Le Dominiquois – juillet 2014 - Municipalité Saint

Comments

Transcription

Le Dominiquois – juillet 2014 - Municipalité Saint
Journal mensuel de Saint-Dominique
Juillet 2014
 Service d’inspection – Utilisation extérieure de l’eau
P.
3
 Avis publics
P.
4
 Procès-verbal
P.
7
 Attention! Berce du Caucase
P. 16
 Service de sécurité incendie
P. 18
 Chaleur - Précautions
P. 19
 Félicitations Rollande et Florent
P. 20
 Fleurons du Québec
P. 20
 Cuisine Collective
P. 21
 Bibliothèque
P. 22
 Régie – Équipe Verte
P. 23
 Bonbonnes de propane
P. 24
 SQ - corridor de sécurité
 Trait d’union montérégien
P. 25
Le bureau municipal est fermé du 21 juillet au
1er août. De retour le lundi 4 août.
P. 26
 Moisson maskoutaine
P. 27
 La Fabrique
P. 28
www.municipalite.saint-dominique.qc.ca - Date de tombée des articles : le 9e jour du mois.
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 1
MUNICIPALITÉ DE SAINT-DOMINIQUE
www.municipalite.saint-dominique.qc.ca
CONSEIL MUNICIPAL
Maire
Robert Houle
Conseillers
District no 1
District no 2
District no 3
District no 4
District no 5
District no 6
Hugo Mc Dermott
Jacques Demers
Marie-Josée Beauregard
Jean-François Morin
Lise Bachand
Vincent Perron
BUREAU MUNICIPAL
467, rue Deslandes,
St-Dominique J0H 1L0
 450 774-9939
Téléc. : 450 774-1595
Heures d’ouverture
Lundi, mardi, mercredi et jeudi
8 h 30 - 12 h
13 h - 16 h
Vendredi : Fermé
Christine Massé
Directrice générale et secrétaire-trésorière
450 774-9939, poste 223
Céline Daigneault
Secrétaire-comptable
450 774-9939, poste 224
Service d’inspection : Johanie Bouchard
 Lundi, mardi, jeudi
450 774-9939, poste 222
[email protected]
Louise Goulet
Secrétaire-réceptionniste
450 774-9939, poste 221
Publicité dans le Dominiquois
[email protected]
Date de tombée : le 9e jour du mois
Le Dominiquois – Juillet 2014
PAVILLON DES LOISIRS
548, rue St-Dominique
 450 778-1072
Coordonnatrice : Julie Champigny
 450 774-9939, poste 226
[email protected]
Lundi au jeudi : 8 h 30 – 12 h
13 h – 16 h
Présidente CCL : Rollande Chagnon
 450 773-8249
Responsable : Martin Lemieux
 450 278-7464
SOCCER
Responsable : Julie Champigny
BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE
488, rue St-Dominique
 450 771-0256
Responsable : Manon Denault
mabibliotheque.ca/monteregie
[email protected]
Heures d’ouverture
Mardi : 18 h 30 - 20 h 30
Mercredi :
14 h 30 - 16 h (sept. à juin)
Jeudi : 18 h 30 - 20 h 30
Samedi : 9 h - 11 h 30
FADOQ
Président : Fernand Beauregard
 450 793-2531
MRC DES MASKOUTAINS
Administration générale : 450 774-3141
Évaluation foncière :
450 774-3143
Gestion des cours d’eau: 450 774-3141
Transport adapté :
450 774-8810

SPA DRUMMOND (licence chiens)
sans frais 1 855-472-5700

SERVICE INCENDIE - POLICE
911
Page 2
Service d’inspection : Permis et certificats
Règlement G200
Article 46 - Utilisation extérieure de l’eau
Il est interdit à toute personne d’utiliser l’eau provenant d’un réseau d’aqueduc pour l’arrosage extérieur de pelouses, jardins,
fleurs, arbres, arbustes et autres végétaux et pour toute autre utilisation extérieure non spécifiquement réglementée à moins de
respecter les conditions suivantes :
a)
Une seule fois par jour, les jours pairs du calendrier pour les occupants des propriétés dont le numéro civique est un
nombre pair et les jours impairs du calendrier pour les occupants des propriétés dont le numéro civique est un nombre
impair.
b)
À la main ou à l'aide d’un tourniquet ou de tout autre dispositif similaire, entre dix-neuf (19) heures et vingt-deux (22)
heures.
c)
À l’aide d’un système de gicleurs avec contrôle électronique, entre minuit et trois (3) heures et entre dix-neuf (19) heures
et vingt-deux (22) heures.
Dans le but de prévenir le gaspillage de l’eau, l’occupant d’une propriété est responsable du bon fonctionnement de son
système de gicleurs. Le fait qu’un tel gicleur fonctionne en dehors des heures permises, accidentellement ou non, rend
l’occupant responsable de la présente infraction.
d)
L'arrosage extérieur à l'aide d’un contenant d’une capacité maximale de 40 litres est permis en tout
temps.
Article 47 - Plantation, ensemencement et tourbage
PERMIS OBLIGATOIRE
Un occupant qui entreprend un ensemencement, une plantation ou le tourbage d'une propriété peut, sur présentation de facture
ou autre pièce justificative, obtenir de la municipalité un permis, au coût de vingt dollars (20 $), lui permettant d’utiliser l’eau
provenant d’un réseau d’aqueduc pour arroser sa nouvelle plantation, son ensemencement ou son tourbage, à toute heure du
jour ou de la nuit, valable pour une période de quinze (15) jours consécutifs. Ce permis est nécessaire pour pouvoir déroger
aux dispositions de l’article précédent.
Le permis émis en vertu du paragraphe précédent doit être affiché sur la propriété pour laquelle il est émis à un endroit visible
de la voie publique.
Article 48 - Lavage de véhicule
Nonobstant les dispositions de l’article 46, l’utilisation de l’eau provenant d’un réseau d’aqueduc pour le lavage des véhicules
à l'aide d'un boyau muni d'une lance ou d'autres dispositifs est permis :
1°
du lundi au vendredi, entre huit (8) heures et dix-neuf (19) heures, les jours pairs de calendrier pour les occupants de
propriété dont le numéro civique est un nombre pair et les jours impairs du calendrier pour les occupants de propriété
dont le numéro civique est un nombre impair;
2°
les samedis et les dimanches, entre huit (8) heures et dix-neuf (19) heures.
Le lavage des véhicules à l'aide d'un contenant est permis en tout temps.
À partir de l’eau provenant du réseau d’aqueduc municipal il est interdit de remplir une piscine nouvellement installée.
DEMANDE DE PERMIS
Étant donné le grand nombre de demandes, prévoyez un minimum de 2 semaines pour le traitement des demandes de permis.
Afin d’accélérer les demandes de permis, un formulaire est disponible sur le site web et au bureau municipal. Vous devez
le compléter avant votre rendez-vous.
Service d’inspection
Johanie Bouchard 450 774-9939, poste 222
Le Dominiquois – Juillet 2014
Lundi, mardi, jeudi 8 h 30 - 12 h
13 h - 16 h
Page 3
Municipalité de Saint-Dominique
467, rue Deslandes
Saint-Dominique (Québec) J0H 1L0
Téléphone: 450 774-9939
Télécopieur: 450 774-1595
[email protected]
AVIS PUBLIC
DÉROGATION MINEURE 14-07
AVIS PUBLIC est par les présentes donné, conformément aux dispositions de l’article 145.6 de la
Loi sur l’aménagement et l’urbanisme (L.R.Q., c. A-19.1), par la soussignée, directrice générale et
secrétaire-trésorière de la municipalité, que le mardi 12 août 2014, à 20 h le conseil municipal doit
statuer sur une demande de dérogation mineure relative à un projet de construction d’un bâtiment
accessoire à des fins résidentielles au 423, rue Girouard, lot 3 150 232.
En vertu de l’article 16.6.1 du règlement de zonage 09-216, pour un usage résidentiel, la somme
des superficies de tous les bâtiments accessoires ne doit pas excéder 80 mètres carré. Toutefois, la
construction projetée excédera cette superficie maximale de 13,7 mètres carré, étant donné la
présence d’un garage isolé déjà existant.
Lors de l’assemblée publique, toute personne ayant intérêt au dossier pourra être entendue par le
Conseil à cette occasion.
Pour informations complémentaires, communiquer avec notre service d'urbanisme, permis et
certificats, au 450-774-9939 poste 222, ou vous présenter à nos bureaux situés au 467, rue
Deslandes, Saint-Dominique.
L’assemblée se tiendra à l’endroit habituel des sessions du Conseil, soit au 467, rue Deslandes,
Saint-Dominique.
Donné à Saint-Dominique, ce 9e jour du mois de juillet 2014.
Christine Massé
Directrice générale et
secrétaire-trésorière
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 4
Municipalité de Saint-Dominique
467, rue Deslandes
Saint-Dominique (Québec) J0H 1L0
Téléphone: 450 774-9939
Télécopieur: 450 774-1595
[email protected]
AVIS PUBLIC
DÉROGATION MINEURE 14-08
AVIS PUBLIC est par les présentes donné, conformément aux dispositions de l’article 145.6 de la
Loi sur l’aménagement et l’urbanisme (L.R.Q., c. A-19.1), par la soussignée, directrice générale et
secrétaire-trésorière de la municipalité, que le mardi 12 août 2014, à 20 h le conseil municipal doit
statuer sur une demande de dérogation mineure relative à un projet de construction d’une résidence
deux générations, au 422, rue du Coteau, lot 5 185 141.
En vertu du règlement de zonage 09-216, dans la zone R-13, la somme des marges latérales pour
l’implantation d’un bâtiment principal doit être minimalement de 6 mètres. Toutefois, la somme
des marges latérales pour le bâtiment projeté sera de 5 mètres.
Lors de l’assemblée publique, toute personne ayant intérêt au dossier pourra être entendue par le
Conseil à cette occasion.
Pour informations complémentaires, communiquer avec notre service d'urbanisme, permis et
certificats, au 450-774-9939 poste 222, ou vous présenter à nos bureaux situés au 467, rue
Deslandes, Saint-Dominique.
L’assemblée se tiendra à l’endroit habituel des sessions du Conseil, soit au 467, rue Deslandes,
Saint-Dominique.
Donné à Saint-Dominique, ce 9e jour du mois de juillet 2014.
Christine Massé
Directrice générale et
secrétaire-trésorière
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 5
Municipalité de Saint-Dominique
467, rue Deslandes
Saint-Dominique (Québec) J0H 1L0
Téléphone: 450 774-9939
Télécopieur: 450 774-1595
[email protected]
AVIS PUBLIC
MODIFICATION DE LA DATE DE LA SÉANCE DU MOIS D’AOÛT 2014
AVIS PUBLIC est, par la présente, donné par la soussignée, directrice générale et
secrétaire-trésorière de la municipalité de Saint-Dominique, que lors de la séance
ordinaire tenue le 8 juillet 2014, le conseil municipal a adopté la résolution numéro
2014-114 relativement à la date de la prochaine séance du conseil municipal qui se
tiendra le 12 août 2014 contrairement au 19 août 2014, tel qu’annoncé au calendrier
soumis précédemment. Le tout tel que fait en conformité de l’article 148 du Code
municipal du Québec.
Donné à Saint-Dominique, ce 9 juillet 2014.
Christine Massé
Directrice générale
et secrétaire-trésorière
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 6
Province de Québec
MRC des Maskoutains
Municipalité de Saint-Dominique
Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil de la municipalité de Saint-Dominique, tenue le 8 juillet 2014, à 20 h, à
la salle du Conseil, soit au 467, rue Deslandes, à Saint-Dominique.
Sont présents les conseillers :
Hugo Mc Dermott, Jacques Demers, Marie-Josée Beauregard, Jean-François Morin, Lise Bachand et Vincent Perron
Formant quorum sous la présidence du maire, monsieur Robert Houle.
Est également présente la directrice générale et secrétaire-trésorière, madame Christine Massé.
1.
OUVERTURE DE LA SÉANCE :
Monsieur le Maire, Robert Houle, ouvre la séance.
2.
ADOPTION DE L’ORDRE DU JOUR :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-107 :
Il est proposé par le conseiller Jean-François Morin, appuyé par le conseiller Jacques Demers et résolu d’adopter l’ordre du
jour tel que présenté.
1.
2.
3.
4.
5.
5.1
5.2
5.3
5.4
5.5
5.6
5.7
5.8
Ouverture de la séance
Adoption de l’ordre du jour
CONSULTATION PUBLIQUE :
 Dérogation mineure 14-04 – Déroger à la norme concernant la marge latérale d’un garage isolé à des fins
résidentielles situé au 628, rue Dion (lot 4 300 847)
 Dérogation mineure 14-05 – Déroger à la norme concernant la marge latérale relativement à un projet de
construction de garage isolé à des fins résidentielles au 632, rue Dion (lot 4 300 848)
 Dérogation mineure 14-06 - Déroger aux distances séparatrices relatives aux odeurs, dans le cadre d’un projet de
modification de droit de production d’un lieu d’élevage de volailles existant situé au 864, 7e Rang (lot 3 269 968)
Parole au public et période de questions
CONSEIL :
Adoption du procès-verbal - Séance ordinaire du 3 juin 2014, à 20 h
Adoption des comptes à payer
Dérogation mineure 14-04 – Déroger à la norme concernant la marge latérale d’un garage isolé à des fins résidentielles
situé au 628, rue Dion (lot 4 300 847)
Dérogation mineure 14-05 – Déroger à la norme concernant la marge latérale relativement à un projet de construction
de garage isolé à des fins résidentielles au 632, rue Dion (lot 4 300 848)
Dérogation mineure 14-06 - Déroger aux distances séparatrices relatives aux odeurs, dans le cadre d’un projet de
modification de droit de production d’un lieu d’élevage de volailles existant situé au 864, 7e Rang (lot 3 269 968)
Popote Roulante – Demande de support financier
Modification du calendrier des séances du conseil
Programme d’amélioration des réseaux routiers
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 7
5.9
5.10
5.11
5.12
5.13
5.14
5.15
5.16
6.
6.1
7.
7.1
8.
8.1
9.
9.1
10.
11.
Travaux rue St-Dominique – Décompte progressif # 1
Travaux rue St-Pierre – Décompte progressif # 1
Demande d’intervention cours d’eau La Senelle
Réparations de regards
Service des incendies – Embauche
Législation municipale – Modifications – Appui à la ville de Saint-Hyacinthe dans ses demandes
Appui au projet d’aménagement d’un second ponceau pour accéder aux porcheries du 475, Principale
Remplacement de l’enregistreur (DVR) au pavillon des loisirs
SERVICE DE L’URBANISME :
Rapport du service
SERVICE TECHNIQUE :
Rapport du service des eaux usées
CORRESPONDANCE :
Sommaire de la correspondance
SERVICE DE L’AQUEDUC :
Rapport mensuel d’exploitation
Divers
Levée de la session
3.
CONSULTATION PUBLIQUE :

Dérogation mineure 14-04 – Déroger à la norme concernant la marge latérale d’un garage isolé à des fins
résidentielles situé au 628, rue Dion (lot 4 300 847):

Dérogation mineure 14-05 – Déroger à la norme concernant la marge latérale relativement à un projet de
construction de garage isolé à des fins résidentielles au 632, rue Dion (lot 4 300 848) :
 Dérogation mineure 14-06 - Déroger aux distances séparatrices relatives aux odeurs, dans le cadre d’un projet
de modification de droit de production d’un lieu d’élevage de volailles existant situé au 864, 7e Rang (lot
3 269 968)
En conformité avec la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme, et tel que mentionné dans les avis publics datés du 9 juin 2014,
une période est mise à la disposition de l’assistance pour poser des questions ou émettre des commentaires relativement aux
demandes de dérogations mineures mentionnées en rubrique.
4.
PAROLE AU PUBLIC ET PÉRIODE DE QUESTIONS :
Une période de questions est tenue à l’intention des contribuables.
5.
CONSEIL :
5.1
ADOPTION DU PROCÈS-VERBAL - SÉANCE ORDINAIRE DU 3 JUIN 2014, À 20 H :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-108 :
Chaque membre du Conseil ayant reçu copie du procès-verbal mentionné en rubrique;
EN CONSÉQUENCE, il est proposé par la conseillère Lise Bachand, appuyé par le conseiller Hugo Mc Dermott et résolu que
soit adopté le procès-verbal de la séance ordinaire du 3 juin 2014, à 20 h, tel que rédigé et d’en approuver les signatures.
5.2
ADOPTION DES COMPTES À PAYER :
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 8
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-109 :
CONSIDÉRANT QUE la directrice générale et secrétaire-trésorière a déposé le certificat de disponibilité de crédits;
EN CONSÉQUENCE, il est proposé par la conseillère Marie-Josée Beauregard, appuyé par le conseiller Jean-François Morin
et résolu que la liste des comptes à payer au 8 juillet 2014 soit adoptée telle que présentée.
QUE la directrice générale et secrétaire-trésorière est autorisée à payer lesdits comptes à même le fonds général
d’administration.

Salaires (semaine 22 à 26) :

Chèques C0008141 à C0008237 :

Chèques manuels M0007118 à

Accès D L1400080 à L1400099 :
36 416,12 $
205 728,38 $
M0007123 :
53 730,68 $
Total :
5.3
5 008,17 $
300 883,35 $
DÉROGATION MINEURE 14-04 – DÉROGER À LA NORME CONCERNANT LA MARGE LATÉRALE
D’UN GARAGE ISOLÉ À DES FINS RÉSIDENTIELLES SITUÉ AU 628, RUE DION (LOT 4 300 847) :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-110 :
CONSIDÉRANT la demande de dérogation mineure concernant la marge latérale d’un garage isolé à des fins résidentielles
situé au 628, rue Dion (lot 4 300 847);
CONSIDÉRANT QU’en vertu de l’article 16.5.2 du règlement de zonage 09-216, tout bâtiment accessoire à des fins
résidentielles doit être implanté à une distance minimale de 1 m par rapport aux limites de terrain et s’il y a présence d’une
ouverture, cette distance est portée minimalement à 1,5 m;
CONSIDÉRANT QUE le garage a été construit à une distance de 0,76 et 0,79 m par rapport à la limite latérale, en plus d’une
fenêtre qui a été ajoutée sur le mur donnant sur le fond voisin, ce qui fait en sorte que le garage est dérogatoire de 0,74 et 0, 71
m.
CONSIDÉRANT QUE la présente demande a été déposée dans le cadre d’une transaction de vente immobilière;
CONSIDÉRANT QUE la construction du garage a fait l’objet d’un permis de construction en 2012;
CONSIDÉRANT QUE la présence d’une fenêtre sur le mur latéral du garage, donnant sur le fond voisin, risque de porter
atteinte à la jouissance du droit de propriété des propriétaires de l’immeuble voisin;
CONSIDÉRANT QUE l’article 995 du Code civil du Québec stipule qu’une ouverture peut être pratiquée à moins de 1,5
mètre, à condition que ce soit une ouverture translucide;
CONSIDÉRANT l'avis du Comité consultatif d'urbanisme en date du 17 juin 2014;
EN CONSÉQUENCE, il est proposé par le conseiller Jean-François Morin, appuyé par le conseiller Jacques Demers et résolu
d’accorder la dérogation mineure conditionnellement à ce que l’ouverture "fenêtre" donnant sur le fond voisin soit
complètement fermée et recouverte du même parement extérieur.
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 9
5.4
DÉROGATION MINEURE 14-05 – DÉROGER À LA NORME CONCERNANT LA MARGE LATÉRALE
RELATIVEMENT À UN PROJET DE CONSTRUCTION DE GARAGE ISOLÉ À DES FINS
RÉSIDENTIELLES AU 632, RUE DION (LOT 4 300 848) :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-111 :
CONSIDÉRANT la demande de dérogation mineure relativement à un projet de construction d’un garage isolé à des fins
résidentielles, au 632, rue Dion (lot 4 300 848) ;
CONSIDÉRANT QUE le projet respecterait l’ensemble des dispositions réglementaires prévues au règlement de zonage 09216, à l’exception de la distance minimale à respecter entre le garage et la limite latérale du lot. En vertu de l’article 14.2 du
même règlement, pour un lot de coin, tout bâtiment accessoire doit respecter une distance équivalente à la moitié de la marge
de recul avant minimale requise dans la zone, et ce à partir du prolongement du mur arrière du bâtiment principal. Ainsi, le
garage projeté doit respecter une marge de recul minimale de 3,5 m, étant donné que la marge avant minimale à respecter dans
cette zone est de 7 m;
CONSIDÉRANT QUE les propriétaires souhaitent pouvoir construire le garage à une distance de 2 m, au lieu de 3,5 m, et ce,
pour éviter de perdre de l’espace dans leur cour arrière;
CONSIDÉRANT QUE les propriétaires considèrent qu’implanter le garage à la distance requise diminuerait considérablement
leur cour arrière, ce qui leur causerait préjudice et souhaitent obtenir une dérogation de 1,5 m pour construire leur garage de
6,4 m par 6,4 m;
CONSIDÉRANT QU’il y a possibilité que le projet se réalise sans obtenir la dérogation mineure, et ce, en respectant
l’ensemble de la réglementation municipale;
CONSIDÉRANT QUE le fait d’accorder la dérogation mineure pourrait avoir comme effet d’engendrer d’autres demandes
semblables;
CONSIDÉRANT QUE l’implantation du garage à 2 m de la limite de terrain viendrait briser l’alignement des bâtiments sur la
rue Archambault;
CONSIDÉRANT QUE l’implantation du garage à 2 m de la limite de terrain pourrait nuire à la visibilité des automobilistes,
étant donné que la propriété est située sur un lot de coin;
CONSIDÉRANT QU’une dérogation mineure ne doit pas être un moyen de contourner le plan et les règlements d’urbanisme
d’une municipalité;
CONSIDÉRANT l'avis du Comité consultatif d'urbanisme en date du 17 juin 2014;
EN CONSÉQUENCE, il est proposé par la conseillère Marie-Josée Beauregard, appuyé par le conseiller Hugo Mc Dermott et
résolu de ne pas accorder la présente dérogation mineure.
5.5
DÉROGATION MINEURE 14-06 - DÉROGER AUX DISTANCES SEPARATRICES RELATIVES AUX
ODEURS, DANS LE CADRE D’UN PROJET DE MODIFICATION DE DROIT DE PRODUCTION D’UN
LIEU D’ELEVAGE DE VOLAILLES EXISTANT SITUE AU 864, 7E RANG (LOT 3 269 968) :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-112 :
CONSIDÉRANT la demande de dérogation mineure pour les distances séparatrices relativement aux odeurs, dans le cadre
d’un projet de modification de droit de production d’un lieu d’élevage de volailles existant, au 864, 7e rang, (lot 3 269 968);
CONSIDÉRANT QUE le projet respectera l’ensemble des distances séparatrices requises par le règlement de zonage 09-216, à
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 10
l’exception de la distance par rapport à trois bâtiments d’habitation. La distance minimale à respecter par rapport aux résidences
avoisinantes est de 105,5 mètres, toutefois, celles-ci sont situées respectivement à 35 m, 61 m ainsi que 102,3 m;
CONSIDÉRANT QU’en vertu de l’article 32.3 du règlement de zonage 09-216, les résidences avoisinantes étant la propriété de
l’exploitant ne sont pas comptabilisées dans le calcul des distances séparatrices, même si elles sont situées plus près que la
distance requise de 105,5 mètres;
CONSIDÉRANT QUE le propriétaire a déposé la présente demande de dérogation mineure dans le but d’obtenir un nouveau
certificat d’autorisation du Ministère du développement durable, de l’environnement et lutte contre les changements climatiques.
Le droit de production actuel du site est de 77 000 poulets à griller. Le propriétaire souhaite pouvoir obtenir un droit de
production de 85 000 poulettes à griller.
CONSIDÉRANT QUE la propriété visée par la demande est un lieu d’élevage de volailles déjà existant;
CONSIDÉRANT QUE les vents dominants provenant du sud-ouest dirigent les odeurs principalement en direction des terres
agricoles, et non en direction des résidences avoisinantes;
CONSIDÉRANT QUE le projet de modification du droit de production n’implique pas de modification ni d’agrandissement
au niveau des bâtiments existants;
CONSIDÉRANT QUE la structure d’entreposage actuelle est munie d’une toiture, afin de diminuer les effets négatifs relatifs
aux odeurs;
CONSIDÉRANT l'avis favorable du Comité consultatif d'urbanisme en date du 17 juin 2014;
EN CONSÉQUENCE, il est proposé par la conseillère Lise Bachand, appuyé par le conseiller Jacques Demers et résolu
d’accorder la demande dérogation mineure.
5.6
POPOTE ROULANTE – DEMANDE DE SUPPORT FINANCIER :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-113 :
CONSIDÉRANT la demande du comité organisateur de la Popote Saint-Dominique, en collaboration avec le Centre de
Bénévolat de St-Hyacinthe, à l’effet de solliciter une aide financière auprès de la municipalité;
EN CONSÉQUENCE, il est proposé par le conseiller Jacques Demers, appuyé par la conseillère Marie-Josée Beauregard et
résolu d’accorder une aide financière au montant de 500 $ afin d’aider cette organisation, et d’en accepter la dépense telle que
déjà prévue au poste budgétaire 02-190-00-996.
5.7
MODIFICATION DU CALENDRIER DES SÉANCES DU CONSEIL :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-114 :
CONSIDÉRANT QUE l’article 148 du Code municipal permet de modifier la date d’une séance du conseil;
EN CONSÉQUENCE, il est proposé par le conseiller Jean-François Morin, appuyé par le conseiller Hugo Mc Dermott et
résolu de modifier la date de la séance ordinaire fixée au 19 août 2014 et de la devancer au mardi 12 août, à l’heure normale
des séances du conseil, soit à 20 h.
QU’en vertu de l’article 148.0.1, un avis public sera donné à cet effet.
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 11
5.8
PROGRAMME D’AMÉLIORATION DES RÉSEAUX ROUTIERS :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-115 :
CONSIDÉRANT QUE le bureau de la Députée de Saint-Hyacinthe nous demande quels sont nos projets 2014 relativement au
Programme d’amélioration des réseaux routiers;
CONSIDÉRANT QUE notre gros projet annuel est la réfection de la rue St-Dominique;
EN CONSÉQUENCE, il est proposé par la conseillère Lise Bachand, appuyé par le conseiller Vincent Perron et résolu
d’aviser madame la Députée de Saint-Hyacinthe que toute subvention sera la bienvenue et que la municipalité s’engage à
dépenser toute somme reçue dans le cadre de ce programme pour l’amélioration du réseau routier.
5.9
TRAVAUX RUE ST-DOMINIQUE – DÉCOMPTE PROGRESSIF # 1 :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-116 :
CONSIDÉRANT la recommandation de monsieur Gabriel Robichaud, ingénieur de Services Exp inc., relativement aux
travaux dans la rue St-Dominique;
EN CONSÉQUENCE, il est proposé par le conseiller Jean-François Morin, appuyé par le conseiller Jacques Demers et résolu
d’autoriser le paiement au montant de 204 903,84 $, taxes incluses, à Pavages Maska inc. représentant le décompte progressif
# 1, après déduction de la retenue de 10 % pour les travaux de pavage dans la rue St-Dominique (dossier SDOM-00027974) tel
que présenté par monsieur Gabriel Robichaud, ingénieur de Services Exp inc., en date du 7 juillet 2014.
QUE les sommes nécessaires pour donner application à la présente résolution seront prises à même le poste budgétaire 22-30000-721 dont un montant de 128 000 $ financés à même le poste 55-169-00 (redevances carrières) et le solde à même l’exercice
courant.
5.10
TRAVAUX RUE ST-PIERRE – DÉCOMPTE PROGRESSIF # 1 :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-117 :
CONSIDÉRANT la recommandation de monsieur Gabriel Robichaud, ingénieur de Services Exp inc., relativement aux
travaux correctifs de drainage de la rue St-Pierre;
EN CONSÉQUENCE, il est proposé par la conseillère Marie-Josée Beauregard, appuyé par le conseiller Hugo Mc Dermott et
résolu d’autoriser le paiement au montant de 35 195,63 $, taxes incluses, à Pavages Maska inc. représentant le décompte
progressif # 1, après déduction de la retenue de 10 % pour les travaux de pavage dans la rue St-Dominique (dossier SDOM00215025) tel que présenté par monsieur Gabriel Robichaud, ingénieur de Services Exp inc., en date du 8 juillet 2014.
QUE les sommes nécessaires pour donner application à la présente résolution sont disponibles à même le poste 02-320-00-528
et financés à même le surplus accumulé non affecté pour un montant de 50 000 $.
Pour le point 5.11, Madame Lise Bachand se retire des délibérations car elle déclare être en conflits d’intérêts.
5.11
DEMANDE D’INTERVENTION COURS D’EAU LA SENELLE :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-118 :
CONSIDÉRANT QUE la demande d’intervention dans le cours d’eau mentionné en titre a été déposée par la Ferme Bachand
& frères ;
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 12
CONSIDÉRANT QU’une visite d’inspection a été effectuée le 26 juin 2014 et l’inspecteur a pu constater que la portion visée
par la demande est considérablement obstruée;
CONSIDÉRANT QUE la section du cours d’eau visée par la demande s’étend sur une distance approximative d’un (1)
kilomètre;
CONSIDÉRANT QUE cette partie du ruisseau de la Senelle, qui est située entre les branches 12 et 12A, permet de drainer les
terres en cultures de plusieurs propriétaires fonciers différents;
CONSIDÉRANT QUE le rapport d’inspection, réalisé par Alexandre Thibault, démontre qu’une intervention serait nécessaire
afin d’assurer le drainage optimal des terres avoisinantes;
CONSIDÉRANT QUE cette portion du cours d’eau est obstruée par divers végétaux ainsi que par une quantité importante de
sédiments;
CONSIDÉRANT QUE le nettoyage des branches 13 et 14 aurait été effectué récemment par la MRC des Maskoutains;
EN CONSÉQUENCE, il est proposé par le conseiller Vincent Perron, appuyé par le conseiller Jacques Demers et résolu
d’approuver la présente demande et de transférer celle-ci à la MRC des Maskoutains pour considération.
Madame Lise Bachand revient aux délibérations au point 5.12.
5.12
RÉPARATIONS DE REGARDS :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-119 :
CONSIDÉRANT QUE certains regards sur la rue Principale ont besoin de réparation afin de minimiser l’impact lorsqu’un
véhicule circule dessus et par le fait même diminuer l’impact sonore des riverains;
CONSIDÉRANT la proposition de Pavages Maska inc. pour faire ces travaux;
CONSIDÉRANT QUE (huit) 8 regards doivent être réparés dont quatre (4) appartenant au ministère des Transports dont à la
charge de celui-ci, soit les regards de canalisation du pluvial alors que le sanitaire appartient à la municipalité;
EN CONSÉQUENCE, il est proposé par la conseillère Lise Bachand, appuyé par le conseiller Jean-François Morin et résolu
d’autoriser lesdits travaux au prix unitaire de 603,09 $, soit un total de 2 412,36 $ pour la municipalité et le même montant
pour le ministère des Transports.
QUE les sommes nécessaires pour donner application à la présente résolution sont disponibles à même le poste 02-320-00625.
5.13
SERVICE DES INCENDIES – EMBAUCHE :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-120 :
CONSIDÉRANT la recommandation du comité de direction du service des incendies relativement à l’embauche d’un nouveau
candidat, soit monsieur Martin Lemieux qui est déjà à l’emploi de la municipalité, donc disponible pour les interventions de
jour, la plage horaire où nous avons le plus de difficulté à assurer la couverture;
EN CONSÉQUENCE, il est proposé par le conseiller Vincent Perron, appuyé par le conseiller Jacques Demers et résolu de
faire l’embauche de monsieur Martin Lemieux au sein du service des incendies de Saint-Dominique et de faire son inscription
à la formation "Pompier 1" qui vient tout juste de débuter par Éduc Expert à la caserne de Saint-Dominique.
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 13
5.14
LÉGISLATION MUNICIPALE – MODIFICATIONS – APPUI À LA VILLE DE SAINT-HYACINTHE DANS
SES DEMANDES :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-121 :
CONSIDÉRANT QUE l’avis de convocation des séances extraordinaires du conseil ainsi que l’avis de l’ajournement au cas de
l’article 155 du Code municipal, doit être donné aux membres du conseil au moins trois jours avant le jour fixé pour la séance
ou la reprise de la séance ajournée, s’il s’agit d’un conseil local, au moins deux jours avant tel jour fixé et s’il s’agit du conseil
d’une ville, l’article 323 de la Loi sur les cités et villes prévoit au plus tard 24 heures avant l’heure de la séance extraordinaire;
CONSIDÉRANT QUE cet avis est signifié par la personne qui donne l’avis, un fonctionnaire ou employé de la municipalité,
un agent de la paix, un huissier ou un employé d’une entreprise publique ou privée de livraison de courrier ou de messagerie;
CONSIDÉRANT QUE dû à l’évolution technologique, il y a lieu que le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation
du territoire revoie sa législation;
CONSIDÉRANT QU’en novembre 2011, le régime général concernant l’adjudication des contrats municipaux a été révisé
sans tenir compte des coûts d’opération qui augmentent avec les années et la répartition est comme suit depuis plusieurs
années :
a)
Jusqu’à 24 999,99 $, de gré à gré;
b)
De 25 000 $ à 99 999,99 $, invitation auprès d’au moins deux fournisseurs;
c)
À partir de 100 000 $, annonce dans un système électronique d’appel d’offres approuvé par le gouvernement;
EN CONSÉQUENCE, il est proposé par le conseiller Jean-François Morin, appuyé par la conseillère Lise Bachand et résolu
ce qui suit :
1. Que le Conseil demande au ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire de revoir la législation
municipale, afin de l’adapter aux réalités d’aujourd’hui et de permettre aux municipalités de pouvoir transmettre les avis
de convocation par courrier électronique et que l’archivage électronique soit également reconnu;
2. Que le Conseil demande au ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire de revoir les montants à
la hausse relativement au régime général concernant l’adjudication des contrats municipaux;
3. Qu’une copie de la présente soit acheminée au ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire,
ainsi qu’à la députée de Saint-Hyacinthe madame Chantal Soucy.
5.15
APPUI AU PROJET D’AMÉNAGEMENT D’UN SECOND PONCEAU POUR ACCÉDER AUX
PORCHERIES DU 475, PRINCIPALE :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-122 :
CONSIDÉRANT QUE les propriétaires du 475, rue Principale ont fait une demande pour un second accès à leur propriété
auprès du ministère des Transports et que celle-ci leur a été refusée;
CONSIDÉRANT QUE l’entrée actuelle pour desservir les porcheries est située entre deux résidences, donc avec incidence de
bruit, de poussière et de sécurité pour les occupants;
CONSIDÉRANT QU’il s’agit d’une circulation lourde constituée de camion et de véhicules de ferme;
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 14
CONSIDÉRANT QUE la municipalité considère que la sécurité des usagers de la route 137 demeure la même relativement au
fait que les véhicules concernés utiliseraient une seconde entrée située à quelques centaines de pieds de celle utilisée
actuellement;
CONSIDÉRANT QUE le nouveau ponceau serait situé à un endroit beaucoup plus visible de la route donc plus sécuritaire;
EN CONSÉQUENCE, il est proposé par la conseillère Lise Bachand, appuyé par le conseiller Jacques Demers et résolu de
demander au ministère des Transports de bien vouloir reconsidérer la demande portant la référence 40330 / Saint-Dominique.
5.16
REMPLACEMENT DE L’ENREGISTREUR (DVR) AU PAVILLON DES LOISIRS :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-123 :
CONSIDÉRANT QU’il y a lieu de remplacer l’enregistreur (DVR) au pavillon des loisirs;
CONSIDÉRANT l’offre de Lussier Alarme pour le remplacement de celui-ci et d’en accepter le coût approximatif de 2 500 $,
plus taxes, incluant le temps d’installation et le filage;
EN CONSÉQUENCE, il est proposé par le conseiller Jean-François Morin, appuyé par le conseiller Hugo Mc Dermott et
résolu de procéder au présent achat et d’en accepter le paiement.
QUE les sommes nécessaires pour donner application à la présente résolution seront prises à même le poste budgétaire 02701-20-527 et financés à même l’exercice courant.
6.
SERVICE DE L’URBANISME :
6.1
RAPPORT DU SERVICE :
La compilation du mois de juin 2014 est déposée au Conseil.
7.
SERVICE TECHNIQUE :
7.1
RAPPORT DU SERVICE DES EAUX USÉES :
Le rapport du mois de juin 2014 est déposé au Conseil.
8.
CORRESPONDANCE :
8.1
SOMMAIRE DE LA CORRESPONDANCE :
Le sommaire de la correspondance du mois de juin 2014 est déposé au Conseil.
9.
SERVICE DE L’AQUEDUC :
9.1
RAPPORT MENSUEL D’EXPLOITATION
Le rapport mensuel d’exploitation du mois d’avril 2014, tel que préparé par Aquatech, est déposé au Conseil.
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 15
10.
DIVERS :
Aucun sujet n’est discuté à ce point.
11.
LEVÉE DE LA SESSION :
RÉSOLUTION NUMÉRO 2014-124 :
L’ordre du jour de cette séance ordinaire du Conseil municipal étant épuisé, il est proposé par le conseiller Jean-François
Morin, appuyé par la conseillère Marie-Josée Beauregard et résolu de lever cette séance à 20 h 10.
______________________
Robert Houle, Maire
______________________
Christine Massé
Directrice générale et Secrétaire-trésorière
AVIS À TOUTE LA POPULATION
SOYEZ VIGILANTS.
ÉVITEZ TOUT CONTACT AVEC CETTE PLANTE.
La berce du Caucase
La berce du Caucase est nuisible pour la santé et pour l’environnement. Lorsqu’elle
colonise un milieu, elle nuit à la croissance des autres plantes qui y sont présentes. Elle
déstabilise les écosystèmes et elle contribue à l’érosion des berges. Il ne faut jamais la
semer, la planter, la multiplier ou la transporter. Le contact avec la sève de cette plante
provoque des réactions de la peau douloureuses qui ressemblent à des brûlures. Lorsque
l’on doit la manipuler, il faut se protéger avec des gants et des vêtements longs.
DESCRIPTION DE LA PLANTE
La berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum) est une espèce exotique envahissante toxique. C’est une vivace de la
famille de la carotte et du panais, tout comme la berce laineuse (Heracleum lanatum) qui lui ressemble, mais qui est beaucoup
moins toxique. La berce du Caucase peut mesurer de 2 à 5 mètres de hauteur et de 30 centimètres à 1 mètre après une tonte ou
une fauche. Sa tige, très robuste, est recouverte de poils blancs rudes et de nombreuses taches de couleur rouge framboise à
violette, étendues et bien définies. Ses feuilles peuvent atteindre 1,5 mètre de largeur et 3 mètres de longueur.
La berce du Caucase est majestueuse et spectaculaire. Elle est aussi très attrayante et intrigante. Les enfants peuvent l’utiliser
pour s’y cacher ou pour jouer. Ils peuvent se servir de sa tige comme si elle était une flûte, une sarbacane ou encore une
longue-vue. Les adultes peuvent y voir un intérêt ornemental.
 Pour mieux la différencier de la berce laineuse : http://www.mddefp.gouv.qc.ca/biodiversite/nuisibles/bercecaucase/identification.pdf
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 16
EFFETS SUR LA SANTÉ
Bien que le contact avec la sève soit sans douleur, les toxines qu’elle contient sont activées par la lumière (rayons
UV) et rendent la peau extrêmement sensible au soleil, causant des dommages aux cellules cutanées superficielles,
appelés phytophotodermatites.
Les phytophotodermatites peuvent se développer jusqu’à 48 heures après l’exposition à la sève. Elles sont
caractérisées par la présence d’érythème et d’œdème locaux (peau rouge et gonflée), de cloques et d’ampoules
ou encore de brûlures. Après guérison (environ une semaine), des taches brunes peuvent persister, et la région
affectée peut demeurer sensible au soleil pendant plusieurs mois.
Toutes les parties du corps peuvent être atteintes, mais le dos des mains, les bras, les jambes et le visage sont plus
souvent atteints, puisqu’ils sont plus susceptibles d’être exposés aux toxines de la sève et aux rayons du soleil.
MESURES EN CAS D'EXPOSITION
Si votre peau entre en contact avec la sève : éliminez la sève le plus rapidement possible en évitant de l’étendre.
Pour enlever la sève, utilisez un papier absorbant sans frotter, puis lavez la région atteinte au savon. Rincez
abondamment la région à l’eau et lavez-vous les mains;


changez de vêtements et lavez-les pour éviter de contaminer d’autres parties de votre corps ou des objets;
évitez d’exposer les zones atteintes de votre peau à la lumière (y compris la lumière non naturelle) en les
couvrant (gants, pantalons longs, manches longues) pendant au moins 48 heures.
Si vos yeux sont atteints :



rincez-les abondamment à l'eau claire pendant dix minutes;
portez des lunettes de soleil foncées pour éviter l’exposition à la lumière;
consultez un médecin le plus tôt possible.
S’il y a une brûlure :



évitez toute exposition au soleil pendant au moins une semaine;
utilisez un écran solaire pendant six mois;
communiquez avec Info-Santé au 8-1-1 pour plus d’information sur le traitement des brûlures.
Si vous croyez avoir été en contact avec la berce du Caucase ou si vous désirez plus d’information sur les mesures à
prendre en cas de brûlures, vous pouvez communiquer avec le service Info-Santé au 8-1-1.
Pour connaître les mesures de contrôle de la berce du Caucase, communiquez avec le Centre d’information du
ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs :


par téléphone : 418 521-3830 (Québec) ou 1 800 561-1616; par télécopieur : 418 646-5974;
par courriel : [email protected] .
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 17
Vous déménagez ?
Votre avertisseur de
fumée fonctionne-t-il ?
Pensez-y !
Vous aurez besoin d’un avertisseur
de fumée qui fonctionne pour vous
réveiller !
Un avertisseur de fumée a une
durée de vie de 10 ans !
Les propriétaires doivent fournir des avertisseurs de fumée en bon
état de marche et les locataires doivent les vérifier, les entretenir
et remplacer les piles, s’il y a lieu.
Une fois par mois, vérifiez la pile en appuyant sur le bouton
d’essai; un signal sonore doit se faire entendre. Si ce signal est
muet, changez la pile ou remplacez votre avertisseur s’il est
défectueux.
Une fois par année, qu’il soit à pile ou électrique, vérifiez la
capacité de votre avertisseur à détecter la fumée en éteignant une
chandelle près de lui. S’il ne sonne pas, remplacez-le.
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 18
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 19
Info-Loisirs
Félicitations à Rollande & Florent Chagnon
13 juin 2014
Adhésion de la municipalité de Saint-Dominique
aux Fleurons du Québec
Au cours du mois d’août, les classificateurs des Fleurons du Québec,
visiteront notre territoire et évalueront les aménagements horticoles et
paysagers qui sont à la vue du public.
Nous invitons donc tous les citoyens à jardiner et fleurir leur environnement, afin de
contribuer à l’obtention d’une cote de classification horticole à notre image. Vous
participerez ainsi à l’embellissement durable de notre municipalité.
Pour avoir plus d’information sur les Fleurons du Québec, visitez le site Internet
www.fleuronsduquebec.com
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 20




Pourquoi?
Être avec des gens, échanger
Cuisiner joyeusement
Apprendre à popoter ou partager vos talents
Briser la routine des repas
Pour qui?
Tous, jeunes familles, retraités, personnes seules, personnes à faible revenu.
On cuisine quoi?
 1 plat d’entrée : salade, soupe, entrée…
 2 plats principaux
 1 dessert ou collation
Chaque plat pour au moins 4 personnes.
Les recettes sont généralement choisies par les participants
en fonction des saisons et disponibilités du marché.
Ça coûte combien?
15 $ par participation, une fois par mois,
payable au responsable, le jour de la cuisine.
Comment participer?
S’inscrire en appelant André Croteau, responsable
au 450 774
1858.
C’est où?
C’est quand?
Au Pavillon des loisirs
548, rue Saint-Dominique
Prochaines cuisines : 18 et 28 août 2014
de 9 h à 13 h 30 environ.
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 21
VACANCES
Biblio
La bibliothèque sera fermée du 20 juillet au 4 août pour les vacances annuelles.
La plage horaire du mercredi après-midi est retirée jusqu’au 2 septembre.
HORAIRE D’ÉTÉ
Mardi : 18 h 30 à 20 h 30
Jeudi
: 18 h 30 à 20 h 30
Samedi : 9 h 00 à 11 h 30
ABONNEMENT
L’abonnement est gratuit pour les résidents de Saint-Dominique.
Bienvenue à tous.
ÉCOLE DE LA ROCADE
La semaine du 12 mai dernier, nous avons reçu la visite des élèves de l’école de la Rocade. Une
explication des règlements et des services offerts leur a été fournie. Un certificat cadeau de 25 $ à la
librairie Daigneault a été attribué parmi les élèves.
Le gagnant est
Trévor Messier.
NOUVEAUX VOLUMES
Joyland – Stephen HKing
Le théorème du homard- Graeme Simsion
La vie sucrée de Juliette Gagnon – Nathalie Roy
L’allée du Sycomore – John Grisham
Ces mains sont faites pour aimer v.2 – Pascale Wilhemy
Le comité de la bibliothèque
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 22
.
Cet été, l’Équipe Verte débarque
sur le territoire de la Régie !
Saint-Hyacinthe, lundi le 30 juin 2014 – Depuis la création de la Régie intermunicipale d’Acton et des Maskoutains, les communications
et la proximité avec les citoyens ont toujours été priorisées. Les excellents résultats obtenus jusqu’à ce jour démontrent clairement
qu’une personne bien informée sera davantage motivé à utiliser les services mis à sa disposition pour effectuer une meilleure gestion de
ses matières résiduelles. La population est soucieuse de préserver son environnement mais les gens veulent être assurés que leurs efforts
ne sont pas vains et qu’ils en valent la peine. Il est important de répondre aux questions des citoyens, d’expliquer les raisons qui justifient
de diriger les matières vers des infrastructures de valorisation plutôt que vers des sites d’enfouissement et de présenter les résultats
obtenus grâce aux efforts déployés.
À compter du mois d’août, les matières organiques recueillies dans les bacs bruns seront traitées par biométhanisation au Centre de
valorisation de la Ville de Saint-Hyacinthe afin d’être transformées en biogaz (gaz naturel) qui sera utilisé pour son potentiel énergétique
et en digestat, un apport organique utilisé en valorisation agricole. Bien que le traitement par biométhanisation soit déjà utilisé pour
traiter les boues municipales depuis quelques années, les équipements qui étaient en place ne permettaient pas de traiter directement
les matières organiques recueillies dans le cadre de la collecte à trois voies. Les nouvelles modalités de traitement de la matière
organique susciteront certains questionnements au sein de la population et la Régie tient à les connaître et à y répondre.
C’est dans ce contexte que la Régie a recruté, pour la période estivale, une équipe de jeunes citoyens soucieux de leur environnement et
motivés à parcourir le territoire desservi afin de rencontrer la population et de constater de visu la qualité du tri des matières organiques
qui est effectué sur le territoire. Ces jeunes qui joignent les rangs de la Régie constituent l’
Équipe Verte.
La Régie est extrêmement fière de présenter Kim Lavoie-Nadeau et Étienne Klopfenstein, les
Équipe Verte
membres de son
. Ils sont déjà tous deux très actifs au sein de la Régie
puisqu’ils travaillent également à l’Écocentre de Saint-Hyacinthe. À ce titre, ils sont bien connus par
de nombreux citoyens et la qualité de leur travail est appréciée.
Tout au long de l’été, ils rencontreront les gens, répondront à leurs questions et distribueront de
l’information relativement à la collecte et la gestion des matières organiques sur le territoire de la
Régie. De plus, certaines vérifications seront effectuées afin de mieux connaître le niveau
d’utilisation des bacs bruns par les citoyens. La Régie pourra ainsi utiliser les informations recueillies quant à ce service afin de mieux
orienter ses actions selon les besoins de la population desservie par le programme.
Équipe Verte
La Régie invite donc tous les citoyens qui rencontreront les membres de l’
au cours de l’été, à ne pas hésiter à
échanger avec eux afin d’obtenir de l’information quant aux services offerts par la Régie et quant aux modalités de tri des matières.
L’EFFORT COLLECTIF FAVORISE L’ATTEINTE DE RÉSULTATS EXCEPTIONNELS…
Source :
Réjean Pion, directeur général
450 774-2350
[email protected]
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 23
EN CAMPING OU LORS D’UN PIQUE-NIQUE EN FAMILLE
ÉVITEZ LES BONBONNES DE PROPANE À USAGE UNIQUE !
Saint-Hyacinthe, le 9 juin 2014 – L’été nous apporte la belle température et par conséquent, le retour des activités extérieures dont la
cuisson des aliments sur de petits poêles au propane. La majorité des vacanciers ont souvent tendance à se procurer des bonbonnes de
propane d’une livre (0,485 litres) à usage unique pour leurs équipements de camping. Malheureusement, les filières de recyclage
relatives à ces contenants sont très limitées et jusqu’à ce jour, bon nombre de citoyens rapportaient ces contenants lors des collectes de
résidus domestiques dangereux organisées annuellement par la Régie intermunicipale, à défaut d’autres alternatives.
Malheureusement, la Régie a récemment été informée que la gestion de ces contenants ne pourra plus être effectuée par les recycleurs
locaux, étant donné les règles strictes liées au transport et à la manipulation de ces résidus. Dans ce contexte, il devient important pour
chaque citoyen de modifier son mode d’approvisionnement en propane pour ne pas se retrouver avec des contenants dont il ne pourra
pas se départir.
Il existe une façon simple et ultimement plus économique pour transporter le propane qui servira à alimenter les équipements de
camping et qui consiste à acquérir une petite bonbonne de 5 livres (4,5 litres) qui pourra être remplie à plus d’une reprise et qui servira
pendant de nombreuses années, créant ainsi à moyen terme, une économie financière et une réduction de matières résiduelles
générées, cette bonbonne à remplissage multiples ayant une durée de vie accrue. De plus, ce type de contenant pourra être plus
facilement recyclé en étant rapporté chez les distributeurs locaux de propane, lorsqu’il aura atteint sa durée de vie utile. Soyons écoresponsables.
Pour plus d’information, veuillez communiquer avec le personnel de la Régie au 450 774-2350.
Source :
Réjean Pion, directeur général
[email protected]
La Coopérative demeure en fonction et, dans le cours de la recherche d’un
médecin, nous poursuivons actuellement nos démarches auprès de la
Fédération des Médecins Résidents du Québec ainsi qu’auprès du Collège des
médecins. Nous travaillons également avec le CSSS des Maskoutains.
Chaque semaine, une présence au bureau est assurée durant quelques heures. Vous pouvez nous
laisser un message dans notre boîte vocale et nous vous contacterons dans les plus brefs délais
possibles. Veuillez noter que nous offrons actuellement les services de soins de pieds, de prises de
sang ainsi que certains suivis, tels la prise de tension artérielle, etc…Contactez-nous pour prendre
un rendez-vous.
Nos bureaux sont situés au 54, rue Saint-Patrice, local 104 à Saint-Liboire
Tél. : 450 793-4414, télécopieur : 450 793-2615
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 24
PENSER ET AGIR FAMILLE
LE CORRIDOR DE SÉCURITÉ
Depuis le 5 août 2012, la loi oblige tous les conducteurs d’un véhicule routier à laisser, dans certaines circonstances, un
espace entre son véhicule et un véhicule d’urgence qui est immobilisé en bordure de route ou sur celle-ci, c’est ce qu’on
appelle communément le corridor de sécurité.
Voici quelques règles :

Quand cette mesure s’applique-t-elle ?
 Quand un des véhicules ci-contre est immobilisé et que sa flèche jaune lumineuse, ses gyrophares ou ses
feux clignotants sont actionnés.
Les véhicules d’urgence sont notamment les véhicules de police, ambulances, véhicule d’un service d’incendie ou de
Contrôle routier Québec.

Pourquoi appliquer cette manœuvre ?
 Pour augmenter la sécurité des travailleurs qui effectuent des interventions près d’un véhicule immobilisé
sur un chemin public, ainsi que celle de toute autre personne qui se trouve au même endroit.

Comment bien exécuter la manœuvre ?
 Règle générale, en ralentissant puis en vous éloignant du véhicule immobilisé, après vous être assurés
de pouvoir le faire sans danger. Au besoin, immobilisez-vous pour ne pas mettre en péril la vie ou la sécurité
des personnes.
Manœuvre 1
Manœuvre 2
Manœuvre #1 :Lorsqu'un véhicule est immobilisé sur l'accotement, gyrophares ou feux clignotants
actionnés, vous devez respecter un corridor de sécurité en ralentissant, puis en vous éloignant de ce véhicule,
tout en demeurant dans la même voie de circulation.
Manœuvre #2 :Lorsqu'un véhicule est immobilisé sur l'accotement, gyrophares ou feux clignotants
actionnés, vous devez respecter un corridor de sécurité en ralentissant, puis en changeant de voie après vous
être assurés de pouvoir le faire en toute sécurité.
Le Code de la sécurité routière prévoit des amendes de 200 $ à 300 $ assorti de 4 points d’inaptitude en
cas d’infraction.
(Source : Gouvernement du Québec)
Agte Magali Lagrandeur SQ MRC des Maskoutains
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 25
Le Trait d’Union Montérégien, 1195, St-Antoine, bureau 201, Saint-Hyacinthe, Qc, J2S 3K6
Téléphone : 450 223-1252, télécopie : 450 261-0983
Messagerie : [email protected], sur le WEB : www.tumparraine.org
Le bénévolat au Trait d’Union Montérégien : une simple histoire d’amitié !
Saint-Hyacinthe, 25 juin 2014 – Certaines personnes ont la chance d’être bien entourées. Dans le meilleur, comme dans
le pire, elles peuvent compter sur un membre de leur famille ou sur des amis lorsqu’ils ont besoin de soutien, de
réconfort ou simplement de se changer les idées. Au Trait d’Union Montérégien (TUM), nous accueillons des personnes
qui n’ont pas cette chance. Portrait d’un organisme qui aide des personnes vivant des difficultés émotionnelles et de
l’isolement à se sentir moins seules…
Le Trait d’Union Montérégien est un organisme de parrainage qui œuvre auprès des personnes vivant avec une problématique
de santé mentale ou auprès des aînés vivant de l’isolement. Notre mission consiste à créer des jumelages entre un citoyen
bénévole et une personne isolée ou marginalisée en raison de sa santé mentale. Nous faisons aussi beaucoup de sensibilisation
par le biais de conférences données par des membres ayant vécu ou vivant avec une problématique en santé mentale (anxiété,
dépression, trouble obsessionnel compulsif, etc.).
Les membres du TUM sont des adultes qui vivent dans des situations et avec des problématiques variées. De la dame âgée en
perte progressive d’autonomie qui doit renoncer à certaines activités en raison d’un changement de capacité au jeune homme
qui vit avec un niveau d’anxiété qui l’empêche d’avoir un travail et de se créer un réseau social, les histoires de chaque
membre sont différentes et nous rappellent que personne n’est à l’abri de développer un problème de santé mentale (on estime
à 20% de la population le nombre de personnes qui rencontreront une telle problématique au cours de leur vie). Les personnes
font une demande de jumelage auprès de l’organisme sur une base volontaire dans le but de se sentir moins seules, de sortir de
chez elles, de se divertir ou simplement d’avoir quelqu’un à qui parler. Cette relation, qui s’établit dans le respect et dans
l’écoute, apaise la personne et peut faciliter son intégration à la société et servir de levier ou de motivation dans un processus
de rétablissement.
En tant que bénévole, vous êtes appelé à développer une relation d’amitié avec votre filleul(e). En raison d’une heure par
semaine (ou de quelques heures par mois selon vos disponibilités), vous vous engagez à visiter la personne que vous aurez
choisie, et ce, au moment qui vous conviendra le mieux. Les activités qui s’offrent à vous sont multiples et variées : vous les
déterminez en fonction de vos intérêts communs, dans le respect de vos capacités et de celles de votre filleul(e) (jeux à
domicile, resto, café, cinéma, quilles : les possibilités dont infinies !)
Avec plus d’une quarantaine de personnes en attente d’un jumelage, dont plusieurs personnes âgées, nous avons grandement
besoin de votre aide. De plus, le TUM offre à ses bénévoles une formation, un suivi de jumelage régulier, un remboursement
des frais de jumelage de même que plusieurs activités (conférences, journal, fête de Noël, etc.). Contactez-nous au 450 2231252 ou visitez le www.tumparraine.org. pour accéder à notre calendrier d’activités et lire les profils de quelques-uns de nos
membres en attente.
Source : Marie-Ève Francoeur, agente de recrutement
Trait d’Union Montérégien
450 223-1252
Un(e) ami(e) pour Julie…
Je suis Julie, j’ai 39 ans et je vis près de St-Hyacinthe. Je traverse présentement une période difficile. J’essaie de m’en sortir et de demeurer
active, mais ce n’est pas toujours facile d’y arriver seule. J’aimerais rencontrer un(e) ami(e) bénévole avec qui faire des activités pour me
divertir et me ressourcer. J’adore les animaux et la nature et je suis habile de mes mains. J’aime aussi beaucoup la natation, le dessin. Je
suis une personne authentique et profonde et l’amitié sincère d’une personne m’aiderait beaucoup à prendre confiance en moi. Si vous avez
envie de me rencontrer, contactez le Trait d’Union Montérégien : 450 223-1252.
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 26
Appel aux jardiniers et aux producteurs maraîchers
C’est le temps de récolter ce que l’on a semé ! Chaque
année la belle saison apporte fruits et légumes en
abondance. Que vous soyez jardiniers amateurs ou
producteurs maraîchers, si vous avez des surplus, en
petite ou en grande quantité, nous vous invitons à
donner ces fruits et légumes à La Moisson
Maskoutaine, au 2540 rue Saint-Charles, à SaintHyacinthe.
Des personnes et familles en difficulté, des organismes
d’entraide humanitaire de la région maskoutaine et des
groupes de cuisine collective profiteront de cette
nourriture généreusement offerte.
Dans le but de mieux vous servir, il serait préférable de
venir porter vos dons sur les heures d’exploitation de
La Moisson Maskoutaine, soit du lundi au vendredi, de
8 h 30 à 11 h 30 et de 13 h à 16 h.
Pour toutes informations supplémentaires, veuillez
téléphoner à La Moisson Maskoutaine au 450 2611110. Il nous fera plaisir de vous répondre.
La Moisson Maskoutaine
2540, rue Saint-Charles, Saint-Hyacinthe, Québec, J2T 1W2
 450 261-1110 / télécopieur 450 261-1120
courriel : [email protected]
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 27
Au fil des jours…
À notre prière :
JEANNINE JEANSON LABONTÉ, décédée le 8 mars 2014 sera inhumée dans le cimetière de SaintDominique le 15 juin 2014.
JEANNETTE DUBREUIL, décédée à Saint-Hyacinthe le 14 juin 2014, à l’âge de 96 ans, fille de feu
Oscar Dubreuil et de feu Emma Perreault demeurant à Saint-Dominique. Elle laisse dans le deuil ses
deux belles-sœurs : Claire Archambault (feu Charles-Émile Dubreuil), Rollande Tanguay (feu Marcellin
Dubreuil), ses neveux et nièces, autres parents et amis. Les funérailles ont été célébrées le samedi 21
juin, suivies de l’inhumation au cimetière paroissial.
FERNAND MESSIER, décédé au Pavillon Hôtel-Dieu de St-Hyacinthe, le 23 juin 2014, à l'âge de 89
ans, époux de feu Lucille Leduc, qui demeurait à Saint-Dominique. Il laisse dans le deuil ses enfants :
Pierre (Carmen Ducharme) de Lefebvre, Marie-Andrée (Yves Ducharme) de Saint-Dominique, Robert (Monique Leclerc) de
Saint-Pie, Laure (Richard Legros) de Chambly, Sylvie (Raymond Deacur) de Saint-Pie, François (Line Thériault) de SaintDominique, Luc (Margot Fréchette) de Saint-Liboire et Annie (Gaétan Ross) de Rimouski. Il laisse également ses 22 petitsenfants et 38 arrière-petits-enfants; ses frères et sœurs, autres parents et amis. Les funérailles ont été célébrées le 28 juin
en l'église de Saint-Pie suivies de l'inhumation au cimetière paroissial.
HERMINE VINCENT, épouse de feu Adrien Chagnon, décédée le 4 juillet 2013, a été inhumée dans le cimetière de SaintDominique le 13 juillet.
______________________________________________________________________________________________
Félicitations aux mariés :

RENÉ BARBEAU, de Saint-Dominique, fils de Michelin Barbeau et de Louise Gaucher d’une part et JOSÉE
CHICOINE, de Saint-Dominique, fille de Yvan Chicoine et de Noëlla Larivière d’autre part. Leur mariage a été
célébré dans notre paroisse le 5 juillet 2014.
 ÉRIC VALCOURT, de Saint-Germain-de-Grantham, fils de Marcel Valcourt et de Jocelyne Latulippe d’une part et
LOUISE LAPLANTE, de Saint-Germain-de-Grantham, fille de Léonard Laplante et de Jacqueline Bédard d’autre
part. Le mariage a été célébré dans notre paroisse, le 12 juillet.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------RECHERCHE DE BÉNÉVOLES POUR PEINTURE
Les rampes du perron de l’église auraient besoin d’un coup de pinceau. Il faudrait les sabler et les peinturer. Si un ou plusieurs
paroissiens sont intéressés à réaliser cet entretien bénévolement, s.v.p. téléphoner au presbytère au 450-773-0233 ou chez Claudette
Lavallée, au 450-774-1906. Merci pour votre générosité!
En vacances
Plusieurs prendront un temps de repos cet été; nous vous souhaitons de bonnes vacances. D’autres
resteront chez eux; nous vous souhaitons de profiter de votre été.
Notre chorale et nos animatrices de chants à nos célébrations se reposeront durant l’été, elles qui sont
fidèles à tous les dimanches au service de la communauté. Durant l’été, nos célébrations seront
agrémentées, tantôt avec de l’orgue mêlé au talent de saxophoniste de René Gélinas de SaintDamase, tantôt avec des CD.
Notre curé Daniel est en vacances du lundi 7 juillet au vendredi 25 juillet; il sera de retour le samedi
26 juillet.
Le bureau du presbytère est fermé du 14 juillet au 8 août pour permettre aux bénévoles qui vous
accueillent tout au long de l'année de prendre un répit.
Pour une information ou une urgence : Claudette Lavallée au 450-774-1906 ou au presbytère
de St-Pie au 450-772-2440.
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 28
La
, à Saint-Dominique est
heureuse de vous accueillir.
Ouverture dès 9h00 le matin.
Qu’est-ce qu’il y a de nouveau?
Du maïs sucré eh! oui du bon blé d’inde, des fèves, des
betteraves, des carottes, des courgettes, des
framboises, des bleuets, des fraises d’automne.
On y trouve également de délicieuses tomates, des concombres, et
plein d’autres légumes frais!
Merci à vous tous de nous visiter et au PLAISIR DE VOUS SERVIR
Lucie Bachand, au 450 774-1266
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 29
Quelques concours présentement disponibles sur le site de
desjardins.com
Concours « Ça roule pour toi »
Nouveau vélo, nouvelle planche ou nouveaux patins en vue?
Donne de l'élan à ton projet en t'inscrivant au concours avant le 27
août 2014 et cours la chance de gagner.
À gagner

4 prix de 500 $ en argent.
Concours « Hop-Épargne »
Vous êtes amateur de vélo? Ce concours
est pour vous!
À gagner
Informez-vous auprès de
votre caisse pour
connaître les modalités
de ces concours.
3 000 $ en crédit-voyage échangeable
chez Vélo Québec Voyages
.
Siège social :
151, rue Gabriel
Saint-Liboire QC J0H 1R0
: 450-793-4491
 : 450-793-4905
Le Dominiquois – Juillet 2014
Centre de services :
1199, rue Principale
Saint-Dominique QC J0H 1L0
 : 450-773-1359
 : 450-773-5489
Page 30
Espace disponible pour publicité
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 31
F ête Nationale - 21 JUIN 2014
NOS PLUS SINCÈRES REMERCIEMENTS…
AUX BÉNÉVOLES ET AU
COMITÉ CONSULTATIF DES
LOISIRS (CCL)
Christian Fillion
Danaé Bachand
Florent Chagnon
Hugo McDermott
Isabelle Chicoine
AUX PARTICIPANTS DANS LE
DÉFILÉ
Sans vous, pas de défilé! Merci d’avoir travaillé aussi fort pour faire de notre
défilé un si bel événement!
À L’ÉQUIPE DE LA
CAFÉTÉRIA COOPÉRATIVE
DE L’ÉCOLE
Jean-François Morin
Jocelyn Dubreuil
Marie-Josée Beauregard
Nancy Chagnon
Patrick Séguin
Robert Ledoux
Rollande Chagnon
Vanessa Beauregard
Merci aux commanditaires
Boucherie F. Ménard
Boulangerie Ménard
Caisse Populaire
Marché Extra St-Dominique
Location St-Dominique
Carrières St-Dominique
GROS merci
Micheline Bousquet
"cuisinière" qui a
orchestré cette
journée avec brio !
Pour avoir assuré la sécurité, pour leur présence et leur aide durant le défilé. Ce
fut très, très apprécié, merci énormément ! Merci aussi pour l’activité organisée.
À MARTIN LEMIEUX
Pour l’entretien du terrain, le ménage et pour avoir répondu à tous nos caprices
et besoins !
À L’ÉQUIPE D’ANIMATION
DU CAMP DE JOUR
Pour avoir surveillé les enfants et animé les jeux.
À SMJ PRODUCTIONS
Professionnels et aimables! Merci de votre excellent
service!
À SERGE LUSSIER
Qui a filmé la parade que vous pouvez voir sur
http://youtu.be/OHvKAYarMgI
http://bit.ly/1vRHqag (site web de M. Lussier)
À ANDRÉ DUBREUIL ET MANON DENAULT
AUX CARRIÈRES SAINT-DOMINIQUE
Merci pour le panneau géant!! Cela a fait un bel effet!
Merci d’avoir passé le balai mécanique dans nos rues
pour nettoyer après la parade.
À TOUTES LES PERSONNES QUI ONT PARTICIPÉ À LA FÊTE !
Le Dominiquois – Juillet 2014
Page 32

Similar documents