carie du biberon

Comments

Transcription

carie du biberon
Docteur Bruno Meymandi-Nejad, Chirurgien Dentiste
LA CARIE DU PETIT ENFANT
PRISE EN CHARGE
PREVENTION
LA CARIE DU BIBERON
SCHEMA DE KEYES
Carie
Alimentation
LES DENTS
en
Incisives de 6 à 16 mois
Premières molaires de 10 à 18 mois
Canines et secondes molaires de 13 à 36 mois
ALIMENTATION ET BACTERIES
Les streptocoques mutans utilisent le sucre de l'alimentation
pour se développer et produisent de l'acide lactique qui
déminéralise les dents
Ils ne sont pas initialement présents dans la bouche de l'enfant
qui est contaminé par ses parents
Les sucres raffinés présents dans les boissons
données au biberon sont d'autant plus agressifs
qu'ils restent longtemps au contact des dents.
Le biberon sucré du soir et de la nuit est donc à
proscrire.
CONSEQUENCES
ALIMENTATION
• L'enfant ne peut mastiquer correctement
• Alimentation molle et sucrée non
équilibrée et non variée
• Mise en place de troubles alimentaires
• Retentissement sur la croissance
• Risque de diabète précoce
CONSEQUENCES
PHONATION
• Les appuis de langue sont modifiés
• L'articulation des phonèmes dentales est
compliquée
• L'acquisition du langage est compromise
• Retentissement important sur la
socialisation
CONSEQUENCES
L‘ESTHETIQUE, L’IMAGE DE SOI
• Le problème de la socialisation prend ici
tout son sens; il est aigu lors de la
première scolarisation.
• La différence peut engendrer des troubles
comportementaux comme le repli sur soi
ou l'agressivité
CONSEQUENCES
LA SANTE, LA DOULEUR
•
•
La douleur et le jeune âge rendent
l'enfant craintif, les soins sont
compliqués
Il faut cependant agir pour éviter
1. Les problèmes infectieux
2. Les conséquences relationnelles et
fonctionnelles
3. La destruction des dents définitives
CONSEQUENCES
• L'enfant atteint par cette pathologie est un
handicapé en devenir
• Il est important d'agir
Traitements lésions débutantes
• Hygiène, fluoration et coopération des
parents
Héloïse, 4 ans
•Première consultation 2 ans
•Zymafluor 0,25
•Brossage quotidien
•Contrôle trimestriel
•Début des soins
Traitements lésions plus
avancées
• Soins et coopération des parents
Tina, 2 ans
•Très coquette
•Parents très motivés
•Fluoration
•Soins immédiats
Traitements lésions plus
avancées
Tina, 5 ans
•Coopération maximale
de l'enfant et des parents
•Soins par composites
collés revus tous les 3
mois
•Les incisives inférieures
définitives évoluent sans
lésions
Traitements lésions plus
avancées
Faustine, 2 ans, second rendez vous
•Parents motivés
•Préparation des dents
•Reconstitution
•Fluoration
•Faustine a maintenant 10 ans et aucune
carie
Traitements lésions irréversibles
Morgane, 6 ans, coopération des
parents importante
A 4 ans, extractions et pose de
coiffes sous anesthésie générale,
empreintes et pose de prothèses
amovibles
Morgane a 13 ans. Actuellement
sans caries, elle suit un traitement
d'orthodontie.
Traitements lésions irréversibles
Morgane il y a 4 mois
Traitements lésions irréversibles
Ryan, 2 ans
•Enfant roi
•Turbulent
•Peu de coopération des
parents
•Extractions sous MEOPA,
Dr Sadija, chirurgien
dentiste hospitalier du
réseau ALBATROS.
•Prothèse prévue pour la
prochaine rentrée scolaire
LA PREVENTION
SIMPLISSIME
• Tout professionnel de santé en contact
avec la future maman, par un simple
conseil peut éviter ce handicap, cette
mutilation.
• Vous pouvez vous appuyer sur la
plaquette élaborée par les partenaires de
cette action de prévention
LA PREVENTION
LA PREVENTION
• Grâce à cette action simple nous ne
devrions plus voir ce genre de pathologie
à très court terme
• Informer la future maman, voici la clé du
succès !
• Mais en attendant, que faire ?
LA PREVENTION
Tous les Chirurgiens Dentistes du département
sont organisés en réseau
pour prendre en charge les patients à besoins
spécifiques
ALBATROS 36
www.albatros36.fr
LA PREVENTION
Professionnel de Santé Relais
Parents
Chirurgien Dentiste
Prise en charge par le service ORL
de l'hôpital de Châteauroux
par
les Chirurgiens Dentistes d'ALBATROS
Prise en charge au cabinet
Soit directement
Soit en suivi après passage à l'hôpital
Service ORL division dentaire
Prises en charge
•Comportementale
•Sous MEOPA
•Sous anesthésie générale
4 praticiens formés
Ylber, Séverine,
Christelle, Alicia
Des aides soignantes
Une secrétaire dédiée
Le soutien du service ORL
Plateforme de soutien d'ALBATROS, dédiée aux
handicapés mentaux qui prend aussi en charge les
très jeunes enfants dont les soins ne sont pas
envisageables au cabinet dentaire conventionnel
Parfaite intégration à
l'hôpital
Financé par l'ARS
Merci
Belle récompense
La prévention fonctionne
Merci d'y penser
Les partenaires
•
•
•
•
•
•
•
Vous
La CPAM 36 et l'ARS Centre
La Mairie de Châteauroux
Le réseau Périnat
Le CODES 36
La PMI de l'Indre
L'UFSBD 36 et son réseau ALBATROS

Similar documents