Télécharger le Mag N°4 Mars-avril 2015

Transcription

Télécharger le Mag N°4 Mars-avril 2015
Couve MAG 4 Mars 2015 ok_Mise en page 1 12/03/15 11:24 Page1
#04 lavoixletudiant.com
Bimestriel - Mars - Avril 2015 - 1,10 €
MA G
Que faire après le Bac ?
Restez calme, on vous explique tout !
• MÉTIERS :
Vendeur
• HELP :
Réussir sa candidature
• Filières :
Étudier la chimie Verte
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page2
NEWS
TexteS : Kévin Carmina et MARIE VOINSON
Suivez-nous
QUOI DE NEUF ?
Réagissez à nos articles :
[email protected]
ou sur notre forum
et retrouvez plus d’infos
www.lavoixletudiant.com
SOMMAIRE
QUOI DE NEUF ?
VOTRE AVIS SUR
LA FUSION DES RÉGIONS
QUE FAIRE APRÈS LE BAC
TEST : POUR QUELLES ÉTUDES
ÊTES VOUS FAIT(E) ?
2-5
6
8-10
12
13
ILS FONT L’ACTU : DJ KLINGANDE
14
HELP : RÉUSSIR SA CANDIDATURE
15
FOCUS : STAGE : LES NOUVEAUTÉS
16
ÉTUDIER LA CHIMIE VERTE
MÉTIER : VENDEUR - COMMERCIAL 18-19
20
BONS PLANS
22
WEB
23
C’EST DANS L’AIR
ÉDITO
Chers futurs bacheliers
Vous pouvez vous remettre au boulot et
tenter d’obtenir la bourse au mérite
(1800€/an). Mais attention, pour la décrocher, il faut et décrocher la mention très
bien au bac (16/20) et avoir droit à la
bourse sur critères sociaux. Supprimée à
la rentrée 2014, devant l’ampleur des revendications, la bourse au mérite est assurée pour 2015/2016.Toujours est-il que
ça vaut le coup de mettre le turbo, la mention TB est un vrai plus désormais au bac.
Et ce n’est pas tout ! Il y a un droit d’accès
aux filières sélectives. Outre les Prépas
ou IUT, STS, d’autres filières ont rejoint le
dispositif : les IEP de région, certaines
grandes écoles de commerce comme
l’EDHEC et d’ingénieurs comme le réseau des INSA. Toutefois, rêvez-en modérément, en 2014 seuls 223 bacheliers
en ont profité.
Prune Richmond
2 / LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015
L’ISCOM
L’ISCOM Lille a obtenu la reconnaissance de son diplôme Bac +5, certifié
par l’État niveau I. L’école supérieure
de communication et de publicité proposera à la rentrée une troisième option en Bac +5, en alternance, intitulée
«marque et innovation». ■
Concours de
plaidoirie
Belle victoire pour Lille 2 ! Les étudiants en Master 2 Études Pénales et
Criminelles ont remporté pour la première fois le concours de plaidoiries
de droit pénal international «Lombois»,
le 31 janvier à Limoges. L’équipe
lilloise était composée de Margaux Devigne, Loïc Sarrat et Olivier Bayart. Ils
ont su, face à 9 autres équipes d’Universités nationales, tirer leur épingle
du jeu. On ne peut que souhaiter aux
talents de Lille 2 de poursuivre dans
cette voie. ■
Bimestriel d’information sur les études - 24, Façade de l’Esplanade - 59000 Lille Tél. 03 20 63 67 17.
Directeur de la publication : Prune Richmond • Directrice de la rédaction : Prune Richmond •
Rédaction : Khadija Abouchan, Kevin Carmina, Marie Voinson • Maquette : Audrey Liagre, Mathieu Pype • Publicité : Flavie Descamps, Nathalie Jarzebowski, Sylvie Beauvois, Natacha Deborde, Corinne Maurier, Charlotte Denorme • ISSN N° : 2275-5721 • Principaux associés : La Voix
du Nord, Groupe l'Express Roularta • Imprimerie : Imprimerie Léonce Deprez - Ruitz • Abonnement : 6,60€ - (un an : 6 numéros). Toute reproduction des images ou textes est interdite sans autorisation préalable. Dépôt légal à parution
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page3
«Il faut profiter de la
pluridisciplinarité :
elle permet d’innover»
Benoît Lengaigne, futur directeur de
Sciences Po Lille, s’exprime sur la pédagogie
qu’il souhaite poursuivre à la rentrée 2015.
Il succédera à Pierre Mathiot.
En chiffre
40 %
C’est le nombre de jeunes
diplômés (Bac à Bac +5
depuis moins de trois ans)
qui seraient actuellement en
recherche d’emploi selon le
cabinet d’études Deloitte.
L’EFAP passe
de 4 à 5 ans
La rentrée 2015 sera mouvementée à
l’EFAP Lille (l’École des nouveaux métiers
de la communication) qui a récemment dévoilé son nouveau plan stratégique pour moderniser et enrichir son cursus de formation.
Le principal changement concerne la durée
des études qui va passer en septembre de
quatre à cinq ans pour tous les nouveaux
étudiants (la 5e année sera facultative pour
les autres). En complément, l’EFAP va aussi
renforcer son partenariat avec les universités étrangères et proposer un nouveau MBA
spécialisé dans le digital. ■
A savoir
L’IAE Lille à
la CRGE
La première école universitaire
de management au nord de
Paris vient de rejoindre la
Conférence Régionale des
Grandes Ecoles du Nord - Pas
de Calais.
Reeflex :
la nouvelle
résidence à Lille 1
Le 16 février, le Campus de l’Université des
Sciences et Technologies, basé Cité Scientifique,
a inauguré une nouvelle résidence universitaire.
Composée de 538 logements, elle accueillera les
enseignants-chercheurs, les étudiants étrangers
ainsi que ceux de Telecom Lille. Elle propose un
tarif à la nuitée et pourra également héberger les
étudiants en difficulté financière. ■
LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015 /
3
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page4
NEWS
TexteS : Kévin Carmina MARIE VOINSON
Pédagogie
innovante
à la Catho
Pour faire le lien entre les sept masters
qu’elle propose, l’Université Catholique
de Lille a décidé de créer les Master
du RIZOMM, écosystème innovant et
inédit qui doit permettre, dans un espace spécialement dédié, la connexion
entre les différents masters, une présence active des professionnels et le
développement des formations.
Plus d’info sur : www.rizomm.fr ■
SKEMA
récompensé
Challenge jeunes
talents
Bonne nouvelle pour SKEMA Business School ! Le Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement
Supérieur et de la Recherche lui a
accordé le renouvellement du visa du
Programme Grande École. Ce grade
officiel de l’enseignement supérieur
français et européen est un label de
qualité en matière de scolarité, pédagogie, ouverture internationale et
insertion des diplômés. Après Suzhou
(Chine), Raleigh (Etats-Unis), Skema
Business School ouvre un nouveau
campus à Belo Horizonte, Minas Gerais (Brésil) en partenariat avec la
Fundação Dom Cabral. SKEMA est
la première et la seule Business
School en France à s’implanter au
Brésil. ■
Vous êtes jeune et féru de création numérique et
d’image, le Challenge Jeunes Talents est fait pour
vous. Organisé par Pictanovo, la communauté régionale des acteurs de l’image, il récompense depuis deux ans les meilleures créations liées aux
nouvelles technologies. Les inscriptions sont ouvertes depuis le 10 mars et jusqu’au 15 mai. Plus
d’infos sur : www.challengejeunestalents. ■
AGENDA
Mars
• SALON RÉGIONAL DE
L’APPRENTISSAGE ET DE
L’ALTERNANCE PICARDIE :
Définissez votre projet d’études en
alternance ; décrochez un contrat
d’apprentissage ou de
professionnalisation. Le 27 et 28 mars à
Mégacité Amiens.*
• JOURNEES PORTES OUVERTES :
Plusieurs établissements de la région (lycées, universités, écoles…) vous ouvrent
leurs portes au cours du mois de mars et
avril. Plus d’infos : www.lavoixletudiant.com
• SEMAINE DE L’INDUSTRIE : La
5ème édition de cette manifestation se
déroulera du 30 mars au 5 avril 2015. Sa
vocation : faire découvrir au grand public
et aux jeunes (lycéens, étudiants...) le
secteur industriel et ses métiers.
www.industrie-nordpasdecalais.fr
Avril
Définissez votre projet d’études en alternance, décrochez un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Le 10 et
le 11 avril, Lille Grand Palais.*
• CONCOURS IEP : Les inscriptions
aux Instituts d’Études Politiques sont ouvertes jusqu’au 18 avril. Concours commun pour les premières années le 24 mai.
• ADMISSION POST-BAC : Vous avez • BOURSE/LOGEMENT : Constituez
jusqu’au 2 avril pour confirmer vos vœux,
et envoyer vos dossiers papier. www.admission-postbac.fr
• SALON DE L’APPRENTISSAGE
ET DE L’ALTERNANCE LILLE :
4 / LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015
votre dossier social étudiant avant le 30
avril pour bénéficier d’une bourse ou
d’un logement universitaire à la rentrée.
www.crous-lille.fr
*Infos et invitations : lavoixletudiant.com
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page5
COURRIER
DES LECTEURS
Classement
prépas 2015
Toujours très attendu, le classement national
des classes préparatoires aux Grandes
Écoles de l’Etudiant a été dévoilé en début
d’année. Le lycée Faidherbe de Lille se
classe 6e pour la voie physique-sciences de
l’ingénieur (PSI/PSI). Le lycée Saint-Paul de
Lille est 10e en ce qui concerne les prépas
commerciales. Alors que les lycéens sont
en plein dans leurs vœux APB, rappelons
qu’il reste chaque année dans toute la
France, environ 4 000 places restent non
pourvues. ■
Nouvelle formation
Pôle IIID, l’école supérieure d’infographie de Roubaix,
propose une nouvelle formation niveau master de Réalisateur Graphique 2D - option Motion Design dès la rentrée 2015. ■
❚ Les études de médecine en
Belgique valent-elles celles
en France ?
La Belgique est une bonne alternative
puisque la France reconnaît l’équivalence des diplômes obtenus dans l’UE.
Attention, la Belgique a instauré un tirage au sort au concours d’entrée pour limiter les étudiants français et étrangers.
❚ Je souhaite intégrer un DUT
GEA en apprentissage.
Dois-je m’inscrire en cursus
initial également ?
Comme vous n’êtes pas assuré de trouver une entreprise d’accueil, pensez à
vous inscrire en cursus initial sur Admission post bac. Vous pourrez toujours
basculer en apprentissage une fois l’entreprise trouvée. L’inverse n’est pas vrai,
en raison du nombre de places limitées.
❚ Après une Terminale L,
puis-je intégrer un BTS
multimédia ?
C’est possible, à condition de justifier de
compétences et connaissances dans le
domaine. Certains établissements exigent une année de mise à niveau, cette
formation étant plus adaptée aux diplômes d’art. Renseignez-vous auprès de
l’école pour les modalités d’admission.
Inauguration
des ADICODE
HEI, l’ISA et l’ISEN vont inaugurer le
31 mars à Euratechnologies les espaces
Adicode. Ces ateliers d’innovation, d’expérimentation et du codesign ont pour
but de créer une communauté autour de
l’innovation dans un espace de travail
co-élaboratif. Ils permettront d’accompagner le développement économique ainsi
que la formation des ingénieurs. ■
Vos questions :
www.lavoixletudiant.com/forum/
Retrouvez plus d’infos sur les
BTS - DUT / Les grandes écoles/
Les prépas / Université...
www.lavoixletudiant.com
RETROUVEZ TOUTE
L’ACTUALITÉ ÉTUDIANTE
avec nos journalistes
TOUS LES MERCREDIS :
UN LUNDI SUR DEUX :
TOUS LES JEUDIS :
LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015 /
5
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page6
MICRO-TROTTOIR
TexteS : MARIE VOINSON
VOTRE AVIS SUR :
La fusion des régions
Lysiane, 22 ans, Master 2
Droit de la Distribution,
Université de Lille 2
▼
EN JANVIER 2016,
LES RÉGIONS
NORD - PAS DE CALAIS
ET PICARDIE
NE FERONT PLUS QU’UNE :
QU’EN PENSEZ-VOUS ?
Je pense que la fusion des régions est une
bonne idée pour dynamiser la France. J’ai
tout de même quelques inquiétudes : certaines régions recevront peut-être plus
d’aides financières que d’autres, il y aura
des alliances politiques. Cette fusion est risquée aussi sur le plan culturel et identitaire :
on touche aux traditions, à l’identité des
français, à leurs coutumes régionales. Cela
va créer des tensions entre les régions,
voire même des concurrences. En plus, fusionner la Picardie et le Nord - Pas de Calais
n’est pas forcément une bonne alliance :
ce sont deux régions pauvres… La fusion
des régions est une bonne idée, mais il faudra voir ce que ça donne.
▼
Alexandre, 22 ans, 1ère année
de Licence d’Histoire,
Université de Lille 3
Coline, 19 ans, 1ère année de
Licence de Psychologie,
Université de Lille 3
▼
Louis, 20 ans, 3
année
de Licence de Langues
étrangères appliquées,
Université Catholique
de Lille
▼
è me
Je trouve cela dommage de supprimer les
racines culturelles et historiques des régions. Ceci dit, ces fusions sont sans
doute plus pratiques économiquement
pour la France. Toutes les régions de notre
territoire sont déjà liées entre elles, cette
réforme ne va pas apporter de grand changement sur ce point-là. Si c’est une bonne
chose pour la France, tant mieux ! Je ne
me sens pas particulièrement affecté par
ce sujet : toutes mes racines sont dans le
Nord. La fusion de ma région avec la Picardie ne remettra pas en question mon
identité régionale.
Je pense que la France a de très bonnes
raisons économiques pour mettre en place
cette fusion. Mais ça m’attriste de voir les
régions disparaître. Plus tard, lorsqu’on me
demandera où je suis née, et que je dirai :
«En Picardie !», on me répondra : «Quoi ?
Où ça ?». La Picardie n’existera plus vraiment. Le Nord - Pas de Calais et la Picardie sont deux régions qui n’ont pas la
même culture, les mêmes traditions. C’est
dommage : chaque région a ses spécificités, elles risquent de perdre leur individualité... Cette réforme était prévue depuis
longtemps, il était temps. Espérons qu’elle
apporte quelques résultats positifs !
6 / LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015
Contrairement à ce que certains peuvent
ressentir à ce sujet, je n’ai pas d’appréhension ou de peur par rapport à la fusion
des régions Nord - Pas de Calais et Picardie. Au contraire, je pense que ce rapprochement peut bénéficier aux deux régions.
Ce projet peut être positif pour la France
entière, tant sur le plan économique que
culturel. Je suis Lilloise, pourtant, je n’ai
pas cet attachement identitaire que peuvent avoir les Alsaciens ou les Bretons :
le rapprochement avec la Picardie ne m’affecte pas vraiment. Je suis sûre que cette
fusion des régions apportera un changement, dans le bon sens du terme.
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page7
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page8
ÉTUDES
TexteS : Khadija abouchan
Suivez-nous
Réagissez à nos articles :
[email protected]
ou sur notre forum
et retrouvez plus d’infos
www.lavoixletudiant.com
QUE FAIRE
après le bac ?
SI LES FORMATIONS PROPOSÉES DANS L’ENSEIGNEMENT
SUPÉRIEUR NE MANQUENT PAS, FAIRE UN CHOIX, RESTE POUR
CERTAINS UN VÉRITABLE CASSE-TÊTE.
APB, le passage obligé
La majorité des inscriptions s’effectue via le portail : www.admission-postbac.fr. Ouvert depuis
le 20 janvier, jusqu’au 20 mars «Admission-Post
Bac» recense un peu plus de 11 500 formations
relevant de l’université, des lycées ou des écoles.
Les élèves de terminale peuvent choisir près de
trente-six vœux (12 par filière) parmi les CPGE
(classes préparatoires aux grandes
écoles), les DUT (diplômes universitaires de technologie), les BTS (brevets de technicien supérieur), les
écoles d’ingénieurs, la première année de licence… Attention, toutes
les formations ne figurent pas sur
APB. C’est le cas de certaines écoles
spécialisées, consulaires ou privées
(paramédical, sociales, IEP, arts, communications, commerce, hôtellerie…). Fonctionnant sur
le même principe qu’ APB, «grandesecoles-postbac.fr», permet aux élèves de terminale de candidater à l’entrée de plusieurs écoles d’ingénieurs
dont certaines de la région comme l’ICAM Lille,
ISA Lille… À noter : les inscriptions sur le site
“Une orientation
réussie s'appuie
sur une réflexion
construite”
8 / LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015
sont ouvertes du 5 janvier au 6 avril 2015. Choix
des vœux définitifs, le 6 juillet.
La problématique de
l’orientation
Depuis son lancement, APB ne cesse de susciter, à tord, des inquiétudes chez les lycéens
comme chez leurs parents. Comment choisir ?
Quelle stratégie adopter ?... Avant toute chose,
il faut démystifier APB : ce dispositif n'est
qu'une plateforme destinée à simplifier les démarches de pré-inscriptions des lycéens dans
l’enseignement supérieur. Le portail est une mécanique bien huilée qui se décompose en quatre
étapes : l’inscription sur Internet, la constitution
et l’envoi des dossiers «papier» de candidature,
les phases d’admissions et l’inscription administrative dans l’établissement. Le véritable enjeu
pour les utilisateurs, c'est le choix d'orientation!
Loin d’être une science exacte, une orientation
réussie s'appuie sur une réflexion construite et
un projet motivant.
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page9
Les quatre voies
du supérieur !
Depuis les accords de Bologne, le paysage de l’enseignement supérieur européen se structure en trois cycles : Licence
(bac+3), Master (bac+5) et Doctorat
(bac+8), et compte quatre principales
voies : universitaire, CPGE, grandes
écoles et IUT/STS.
L’université
En 2013-2014, il y avait 1,462 million inscrits dans les universités. C’est la filière
qui accueille le plus d’étudiants. Si tous
les bacheliers peuvent s’inscrire à l’université, tous n’y restent pas. Avant de
vous engager, veillez à connaître précisément le contenu
de la formation, les
débouchés et la cohérence avec le projet
professionnel
envisagé. Le premier cycle se découpe en six semestres. Les semestres
sont organisés en
Unités d'Enseignements (UE). Chaque UE validée, permet
de capitaliser des ECTS (crédits européens, soit 180 ECTS pour une licence).
Les cours à l'université (vingt heures en
moyenne par semaine) sont un mix de
cours magistraux (amphi) et de travaux
dirigés (TD) ou travaux pratiques (TP).
Les licences se répartissent en quatre domaines de formation (dont d’une trentaine de mentions): arts, lettres, langues-
droit, économie, gestion - sciences humaines et sociales - sciences, technologie, santé). La spécialisation disciplinaire
est progressive ce qui permet d'affiner
son choix d'orientation vers un master
professionnel ou recherche (pour un doctorat).
Les CPGE
Les Classes Préparatoires aux Grandes
Ecoles (CPGE) apparaissent toujours
comme la voie royale. Ce système,
unique au monde, a pour vocation de préparer en deux années aux concours d’entrée des meilleures écoles. Les prépas
scientifiques sont les plus prestigieuses. Ecoles de chimie, d’ingénieurs, mais
aussi Centrale puisent
dans ce vivier une
grande partie de leurs
étudiants. Les filières
MPSI sont réservées
pour les matheux, PCSI
pour les physiciens,
PTSI pour les industriels, et BCPST-véto
pour les biologistes. Les
prépas commerciales
(scientifique,
économique, technologique) ont pour vocation
de mener aux meilleures écoles de management. Ouvertes aux profils issus des
Bacs L, S, ES ou STMG, ces prépas proposent un enseignement pluridisciplinaire.
Quant aux prépas littéraires, elles se déclinent en cinq sections : A/L (lettres),
B/L (lettres et sciences sociales), Chartes
(pour intégrer l’ENS de Chartes), SaintCyr lettres, et enfin la classe prépara-
“Quatre voies
possibles :
université,
classes prépa,
grandes écoles
et BTS/DUT”
“le rythme de
travail est
soutenu”
...
EN SAVOIR PLUS
Stratégie
Vous devez établir une liste de vœux qui
vous intéresse vraiment. Pas d'autocensure ! Il serait dommage d’indiquer une formation peu appréciée et d’y être accepté.
Vous pouvez émettre jusqu’à 36 vœux, dont
12 par filières (CPGE, DUT…). En
moyenne, les lycéens ont formulé 4 vœux
en 2014. Vous pouvez modifier l’ordre de
vos vœux jusqu’au 31 mai 2015 !
Envoi des dossiers
Attention : une inscription sur «Admission
Post Bac» ne vous dispense pas d’envoyer
votre dossier papier (avant le 2 avril). Certaines formations, comme les CPGE ou les
BTS exigent la constitution d’un dossier de
candidature où figurent vos relevés de notes
et les appréciations de vos professeurs.
En chiffre
0 800 400 070
Ce numéro vert vous permet
d’entrer en contact avec le
SUAIO du rectorat et de poser
vos questions sur APB.
(Actif à partir du 16/02/15).
Lou, 18 ans, 1er année prépa ECT,
Gaston Berger Lille
Lou est ce qu’on appelle une bonne élève. Pourtant, elle n’avait
jamais songé à s’orienter vers une filière sélective. «J’ai passé
un bac STMG au lycée Mariette de Boulogne-sur-Mer, pour moi
la suite c’était de m’orienter vers une filière courte». Encouragée par une enseignante de gestion, Lou décide de candidater
au seul établissement publique de la région proposant une
classe prépa économique et commerciale, option technologique. «Je reconnais avoir eu une appréhension juste avant de
démarrer la prépa mais aujourd’hui je suis dans mon élément...
même si le rythme de travail est soutenu» estime Lou qui
avoue rêver d’intégrer l’EDHEC ou Kedge après sa prépa.
LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015 /
9
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page10
ÉTUDES
TexteS : Khadija abouchan
PARCOURS
Bac professionnel
Depuis la rentrée 2009, le bac professionnel se prépare en 3 ans (au lieu de 4) comme tous les
autres baccalauréats. Si les deux tiers des bacheliers professionnels s'insèrent directement sur le
marché de l'emploi, certains font le choix de poursuivre leurs études. La mention complémentaire,
le certificat de qualification professionnelle (CQP) sont des cursus adaptés à ces profils. D’après
une enquête du Centre d'études et de recherches sur les qualifications (CEREQ), près de 23 %
des bacs pros choisissent une poursuite d’études vers une filière de l’enseignement supérieur.
Parmi eux, 8 sur 10 optent pour un BTS et 2 sur 10 s’orientent vers l’université, le plus souvent pour
préparer un DUT. À savoir : l’académie de Lille leur réserve des places en BTS. La condition : effectuer une demande au préalable et obtenir une «mention Bien» au bac.
“se spécialiser
en génie civil
lorsqu’on est une
fille, ça n’est pas
commun”
Philomène, 23 ans,
4ème année génie civil,
Polytech’Lille
Philomène se découvre une passion pour le génie civil en tombant
sur un article dans Science & Vie
Junior. Elle s’oriente naturellement
en DUT génie civil après son bac
scientifique avec déjà en tête l’idée
d’intégrer une école d’ingénieurs.
«J’avais besoin d’être confortée
dans mon choix d’orientation car se
spécialiser en génie civil juste après
le bac et lorsqu’on est une fille, ça
n’est pas commun !» analyse-t-elle.
Bien décidée à obtenir un poste à
responsabilité dans un grand
groupe du BTP, elle décide ensuite
de compléter son parcours par un
diplôme d’ingénieurs.
Plus d’infos :
Guide de l'enseignement
supérieur dans le Nord-Pas de
Calais et la Picardie,
La Voix l'Etudiant, 9 Euros.
Spécial APB, Hors-série,
l'Etudiant.
toire artistique (pour le concours arts et
création industrielle de l’ENS Cachan). La
première année (Hypokhâgne) est la
même pour tous les étudiants. C’est réellement en deuxième année (Khâgne) que
les profils se déterminent selon les
concours.
Les écoles
en cinq ans
Si la plupart des grandes écoles recrutent
essentiellement après deux années de
classe préparatoire, il en existe d’autres
accessibles après le bac. Ces écoles de
commerce, ingénieurs, tourisme, hôtellerie, arts, communication, informatique,
transports et logistiques …proposent bien
souvent un parcours en trois ans (bachelor) ou cinq ans (master, MBA…). Près de
80 écoles d’ingénieurs et 150 écoles de
management recrutent ainsi directement
après le bac pour une formation en cinq
ans. L’admission s’effectue sur dossier,
parfois tests et entretiens. Pour les ingénieurs, les plus prestigieuses sont les
INSA (Instituts nationaux des sciences appliquées). Dans la région, il s’agit de Polytech’Lille, Telecom Lille, ENSCL, EILCO, Ensiame, ENSAIT, EI-Cesi, HEI, ISA,
ISEN, ICAM, ESME SUDRIA, UTC, ESCOM, LaSalle Beauvais, ESIEE… Ces formations disposent de classes prépa intégrées. Du côté des écoles de
management on peut citer : l’IESEG,
BBA EDHEC, Skema bachelor ou encore
IAE Lille, FFBC, IMMD, l’ISCID-Co, l’EGC
et l’ISEG. L’avantage : les étudiants démarrent au même niveau et forment un
groupe homogène qui favorise la cohésion
et «l’esprit école».
Les filières courtes
Le BTS (brevet de technicien supérieur)
et le DUT (diplôme universitaire de tech-
10 / LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015
nologie) préparent en deux ans à une insertion professionnelle rapide. Pourtant,
70% des diplômés BTS/DUT choisissent
de poursuivre à l’université (Licence professionnelle) ou en école (ingénieurs, management…). On compte près d’une centaine de spécialités en BTS pour
vingt-cinq en DUT. Les stages constituent la composante principale de la formation en BTS. Mais, l’enseignement
théorique et les travaux pratiques sont
également très importants. Les semaines
de cours sont donc très chargées (entre
32 et 35 heures hebdomadaires). L’ambiance du BTS vous rappellera sensiblement vos années lycées (terminale)
puisque le cadre y est identique. Le diplôme universitaire technologique
(DUT) couvre quant à lui, des filières
technologiques assez large. Chacune correspondant à une famille de métiers
comme la chimie, la gestion logistique et
transport ou la communication par exemple. Tout comme en BTS, les stages et les
travaux pratiques (TD) constituent la
composante principale de la formation.
C’est pourquoi les semaines de cours
sont très chargées (30 heures par semaine en moyenne). Plus généraliste, le
DUT offre moins de spécialités que le
BTS. Mais chacun trouvera une spécialité adaptée à son profil. À noter qu’il
existe d’autres cursus en un an ou deux
ans (DEUST, DU, mention complémentaire) accessibles après le bac. ❚
“Les étudiants
forment un groupe
homogène”
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page11
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page12
TEST
TexteS : Khadija abouchan
Pour quelles études
supérieures
êTES- VOUS FAIT( E) ?
ÉTUDES LONGUES OU COURTES ? UNIVERSITÉS,
CLASSES PRÉPAS OU GRANDES ÉCOLES…
ON DÉNOMBRE PLUS DE 11 500 FILIÈRES POST-BAC !
Vous préparez un
(ou vous avez obtenu)
■ un bac général
▲ un bac technologique
● un bac professionnel
Au lycée vous aimez surtout :
▲ les enseignements généraux
● les enseignements techniques
ou professionnels
■ faire des exposés
Pour vous un bon professeur,
c’est un enseignant :
● à l’écoute de chaque élève
▲ exigeant
■ hautement compétent dans sa discipline
L’esprit de compétition
▲ je déteste
■ j’adore
● pourquoi pas
La sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur, vous êtes :
● absolument contre
■ pour
▲ vous n’avez pas d’avis sur la question
Après le bac vous pensez faire
■ 8 années d’études supérieures au moins
▲ 4 ou 5 ans d’études supérieures
● 2 ou 3 ans d’études supérieures maxi
Quand on vous parle de votre
projet professionnel, vous dites
● j’ai encore le temps d’y réfléchir
■ j’ai une idée précise de métier depuis
le cours élémentaire
▲ j’en ai une vague idée
Quel mot selon vous caractérise le
mieux les grandes écoles
■ élite
▲ employabilité
● réseaux
Quel mot selon vous caractérise le
mieux les classes prépas
▲ élitisme
● souffrance
■ excellence
VOTRE PROFIL
● encadrement
▲ professionnalisation
■ second choix
Parmi les trois qualités suivantes,
laquelle vous caractérise le mieux :
■ la persévérance
● le sens du concret
▲ le sens de l’effort
Selon vous, les deux premières années d’études supérieures devraient
■ ne comporter que des enseignements
généraux
● être mixtes, mais avec une dominante
d’enseignements professionnels
▲ être mixtes, mais avec une dominante
d’enseignements généraux
Faire des stages en entreprises
pendant ses études supérieures
vous semble,
● indispensable
■ superflu
▲ une bonne chose mais pas l’essentiel
Vous souhaitez connaître la filière ou le métier qui vous correspond ?
Découvrez d’autres tests d’orientation. www.lavoixletudiant.com - www.letudiant.fr
Vous avez une majorité de ■ vous êtes fait pour les
classes prépa et les grandes écoles !
Sur vos bulletins vos professeurs vous qualifient d'élève «sérieux et travailleur». Attention, si un bon niveau scolaire est un nécessaire pour décrocher sa place en prépa ou dans une grande école, la capacité à
assumer un rythme de travail soutenu est indispensable.
Vous avez une majorité de ▲ vous êtes fait pour un
premier cycle universitaire licence !
S’engager à la fac pour 3, 5 ou 8 ans d’études ne se décide pas à la
12 / LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015
Quel mot selon vous caractérise le
mieux les BTS/DUT
légère ! Une orientation réussie est une orientation réfléchie. Informezvous le plus tôt possible sur la formation et les poursuites d’études envisageables avant de vous inscrire.
Vous avez une majorité de ● vous êtes fait pour des
études en IUT et STS !
Avec ses cours théoriques et pratiques, ses stages professionnalisants,
le BTS ou le DUT ouvre naturellement les portes du marché du travail. Et
si vous souhaitez poursuive vos études, une fois votre diplôme en poche,
sachez que les opportunités sont nombreuses (licence pro, écoles…)
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page13
ILS FONT L’ACTU
TexteS : Kevin Carmina
KLINGANDE :
“itinéraire du DJ
nordiste qui a
embrasé la planète”
DE PASSAGE À LILLE, FIN JANVIER POUR L’UN DE SES
RARES CONCERTS DANS LA RÉGION, ON A RENCONTRÉ
KLINGANDE, 24 ANS, ORIGINAIRE DE CROIX.
Son histoire
Avant il était un simple étudiant
lambda, mais ça c’était avant.
Printemps 2013 : alors qu’il est en
stage en marketing aux 3 Suisses,
Cédric Steinmyller, pas encore révélé au grand jour sous le nom de
scène
de
Klingande,
compose
chez lui avec
un ami, un
morceau qui
va changer
sa vie, Jubel.
L’instru,
composée à
base de mélodie de saxophone sur un fond
d’électro, envahit les bars, soirées,
et stations radio du monde entier.
Un succès aussi soudain qu’inattendu : «J’ai créé Jubel avec un
pote, Edgar, puis je l’ai posté sur
YouTube et en quelques mois il y a
eu des millions de vues (presque
90 millions aujourd’hui !). C’est
comme ça que les labels sont venus.» Et qu’il a dû, par la force des
choses, mettre un terme à ses
“J’ai eu beaucoup
de chance, j’ai sorti
le bon morceau au
bon moment, quand
la tendance saxo
arrivait”
études : «J’avais passé les examens, j’avais tout fait, il ne me restait plus qu’à finir ce stage, mais je
n’ai pas réussi à aller au bout. Au
début j’ai essayé, je ne prenais des
dates que le week-end, mais je revenais crevé le lundi, ça devenait
trop compliqué.»
Sa nouvelle vie
En quelques mois, le voilà passé
d’étudiant en marketing (école Efficom), à DJ international. Son quotidien est comparable à celui d’une
rock star : partagé entre la production de musique électro et des déplacements à l’étranger pour assurer ses tournées. «Avant je partais
uniquement le vendredi et samedi,
maintenant comme je fais des tournées par pays (USA, Asie), il m’arrive de partir parfois une semaine,
un mois même. Cet été par exemple, je pense que j’ai fait à peu près
25 shows en 30 jours, c’était assez
costaud !» Lui-même s’interroge
quand on lui demande combien de
pays il a parcourus ces derniers
mois : «Je ne saurais même pas dire
(il réfléchit).... beaucoup ! Il doit me
rester l’Amérique du Sud à faire, la
Russie, l’Australie. Il y a encore
quelques endroits» plaisante-t-il.
Ses projets
Comme dans la plupart des success
story, tout est une affaire de timing,
celle de Klingande en est l’illustration : «J’ai eu beaucoup de chance,
j’ai sorti le bon morceau au bon moment, quand la tendance saxo arrivait», admet, avec franchise, le
Croisien. Qu’espérer de plus après
un tel succès ? Que ça continue, forcément, le plus dur quand on est au
sommet de la vague, c’est d’y rester : «Je voyage tout le temps, je
fais des scènes incroyables. C’était
une super expérience mais je ne
veux pas parler au passé parce que
j’espère que ça va continuer pendant longtemps.» Il aimerait prochainement sortir un premier album, même si comme il le rappelle
«il n’y a pas d’urgence». En attendant il pourra déjà se contenter modestement - de continuer à faire
danser la planète.
LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015 /
13
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page14
HELP
5 CONSEILS
TexteS : MARIE VOINSON
1/ Orthographe
Attention à la syntaxe : faites vous relire si
nécessaire. Une candidature truffée de
fautes peut être rédhibitoire !
2/ Personnalisation
Il est important de personnaliser sa candidature. Montrez au recruteur par des exemples concrets que vous connaissez sa demande et son entreprise de votre candidature
à l’entretien.
3/ Synthèse
Le CV doit tenir sur une page, la lettre doit
être brève et efficace. Dites en juste assez
pour donner au recruteur l’envie de vous
rencontrer.
4/ Réseaux sociaux
Utilisez le web à votre avantage : complétez
votre profil sur les réseaux sociaux professionnels, tels que Linkedin ou Viadeo. Les
recruteurs chassent aussi sur la toile, rendez-vous visible sur ce marché caché !
RÉUSSIR
SA CANDIDATURE
5/ Relance
Les entreprises sont souvent envahies par
les demandes, si vous ne voulez pas vous
faire oublier : relancez au bout d’une dizaine
de jours !
JEUNES DIPLÔMÉS, POUR DÉCROCHER VOTRE
PREMIER EMPLOI, SUIVEZ NOS CONSEILS !
DETAILLEZ
VOTRE PROFIL
En chiffre
29
Selon une étude Opinionway
de janvier 2015, un jeune diplômé envoie en moyenne
29 CV et lettres de motivation
avant d’obtenir un emploi.
Cette enquête montre que 60%
des personnes titulaires d’un
diplôme (Bac à Bac +5) depuis
moins de 3 ans sont en poste.
Chaque candidature classique comporte
une lettre de motivation et un CV. Bien rédigée, elle peut être la clé d’un premier
emploi. Le CV doit répondre à trois questions : Quel est votre parcours ? Quelles
sont vos compétences ? Quels sont vos
centres d’interêt ,? Pour y répondre, veiller à respecter trois rubriques, classées
dans l’ordre chronologique : formation,
expériences, centres d’intérêt... Vous avez
peu d’expérience ? Ne négligez pas vos
jobs
d’été
et
stages. Précisez
les durées et missions en rapport
avec
le
poste
convoité. Vos centres d’intérêt doivent être sélectionnés
avec soin : privilégiez les plus significatifs.
Attention, il est important de personnaliser son CV à chaque offre. Les formations,
expériences, passions, sont autant
14 / LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015
d’atouts qui doivent prouver que vous êtes
fait pour le poste ciblé.
MONTREZ
VOTRE MOTIVATION
La lettre de motivation doit justifier les
compétences indiquées dans le CV…et
montrer votre motivation ! Elle se divise
en trois parties : vous, moi, nous. Evoquez
l’entreprise et ses activités, puis mettez
en avant vos compétences par rapport
au poste. N’oubliez pas d’établir une
connexion dans le dernier
paragraphe : qu’apporterez-vous à l’entreprise ?
Que peut-elle vous apporter ? Une lettre de motivation doit être nominative : renseignez-vous sur la personne à
qui adresser votre lettre. Soignez votre
formule de politesse à la fin. Rien de tel
que de terminer sur une bonne impression pour espérer décrocher un entretien.
“Ne négligez pas
vos jobs d’été”
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page15
TexteS : Khadija abouchan
STAGE :
FOCUS
Les nouveautés
DEPUIS LA RENTRÉE, LA LOI SUR L’ENCADREMENT
DES STAGES IMPOSE AUX ENTREPRISES DES
NOUVEAUX DROITS AUX STAGIAIRES.
Améliorer leur statut
Généralisé dans le secondaire et dans le
supérieur, le nombre de stages a explosé
ces dernières années, passant de 600 000
en 2006 à 1,6 million en 2012. Véritable
opportunité pour décrocher un premier
job, certains stagiaires fournissent un travail équivalent à celui d’un salarié sans en
avoir pour autant la rémunération ou les
droits. Si cette loi a pour but d’éviter les
abus en entreprise, cela ne va pas faciliter
la recherche de stages des étudiants. Le
stage est cependant un outil de formation
indispensable avant l’entrée sur le marché du travail, mais il y aurait des excés.
«On estime aujourd’hui à 100 000 le
nombre de stages abusifs. Ces pratiques
peuvent favoriser le gel d’embauches et
entraînent aussi la précarisation des
jeunes qui enchaînent les stages» déplore Chaynesse Khirouni, députée PS à
l’initiative de la loi.
Gratification
revalorisée
Une des principales dispositions de la
nouvelle loi porte sur l'augmentation de la
rémunération des stagiaires. Pour les
stages supérieurs à deux mois, l'indemnité fixée jusqu'ici à 436€ passe à 554,4€.
Cette gratification est exonérée d'impôt
sur le revenu. Les stagiaires peuvent également bénéficier des tickets restaurant,
du remboursement de la moitié des frais
de transport… et même des jours de repos
ou autorisations d’absence comme les autres salariés. Le stage ne pourra pas excéder six mois (sauf dérogation). Il pourrait
y avoir une limite du nombre de stagiaires
accueillis en même temps mais sur ce sujet les décrets ne sont pas parus.
Droits et devoirs
Si la loi relative à l'encadrement des
stages vous protège, n'oubliez pas que
vous avez aussi des devoirs quant à votre mission. En signant la convention,
vous vous engagez à réaliser les tâches
qui vous sont confiées. Il faut faire preuve
d’humilité, vous êtes là pour apprendre,
mais aussi pour être actif et impliqué. Demandez du travail, proposez votre aide,
posez des questions et soyez ouvert. Votre stage n’en sera que plus intéressant
et formateur !
EN SAVOIR PLUS
Quid des stages en Europe ?
La notion de stage est très différente d’un pays à l’autre. La France est le pays européen où ils
sont le mieux encadrés. Au Royaume-Uni, par exemple, le stage n’a aucune définition légale. Il
en existe plusieurs types : les «internship programs» (stages d’été), les «work placement»
(missions spécifiques intégrées au cursus universitaire) et les «graduate programs» (stages de
fin d’études). Seul ce dernier donne droit à un salaire minimum. En Allemagne, Il n’existe pas de
salaire minimum comme en France pour les salariés. Par conséquent, si vous envisagez d’effectuer
un stage Outre-Rhin, sachez qu’aucune indemnisation minimum n'est pas obligatoire. L'élaboration
d'un cadre de qualité pour les stages au sein de l’Union européenne devrait cependant voir le jour
à l’horizon 2020.
“Reconnaissance
de cet
investissement”
Marie, 21 ans master1
métier de la rédaction
à Lille 3
Pour Marie, cette loi va dans le bon
sens. «Je suis originaire de Colmar,
pour étudier à Lille, j’ai dû opter pour un
logement étudiant. Si vous ajoutez à
cela, d’autres postes de dépenses
comme l’alimentation et les frais de
transport, les fins de mois deviennent
vite difficiles pour une étudiante non
boursière». Elle ajoute : «Bien souvent,
les stagiaires fournissent plus ou moins
la même quantité de travail qu’un autre
salarié, cette gratification est une
reconnaissance de cet investissement.» Cependant Marie craint que
cette mesure rende à terme, encore
plus difficile la recherche d’un stage.
LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015 /
15
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page16
FILIÈRES
TexteS : KEVIN CARMINA
En chiffre
10%
Entre 5 et 10% de la production
de chimie mondiale serait
aujourd’hui «verte».
Un pourcentage qui devrait
être amené à augmenter dans
les années à venir.
ÉTUDIER
LA CHIMIE VERTE
“Faire quelque
chose de plus
propre”
Elise, 27 ans, chimiste
à l’INRA
«Je suis rentrée à l’ESCOM en 2010
après avoir obtenu ma licence de chimie. Au départ je ne savais pas
exactement dans quoi je voulais travailler, c’est à la fin de mon stage de
fin d’études en chimie végétale que
j’ai eu envie de poursuivre dans cette
voie, je trouvais ça plus intéressant
que faire de la chimie pétrolière. C’est
peut-être un petit côté écolo... Ce qui
me plait là-dedans, c’est de me dire
qu’on peut travailler avec autre chose
que du pétrole pour essayer de faire
quelque chose de plus propre. On
n’aura peut-être pas de pétrole toute
notre vie alors il faut déjà commencer
à réfléchir à autre chose.
LA VERSION «ÉCOLO» DE LA CHIMIE TRADITIONNELLE
APPARAÎT COMME UNE ALTERNATIVE POUR RÉPONDRE
AUX ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX DE DEMAIN.
L’ENSEIGNEMENT
Le réchauffement climatique et l’avènement du développement durable ont
amené les scientifiques à revoir leur façon de travailler. De cette réflexion est apparue la chimie verte, ou plutôt réapparue,
car la discipline ne date pas d’hier, mais
elle était peu enseignée par le passé. Elle
est intégrée dans de nombreux cursus de
l’enseignement supérieur : à l’École Nationale Supérieure de Chimie de Lille, à Centrale Lille, l’Université de Lille 1 ou à l’ESCOM (Compiègne), la grande école
d’Ingénieurs Chimiste qui en a fait
un axe majeur de
son offre de formation. «La Chimie
verte est présente
un peu partout
même au niveau
des prépas ou des
élèves ingénieurs débutants. On a des
cours spécifiques d’introduction à la chimie verte, explique Estelle Léonard, enseignant-chercheur à l’ESCOM. Dès qu’on le
peut, on essaie de rentrer dans les détails,
mais ce serait bien prétentieux de dire que
nous faisons de la chimie verte. Nos étu-
16 / LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015
diants sont avant tout chimistes, c’est à
eux de faire la chimie verte de demain !»
UN ENJEU MAJEUR
La chimie verte pourrait se définir comme
une nouvelle manière de pratiquer la chimie avec l’élaboration de nouveaux procédés faibles en consommation d’énergie
et plus respectueux de l’environnement.
Elle tend à rendre le produit final et le procédé chimique utilisé, éco-compatible.
Les entreprises, notamment dans l’industrie, l’ont parfaitement intégrée,
elles ont même fait de la chimie
verte un argument marketing ;
d’où l’intérêt pour les chimistes
de demain de mettre en avant
ce label. «Les industriels font
très attention à ce qu’ils incorporent dans la fabrication de
leurs produits, c’est le cas pour
les peintures, les pneus, le crèmes, les revêtements aéronautiques, ils recherchent
ces compétences, précise Estelle Léonard.
Dans les entreprises, les ingénieurs euxmêmes font de la formation pour voir comment ils peuvent faire évoluer leurs produits et leurs procédés.»
“Aux étudiants
de faire la
chimie verte
de demain !”
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page17
10 et 11 avril
et de
de
SALON
Sous le patronage du
de 9 h à 18 h
LILLE GRAND PALAIS
l’apprentissage
l’alternance
Du CAP à bac + 5,
venez trouver votre formation
et décrocher un contrat d’apprentissage
ou de professionnalisation.
N’oubliez pas votre CV !
C FA RÉGIONAL
NORD DE FRANCE
Infos et invitations :
lavoixletudiant.com
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:25 Page18
MÉTIERS
TexteS : KEVIN CARMINA
Suivez-nous
VENDEUR :
Réagissez à nos articles :
[email protected]
ou sur notre forum
et retrouvez plus d’infos
www.lavoixletudiant.com
L’APPORTEUR
DE SOLUTIONS
BIEN PLUS QU’UN SIMPLE INTERMÉDIAIRE, IL EST L’ACTEUR
PRINCIPAL DU PROCESSUS DE VENTE ET LE LIEN DIRECT AVEC LA
CLIENTÈLE POUR FACILITER LES TRANSACTIONS.
ÉVOLUTION
C’est un métier qui existe depuis la nuit des temps,
depuis la naissance de la civilisation en Mésopotamie en fait, à l’époque, les individus apprivoisaient
la vente sous la forme d’échange de marchandises,
qu’on appelait alors le troc. Qu’il semble loin l’ancêtre du commerce... L’apparition de la société de
consommation de masse au milieu du 20e siècle et
l’influence omniprésente du marketing ont radicalement modifié le
champ d’action du vendeur. Il n’est plus uniquement le simple intermédiaire entre le produit
et le client, comme ce fut
longtemps le cas, il est
l’acteur central d’un processus relationnel de
confiance.
“Il faut avoir envie
de comprendre
pour mieux aider
le client.”
UN RÔLE DE CONSEIL
ET D’ÉCOUTE
L’acte de vente est devenu une simple étape, il y a
dès lors différents paramètres à prendre en compte :
«Désormais, le client est informé, il a de très
bonnes connaissances du produit, le rôle du commercial va être de l’aider à trouver la solution
adaptée pour répondre à son besoin», note Philippe
18 / LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015
Herbaux, professeur de gestion pour les BTS commerciaux (NRC, MUC) au Lycée Gaston Berger de
Lille. La capacité d’écoute et le conseil sont désormais des attributs indispensables pour bien cerner
les attentes du client et lui apporter une réponse
adaptée sans se contenter de lui proposer une offre
standardisée. «On est dans une relation personnalisée où on va rechercher une solution précise.»
QUEL PROFIL ?
Face à la concurrence du marché, les clients sont de
plus en plus volatiles, pour les conserver, les entreprises comptent sur leurs équipes commerciales : «Il
doit y avoir une démarche de confiance qui s’instaure entre le vendeur et le client dès le premier
contact et après la vente pour réussir à maintenir
cette relation le plus longtemps possible.» Le vendeur d’aujourd’hui doit donc avoir un profil polyvalent, c’est un indispensable : «En dehors des classiques qui sont les qualités d’élocution et de
présentation, il faut maintenant avoir une très
grosse capacité d’écoute et même être très curieux car il faut avoir envie de comprendre pour
mieux aider le client, souligne Philippe Herbaux.
C’est cette curiosité-là qui va faire la force des commerciaux. Il faut aussi savoir réagir à ce que va dire
le client et être au courant des systèmes de traitement d’information.»
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:26 Page19
Pierre, 20 ans
Vendeur-Commercial
“Il faut plutôt
être commerçant
que commercial”
S
on Bac ES en poche, Pierre a comme beaucoup
d’autres étudiants fait le choix de l’apprentissage
pour suivre sa formation de BTS NRC (Négociation Relation Client) au lycée Gaston Berger de Lille, en
2012. Deux jours en cours, trois au sein de l’entreprise
Deneuville (spécialisée dans la métallerie) où il va
apprendre pendant deux ans à se «former techniquement», répondre aux appels d’offres et signer ses
premiers contrats : «J’ai travaillé sur un dossier qui a
été bénéfique pour l’entreprise, mon patron m’a proposé de me spécialiser dans un nouveau créneau
qu’il allait lancer. En fait, j’ai eu la chance de créer
mon propre poste», admet-il.
Aujourd’hui, Pierre est vendeur-commercial pour Vuxa
(filiale de Deneuville) entreprise spécialement créée pour
la mise en œuvre de son poste : «J’ai terminé mon
apprentissage le 27 juin 2014, quatre jours après,
j’étais embauché en CDI chez Vuxa !» Son quotidien ?
Prospecter tous les jours sur le terrain auprès des professionnels et particuliers pour la vente de pergolas et
verrières haut de gamme sur-mesure. Il a une vision
assez précise de ce qui définit un professionnel de la
vente : un sens du relationnel, une capacité d’adaptation
mais surtout une éthique, indispensable à ses yeux :
«D’après moi, il faut plutôt être commerçant que
commercial, il faut aimer vendre mais surtout rendre
service et faire plaisir au client. Il faut sentir la
confiance en face de nous, être honnête. Si c’est
pour ne vendre que du vent, ça ne m’intéresse pas.»
ÉTUDES...
Comment devenir vendeur ?
Le métier de vendeur terrain s’envisage traditionnellement par le bais de filières courtes en deux ans de type BTS ou
DUT jusqu’au niveau Bac+3 en poursuivant avec une licence professionnelle. Les BTS NRC (Négociation Relation Client)
et MUC (Management des Unités Commerciales) sont particulièrement prisés par les étudiants qui souhaitent s’orienter
vers ce métier, tout comme le DUT TC (Techniques de Commercialisation) voire GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations). Il existe également des options beaucoup plus spécialisées comme le BTS Professions Immobilières, BTS
Banque etc. ou encore les Bac professionnels. Mais si les filières courtes sont les plus courantes pour accéder au métier de
vendeur terrain, il est toutefois difficile de ne pas évoquer les écoles de commerce (EDHEC Business School, EGC etc.)
et les écoles d’ingénieurs (HEI, École des Mines Douai etc.) dont sont issus une partie des vendeurs ou technico-commerciaux. Les entreprises, à commencer par les grands groupes, ont en effet un besoin quasi permanent de recruter des
technico-commerciaux de niveau master ou issus d’une Grande École. Reste enfin les parcours atypiques, les autodidactes qui se forment sur le tas, la preuve qu’il n’est jamais trop tard pour découvrir sa fibre commerciale.
LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015 /
19
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:26 Page20
BONS PLANS
TexteS : astrid latournerie
On se fait une toile ?
L’arrivée des beaux jours, les oiseaux se mettent à chanter, les bourgeons éclosent... Aucun doute, le printemps est de retour ! Et ce changement de saison est significatif d’un événement incontournable: le
Printemps du cinéma. Du 22 au 24 mars 2015, vous pourrez profiter de
tous les films actuellement au cinéma à petit prix (3,50€). C’est le bon
plan pour pécho ou faire rêver ta dulcinée, tous en salle !
Bon à savoir, le printemps est aussi l’occasion du changement d’heure :
le dimanche 30 mars, à 2h du matin, il faudra ajouter 60 minutes !
À partager...
à tester !
Si vous avez des «Bons Plans»
que vous souhaitez partager
N’hésitez pas
à nous les envoyer par mail :
[email protected]
SORTIES, LOISIRS, VIE PRATIQUE, WEB, JEUX
CONCOURS ... POUR ENCORE PLUS DE BONS
PLANS ÉTUDIANTS, LIKE LA PAGE FACEBOOK
DE LA VOIX - L’ÉTUDIANT !
...À écouter
Retrouvez notre chronique
«conseils et astuces»
en direct sur :
Un mercredi sur deux à 17h00
www.mycontact.fr
Wash & Co :
la laverie gourmande
Wash & Co, c’est le concept qui va révolutionner la corvée laverie ...
Qui n’a pas passé de longues heures à attendre que sa machine arrête
de tourner, pour ensuite enchaîner sur le sèche-linge ... Bref, quand on
pense laverie on imagine souvent une corvée interminable. Wash &
Co, c’est la nouvelle laverie où tu vas pouvoir lancer ta machine puis te
poser dans un canapé, boire un café et déguster des bonnes pâtisseries ... Petit plus : musique d’ambiance et wifi sont également inclus.
Wash & Co 151 rue Léon Gambetta, LILLE
Horaires : Mardi - Samedi : 9h - 20h / Dimanche : 10h - 19h30
Louer une voiture pour 1 € ?
Non, vous ne rêvez pas ! Louer une voiture ou un utilitaire
pour 1€ c’est possible avec driiveme. Il s’agit en fait de professionnels ou de particuliers, partout en France, qui ont
besoin de convoyer leurs véhicules d’une ville à l’autre. Le
prix de 1€ n’est qu’un symbole, car finalement il s’agit surtout de se rendre mutuellement service. Alors pour un déménagement ou un déplacement, on pense driiveme !
www.driiveme.com
20 / LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:26 Page21
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:26 Page22
WEB
BLOG
TexteS : Khadija abouchan
La révolution
VOD
EN QUELQUES ANNÉES LA VIDÉO À LA DEMANDE
PAR ABONNEMENT A RÉVOLUTIONNÉ LE MODÈLE
AUDIOVISUEL FRANÇAIS, ENQUÊTE !
En moins d’une décennie, personne
n’aurait pu imaginer avoir accès
24 heures sur 24, à des milliers de films
et de séries télé de manière illimitée
moyennant un abonnement d’environ
9€. Les géants du marché de la vidéo à
la demande par abonnement (SVOD)
Canal Play, Wuaki, Jook, FilmoTV, OCS
et plus récemment Netflix représentent un marché juteux de plus de 200
millions d'euros. La France est par ailleurs le second pays européen comptabilisant le plus de services de vidéo à
la demande derrière le Royaume-Uni.
Seule ombre au tableau, la SVOD souffre de lourdes contraintes. D’une part,
la loi oblige l’éditeur d’une plateforme
de vidéos à la demande par abonnement de contribuer financièrement à la
production cinématographique. D’autre part, la chronologie des médias impose un délai de trois ans entre la sortie d’un film au cinéma et sa mise à
disposition en SVOD.
Gilles V
ervisch
est un
de phil
jeune a
oso
grégé
visite le phie. Dans u
n blog,
s grand
il rees ques
sophiq
tions p
ues et m
hiloétaphy
siècle e
s
iq
n versio
ues de
n 3.0.
ce
http://
blog.le
tudian
visch/
t.fr/gille
s-ver-
on a
liké !
La chronologie
des médias
Actuellement, les opérateurs bataillent auprès des instances pour raccourcir les délais de mise à disposition
des films. Ils espèrent d’ici fin 2015
pouvoir faire modifier le calendrier
qui fixe en France la date des sorties
en salle, en DVD et VOD. C’est un véritable enjeu pour eux, notamment
avec la forte concurrence de l'offre gratuite replay de la télévision, les plateformes de partage de vidéos comme
YouTube et Dailymotion, et les sites
de piratage.
▼
Des milliers de films
à portée de clic
Questio
n
de phil s
o
/generations.html
ancetvinfo.fr
fr
g.
lo
-tous-pourri
/b
:/
on
ti
tp
ra
ht
ne
ge
4/
/2
quoi/2014/02
«Génération Tous Pourris»
C’est le titre de la vaste enquête à laquelle 210 000
jeunes ont répondu. Le questionnaire montrait que
86% des jeunes sondés n’avaient pas confiance
en la politique.
actu
Le Ministère de l'éducation nationale de l'enseignement supérieur et de la recherche a lancé une concertation sur le numérique à l'école. Vous pouvez apporter votre contribution jusqu'au 9 mars sur le site :
www.education.gouv.fr. Un forum national clôturera
les débats en avril.
Tropico 5
En tant qu'El Presidente, vous prenez la tête de l’île
de Tropico dès la période coloniale, et vous devrez
la guider à travers les siècles vers un avenir radieux.
Au fil des ans, vous pourrez nommer les membres
de votre famille à différents postes afin de vous assurer que votre héritage perdurera?
22 / LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015
▼
Ecole Numérique
ley/Choor/MadilynBai
se
/u
om
.c
be
.youtu
https://www
seYourView
Multi-angles caméras
YouTube innove avec une fonctionnalité multi-caméras, qui permet de visionner une vidéo avec
plusieurs points de vue. En cours d'expérimentation
une seule vidéo est visible (un concert de Madilyn
Bailey)
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:26 Page23
CULTURE
TexteS : Khadija abouchan
C’EST DANS L’AIR
le
AGENDA
13/ 04
Concert
TAL
Rio Mavuba fait une fois de plus le pari de la générosité avec «une Nuit à Makala». Ce concert caritatif
au profit des enfants de l'orphelinat de Kinshasa a
été initié il y a tout juste quatre ans, par le capitaine
du LOSC. Pendant plus de 3 heures, musiciens, danseurs, artistes, footballeurs professionnels et autres
invités de marque vont se succéder sur scène pour
la bonne cause.
Au Zénith de Lille - www.zenithdelille.com
du
Exposition
À l’occasion des 120 ans de la naissance de Cristóbal Balenciaga (Getaria, 1895-1972, Javea, Espagne), la Cité de la dentelle et de la mode à Calais
consacre une exposition à ce grand couturier. Elle
aborde un sujet inédit : l’œuvre en dentelle de Balenciaga, thème évident tant la dentelle a tenu, tout
au long de sa carrière, une place extraordinaire.
Cité internationale de la dentelle et de la mode de
Calais - www.cite-dentelle.fr
Opéra
Organisés chaque semaine, les
concerts du mercredi sont l’occasion de découvrir un récital de
chant ou musique du monde,
souvent en lien avec les spectacles joués dans la Grande Salle…
à un tarif très accessible.
Tous les mercredis à l’Opéra
de Lille.
LU- VU- ENTENDU...
A GAGNER
ER
À GA
Chambre 12
Découverte dans la deuxième
édition de l’émission The
Voice, Louane se lance enfin en
solo. Après avoir joué dans le
film «La Famille Bélier» d’Éric
Lartigau, la jeune artiste originaire d’Hénin-Beaumont nous
offre un excellent premier album Chambre 12 (Mercury).
Les Anonymes
Claude Érignac, préfet de la Région Corse, est abattu le 6 février 1998 en pleine rue à Ajaccio. Jamais depuis la Seconde
Guerre mondiale, on n’avait
frappé un si haut représentant
de l’État. Après un an d’enquête, s’ensuit l’arrestation du
commando présumé.
Sinsemilia
A partir du mois de mars, Sinsemilia sera en tournée dans toute
la France. L’occasion pour les
fans et les novices de les retrouver sur scène et de découvrir leur
nouvel album qui séduira toutes
les générations.
Mardi 28 avril à l’Aéronef de
Lille
18/ 04 au 31/ 08
N
À GAG
Elle est la nouvelle figure montante de la R'n'B française. Forte
du succès d’une première tournée triomphale, la jeune chanteuse franco-israélienne a décidé
de satisfaire la demande de ses
fans avec un tout nouveau show,
mais en acoustique cette fois-ci.
Mardi 28 avril à l’Aéronef de
Lille
GNER
Baudelaire,
le diable et moi
Si Baudelaire revenait parmi
nous, serait-il obligé d'écrire
pour TF1 ? Une jeune femme dépressive et inadaptée au monde
moderne signe un pacte avec le
diable lui permettant de voyager dans le temps.
De Claire Barré
Les éditions
Robert Laffont
et La Voix-L'É
tudiant
vous offrent
10 ex de ce livr
e
Les éditions
Montparnasse
et La Voix-L'É
tudiant
vous offrent
10 ex. de ce DV
D.
POUR PARTIC
IPER ET
GAGNER VOS
CADEAUX :
rend
ez-vous sur le sit
www.lavoixletu
e
diant.com
rubrique «En Pl
us» :
Jeux-Concours
LAVOIX-L’ETUDIANT MAG / N#4 MARS - AVRIL 2015 /
23
MAG VLE N4 Mars_Mise en page 1 12/03/15 11:26 Page24

Similar documents