Économie - Consulat du Burkina Faso de Nice

Comments

Transcription

Économie - Consulat du Burkina Faso de Nice
LE PROJET
Organisateur : La Cie Les Oiseaux de Movézogure ; La Cie Movéz’graine.
Initition et découverte aux arts du cirque, à la voltige équestre et au théâtre, aux enfants burkinabés
par les enfants de France (département 06).
1ère mission : 18 Février au 5 Mars 2009 : Faire une expertise territoriale et un diagnostic de faisabilité.
Rencontrer l’association support.
2 ème mission :19 Février au 5 Mars 2010 : Concrétiser l’action par un stage. Apporter du matériel
cirque et le laisser à poste.
Ville d’intervention
Ouahigouya (Burkina Faso)
Lieu d’acceuil
ASED (Association de Soutien aux Enfants Déshérités)
Durée
15 jours durant les vacances scolaire.
Nombre de jeunes
5
Nombre d’accompagnants
3
-
Initiation aux arts du cirque et à la voltige équesre
Théâtre, marionnettes
Enseignements pédagogique
Réalisateur
Voyage en avion
Départ Nice / Arrivée Ouagadougou
Matériel embarqué
Cirque, surfait de voltige,petit matériel d’activités, bagages…
Associations supports
ASED ; Enfants du Monde ; ADSEA 06.
Partenaires
Consulat du Burkina Faso ;DRI Chambéry ; Ville de Nice ; Conseil Général 06 ;
CAFAM ; DDJS ; Espace Magnan ;AFEV ; Bien Vivre dans Notre Quartier ;
Le Groupement des CEDAC ;CAL de la Madeleine …
Remerciements : Many, Dragon & Goulette, La famille Lemaire, Eric & Yoyo, Marie-Claire, Gisèle & Alain, Innocents,Alexie & Issiaka,
Nicole & Raoul, Sylvie & Pierre, Poussin & Alex, Christian & Lolo, Leïla, Mickaël, Charles,Malak, Périne & leurs parents, Valérie et ses
enfants,Marie, Jacqueline, Aziz, Audrey & Lou, Hervé et sa femme ; Jéwôme, Alain du CAL, Nora & Laëtitia, Elise Chalamon,Issiaka,
Abdoulaï,Innocents,Aléxie,…
La Cie Movéz’graine
Section jeunes de la Cie de Théâtre« Les Oiseaux de Movézogure » Ils sont 5 jeunes entre 10 et 28 ans
formés aux arts du cirque, à la voltige équestre, au théâtre, aux marionnettes, à la musique, à la danse…
Leur objectif : La professionnalisation dans les métiers du spectacle vivant.
Leur mission : favoriser les échanges culturels de la France à l’international afin de transmettre leur savoir.
La création : Préparer un spectacle pour 2010 et partir en tournée.
Présentation :
Charles
Albin & Sabrina
Périne
Leïla
Mickaël
Malak
OUAHIGOUYA
Histoire
La ville fut fondée en 1757, elle était alors la capitale du royaume mossi du Yatenga, mais elle fut
détruite en 1825 et plusieurs fois attaquée dans les années 1870 aux années 1890.
De son passé de capitale de royaume, elle garde son nom, puisqu'il signifie, en moré, venez vous
prosterner. Les Français la reconstruisent autour d'un fort vers 1896.
Lors de la guerre de la Bande d'Agacher (guerre de Noël) ayant opposé le Burkina Faso et le Mali du 14
au 30 décembre 1985, le marché de la ville fut bombardée par l'aviation malienne. Il y eut une
centaine de victimes civiles.
Économie
Ville Sahélienne par excellence, l'aridité du climat y est un facteur important. Comme dans tous les
pays de cette zone, les aléas de la saison des pluies déterminent via la qualité des récoltes le niveau de
vie des habitants. L'économie locale ne connait pas d'industrie. L'artisanat est tourné vers le cuir avec
quelques tanneurs.
La ville est divisée en secteurs et est dotée d'un hôpital. Un hôpital pédiatrique privé sans but lucratif a
été crée en septembre 2004 par le docteur Zala Lassara avec l'aide d'associations françaises et suisses,
36 lits d'hospitalisation et 24 lits réservés aux enfants souffrant gravement de malnutrition. Les enfants
issus de familles en situation sociale difficile y sont pris en charge gratuitement.
Deux retenues (lac de barrage) permettent l'approvisionnement en eau et favorisent le maraîchage
(tomates, carottes, oignons et surtout les pommes de terre).
L'économie de la région est également marquée par la présence d'orpailleurs.
D'un point de vue routier, Ouahigouya se trouve à 200 km d’Ouagadougou la capitale, sur une route
qui continue vers la frontière avec le Mali, 40 km au Nord en direction de Bankass
Jumelages
•
Chambéry (France) depuis 1992
Vence (France)
Historique de la Compagnie
« L’envol des Oiseaux de Movézogure »
Nice Matin 2002
« Des ‘Oiseaux’ de haute volée »
Le magazine d’infos de le Ville de Nice 2007.
Albin Di Maggio et Jérémy Lapeyre, deux copains qui
se sont rencontrés sur les planches du Théâtre de la
Marguerite et qui s’associent le 17 décembre 2001 pour créer
«Les Oiseaux de Movézogure».
Le but : promouvoir et développer les Arts scéniques
du Grand Sud : musique, théâtre, danse…
Le choix du nom n’est pas anodin car il est en relation direct
avec leur première création:
«La vie rêvée des Clowns…».
Grâce au soutien de la D.D.J.S, ils prendront leur
envol avec un événement culturel de qualité, un festival
réunissant de nombreux jeunes professionnels de la scène
régionale, le Festival «les Muziko-Téatral» : deux jours de
programmations Musique (Mastaya, Laoh, Mal d’aurore…),
Théâtre (Mr Fraize…) et Danse…
« Parce qu’ils ne se laissent enfermer dans aucune
cage Albin Di Maggio et Sabrina Anastasio » décide de
restructurer l’association qui connaît alors une période
difficile, et conceptualisent en 2006 un nouveau lieu dans un
ancien entrepôt de menuiserie. « L’Atelier 402 » est dédié à la
création artistique et la programmation culturelle (musique
acoustique/théâtre) facilite également les échanges entre
associations,
structures,
infrastructures,
compagnies,
metteurs en scène, artistes …
Défendant la même objective et idéale, et issue de la
volonté de prendre sous leurs ailes tous ceux pour qui le
monde de la culture reste lettre morte, ils puisent dans le
vivier de la jeunesse du secteur et mettent en place un stage
d’initiation et de découverte aux arts du cirque et au théâtre
« Création & Découverte » à chaque vacance Pâques, Août,
Toussaint pour les 8/26 ans.
« 18 m2 pour Les Oiseaux de Movézogure »
Nice Matin 2003
Un an d’existence et voilà l’association installée dans
un local de 18 m 2 à Antibes et qui créée un emploi jeune.
« Oiseaux de Movézogure paré à décoller »
Nice Matin 2004.
Alors que l’association destinée à promouvoir le
spectacle vivant souffle ses trois bougies, elle poursuit
toujours son objectif, rendre la culture accessible à tous et
organise avec le soutien du Conseil Régional, une tournée
nationale dans les Maisons d’Arrêt et les foyers des jeunes
travailleurs.
« Les Oiseaux de Movézogure fond leur
nid » Nice Matin 2004
«l’Atelier des Arts», premier Café-théâtreconcert de Vallauris, et accueillera des stages de comédies
(Franck
Sherbourne
(Ziggy
dans
musicales
Starmania,Mogador 1994)) ; des ateliers théâtre et chant, des
programmations (Serge Arnaud,Zine,Théâtre Chou…) ; mais
aussi des expos photos …
«L’Atelier» fermera ses portes en 2005 faute de soutien de la
Ville de Vallauris.
L’association devient association support de
d’événem ents : N oise in N ice, Téléthon … , et
s’intègre totalem ent dans la relation partenariale
du réseau associative et adm inistrative de son
quartier.
« Des ‘Oiseaux’ de bonne augure »
Nice Matin 2007.
L’association sauve un cheval de la boucherie :
Castor, 19 ans.
Actuellement sur un terrain à Contes, il permet à la
Compagnie
« Movéz’graine »
de
voir
le
jour.
Essentiellement constituée d’un groupe de 7 jeunes de 8 à 18
ans, cette compagnie préprofessionnelle travaille la voltige
équestre, le théâtre et les arts du cirque pour créer un
spectacle qui partira en tournée nationale et internationale.
BUDGET PREVISIONNEL DE L’ACTION 2010
CHARGES
ACHATS MATERIELS
MONTANT
(en euros)
Participation des usagers
4 464,53
Equipement cheval
446,86
Environnement cheval
551,43
FRAIS PERSONNELS
MONTANT
(en euros)
7 662,82 REMUNERATION DES SERVICES
Fournitures d'atelier ou d'activités
CIRQUE
PRODUITS
450,00
12 250,00 SUBVENTIONS
Missions et réceptions
CONSEIL GENERAL
17 714,53
10 906,41
Nourriture+hébergement
4 050,00
VILLE NICE
1 908,12
Billets d’avion x9 + taxes supp.
8 200,00
DDJS
3 000,00
SERVICES EXTERIEURS
Location cheval
600,00 AUTRES FINANCEURS
150,00
AFEV
Autres (dons privés,
fondations,..)
CHARGES INDIRECTES
Charges indirectes
TOTAL
2 798,29
1 598,29
1 200,00
1 300,00 AUTOFINANCEMENT
1 300,00
1 300,00
1 300,00
Autofinancement
20 362,82 TOTAL
20 362,82

Similar documents