CONGRÈS 2012 - Ordre des dentistes du Québec

Comments

Transcription

CONGRÈS 2012 - Ordre des dentistes du Québec
Volume 49 no 2
Avril / Mai 2012
D E L’ O R D R E D E S D E N T I S T E S D U Q U É B E C
ENVOIS DE PUBLICATIONS CANADIENNES - NUMÉRO DE CONVENTION 40064801 - 625, BOUL. RENÉ-LÉVESQUE OUEST, 15e ÉTAGE, MONTRÉAL (QUÉBEC) H3B 1R2
CONGRÈS
2012
DE L’ORDRE
DES DENTISTES
DU QUÉBEC
23
7
16
ARTICLE
SCIENTIFIQUE
L’ORDRE
VOUS INFORME
Endodontie moderne :
mouvement rotatif,
mouvement alterné
Assemblée générale
annuelle
Visitez l’exposition
Dentiste et artiste et
participez au concours
« Coup de cœur »!
Mois de la santé
buccodentaire 2012
Une belle bouche,
c’est cool!
LES JDIQ 2012
Quoi de neuf
aux JDIQ en 2012?
38
ENTRE NOUS
Dr Bernard Jolicoeur
Un oiseau rare
49
ACTUALITÉS
DENTAIRES
Pose d’implants
réussie pour des
patients prenant des
bisphosphonates
contre l’ostéoporose
SOMMAIRE
7
16
5
MOT DU PRÉSIDENT
17
36
19
36
Merci Johanne!
Une 29e Journée scientifique axée sur
les soins dentaires pour les enfants
7
20
Endodontie moderne : mouvement
rotatif, mouvement alterné
23
16
Quoi de neuf aux JDIQ en 2012?
ARTICLE SCIENTIFIQUE
L’ORDRE VOUS INFORME
Assemblée générale annuelle
Visitez l’exposition Dentiste et artiste
et participez au concours
« Coup de cœur »!
Passez nous voir au stand de l’Ordre
38
Des étudiants ont besoin de vous!
AU TABLEAU
38
ENTRE NOUS
LES JDIQ 2012
26
FORMATION CONTINUE
33
NOUVELLES EN BREF
Un oiseau rare
41
SECTION ANGLAISE
49
ACTUALITÉS DENTAIRES
Pose d’implants réussie pour des
patients prenant des bisphosphonates
contre l’ostéoporose
17
Le commissaire à la santé et au
bien-être publie son rapport 2011
Mois de la santé buccodentaire 2012
Une belle bouche, c’est cool!
Prix 2012 de la Fondation
Yves Cotrel – Institut de France
Entente France-Québec
Invitation à devenir maître de stage
Mise au point de Carestream Dental
18
Cérémonie d’entrée en clinique
INDEX DES ANNONCEURS
Bourse du Dr Gordon Nikiforuk
58
Message important aux membres
35
52
PETITES ANNONCES
56
À L’AGENDA
Publication officielle de
l’Ordre des dentistes du Québec
D E L’ O R D R E D E S D E N T I S T E S D U Q U É B E C
Bronx Communications
Tout changement d’adresse doit être signalé
à l’adresse suivante :
IMPRESSION
ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
Imprimerie F.L. Chicoine
625, boul. René-Lévesque Ouest, 15e étage
Montréal (Québec) H3B 1R2
TÉLÉPHONE : 514 875-8511
TÉLÉCOPIEUR : 514 875-9049
COURRIEL : [email protected]
Les opinions exprimées dans le Journal sont
uniquement celles des auteurs. Le fait, pour
un annonceur, de présenter ses produits ou
ses services dans le Journal de l’Ordre des
dentistes du Québec ne signifie pas qu’ils sont
endossés par l’Ordre des dentistes du Québec.
CONCEPTION GRAPHIQUE
ÉDITEUR
Direction des affaires publiques
et des communications
Ordre des dentistes du Québec
RÉDACTRICE EN CHEF
Carole Erdelyon
RÉDACTEUR SCIENTIFIQUE
PRODUCTION
TIRAGE
5 500 exemplaires
n
Publié 6 fois l’an
DÉPÔT LÉGAL
ABONNEMENT
Bibliothèque nationale
© COPYRIGHT 1981
Nataly Rainville
Taxes incluses
Québec / Canada 69,21 $
À l’étranger 80,00 $
L’unité 10,00 $
COORDONNATRICE DE LA PRODUCTION
ET PUBLICITÉ
Envois de publications canadiennes
Numéro de convention 40064801
Dr André Prévost
RÉDACTRICE
PORT DE RETOUR GARANTI
MEMBRE
Valérie Mazile
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
3
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
n
ISSN : 1718-1569
L’INNOVATION
CRÉE DES
OPPORTUNITÉS
Nous sommes votre équipe Ivoclar Vivadent
-Division Clinique- au Québec. Nous partageons votre
passion pour une dentisterie de pointe orientée vers les
meilleurs soins possibles à vos patients. Ivoclar Vivadent
est fière d’offrir des produits uniques et innovateurs pour
votre bénéfice et celui de vos patients. À titre de professionnels
de la vente, nous sommes heureux de pouvoir partager avec
vous et votre équipe, les plus récents développements
de nos produits. Nous vous invitons à communiquer
avec nous afin de partager l’information sur nos produits
innovateurs et notre passion pour une meilleure dentisterie.
Vicky Ouellet
Martin Brandl
Hélène Doucet
[email protected]
[email protected]
[email protected]
Montréal, Rive-Sud et Cantons-de-l’Est Nord -Est du Québec
514-668-9029
450-577-1880
Ivoclar Vivadent, Inc.
#1 - 6600 Dixie Road
Mississauga, Ontario L5T 2Y2
905-670-8499
800-263-8182
Fax: 905-670-3102
www.ivoclarvivadent.com
©2012 Ivoclar Vivadent, Inc. Tous les produits mentionnés sont des marques de Ivoclar Vivadent, Inc
Montréal, Ouest du Québec et Est-Ontario
514-264-1875
MOT DU PRÉSIDENT
CHÈRES COLLÈGUES, CHERS COLLÈGUES,
Que ce soit juste ou non, on dit que les présidents sont généralement jugés
pour ce qu’ils ont accompli au cours des 100 premiers jours de leur mandat.
En toute humilité, je peux dire que je n’ai rien accompli. Cependant, ensemble,
en collaboration avec les dentistes du Québec, leurs administrateurs élus, les
directeurs de service de l’ODQ et notre directrice générale, nous avons changé
le cours des choses au sein de notre ordre professionnel. Le rythme de nos
réalisations a même dépassé mes propres prévisions, et bien qu’il nous reste
beaucoup à faire avant de récolter les fruits de notre travail sur une multitude
de dossiers, la bonne volonté et le dévouement de toutes les personnes
concernées nous permettront d’atteindre nos objectifs.
D
à la prochaine assemblée
géné­rale des membres,
prévue le 28 mai prochain
POUR M’ÉCRIRE :
dans le cadre des Journées
[email protected]
dentaires internationales
du Québec, et en votant pour une hausse de la cotisation.
L’Ordre des dentistes du Québec est absent de la mire du
public depuis trop longtemps, et la plupart des dentistes
croient fermement que celui-ci n’a pas été bien servi par
cette absence. La dentisterie et les méthodes pour fournir
des soins de santé buccodentaire de qualité se modifient
sous nos yeux. Le rythme rapide de ces changements est
devenu un défi à la fois pour les dentistes et pour le grand
public, qui peine de plus en plus à savoir quelle est la meilleure approche en matière de soins. L’importance d’un diagnostic complet et approprié par un dentiste, la planification
du traitement et la qualité des services seront expliquées et
mises en lumière, et ce, pour les années à venir.
À titre de président de votre Ordre, je me suis engagé à
poursuivre un débat à la fois transparent et proactif sur cette
question. Je me suis également engagé à travailler avec tous
les membres dévoués de l’équipe dentaire, qui possèdent
des niveaux de formation variés et une expérience pratique
du système de soins de santé buccodentaire. Cependant, la
solution pour accroître l’accès aux soins ne saura passer par
une baisse de la qualité. À une époque où les avancées techno­
logiques repoussent même les limites des professionnels
formés à l’université, j’affirme catégoriquement que nous
nous devons de défendre le droit à des soins de haut niveau,
tant pour la population que nous traitons aujourd’hui que
pour les générations futures.
es efforts importants sont déployés pour revoir et
valider les méthodes et les outils de travail. Lors de
notre dernière réunion du conseil d’administration,
le groupe de travail chargé de faire une réflexion sur le
programme actuel d’inspection professionnelle a déposé un
premier rapport. Son mandat a été renouvelé et élargi afin qu’il
procède notamment à un exercice de comparaison de notre
modèle d’inspection avec celui d’autres ordres, qu’il révise
les documents de référence utilisés par le comité d’inspection
professionnelle et les inspecteurs ainsi que les méthodes
de communication tant interne qu’auprès des membres, et
qu’il élabore un sondage auprès des membres inspectés.
Par ailleurs, le comité d’éthique et de déontologie s’emploie
à élaborer un nouveau Code de déontologie tandis que le
mandat du comité d’examens et d’agréments dentaires a été
revu pour mettre l’accent sur le processus d’agrément dans
les centres hospitaliers. Nous avons également mis à contribution l’ensemble de notre profession et interpellé les instances
du gouvernement afin de nous assurer que la qualité des soins
fournis actuellement aux Québécois demeure de très haut
niveau et basée sur un diagnostic et un plan de traitement
établis par un dentiste.
Le mandat de l’Ordre des dentistes est d’assurer la protection du public. Je suis sincèrement convaincu que la
meilleure façon d’atteindre cet objectif est d’informer et
d’éduquer la population du Québec sur les diverses moda­
lités de traitement qui s’offrent à eux et sur les compétences
des professionnels impliqués dans les soins buccodentaires.
Lors de notre dernier conseil d’administration, les administrateurs, au moment d’examiner le budget, ont voté
l’allocation d’un montant substantiel afin de mener une
vaste campagne média en continu pour sensibiliser et
éduquer le public. Nous demanderons, pour y parvenir, à
tous les dentistes de contribuer à cet effort en se présentant
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
Le président,
BARRY DOLMAN, DMD
5
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
12-104 02/12
Endodontie moderne :
mouvement rotatif,
mouvement alterné
En raison de sa complexité, le traitement endo­
dontique a jusqu’à présent été considéré comme une
procédure fastidieuse et difficile. Lors des dernières
années, les concepts cliniques ont évolué parallè­
lement avec l’apparition d’avancées technologiques
significatives, l’objectif clinique étant toujours de
gérer de façon adéquate l’anatomie canalaire.
Les auteures de cet article ont essayé, au moyen
d’une étude expérimentale, de tester l’efficacité de
deux systèmes endodontiques mécanisés à balayer
la totalité de la surface canalaire tout en tenant
compte de l’énorme variation de l’anatomie
canalaire et de ses répercussions sur le choix
du système le plus adapté.
SUMMARY
RÉSUMÉ
Neila Zokkar*, Mayada Jemâa**, Sonia Zouiten***, Nabiha Zbidi Douki****
INTRODUCTION
Because of its complexity, endodontic treatment
has been regarded as a tedious and difficult
procedure. In recent years, clinical concepts have
evolved along with the emergence of significant
technological developments, with the clinical
objective still being to adequately manage the
canal anatomy.
Through an experimental study we tried to test
the effectiveness of two mechanized endodontic
systems scanning the entire canal surface while
taking into account the enormous variation in
canal anatomy and its impact on the choice of
the most suitable system.
MOTS CLÉS
C
ENDODONTIE MODERNE : MOUVEMENT ROTATIF, MOUVEMENT ALTERNÉ
ARTICLE SCIENTIFIQUE
es 20 dernières années, l’endodontie a connu
Endodontie
de profonds changements, tant sur le plan des Instruments rotatifs
KEYWORDS
concepts cliniques que de la mise en œuvre
Séquence opératoire
Endodontics
des techniques opératoires, et la préparation canalaire
Anatomie canalaire
manuelle a laissé la place à la préparation mécanisée,
Rotary instruments
Mouvement alterné
d’où une simpli­fication et une amélioration des techniques
Operative sequence
endodontiques.
Canal anatomy
Il faut cependant reconnaître que c’est essentiellement l’apport
Alternating
de la technologie dans le déroulement du traitement endodontique qui
movement
a été le facteur décisif à l’origine du changement de la perception et de la pratique
de l’endodontie. Mais la vraie révolution a été, sans conteste, l’introduction du nickel-titane,
le concept de la rotation continue et, finalement, le mouvement alternatif mécanisé.
Nous allons développer un travail expérimental dont le but est une étude comparative entre deux systèmes
différents, le Revo-S® de Micro-Mega et l’Endo-Express® de Cdentaire, puis nous allons essayer, au moyen de l’analyse
des résultats, de guider les praticiens dans le choix de la technique la plus adaptée en fonction des situations cliniques.
* Professeure agrégée en odontologie conservatrice, Clinique de médecine dentaire, Monastir, Tunisie
** Résidente en odontologie conservatrice, Clinique de médecine dentaire, Monastir, Tunisie
*** Professeure en odontologie conservatrice, Service de médecine dentaire EPS Farhat Hached, Sousse, Tunisie
****Professeure en odontologie conservatrice, Service de médecine dentaire EPS Sahloul, Sousse, Tunisie
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
7
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
ENDODONTIE MODERNE : MOUVEMENT ROTATIF, MOUVEMENT ALTERNÉ
ARTICLE SCIENTIFIQUE
OBJECTIFS
Le premier but de notre expérimentation est d’évaluer et de comparer la variation de la lumière canalaire
après la préparation canalaire à l’aide de deux instruments différents :
n le système à mouvement rotatif continu : le Revo-S® de la société Micro-Mega;
n le système à mouvement alterné : l’Endo-Express® de la société Cdentaire.
Ensuite, après avoir effectué des coupes transversales aux niveaux coronaire, médian et apical, le
deuxième but est de déterminer quel système est capable de balayer la totalité de la surface canalaire.
MATÉRIEL ET MÉTHODE
Quarante dents humaines extraites et choisies au hasard. Les dents extraites sont réparties en quatre
groupes : prémolaires supérieures, molaires supérieures, prémolaires inférieures, molaires inférieures.
La répartition est indiquée dans le tableau ci-dessous.
TABLEAU I
PRÉMOLAIRES SUPÉRIEURES
n
RÉPARTITION DES DENTS
PRÉMOLAIRES INFÉRIEURES MOLAIRES SUPÉRIEURES MOLAIRES INFÉRIEURES
TOTAL
Revo-S 5
5
5
5 20
Endo-Express 5
5
5
5 20
10 10 10 Total 10 40
1. Réalisation des clichés préopératoires
Après avoir numéroté les dents de chaque groupe, une radiographie préopératoire est réalisée sur
les dents qui sont orientées selon une direction vestibulo-linguale (deux dents par cliché).
Les radios sont développées dans une développeuse automatique, séchées et sauvegardées sur
du papier transparent.
FIG. 1 |
Quelques clichés
radiologiques
préopératoires
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
8
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
2.Préparation canalaire
Groupe 1 : par le système Endo-Express®
Groupe 2 : par le système Revo-S®
Après la réalisation de la cavité d’accès et le repérage des canaux, la préparation du premier groupe a
été faite par un contre-angle EDS du système Endo-Express. Pour le deuxième groupe, la préparation
a été faite par un contre-angle réducteur à faible vitesse.
L’irrigation est abondante : 2 ml d’hypochlorite de sodium 2,5 %.
3. Prise des radiographies postopératoires
Cette étape est très importante pour l’interprétation des résultats de notre partie expérimentale où nous
allons contrôler la variation de la lumière canalaire, avant et après la mise en forme avec les deux systèmes.
Les dents
préparées
avec le système
Revo-S®
FIG. 2 |
FIG. 3 |
FIG. 4 |
FIG. 5 |
Radiographie
préopératoire
Radiographie
postopératoire d’une
prémolaire supérieure
Radiographie
préopératoire
Radiographie
postopératoire d’une
prémolaire inférieure
Les dents
préparées
avec le système
Endo-Express®
FIG. 6 |
FIG. 7 |
FIG. 8 |
FIG. 9 |
Radiographie
préopératoire
Radiographie
postopératoire d’une
prémolaire supérieure
Radiographie
préopératoire
Radiographie
postopératoire d’une
prémolaire inférieure
4. Traitement des clichés radiologiques par ordinateur
Tous les clichés radiologiques préopératoires et postopératoires ont été numérisés à la même résolution.
Ensuite, avec le logiciel Photoshop, nous avons calculé, groupe par groupe, le diamètre canalaire de
chaque dent, avant et après la préparation.
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
9
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
ENDODONTIE MODERNE : MOUVEMENT ROTATIF, MOUVEMENT ALTERNÉ
ARTICLE SCIENTIFIQUE
ENDODONTIE MODERNE : MOUVEMENT ROTATIF, MOUVEMENT ALTERNÉ
ARTICLE SCIENTIFIQUE
RÉSULTATS
Les résultats sont représentés et donnés par les tableaux et les graphiques ci-dessous :
TABLEAU II
TABLEAU III
Le diamètre canalaire, avant et après la préparation
des prémolaires supérieures avec l’Endo-Express®
Le degré d’élargissement canalaire, avant et après
la préparation des prémolaires supérieures
avec l’Endo-Express®
TABLEAU IV
TABLEAU V
Le diamètre canalaire, avant et après la préparation
des prémolaires supérieures avec le Revo-S®
TABLEAUX VI ET VII
Le degré d’élargissement canalaire, avant et après la
préparation des prémolaires supérieures avec le Revo-S®
n
TAUX MOYEN D’ÉLARGISSEMENT CANALAIRE
Endo-Express® (%)
Revo-S® (%)
PRÉMOLAIRES SUPÉRIEURES
47,5
54,6
PRÉMOLAIRES
INFÉRIEURES 30,8
41,8
MOLAIRES
INFÉRIEURES
58,6
47,6
MOLAIRES
SUPÉRIEURES
37
37,6
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
10
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
COUPE TRANSVERSALE DES DENTS PRÉPARÉES
Après avoir terminé la préparation canalaire et l’analyse des résultats radiographiques, les dents ont été
coupées transversalement au niveau coronaire, à la jonction tiers cervical, tiers moyen et tiers moyen
tiers apical, à l’aide d’un disque monté sur pièce à main.
L’observation a été effectuée à l’aide d’un stéréomicroscope à un agrandissement de 2,5 % et 5 %.
GROUPE DES DENTS PRÉPARÉES PAR LE SYSTÈME ENDO-EXPRESS®
Dent n° 1 : prémolaire supérieure
Dent n° 2 : prémolaire supérieure
FIG. 10 |
FIG. 13 |
Tiers coronaire à un agrandissement de 2,5
Tiers coronaire à un agrandissement de 5
FIG. 11 |
FIG. 14 |
Tiers moyen à un agrandissement de 5
Tiers moyen à un agrandissement de 5
FIG. 12 |
FIG. 15 |
Tiers apical à un agrandissement de 2,5
Tiers apical à un agrandissement de 5
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
11
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
ENDODONTIE MODERNE : MOUVEMENT ROTATIF, MOUVEMENT ALTERNÉ
ARTICLE SCIENTIFIQUE
ENDODONTIE MODERNE : MOUVEMENT ROTATIF, MOUVEMENT ALTERNÉ
ARTICLE SCIENTIFIQUE
GROUPE DES DENTS PRÉPARÉES PAR LE SYSTÈME REVO-S®
Dent n° 1
Dent n° 2 : prémolaire supérieure
FIG. 16 |
FIG. 19 |
Tiers coronaire à un agrandissement
de 2,5, tiers moyen à un agrandissement de 2,5
Tiers coronaire à un agrandissement de 2,5
FIG. 17 |
FIG. 20 |
Tiers apical à un agrandissement de 5 (canal vestibulaire)
Tiers moyen à un agrandissement de 2,5
FIG. 18 |
FIG. 21 |
Tiers apical à un agrandissement de 5 (canal palatin)
Tiers apical à un agrandissement de 2,5
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
12
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
DISCUSSION
Radiologiquement, nous avons constaté que les résultats obtenus
ne présentent pas de différences significatives, étant donné que
le taux moyen d’élargissement par le système Revo-S® est de
45,4 % et que celui du système Endo-Express® est de 42,4 %.
Le système rotatif Revo-S® nous a donné un élargissement
moyen­nement supérieur, soit 54 % pour les prémolaires supé­
rieures et 47 % pour les prémolaires inférieures, alors que
le système Endo-Express® fournit des valeurs légèrement
supérieures au niveau des canaux distaux des molaires infé­
rieures, qui sont de 58 %, et des valeurs égales pour les canaux
palatins des molaires supérieures, qui sont de 37 % pour les
deux systèmes de préparation. D’après cette analyse radio­
graphique, les deux systèmes ne présentent pas de différences
significatives quant à l’élargissement canalaire.
La question qui se pose ensuite est : est-ce que le mou­
vement alterné est une révolution ou non pour l’endodontie
moderne? Pour tenter d’y répondre, nous avons réalisé des
coupes transversales des dents préparées par les deux systèmes,
afin de les exa­miner au stéréomicroscope à des agrandissements
entre 2,5 et 5.
Les résultats obtenus ont démontré que le système EndoExpress®, avec son mouvement alterné, est capable de balayer la
totalité de la surface canalaire en respectant l’anatomie et la
forme d’origine du canal, comme le montrent les figures ci-contre.
Le système Endo-Express® démontre son respect pour l’anatomie
canalaire, comme l’illustrent les résultats obtenus, alors que
l’obser­vation des coupes du système Revo-S® montre des
parois laissées intactes non instrumentées et une forme de
préparation épousant la forme de l’instrument, comme l’illustre
la figure ci-dessous.
FIG. 24 |
---
Instrumentation de la totalité du canal et respect absolu de la forme d’origine du canal
Un deuxième point à mentionner dans cette observation
est la persistance de débris au niveau des coupes des
dents préparées par l’Endo-Express®.
FIG. 25 |
Zone non instrumentée ----- Zone instrumentée
--
de forme ronde
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
FIG. 22 et 23 |
Boue dentinaire
13
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
ENDODONTIE MODERNE : MOUVEMENT ROTATIF, MOUVEMENT ALTERNÉ
ARTICLE SCIENTIFIQUE
ENDODONTIE MODERNE : MOUVEMENT ROTATIF, MOUVEMENT ALTERNÉ
ARTICLE SCIENTIFIQUE
En comparaison, le système Revo-S® prépare des parois
parfaitement nettes et indemnes de débris, comme le montre
la figure ci-contre.
FIG. 26 |
Parois parfaitement préparées
Persistance de zone non préparée
---
Le système Revo-S® possède donc une capacité de coupe
accrue et un pouvoir de nettoyage et d’élimination des
débris grâce à ses lames qui permettent une remontée
importante des débris en direction coronaire.
Si le praticien associe un mouvement de raclage des
parois canalaires, il aura un balayage total de la surface
canalaire. Ainsi, ce système sera un meilleur choix par
rapport au système Endo-Express®.
CONCLUSION
La mise en forme canalaire est une étape incontournable du
traitement endodontique. Elle est influencée non seulement
par le niveau de compétence et la dextérité du praticien,
mais aussi par la complexité et la variabilité de l’anatomie
canalaire.
Avec la rotation continue et les instruments NiTi, nous
disposons aujourd’hui, dans notre pratique quotidienne,
d’une technique qui simplifie considérablement les actes
endodontiques en assurant des résultats de qualité avec un
temps de travail significativement réduit.
Récemment, on a vu l’apparition d’un nouveau concept
d’utilisation des instruments en acier inoxydable selon
un mouvement alterné mécanisé. Cette technique semble
simpli­fier les séquences opératoires, tout en réduisant
les problèmes de blocage, de vissage et de fracture des
instruments.
D’après notre étude expérimentale, le système Revo-S®
semble être très efficace : son principal intérêt est l’élimi­na­
tion importante des débris et du smear layer (boue dentinaire),
ainsi qu’un élargissement remarquable de la lumière cana­
laire. Mais l’observation des différentes coupes au stéréo­
microscope montre une préparation non homogène, surtout
au niveau des canaux de forme ovalaire ou atypique.
Les résultats obtenus avec le nouveau système EndoExpress® sont très intéressants, essentiellement pour la prépa­
ration des canaux de forme non circulaire, étant donné son
mouvement alternatif favorisant une préparation complète
du système canalaire, mais le principal inconvénient est la
séquence, qui est longue.
Toutefois, aucun de ces deux systèmes ne peut répondre
à lui seul à toutes les exigences, telles qu’un bon pouvoir de
coupe, une bonne évacuation de débris et une utilisation
sécurisée sans risque de fracture.
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
14
AUTEURE DE CORRESPONDANCE
Dre Mayada Jemâa
Résidente en odontologie conservatrice
Clinique de médecine dentaire, Monastir, Tunisie
[email protected]
BIBLIOGRAPHIE
1. Beun, S., Bogaerts, P., Van Nieuwenhuysen, J. P. Préparation
canalaire manuelle et/ou mécanisée? Nickel-Titane et/ou acier
inoxydable? Rev Belge Med Dent 2005; 2 : 81-91.
2. Boschin, F., Claisse, A. Fracture instrumentale des NiTi :
comment éviter les risques? Alternatives 2003; 18 : 23-8.
3. Boucher, Y. Parodontite apicale et mauvais traitement endo­
dontique. Rev Odontostomatol 2005; 34 : 205-17.
4. Bukiet, F., Gardon, N., Camps, J. et collab. La rotation continue.
Inf Dent 2003; 43 : 3399-406.
5. Calas, P. Étude d’un nouvel instrument de préparation canalaire en
NiTi : Endoflare. Inf Dent 2003; 6 : 331-7.
6. Calas, P. Préparation canalaire en rotation continue : le concept du
pas adapté. Inf Dent 2003; 25 : 1753-61.
7. Calas, P. Se familiariser avec la mise en forme canalaire mécanisée.
Paris : Cahiers de l’ADF, 2006.
8. De Jaureguiberry, M., Medioni, E. Instrumentation de préparation
canalaire en rotation continue : le système Alpha. Inf Dent 2007; 5 : 181-5.
9. De-Deus, G., Garcia-Filho, P. Influence of the NiTi rotary system
on the debridement quality of the root canal space. Oral Surg Oral
Med Oral Pathol Oral Radiol Endod 2009; 108 : e71-6.
10. Diemer, F., Mallet, J. P. Une innovation instrumentale pour le
traitement endodontique initial : la séquence Revo-S. Clinic 2008;
29 : 616-9.
11. Grande, N. M., Plotino, G., Butti, A., Messina, F., Pameijer,
C. H., Somma, F. Cross-sectional analysis of root canals prepared
with NiTi rotary instruments and stainless steel reciprocating files.
Oral Surg Oral Med Oral Pathol Oral Radiol Endod 2007; 103 : 120-6.
12. Lang, J. F. Un nouveau système pour voir l’endo autrement.
Indépendentaire 2008; 61 : 107-8.
13. Micro-Mega. Revo-S AS30, 35, 40, SC1, SC2, SU. Inf Dent 2009;
10 : 478.
14. Micro-Mega. Revo-S. Inf Dent 2009; 17 : 909.
15. Pertot, W. J, Simon, S. Le traitement endodontique. Paris : CdP, 2009.
16. Scherman, L., Sultan, P. Comparaison des états de surface
canalaires entre un système mécanisé : Endo-Express et divers
systèmes NiTi. Chir Dent Fr 2009; 1411 : 47-56.
17. Varela-Patiño, P., Ibañez-Párraga, A., Rivas-Mundiña, B., Cantatore,
G. Otero, X. L., Martin-Biedma, B. Alternating versus continuous
rotation: a comparative study of effect on instrument life. J Endod
2010; 36 : 157-9.
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
// amovibles
// implants
l’expertise qui fait miroiter
les sourires de vos clients...
à en faire jalouser narcisse !
voyez pourquoi sur lafonddesjardins.com
// fixes
// mixtes
// implants CAD
t. 450 669-9221 / sans frais 1 800 361-2145
gps : n = 45�36’13.44” o = 73�43’45.47” /
1932, boul. des laurentides, laval (qc) h7m 2r3
lafonddesjardins.com
L’ORDRE VOUS INFORME
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
ANNUELLE
ous vous rappelons que l’assemblée générale annuelle de l’Ordre des
dentistes du Québec aura lieu le lundi
28 mai à 16 h 30, à la salle 516A du Palais des
congrès de Montréal. Lors de cette assemblée, et
selon l’article 9 du projet d’ordre du jour, vous serez
appelé à vous prononcer sur une proposition de
majoration de 300 $ de la cotisation pour la classe
« membres généralistes et spécialistes » et de 45 $
de la cotisation pour la classe « membres retraités ».
PROJET D’ORDRE DU JOUR
1. Ouverture de l’assemblée par le président
et vérification du quorum
2. Nomination d’un animateur des débats
3. Adoption de l’ordre du jour
4. Approbation du procès-verbal de l’assemblée
générale annuelle du 30 mai 2011
5. Affaires découlant du procès-verbal
de l’assemblée générale annuelle
du 30 mai 2011
6. Présentation des états financiers de l’Ordre
des dentistes du Québec au 31 mars 2012
7. Nomination des auditeurs chargés d’auditer
les livres et comptes de l’Ordre des
dentistes du Québec
8. Rapport du président
9. Augmentation de la cotisation annuelle
10. Questions et informations
11. Levée de l’assemblée
Les membres qui veulent faire inscrire une question
à l’ordre du jour doivent la soumettre par écrit au
secrétaire de l’ODQ au plus tard le 26 avril.
VISITEZ L’EXPOSITION
ET PARTICIPEZ AU
CONCOURS « COUP DE CŒUR »!
V
enez admirer le talent de vos collègues lors de
la deuxième exposition Dentiste et artiste, commanditée cette année par le laboratoire Dent-Cité. L’exposition
sera présentée les 28 et 29 mai prochain dans le cadre des
Journées dentaires internationales du Québec.
En votant pour votre coup de cœur, vous et l’artiste pour
lequel vous aurez voté courrez la chance de gagner chacun
un prix, gracieuseté du laboratoire Dent-Cité.
Plus d’une quarantaine d’œuvres (peintures, sculptures,
photos, etc.) seront présentées à la salle des exposants du
Palais des congrès de Montréal, au stand 112.
ACTIVITÉ
Les dates et heures d’exposition
sont les suivantes :
n Lundi 28 mai, de 8 h à 18 h
n Mardi 29 mai, de 8 h à 17 h
Un rendez-vous à ne pas manquer!
PASSEZ NOUS VOIR
AU STAND DE L’ORDRE
L
es membres
de la direction et le personnel
de l’Ordre invitent
les dentistes qui participeront au congrès 2012
à venir les rencontrer
au stand de l’Ordre.
À noter que ce stand sera
situé tout près de l’entrée
de la salle d’exposition.
Passez nous voir!
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
16
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
COMMANDITÉE
PAR :
L’ORDRE VOUS INFORME
MOIS DE LA SANTÉ BUCCODENTAIRE 2012
UNE BELLE BOUCHE, C’EST COOL!
l’occasion du Mois de la santé bucco­-
dentaire 2012, en avril, l’Ordre des dentistes du Québec mène une campagne de sensi­
bilisation auprès des adolescents de 12 à 18 ans.
Cette campagne véhicule le slogan « Une belle bouche,
c’est cool! ».
En partenariat avec la revue Cool, l’Ordre propose
un concours sur la page Facebook de la revue et fait
paraître un publireportage dans son numéro
d’avril. Le principe du concours est
le suivant : chaque semaine
d’avril, les membres de la page
Facebook de Cool seront
invités à lire une capsule
sur la santé bucco­
dentaire et à répondre
correctement à une
question pour être
admissibles au tirage
d’un prix. Le thème
de ces capsules est le
blanchiment, les boissons
énergisantes, les bijoux
dentaires et les protecteurs
buccaux. Cette campagne comporte également la diffusion d’un
communiqué de presse et un volet de relations de presse
auprès de plusieurs médias. Pour lire les capsules,
allez sur la page d’accueil du www.odq.qc.ca.
Vous trouverez, en encart dans ce numéro, une
affiche qui présente les détails du concours. Invitez
vos jeunes patients à y participer en grand nombre!
ENTENTE FRANCE-QUÉBEC
L’
Ordre des dentistes du Québec annonçait,
dans le plus récent numéro du Journal de l’Ordre, la signature de l’avenant à l’Arrangement
de reconnaissance mutuelle avec son homologue français,
le Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes.
Cet avenant avait notamment pour but de préciser les
paramètres de l’une des deux mesures de compensation,
soit la réussite d’un stage de familiarisation de six mois
nécessaire à l’obtention du permis d’exercice au Québec.
Veuillez noter que le règlement de mise en œuvre de
l’entente entrera en vigueur au cours des prochains mois.
La responsabilité de trouver un maître de stage incombera
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
aux candidats français. Toutefois, l’Ordre des dentistes du
Québec désire mettre en place une « banque » de noms de
dentistes bénévoles et reconnus par lui, pouvant agir à titre
de maîtres de stage.
Dans ce contexte, l’Ordre invite tous les membres qui
souhaitent devenir maître de stage auprès d’un dentiste
français à faire part de leur intérêt par écrit, à l’attention
de Me Marisol Miró, secrétaire adjointe, en précisant le
type de pratique exercé. Pour en savoir plus, consultez
le document intitulé Devenir maître de stage pour un
candidat français à l’exercice de la profession sur le site
Web de l’Ordre, sous l’onglet « Profession ».
17
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
MESSAGE IMPORTANT AUX MEMBRES
COTISATION ET DÉCLARATION ANNUELLE
2012-2013
n En 2011, 55 % des membres ont réglé leurs frais
Si vous n’avez pas utilisé l’option Web l’an dernier,
vous recevrez vos documents par la poste. L’Ordre vous
encourage toutefois à considérer le mode électronique,
une façon rapide et sécuritaire de régler votre cotisation
et de remplir votre déclaration à temps.
de cotisation et rempli leur déclaration annuelle
en ligne.
n Si vous faites partie de ces membres, vous ne recevrez
PAS d’avis officiel papier relatif à la cotisation et
à la déclaration annuelle 2012-2013. Seul un courriel
vous sera acheminé vers le début du mois de juin :
il comprendra un hyperlien qui vous mènera à la page
du site Web de l’Ordre où se trouvera le formulaire
à remplir.
n Afin de vous assurer de recevoir votre avis officiel
2012-2013, il est donc très important d’informer
l’Ordre de tout changement à votre adresse de courrier
électronique en écrivant à [email protected]
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
18
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
Merci Johanne!
Comptant tout près de 30 ans de loyaux services,
Mme Johanne Erdelyon a dû quitter, pour des raisons
de santé, son poste de coordonnatrice du Journal
de l’Ordre.
me
Erdelyon a fait ses débuts dans l’organisation au service des Journées dentaires pour ensuite œuvrer au Journal de l’Ordre. Au fil des années,
Mme Erdelyon a acquis une grande connaissance du milieu
dentaire tout en sachant s’adapter à un environnement
en constante évolution.
Son dévouement, sa patience et son sens aigu des
responsabilités ont fait d’elle une employée exemplaire.
Ceux et celles qui l’ont côtoyée peuvent tous témoigner
de sa douceur et de sa grande générosité.
L’Ordre des dentistes tient à la remercier chaleureusement
pour la qualité de ses services et pour sa contribution à
l’organisation au cours de sa longue carrière à l’Ordre.
Johanne, vous allez nous manquer!
M
DGC_pub_JD_avri/mai2012_Layout 1 12-01-23 11:28 AM Page 1
15ANS
Hélène Prieur, C.A. I Johanne Montpetit, Cert. R.H.
514.990.7306 I
(
Une équipe qui se Distingue pour vous aider !
•
•
•
•
•
•
•
•
Services conseils en gestion et développement des affaires
Gestion des dossiers et des agendas de travail
Organisation et procédures pour les salles opératoires
Organisation et procédures pour le département du secrétariat
Gestion des ressources humaines et recrutement
Support administratif et tenue des livres
Diagnostic organisationnel et plan d’action
Évaluation de clinique pour fins fiscales, vente ou association
www.distinctiongroupeconseils.com
Venez nous visiter aux journées dentaires du Québec kiosque # 1001A
DATE DE PARUTION : AVRIL/MAI 2012 JOURNAL DENTAIRE
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
19
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
Société de professionnels
régie par le code des professions.
AU TABLEAU
AVIS DE RADIATION PERMANENTE
AVIS DE LIMITATION PROVISOIRE
PRENEZ AVIS que le 27 février 2012, le conseil de discipline
de l’Ordre des dentistes du Québec a prononcé une décision
sur sanction et a ordonné la radiation permanente du tableau
de l’Ordre des dentistes du Québec de la Dre BRIGITTE
BITTON, ayant son domicile professionnel au 2328, rue Fleury
Est à Montréal. Le conseil de discipline a également condamné
la Dre BRIGITTE BITTON au paiement des déboursés.
Le 26 mars 2009, le conseil de discipline de l’Ordre des
dentistes du Québec avait déclaré la Dre BRIGITTE BITTON
coupable aux sept (7) chefs d’infraction de la plainte disciplinaire numéro 14-07-01080 lui reprochant d’avoir à son
cabinet de Montréal, au cours de l’été/automne 2004 : posé
un diagnostic, établi un plan de traitement et procédé à un
traitement en endodontie, lesquels plan et traitement étaient
non requis, sans raison suffisante, inappropriés et disproportionnés aux besoins de sa patiente; procédé à un traitement de
prosthodontie contraire aux normes scientifiques généralement
reconnues en médecine dentaire; omis de respecter son devoir
d’information envers sa patiente et ainsi d’obtenir un consen­
tement éclairé; et omis de consigner les informations requises
dans le dossier dentaire de sa patiente, le tout contrairement
aux articles 3.01.03, 3.01.04, 3.02.01 et 3.02.04 du Code de
déontologie des dentistes et des dispositions du Règlement sur
la tenue des cabinets et des dossiers et la cessation d’exercice
des membres de l’Ordre des dentistes du Québec.
La décision du conseil de discipline ayant pour effet de
radier de façon permanente la Dre BRIGITTE BITTON est
exécutoire dès sa signification à l’intimée, soit le 28 février 2012.
AVIS est donc donné que la Dre BRIGITTE BITTON est
radiée de façon permanente du tableau de l’Ordre des dentistes
du Québec depuis le 13 août 2010, puisqu’elle fait déjà l’objet
d’une radiation permanente dans des plaintes antérieures
portant les numéros 14-06-01041, 14-06-01042 et
14-08-01084.
Le présent avis est donné en vertu de l’article 180 du
Code des professions.
PRENEZ AVIS que le 2 mars 2012, le conseil de discipline
de l’Ordre des dentistes du Québec a ordonné la
limitation provisoire immédiate du droit d’exercice du
Dr MICHEL LAPORTE, ayant son domicile professionnel
au 207-5726, rue Sherbrooke Ouest à Montréal, dans le
domaine de la prosthodontie, et ce, jusqu’à décision finale
sur la plainte disciplinaire portée contre lui.
Le Dr MICHEL LAPORTE est accusé d’avoir commis,
entre janvier 2009 et août 2011, à son bureau de Montréal,
des infractions à la loi et aux règlements de l’Ordre
des dentistes du Québec, tel qu’il appert de la plainte
disciplinaire numéro 14-12-01141 déposée au soutien
de la requête en limitation provisoire.
Les actes reprochés au Dr MICHEL LAPORTE comprennent les suivants : soit d’avoir posé un diagnostic, établi
un plan de traitement et procédé à des traitements de
prosthodontie sans avoir une connaissance suffisante des
faits qui les justifiaient, le tout contraire aux normes
scientifiques généralement reconnues en médecine
dentaire; de n’avoir pas agi avec aménité et de façon
correcte envers ses patients; d’avoir omis de respecter les
règles d’hygiène et d’asepsie; d’avoir omis de respecter son
devoir d’information; ainsi que d’avoir omis de consigner
dans le dossier dentaire de certains patients les informations requises.
Le Dr MICHEL LAPORTE a reçu signification de cette
ordonnance de limitation provisoire le 2 mars 2012,
séance tenante, laquelle limitation est exécutoire à
compter de cette date, et ce, nonobstant appel.
AVIS est donc donné que le droit d’exercice du
Dr MICHEL LAPORTE est limité dans le domaine de la
prosthodontie à compter du 2 mars 2012, et ce, jusqu’à
décision finale devant être rendue sur la plainte disciplinaire portée contre lui.
Le présent avis est donné en vertu de l’article 180 du
Code des professions.
Me France Gauthier
Secrétaire du conseil de discipline
Me France Gauthier
Secrétaire du conseil de discipline
Vieillir avec une déficience intellectuelle
Campagne de financement 2012
Depuis 1935, la vision de l’Association de Montréal pour la déficience intellectuelle (AMDI) est de faire en sorte que chaque
personne ayant une déficience intellectuelle puisse prendre sa place dans la société, à chaque étape de sa vie. L’AMDI lance sa
campagne de financement visant à ce que les personnes ayant une déficience intellectuelle vieillissent dans un milieu de vie
approprié répondant à leurs besoins et à leur capacité.
- FAITES UN DON un geste concret qui permettra à notre association de continuer à développer des services innovateurs et de qualité.
514 381-2300, poste 34
[email protected]
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
20
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
www.amdi.info
AU TABLEAU
DÉCÈS DU
Dr VIKEN MASSEREDJIAN
NOUVEAUX PERMIS
DÉLIVRÉS AU COURS DE LA PÉRIODE
DU 1er JANVIER AU 29 FÉVRIER 2012
Le 26 janvier 2012 est décédé le Dr Viken Masseredjian,
professeur à la retraite, à l’âge de 71 ans. Embauché en
1979 à titre de professeur agrégé au Département de
dentisterie de restauration de la Faculté de médecine
dentaire de l’Université de Montréal, le Dr Masseredjian
a enseigné l’orthodontie aux étudiants de premier et de
deuxième cycle pendant plusieurs années. Il avait pris sa
retraite en 2005, non sans avoir contribué à former un
grand nombre de spécialistes en orthodontie au Québec.
D Hugh Boyle
r
Dre Stéphanie Button
Dre Liliana Capcelea
Dre Carla Reis Figueiredo
Dr Edgar Mauricio Galvis Valencia
Dre Anissa Guenfoud
Dre Marla Rizkallah Kabawat
Dre Marie-Andrée Lessard
AVIS
DE DÉCÈS
CERTIFICATS DE SPÉCIALISTE
Dr Viken Masseredjian
DÉLIVRÉS AU COURS DE LA PÉRIODE
DU 1er JANVIER AU 29 FÉVRIER 2012
Dr Tu An Ta
Dr Irwin Margolese
D Fadi Kano, spécialiste en endodontie
r
Dr Jean-Paul Provost
D Mark Anthony Limosani, spécialiste en endodontie
r
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
21
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
Le quartet parfait...
pour l’harmonisation des produits et un succès clinique assuré.
SEMI-GEL ETCHANTS
ACE All Bond TE
L’unique agent de mordançage
avec BAC qui élimine les
bactéries et inhibe les MMPs
L’adhésif à la chimie
supérieure et livraison
simplifiée
Double Taper LIGHT-POST X-RO
ILLUSION
Cliniquement, le tenon
Core Flo DC
radiculaire le plus recherché
et utilisé au monde
JDIQ 12
Un matériau fluide à double polymérisation, employé
pour la cimentation du tenon radiculaire, la reconstruction
coronaire et le remplacement de la dentine
Les journées dentaires internationales du Québec
25 au 29 mai, 2012, Kiosques # 1015-1116
BISCO DENTAL PRODUCTS CANADA INC.
w w w . b i s c o c a n a d a . c o m
Anglais: 800.667.8811
Français: 800.211.1200
DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
Canada
JOuRNÉES DENtAIRES
INtERNAtIONALES Du QuÉBEC
25 au 29 MAI/MAy 25th to 29th, 2012
CONGRèS ANNuEL/ANNuAL CONVENtION
LES JDIQ 2012
JOuRNÉES DENtAIRES INtERNAtIONALES Du QuÉBEC
25 au 29 MAI/MAy 25th to 29th, 2012
Palais des congrès de Montréal
Montréal
25 au 29mai2012
May25th to 29th,2012
25 au 29mai2012
May25th to 29th,2012
Montréal
Palais des congrès de Montréal
Canada
JOuRNÉES DENtAIRES
INtERNAtIONALES Du QuÉBEC
29 mai/may 25 tO 29
, 2012 th
2525auaU29
MAI/MAy 25th to
29 , 2012
CONGRèS ANNuEL/ANNuAL CONVENtION
th
Dim/Sun
Lun/Mon
th
Mar/tues Mer/Wed Jeu/thu Ven/Fri Sam/Sat
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
Téléphone/Telephone : 514 875-8511
Téléc./Fax : 514 875-1561
Courriel/E-mail : [email protected]
www.odq.qc.ca
25 aU 29 mai/may 25th tO 29th, 2012
Dim/Sun
Lun/Mon
Mar/tues Mer/Wed Jeu/thu Ven/Fri Sam/Sat
Quoi de neuf aux JDIQ en 2012?
De/From
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
n
Cérémonie d’ouverture : ne manquez pas la cérén Notes de cours : vous pourrez obtenir les notes de cours
20
21
22
23
24
25
26
monie d’ouverture qui aura lieu le lundi 28 mai à 8 h
sur place à partir de votre téléphone intelligent grâce au
27
28
29
30
31
à la salle d’exposition.
code QR mis à votre disposition à l’entrée de chacune
n Réduction du prix des cours : les frais des cours et
des salles de conférence. Les notes de cours seront
DentaireS
DU QUébec
ateliers précongrès ont été réduits deJOUrnéeS
30 % cette
année. internatiOnaleS
également disponibles
au www.odq.qc.ca. Veuillez
e
n Horaire des cours : le lundi 28 mai,625,
l’horaire
est de
boul. René-Lévesque
ouest,
15
étage
Téléphone/Telephone
:
514
875-8511
noter que la disponibilité
des notes de cours est à la
: 514 875-1561
9 h à 11 h 30 et le mardi 29 mai, deMontréal
8 h 30 à(Québec)
11 h ouCanada Téléc./Fax
discrétion
du
conférencier.
H3B 1R2
Courriel/E-mail : [email protected]
de 9 h à 11 h 30. L’horaire de l’après-midi demeure
n Formation continue : des heures de formation dentaire
inchangé, soit de 13 h 30 à 16 h. Surveillez l’horaire
www.odq.qc.ca
continue seront allouées à tous les délégués qui visiteront
avant de vous présenter aux cours!
la salle d’exposition. Nous allouerons également
n Horaire de l’exposition technique : la salle d’expo­
des heures de formation continue aux délégués qui
sition ouvrira une heure plus tôt (le lundi 28 mai de 8 h
assisteront aux conférences présentées dans le théâtre
De/From
à 18 h et le mardi 29 mai de 8 h à 17 h).
situé dans la salle d’exposition.
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
23
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
LES JDIQ 2012
n
Tirage de iPad 2 : nous ferons tirer huit iPad 2
dans la salle d’exposition, le lundi et le mardi en fin
de journée. Vous devez être présent dans la salle
d’exposition pour être admissible au tirage.
n Théâtre : un symposium de formation dentaire
continue présenté par le Dental Tribune International
Study Club se tiendra dans le théâtre situé du côté
sud de la salle d’exposition, face à l’allée 1000.
n Affiches scientifiques : les affiches scientifiques
seront exposées à l’étage des conférences, au foyer
du 5e étage.
n Exposition Dentiste et artiste :
étant donné le vif intérêt suscité
par cette activité l’an dernier,
les artistes seront de retour
dans la salle d’exposition.
SOYEZ LES PREMIERS
n Suivez-nous sur Facebook!
INFORMÉS : VISITEZ
LA PAGE DES JDIQ
SUR FACEBOOK.
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
Rappel
n
Vérifiez vos billets et porte-noms, et signalez toute
modification au 514 875-8511, poste 2237, au
1 800 361-4887, poste 2237, ou par courriel à
[email protected]
n Les places de stationnement près du Palais des congrès
étant rares, nous vous recommandons d’utiliser les
transports en commun. Visitez le www.stm.info pour en
savoir plus.
n Attestations de présence : les attestations de présence
pour les heures de formation dentaire continue seront
envoyées par courrier électronique à tous les participants
ayant fourni une adresse de courriel valide. Pour les
dentistes membres de l’ODQ, vos heures de formation
dentaire continue seront transférées à votre dossier de
formation après le congrès.
Notes de cours
Les notes de cours sont disponibles sur le site Web de
l’Ordre, dans la section Congrès. Aucune note de cours ne
sera distribuée sur les lieux du congrès, les lundi et mardi.
24
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
LES JDIQ 2012
Présentations sous forme
d’affiches scientifiques
Assemblées générales et rencontres
LUNDI 28 MAI
28 ET 29 MAI
n
Les membres du comité organisateur 2012 vous offrent la
possibilité de faire une présentation sur un sujet de votre
choix sous forme d’affiche scientifique lors du congrès.
Ces affiches scientifiques seront présentées les 28 et
29 mai au 5e étage du Palais des congrès, au niveau
des conférences. Pour obtenir plus de renseignements,
communiquez avec Marie Tétreault au 514 875-8511,
poste 2234, ou écrivez à [email protected]
n
n
n
n
Cocktail – retrouvailles
n
Les facultés de médecine dentaire des universités Laval,
Montréal et McGill ont le plaisir d’inviter leurs diplômés
à un cocktail-retrouvailles le 28 mai prochain. Voici les
endroits où auront lieu ces cocktails :
n
n
n
n
n
Université Laval – Salle 520C du Palais des congrès
Université de Montréal – Chapiteau du Palais
des congrès
Université McGill – Salle Vieux-Montréal de l’hôtel InterContinental
n
n
n
n
ÉQUIPEMENT ET PRODUITS DENTAIRES
VENTE ET SERVICE
n
CRÉATION ET RÉNOVATION DE CLINIQUE
Boisbriand, Qc
MARDI 29 MAI
n Association des dentistes de santé publique du Québec
11 h 30 à 13 h 30 – Salle 522C
450-979-0077
800-214-5569
www.protechdent.com
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
Ordre des dentistes du Québec
16 h 30 à 17 h 30 – Salle 516A
Académie dentaire
11 h 30 à 13 h 30 – Salle 525A
Association des assistantes dentaires du Québec
17 h à 18 h 30 – Salle 516C
Association des chirurgiens dentistes du Québec
11 h 30 à 13 h 30 – Salle 511C
Association des dentistes pédiatriques du Québec
8 h 30 à 11 h – Salle 522A
Association des endodontistes du Québec
12 h à 13 h 30 – Salle 522B
Association des orthodontistes du Québec
12 h à 14 h – Salle 520A
Association des parodontistes du Québec
12 h à 13 h 30 – Salle 521B
Association des prosthodontistes du Québec
9 h 30 à 11 h – Salle 525B
Association des spécialistes en chirurgie buccale
et maxillo-faciale du Québec
11 h à 13 h 30 – Salle 523B
Association des spécialistes en médecine buccale
du Québec
12 h à 16 h – Salle 522C
Ordre des hygiénistes dentaires du Québec
16 h 30 à 20 h – Salle 516D
Ordre des techniciennes et techniciens dentaires
du Québec
17 h 30 à 18 h 30 – Salle 514A
25
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
FORMATION CONTINUE
Programme de formation dentaire continue 2012-2013
CURRICULUM VITÆ – Dr JEAN-PATRICK ARCACHE
Diplômé en 1984, le Dr Arcache est responsable de la clinique de douleurs et de dysfonctions
bucco-faciales de l’Université de Montréal, où il enseigne aussi l’occlusion aux étudiants de
premier et de deuxième cycle. Il est titulaire d’un certificat en thérapie temporo-mandibulaire de
l’Université de Georgetown aux États-Unis.
Sa pratique est essentiellement consacrée aux douleurs oro-faciales ainsi qu’au traitement du
ronflement et de l’apnée du sommeil. Le Dr Arcache a donné de multiples conférences sur ces sujets tant au Canada
qu’à l’étranger. Il est membre de nombreuses associations professionnelles, dont l’American Academy
of Orofacial Pain, l’American Academy of Dental Sleep Medicine, l’American Equilibration Society, l’Académie
canadienne de dentisterie restauratrice et de prosthodontie, le Montreal Dental Club et la Canadian Sleep Society.
Il est aussi membre fondateur de l’Académie canadienne médico-dentaire du sommeil.
CURRICULUM VITÆ – Dr JEAN-MARC RETROUVEY
Le Dr Jean-Marc Retrouvey est directeur du département d’orthodontie de la Faculté de médecine
dentaire de l’Université McGill, où il est également professeur associé depuis 2005. Il est de plus
professeur invité à la Faculté de médecine dentaire de l’Université Laval depuis 2009.
Titulaire d’un doctorat en médecine dentaire (1978) ainsi que d’une maîtrise en sciences (1993)
et d’un certificat en orthodontie (1993) de l’Université de Boston, il exerce en pratique privée à
Montréal depuis 2001.
De 1995 à 2001, le Dr Retrouvey a été le coordonnateur du cours d’orthodontie interceptive offert aux dentistes
généralistes à l’Hôpital de Montréal pour enfants. Ce cours, qui incluait une formation pratique, comprenait deux niveaux
de dix jours chacun. Tout au long de sa carrière, le Dr Retrouvey a également fait des présentations dans plusieurs pays.
Le Dr Retrouvey est récipiendaire de plusieurs prix, dont le McGill Dental Student Society Clinical Teaching
Award, le W.W. Wood Award, le Howard S. Katz Excellence in Teaching Award et le Dr. Ralph Silverstone Award.
CURRICULUM VITÆ – Dr DONALD TAYLOR
Titulaire d’un diplôme en sciences dentaires de l’Université McGill (1966) et d’une maîtrise en
dentisterie clinique de la University of Western Ontario (1997), le Dr Taylor exerce l’orthodontie en
pratique privée au sein du cabinet TGO.
Le Dr Taylor est membre du Montreal Dental Study Club, du Montreal Dental Club, de l’Association
canadienne des orthodontistes, de la Northeastern Association of Orthodontists, de l’American
Association of Orthodontists et de la World Association of Orthodontists.
Il a été président de l’Association des orthodontistes du Québec ainsi que président et chef examinateur aux admissions du secteur Est de la Edward H. Angle Society of Orthodontists. Il a été le premier diplômé de la University
of Western Ontario à être certifié par l’American Board of Orthodontists. Fellow du Collège royal des chirurgiens
dentistes du Canada, où il a agi à titre d’examinateur et de conseiller, il a été président de la section québécoise de
l’American College of Dentists.
Le Dr Taylor occupe un poste de professeur adjoint au département d’orthodontie de l’Université McGill, où il
œuvre depuis 35 ans. Il y donne aussi des conférences, en plus d’agir à titre de moniteur. Il a par ailleurs exercé deux
mandats de trois ans au sein du Dental Advisory Board de l’université.
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
26
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
FORMATION CONTINUE
HORAIRE DES PRÉSENTATIONS
LES DÉSORDRES MANDIBULAIRES
DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE
Dr JEAN-PATRICK ARCACHE
Depuis plusieurs années, les désordres temporo-mandibulaires
(DTM) sont une source de questionnements et de controverses pour la profession dentaire. De très nombreuses
modalités de traitement sont offertes, ce qui augmente
la confusion chez les dentistes. Il est donc important de
rappeler les règles fondamentales de tout traitement ayant
trait aux DTM. Dans sa présentation, le Dr Arcache rappel­
lera les notions de base en anatomie et en pathophysiologie
pour ensuite aborder le sujet controversé des modalités
thérapeutiques, à la lumière des preuves scientifiques.
Les sujets qui seront abordés sont :
n Anatomie de l’ATM
n Classification des DTM
n Épidémiologie
n Étiopathologie
2012-03_PgdPubJODQ_fra-prod.pdf 9 2012-03-12
n Traitement
n Données scientifiques et références
DATE
NORD-SUD
YAMASKA
ESTRIE
LAVAL
SAGUENAY–LAC-SAINT-JEAN
MONTRÉAL
OUTAOUAIS
LAURENTIDES
LANAUDIÈRE
ABITIBI-TÉMISCAMINGUE
MONTREAL DENTAL CLUB
MOUNT-ROYAL DENTAL SOCIETY
VALLÉE-DU-RICHELIEU
MAURICIE
QUÉBEC
HAUT-SAINT-LAURENT
7 et 8 septembre 2012
21 septembre 2012
28 septembre 2012
19 octobre 2012
2 novembre 2012
16 novembre 2012
23 novembre 2012
11 janvier 2013
25 janvier 2013
8 février 2013
8 mars 2013
22 mars 2013
5 avril 2013
19 avril 2013
10 mai 2013
L’horaire des tournées est modifiable sans préavis.
10:46:51
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
SOCIÉTÉ DENTAIRE
Nous vous invitons à consulter le site Web de l’Ordre peu de temps
avant la tenue de l’activité pour vérifier l’horaire.
27
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
FORMATION CONTINUE
L’ORTHODONTIE POUR LES PATIENTS
DE TOUS LES ÂGES
HORAIRE DES PRÉSENTATIONS
Dr JEAN-MARC RETROUVEY OU Dr DONALD TAYLOR
Ce cours a pour objectif de renseigner le dentiste généra­
liste sur les modalités de l’orthodontie moderne. Les divers
sujets qui y seront abordés lui permettront de mieux
apprécier les différentes facettes de l’orthodontie.
Objectifs
n
n
n
n
n
Revoir les principes de base de l’orthodontie inter­
ceptive et le rôle du dentiste généraliste dans la gestion
des malocclusions en développement
Discuter l’importance du diagnostic et du diagnostic
différentiel avant d’entreprendre un traitement orthodontique
Valoriser l’importance d’une tenue de dossiers adéquate
lorsqu’un traitement orthodontique est entrepris
Expliquer les avantages et les limites ainsi que la
sélection des cas lorsque la technique Invisalign est
utilisée comme appareil orthodontique
Renseigner les dentistes sur les derniers développements
en orthodontie
SOCIÉTÉ DENTAIRE
DATE
VALLÉE-DU-RICHELIEU
LAURENTIDES
ABITIBI-TÉMISCAMINGUE
QUÉBEC
MONTREAL DENTAL CLUB
MOUNT ROYAL DENTAL SOCIETY
LANAUDIÈRE
HAUT-SAINT-LAURENT
ESTRIE
LAVAL
MAURICIE
SAGUENAY–LAC-SAINT-JEAN
YAMASKA
OUTAOUAIS
NORD-SUD
MONTRÉAL
7 septembre 2012
21 septembre 2012
28 septembre 2012
12 octobre 2012
26 octobre 2012
16 novembre 2012
7 décembre 2012
11 janvier 2013
25 janvier 2013
8 février 2013
22 février 2013
15 mars 2013
22 mars 2013
19 avril 2013
26 avril 2013
L’horaire des tournées est modifiable sans préavis.
Nous vous invitons à consulter le site Web de l’Ordre peu de temps
avant la tenue de l’activité pour vérifier l’horaire.
Pour toute question relative à l’inscription, au lieu de l’activité ou pour tout autre détail, veuillez communiquer avec le responsable
de la société dentaire concernée. Vous trouverez d’ici peu les coordonnées de ces personnes sur le site Web de l’Ordre
à www.odq.qc.ca – Membres – Sociétés dentaires – Grille d’activités scientifiques – Saison 2012-2013.
L’Ordre des dentistes du
Québec est un fournisseur
agréé par le Continuing
Education Recognition
Program (CERP) de
l’American Dental
Association (ADA).
Le CERP est un service de l’ADA qui permet aux professionnels du domaine dentaire de repérer
des fournisseurs de qualité en matière de formation continue en dentisterie. Il est à noter que
le CERP de l’ADA n’approuve ni ne sanctionne des cours particuliers ni les professeurs qui offrent
la formation. De plus, on ne saurait interpréter cette reconnaissance comme étant une garantie
que les heures de crédits offertes par le programme de formation en question seront reconnues
par les autorités concernées.
L’Ordre des dentistes du Québec a déterminé que cette activité correspond à 7 unités de formation
continue du CERP de l’ADA.
ON VA MARCHER
SOUS LA LUNE
Marcher toute la nuit au Relais pour
la vie de la Société canadienne du
cancer, c’est un petit pas pour nous,
un grand geste contre le cancer.
Inscrivez-vous sur facebook.com/sccquebec
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
28
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
Énoncé de position du directeur
national de santé publique
La fluoration
de l’eau
potable
QUELQUES FAITS
> La carie dentaire constitue un
important problème de santé
publique pour lequel les mesures
préventives individuelles sont
insuffisantes.
« Je recommande
la fluoration de l’eau
de consommation. La
> La carie dentaire a des conséquences
fluoration constitue
négatives sur l’état de santé global
la pierre angulaire
de la population, particulièrement des
de tout programme
personnes les plus vulnérables.
public de prévention en
> La carie dentaire affecte la très grande
santé buccodentaire
majorité de la population et elle
car elle est bénéfique
cause généralement des dommages
pour les citoyens de
irréversibles aux dents.
tous les âges et de
> La carie dentaire est particulièrement
toutes les situations
présente chez les personnes
économiques. »
socioéconomiquement défavorisées
qui n’ont pas les ressources financières
- Alain Poirier
nécessaires pour recevoir des soins
Directeur national de Santé publique
buccodentaires, soins qui sont souvent
et sous-ministre adjoint,
coûteux.
ministère de la Santé et des
Services sociaux
> Les mesures actuellement en place
pour prévenir la carie dentaire ont
atteint une limite sur le plan des
résultats possibles et ne permettent
plus de réduire davantage les
dommages liés à cette maladie.
> La santé buccodentaire des Québécois
n’est pas aussi bonne que celle des
Canadiens ou des Américains, qui ont
davantage accès à de l’eau fluorée.
> La fluoration de l’eau de consommation
est une mesure de prévention
populationnelle sécuritaire, peu
coûteuse et efficace. Il n’existe
aucune solution équivalente à la
fluoration afin de prévenir la carie
dentaire et d’améliorer la santé
buccodentaire et la santé globale de
la population.
> Il existe un consensus dans la
communauté scientifique et médicale
internationale quant à la fluoration de
l’eau. Son implantation contribue à
diminuer grandement la souffrance
associée à la carie dentaire ainsi que
les coûts de la prévention et du
traitement de cette dernière.
La carie dentaire est un important
problème de santé publique
La carie dentaire affecte la très grande majorité de la population.
Elle est une maladie chronique, infectieuse et transmissible.
D’origine bactérienne, elle est aggravée par des comportements
alimentaires et des comportements d’hygiène buccodentaire
déficients. Plus souvent qu’autrement, la carie dentaire cause
des dommages irréversibles aux dents. La restauration des dents
cariées ralentit la progression de la maladie, mais les récidives
sont fréquentes. Elle nécessite des traitements de plus en plus
perfectionnés, coûteux (donc moins accessibles) et comportant des
risques pour certaines personnes dont l’état de santé est fragilisé.
La carie peut provoquer des douleurs, des infections et d’autres
affections buccales qui nuisent grandement au développement
des enfants ainsi qu’à la qualité de vie et à la santé globale des
personnes atteintes.
Les dernières enquêtes sur la santé buccodentaire menées au
Québec montrent que, en général, les enfants québécois ont de
40 % à 50 % plus de caries que les autres écoliers nord-américains
du même âge. Trois adultes québécois sur quatre ayant au moins
une dent naturelle en bouche souffrent de maladies parodontales, et
plus de la moitié de leurs dents ont déjà été cariées. Quant au taux
d’édentation complète (perte de toutes les dents) de la population
québécoise, il figure parmi les plus élevés au Canada. En 2007-2009,
13 % des Québécois de 45 à 64 ans et 40 % des 65 ans et plus
étaient complètement édentés, alors que respectivement 5 % et
20 % des Ontariens l’étaient.
La carie dentaire est une maladie coûteuse. Avec les maladies
cardiovasculaires, les traitements de la carie et de ses complications
sont parmi les soins de santé qui engendrent le plus de dépenses
au Canada. En effet, au pays, les services dentaires représentent
un fardeau de plus de 13 milliards de dollars par année, soit une
moyenne de 380 $ par Canadien. Pour le Québec seulement,
compte tenu du faible taux de fluoration de l’eau potable et des
hauts taux de carie et d’édentation, il est possible, selon la
répartition démographique, d’estimer ces coûts à environ trois
milliards de dollars par année.
Ces données sont d’autant plus décourageantes que les
professionnels des réseaux de santé public et privé du Québec
déploient de nombreux efforts depuis plus de 30 ans contre la carie
dentaire. Le programme public québécois comprend notamment
des actions préventives en milieu scolaire menées par plus de
300 hygiénistes dentaires. Les enfants à risque élevé de carie
qui sont visés par le programme font l’objet d’un suivi individuel
pour l’acquisition de saines habitudes alimentaires et d’hygiène
buccodentaire ainsi que pour l’application de fluorures topiques et
d’agents de scellement dentaire afin de protéger leurs dents.
De plus, des soins dentaires curatifs de base sont assurés par l’État
pour les enfants, de la naissance jusqu’à l’âge de neuf ans, ainsi
que pour les prestataires d’aide financière de dernier recours. Force
est de constater que même les meilleures interventions ciblant
directement les individus ne donnent pas des résultats comparables
à ceux d’une mesure populationnelle comme la fluoration de l’eau
de consommation.
L’eau fluorée permet de prévenir
la carie dentaire de façon efficace
La fluoration de l’eau potable est une mesure de prévention de la
carie dentaire reconnue et considérée comme sécuritaire, efficace
et économique selon de nombreuses études et revues de littérature
scientifique. La fluoration peut réduire jusqu’à 64 % la prévalence
de la carie chez certains groupes, et ce, en fonction de la gravité
de l’atteinte carieuse initiale de la population et de son exposition
globale aux fluorures.
Les connaissances actuelles permettent d’estimer que l’implantation
de la fluoration au Québec apportera une diminution de la carie de
20 % à 40 % selon les régions. Il est bien prouvé que les fluorures
augmentent la résistance des dents à la carie et neutralisent l’action
des bactéries cariogènes. Il est aussi clairement prouvé que la
fluoration agit en complément des autres mesures préventives. En
effet, la fluoration permet un effet systémique pré et postéruptif, et
elle optimise l’effet topique des produits fluorés.
La fluoration permet également aux adultes et aux personnes
âgées de développer moins de caries de racines et de conserver
leurs dents plus longtemps. Ainsi, grâce à la fluoration, la santé
buccodentaire globale de la population est améliorée, et cela se
reflète sur l’état de santé général des individus, ceux-ci présentant
une meilleure mastication et une meilleure alimentation.
L’eau fluorée est sécuritaire et n’a pas
d’effet néfaste sur la santé en général
Le Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs
attribue à la fluoration de l’eau potable une cote de niveau A, soit
la cote la plus élevée. Cette cote est attribuée selon des critères de
données scientifiques suffisantes démontrant que la fluoration est
la mesure la plus efficace, la plus équitable et la plus efficiente de
prévention de la carie coronaire ou radiculaire. L’Institut national de
santé publique du Québec (INSPQ) a publié, en juin 2007, un avis
scientifique intitulé Fluoration de l’eau : analyse des bénéfices et des
risques pour la santé. Cet avis est un résumé des connaissances
actuelles sur l’innocuité et l’efficacité de la fluoration auprès des
populations.
Actuellement, aucune donnée scientifique ne permet d’associer un
problème de santé quelconque à la fluoration à la concentration
recommandée, qui varie de 0,6 mg/l à 1,2 mg/l. Une veille scientifique
et une mise à jour périodique de cet avis de l’INSPQ permettra,
notamment, une analyse et une critique objective des nouvelles
études relatives à la fluoration de l’eau et à l’exposition aux fluorures.
De plus, les études démontrent que la fluorose dentaire est
faiblement liée à la fluoration et qu’elle est un problème essentiellement
cosmétique qui est la plupart du temps imperceptible. Quant à la
fluorose osseuse, elle n’est nullement associée à la fluoration de
l’eau à la concentration recommandée.
La communauté médicale et scientifique reconnaît l’efficacité de
la fluoration, qui est mise de l’avant depuis plus de 65 ans. La
fluoration reçoit l’appui de plus de 90 organismes nationaux et
internationaux, dont les associations médicales et dentaires
canadiennes et américaines, les associations pédiatriques
canadiennes et américaines, l’Ordre des dentistes du Québec,
Santé Canada, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC),
la Fédération dentaire internationale et l’Organisation mondiale de
la Santé.
Les CDC considèrent la fluoration comme l’une des dix plus
importantes mesures de santé publique du 20e siècle avec la
vaccination de masse, la pasteurisation du lait, etc. Actuellement,
moins de 3 % de la population québécoise a accès à de l’eau
fluorée, comparativement à 75 % pour les résidents des États-Unis,
à 75 % pour les résidents de l’Alberta, à 73 % pour les résidents du
Manitoba et à 76 % pour les résidents de l’Ontario. Cela n’est sûrement
pas étranger au fait que la santé buccodentaire des Québécois
n’est pas aussi bonne que celle des Canadiens ou des Américains.
La fluoration est un moyen peu
coûteux de prévenir la carie
Chaque dollar investi dans la fluoration de l’eau réduit les coûts de
soins buccodentaires de 60 $ à 100 $. Cela renforce la pertinence
de la fluoration. Pour une famille québécoise de quatre personnes, la
fluoration peut représenter des économies de 320 $ par année sur
les soins buccodentaires, mais aussi des économies par rapport à
tous les autres coûts associés à un meilleur état de santé général.
En plus d’être économique pour chaque personne, elle est bénéfique
pour l’ensemble de la société, car elle permet l’allègement des
fardeaux du régime public de santé et des individus devant assumer
les coûts des soins et des assurances privées. Les soins buccodentaires
étant toujours l’une des principales causes d’absentéisme à l’école
et au travail, il faut aussi voir dans la fluoration un gain en matière
de productivité et de qualité de vie.
Selon les résultats de la dernière Enquête canadienne sur les
mesures de la santé, 2,3 millions de journées d’école et 4,1 millions
de journées de travail sont perdues chaque année relativement à
des consultations pour des soins buccodentaires. La fluoration de
l’eau permet de réduire les coûts directs et indirects associés à la
carie dentaire et aux besoins de soins qu’elle engendre.
Une mesure équitable qui contribue à
réduire les inégalités sociales de santé
La carie dentaire, comme la plupart des problèmes de santé,
affecte plus fortement les individus ayant un faible revenu et une
faible scolarité. La fluoration est une mesure de santé publique qui
est particulièrement avantageuse pour la population présentant ces
caractéristiques sociodémographiques et n’ayant pas les ressources
financières nécessaires pour recevoir des soins buccodentaires.
De plus, cette même population à risque a aussi souvent beaucoup
de difficultés à adopter les comportements alimentaires et les
comportements d’hygiène buccodentaire souhaitables. En effet,
selon les dernières données de l’Institut de la statistique du Québec,
plus de 25 des enfants âgés de 5 à 8 ans se brossent les dents une
fois ou moins par jour malgré les nombreux efforts déployés depuis
des années pour promouvoir de sains comportements d’hygiène
buccodentaire. Également, la soie dentaire est utilisée régulièrement
par moins de 30 % de la population, et à peine 50 % des individus
interrogés visitent le dentiste annuellement pour des soins
préventifs.
Une étude récente portant sur la pauvreté et l’accessibilité des soins
buccodentaires a démontré que 24 % des Québécois de 35 à 44 ans
dont le revenu annuel est de 15 000 $ ou moins étaient complètement édentés, alors que cette proportion baisse à 6 % chez
les personnes ayant un revenu de 75 000 $ ou
plus par année. Plus ou moins 30 %
des Québécois disent avoir de
la difficulté à se payer les soins
buccodentaires requis. Cet écart
entre les riches et les pauvres se
manifeste dès le plus jeune âge. On
trouve en effet plus du double de caries
dentaires dans la bouche des enfants
de 5 à 6 ans dont les parents gagnent
moins de 30 000 $ par année que dans
celle des enfants dont les parents ont un
revenu annuel de 50 000 $ ou plus. Au
Canada, 20 % des adultes âgés de 20 à
79 ans ont en moyenne trois caries
non traitées. Les personnes à faible
revenu sont deux fois plus nombreuses à avoir des
caries non traitées que celles plus nanties. Toutefois,
les personnes socioéconomiquement défavorisées qui
vivent dans des régions où l’eau est fluorée présentent
une meilleure santé buccodentaire que celles de même
situation socioéconomique qui ne sont pas exposées
à de l’eau fluorée.
Les effets limités des activités d’éducation et de
promotion de la santé sont bien documentés et ne
sont pas uniques à la santé dentaire. La meilleure
campagne de promotion du lavage de mains n’aura
jamais l’impact positif d’une campagne de vaccination
massive pour prévenir la grippe. L’ajout d’iode au sel
pour prévenir le goitre, l’ajout de la vitamine D au lait
pour prévenir le rachitisme et l’addition de certaines
vitamines et de certains minéraux aux aliments sont
d’autres exemples de l’utilité et de l’efficacité des
mesures populationnelles et universelles de prévention.
Certains principes relatifs à l’éthique et à l’acceptabilité
sociale commandent d’agir en fonction du bien-être
de la majorité et des plus démunis. Lors d’un récent
sondage mené au Québec en 2010, la fluoration de
l’eau recevait l’appui de 62 % de la population, même
si, en général, les Québécois considèrent que la santé
buccodentaire relève principalement de comportements
individuels. Cela confirme une certaine acceptabilité
sociale, bien que les problèmes liés à la carie dentaire
soient fort peu connus de la population.
La fluoration n’a pas d’impact
sur l’environnement
Le fluorure est un élément omniprésent dans
l’environnement, car il se trouve dans le sol, les minerais,
l’air, l’eau et, par conséquent, dans les plantes et les
animaux. C’est un élément utilisé dans divers procédés
industriels et dans la composition de produits d’hygiène
et de certains médicaments. Lorsqu’il est utilisé pour
ajuster la teneur en fluorures de l’eau de consommation,
le fluorure n’est pas considéré comme un médicament,
mais comme un minéral ou un élément naturel
contribuant à la formation et à la santé des dents.
Les fluorures utilisés pour la fluoration de l’eau sont
d’origine naturelle et proviennent surtout de l’apatite,
un minéral très présent dans la croûte terrestre.
La concentration naturelle du fluorure varie selon
la source de l’eau : l’eau de mer contient environ
1,4 mg/l (ou 1,4 ppm) de fluorure, et l’eau douce au
Canada en contient de 0,01 à 11 mg/l. Plusieurs études
ont démontré que fluorer volontairement l’eau à la
concentration recommandée de 0,6 à 1,2 mg/l n’avait
pas d’impacts écologiques. La fluoration augmente,
de façon générale, la concentration totale de fluorures
dans les cours d’eau d’à peine 0,001 à 0,002 mg/l.
Cette élévation est sous le seuil de la détection du
fluorure dans l’eau.
Toute démarche de fluoration de l’eau doit être réalisée
selon le taux de fluorures contenus dans les sources
naturelles d’approvisionnement en eau potable et les
autres sources potentielles d’exposition aux fluorures
(aliments, habitudes culturelles, etc.). Au Québec, toute
démarche de fluoration devra aussi respecter les objectifs
environnementaux de rejets aux effluents pour la
protection de la faune du ministère du Développement
durable, de l’Environnement et des Parcs.
Ailleurs dans le monde, nombre
de personnes ont accès à de
l’eau fluorée
Plus de 400 millions de personnes dans 60 pays
consomment de l’eau fluorée, soit naturellement
(50 millions de personnes dans 27 pays) ou
volontairement ajustée (350 millions de personnes
dans 33 pays) à un taux optimal situé entre 0,6 mg/l et
1,2 mg/l. Aux États-Unis, c’est 75 % de la population
qui a accès à de l’eau fluorée naturellement (4 %) ou
volontairement (71 %).
Pour obtenir des renseignements supplémentaires
sur la fluoration de l’eau potable, veuillez consulter le
document intégral intitulé La fluoration de l’eau potable
– Position du directeur national de santé publique,
disponible à l’adresse suivante :
msss.gouv.qc.ca/publications
NOUVELLES EN BREF
Le commissaire à la santé et au
bien-être publie son rapport 2011
L
e 23 février dernier, le commissaire à la santé et au bien-être, M. Robert Salois, a présenté son Rapport d’appréciation de la performance du système de santé et de services sociaux 2011. Dans ce rapport intitulé Pour une vision à long
terme en périnatalité et en petite enfance, le commissaire estime que le Québec a des
difficultés à fournir, en temps opportun, les soins et services les plus appropriés aux
parents, futurs parents et tout-petits. Il y propose 12 recommandations afin d’améliorer
l’offre de services. Le rapport peut être consulté au www.csbe.gouv.qc.ca.
Prix 2012
de la Fondation
Yves Cotrel –
Institut de France
MISE AU POINT
DE CARESTREAM DENTAL
Carestream Dental tient à rassurer ses clients que les difficultés
financières qu’éprouve actuellement la compagnie Kodak ne
l’affectent en aucun cas. Entreprise indépendante, Carestream
Dental rappelle qu’elle ne fait qu’utiliser les droits d’usage
du nom Kodak sur certains des produits qu’elle fabrique.
L
a chercheuse Florina Moldovan, professeure agrégée au Département de stomatologie de la Faculté de médecine dentaire de l’UdeM, a reçu
le Prix 2012 de la Fondation Yves Cotrel – Institut de
France, décerné pour deux de ses projets de collaboration
internationale portant sur la scoliose idiopathique.
Spécialiste de
l’imagerie
dentaire ?
QUI
S’EN
SOUCIE ?
La Dre Florina Moldovan (au centre)
en compagnie des autres lauréats 2012.
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
33
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
7199 DE RB AD 0412 JODQ.indd 1
3/9/2012 1:16:07 PM
Formation dentaire continue 2011-2012
faculté de médecine dentaire
de l’Université de Montréal
Programme 2011-2012
inscription en ligne sur fdc-umontreal.ca
ConférenCes Mai 2012 / Réservez vos places dès maintenant !
samedi 5 mai
Les ciments, revus et corrigés
avec le docteur Louis de Koninck
Lundi 7 mai au
vendredi 11 mai
Chirurgie dento-alvéolaire, chirurgie
9 h à 12 h
implantaire et restauration
Coût : D 225 $ / H 100 $ / A 100 $ / T 175 $ implanto-portée sur patients
avec les docteurs Aldo-Joseph Camarda,
Réanimation cardiorespiratoire et
Hugo Ciaburro, Deborah Iera
situations d’urgence en médecine
et Manon Paquette
dentaire
8 h 30 à 16 h, lunch inclus
avec Sophie Labelle
Coût : D 8 500 $.
9 h à 17 h, lunch inclus
Coût : D 325 $ / H 325 $ / A 325 $ / T 325 $
9 h à 12 h
Coût : D 225 $ / H 225 $ / A 225 $ / T 225 $
13 h à 17 h
Coût : D 225 $ / H 225 $ / A 225 $ / T 225 $
samedi 12 mai
L’examen orthodontique et temporomandibulaire : présentation et
gestion de cas cliniques
avec le docteur Normand Bach et
la docteure Nathalie Rei
9 h à 12 h
Coût : D 225 $ / H 100 $ / A 100 $ / T 175 $
Vendredi 11 mai et
samedi 12 mai
Advanced surgical and prosthetic
management of the resorbed maxilla:
hands-on training for ‘molar-tomalar’ zygomatic implant placement
avec les docteurs Yvan Fortin et
Richard M. Sullivan
9 h à 16 h, lunch inclus
Coût : D 4 500 $
Inscriptions : [email protected]
ou 1-800-934-0464
GoLf
Tournoi de golf annuel
de la Faculté de médecine dentaire
de l’Université de Montréal
Club de Golf de l’Ile de Montréal
3700, rue Damien-Gauthier
Montréal
www.cgimgolf.com
JeUdi 16 août 2012
10 h 30 à 12 h Brunch
12 h 30
Départ simultané «Shotgun»
19 h
Souper
informations et réservations :
[email protected]
NOUVELLES EN BREF
Bourse du
Dr Gordon Nikiforuk
Cérémonie d’entrée
en clinique
L
e 2 février dernier, la Faculté de médecine dentaire de l’UdeM a célébré de façon officielle l’entrée en clinique de ses étudiants de 2e année du DMD.
Devant un groupe d’invités d’honneur formé notamment
du doyen de la Faculté et de ses vice-doyens, les étudiants
de la cohorte 2009-2014, accompagnés de leurs parrains
et marraines (DMD 2013), ont prononcé « l’engagement
clinique », ce serment qui traduit les valeurs et compor­
tements préconisés en clinique.
L’activité s’est déroulée devant un auditoire composé
de plus de 350 étudiants, parents, amis, professeurs et
employés. À l’issue de la cérémonie, les parents et amis
ont pu visiter les nouvelles cliniques de la Faculté.
C
atherine Chartier, étudiante à la Faculté de médecine dentaire de l’Université de Montréal, a reçu la bourse du Dr Gordon Nikiforuk,
offerte par Colgate-Palmolive. Cette bourse vise à
soutenir financièrement un candidat qui s’est démarqué
par la qualité exceptionnelle de son dossier scolaire.
De gauche à droite :
Dr Gilles Lavigne,
doyen de
la Faculté de
médecine dentaire,
Catherine Chartier
(DMD 2015),
lauréate et
présidente de
cohorte, et
Dr André Prévost,
secrétaire et
vice-doyen aux
affaires étudiantes.
CARESTREAM Dental S’EN SOUCIE
De gauche à droite : Dr Gilles Lavigne, doyen de la Faculté de médecine
dentaire, Benoit Arnosti, président de classe des étudiants de 2e année
(DMD 2014), Elias Bakleh, président de classe des parrains et marraines,
et Dr André Phaneuf, directeur des cliniques.
Il est essentiel que nous soyons toujours les
spécialistes de l’imagerie dentaire. Forts d’un
siècle d’expérience, de leadership et de progrès,
nous pouvons apporter aux professionnels de la
santé buccodentaire du monde entier les
meilleures solutions d’imagerie et de diagnostic.
Ces solutions améliorent votre façon de travailler
et optimisent les soins apportés à vos patients.
Vous nous connaissiez sous le nom de Kodak
Dental Systems et depuis 2007, nous sommes
désormais Carestream Dental, le leader mondial
de l’imagerie dentaire.
visitez www.carestreamdental.com pour
en savoir plus sur notre ligne complète
d’imagerie numérique.
Cohorte 2009-2014.
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
35
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
7199 DE RB AD 0412 JODQ.indd 2
3/9/2012 1:16:07 PM
NOUVELLES EN BREF
Une 29e Journée scientifique axée
sur les soins dentaires pour les enfants
L
dans un domaine de recherche. Le prix Gaston-Castilloux a
été décerné à Mme Neftaha Tazi, étudiante à la maîtrise en
sciences dentaires, alors que le prix Louis-Bernier est allé à
Mme Émilie Descôteaux, étudiante de deuxième année au
doctorat de médecine dentaire. Ces distinctions ont pu être
remises grâce à la générosité de donateurs qui contribuent
au Fonds Émile-Beaulieu.
En après-midi, les participants ont visité des stands
animés par des équipes d’étudiants qui y présentaient leurs
entretiens cliniques, ainsi que des stands tenus par des
partenaires de l’industrie.
PHOTO : PASCAL DUCHESNE
a Journée scientifique 2012 de la Faculté de médecine dentaire de l’Université Laval a eu lieu le 17 février dernier. Une programmation alliant
formation, entretiens cliniques et exposition a su ravir les
300 participants présents.
En matinée, les Dres Suzanne Hébert et Marie-Ève
Asselin, spécialistes en dentisterie pour enfants, ont donné
une formation relative à leur champ de spécialisation.
À cette occasion, le doyen de la Faculté, le Dr André
Fournier, a remis deux prix destinés à souligner
l’engagement et l’excellence d’étudiants s’étant illustrés
Des étudiants ont besoin de vous!
U
n groupe de 14 étudiants de 3e année de l’Université Laval participeront cet été à des stages internationaux de 10 semaines au
Guatemala, au Sénégal et au Burkina Faso. Comme les
besoins de ces populations sont grands, les étudiants
sollicitent la générosité des dentistes du Québec en les
invitant à faire des dons de matériel ou en argent pour
soutenir la réalisation de leurs stages.
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
Pour les dons de matériel (amalgame, composite, matrices,
films radiographiques et autres), écrivez à Mélanie Gagnon
à l’adresse [email protected] ou appelez au
418 255-9380. Les étudiants s’occuperont de cueillir
votre don. Pour les dons en argent, rendez-vous sur le site
www.ful.ulaval.ca et cliquez sur l’onglet Faire un don.
Choisissez Don en ligne, sélectionnez la Faculté de
médecine dentaire et cliquez sur le Fonds Émile-Beaulieu
– Stages pour l’internationalisation de la formation. Votre
don vous donnera droit à un reçu fiscal.
36
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012



Yves YANA
M.Sc. Boston University
Spécialiste en Endodontie
depuis 1988
(Qc) Canada
[email protected]
ENTRE NOUS
Un oiseau rare
En choisissant d’étudier la biologie,
Bernard Jolicoeur, un passionné de nature
et d’ornithologie, croyait avoir trouvé
sa voie. Mais c’est finalement la dentisterie
qui lui permettra de conjuguer
toutes ses passions.
B
ernard Jolicoeur est tout jeune lorsqu’il est
initié à l’ornithologie par une arrière-grand-mère originale, Bernadette Hudon-Langelier, pionnière
de l’étude des oiseaux au Québec et autorité en la matière :
« Petit, j’étais constamment en train d’observer les bêtes
et les bestioles en tous genres, explique-t-il. J’étais fasciné
par la vie animale… et je le suis toujours. »
Quand vient le temps de choisir un programme d’études
universitaires, il se tourne tout naturellement vers la
biologie. Son diplôme en poche, il occupe par la suite
des postes de biologiste chez Parcs Canada et au Service
canadien de la Faune, notamment dans des centres
d’interprétation. « Malheureusement, après quelques
années, mon travail de biologiste de terrain évoluait de
plus en plus vers des tâches de gestion, une situation qui
ne me plaisait pas », indique-t-il.
En 1981, à l’âge de 26 ans, il décide donc de retourner
sur les bancs d’école pour étudier la médecine dentaire.
Pourquoi avoir choisi cette discipline? « J’aimais l’idée de
travailler avec le public et d’exercer un travail manuel,
dit-il. Avec la dentisterie, j’étais certain d’être comblé! De
plus, je rêvais de contrées nordiques et de grands espaces. »
Pendant ses études, il fera une rencontre déterminante :
« Un de mes professeurs, le Dr Pierre F. Gagnon, pratiquait
dans le Grand Nord et me parlait de ses expériences auprès
de la clientèle inuit. Ça m’a donné la piqûre. » Pour cet
LA MUNICIPALITÉ DE FERMONT EN BREF
n Fondée en 1972
n Près de 3 000 habitants
n Située au nord du 52e parallèle, à 1 250 km
de Montréal et à 1 000 km de Québec
n Célèbre pour son mur-écran, un édifice multifonctionnel,
long de 1,3 km, qui abrite notamment des services de
santé, un centre éducatif, un centre récréatif, un centre commercial, l’Hôtel de Ville et des logements
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
38
amateur de grand air, de chasse, de pêche et d’ornithologie,
le Nord représentait en effet un lieu de pratique très attrayant.
Après avoir obtenu son doctorat en médecine dentaire
en 1985, le Dr Jolicoeur exercera pendant deux ans à
Kuujuaq, dans l’Ungava. Suivra une année qu’il qualifie
d’« ordinaire » en cabinet privé à Québec. Mais l’appel du
Nord est trop fort. Après avoir travaillé au sein de cliniques
mobiles dans des villages inuits de la baie d’Hudson, il
choisit en 1989 de s’installer à Fermont avec sa conjointe
Mireille Croteau, hygiéniste dentaire, et leurs enfants.
Depuis, il y pratique une médecine dentaire familiale
très diversifiée. Le Dr Jolicoeur travaille avec une autre
dentiste et deux hygiénistes, dont sa conjointe. Leur
clinique est située au Centre de santé et services sociaux
de l’Hématite. « En région éloignée, il faut être polyvalent,
car les spécialistes sont loin, précise-t-il. On fait à peu près
de tout, de la simple obturation à la couronne sur implants
en passant par le traitement de canal. »
La région de Fermont vit actuellement une période de
développement accéléré. « La municipalité accueille une
grande quantité de travailleurs venus construire des infrastructures minières. On les appelle des “fly-in, fly-out”, parce
qu’ils travaillent deux semaines à Fermont pour ensuite
retourner chez eux. La présence dans la région de ces
centaines de nouveaux travailleurs crée une forte pression
sur le système de santé avec laquelle nous devons composer
sans ressources additionnelles. C’est aussi ça, le Plan Nord. »
Bien entendu, le Dr Jolicoeur continue à observer et à
photographier les oiseaux. En décembre dernier, il a signé
un article dans la revue spécialisée QuébecOiseaux.
Il a de plus été lui-même le sujet d’un article intitulé
« Bernard Jolicoeur : un passionné de nature », publié
le 17 décembre dernier dans le quotidien Le Soleil.
À quelques années de la retraite, le Dr Jolicoeur ne
regrette pas un instant ses choix de vie. « À Fermont,
j’ai pu me réaliser sur le plan professionnel dans un cadre
de vie qui me correspond parfaitement », conclut-il.
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
Ne vous dégonflez pas.
Éliminez presque toute la gingivite.*
Une étude clinique a permis de démontrer que l’utilisation des produits suivants réduit la gingivite de 95 %1 :
• la brosse à dents électrique Oral-B® Professional Care Série intelligente 5000 avec écran SmartGuideTM† et
• la nouvelle soie dentaire Oral-B® Glide® Pro-Santé Protection clinique pour professionnels
†lorsqu’elle est utilisée avec le nouveau dentifrice Crest® Pro-Santé Protection
thérapeutique des gencives
Images améliorées mettant en évidence le milieu de la bouche et
la diminution marquée de la gingivite au fil du temps*
Avant d’utiliser le système :
Gingivite importante
2 semaines d’utilisation :
Début de la diminution
de la gingivite
6 semaines d’utilisation :
Diminution remarquable
de la gingivite
Pour en apprendre davantage au sujet de Pro-Santé Protection
thérapeutique contre la gingivite, communiquez avec Crest® Oral-B®
en composant le 1-888-767-6792 ou visitez le dentalcare.com
* Résultats cliniques obtenus après six semaines d’utilisation du nouveau dentifrice Crest® Pro-Santé Protection thérapeutique
des gencives, de la nouvelle soie dentaire Oral-B® Glide® Pro-Santé Protection clinique pour professionnels et de la brosse à
dents électrique Oral-B® Professional Care Série intelligente 5000 avec écran SmartGuide™.
1
Après 6 semaines d’utilisation comparativement à un traitement prophylactique et au brossage à l’aide d’une brosse à dents
manuelle ordinaire et d’un dentifrice anticarie ordinaire.
Le dentifrice Crest® Pro-Santé protège contre la sensibilité dentaire, combat la gingivite, la plaque et le tartre, et prévient
la carie. Pour les adultes et les enfants de 12 ans et plus. Ne pas avaler.
© P&G, 2011
9418YJAN13F
OJAD101368
Brisez le cycle
de la gingivite*
Les infections se propagent-elles dans votre cabinet?
Les aérosols contaminés qui se dispersent au cours des procédures dentaires
peuvent entraîner une contamination croisée dans le cabinet dentaire1.
L’emploi du rince-bouche antiseptique LISTERINE® pendant 30 secondes,
immédiatement avant le détartrage ultrasonique, a permis d’obtenir une
réduction de 92,1 % des bactéries aérosolisées viables†1.
BAC
% de réduction
100
92,1 %
80
60
E
I
R
TÉ
S
Pourcentage de réduction des
bactéries aérosolisées au cours
du détartrage ultrasonique†1
p = 0,0001 c. le rince-bouche témoin
40
14,9 %
20
0
LISTERINE®
Rince-bouche
témoin
LISTERINE® TOTAL CARE® : Rince-bouche indiqué avant
les procédures dentaires pour réduire efficacement le
nombre de microbes produits pendant ces interventions,
à la fois dans la salive et les aérosols dentaires2.
Visitez le www.LISTERINE.ca/vipprogram et inscrivez-vous au programme VIP
pour profiter des offres d’essai de LISTERINE®. Code BANR2
Pour les adultes et les enfants de 12 ans et plus. Ne pas employer chez les enfants de moins de 12 ans. Dose recommandée avant
les procédures dentaires : Se rincer la bouche avec 20 ml non dilués pendant 30 secondes.
Ingrédients actifs LISTERINE® TOTAL CARE® : menthol (0,042 % p/v), thymol (0,063 % p/v), eucalyptol (0,091 % p/v), fluorure de
sodium (0,022 % p/v), chlorure de zinc (0,09 % p/v)
† Étude croisée, à double insu, contrôlée par placebo, menée auprès de 18 patients présentant une maladie parodontale de Types I ou II (respectivement, gingivite ou
parodontite débutante), selon l’American Dental Association. Les sujets ont fait l’objet d’un détartrage ultrasonique de la moitié de la bouche, pendant 10 minutes,
afin d’établir les niveaux de bactéries aérosolisées viables au départ. Les sujets se sont rincé la bouche avec le rince-bouche LISTERINE® Menthe rafraîchissante
ou un rince-bouche témoin hydroalcoolique à 5 %, et ont immédiatement subi un détartrage ultrasonique de l’autre moitié de la bouche, pendant 10 minutes. On a
répété la même procédure une semaine plus tard, et les sujets ont fait l’objet du traitement opposé.
1. Fine DH, Furgang D, Korik I et al. Reduction of viable bacteria in dental aerosols by preprocedural rinsing with an antiseptic mouthrinse. Am J Dent 1993;6:219-221.
2. Licence d’exploitation de LISTERINE® TOTAL CARE®. Johnson & Johnson Inc. Le 27 octobre 2011.
© Johnson & Johnson Inc. 2012
PRESIDENT’S MESSAGE
DEAR COLLEAGUES,
It has been said that, fairly or not, Presidents are generally judged by what they
have accomplished in the first 100 days of office. With all due humility I can
truthfully say that I have accomplished nothing. Together, however, with the
support of the dentists of Quebec, their elected Directors, the Directors of
ODQ departments and our Executive Director, we have altered the course of the
Order. The pace of our achievements has exceeded even my own predictions,
and although we have much work to do to realize the fruits of our labour on
a multitude of issues, the goodwill and dedication of all concerned will allow
us to achieve our goals.
M
ajor efforts are currently underway to review and
validate our work methods and tools. The working
group reviewing the current professional inspec­
tion process filed its initial report at our last Board meeting.
Its mandate was renewed and expanded, so that it can
compare our inspection procedures with those of other orders,
revise the reference documents used by the professional
inspection committee and inspectors, update the communica­
tion methods used both internally and with members, and
prepare a survey for inspected members.
The Ethics Committee has also been busy drawing up a
new Code of Ethics, while the mandate of the Examination
and Accreditation Committee has been reviewed to focus on
the accreditation processes in hospitals. We have also called
upon our entire profession and on government authorities to
ensure that Quebecers continue to receive very high-quality
care, based on diagnoses and treatment plans prepared
by dentists.
The mandate of the Order of Dentists is to ensure public
protection. It is my sincere belief that the best way to reach
this objective is to inform and educate Quebecers on the
various treatment modalities available and the skills of
the professionals involved in delivering oral health care.
At our last Board meeting, your Directors voted to allocate
a substantial amount in the budget to launch an extensive
and ongoing media campaign to increase awareness and
educate the public. We ask that all dentists contribute to
this effort, by attending the General Assembly on May 28,
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
41
during the Journées
TO CONTACT ME:
dentaires internatio­
[email protected]
nales du Québec, and
voting in favour of an increase in the annual assessment.
For far too long the Order of Dentists of Quebec has been
absent from this debate and most dentists firmly believe that
the public has not been well served by this void. Dentistry
and the means of delivering quality oral health care are
changing before our very eyes. The rapid pace of this progress
has become a challenge not only for dentists but also for the
general public, who have more and more trouble choosing
the best approach to dental care. We will explain and
empha­size the importance of a complete and proper diagnosis
by a dentist, treatment planning and the uninterrupted
delivery of quality care into the next decade.
As President of your Order, I am committed to a transparent
and proactive debate on this issue. I am also committed to
working with all of the dedicated dental team members, with
varied degrees of education and hands-on experience in the
oral health care system. However, the solution for access is
not to lower the bar for practitioners. At a time when technological advances are stretching the capacity even of universitytrained professionals, I have to state categorically that we
must defend the right to high-quality care both for the public
we serve today and for future generations.
BARRY DOLMAN, DMD
President
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
NEWS FROM YOUR ORDER
ANNUAL GENERAL MEETING
his is a reminder that the Annual General Meeting
of the Ordre des dentistes du Québec will be held
on Monday, May 28, at 4:30 p.m., in Room 516-A
of the Palais des congrès de Montréal. At this meeting, in
accordance with item 9 of the agenda, you will be asked to
vote on a proposal to increase the annual assessment for the
“generalist and specialist members” class by $300, and the
assessment for the “retired members” class by $45.
DRAFT AGENDA
1. Opening of the meeting by the President and
confirmation of quorum
2. Appointment of a chair for the meeting
3. Adoption of the agenda
4. Approval of the minutes of the Annual General Meeting
of May 30, 2011
5. Business arising from the minutes of the Annual General
Meeting of May 30, 2011
6. Presentation of the financial statements of the
Ordre des dentistes du Québec as at March 31, 2012
7. Appointment of auditors responsible for auditing the books
and accounts of the Ordre des dentistes du Québec
8. President’s report
9. Increase in the annual assessment
10. Questions and information
11. Ajournment of the meeting
Members who would like to enter a subject on the agenda
must submit their questions in writing to the Secretary of
the Order no later than April 26.
COME SEE THE
EXHIBITION AND
ENTER THE “FAVOURITE
ARTWORK” CONTEST!
C
ome admire works by your talented
colleagues at the second Dentiste et
Artiste exhibition, sponsored by the
Dent-Cité laboratory. The exhibition will be presented
on May 28 and 29 during the Journées dentaires
internationales du Québec.
When you vote for your favourite piece of art,
you and the artist will both become eligible for a
prize donated by the Dent-Cité laboratory.
Over forty works of art (paintings, sculptures,
photos, etc.) will be on display in the exhibitors’
room at the Palais des congrès de Montréal
– booth 112.
SPONSORED BY:
Exhibition dates and times:
• Monday, May 28, 8 a.m. to 6 p.m.
• Tuesday, May 29, 8 a.m. to 5 p.m.
Don’t miss it!
FRANCE-QUEBEC AGREEMENT
BECOME A TUTOR
I
n the latest issue of the Journal de l’Ordre, the Ordre des dentistes du Québec announced that the rider to the Mutual Recognition Arrangement
with its French counterpart, the Conseil national de l’Ordre
des chirurgiens-dentistes de la France, had been signed.
The purpose of the rider was to specify the parameters of
one of the two compensatory measures, i.e. the completion
of a six-month training period required to obtain a permit
to practise in Quebec. Note that the regulation implementing
the agreement will take effect in the next few months.
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
Candidates from France are responsible for finding tutors.
However, the Order would like to create a bank of names
of volunteer dentists authorized by the ODQ who can act
as tutors for these training periods.
Consequently, the Order invites all members who would
like to serve as tutors for dentists from France to notify
Me Marisol Miró, Assistant Secretary, in writing, and specify
their type of practice. For more information, see Devenir
maître de stage pour un candidat français à l’exercice de la
profession on the Order’s Website, in the “Profession” section.
42
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
NEWS FROM YOUR ORDER
ORAL HEALTH MONTH 2012
o mark Oral Health Month 2012, in April, the Ordre des dentistes du Québec is running an awareness campaign aimed at teenagers from
12 to 18. The campaign slogan is “Une belle bouche, c’est cool!”.
In partnership with Cool magazine, the Order is holding a contest on the
magazine’s Facebook page and publishing an advertorial in its April issue. Every
week in April, fans of the Cool Facebook page are invited to enter a draw by reading
a short text on oral health and answering a question. The texts are on the themes
of teeth whitening, energy drinks, tooth jewellery and mouth guards. The campaign
also includes a press release and contacts with different media. To read the contest
texts, go to the home page of the ODQ site, www.odq.qc.ca.
A poster (in French) explaining the contest has been included with this issue.
Invite all your young patients to enter!
SEE YOU
AT THE
ODQ BOOTH!
ODQ executives and staff invite all dentists attending
the 2012 convention
to come and meet them
at the ODQ booth.
The booth will be
right near the entrance
to the Exhibit Hall.
Drop by and say hello!
IMPORTANT MESSAGE FOR MEMBERS
2012-2013 ASSESSMENT AND ANNUAL DECLARATION
n In 2011, 55% of members paid their assessments
If you did not use the Web option last year, you will receive
your papers in the mail. The Order encourages you
to consider the online method, however, as it is
a simple and safe way of paying your assessment
and completing your declaration on time.
and completed their Annual Declarations online.
n If you are one of those members, you will NOT
receive an official paper notification concerning
your 2012-2013 assessment and Annual Declaration.
Instead you will receive only an e-mail notification
in early June with a link taking you to the Order’s
website, where you will find the form to be completed.
n To make sure that you receive your 2012-2013
official notification, it is very important to inform
the Order of any change in your e-mail address
by writing to [email protected]
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
43
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
JOuRNÉES DENtAIRES INtERNAtIONALES Du QuÉBEC
25 au 29 MAI/MAy 25th to 29th, 2012
JDIQ 2012
25 au 29mai2012
May25th to 29th,2012
Montréal
Canada
Palais des congrès de Montréal
CONGRèS ANNuEL/ANNuAL CONVENtION
DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
What’s New for JDIQ 2012?
n
n
n
n
n
n
Opening ceremonies! Be sure not to miss the Opening
Ceremonies on Monday, May 28 at 8:00 a.m. in the
Exhibit Hall.
Course fee reduction! The pre-convention course and
workshop fees have been cut by up to 30% this year.
Lecture schedule! On Monday, May 28, all morning
lectures will begin at 9:00 a.m. and end at 11:30 a.m.
and on Tuesday, May 29, the lecture schedule will be
from 8:30 to 11:00 a.m. or from 9:00 to 11:30 a.m.
The afternoon schedule remains unchanged, that is,
from 1:30 to 4:00 p.m. Please confirm the starting time
prior to the lecture.
Exhibit Hall schedule! The Exhibit Hall will now be
open one hour earlier: from 8:00 a.m. to 6:00 p.m.
on Monday, May 28 and from 8:00 a.m. to 5:00 p.m.
on Tuesday, May 29.
Lecture handouts! You can download lecture
handouts on site with your smart phone by scanning
the QR code on the banner located at the entrance
to the lecture room. Handouts will also be made
available on our web site at www.odq.qc.ca. Please
note that the availability of handouts is at the speaker’s
discretion.
Continuing education! Hours will be allocated to all
delegates visiting the Exhibit Hall and additional hours
will be granted to those attending lectures in the
Showcase located in the Exhibit Hall.
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
n
n
n
n
n
Drawings for an iPad2! Win one of eight iPad2s to
be drawn in the Exhibit Hall at the end of the day on
Monday and Tuesday. You must be present in the Exhibit
Hall to be eligible.
Showcase! A continuing dental education symposium
presented by the Dental Tribune International Study Club
will take place in the Exhibit Hall in aisle 1000.
Scientific posters! Scientific posters will be displayed in
the main hallway on the 5th floor lecture room level.
Dentistes et artistes exhibition! Given the
strong interest last year, the artists will
be back in the Exhibit Hall.
Follow us on Facebook!
Reminder
n
n
n
44
BE THE FIRST
TO KNOW: VISIT
Please verify your tickets and badges
THE JDIQ PAGE
and advise us of any corrections
ON FACEBOOK.
at 514-875-8511, extension 2237
or at 1-800-361-4887, extension 2237
or by e-mail at [email protected]
Parking near the Palais des congrès is limited. We strongly
recommend using public transit. Please visit www.stm.info.
Certificate of attendance! Certificates of attendance for
continuing education hours will be e-mailed to all
delegates who have provided a valid e-mail address.
For all ODQ members, hours will be automatically
transferred to their continuing education files shortly
following the convention.
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
DENTAL EDUCATION
2012-2013 Continuing Dental Education Program
CURRICULUM VITÆ – DR. JEAN-PATRICK ARCACHE
Dr. Arcache graduated in 1984, and directs the orofacial pain and dysfunction clinic at the
Université de Montréal, where he also teaches Occlusion to undergraduate and graduate students.
He holds a certificate in temporomandibular disorder therapy from Georgetown University in the
United States.
Dr. Arcache focuses his practice on the treatment of orofacial disorders, sleep apnea and snoring,
and has lectured extensively on these subjects in Canada and abroad. He is a member of many professional associations, including the American Academy of Orofacial Pain, the American Academy of Dental Sleep Medicine, the
American Equilibration Society, the Canadian Academy of Restorative Dentistry and Prosthodontics, the Montreal
Dental Club and the Canadian Sleep Society.
He is also a founding member of the Canadian Academy of Dental Sleep Medicine.
CURRICULUM VITÆ – DR. JEAN-MARC RETROUVEY
Dr. Jean-Marc Retrouvey is the Director of the Orthodontic Division of the McGill University
Faculty of Dentistry, where he has also been an Adjunct Professor since 2005. He has also been
a guest lecturer at the Université Laval school of dentistry since 2009.
He holds a DMD (1978) and an MSc (1993) and a certificate in orthodontics from Boston
University, and has had a private practice in Montreal since 2001.
From 1995 to 2001, Dr. Retrouvey co-ordinated the interceptive orthodontics course for general practitioners
at the Montreal Children’s Hospital. The course, including clinical training, consisted of two ten-day sessions.
He has also given presentations in many other countries over the course of his career. Dr. Retrouvey has received many distinctions, including the McGill Dental Student Society Clinical Teaching
Award, the W.W. Wood Award for Excellence in Dental Education, the Howard S. Katz Excellence in Teaching Award
and the Dr. Ralph Silverstone Award.
CURRICULUM VITÆ – DR. DONALD TAYLOR
Dr. Taylor, who holds a dental degree from McGill University (1966) and a Master’s in Clinical
Dentistry from the University of Western Ontario (1997), is an orthodontist in private practice with
the TGO firm.
He is a member of the Montreal Dental Study Club, the Montreal Dental Club, the Canadian
Association of Orthodontists, the Northeastern Association of Orthodontists, the American
Association of Orthodontists and the World Federation of Orthodontists.
He is a past President of the Quebec Association of Orthodontists and President and Chief Examiner for admissions
with the Angle East component of the Edward H. Angle Society of Orthodontists. He was the first graduate of the
University of Western Ontario to be certified by the American Board of Orthodontists. A Fellow of the Royal College
of Dentists of Canada, where he has served as an Examiner and Councillor, he is also a past President of the Quebec
chapter of the American College of Dentists.
Dr. Taylor is an Assistant Professor in the Orthodontics Department of McGill University, where he has worked
for 35 years. He lectures and instructs there and has also served two three-year terms on the University’s Dental
Advisory Board.
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
46
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
DENTAL EDUCATION
TEMPOROMANDIBULAR JOINT
DISORDERS IN DAILY PRACTICE
ORTHODONTICS FOR PATIENTS
OF ALL AGES
DR. JEAN-PATRICK ARCACHE
DR. JEAN-MARC RETROUVEY OR DONALD TAYLOR
For many years now, temporomandibular joint disorders
(TMD) have been a source of questions and controversy
for the dental profession. There are numerous treatment
modalities available, further adding to dentists’ confusion.
So it is important to recall the fundamental principles
underlying any TMD treatment. In his presentation,
Dr. Arcache will review the basic anatomical and
pathophysiological concepts and then offer an evidencebased look at the controversies surrounding therapeutic
modalities.
The goal of this course is to inform generalist dentists about
the modalities of modern orthodontics. The various subjects
addressed will give them a better appreciation of the
different aspects of orthodontics.
n
n
n
n
n
n
Objectives
n
n
TMJ anatomy
TMD classification
Epidemiology
Etiopathology
Treatment
Scientific data and references
n
n
Schedule
The Ordre des dentistes
du Québec is an ADA CERP
Recognized Provider.
n
Page 27
Review the basic principles of interceptive orthodontics and the role of the generalist dentist in managing developing malocclusions
Discuss the importance of a diagnosis and differential diagnosis before undertaking orthodontic treatment
Emphasize the importance of proper record keeping during orthodontic treatment
Explain the benefits and limitations and case selection when using the Invisalign technique for orthodontic appliances
Inform dentists about the latest developments
in orthodontics
Schedule
Page 28
ADA CERP is a service of the American Dental Association to assist dental professionals
in identifying quality providers of continuing dental education. ADA CERP does not approve
or endorse individual courses or instructors, nor does it imply acceptance of credit hours
by boards of dentistry.
The Ordre des dentistes du Québec designates this activity for up to 7 ADA CERP continuing
education credits.
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
47
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
Vivez l’expérience
de la différence Aurum
Ceramic/Classic...
Art ultime, Technologie ultime
Service ultime, Valeur ultime
• Adaptationparfaiteàvotrepratique–pourlarobustesse,laprécisionetl’esthétique.
• Productionnumériquecomplètepourlaprécisionparfaiteetlarapiditéd’exécution.
• ProduitsAurumexclusifs–Opalite®, Facettes Cristal® d’Aurum, piliers AurumTek®
etbiend’avantage.
• Programmesetgarantiesnovateurspourrestaurationssurimplants.
• Solutionséprouvéesquisimplifientleprotocolerestaurateur–del’empreinteinitiale
àlarestaurationdéfinitive.
Venez nous voir au www.aurumgroup.com
Téléphonez SANS FRAIS
pour la cueillette partout au Quebec
1-800-267-7040
MÉDI SECOURS
ANONYMAT ET CONFIDENTIALITÉ ASSURÉS
EXCLUSIVEMENT
POUR LES MÉDECINS ET DENTISTES
AYANT UN PROBLÈME D’ALCOOL
OU DE DROGUE
514 440-4520
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
48
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
ACTUALITÉS DENTAIRES
POSE D’IMPLANTS
RÉUSSIE POUR DES
PATIENTS PRENANT
DES BISPHOSPHONATES
CONTRE L’OSTÉOPOROSE
SUCCESSFUL DENTAL
IMPLANTS FOR
PATIENTS TAKING
BIPHOSPHONATES
FOR OSTEOPOROSIS
Réduire la durée des traitements et les simplifier sont
deux éléments qui permettent d’améliorer la tolérance des
patients à l’égard des traitements et de réduire les risques de
complications. Dans le cas d’implants dentaires, cela signifie
de délaisser l’approche traditionnelle en deux temps au profit
d’une approche chirurgicale et restauratrice en une seule
étape. Le succès de cette approche, lorsque combinée aux
complications potentielles associées aux patients traités aux
bisphosphonates, a été étudié afin de déterminer la meilleure
voie de traitement dans ces situations.
Une étude du Journal of Oral Implantology rapporte que
des patients adultes qui prennent des bisphosphonates par
voie orale contre l’ostéoporose ont reçu des prothèses
complètes sur six implants. Une mise en charge immédiate a
été réalisée en plaçant les implants et la prothèse lors d’un
même rendez-vous.
L’ostéoporose est une maladie bien connue qui affaiblit
l’os et qui augmente le risque de fracture, particulièrement
chez les femmes ménopausées. Les bisphosphonates sont
des inhibiteurs de la résorption osseuse largement utilisés
dans le traitement de l’ostéoporose. Toutefois, leur usage
prolongé peut conduire à une grave réaction de l’os connue
sous l’appellation d’ostéonécrose maxillaire induite par les
bisphosphonates.
Cette condition se développe habituellement après un
traitement dentaire chirurgical au cours duquel, par exemple,
la pose d’implants pourrait précipiter cette nécrose osseuse.
Même si les mécanismes du développement de cette condition ne sont pas complètement compris, il semble que l’usage
prolongé de bisphosphonates supprimerait la capacité
réparatrice de l’os pour ainsi interférer dans le processus
de guérison des implants dentaires.
Cette étude présente la mise en place de 54 implants
dentaires chez neuf patients âgés de 45 à 68 ans souffrant
d’ostéoporose, dont huit femmes. Tous avaient déjà pris des
Journal of Oral Implantology – Reducing a patient’s
treatment time and simplifying the treatment can
increase patient acceptance and reduce the risk of
complications. For dental implants, this means
moving away from the traditional two-stage surgical
approach toward a one-stage procedure. The success
of this concept when combined with another complication—that of patients receiving drug therapy for
osteoporosis—was studied to determine the best
method of treatment in this situation.
The current issue of the Journal of Oral Implantology
reports on adult patients, all taking oral biphosphonates
for osteoporotic disease, who received fixed full-arch
dental prostheses supported by six implants. Immediate
loading procedures were performed, installing the
implants in a one-stage surgery.
Osteoporosis is a well-known disease that weakens
bone and increases the risk of fracture, particularly
among postmenopausal women. Biphosphonates,
an inhibitor of bone resorption, are widely used as a
drug therapy for those with osteoporosis. Prolonged
used of biphosphonates, however, can lead to a
painful refractory bone exposure in the jaws, known
as “biphosphonate-induced osteonecrosis of the jaw”
(BONJ).
This condition usually develops after dental
treatment, indicating that oral surgery and implants
placed into the jaw bone can precipitate BONJ.
Although the process is not fully understood, it
appears that prolonged use of biphosphonates may
suppress the bone’s repair function, interfering with
healing after implants.
In the current study, a total of 54 implants were
installed for nine osteoporotic patients, 45 to 68 years
old, eight of them female. All had been taking oral
SUITE À LA PAGE 50
CONTINUED ON PAGE 50
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
49
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
ACTUALITÉS DENTAIRES
SUITE DE LA PAGE 49
CONTINUED FROM PAGE 49
bisphosphonates pour une période de moins de trois ans.
La prise de bisphosphonates pour des périodes de plus
de trois ans augmente de façon significative le risque de
développer de l’ostéonécrose maxillaire.
La mise en charge immédiate des implants a été
réalisée. Cette approche demande que le mouvement à
l’interface os-implant soit conservé à l’intérieur d’une
certaine limite durant la période de guérison. Cette étude,
où tous les patients ont été réhabilités avec une prothèse
complète sur implants, a obtenu un taux de succès de
100 pour cent. Un suivi de deux ans sans problèmes
subséquents d’infection, d’enflure ou de lésions soutient
cette approche de traitement en une seule étape.
biphosphonates for less than three years; a significant
increase in risk of developing BONJ is associated with
more than three years of biphosphonate therapy.
Immediate occlusal loading procedures were used,
which require that motion at the bone-implant interface
be kept below a certain threshold during healing.
This study demonstrated a 100 percent success rate,
with all patients rehabilitated with a full-arch prosthesis
supported by implants. Two years of follow-up found
no adverse events of infection, tissue swelling, or lesions,
showing this to be a viable one-stage treatment.
Le texte complet de cette étude, Immediate Loading in
Mandible Full-Arch: Pilot Study in Patients With Osteoporosis
in Biphosphonate Therapy, Journal of Oral Implantology,
vol. 38, no 1, 2012, est disponible au www.joionline.org.
Full text of the article, “Immediate Loading in Mandible
Full-Arch: Pilot Study in Patients With Osteoporosis
in Biphosphonate Therapy,” Journal of Oral Implantology,
Vol. 38, No. 1, 2012, is available at http://www.joionline.org.
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
50
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
PETITES ANNONCES
Envoyez le texte dactylographié soit par
télécopieur, par courriel ou par la poste au
Journal de l’Ordre des dentistes du Québec,
au plus tard le 1er du mois précédant
la parution, accompagné du paiement.
L’annonceur doit indiquer le nombre
de parutions, car lui seul en est le garant.
Tarifs 2012 en vigueur
CLINIQUES À VENDRE/
LOUER/ACHETER
CAUSAPSCAL – Clinique dentaire à vendre,
établie depuis 1986 dans le même empla­
cement que le CLSC. 2 salles opératoires
avec clientèle fidèle. Achalandage assuré.
Vente rapide. Raison : retraite. Téléphone :
418 756-3651 (jour) ou 418 756-5117 (soir).
Courriel : [email protected]
CHERCHE CLINIQUE pour achat à Montréal
ou sur la Rive-Nord. Contactez 514 831-2643.
CLINIQUE À VENDRE à Montréal. Intéressant
pour un acheteur sérieux qui recherche une
bonne clinique à un bon prix. 3 salles avec
radiographies, possibilité d’agrandissement.
La clinique est informatisée avec CTRL.
Contactez Claude au 514 865-0118.
SAVIEZ-VOUS QUE…
Vous pouvez désormais
placer une annonce
EN LIGNE.
Pour en savoir plus, consultez
la section Journal de l’Ordre
dans le menu Publications du site
de l’Ordre au www.odq.qc.ca.
RAPIDE ET
ÉCOLOGIQUE!
Journal de l’Ordre des dentistes du Québec
625, boul. René-Lévesque Ouest, 15e étage
Montréal (Québec) H3B 1R2
TÉLÉPHONE : 514 875-8511
TÉLÉCOPIEUR : 514 875-9049
COURRIEL : [email protected]
Les petites annonces publiées dans le
Journal de l’Ordre des dentistes du Québec
sont sur le site Web : www.odq.qc.ca.
PRÈS DE GATINEAU : chance unique, clinique
établie depuis plus de 25 ans à environ
45 min de Hull/Ottawa. Plus de 2 300 dossiers
actifs avec clientèle majoritairement anglophone. Facturation plus de 600 000 $ et
très peu de dentistes dans la région. Contactez
le Dr Martin Gaudette, Gestion Bécar,
514 983-0562, [email protected]
RIVE-SUD – Pratique familiale située dans
centre médical. 2 salles avec possibilité de 3.
Expansion aussi possible selon bail.
Facturation intéressante. Transition possible.
Courriel : [email protected]
DIVERS
ESPACE LIBRE à louer pouvant accueillir
jusqu’à trois dentistes, disponible dès
main­tenant (cause : dentistes à la retraite).
Empla­cement relié à clinique de santé (médecin,
optométriste, pharmacien). Très belle
ambiance de travail. Situé à Asbestos. Avantages
intéressants, dont des locaux déjà aménagés.
Occasion en or. Contactez le propriétaire
au 819 879-5555; cell. : 819 357-0909;
courriel : [email protected]
J’AI UN ESPACE de 2 000 pieds carrés, connexe
à ma clinique, à louer ou à vendre pour
l’établissement d’une pratique en spécialité.
Veuillez communiquer au 819 772-4222 ou
[email protected]
Je suis DENTUROLOGISTE et je cherche un
emploi dans une clinique dentaire avec un
dentiste ou parmi une équipe dentaire multidisciplinaire. Écrivez à [email protected]
ou appelez au 514 376-6131.
LOCAL À LOUER : prosthodontiste et
spécialiste en dentisterie pédiatrique. Équipe
multidisciplinaire à Lachine. Déjà sur place :
ortho, paro, chirurgie, endo. Possibilité
de 1 000 et de 1 300 pi2. Locaux spacieux
et luxueux, à un très bon prix. Bien situés,
faciles d’accès, stationnement gratuit pour
vos patients, visibilité de groupe. Contactez
Isabelle Martin au 514 926-7270.
LOCAL À LOUER – Repentigny, 1 776 pi ,
avec installations pour clinique dentaire,
2e étage. Salle d’attente, réception et 4 salles.
Rue achalandée. Affiche lumineuse.
PROGRESSIF SERVICES IMMOBILIERS,
450 582-6590/514 904-0681.
2
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
52
MONTRÉAL – Salles à louer pour spécialiste
ou dentiste avec clientèle. Clinique sur deux
étages, dont une de spécialité. Équipement
de pointe : radiographie numérique, Pan 3D.
Salles informatisées CTRL. Équipe professionnelle, décor chaleureux. Contactez-nous au
514 728-0222.
MONTRÉAL centre-ville. Salles à louer ou
à vendre pour spécialiste ou dentiste avec
clientèle. Pan numérique. Décor chaleureux.
Contactez-nous au 514 842-1124.
ÉQUIPEMENT À VENDRE
OU À LOUER
À VENDRE : microscope Binoculair mural
(modèle 900-301-IS) en excellente condition
(très peu utilisé). Idéal pour l’endodontie et
tout type de traitement médical permettant
une meilleure vision. Prix demandé :
13 000 $ (payé 21 000 $ il y a 3 ans).
Pour renseignements : Odette ou Chantal
au 450 635-5151 ou [email protected]
APPAREIL À RADIOGRAPHIE Planmeca
PM2002ec panoramique et céphalométrique.
Acheté en 1999. Développeur à radiographie
Scican AT2000XR. Acheté en 2009. 11 000 $
pour les deux. Pour renseignements, contactez
Julie, Clinique dentaire Aubin, 450 831-2241,
[email protected]
APPAREIL PANORAMIQUE Orthophos 3 de
Siemens. 1994. Tête a été changée en 2001.
Fonctionne très bien. Prix demandé 4 300 $.
CEREC 3D à vendre avec 100 EMAX BLOCS
pour 38 500 $. Contactez 613 825-9899.
RÉGION MONTÉRÉGIE – Ameublement
Triangle à vendre. Un stéricentre avec
meuble premiers soins, meuble microscope,
2 meubles mobiles et meubles pour 4 salles,
dont 2 meubles centraux. Photos disponibles
sur demande. Contactez Marc Perrault au
514 755-8552. Disponibles maintenant.
OFFRES D’EMPLOI
AHUNTSIC – Recherchons dentiste
passionné, motivé, polyvalent et respectueux
des patients. Poste permanent à temps plein
sur 4 jours. Pratique générale touchant toutes
les disciplines de la dentisterie : endo, dents
de sagesse, prothèses, etc. Expérience un
atout. Pour nous, la qualité de la dentisterie
est importante. Envoyez CV par courriel :
[email protected]
ANJOU-MONTRÉAL – Dentiste à pourcentage,
temps plein ou partiel. Liberté de pratique
dans tous les champs d’activité de la dentis­terie
moderne. Solide équipe multidisciplinaire
sur place. Entente avantageuse. Clientèle de
choix, établie et à bâtir. Achalandage élevé
qui n’attend que vous pour le développer.
Saisissez l’occasion maintenant! Message au
514 355-9702 ou [email protected]
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
M
MIS AINTE
À JO NAN
T
UR
POU OFFER
T
R LE
S RE AVEC U
STA
N
URA LOGIC
TIO
NS IEL
CER
EC ®
VITA Easyshade Compact:
La technologie d’agencement des
teintes qui réduit les reprises
®
Identification instantanée des teintes au creux de votre main
Sans fil, compact et incroyablement rapide, le VITA Easyshade Compact constitue la façon la plus rapide et la plus
facile de mesurer la teinte d’une dent, peu importe les conditions d’éclairage. L’Easyshade Compact vous permet de
faire face à toutes les difficultés liées à l’agencement des teintes pouvant se présenter durant la journée, tous les
jours, de façon instantanée et précise. Vous pouvez désormais mesurer la teinte des dents naturelles, vérifier la teinte
de la restauration et faire le suivi des progrès obtenus dans le cadre d’une procédure de blanchiment de la simple
pression d’un bouton. Commandez sans tarder et vous serez en mesure de prescrire les teintes VITA 3D-Master® et
VITA Classical de façon instantanée.
Maintenant offert en exclusivité par Patterson Dentaire. Composez sans tarder le 800-873-7683.
VITA shade, VITA made.
© Vident 2012. Easyshade and 3D-Master sont des marques déposées de VITA Zahnfabrik.
PETITES ANNONCES
BAIE-DES-CHALEURS : POSTE % TEMPS
PLEIN – ASSOCIATION – RÉF. 2011-0000824
– Recherchons un dentiste désirant s’établir à
long terme. Clientèle familiale établie depuis
20 ans. Clinique bien équipée située au bord
de l’eau. Ambiance paisible. Horaire de jour.
Partenariat souhaité. Différentes ententes
possibles. Aimer la pédo et l’endo serait
un atout. Anglais fonctionnel nécessaire.
Bienvenue aux nouveaux diplômés!
Contactez-nous au 514 820-2855.
CHERCHE DENTISTE à pourcentage, temps
plein ou partiel en vue d’association à
Gatineau. Clinique en pleine expansion,
ambiance et décor agréable. Envoyez CV
à l’adresse [email protected]
CHERCHE DENTISTE pour travail à
pourcen­tage. À Montréal, près de Laval
ou les deux. Contactez le 514 831-2643.
CLINIQUE DENTAIRE à Montréal –
Recherche dentiste à pourcentage à long
terme. Excellentes conditions de travail avec
une équipe motivée et stable. Clinique ultra
moderne. Clientèle fournie. Communiquez
avec Enrico au 514 722-3151 ou par courriel,
[email protected]
CLINIQUE DENTAIRE de Laval recherche
dentiste, poste à temps partiel. Équipement
de haute technologie, pratique holistique,
traitements de haute qualité, belle clientèle.
Personnel qualifié, enthousiaste et stable.
Hygiéniste. Partage des nouveaux patients.
Poste disponible en juillet 2012.
Contacter Nicole Hacala, coordonnatrice:
[email protected] ou 450 622-3030
COATICOOK : POSTE % TEMPS PLEIN –
RÉF. 2011-0000830. Nous recherchons un
dentiste pour se joindre à notre équipe à l’été
2012. Horaire temps plein dans 2 cliniques.
1 soir demandé. Clientèle familiale établie.
Clinique bien équipée. Liberté de pratique.
Des aptitudes en chirurgie seraient un atout.
La maîtrise de l’anglais est importante.
Bienvenue aux nouveaux diplômés!
Contactez-nous au 514 820-2855.
DENTISTE à pourcentage demandé dans
l’Ouest-de-l’Île (D.D.O.) – les matins, les
vendredis et les samedis. Bonne clientèle.
Possibilité d’association. Veuillez appeler
Anthony au 514 867-2272.
DENTISTE RECHERCHÉ pour pratique
généraliste à Terrebonne. Doit être passionné,
stable, minutieux, professionnel et charismatique. Expérimenté ou nouveau diplômé.
Horaire temps plein, 3 jours/semaine
(semaine 1 : lundi-mardi-jeudi 8 h-20 h /
semaine 2 : mardi-vendredi 8 h-20 h,
samedi 8 h-18 h). Excellente rémunération
et facturation avec hygiénistes et équipe
dynamique. Clinique moderne et informatisée.
Possibilité d’association ou d’achat éventuel.
Contactez Caroline au 514 515-0667.
DRUMMONDVILLE : POSTE % –
ASSOCIATION – RÉF. 2011-0000731 –
OCCASION EXCEPTIONNELLE! Nous
recherchons une ou un dentiste pour
se joindre à notre équipe dynamique.
Le candidat pourra faire de tout selon ses
aptitudes. Excellent potentiel de facturation,
clientèle abondante et bien établie. Horaire
comblé. Habiletés en ortho seraient un atout
(non obligatoire). Possibilité d’association
future. Bienvenue aux nouveaux diplômés.
Contactez-nous au 514 820-2855.
ESTRIE – POSTE % – TEMPS PLEIN –
Cherchons dentiste polyvalent désirant
s’établir dans le secteur. Clientèle familiale
abondante, belle facturation, possibilité
d’association. Contactez Marie-Christine
Tremblay au 819 879-4979 ou 819 751-0144.
Groupe de dentistes recherche PARO­
DONTISTE 1 à 2 journées semaine. Postulez
en toute confiance à [email protected]
gmail.com. ** Nouvelle clinique dentaire,
Orléans, 5 salles op., 2 000 dossiers actifs,
recherche femme dentiste francophone.
Possibilité d’un pourcentage d’achat.
Postulez en toute confiance à
[email protected]
JE SUIS à la recherche d’un dentiste pour
un remplacement de congé de maternité à
LaSalle, d’août 2012 à janvier 2013. Horaire
sur 4 ou 5 jours. Aucune fin de semaine.
Il y a 2 hygiénistes à temps plein. Très bonne
facturation. Contactez Nathalie 514 655-1938.
JOLIETTE – HÔPITAL : Cherche dentiste deux
jours/semaine au CHRDL, tarif horaire RAMQ,
possibilité temps plein avec jumelage en
bureau privé. Début : 1er juillet 2012.
Traitement à la chaise des patients médica­
lement ou psychiatriquement compromis.
Renseignements : Dr Philippe Martin,
[email protected]
LAURENTIDES – Clinique dentaire établie
depuis près de 20 ans recherche dentiste à
temps plein pour remplacement de congé de
maternité, avec poste permanent par la suite.
Le tout dans un environnement fraîchement
construit et dynamique. Contactez la
Dre Lafontaine ou Julie au 450 224-8241.
LONGUEUIL : POSTE % TEMPS PLEIN –
ASSOCIATION – RÉF. 2011-0000658. Dentiste
passionné recherché pour s’investir au sein de
notre clinique. Belle occasion pour un dentiste
désirant toujours parfaire ses connaissances
par la formation dentaire continue. Clinique
tout équipée de haute technologie. Clientèle
de choix. Plusieurs nouveaux patients par
mois. Possibilité d’association. Contactez-nous
au 514 820-2855.
MONTRÉAL : POSTE % AVEC BUT
D’ACHAT OU VENTE IMMÉDIATE –
RÉF. 2012-0000898. Recherchons 2 dentistes
pour traiter notre clientèle sur une plage
horaire de 6 jours et 4-5 soirs. Clientèle de
choix établie, surtout adulte, et assurée.
Clinique moderne rénovée en 2007 et bien
équipée. Excellent potentiel de facturation.
Achat de la clinique dans 1-2 ans exigé.
Contactez-nous au 514 820-2855.
MONTRÉAL – Nous recherchons un dentiste
désireux de progresser dans sa pratique, qui
a le bien-être du patient comme priorité.
Poste permanent à temps plein (30 h et plus).
Un grand nombre de nouveaux patients,
pratique de groupe, équipe complète sur
place. Veuillez téléphoner au 514 515-8051
et laissez un message.
OUEST-DE-L’ÎLE (MONTRÉAL) : clinique
dynamique et moderne recherche dentiste
bilingue à temps partiel. Excellente
facturation. Veuillez laisser un message
au 514 816-6868.
OUEST-DE-L’ÎLE – Spécialiste en parodontie
certifié recherché par une clinique de
parodontie bien établie située à Pointe-Claire.
Veuillez appeler au 514 695-3511 ou au
514 695-2768.
RECHERCHE dentistes – Plateau Mont-Royal :
dentistes demandés, travail à pourcentage.
Bonnes conditions, lundi, mercredi et samedi.
Clinique bien située, clientèle bien établie
depuis 20 ans. Pour info, contactez Kim :
514 690-6726.
RECHERCHE DENTISTE invité pour travailler
dans une clinique dentaire très achalandée.
Temps plein ou temps partiel. Possibilité
d’association future. Contactez le Dr Wanchu
au 514 728-4589.
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
54
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
Facilitez la gestion de
votre pratique avec Moneris.
Le partenaire qui offre les solutions de paiement les plus fiables.
Pourquoi le traitement de cartes de débit et de crédit serait-il compliqué ? En faisant affaire
avec Moneris, l’une des plus importantes entreprises de traitement des paiements au Canada,
vous ferez le choix le plus judicieux, car Moneris offre un niveau de fiabilité et de service inégalé.
Les avantages Moneris :
• Une plus grande fiabilité : 99,9 %1
• Un service à la clientèle personnalisé à toute heure,
tous les jours
• Le traitement rapide des paiements
• Un tarif concurrentiel pour votre entreprise
• Une installation facile et rapide pour crédit et débit
Adoptez Moneris sans tarder !
Obtenez 300 $ et notre garantie
de satisfaction de 90 jours
2
1 866 242-7553 moneris.com/dentistes
Joignez-vous aux 350 000 marchands qui ont choisi Moneris d’un bout à l’autre du Canada.
1. Les services sont offerts sous réserve de la fonctionnalité du système hôte de la plateforme de traitement Moneris. La disponibilité du service correspond à l’évaluation qu’en fait Moneris chaque trimestre civil. 2. Certaines modalités s’appliquent.
Veuillez consulter le site moneris.com/dentistes pour connaître les détails et les restrictions concernant l’admissibilité à l’offre. La promotion se déroule du 3 janvier au 30 juin 2012 et s’adresse uniquement aux nouveaux marchands dont l’entreprise est
située au Canada et qui concluent avec Moneris une entente pour le traitement par carte Visa, par carte MasterCard et par carte de débit, ainsi que pour la location ou l’achat d’un ou plusieurs terminaux Moneris. Cette offre ne peut être jumelée à aucune
autre offre et peut être retirée en tout temps. Moneris se réserve le droit de déterminer l’admissibilité des marchands et n’a aucune obligation d’approuver la demande d’un marchand. MD Moneris, Solutions Moneris et le logo de Solutions Moneris sont
des marques déposées de Solutions Moneris. Toutes les autres marques, déposées ou non, appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
INDEX DES
ANNONCEURS
PETITES ANNONCES
Région de Montréal : LE DENTISTE, venez
vous joindre à notre équipe grandissante,
visitez Ledentiste.com.
REPENTIGNY – Dentiste à pourcentage
demandé pour travailler dans une clinique
familiale à la fine pointe de la technologie,
1 à 2 journées par semaine, incluant le
samedi, et excellant surtout en chirurgie et
en greffe de gencive. Veuillez envoyer votre
CV au 450 585-5302.
RIMOUSKI – Clinique dentaire établie depuis
12 ans recherche dentiste et hygiéniste à
temps plein. Le tout dans un environnement
chaleureux et entièrement neuf. Contactez
la Dre Anne-Marie Soucy au 418 775-4457.
RIVE-SUD – POSTE TEMPS PARTIEL –
RÉF. 2012-0000843. Dentiste recherché
pour se joindre à notre équipe. Clinique
de 11 salles tout équipées. Pratique multi­
disciplinaire. Intérêt pour la PPF, PPA et paro
serait un atout. Poste à long terme avec
possibilité d’augmenter les heures. Horaire
à discuter. Soir(s) demandé(s). Bienvenue
aux nouveaux diplômés. Contactez-nous
au 514 820-2855.
SAINT-HYACINTHE – Pratique généraliste
bien établie, à clientèle familiale, cherche
dentiste à %, horaire à discuter, équipe
dynamique. Grand potentiel de croissance.
Pascale 450 773-4466 ou [email protected]
SAINT-JÉRÔME – Clinique dentaire Zini
recherche dentiste à pourcentage pour
travailler 1 j/semaine. Hygiéniste fournie.
Clinique et équipement modernes. Aptitudes
en endo, paro et chirurgie nécessaires. Tél. :
514 836-0814 ou courriel : [email protected]
SHERBROOKE – Dentiste recherché avec
ou sans expérience, poste à temps plein à
pourvoir, à pourcentage, avec possibilité
d’association. Clinique bien établie depuis
27 ans. Clientèle abondante et fidèle.
Équipe dynamique. www.dentistesadc.com,
Dr Guy Ayotte, 819 563-6292, contactez
Lucie Després, 819 563-6292.
SHERBROOKE – POSTE % –
RÉF. 2010-0000178 et 2011-0000812 –
2 postes à temps plein pour dentiste à % au
sein de deux cliniques bien établies et bien
équipées. Clientèle de choix et abondante.
Possibilité de faire tous les traitements. Horaire
flexible. Bienvenue aux futurs diplômés.
Contactez-nous au 514 820-2855.
SITUÉE À SAGUENAY – Clinique dentaire
avec 5 salles opératoires et de l’équipement
à la fine pointe de la technologie, dont
la radiologie numérique haute définition dans
chaque salle avec caméra intraorale Iris
et scan 3D Orthophost XG, Cerec AC,
Diagnodent, laser des tissus mous, laboratoire
complet, logiciels Adstra, Dolphin et Simplant,
recherche dentiste à pourcentage à raison
de 2 à 3 jours semaine, et plus par la suite.
Pratique générale très diversifiée, équipe
motivée et stable, ambiance chaleureuse.
Clientèle en constante expansion. Contactez
le Dr François Blackburn au 418 542-3368 ou
par courriel [email protected]
TERREBONNE : POSTE % – ASSOCIATION
– ACHAT – RÉF. 2011-0000704. Beau poste
avec possibilité d’association ou d’achat.
Le dentiste va diminuer ses heures et cherche
une ou un candidat sérieux pour la relève.
Différentes ententes possibles. Temps plein
ou partiel. Horaire à discuter. Anglais
fonctionnel nécessaire. Aimer la pédo est
un atout important. Ouvert aux nouveaux
diplômés! Contactez-nous au 514 820-2855.
VAUDREUIL – Pratique en pleine expansion
située dans une importante clinique médicale.
Secteur très actif et clinique existant depuis
30 ans (2e propriétaire). Nouvel aména­gement,
10 salles op., équip. HT. Pratique de
groupe, familiale avec hygiénistes.
Occasion aussi pour jeunes dentistes avec
coaching d’intégration. Renseignements :
Hélène Prieur, CA, 514 990-7306,
[email protected] ou
www.clinique-dentaire-marcotte-trottier.com.
VICTORIAVILLE : CLINIQUE À VENDRE –
RÉF. 2011-0000527 – Nous recherchons
un dentiste avec une belle approche patient
désirant s’établir dans notre belle région et
prendre la relève d’une pratique diversifiée,
établie depuis 29 ans. Clientèle de choix,
familiale et fidèle. Belle clinique récemment
rénovée et bien équipée. Radio numérique.
2 salles et possibilité d’une 3e. Plus de
1 600 dossiers actifs. Équipe stable,
professionnelle et expérimentée. Transition
assurée. Essai à % quelques mois si souhaité.
Possibilité d’acheter l’immeuble. Contacteznous au 514 820-2855.
VICTORIAVILLE – POSTE TEMPS PLEIN
URGENT! RÉF. 2010-0000305. 900 à
1 000 dossiers actifs à confier à un dentiste
expérimenté ou non. Services offerts : paro,
endo, CEREC, orthodontie, implant, prothèse
amovible. Si désiré, de la formation sera
disponible sur place par le dentiste-propriétaire.
Nombre élevé de nouveaux patients. Excellente visibilité. Possibilité d’association future.
Contactez-nous au 514 820-2855.
PAGE
Aurum Ceramic /
Classic Dental Lab .......................... 48
Banque Nationale
Groupe financier................................ 2
Bisco Dental Products
Canada Inc. ......................................... 22
Cain Lamarre
Casgrain Wells ................................... 21
Carestream Dental ............. 33 et 35
CDSPI ........................................................ 6
Centre de
Micro Endodontie .......................... 45
Dental Savings Club ...........
ENCART
Distinction Groupe
Conseils Inc. ...................................... 19
Endo-Secours Dr Yves André, Endodontiste .... 57
Faculté de médecine dentaire
Université de Montréal .............. 24
Formation dentaire continue
Université de Montréal .............. 34
Heine ...................................................... 25
Ivoclar Vivadent .................................. 4
Johnson & Johnson Inc. Listerine ................................................ 40
Laboratoire Lafond
Desjardins & Associés Inc. ....... 15
Moneris................................................. 55
Oxymed ................................................. 50
Patterson dentaire Canada . ..... 59
Procter & Gamble ........................... 39
Progident ............................................. 27
Pro Tech-Dent .................................. 25
Septodont............................................ 60
Sogedent Assurances . .................. 51
Vident..................................................... 53
Faites une différence pour les enfants
leucan.qc.ca
•
1 800 361-9643
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
56
Vinyflex Plus Inc. ............................. 54
Dr Yves Yana Endodontiste ...................................... 37
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
À L’AGENDA
Du 25 au 29 mai
CONGRÈS ANNUEL DE L’ORDRE
DES DENTISTES DU QUÉBEC
LES JOURNÉES DENTAIRES
INTERNATIONALES
DU QUÉBEC (JDIQ)
Palais des Congrès de Montréal
RENSEIGNEMENTS :
Ordre des dentistes du Québec
625, boulevard René-Lévesque
Ouest, 15e étage
Montréal (Québec) H3B 1R2
TÉL. : 514 875-8511
TÉLÉC. : 514 875-1561
COURRIEL : [email protected]
SITE WEB : www.odq.qc.ca
Du 21 au 24 juin
ACADEMY OF GENERAL
DENTISTRY ANNUAL MEETING
& EXHIBITS
Philadelphia Marriot Downtown
RENSEIGNEMENTS :
Academy of General Dentistry
211 East Chicago Ave., Ste 900
Chicago, IL 60611-1999
TÉL. : 1 888 AGD-DENT
(1 888 243-3368)
SITE WEB : www.agd.org/philadelphia
Du 29 août au 1er septembre
CONGRÈS DENTAIRE MONDIAL
ANNUEL 2012 DE
LA FÉDÉRATION DENTAIRE
INTERNATIONALE
Hong Kong Convention and Exhibition
Center Hong Kong, S.A.R. China
RENSEIGNEMENTS :
CONSEIL
D’ADMINISTRATION
PRÉSIDENT
Dr Barry Dolman*
RÉGION 1
Dr Peter C. White*
RÉGION 2
Dr Luc Gravel
FDI World Dental Federation
Tour de Cointrin
Avenue Louis CASAI 84
Case postale 3
1216 Cointrin
Genève, Suisse
COURRIEL : [email protected]
SITE WEB : www.fdicongress.org
RÉGION 3
Dr Guy Maranda
Dr Denis Robert
Du 18 au 21 octobre
RÉGION 7
Dre Josée Bellefleur*
Dre Nelly Chafaï
Dr Sylvain Gagnon
Dre Monique Michaud
Dr Melvin Schwartz
Dr Pierre Tessier
AMERICAN DENTAL
ASSOCIATION
153rd ANNUAL SESSION
San Francisco
RENSEIGNEMENTS :
American Dental Association
211 East Chicago Ave.
Chicago IL 60611-2678
TÉL. : 312 440-2500
SITE WEB : www.ada.org
Du 9 au 11 novembre
CONGRÈS 2012 DE
L’ORDRE DES HYGIÉNISTES
DENTAIRES DU QUÉBEC
Palais des Congrès de Montréal
RENSEIGNEMENTS :
Ordre des hygiénistes dentaires
du Québec
1155, rue University, bureau 1212
Montréal (Québec) H3B 3A7
TÉL. : 514 284-7639
ou 1 800 361-2996
TÉLÉC. : 514 284-3147
COURRIEL : [email protected]
SITE WEB : www.ohdq.com
JOURNAL DE L’ORDRE DES DENTISTES DU QUÉBEC
58
RÉGION 4
Dr Bruno Ferland
RÉGION 5
Dr Max Miller
RÉGION 6
Dr Bruno Cabana
RÉGION 8
Dre Cyndie Dubé-Baril
RÉGION 9A
Dr André Savard
RÉGION 9B
Dr Gilles E. Lefebvre, vice-président*
RÉGION 9C
Dr Pierre Boisvert
RÉGION 10
Dr Claude Beaulieu
RÉGION 11
Dr Guy Lafrance
RÉGION 12
Dr Denis Beauvais
ADMINISTRATEURS NOMMÉS
PAR L’OFFICE DES PROFESSIONS
Mme Monick Coupal
M. Pierre Delisle*
M. Louis Flamand
M. Louis Roy
DIRECTRICE GÉNÉRALE
ET SECRÉTAIRE
Me Caroline Daoust*
* Membres du comité exécutif
VOLUME 49 N O 2, AVRIL / MAI 2012
Montréal 514-745-4040 | 800-363-1812
Québec 418-688-6546 | 800-463-5199
Ottawa 613-738-0751 | 800-267-1366
Le logiciel le plus intuitif, intelligent et
attendu de l’histoire de la CAO/FAO dentaire.
Le logiciel CEREC 4.0 représente le logiciel CEREC le plus significatif, le plus sophistiqué
et le plus attendu depuis le lancement de CEREC 3D il y a près de dix ans.
Doté d’une présentation entièrement renouvelée, il présente toutefois tous les éléments
que vous connaissez déjà et que vous appréciez de la CAO/FAO au fauteuil.
• Représentation graphique
du déroulement des
opérations en 5 étapes
Vous saurez toujours avec
certitude où vous en êtes dans
le processus et ce qui suivra.
• Travail directement
sur la dent
La dentisterie CAO/FAO
ne saurait être plus
simple que cela!
• Utilisation de plusieurs
modes de construction
pour la réalisation d’un
même cas
La flexibilité et la liberté de
choisir le mode de construction
qui convient parfaitement à
chacune des restaurations.
• Travail simultané sur
plusieurs restaurations
à la fois
Possibilité de restaurer autant
de dents par cas qu’il est
nécessaire, le tout, à partir de
vos empreintes numériques.
Adressez-vous à votre représentant(e) Patterson Dentaire pour
en apprendre davantage au sujet des captivantes nouvelles
caractéristiques et des avantages d’utilisation du logiciel CEREC 4.0!
Technologie de
Biosilicate Actif
Nouveau!
SUBSTITUT DENTINAIRE BIOACTIF:
UTILISEZ BIODENTINE™ PARTOUT OÙ
LA DENTINE EST ENDOMMAGÉE.
Prof. Tim Watson,
PhD, BSc, MCSP
Directeur de la Recherche
King’s College
London Dental Institute
• Indications au niveau coronaire et de la racine.
• Favorise la reminéralisation de la dentine
• Préserve la vitalité pulpaire et favorise la guérison
de la pulpe.
• Remplace la dentine naturelle avec ses propriétés
mécaniques similaires.
ODA (MAY 10-12): BOOTH #316
JDQ (MAY 25-29): BOOTH #624
“ BiodentineTM est un matériau qui pour la première
fois, permet au dentiste d’obtenir une minéralisation
biomimétique à l’intérieur des profondeurs d’une
cavité carieuse. Biodentine TM possède le potentiel de
révolutionner la gestion des caries dentaires profondes
en dentisterie opératoire et ce, que la pulpe soit
exposée ou non.”
Quand le courant
domine, suivez-le.
800.872.8305 | www.septodont.com

Similar documents

ARTICLE SCIENTIFIQUE LES JDIQ 2011

ARTICLE SCIENTIFIQUE LES JDIQ 2011 1. Certaines conditions s’appliquent. Le programme s’adresse aux professionnels de la santé (médecin, dentiste, médecin vétérinaire, chiropraticien, podiatre, optométriste et pharmacien), qui sont ...

More information

Août / septembre 2011 - Ordre des dentistes du Québec

Août / septembre 2011 - Ordre des dentistes du Québec uniquement celles des auteurs. Le fait, pour un annonceur, de présenter ses produits ou ses services dans le Journal de l’Ordre des dentistes du Québec ne signifie pas qu’ils sont endossés par l’Or...

More information

12 206 participants au rendez-vous 2012!

12 206 participants au rendez-vous 2012! COUVERTURE, CHRONIQUES L’ORDRE VOUS INFORME ET RETOUR SUR LE RENDEZ-VOUS 2012

More information