneil - EXCIDEUIL
Clg Pont de la Maye - VILLENAVE D’ORNON
COLLEGE - LABENNE
Clg Thomas Mann - PARIS
Clg Léo Drouyn - VERAC
Clg Hergé - GONDECOURT
Clg Georges Politzer - EVREUX
Lyc Max Linder - LIBOURNE
Clg Georges Brassens - PODENSAC
Clg Elsa Triolet - LE MEE SUR SEINE
Clg Damira Asperti - PENNE D’AGENAIS
Lyc Prof Anatole de Monzie - BAZAS
Clg Montaigne - LORMONT
Clg Pecaut - SALIES DE BEARN
Clg L. Dussarrat - DAX
Clg Clermont - PAU
Clg D’Albret - PAU
Clg Victor Hugo - TULLE
Lyc Prof. Ramiro Arrue - ST JEAN DE LUZ
Clg La Boétie - SARLAT LA CANEDA
Clg Fontaine de Monjous - GRADIGNAN
Lyc de Presles - CUSSET
Clg Claude Masse - AMBARES ET LAGRAVE
Clg ALiénor d’Aquitaine - BORDEAUX
Lyc Rabelais - CHINON
Clg Kléber Thoueilles - MONSEMPRON LIBOS
CAEN
CAEN
Clg Villey Desmeserets - CAEN
Lyc Jacques Prévert - PONT AUDEMER
Lyc Prof. V. Lépine - CAEN
Clg Jean Follain - CANISY
Clg Jules Verne - ST HILAIRE DU HARCOUET
Lyc Gustave Eiffel - RUEIL MALMAISON
Clg Groupe Lemière - CAEN
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
101
MUTATIONS 2010 ▼ ADJOINTS
CRÉTEIL
DIJON
CRÉTEIL
BONDY - Lyc Renoir
BUSSY SAINT GEORGES - Clg Anne Frank
BUSSY ST GEORGES - Lyc Martin Luther King
CHELLES - Lyc Prof. L. Lumière
CHENNEVIERES/MARNE - Clg Molière
CRÉTEIL - Lyc Saint Exupéry
CRÉTEIL - Lyc Saint Exupéry
EPINAY SUR SEINE - Lyc Prof. L. Michel
FRESNES - Lyc Mistral
LA VARENNE ST HILAIRE - Lyc Condorcet
LE KREMLIN BICETRE - Lyc Brossolette
LE KREMLIN BICETRE - Lyc D. Milhaud
L’ILE SAINT-DENIS - Clg Alfred Sisley
MEAUX - Lyc Moissan
MELUN - Lyc Léonard de Vinci
MOISSY CRAMAYEL - Lyc Mare Carrée
MORMANT - Clg Nicolas Fouquet
NOGENT SUR MARNE - Lyc Branly
NOISY LE GRAND - Lyc Evariste Galois
OZOIR LA FERRIERE - Clg Gérard Philipe
PANTIN - Lyc Lucie Aubrac - Félix Faure
SAINT-DENIS - Lyc Paul Eluard
SAINT OUEN - Lyc A. Blanqui
SOURDUN - Lyc Clg d’État
ST MAUR DES FOSSES - Lyc F. Mansart
THIAIS - Clg Paul Klée
TORCY - Lyc Arche Guedon
VAUX LE PENIL - Lyc Simone Signoret
VINCENNES - Clg Hector Berlioz
VINCENNES - Clg Saint Exupéry
VITRY SUR SEINE - Lyc Adolphe Chérioux
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
5
2
4
4
3
4
4
2
4
3
2
4
3
4
5
4
2
3
4
2
2
5
4
5
3
3
2
4
1
2
4
CRÉTEIL
SOILLEUX Mathilde
SUC Marie Christine
MACHET Marie Anne
ROGER Brigitte
BOUMEHDI Jean Benoît
FAUQUEMBERG Agnès
TABOURET Fabrice
RIBERE Jean Louis
MAATOUK Hassan
ROUFFO Cristiana
ALLEGRA Jean Luc
ORDONEZ Pierre
GOBERT Agnès
CUVILLIER Hervé
JUSTEAU Alain
DEROCHE Anelia
TYBIN Cécile
MARNIER-FABBRI Catherine
FANJUL Sylvane
BESSIERE Chantal
LANGLOIS Marie Hélène
GAUTHIER Frédéric
ZERBIB Carole
LOURS Stéphane
REYNIER Véronique
BRIAND Marie Pierre
JALLERAT Alain
COTE Jean François
ROMEO Chantal
TANCZYK Vanessa
MERLIN Myriam
CRÉTEIL
ADLY
ADLY
ADCG
ADLP
ADCG
ADLY
ADLY
ADLP
ADLY
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
DIJON
AUXERRE - Clg Albert Camus
BROCHON - Lyc Liégard
CHALON SUR SAONE - Lyc Niepce
CHALON SUR SAONE - Lyc H. de Chardonnet
DIJON - Clg Montchapet
DIJON - Lyc Les Marcs d’Or
MACON - Lyc René Cassin
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
3
3
4
3
2
3
4
DIJON
FRIMOUR Christine
FAUVERNIER David
MAZUE BONIN Sylvie
JAILLET Laurent
DOUILLET Frédéric
CASCAN Karine
MUGNIERY Sophie
DIJON
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
5
4
3
3
3
2
5
4
5
3
3
4
3
3
4
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
5
3
3
4
3
4
2
GRENOBLE
GRENOBLE
ANNECY - Lyc Gabriel Faure
ANNEMASSE - Lyc Jean Monnet
ECHIROLLES - Clg Picasso
GRENOBLE - Lyc Prof. J. Jaurès
GRENOBLE - Lyc Prof. Guynemer
GRENOBLE - Cité scolaire internationale
GRENOBLE - Lyc Champollion
MEYLAN - Lyc Grésivaudan
PASSY - Lyc du Mont Blanc
PONTCHARRA - Lyc Pierre du Terrail
PORTES LES VALENCES - Clg Jean Macé
RIVES SUR FURE - Clg Desnos
ST JULIEN EN GENEVOIS - Lyc Mme de Staël
THONON LES BAINS - Lyc Savoie Leman
THONON LES BAINS - Clg Champagne
GUADELOUPE
102
GUADELOUPE
BAIE MAHAULT - Lyc Coëffin
BASSE TERRE - Lyc Rivière des Pères
BOUILLANTE - Clg Fontaines bouillantes
LE GOSIER - Clg Bambuck
LE GOSIER - Lyc Hotellerie et du Tourisme
POINTE A PITRE - Clg Front de mer
POINTE NOIRE - Clg Courbaril
GRENOBLE
BERLAND Chantal
MILANOWSKI Philippe
OLIVIER Miriam
PALOMARES Anne Marie
GOJON Éric
VIAL Hélène
CLOSSE Marie Ange
LAUNAY Véronique
CHIAPPA Dany
VERNET Lionel
BONNET Nathalie
ZUSSY Norbert
VIGATO Christine
BEAUVAIS Cédric
BLANJOIE Patrick
GUADELOUPE
MARTIAS DORVILLE Suzie
NESTAR Jocelyne
NUISSIER Marie-France
NEMORIN Claudette
NICOLAS Max
VERGER Pierrot
ROLLE Stéphanie
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
GRENOBLE
ADLY
ADLY
ADCG
ADLP
ADLP
ADLY
ADLY
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
GUADELOUPE
ADLY
ADLP
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADJOINTS
▼ MUTATIONS 2010
CRÉTEIL
0930118Y
0772413E
0772292Y
0771171E
0941348E
0940114N
0940114N
0931735F
0941301D
0940122X
0941975L
0941474S
0931765N
0770930T
0770934X
0772296C
0771620T
0940117S
0932047V
0771334G
0932117W
0930125F
0930126G
0772737G
0940585A
0940575P
0772340A
0772310T
0941598b
0940793b
0941294w
F4
F4
F5
F5
F4
F5
F5
F0
F4
F4
F4
F5
F4
F5
F0
F5
F4
F5
F4
F5
F0
F5
F4
F0
F5
F4
F3
F0
F5
F4
F4
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADLP
ADLP
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
ADLY
ADLP
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADCG
PRLP
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
PACG
PACG
ADCG
ADCG
ADCG
CRÉTEIL
CRÉTEIL
Clg Politzer - LA COURNEUVE
Clg Anne Frank - BUSSY SAINT GEORGES
Clg Henri IV - MEAUX
Clg Les Prunais - VILLIERS SUR MARNE
Lyc Georges Brassens - VILLEPINTE
Clg Guillaume Budé - YERRES
Lyc Prof. A. Briand - LE BLANC-MESNIL
Lyc Prof. L. Michel - EPINAY SUR SEINE
Clg Honoré de Balzac - NEUILLY SUR MARNE
Clg Descartes - LE BLANC MESNIL
Clg du montois - DONNEMARIE DONTILLY
Clg September - ARCUEIL
Lyc Prof. C. Nicolas Ledoux - LES PAVILLONS SS BOIS
Lyc Jules Ferry - COULOMMIERS
Lyc Prof. Carême - SAVIGNY LE TEMPLE
Lyc Tour des Dames - ROZAY EN BRIE
Lyc Thibault Champagne - PROVINS
Clg Pissarro - SAINT MAUR DES FOSSES
Lyc Evariste Galois - NOISY LE GRAND
Clg Le Segrais - LOGNES
Lyc Prof. A. Briand - LE BLANC MESNIL
Clg ZU Diderot - AUBERVILLIERS
Clg Jean Vilar - VILLETANEUSE
Lyc Clg d’État - SOURDUN
Clg Le Parc - ST MAUR DES FOSSES
Clg Albert Camus - THIAIS
Clg Paul Langevin - DRANCY
Clg Denecourt - BOIS LE ROI
Clg Elsa Triolet - SAINT-DENIS
Clg Louis Blanc - SAINT MAUR DES FOSSES
Clg Hubert Robert - MEREVILLE
DIJON
0890090p
0210012z
0710012c
0711422k
0211526v
0211986v
0710048s
F4
F6
F4
F4
F4
F3
F4
ADCG
ADCG
ADLP
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
DIJON
DIJON
Clg Paul Bert - AUXERRE
Clg du Vallon - AUTUN
Lyc Prof. T. Dumorey - CHALON SUR SAONE
Lyc Romain Rolland - CLAMECY
Clg Dorgelès - LONGVIC
Clg Paul Fort - IS SUR TILLE
Clg Les Courlis - NEVERS
GRENOBLE
0740005d
0741476c
0382044R
0380037j
0380036h
0383242t
0380027y
0382863f
0740027c
0382270l
0260021g
0382266g
0740037n
0740047z
0741341F
F0
F4
F4
F0
F4
F4
F0
F4
F5
F0
F4
F4
F4
F4
F4
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
PACG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
GUADELOUPE
9711032v
9710884J
9710026B
9710039R
9711066G
9710686U
9710029E
F4
F3
F4
F4
F0
F4
F0
ADLY
ADLP
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADCG
GRENOBLE
GRENOBLE
Clg Les Aravis - THONES
Clg Jean Daste - SAINT ETIENNE 2
Clg Lionel Terray - MEYLAN
Clg Chartreuse - SAINT MARTIN LE VINOUX
Clg Fernand Léger - ST MARTIN D’HERES
Lyc Lesdiguières - GRENOBLE
Lyc Porte de l’Oisans - VIZILLE
Clg Le Clergeon - RUMILLY
Clg Pierre Dubois - SEYSSINET PARISET
Clg Condorcet - TULLINS
Clg Langevin - ANNEMASSE
Clg Jean Jacques Rousseau - THONON LES BAINS
Lyc Prof. Vercingetorix - CLERMONT FERRAND
GUADELOUPE
GUADELOUPE
Lyc Baimbridge - ABYMES
Lyc Prof. - MAZAMET
Clg Maurice Ravel - MONTFORT L’AMAURY
Lyc Rivière des Pères - BASSE TERRE
Clg Courbaril - POINTE NOIRE
Clg Léon Blum - ALFORTVILLE
Clg Larguier - LA GRAND COMBE
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
103
MUTATIONS 2010 ▼ ADJOINTS
PORT LOUIS - Lyc Nord Grande Terre • C 2
STE ANNE - Clg Olympe Rame Decorbin • C 2
TROIS RIVIERES - Clg Les roches gravées • C 4
GUYANE
GUYANE
CAYENNE - Lyc F. EBOUE
CAYENNE - Lyc F. EBOUE
KOUROU - Lyc Gaston Monnerville
SAINT LAURENT DU MARONI - Lyc Saint Laurent II
•
•
•
•
C
C
C
C
4
4
4
3
LA RÉUNION
LA RÉUNION
BOIS DE NEFLES ST PAUL - Clg Jules Solesse
LE PORT - Clg Titan
LE PORT - Lyc Prof. L. de Lepervanche
LE PORT - Lyc Prof. L. de Lepervanche
LE PORT - Clg E. Albius
LE TAMPON - Clg
LE TAMPON - Clg les Trois Mares
LE TAMPON - Lyc Boisjoly Potier
PITON SAINTLEU - Lyc Stella
SAINT ANDRÉ - Lyc Sarda Garriga
SAINT ANDRÉ - Clg Mille Roches
SAINT BENOÎT - Lyc Admiral Bouvet
SAINT BENOÎT - Lyc Bras Fusil
SAINT-DENIS - Lyc Lislet Geoffroy
SAINT PAUL - Lyc hôtelier la Renaissance
SAINT PIERRE - Clg Les Tamarins
SAINT PIERRE - Lyc Prof
SAINTE CLOTILDE - Lyc Prof. J. de Rontaunay
SAINTE CLOTILDE - Clg Les Alizés
SAINTE MARIE - Clg Beauséjour
SAINTE ROSE - Clg PITON STE ROSE
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
3
4
4
4
4
4
4
3
4
4
4
3
4
4
2
4
4
4
3
3
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
2
3
4
4
4
5
5
3
4
5
3
4
2
4
3
5
2
3
5
3
3
5
4
3
4
1
3
2
3
4
3
4
5
3
LILLE
104
LILLE
ARRAS - Clg Mitterrand
AUBIGNY EN ARTOIS - Clg J. Monnet
AUCHEL - Clg Sévigné
AVESNES SUR HELPE - Lyc Jessé de Forest
BETHUNE - Clg George Sand
BETHUNE - Lyc L. Blaringhem
BRUAY LA BUISSIERE - Lyc Carnot
CAMBRAI - Lyc P. Duez
CYSOING - Clg Paul Eluard
DOUAI - Lyc Labbé
DOUAI - Lyc Châtelet
FOUQUIERES LES LENS - Clg Émile Zola
GONDECOURT - Lyc M. de Flandre
HALLUIN - Lyc Prof. Saint Exupéry
HAUBOURDIN - Lyc Beau Pré
HOUDAIN - Clg Jacques Prévert
LA MADELEINE - Lyc Valentine Labbé
LE CATEAU CAMBRESIS - Lyc Camille Desmoulins
LENS - Lyc Prof. A. Béhal
LIEVIN - Lyc Henri Darras
LILLE - Clg Carnot
LILLE - Clg Boris Vian
LILLE - Lyc Faidherbe
LILLE - Lyc Montebello
LILLERS - Lyc Anatole France
LYS LEZ LANNOY - Clg Gambetta
MARQUETTE LEZ LILLE - Clg Debeyre
MONTIGNY EN GOHELLE - Clg YOuri Gagarine
PETITE FORET - Clg Pierre Gilles de Gennes
RONCHIN - Clg Anatole France
SIN LE NOBLE - Lyc Rimbaud
THUMERIES - Clg Albert Camus
VALENCIENNES - Clg Chasse Royale
VALENCIENNES - Lyc du Hainaut
VITRY EN ARTOIS - Clg Pablo Néruda
LAMI Jean-René
ADONAI Tony
LEBORGNE Jeanne
GUYANE
LANNUZEL Christine
MEVA’A Rémy
GUICHET Daniel
EDWIGE Yves
ADLY
ADCG
ADCG
GUYANE
ADLY
ADLY
ADLY
ADLY
LA RÉUNION
LA RÉUNION
SITBON Martine
ADCG
MOUNOUSSAMY Alain
ADCG
LORION Bernard
ADLP
GOKALSING Edouard
ADLP
ICHANE Jean-Luc
ADCG
COURREJOU Christophe
ADCG
HATSCH Hervé
ADCG
DE FONDAUMIERE Philippe
ADLY
BREGAND Marie Laure
ADLY
FONTAINE Jean-Francois
ADLY
COLLIN-DUFRESNE Olivier
ADCG
REGNAULD Danielle
ADLY
GAINE Lucas
ADLY
BOLA Véronique
ADLY
ROUANET-MEHOUAS Monique
ADLP
LEBRUN Jacques
ADCG
OGNARD Jean François
ADLP
NANGUET Jean-Paul
ADLP
MONDISSA Sylvie
ADCG
GUIOCHET Anne-Marie
ADCG
FEN CHONG Nathalie
ADCG
LILLE
KOBRZYNSKI Nathalie
STREIFF Laurence
LEGRAND Gilles
NIEUWJAER Jean
COULON David
DUSI Thérèse
POJDA Paul-Emmanuel
DUHEM Sandrine
DROIT Louise
LABIT Jean Michel
DELBECQUE Jean-Marc
CHOPINEAUX François
SEDE Olivier
SAUNIER Gérald
DUROYON Juliette
MARCHAND Yolande
CLOETENS Olivier
BRUYERE Fabienne
DAYON Nathalie
AUDUBERT Jean Michel
LABRYGA Jean Luc
CASTERMANT Michèle
PIENS Pierre
JACQUET Yves
BUQUET Éric
ROUSSEL Christine
DESSENNE Denis
CLAYE Françoise
THERY André
OLESZCZYNSKI Frédéric
PAMART Sylvain
LEISTEL Pierre
LEFEBVRE Nathalie
CORNETTE Valérie
DHALLEINE Tony
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
LILLE
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADLP
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADLP
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADJOINTS
9711082Z
9710687V
9710707S
F0
F3
ADCG
ADCG
ADLY
GUYANE
9730001N
9730001n
9730108E
9730371R
F2
F2
F5
-
ADCG
PACG
ADLY
ADLP
LA RÉUNION
9740093H
9741045T
9740552G
9740552G
9740548C
9740070H
9740652R
9741087N
9741052A
9740043D
9740598G
9740471U
9741233X
9740054R
9740738J
9740576H
9740575G
9740082W
9740618D
9741323V
9740044E
F4
F4
F0
F0
F5
F4
F5
F0
F5
F5
F4
F0
F4
F4
F5
F0
F5
F0
F4
F4
F3
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
PACG
ADCG
PRLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
LILLE
0622864B
0620016F
0620021L
0590018Z
0622947S
0620040G
0620056Z
0590034S
0590057S
0590065A
0590063Y
0622098U
0590086Y
0592850C
0590093F
0622871J
0590122M
0590042a
0620110H
0620113L
0593168Y
0593235W
0590119J
0595867G
0620120U
0593240B
0593474F
0622423X
0590007M
0594865T
0595885B
0590211J
0593680E
0590223X
0622084D
F4
F5
F4
F5
F4
F5
F4
F5
F5
F5
F4
F5
F0
F5
F5
F0
F5
F5
F4
F5
F4
F0
F5
F4
F4
F4
F5
F5
F5
F3
F5
F5
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
▼ MUTATIONS 2010
Clg Le Saussay - BALLANCOURT/ESSONNE
Clg Louis Pasteur - SAINT LO
Lyc JP Timbaud - BRETIGNY SUR ORGE
GUYANE
GUYANE
Clg Constant Chlore - ST GEORGES DE L’OYAPOCK
Clg Schweitzer - NEUFCHATEL EN BRAY
Lyc Jean Moulin - THOUARS
Lyc Hotellerie et du Tourisme - LE GOSIER
LA RÉUNION
LA RÉUNION
Clg Dulin - AIGREFEUILLE D’AUNIS
Clg Manet - MARSEILLE
Clg Jules Solesse - BOIS DE NEFLES ST PAUL
Clg Mille Roches - SAINT ANDRÉ
Clg H. Rouvière - LE BLEYMARD
Clg Maréchal Foch - ARREAU
Lyc de Vincendo - SAINT JOSEPH
Lyc des Iles Wallis et Futuna - MATA UTU
Lyc Joseph Savina - TREGUIER
Clg PITON STE ROSE - SAINTE ROSE
Clg Victor Hugo - SARCELLES
Clg Les Tamarins - SAINT PIERRE
Clg Toulouse Lautrec - LANGON
Clg Mal de Mac Mahon - WOERTH
Clg Chaloupe - SAINT LEU
Clg La Colinière - NANTES 3
Lyc François Villon - LES MUREAUX
Clg Contrepas - MARSILLARGUES
Clg Auguste Renoir - CHATOU
Lyc Bras Fusil - SAINT BENOÎT
Clg Albert Camus - GARGENVILLE
LILLE
LILLE
Clg Jacques Brel - FRUGES
Lyc Prof - BAPAUME
Clg Émile Zola - MARLES LES MINES
Clg Lucie Aubrac - TOURCOING
Clg E. de Nassau - SEDAN
Clg Montaigne - POIX DU NORD
Clg Jacques Prévert - HOUDAIN
Clg Pierre Gilles de Gennes - PETITE FORET
Clg Château double - AIX EN PROVENCE
Clg Debeyre - MARQUETTE LEZ LILLE
Lyc Lavoisier - AUCHEL
Clg Brossolette - NOYELLES SOUS LENS
Clg Boris Vian - LILLE
Clg Condorcet - RIBEMONT
Clg Paul Eluard - BEUVRAGES
Clg Romain Rolland - HERSIN COUPIGNY
Clg Carlin Legrand - BAPAUME
Clg Turgot - DENAIN
Clg Henri Matisse - OSTRICOURT
Clg Mitterrand - ARRAS
Clg Paul Duez - LEFOREST
Clg Jean Zay - LOMME
Lyc Louis Davier - JOIGNY
Clg Carnot - LILLE
Clg René Cassin - LILLERS
Clg A. Debeyre - LOOS
Clg Anatole France - RONCHIN
Clg Émile Zola - FOUQUIERES LES LENS
Lyc de la Côte d’Albâtre - SAINT VALERY EN CAUX
Lyc Jean Rostand - ROUBAIX 1
Clg Gérard Philipe - HENIN BEAUMONT
Clg René Descartes - TREMBLAY
Clg Jean Monnet - CAUDRY
Lyc Prof. L. de Vinci - TRITH SAINT LEGER
Clg Pablo Néruda - VITRY EN ARTOIS
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
105
MUTATIONS 2010 ▼ ADJOINTS
LIMOGES
LYON
LIMOGES
LIMOGES - Clg Ronsard • C 3
TULLE - Clg Victor Hugo • C 3
LYON
AMBERIEU EN BUGEY - Lyc Prof. Bérard
BELLEVILLE - Clg Émile Zola
BELLEVILLE SUR SAONE - Lyc Aiguerande
BEYNOST - Clg Louis Amstrong
BOURG EN BRESSE - Lyc Lalande
CALUIRE ET CUIRE - Clg Lassagne
CHARBONNIERES - Lyc Blaise Pascal
CHARLIEU - Clg Servet
LYON - Lyc Prof. J. Lurçat
LYON - Lyc Prof. Labé
LYON - Clg Professeur d’Argent
LYON 01 - Lyc Prof
LYON 02 - Lyc Récamier
MABLY - Clg Louis Aragon
SAINT CHAMOND - Lyc CL Lebois
SAINT ETIENNE 1 - Lyc Prof. Étienne Mimard
SAINT ETIENNE 2 - Lyc D’Urfe
SAINT ROMAIN LE PUY - Clg Léonard de Vinci
THOISSEY - Clg Bel Air
VENISSIEUX - Clg Paul Eluard
VILLEURBANNE - Lyc Brossolette
VILLEURBANNE - Lyc Frédéric Fays
MARTINIQUE
BASSE POINTE - Clg de Basse Pointe
DUCOS - Lyc Ducos
DUCOS - Lyc Ducos
FORT DE FRANCE - Lyc Bellevue
FORT DE FRANCE - Lyc Prof Pointe des Nègres
LA TRINITE - Lyc Frantz Fanon
LA TRINITE - Clg Beauséjour
LE LAMENTIN - Lyc Acajou II
LE LORRAIN - Clg Hubert Nero
LE MARIN - Lyc Montgérald
LE ROBERT - Clg Paul Symphor
RIVIERE SALEE - Lyc Joseph Zobel
SAINTE MARIE - Clg Joseph Lagrosillière
SAINTE MARIE - Clg Emmanuel Saldes
LYON
ADLP
ADCG
ADLY
ADCG
ADLY
ADCG
ADLY
ADCG
ADLY
ADLP
ADCG
ADLP
ADLY
ADCG
ADLY
ADLP
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
4
4
2
4
4
4
3
3
2
4
3
3
3
4
1
5
3
3
4
4
3
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
3
3
3
5
4
5
3
4
3
3
3
4
3
3
MARTINIQUE
MARTINIQUE
COMBES Didier
ADCG
PALIN Clémence
ADLY
DARTIAILH Franck
ADLY
MONTLOUIS FELICITE Dominique
ADLY
NISAS Rapha‘l
ADLP
CATAN-MARTINON Yolène
ADCG
CADET MARTHE Rose Hélène
ADCG
DEGRAS Joël
ADLY
MARLIN Marie-Josèphe
ADCG
ANDRÉ Marie Hélène
ADLY
MICHEL Jean François
ADCG
MOUNOUCHY Marie France
ADLY
THIERY Nathalie
ADCG
MARIE JEANNE Philippe
ADCG
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
2
5
3
4
3
3
4
3
3
5
3
2
0
4
3
3
2
5
5
5
5
2
3
2
MONTPELLIER
MONTE Valérie
KHEMICI Laurence
BELKAID Nacéra
SIBILLE Sebastien
ZAROUKIAN Mathieu
TODO Dominique
DAUFES Catherine
PARRA VILLANOVA Simone
BOUILLERE Frédéric
COULON Marie
RIOU Gilles
THEVENON Christiane
PENSO Éric
GARRIGUE Patrick
BELLIER Maud
PLANES Joël
DEPRECQ Marie Hélène
POHL Christine
REGNERY Emmanuelle
FERRANDEZ Fabrice
LEYDET-BESNIER Fabienne
RIOU Pascal
MARTI Muriel
DE MEDEIROS Natalia
CHABOT Christelle
MONTPELLIER
106
LYON
CHARLY Christophe
BROTTES Isabelle
FELGEROLLES Hervé
GIRMA Renaud
GATEAU Martine
ALEXANDRE Annick
TAILLANDIER Éric
COPPERE Michelle
ANTETOMASO Antoine
TREYNET Bernard
PONS Valérie
GROS Éric
BRIDAI Carima
BOUINEAU Dominique
THINARD Christine
DUPUY Sandrine
REDONDO Anna-Maria
RADOSTA Anna
ROTHUREAU Elisabeth
SIMON Robert
KOZOLE Bruno
BARDET Bernard
LIMOGES
ADCG
ADCG
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
MARTINIQUE
MONTPELLIER
AGDE - Clg René Cassin
ALES - Clg Jean Racine
ALES - Cité scolaire J Baptiste Dumas
BEDARIEUX - Lyc Prof Fernand Léger
BEZIERS - Lyc Prof. Jean Moulin
BRAM - Clg Saint Exupéry
BRIGNON - Clg de la Gardonnenque
CABESTANY - Clg P. Casals
CARCASSONNE - Lyc Prof. Charles Cros
MAUGUIO - Clg Etang de l’Or
MILHAUD - Lyc G. de Gaulle Anthonioz
MONTPELLIER - Clg Marcel Pagnol
MONTPELLIER - Clg Jeu de Mail
MONTPELLIER - Internat d’Excellence
NARBONNE - Lyc Docteur Lacroix
NIMES - Clg Jean Rostand
NIMES - Clg Mont Duplan
NIMES 1 - Clg Bigot
NIMES 2 - Lyc Dhuoda
NIMES 2 - Lyc Dhuoda
PERPIGNAN - Lyc A. Maillol
PERPIGNAN - Lyc A. Maillol
SAINT ANDRÉ - Clg Pierre Mendès France
SAINT CYPRIEN - Clg Olibo
SERVIAN - Clg A. Crouzet
LIMOGES
AUCLAIR Anne
FAURE Valérie
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
MONTPELLIER
ADCG
ADCG
ADLY
ADLP
ADLP
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADJOINTS
▼ MUTATIONS 2010
LIMOGES
0870729V
0190613N
F4
F4
ADCG
ADLP
LIMOGES
LIMOGES
Clg RABELAIS - NIORT
Lyc Prof des Métiers de l’habitat - VITRE
LYON
0010001W
0690007H
0693734J
0011360Y
0010013J
0691728D
0693518z
0421572f
0690045Z
0690046A
0690053H
0690043X
0690032K
0421852K
0420040R
0420079H
0420042T
0422136U
0010042R
0691730F
0690132U
0690103M
F5
F2
F5
F5
F5
F4
F5
F5
F5
F4
F4
F4
F4
F4
F4
F4
F4
F0
F5
F4
F5
F4
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
ADLY
ADCG
ADCG
PACG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
LYON
LYON
Clg Anne Frank - MIRIBEL
Clg Les vernes - GIVORS
Clg Émile Zola - BELLEVILLE
Clg les Battières - LYON
Clg Paul Prudhon - CLUNY
Clg Marie Laurencon - TARARE
Clg F. DOLTO - CHAPONOST
Clg Lyautey - CONTREXEVILLE
Lyc Charles Petiet - VILLENEUVE LA GARENNE
Lyc Prof. E. LABBE - OULLINS
Lyc François Mansard - THIZY
Clg LES Iris - VILLEURBANNE
Clg Asa Paulini - ANSE
Clg Seguin - SAINT ETIENNE
Lyc Albert Camus - FIRMINY
Clg Bois de la Rive - UNIEUX
Clg E. Richard - SAINT CHAMOND
Clg Côte Roannaise - RENAISON
Clg - CEYZERIAT
Clg Alain - SAINT FONS
Clg du Tonkin - VILLEURBANNE
Clg Plaine de l’Ain - LEYMENT
MARTINIQUE
9720472F
9720825P
9720825P
9720003W
9720005Y
9720350Y
9720351Z
9720695Y
9720445B
9720727H
9720019N
9720725F
9720006z
9720513A
F0
F4
F4
F4
F0
F4
F4
F5
F0
F0
F0
F4
F0
F0
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
MARTINIQUE
MARTINIQUE
Clg Jean Bauchez - LE BAN ST MARTIN
Clg Emmanuel Saldes - SAINTE MARIE
Clg Paul Symphor - LE ROBERT
Clg Beauséjour - LA TRINITE
Clg de Basse Pointe - BASSE POINTE
Clg Joseph Lagrosillière - SAINTE MARIE
Clg Hubert Nero - LE LORRAIN
Lyc Jean Perrin - SAINT OUEN L’AUMONE
Clg Romain Rolland - LE PLESSIS ROBINSON
Clg Henri Dunant - COLOMBES
Clg Blaise Pascal - VILLEMOISSON/ORGE
Lyc Cité Bourdelle - MONTAUBAN
Clg Jean Zay - LENS
Clg des Marchioux - PARTHENAY
MONTPELLIER
0341032m
0300949u
0300002p
0340006x
0340013e
0110676a
0301246s
0660521h
0110823K
0341368C
0301654K
0341592W
0340998A
0342266D
0110022P
0301284H
0300929X
0300024N
0300026R
0300026R
0660809W
0660809W
0660865G
0660848N
0341387Y
F4
F4
F5
F0
F4
F3
F4
F4
F4
F5
F4
F0
F4
F3
F4
F3
F4
F4
F0
F0
F4
F0
F3
ADCG
ADCG
ADLP
ADLP
ADCG
ADCG
ADLY
ADLP
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
MONTPELLIER
MONTPELLIER
Clg Triboulet - ROMANS
Clg Claudie Haignère - ROCHEFORT DU GARD
Lyc Prof. M. Curie - SAINT JEAN DU GARD
Lyc Prof. de l’Edit - ROUSSILLON
Clg Charles de Gaulle - APT
Clg Font Belle - SEGONZAC
Lyc Lucie Aubrac - BOLLENE
Lyc Molière - VILLANEUAVA DE LA CANADA
Clg Jean Jaurès - MONTREUIL
Clg Voltaire - SORGUES
Lyc Haute Auvergne - SAINT FLOUR
Clg Jules Ferry - BOGNY SUR MEUSE
Clg Marcel Pagnol - MONTPELLIER
Lyc Henri IV - BEZIERS
Lyc français de Singapour - SINGAPOUR 569928
Clg Anne Frank - SAINT JUST ST RAMBERT
Lyc Pierre Forest - MAUBEUGE
Clg Les Champs - SAINT ETIENNE
Lyc Prof Hôtelier - CHALLES LES EAUX
Clg Albert Camus - PERPIGNAN
Clg Olibo - SAINT CYPRIEN
Lyc Jean Mermoz - SAINT LOUIS
Clg Gaston Bonheur - TREBES
Clg Savigny - PROVINS
Clg Émile Cizain - MONTLUEL
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
107
MUTATIONS 2010 ▼ ADJOINTS
SETE - Lyc Paul Valéry • C 3
SOMMIERES - Clg Gaston Doumergue • C 3
UZES - Lyc Charles Gide • C 3
NANCY - METZ
NANTES
NICE
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
3
4
5
3
5
4
2
2
2
2
3
4
4
4
4
NANTES
ANGERS - Lyc E. Mounier
CHOLET - Lyc Renaudeau
DURTAL - Clg les Roches
GUERANDE - Lyc Prof Guichard
LA FERTE BERNARD - Lyc Robert Garnier
LA ROCHE SUR YON - Clg Gondoliers
LA ROCHE SUR YON - Lyc Alfred Kastler
LAVAL - Clg E. de Martonne
LE CHATEAU D’OLONNE - Clg Jean Monnet
LE MANS - Lyc Gabriel Touchard
LE MANS - Lyc Bellevue
LES HERBIERS - Clg Jean Rostand
NANTES - Lyc Camus
NANTES - Lyc Livet
NANTES 03 - Clg Rutigliano
SAINT NAZAIRE - Clg Albert Vincon
SAINT NAZAIRE - Clg J. de Neyman
VALLET - Clg Pierre Abelard
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
4
1
3
4
3
5
3
2
5
4
3
3
5
4
2
2
2
NANTES
NANTES
FOURQUIER Françoise
ADLY
DELANNEE Joël
ADLY
DIDIER Patrick
ADCG
GUILLOU Laurence
ADLP
BERTHELOT Philippe
ADLY
ESNAULT Christophe
ADCG
KOZLOWSKI Jean Claude
ADLY
BELLESSORT-LETOURNEUR Sophie
ADCG
CHATELIER Guillaume
ADCG
DELAHAYE Pierre
ADLY
LE GOURRIELLEC Sylvie
ADLY
BARRANGER Anelyse
ADCG
BROCHARD Hervé
ADLY
TIRCAZES Marc
ADLY
RICHAUD Anne
ADCG
ROBQUIN Isabelle
ADCG
DANNEQUIN David
ADCG
TROCHET Philippe
ADCG
NICE
ANTIBES - Lyc Prof. J. Dolle
ANTIBES - Lyc Léonard de Vinci
BRIGNOLES - Clg Jean Moulin
CANNES - Lyc Jules Ferry
DRAGUIGNAN - Clg Thomas
FREJUS - Lyc Prof. Galliéni
GAREOULT - Clg Guy de Maupassant
HYERES - Lyc J. Aicard
LA SEYNE SUR MER - Lyc Beaussier
LA VALETTE DU VAR - Clg Alphonse Daudet
LES ARCS SUR ARGENS - Clg Jacques Prévert
MOUGINS - Clg Les Campelières
NICE - Lyc Les Eucalyptus
NICE - Clg Jean Giono
NICE - Lyc Prof. du bâtiment
NICE - Clg Maurice Jaubert
ST CYR SUR MER - Clg
ST JEANNET - Clg les Baous
ST LAURENT DU VAR - Clg J. Pagnol
TOULON - Lyc Bonaparte
TOULON - Lyc Dumont d’Urville
TOULON - Lyc Dumont d’Urville
VILLENEUVE LOUBET - Clg Romée de Villeneuve
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
4
4
4
4
4
3
4
5
4
3
4
4
3
4
4
2
4
3
4
5
5
2
NICE
MAYEN CARRE Isabelle
SADOUN Nelly
PUCCIARELLI Alain
LANGA Véronique
SAGASPE Sandrine
BOULET Nathalie
CHALFINE Catherine
JEAN Olivier
CHEVALLIER Michèle
BUSSIERE Maurice
BARE Stéphane
PIERSON Jean-Paul
DUFOUR Charles
BONDI Dominique
MOLLION Lionel
YAQUINE Redouane
ROUGIER Nicolas
DEMIRDJIAN Michèle
DARTNELL Patrick
PARENT Marie France
RAYNAUD Guy
MEKKI Nadine
WILLM Sophie
ORLÉANS - TOURS
AMILLY - Clg Schumann • C 4
NANCY - METZ
DUFOUR André
PERRIN Jean Philippe
BERNARDY Sylvie
BARRIERE Olivier
KLEIN Christophe
RIALLOT Dominique
DARQUIE Dominique
SOL Laurence
CURE Robert
ROYER Marie Christine
FONTAN Marcel
DENHEZ Jean-Marc
SIMON-CAREL Valérie
LECLERC Pascal
HALIN Sandrine
ADLY
ADCG
ADLY
NANCY - METZ
CHARMES - Clg Maurice Barres
EPINAL - Lyc Pierre Mendes France
LONGWY - Lyc Mézières
LUNEVILLE - Clg Charles Guérin
METZ - Lyc Fabert
METZ - Lyc Prof. R. Cassin
MOULINS LES METZ - Clg Louis Armand
NANCY - Clg Jean Lamour
POMPEY - Lyc Prof. Bertrand Schwartz
REMILLY - Clg Lucien Pouge
SAINT DIE - Lyc Prof. Augustin
THIONVILLE - Lyc Boucher
THIONVILLE - Lyc Briquerie
TOUL - Clg Croix de Metz
VILLERS LES NANCY - Lyc Stanislas
ORLÉANS - TOURS
108
GHERBI Mouloud
BOUROTTE Joël
LORANT-RAZE Emmanuelle
ORLÉANS - TOURS
ROIG Jean Marie
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
NANCY - METZ
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADLP
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
ADLP
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
NICE
ADLP
ADLY
ADCG
ADLY
ADCG
ADLP
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ORLÉANS - TOURS
ADCG
ADJOINTS
0340075X
0301232B
0300046M
▼ MUTATIONS 2010
F4
F4
F4
ADCG
ADLY
-
Clg Jean Mermoz - ST LAURENT SALANQUE
Cité scolaire J Baptiste Dumas - ALES
Clg Voltaire - REMOULINS
NANCY - METZ
0881145S
0880021V
0540030P
0541329B
0570054z
0570124A
0572477H
0541327Z
0540085Z
0572013D
0880057J
0570107G
0570108H
0541565h
0542208G
F0
F0
F4
F5
F0
F4
F4
F4
F5
F4
F0
F4
F5
F4
F4
ADLY
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
NANCY - METZ
NANCY - METZ
Lyc Lapicque - EPINAL
Clg le Tertre - REMIREMONT
Clg Vauban - LONGWY
Lyc Prof E. Galle - THAON LES VOSGES
Lyc Mangin - SARREBOURG
Clg J. Maumus - BRIEY
Clg Paul Verlaine - FAULQUEMONT
Lyc Prof. P. Lapie - LUNEVILLE
Clg Victor Prouvé - LAXOU
Clg Rabelais - L’HOPITAL
Clg Haute Meurthe - FRAIZE
Clg Julie Daubie - ROMBAS
Lyc Prof Louis Geisler - RAON L’ETAPE
Clg Saint Exupéry - SAINT NICOLAS DE PORT
Clg Maurice Barres - CHARMES
NANTES
0492089E
0490054T
0490956Y
0441550W
0720017C
0850604V
0850027T
0530041G
0851220P
0720033V
0720030S
0851193K
0440288Z
0440029T
0440283U
0440350S
0441514G
0442052S
F0
F4
F5
F4
F6
F4
F5
F5
F5
F5
F4
F5
F4
F5
F4
F5
F0
F5
ADCG
PACG
ADLP
ADCG
ADLP
PACG
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
NANTES
NANTES
Clg Paul Eluard - GENNES
Clg Mendès France - SAUMUR
Lyc Prof. C. Chappe - ARNAGE
Clg Félix Landreau - ANGERS
Lyc Prof Blaise Pascal - SEGRE
Clg Sicardières - L’ILE D’YEU
Lyc Romain Rolland - GOUSSAINVILLE
Lyc Réaumur - LAVAL
Clg Gondoliers - LA ROCHE SUR YON
Clg Wilbur Wright - CHAMPAGNE
Lyc Prof. Funay-Boucher - LE MANS
Clg Olivier Messiaen - MORTAGNE SUR SEVRE
Clg Condorcet - SAINT PHILBERT DE GD LIEU
Clg Cacault - CLISSON
Clg Stendhal - NANTES
Clg René Guy Cadou - SAINT BREVIN LES PINS
Clg A. de Bretagne - ST HERBLAIN
Clg Germinal - RAISMES
NICE
0060002V
0061478Z
0830734X
0060014H
0830956N
0830960T
0831391L
0830025B
0830050D
0830182X
0830001A
0061068D
0060075Z
0060084J
0060038J
0061131X
0830038R
0061666D
0061134A
0831243A
0830053G
0830053G
0061825B
F5
F4
F4
F3
F4
F4
F4
F4
F5
F4
F4
F4
F5
F5
F3
F4
F0
F4
F4
F4
F4
F4
F4
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
PACG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ORLÉANS - TOURS
0450937Z
F5
ADCG
NICE
NICE
Clg la Rostagne - ANTIBES
Clg Les Campelières - MOUGINS
Clg André Malraux - PARON - SENS
Clg Edmond Rostand - MARSEILLE 13
Clg Gérard Philipe - COGOLIN
Lyc H. Romane - EMBRUN
Clg Vaucouleurs - MANTES LA VILLE
Clg Simone Signoret - BELFORT
Clg Lentillères - DIJON
Clg Fontaine des Ducs - CHATILLON SUR SEINE
Clg Roquecoquille - CHATEAURENARD
Clg H. Wallon - MARTIGUES
Clg St Vallier de Thiey - SAINT VALLIER DE THIEY
Clg Maurice Ravel - TOULON
Clg J. Pagnol - ST LAURENT DU VAR
Clg Gabriel Hanotaux - SAINT QUENTIN
Clg Paul Cézanne - BRIGNOLES
Clg Romée de Villeneuve - VILLENEUVE LOUBET
Clg Ludovic Bréa - ST MARTIN DU VAR
Lyc Jean Zay - AULNAY SOUS BOIS
CDDP DU VAR - TOULON
Clg Ausone - BAZAS
Clg des Chartreux - MARSEILLE
ORLÉANS - TOURS
Clg Schumann - AMILLY
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
ORLÉANS - TOURS
109
MUTATIONS 2010 ▼ ADJOINTS
AZAY LE RIDEAU - Clg Honoré de Balzac
BLOIS - Clg Begon
BLOIS - Lyc Prof. Sonia Delaunay
BOURGES - Clg Littré
BOURGES - Lyc Alain Fournier
CHALETTE SUR LOING - Lyc Prof. Château Blanc
CHARTRES - Lyc Marceau
CHARTRES - Lyc Jehan de Beauce
CHATEAUROUX - Lyc Prof. les Charmilles
FERRIERES - Clg P. A. Renoir
JOUE LES TOURS - Lyc Jean Monnet
LUISANT - Lyc Silvia Monfort
TOURS - Lyc Prof. A. Bayet
TOURS - Lyc Paul-Louis Courier
VIERZON - Lyc Vaillant
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
3
4
3
3
4
4
5
5
4
2
4
4
4
4
3
BATAILLE Denis
BOUSSIGNAC BOULET Claudine
CHARBONNIER Sophie
GUILLET Stéphane
LABONNETTE Frédéric
BLOT Thierry
QUERAT Christine
MOUNE Marianne
GUILLAUMET Isabelle
El Ayachi Jamel
PACILLY Alain
BRETONNIERE Agnès
MERILLON Fabienne
GUEYE Florence
BERTHEAU Sylvie
PARIS
PARIS - Lyc Fénelon
PARIS - Lyc Louis le Grand
PARIS - Clg Paul Bert
PARIS - Lyc Estienne
PARIS - Lyc Buffon
PARIS - Clg Utrillo
PARIS - Clg Octave Gréard
PARIS - Lyc Racine
PARIS - Clg Thomas Mann
PARIS - Lyc Gabriel Faure
PARIS - Lyc du Bâtiment
PARIS - Clg La Fontaine
PARIS - Clg Bergson
PARIS - Lyc Victor Hugo
PARIS - Lyc Louis le Grand
PARIS - Clg Georges Braque
PARIS - Lyc ENSAAMA
PARIS - Clg Camille See
PARIS - Lyc Guillaume Tirel
PARIS - Lyc La Fontaine
PARIS - Clg Condorcet
PARIS - Clg Victor Hugo
PARIS - Clg G. SAND
PARIS - Lyc Prof. G. Ferrié
PARIS - Clg Henri IV
PARIS 03 - Lyc Turgot
PARIS 12 - Lyc Arago
PARIS 16 - Lyc Janson de Sailly
PARIS 18 - Lyc Rabelais
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
5
1
3
5
3
3
4
3
3
2
4
3
2
5
2
3
3
2
4
3
2
2
2
3
4
3
5
4
PARIS
DEBOUTIERE Agnès
MARTIN Anne
LAVASTRE Annie
MERCIER Beatrice
ARDITTI Cécile
STOURM Christine
TROUCAT Christophe
JAGER Emmanuel
AURIACOMBE Florence
TUFAN Françoise
YAHI Garance
IDARECI Ghislaine
PETIT Karine
PREUD’HOMME Jean Pierre
CANTUEL Laurent
BUSSON Marie-Cécile
DUPONT Mariette
BARAILLE Monique
GRIMBERG Nicole
CABRIE Philippe
DUMAND Philippe
ANGELVY Pierre-Alain
FRAYSSE Sylvie
VIVIER Valérie
FRANZINI Véronique
LATHIERE Éric
RETAIL Michel
KCHOUK Mourad
EYMERY Pierre
POITIERS
ANGOULEME - Lyc Coulomb
ANGOULEME - Clg Michelet
BOURCEFRANC LE CHAPUS - Lyc 5ème de la mer
CHATELLERAULT - Clg René Descartes
LA ROCHELLE - Lyc Prof Doriole
LA ROCHELLE - Lyc Vieljeux
LAGORD - Clg Jean Guiton
NIORT - Clg RABELAIS
POITIERS - Lyc GUERIN
ROCHEFORT - Lyc Merleau Ponty
ROYAN - Lyc Prof de l’Atlantique
ST MAIXENT L’ECOLE - Lyc Haut Val de Sevre
SURGERES - Clg Hélène de Fonsèque
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
2
3
4
4
4
4
3
5
4
4
2
3
REIMS
CHALONS EN CHAMPAGNE - Lyc Oehmichen
CHALONS EN CHAMPAGNE - Lyc J. Talon
FISMES - Clg T DE Champagne
REIMS - Clg P Fort
REIMS - Lyc Libergier
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
4
4
3
3
5
PARIS
POITIERS
REIMS
110
POITIERS
DUPUY Corinne
DUBREUIL Damien
MARZOLF Gilles
HEBERT Pascal
HARISMENDY Dominique
LEMIRE Stéphane
GOUET Thierry
GAUTHIER Monique
ORAVEC Myriam
JOLY Jean Christophe
FONTENIT Isabelle
CAILLIER Frédéric
GANTE Philippe
REIMS
CHAPIER Nathalie
ZANGA Isabelle
DENIS Laurent
MILLIERY Benoît
LECLERE Éric
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
ADLY
ADLP
ADLY
ADLY
ADLP
ADCG
ADLY
ADLY
ADLP
ADLY
ADLY
PARIS
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADLY
POITIERS
ADLY
ADCG
ADLY
ADCG
ADLP
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADLP
ADLY
ADCG
REIMS
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADJOINTS
▼ MUTATIONS 2010
0371210P
0410003F
0410832G
0180721L
0180005H
0451442Y
0280007F
0280044W
0360011S
0450022E
0371417P
0281077u
0370040t
0370039s
0180035R
F3
F4
F4
F4
F4
F5
F4
F5
F5
F5
F5
F4
F4
F3
F4
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
PACG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
Clg Guttenberg - MALESHERBES
Clg J. Mariotti - NOUMEA
Clg les Pressigny - SELLES SUR CHER
Clg Voltaire - SAINT FLORENT SUR CHER
Lyc Jean Moulin - SAINT AMAND MONTROND
Clg Albert Camus - DREUX
Clg Jean Monnet - LA LOUPE
Clg Soutine - SAINT PREST
Lyc Prof. les Charmilles - CHATEAUROUX
Clg P. A. Renoir - FERRIERES
Clg Pablo Neruda - SAINT PIERRE DES CORPS
Clg Jules Ferry - AUNEAU
Clg Choiseul - AMBOISE
Clg Utrillo - PARIS
Lyc Alain Fournier - BOURGES
PARIS
0750660K
0750655e
0752543G
0750686N
0750693W
0751793S
0752530t
0750664p
0755000C
0750684l
0750697A
0752550P
0752555V
0750648x
0750655e
0752957G
0750612H
0752546K
0754476H
0750702F
0751791p
0752524l
0752316K
0750775k
0752526n
0750647W
0750680g
0750699C
0750688R
F5
F5
F4
F6
F5
F4
F5
F3
F5
F0
F3
F3
F4
F5
F4
F5
F3
F4
F5
F4
F2
F0
F4
F5
F4
F5
F5
F6
PACG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
PACG
ADCG
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
PARIS
PARIS
Clg Rosset - SAINT CLAUDE
Clg Henri IV - PARIS
Clg Hector Berlioz - VINCENNES
rectorat de Paris - PARIS
Lyc Chaptal - PARIS
Clg George Sand - BEAUVAIS
Clg Protestant français - BEYROUTH 1102 2110
Lyc Paul-Louis Courier - TOURS
Lyc Henri Poincaré - PALAISEAU
Lyc Adolphe Chérioux - VITRY SUR SEINE
Clg Yvonne Le Tac - PARIS
Lyc Turgot - PARIS
Lyc PM France - TUNIS 1082
Clg Gustave Flaubert - PARIS
Lyc A. Maillol - PERPIGNAN
Clg Pasteur - VILLEJUIF
Lyc ENSAAMA - PARIS
Clg Renoir - LIMOGES
Clg Georges Braque - PARIS
Lyc Victor Hugo - PARIS
Lyc Condorcet - PARIS
Lyc Anguier - EU
Clg Moulin des Prés - PARIS
Clg Charles Peguy - VIGY
Clg G. SAND - PARIS
Lyc Léonard de Vinci - PARIS
Clg Modigliani - PARIS
Lyc Arago - PARIS 12
Lyc Genevoix - MONTROUGE
POITIERS
0160004T
0160005U
0171428K
0860984C
0170031S
0170029P
0170970M
0790710T
0860035W
0170022G
0171571R
0790031E
0170071K
F5
F4
F5
F4
F4
F5
F5
F4
F4
F5
-
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
PACG
ADCG
ADCG
ADLY
ADLP
ADCG
ADCG
POITIERS
POITIERS
Lyc Vinet - BARBEZIEUX ST HILAIRE
29e base Clg Martial Taugourdeau - DREUX
Clg Ferdinand Buisson - LOUVIERS
Clg Jean Guiton - LAGORD
Clg Joliot Curie - TERGNIER
Clg Jean Moulin - SAINT AIGULIN
Clg Jardin des Plantes - POITIERS
Clg Victor Hugo - BOURGES
Lyc Chartier - BAYEUX
Lyc Prof de Chirongui - CHIRONGUI
Clg Albert Camus - FRONTENAY ROHAN ROHAN
Clg Jean Monnet - COURCON
REIMS
0510007f
0511951u
0511188p
0511108c
0510035l
F5
F4
F5
F5
F6
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
REIMS
REIMS
Clg FONTAINE DU VE - SEZANNE
Clg P Fort - REIMS
Clg T DE Champagne - FISMES
Clg JB Drouet - SAINTE MENEHOULD
Clg Nicolas Appert - CHALONS EN CHAMPAGNE
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
111
MUTATIONS 2010 ▼ ADJOINTS
SEDAN - Lyc Prof. JB Clément
STE SAVINE - Lyc Herriot
TINQUEUX - Clg P. Billa
VERZY - Clg Paul Éluard
•
•
•
•
C
C
C
C
4
4
4
2
HOYON Patrice
GAUTHIER Éric
CHAUSSON Emmanuelle
BENARD Martine
RENNES
ARRADON - Clg Gilles Gahinet
BREST 3 - Clg Keranroux
BREST 9 - Lyc Vauban
CARHAIX PLOUGUER - Lyc P. Sérusier
DINAN - Clg Vercel
LANESTER - Clg Henri Wallon
LANNION - Lyc Le Dantec
LOCMINE - Clg Jean Moulin
QUIMPER - Clg Max Jacob
QUIMPER - Lyc Yves Thépot
QUIMPER - Lyc Brizeux
REDON - Lyc Beaumont
RENNES - Lyc René Descartes
RENNES - Clg LES ORMEAUX
RENNES - Clg Motte Brulon
RENNES - Lyc Émile Zola
RENNES 02 - Clg les Chalais
SAINT BRIEUC 01 - Clg Racine
SAINT BRIEUC 1 - Lyc Rabelais
SAINT MALO - Lyc Cartier
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
3
5
4
4
2
5
1
4
4
3
5
4
1
3
4
2
3
4
5
RENNES
CHOUKAIR Samy
FICHOU Marielle
LEGUET Philippe
DORDOR Régis
LE CORRE Yvon
FEAU Isabelle
KERVAREC Tanguy
BUTAULT-AUFFRET Armelle
DUIGOU Robin
KERBIQUET Serge
BRIZARD Martine
BERNARD Catherine
LE GOFF Chantal
HAGOPIAN Estelle
HEURTE Rozenn
LEFEUVRE-ROUZIES Laurianne
PAVAGEAU Catherine
CHALVET Brigitte
GUICHARD Philippe
DANDIN Marcel
RENNES
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ROUEN
BONSECOURS - Clg Verhaeren
CLERES - Clg J. Delacour
DIEPPE - Lyc Jehan Ango
DIEPPE - Lyc polyvalent le Golf
FLEURY SUR ANDELLE - Clg Guy de Maupassant
LE HAVRE - Clg Romain Rolland
LOUVIERS - Lyc JB Decretot
MONTIVILLIERS - Clg Raymond Queneau
PONT AUDEMER - Lyc Jacques Prévert
SAINT VALERY EN CAUX - Lyc de la Côte d’Albâtre
YVETOT - Lyc Quéneau
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
2
2
5
3
4
3
4
2
4
2
5
ROUEN
LECOMPTE Isabelle
GLIETSCH Bernard
DENEU Erik
DROUARD Thierry
GAILLON Laurent
DUBUC David
MAILLARD RAGUZ Laurence
BRISSET Danielle
Courtais Thibaud
LESAIN-CAYEUX Laure
GUERET LAFERTE Catherine
ROUEN
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
STRASBOURG
ALTKIRCH - Lyc Henner
BISCHHEIM - Lyc MARC BLOCH
BOUXWILLER - Lyc
CHATENOIS - Clg des Châteaux
COLMAR - Clg Victor Hugo
HAGUENAU - Lyc Alphonse Heinrich
LINGOLSHEIM - Clg M. ALEXANDRE
MULHOUSE - Lyc Louis Armand
MULHOUSE - Clg Bel Air 2
RIBEAUVILLE - Lyc Ribeaupierre
RIXHEIM - Clg Dreyfus
SCHILTIGHEIM - Lyc Prof. Émile Mathis
SELESTAT - Lyc Prof Schweisguth
SELESTAT - Lyc Schwilgue
STRASBOURG - Lyc Jean Rostand
STRASBOURG - Lyc Prof Oberlin
STRASBOURG - Lyc Jean Rostand
STRASBOURG - Clg Fustel de Coulanges
VOLGELSHEIM - Clg R. Schuman
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
5
4
2
2
2
3
3
4
2
2
3
4
4
4
5
4
5
3
4
TOM
CANALA - Clg DE CANALA
CHIRONGUI - Lyc Prof de Chirongui
CHIRONGUI - Lyc
FAA’A - ILE DE TAHITI - Clg Henri Hiro
ILE HUAHINE - Clg DE FARE
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
2
1
2
4
2
RENNES
ROUEN
STRASBOURG
TOM
112
ADLP
ADLY
ADCG
ADCG
STRASBOURG
STRASBOURG
MILLET Michel
ADCG
SCARBOLO Frédéric
ADLY
WEIBEL Stéphane
ADLY
BAKHSISS Yvette
ADCG
SCHAFFHAUSER Marie-Christine
ADCG
SPEICHER Éric
ADLY
KILEDJIAN Thierry
ADCG
KHERBOUCHE Driss
ADLY
LAURENT Jeanne Laure
ADCG
MARAZZATO Anna
ADLY
ACKERMANN Rachel
ADCG
EBODE BESSALA Sandrine
ADLP
CHENAL Guy
ADLY
KLEIN Stéphane
ADLY
SCHMITT Patrice
ADLY
LAPASIN Vincent
ADLP
IMBERT Virginie
ADLY
SONNTAG Didier
ADCG
GOLDENBERG Marianne
ADCG
TOM
VIDAL Frédéric
HENINE Abdelaziz
GARCIA Jean Michel
PETIT Pierre Yves
DUCAMP Philippe
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
TOM
ADCG
ADLP
ADLY
ADCG
ADCG
ADJOINTS
▼ MUTATIONS 2010
0080047h
0101016a
0511187n
0510060n
F4
F5
F6
F5
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
Clg George Sand - REVIN
Clg Langevin - SAINTE SAVINE
Clg Jean Moulin - SAINT MEMMIE
Lyc Léopold Sedar Senghor - MAGNANVILLE
RENNES
0561598H
0291089B
0290012F
0290022S
0220081U
0560022V
0220023F
0560024X
0291087Z
0290071V
0290069T
0350022J
0351907H
0350033W
0350913C
0350024L
0350734H
0220054P
0220056S
0350048M
F4
F4
F4
F5
F5
F4
F5
F3
F5
F4
F5
F5
F4
F5
F4
F3
F4
-
ADCG
ADCG
ADCG
PACG
ADLP
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
PACG
PRLY
RENNES
RENNES
Clg Racine - SAINT BRIEUC 01
Clg Charles de Gaulle - PLOEMEUR
Clg KERHALLET - BREST
Clg Eugène Guillevic - PLOEUC SUR LIE
Lyc Prof - ROSTRENEN
Clg Pierre et Marie Curie - HENNEBONT
Clg Coat Mez - DAOULAS
Clg Supervielle - BRESSUIRE
Clg Penn Ar C’Hleuz - BREST 2
Clg Vercel - DINAN
Lyc Yves Thépot - QUIMPER
Lyc Voltaire - ORLEANS
Clg Evariste Galois - MONTAUBAN DE BRETAGNE
Clg Echange - RENNES
Lyc Joliot Curie - RENNES
Clg André Récipon - ORGERES
Clg Léonard de Vinci - ROMORANTIN LANTHENAY
Clg Evariste Galois - MONTAUBAN DE BRETAGNE
CNED - RENNES
ROUEN
0760010Y
0762197A
0760023M
0763002A
0271098X
0761696F
0271634E
0762288Z
0271431J
0762953X
0762880T
F4
F4
F4
F5
F4
F4
F4
F4
F4
F4
F4
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
ADLY
ROUEN
ROUEN
Clg Jacques-Yves Cousteau - CAUDEBEC LES ELBEUF
Clg Guy de Maupassant - FLEURY SUR ANDELLE
Clg Braque - DIEPPE
Clg Delvincourt - DIEPPE
Clg Robespierre - ST-ETIENNE DU ROUVRAY
Lyc Prof. R. Schumann - LE HAVRE
Clg de Navarre - EVREUX
Clg Brassens - EPOUVILLE
Clg Jean Rostand - EVREUX
Lyc Prof. E. Labbé - BARENTIN
Lyc Jean Moulin - LES ANDELYS
STRASBOURG
0680001G
0672604S
0670007U
0671962U
0680088B
0671509B
0671690Y
0680034T
0681961M
0680060W
0680129w
0670089H
0671696E
0671832C
0670084C
0670127Z
0670084C
0671742E
0681125D
F0
F5
F5
F5
F5
F5
F0
F0
F0
F4
F4
F4
F5
F5
F5
F5
F3
F4
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
TOM
9830419N
9760296T
9760316P
9840233F
9840025E
F4
F5
F0
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
STRASBOURG
STRASBOURG
Clg Saint Exupéry - MULHOUSE
Clg Fustel de Coulanges - STRASBOURG
Clg Romain Rolland - ERSTEIN
Clg Mermoz - WITTELSHEIM
Lyc français de Pékin - REPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE
Clg Ch. Munch - NIEDERBRONN LES BAIN
Clg Pierre Claude - SARRE UNION
Lyc Henner - ALTKIRCH
Clg les Ménétriers - RIBEAUVILLE
Lyc Schwilgue - SELESTAT
Clg Jules Verne - ILLZACH
Clg Galilée - LINGOLSHEIM
Clg R. Schuman - VOLGELSHEIM
Lyc Ribeaupierre - RIBEAUVILLE
Lyc Louis Armand - MULHOUSE
Clg - BRUMATH
Clg Mentel - SELESTAT
Lyc Jean Rostand - STRASBOURG
Clg Picasso - MONTESSON
TOM
TOM
Clg Montabuzard - INGRE
Clg Claude Monet - EZY SUR EURE
Clg Pierre Bourdieu - MOURENX
Clg Hutinel - GRETZ AMAINVILLIERS
Clg Camus - EYSINES
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
113
MUTATIONS 2010 ▼ ADJOINTS
TOULOUSE
KONE - Clg de Koné
NOUMEA - Clg Tuband
NOUMEA - Clg J. Mariotti
PAPARA - TAHITI - Lyc DE PAPARA
SADA - Lyc DE SADA
SADA - Lyc DE SADA
TARAVAO - Clg Taravao
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
4
2
4
4
4
4
4
TOULOUSE
ALBI - Lyc Rascol
AUCH - Lyc Pardailhan
CUGNAUX - Lyc Henri Matisse
FRONTON - Clg A. Savary
FROUZINS - Clg Pablo Picasso
GAILLAC - Clg
RODEZ - Lyc Monteil
SAINT CERE - Clg Jean Lurçat
ST ORENS GAMEVILLE - Clg Jacques Prévert
TARBES - Clg Éluard
TARBES - Clg Voltaire
TOULOUSE - Lyc Berthelot
TOULOUSE - Clg Clémence Isaure
TOULOUSE - Clg Croix daurade
TOULOUSE - Lyc Prof. R. Bonnet
TOULOUSE - Clg Bellevue
TOULOUSE 6 - Lyc Prof. G. Péri
TOULOUSE 7 - Lyc Fermat
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
5
3
4
3
3
1
4
3
3
4
2
3
4
3
3
3
3
5
TOULOUSE
BECKER Jean Louis
SERRECOURT Marie Hélène
ORTET Catherine
SOLER Florence
LASSERRE Catherine
BARONE Claude
COMBET Arnaud
LOMBARD Martine
DONNADIEU Marie Laure
CARTY-AUBERT Elsa
NURISSO Bruno
LEMAIRE Franck
MALAVELLE Christophe
HUBAUT Damien
GERARDO Jean Baptiste
CHADID Véronique
SORBELLO DIOUF Carline
MOKRANI Nadia
TOULOUSE
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLP
ADLY
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
C
4
3
4
4
4
3
3
4
4
4
3
3
4
3
3
3
2
3
3
5
4
2
3
4
3
3
3
4
3
4
4
3
4
4
4
3
VERSAILLES
VINCOT Jean-Pierre
JACQUOT Véronique
DENIS Sylvette
REBOISSON Isabelle
CHALEIX Patricia
ROUBERTIE Fabienne
AIRAUD Isabelle
AUTRET Julien
ANIEL Jacques
SIFFRE Christian
MIMOUN Kader
HENRI TAMUSSI Stéphanie
CHABENAT Vincent
GALAND Étienne
RAMOGNINO Pierre
DUBART Valérie
PENTINAT Laurent
CORRIOL Christine
CASSU Nathalie
NGUYEN DUC LONG Michel
GOUSSEF Sylvie
AUMONT Carole
LECLERC Martine
VERGELY Anne
COMBASE Nathalie
BERTHELOT Pascal
LECAILTEL Marie
DELAIRE Dany
DE ROSBO Monique
HERIPRET Ga‘tane
BACON Marie Hélène
COURIOL Marie France
KOHLER Georges
CAILLAT Rachel
BORSARELLO Catherine
SIMON Jean-Luc
VERSAILLES
ADLY
ADLP
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ADCG
VERSAILLES
VERSAILLES
ANTONY - Lyc Descartes
ANTONY - Lyc Prof Théodore Monod
ARGENTEUIL - Clg Eugène Cotton
ARPAJON - Lyc Michelet
AUBERGENVILLE - Lyc Van Gogh
BALLANCOURT/ESSONNE - Clg Le Saussay
BOULOGNE BILLANCOURT - Lyc Étienne Jules Marey
BOULOGNE BILLANCOURT - Clg P. Landowski
BRUNOY - Clg Louis Pasteur
CARRIERES SUR SEINE - Lyc Les Pierres Vives
COURBEVOIE - Clg Georges Seurat
CHILLY MAZARIN - Clg les Dines chiens
ERMONT - Lyc Van Gogh
EVRY - Clg Les Pyramides
FONTENAY AUX ROSES - Clg les Ormeaux
LE PLESSIS ROBINSON - Clg Romain Rolland
LEVALLOIS PERRET - Clg Jean Jaurès
MAISONS LAFFITTE - Clg Jean Cocteau
MAROLLES EN HUREPOIX - Clg Saint Exupéry
MASSY - Lyc Parc de Vilgenis
MASSY - Lyc Fustel de Coulanges
MERY SUR OISE - Clg Jean Yves Cousteau
MONTIGNY BRETONNEUX - Lyc Descartes
MONTIGNY LE BRETONNEUX - Lyc Émile de Breteuil
MONTROUGE - Clg Doisneau
MONTROUGE - Lyc Genevoix
PALAISEAU - Lyc Henri Poincaré
POISSY - Lyc Le Corbusier
POISSY - Lyc Adrienne Bolland
PONTOISE - Lyc C. Pissarro
RIS ORANGIS - Clg Jean Lurçat
RUEIL MALMAISON - Lyc Gustave Eiffel
SAINT OUEN L’AUMONE - Lyc Jean Perrin
SARTROUVILLE - Lyc Jules Verne
SAVIGNY SUR ORGE - Clg Les Gâtines
SCEAUX - Clg Lakanal
114
DAVIAS Éric
CHOPOT Étienne
LE BOUHELLEC Yannick
LEGROS Dominique
DHUMES Christiane
DUTHOY Gwenaelle
ARTUS Jean Christophe
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADLY
ADLY
ADCG
ADJOINTS
9830278K
9830649N
9830277J
9840386X
9760182U
9760182U
9840021A
▼ MUTATIONS 2010
F0
F0
F5
F5
F5
F0
PACG
ADCG
ADCG
ADLP
ADLY
ADLY
ADLY
Clg La Loge des Bois - SENONCHES
Clg Jean Zay - MONTREUIL JUIGNE
Clg Les Dagueys - LIBOURNE
Lyc Prof. Jean Moulin - SAINT BRIEUC
Lyc René Descartes - COURNON D’AUVERGNE
Lyc Morandière - GRANVILLE
Lyc de Navarre - SAINT JEAN PIED DE PORT
TOULOUSE
0810004P
0320002D
0312290W
0311721C
0311915N
0811331G
0120024L
0460593V
0311850T
0650034J
0650050B
0310039Z
0310037X
0311111p
0310054R
0310092G
0310056T
0310036W
F3
F5
F4
F4
F3
F4
F4
F5
F4
F4
F4
F4
F0
F4
F3
F4
F4
F7
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADLY
TOULOUSE
TOULOUSE
Clg STANISLAS - CANADA
Clg P. Bodet - ANGOULEME
Clg F. Mitterrand - FENOUILLET
Clg J. Jaurès - SAINT AFRIQUE
Lyc Prof. R. Bonnet - TOULOUSE
Clg Jean Jaurès - CASTRES
Lyc Polyvalent - DECAZEVILLE
Clg Fabre - RODEZ
Clg Bellevue - TOULOUSE
Clg de l’Astarac - MIRANDE
Clg Jean Marie Lonne - HAGETMAU
Clg Paul Ramadier - DECAZEVILLE
Clg A. Savary - FRONTON
Clg Giraud - BASTIA
Clg JP Laurens - AYGUESVIVES
Clg du Plantaurel - CAZERES
Clg Léon Blum - COLOMIERS
Lyc Berthelot - TOULOUSE
VERSAILLES
0920130S
0921676X
0951230W
0911961M
0781859X
0910773W
0922443F
0921236U
0910009R
0781860Y
0922578C
0910777A
0950645K
0911729K
0920081N
0920624D
0921391M
0783156G
0911572P
0910727W
0910687C
0951725J
0781512V
0781819D
0920855E
0921399W
0912251C
0782546U
0781983G
0950649P
0911025V
0922398G
0951104J
0783431F
0911252S
0921784P
F5
F4
F4
F4
F4
F4
F4
F4
F4
F5
F0
F5
F5
F0
F3
F4
F4
F5
F4
F6
F5
F4
F4
F4
F4
F4
F4
F4
F6
F5
F4
F5
F6
F4
F4
ADLY
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
ADCG
VERSAILLES
VERSAILLES
Lyc Victor Hugo - CHATEAU-GONTIER
Clg Louis Pasteur - LONGJUMEAU
Clg Lucie Aubrac - ARGENTEUIL
Clg Guettard - ÉTAMPES
Lyc Prof. Jean Lurçat - FLEURY LES AUBRAIS
Clg Jean Moulin - VERRIERES LE BUISSON
Clg Paul Valéry - THIAIS
Clg Doisneau - MONTROUGE
Clg Henri Wallon - SAVIGNY LE TEMPLE
Clg Jean Cocteau - MAISONS LAFFITTE
Clg LES Plaisances - MANTES LA VILLE
Clg Voie chateleine - ARCIS SUR AUBE
Clg Jules Ferry - ERMONT
Clg Rosa Luxembourg - LISSES
Clg Blaise Pascal - MASSY
Clg Monod - HAYANGE
Clg Milhaud - SARTROUVILLE
Clg Verlaine - LES MUREAUX
Clg A. Camus - LA FERTE ALLAIS
Clg Alexandre Fleming - ORSAY
Clg Weiller - MONTGERON
Clg Jean Moulin - SANNOIS
Clg Alberto Giacometti - MONTIGNY LE BRETONNEUX
Clg Descartes - FONTENAY LE FLEURY
Clg Matisse - NICE
Clg Jules Verne - VILLEBON SUR YVETTE
Clg Einstein - MAGNY LES HAMEAUX
Clg Bel Air - FRANCONVILLE
Clg Saint Exupéry - VELIZY VILLACOUBLAY
Clg Aristide Briand - DOMONT
Clg Jean Lurçat - RIS ORANGIS
Clg Daguerre - CORMEILLES EN PARISIS
Clg Romain Rolland - SARTROUVILLE
Clg Paul Bert - SAVIGNY SUR ORGE
Clg Émile Zola - SURESNES
DIRECTION 180 JUILLET/AOÛT 2010
115

Similar documents

Novembre 2014 - Collège Français – Diego

Novembre 2014 - Collège Français – Diego l’enseignement y est dispensé conformément aux programmes et aux méthodes pédagogiques des établissements français. Les cours sont assurés par des enseignants titulaires de l’Education nationale fr...

More information