RA 2009 - Direction Interdépartementale des Routes du Sud

Comments

Transcription

RA 2009 - Direction Interdépartementale des Routes du Sud
La DIR
direction
interdépartementale
des routes
Sud-Ouest
Rapport d'activités
DIR
Direction
interdépartementale
des Routes
SUD-OUEST
Sud-Ouest
e
n i e r i
i n g é
2009
Sommaire
Éditorial............................................................................. p. 3
Le réseau routier de l’État................................................ p. 4
L’organisation de la DIR Sud-Ouest................................. p. 5
Son organigramme........................................................... p. 6
Les implantations............................................................. p. 8
Les districts....................................................................... p. 9
Les personnels . ............................................................... p. 10
Les budgets ..................................................................... p. 11
Sécurité routière............................................................... p. 12
Gestion de crise et tempête............................................ p. 14
Sécurité des agents.......................................................... p. 16
Viabilité hivernale............................................................ p. 18
Plan de relance................................................................. p. 20
Ingénierie : Les mises en service de l’année.................. p. 21
Qualité Développement durable..................................... p. 22
Vos contacts...................................................................... p. 23
2
Éditorial
Trois ans après leur création, le recul est suffisant pour
confirmer la pertinence de la création des DIR, services
dédiés à l'entretien, l'exploitation et l'ingénierie des
itinéraires du réseau routier national.
En ce qui concerne la DIR Sud-Ouest, plusieurs tronçons neufs sont venus, en
2009, enrichir son réseau : déviation de Léguevin sur la RN124, déviation de
Fos sur la RN125, auxquels se sont ajoutés les 14 kilomètres de la RD33 en
Haute‑Garonne désormais intégrés au réseau national entre Seilhan et Chaum.
L'année 2009 a également été marquée par un niveau d'activité très élevé en
raison d'événements climatiques tels que la tempête de janvier ou d'une saison
hivernale beaucoup plus intense que la précédente, ainsi que par un fort niveau
d'investissement encore renforcé sous l'effet du plan de relance de l'économie.
Dans la continuité des rapports des années précédentes, ce document vous
présente l'organisation générale de la DIR au sein de laquelle œuvrent, souvent
dans des conditions de travail difficiles au contact de la circulation, 523 personnes
au service des usagers de la route.
Il met également l'accent sur les événements marquants de l'année et sur
les initiatives prises pour mettre en œuvre les orientations du Grenelle de
l'environnement au service d'une route plus durable, ainsi que pour améliorer
la qualité du service rendu quotidiennement aux usagers de la route.
Daniel Chemin
La loi de décentralisation du 13 août 2004 a confié
aux départements la pleine responsabilité des routes
départementales en transférant, des Directions
départementales de l’Équipement (DDE) vers les
départements, les agents qui géraient ces routes.
Service déconcentré du Ministère
de l’Écologie, de l’Énergie, du
Développement Durable et de la
Mer, la DIR Sud-Ouest est placée
sous l’autorité du préfet de la région
Midi-Pyrénées, préfet de la HauteGaronne, préfet coordonnateur des
itinéraires routiers.
Par ailleurs, les routes nationales qui n’assuraient
qu’une fonction locale ont été classées dans le domaine
départemental.
L’État conserve sous sa responsabilité 8000 km d’autoroutes
à péage et 11800 km d’autoroutes et de routes nationales
non concédées. Pour gagner en efficacité, cette phase de
décentralisation a été accompagnée par une réorganisation
des services routiers de l’État.
3
Le réseau routier de l’État
la DIR Sud-Ouest
Les chiffres clés de la DIR Sud-Ouest
–– 950 kilomètres de routes dont 278 kilomètres de 2x2 ou 2x3 voies,
–– 523 agents,
–– le siège à Toulouse et 21 implantations réparties sur l’itinéraire s’étendant
sur 9 départements : Ariège, Aveyron, Haute-Garonne, Gers, Gironde, Landes,
Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales et Tarn.
4
L’organisation
Pour assurer ses missions, la DIR Sud-Ouest s’appuie sur une structure composée
de la direction, d’une mission qualité, d’un secrétariat général et de services
d’entretien, d’exploitation et d’ingénierie, au total 523 agents.
La mission qualité
Le service mission qualité a trois missions principales organisées en pôles :
–– le pôle communication,
–– le pôle qualité et développement durable,
–– le pôle contrôle de gestion.
Le secrétariat général
Le secrétariat général assure le pilotage et l’organisation des tâches «support»
qui sont mises en œuvre par un Centre Support Mutualisé entre la DREAL
Midi‑Pyrénées (Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et
du Logement), la DDT Haute‑Garonne (Direction départementale des Territoires
- ex. DDEA) et la DIR Sud‑Ouest.
Les activités du secrétariat général concernent :
––
––
––
––
la gestion des ressources humaines,
l’hygiène, la sécurité et la fonction médico-sociale,
la comptabilité, la gestion financière et la commande publique,
les moyens généraux.
Le service des politiques et des techniques
Le service des politiques et des techniques (SPT) est chargé de définir la politique
d'entretien, d'exploitation et de sécurité routière. Il comprend une cellule
«patrimoine routier», une cellule «maîtrise d'ouvrage», une cellule «ingénierie
de l'entretien et sécurité routière», une cellule «gestion des ouvrages d'art».
Le service territorial et des relations avec les usagers
Le service territorial et des relations avec les usagers (STRU), est chargé de
l'élaboration des politiques d'exploitation, de la gestion du trafic et de
l'information à l'usager, des équipements et des systèmes d'exploitation. Il
intervient aussi dans le domaine de la gestion de crise (établissement des
procédures et préparation des personnels). Il comprend deux centres d'ingénierie
et de gestion de trafic à Toulouse et Saint-Paul-de-Jarrat, une cellule «exploitation
et matériels», une cellule «équipements et systèmes d'exploitation». Quatre
districts (Centre à Toulouse, Est à Carmaux, Ouest à Auch et Sud à Foix) et 19
centres d'exploitation et d'intervention et points d'appui répartis sur l'itinéraire
viennent compléter l'organisation sur le terrain.
Les services d’ingénierie routière
Il existe deux services d’ingénierie routière, un à Albi et l’autre au siège à Toulouse.
Leurs tâches principales sont l’étude et la conception des investissements routiers
et la direction des travaux. Ils assurent ces missions de maîtrise d’œuvre pour le
compte des DREAL Midi-Pyrénées et Languedoc‑Roussillon, maîtres d’ouvrage.
Les services «ingénierie» disposent de centres de travaux au plus près des
chantiers.
5
Organigramme
Directeur
Daniel CHEMIN
Siège
Directeur Adjoint
Jacques LE MESTRE
Service Territorial
et Relations avec les Usagers
François DUFOND
Service Politiques et Techniques
Bernard DURAND
Adjoint
Xavier CORRIHONS
Exploitation et Matériels
Thierry CAUDAL
Maîtrise d’Ouvrage
Holy RASANDY
Centre d’Ingénierie et de Gestion
du Trafic de Toulouse
Nicolas MERY
Adjoint
Jacky MENEAU
Patrimoine Routier
X...
Districts
Équipements
et Systèmes d’Exploitation
Stéphanie SAUVAGET
Ingénierie de l’Entretien
et de la Sécurité Routière
Olivier TIGNOL
Gestion des Ouvrages d’Art
Julien LAFFARGUE
Secrétariat Général
Ludovic ALIBERT
Ressources Humaines
et Gestion du Personnel
Florence BONNAFOUS
Animation Sécurité Prévention
Philippe LEGRAS.
Commande Publique
et Comptabilité
Marthe MIQUEL
Gestion des Moyens,
de l’Immobilier et de l’Informatique
Stéphane CUPILLARD
District Centre
Alexandre CUER
Adjoint
X..
District Est
Jean-Clair YECHE
Adjoint
Michel DELMAS
District Ouest
Florence TIBI
Adjoint
Alain GAUTHIER
CEI de Carbonne - St Béat
Pierre GARCIA
CEI de Carmaux
Jean-François ALEGRE-BORDIER
CEI d'Auch
Michel CAILLAU
CEI de Toulouse
Eric LERO
CEI de Castres
Pierre VIGUIER
CEI de Captieux – Cazaubon
Nicolas BLANCHET
CEI de Laissac - Baraqueville
Yvon ALDEBERT
CEI d'Isle-Jourdain
Joël TIAR
CEI de Montans
Lilian GNECH
CEI de Séméac
Francis BOILEDIEU
édition janvier 2010
6
on
Mission Qualité
Christel ANNE
Service Ingénierie Routière
d’Albi
Alain GIODA
Communication
Danièle DIU
Pôle Administratif et Gestion
Aline MANAVIT
Pôle Qualité,
Développement Durable
Eric CHAMARD
Équipe Projets RN 88 Sud
Serge JURADO
Contrôle Gestion
Yann SAUVESTRE
ique
n
Service Ingénierie Routière
de Toulouse
Christian GODILLON
Adjoint
Rolland PIOVAN
Pôle Administratif et Gestion
Marie-Claude DEDIEU
Pôle Études Amont
Eric CHAMARD (p.i.)
Équipe Projets RN 88 Centre
Joël MARVEZY
Pôle Ouvrages d’Art
Pierre VIOLA
Équipe Projets RN 88 Est
X..
X..
Équipe Projets Périphérique
Jean-François MESSAGER
Équipe Projets RN 112 & 126
Jean-Louis CLAUSTRE
Équipe Projets RN 20
Anthony LLEWELLYN
Équipe Projets RN 21
Gilles MARREQUESTE
District Sud
Didier MICHAU
Adjoint
Gérard EYCHENNE
Coordonnateur Territorial
Pyrénées-Orientales
Jean-Luc POUZIN
Équipe Projets RN 116
Jonathan MONINO
Équipe Projets RN 124
Patrick MERCIER
Équipe Projets RN 125
Anthony LLEWELLYN (p.i.)
CIGT de St-Paul-de-Jarrat
Daniel DIGREGORIO
CEI Montagne
coordonnateur
Claude PESQUE
PA L'Hospitalet- Garanou
Max JOULE
PA Latour-de-Carol
Jean-Yves GAUTREAU
PA Mont-Louis
Vincent HOURRIEZ
Direction
interdépartementale
des routes Sud-Ouest
Adresse administrative :
155 avenue des Arènes Romaines
31300 TOULOUSE
Tél : 05 61 58 59 70
Fax : 05 61 58 62 01
CEI d'Ille-sur-Têt
Stéphane RAYNAL
CEI de Saint-Paul-de-Jarrat
Bernard PAUL
[email protected]
www.dirso.fr
7
Les implantations
8
Les districts
Le réseau routier national géré par la DIR Sud-Ouest s’étend sur 9 départements :
Ariège, Aveyron, Gers, Gironde, Landes, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées,
Pyrénées-Orientales et Tarn.
L’entretien et l’exploitation de ce réseau est organisé à partir de 4 districts,
eux‑mêmes constitués de 13 centres d’entretien et d’intervention (CEI).
Répartition du linéaire de route par district : décembre 2009
réseau hors
bretelles
échangeurs
dont 2x2 voies
ou 2x3 voies
bretelles
échangeurs
Toulouse
34,7
35,4
34,47
Carbonne et Saint-Béat
70,6
39,87
13,41
Carmaux
54,8
27,22
11,72
Montans
47,8
48,89
4,49
Laissac et Baraqueville
70,4
13,92
3,46
Castres
65,6
12,5
4,57
Auch
138,8
7,86
4,8
75
18,91
4,46
Séméac
60,1
7,56
3,19
Captieux et Cazaubon
108
1,42
0,44
Saint-Paul‑de‑Jarrat
51,3
34,73
10,9
Montagne (l'Hospitalet, Garanou,
La-Tour-de-Carol, Mont-Louis)
124,7
3,45
0
Ille-sur-Têt
48,9
26,66
7,47
950,7
278,39
103,38
centre d’entretien et
d’intervention et points d’appui
district
Centre
district
Est
district
Ouest
district
Sud
Isle Jourdain
total
Permanence et astreinte pour interventions en cas d’incidents et accidents
sur le réseau
— Un opérateur est présent 24h/24 au CIGT de Toulouse pour les routes
des districts Centre, Est et Ouest et un autre également 24h/24 au CIGT de
Saint‑Paul‑de‑Jarrat en Ariège, pour les routes du district Sud. Ils répondent aux
sollicitations des autorités, des forces de l’ordre et de premiers secours.
— En dehors des heures normales d’activité, trois niveaux d’astreinte
hebdomadaire sont mis en place :
1.au niveau direction, un cadre de permanence en astreinte de décision :
directeur, directeur adjoint ou chef de service,
2.au niveau district, un responsable de district : chef de district, adjoint ou
contrôleur,
3.au niveau du centre d’entretien et d’exploitation (CEI),
d’intervention de 2 ou 3 agents.
une équipe
9
Les personnels
Les personnels en poste fin décembre 2009
catégories
services
Forum des cadres
A
Direction
2
Mission qualité
3
B
C
C expl.
OPA
total
1
3
2
1
6
22
Secrétariat général
3
8
11
Service des politiques et des techniques
6
17
1
Service territorial et des relations avec les usagers
1
1
- Pôle exploitation matériels (31)
1
1
- CIGT de Toulouse
1
3
- Équipements et systèmes d'exploitation (31)
1
3
- District Centre
1
5
4
65
75
- District Est
1
8
3
70
82
- District Ouest
1
7
3
64
75
District Sud (y compris CIGT de Saint-Paul‑de‑Jarrat)
2
11
3
96
Service d’ingénierie routière de Toulouse
8
40
16
2
66
Service d’ingénierie routière d’Albi
2
14
7
3
26
Total
33
120
51
311
Les budgets
A
6,31%
Journée des nouveaux arrivants
B
22,94%
C
9,75%
24
1
3
2
1
10
1
15
3
4
8
8
116
523
OPA
1,53%
C expl.
59,46%
Remise de la certification ISO 9001 ingénierie
Vœux à Colomiers
Remise de médaille des travaux publics de l'État
10
Vœux à Albi
Les budgets
entretien exploitation
réalisé en 2009
Entretien courant
8 929 000
Entretien préventif des chaussées
7 321 000
Grosses réparations des chaussées
1 021 000
Entretien spécialisé des ouvrages d’art
1 087 000
Sécurité
1 222 000
Exploitation
956 000
Sécurisation et régénération de la RN116
6 496 000
Ressource en eau, biodiversité
104 000
Immobilier des centres d’entretien, radio
722 000
Achat des matériels et engins
Pose de glissières de sécurité
4 471 000
Total
32 330 000
chiffres exprimés en €
ingénierie
réalisé en 2009
Montant des travaux surveillés pour la DREAL Midi-Pyrénées
46 300 000
Montant des travaux surveillés pour la DREAL Languedoc-Roussillon
5 400 000
Montant des travaux réalisés pour la DIR Sud-Ouest
1 500 000
Total des travaux surveillés
53 200 000
Études réalisées pour la DREAL Midi-Pyrénées
4 800 000
Études réalisées pour la DREAL Langudoc-Roussillon
800 000
Études réalisées pour la DIR Sud-Ouest
200 000
Total des études réalisées
Protection contre les chutes de pierres
5 800 000
chiffres exprimés en €
fonctionnement
Fonctionnement courant
réalisé en 2009
2 216 000
Renouvellement des véhicules de liaison
200 000
Immobilier du siège
65 000
Total
Nouveau matériel de déneigement
2 481 000
chiffres exprimés en €
Travaux d'enrobés
Élagage
Fauchage
11
Sécurité routière
Les accidents sur le réseau DIR Sud-Ouest
600
600
550
550
500
500
450
450
400
400
350
350
300
300
250
250
200
200
150
150
100
100
50
50
La démarche SURE (Sécurité des Usagers sur les Routes Existantes ) constitue
une démarche globale, par itinéraire, fondée sur une analyse fine des accidents.
Elle permet d’identifier les enjeux, de comprendre les dysfonctionnements et
de proposer des réponses adaptées au contexte.
L’étude d’enjeux validée par la Direction des Infrastructures de Transport (DIT) a
mis en évidence trois sections :
–– la RN21 entre Auch et Tarbes,
–– la RN21 entre Auch et Lectoure (limite du réseau de la DIR Sud-Ouest avec
la DIR Centre-Ouest),
–– les voies rapides urbaines de l’agglomération toulousaine.
En 2009, il a été décidé d'étendre la démarche SURE à la RN112.
Sur la RN21, les plans d'actions ont été élaborés sur la base des diagnostics
de 2008 et après concertation avec les collectivités locales concernées. Une
fois validés par la centrale, ces plans d'action permettent d'investir à partir de
2010 près de 6 M€ dans diverses opérations d'aménagements de carrefours, de
rectifications de virages et de signalisation.
0
2002
2004
2006
2008
2001
2003
2005
2007
0
accidents
blessés
La démarche SURE
Le diagnostic est en cours sur le périphérique, étude complexe pour identifier les
améliorations utiles à la prévention des accidents ou en diminuer la gravité.
tués
Le diagnostic sur la RN112 réalisé en 2009 est en cours de validation.
Le programme
Bourg‑Madame
de
sécurisation
de
la
RN116
entre
Prades
et
Un programme de sécurisation de la RN116 de 20 millions d’euros sur quatre
ans a été arrêté fin 2007 afin d’améliorer les conditions de sécurité des usagers
empruntant cet itinéraire.
Nouvelle aire de chaînage
Il s'agit de prévenir les aléas de chutes de pierres, de réparer les murs et les
ouvrages d’art, d'améliorer les conditions de viabilité hivernale, et de mettre
en place des mesures d’information des usagers et de gestion du trafic en cas
de circulation perturbée.
6,1 millions d'euros ont été engagés en 2009, principalement sur la réparation
des murs de soutènement et sur les protections contre les chutes de pierres. Une
première phase d'aménagements de 12 aires de chaînage a aussi été menée
pour la saison hivernale 2009–2010.
Compte tenu de ce qui avait déjà été engagé en 2008, la RN116 a bénéficié de
17 millions d'euros d'investissement sur la période 2008 – 2009, indépendamment
des travaux d'amélioration menés par la DREAL Languedoc‑Roussillon et auxquels
la DIR participe en tant que maître d'œuvre.
un investissement total pour la sécurité routière de 7,7 millions d'euros.
Réparation de mur sur la RN116
12
L'aménagement de sécurité de la RN88 à Lescure
La RN88 à Lescure, bien que située hors agglomération, traverse des quartiers
d'habitation, d'activité et de commerce, dont elle assure la desserte. Cette
situation est à l'origine d'accidents qui ont conduit à mettre en place une limitation
de vitesse à 70 km/h renforcée par des radars automatiques. Pour compléter
ce dispositif, un projet a été élaboré en concertation avec les collectivités pour
maintenir la 2x2 voies, en aménageant les carrefours. Le trafic local sera protégé
sur des voies parallèles partagées avec les piétons et les cycles. Une première
tranche de travaux est en cours de finition dans le sens Albi‑Carmaux, pour un
montant d'un million d'euros. L'enquête publique pour le nouvel aménagement
de l'accès à l'Hermet va être lancée. Les études sur les aménagements des
giratoires «Julien» sont en cours pour des travaux prévus en 2010.
RN88 - reprise de la couche de roulement
Les autres actions de sécurité réalisées en 2009
Les passages à niveau
Dans le cadre de la campagne nationale sur la sécurité des passages à niveau,
les dix-huit passages à niveau de la DIR ont fait l'objet d'un diagnostic et d'un
programme d'amélioration de la sécurité qui sera mis en œuvre en 2010. La DIR
a aussi été associée aux études menées par Réseau ferré de France (RFF) sur
la dénivellation des deux passages à niveau préoccupants de Lapanouse et de
Montrozier, sur la RN88 dans l'Aveyron.
Les risques de contre-sens
La DIR compte une centaine d'échangeur d'accès aux routes et autoroutes à
chaussées séparées. Les deux tiers de ces échangeurs ont été étudiés pour
supprimer le risque de contre-sens. Un renforcement de signalisation est
actuellement en cours.
Les inspections de sécurité de route par itinéraire (ISRI)
Elles consistent à faire parcourir le réseau par deux auditeurs externes (œil neuf),
afin de relever les anomalies comme le ferait un usager courant. Les conclusions
de leur travail servent ensuite à définir les mesures correctrices. Ainsi en 2009,
l'A68, la RN88 et la RN112 ont été analysées par des inspecteurs de la DIR
Méditerranée et deux agents de la DIR Sud‑Ouest ont été mis à disposition de
la DIR Méditerranée.
Passage à niveau
Mise en conformité des dispositifs de retenue et traitement des obstacles
latéraux
Dans la continuité des années antérieures, la mise aux normes de l'A68, RN88,
RN126 et RN112 s'est achevée et le traitement des obstacles s'est poursuivi sur
la RN21.
Enfin, la DIR a mené diverses opérations ponctuelles d'amélioration de la
sécurité
–– création d'une voie d'évitement sur la RN126 à Cambounet et sur la RN124
à Ordan-Larroque,
–– amélioration du niveau d'adhérence sur la RN88 à Quins,
–– étude de mise en sécurité coordonnée avec la réfection de chaussée sur la
RN224 entre Montaigu-sur-Save et Mondonville.
Amélioration du niveau d'adhérence sur la RN88
13
Gestion de crise
Les épisodes significatifs de l'année 2009
7 janvier 2009 : neige sur l’agglomération toulousaine
Neige sur l’agglomération toulousaine vers 19h00 : 2 à 3 h de neige collante.
24 janvier 2009 : tempête sur le Sud-Ouest
La tempête Klaus est arrivée sur la côte atlantique vers 3h du matin et s’est
lentement déplacée vers l’Est, jusqu’à la côte méditerranéenne touchée dans
l’après‑midi.
Intervention sur la RN524
22 Avril 2009 : exercice Séisme dans les Hautes-Pyrénées
Un exercice simulant un séisme près de Lourdes a été organisé à la demande
de la ministre de l’Intérieur, l’épicentre situé sur la commune de Juncalas, avec
une force évaluée à 6,2 sur l’échelle de Richter.
16 octobre 2009 : les agriculteurs à Toulouse
Une manifestation d’agriculteurs tôt le matin à Toulouse.
18 décembre 2009 : neige sur une grande partie de la France
Neige sur la totalité de notre réseau en plaine à l'Ouest dès 1h00 et à Toulouse
vers 7h00 du matin en pleine heure de pointe.
RN88 - Viabilité hivernale dans le district Est
L'organisation mise en place s'est révélée pertinente et efficace :
–– la DIR Sud-Ouest a fait face, les agents ont été très réactifs, toute la chaîne
s'est fortement mobilisée,
–– aucune route n'a été fermée, les restrictions de circulation ont été
minimales,
–– le système de remontée de l'information s'est révélé très professionnel, très
efficace, notamment par l'alimentation régulière des conditions de conduite
hivernale sur la carte en ligne sur le site internet www.dirso.fr.
La carte viabilité hivernale active sur le site www.dirso.fr
14
24 janvier 2009 : tempête du Sud-Ouest.
Les agents du ministère ont répondu présents !
Le ministère mobilisé face aux conséquences de la tempête
Tous les services ou établissements du ministère concernés se sont mobilisés :
la DIR Sud-Ouest, la DRIRE Aquitaine, l’agence de l’eau Adour-Garonne,
Météo‑France.
Dégât sur un panneau à messages variables
DIR Sud-Ouest
Comme annoncée par la météo, une
tempête exceptionnelle est arrivée
samedi 24 sur la côte atlantique vers 3h
du matin pour ensuite se déplacer vers
l’Est, jusqu’à la côte méditerranéenne.
Son intensité était équivalente voire
supérieure à celle de 1999 avec
des rafales de vent à 193 km/h à
Formiguères (Pyrénées-Orientales), 172
km/h (record) à Biscarosse (Landes),
161 km/h (record) à Bordeaux (Gironde).
Elle s’est accompagnée de précipitations
neigeuses sur l’Aveyron et une partie du
Tarn dans l’après-midi.
Le bilan reste lourd : des pertes
humaines et d’importants dégâts chez
les habitants, des lignes électriques
et téléphoniques coupées, les routes
impraticables, la forêt des Landes encore
une fois lourdement frappée (déjà en
1999).
Mercredi 28 janvier 2009, le Premier
Ministre a présenté un premier bilan de
la tempête et des premières mesures
prises par l’État. Tous les grands axes
routiers sont désormais dégagés. La
circulation ferroviaire est rétablie sur les
grands axes ou va l’être avant la fin de la
semaine. EDF prévoit un rétablissement
quasi‑total pour la fin de la semaine.
Les services de l’État se sont donc tout
de suite mobilisés. Les agents de la
direction interdépartementale des routes
Sud-Ouest également mis en pré‑alerte
ont pu montrer leur efficacité.
la plus boisée, avec de nombreux arbres
et branches sur la chaussée des RN21
( Limoges -Tarbes), RN124 (entre Montde-Marsan et Toulouse), ainsi que sur la
RN524 (itinéraire grand gabarit pour le
transport des éléments de l’A380 entre
Bordeaux et Toulouse).
Le travail des agents a permis de rétablir
au plus vite la circulation dans la matinée
du 27 janvier. Le travail se poursuit toute
cette semaine pour dégager tous les
chemins forestiers.
Les agents du district Centre (HauteGaronne) ont du faire face à de
nombreux désordres survenus sur la
signalisation notamment temporaire
ainsi qu’à des arbres et branches tombés
sur les voies.
La tempête, accompagnée de neige,
s’est déclarée en milieu de matinée sur
le district Est (Tarn et Aveyron) avec son
lot de branches et arbres à enlever et
d’accidents à signaler.
Le district Sud (Ariège et PyrénéesOrientales) ne fut pas en reste,
puisque, outre quelques désordres
liés à la tempête, il fut affecté par des
intempéries hivernales sur le secteur
du CEI montagne, conduisant à la
fermeture de l’accès à l’Andorre par
le Pas‑de‑la‑Case pendant la nuit du
samedi au dimanche.
Extrait du fil info n°40 du 2 février 2009 : la lettre
des agents du Ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer.
Le premier district touché fut le
district Ouest (Gers, Hautes-Pyrénées,
Haute‑Garonne – Nord‑Ouest, Gironde –
Sud‑Est, Landes – Nord‑Est) dans sa zone
Tronçonnage d'arbres en bordure de la RN524
15
Sécurité des agents
Sécurité des agents aux abords des chantiers
Sécurité des agents aux abords des chantiers
À Montans
Dans le cadre d'une action nationale déployée dans toutes les DIR, une
sensibilisation des usagers de la route sur le thème de la sécurité aux abords
de chantiers s'est tenue à la DIR Sud-Ouest sur quatre sites :
–– Montans dans le Tarn, le 16 juin,
–– Azéreix dans les Hautes Pyrénées, le 17 juin,
–– Tarascon en Ariège, le 19 juin,
–– Ille‑sur‑Têt dans les Pyrénées‑Orientales, le 18 septembre, en association
avec la Direction départementale de l'Équipement et de l'Agriculture des
Pyrénées‑Orientales.
Ces actions sont organisées selon le même scénario : contrôle de vitesse
au droit d'un chantier et échanges entre les contrevenants et les agents
de la DIR Sud-Ouest sur les dangers qu'ils encourent au quotidien.
Ces actions sont le fruit d'une coopération entre les services de la Préfecture,
de la gendarmerie, de la DIR Sud-Ouest et des DDEA (service sécurité routière).
À chaque fois, nous avons déploré un nombre important de contrevenants, ce
qui démontre la nécessité de poursuivre le travail de prévention et de formation
des agents travaillant sur les routes, tout en progressant sur les moyens et
l'équipement des personnels. Ces actions seront renouvelées en 2010.
À Azéreix
Prévention des risques professionnels
Le Plan de Prévention Hygiène et Sécurité (PPHS) est un des documents cadres
réglementaires de la prévention des risques professionnels de la DIR.
Il est structuré en cinq grands domaines :
–– la sécurité des agents dans les missions d'entretien, d'exploitation, et de
surveillance et contrôle des travaux,
–– les produits et déchets dangereux,
–– la sécurité dans les bâtiments et l'aménagement des postes de travail,
–– la prise en compte des risques psychosociaux,
–– les risques routiers.
À Tarascon
Chacune des actions qui le composent fait l'objet d'une fiche de pilotage
précisant ses modalités.
Un comité de suivi animé par le secrétaire général et la cellule sécurité prévention
a été mis en place pour veiller à leur mise en œuvre.
Il est constitué de représentants du personnel, des chefs de service pilotes
d'actions du PPHS, du médecin de prévention coordonnateur de la DIR, et de la
conseillère sociale territoriale.
En décembre 2009, la moitié des 46 actions inscrites au PPHS est déjà
engagée.
À Ille–sur–Têt
16
Interventions sur incidents et accidents
Les agents de la DIR Sud-Ouest sont appelés régulièrement de jour comme de
nuit, d'une part pour protéger les forces de l'ordre et les services de premiers
secours en cas d'accident et d'autre part pour enlever des obstacles de la
chaussée (pneus, chargements tombés...).
Nos agents sont intervenus plus de 5600 fois dans l'année.
La Direction, sensible aux dangers encourus, a engagé une démarche particulière
pour cette activité. Le comité hygiène et sécurité y est associé.
Cette démarche portant sur la sécurité des agents d'exploitation s'est poursuivie
activement.
Flèche lumineuse
–– Il a été mis en évidence la nécessité de bien connaître les zones où
la distance de visibilité des fourgons équipés de flèches lumineuses
est réduite. Ces zones dites «zones d'ombres», ont été relevées par le
laboratoire régional des Ponts et Chaussées de Saint-Brieuc qui a mis
au point un procédé spécifique à grand rendement intitulé «VISULINE».
La campagne a concerné toutes les routes à 2x2 voies de la DIR Sud-Ouest.
Ce procédé a également été expérimenté pour la première fois sur des
routes bidirectionnelles du district Ouest. Les relevés fournis sont en cours
d'exploitation par les districts et les CEI. L'exploitation des relevés «VISULINE»
sur l'A68 s'est concrétisée par des travaux importants de suppression des
«masques»,
–– la main-courante informatisée a été déployée dans tous les CEI,
–– une base de données photographiques a été mise à disposition des CEI,
–– les conventions avec les autres intervenants sur les accidents sont en
cours d'établissement et de signature avec les préfets des départements
(Haute‑Garonne signée, Tarn en cours),
–– une équipe projet, associant encadrement et agents, a travaillé sur
l'amélioration des matériels et l'établissement de procédures précisant
le déroulement des actions aboutissant aux schémas définis dans les
documents de référence nationaux. Un prototype de chariot de transports
de cônes a été mis au point à Castres,
Accident sur l'A64
–– des compléments de signalisation et d'équipements des fourgons
d'intervention ont été définis et mis en place.
17
Viabilité hivernale
Le maintien de la viabilité des routes en période hivernale conditionne les
échanges économiques et les trajets des usagers. C'est donc une priorité pour
la DIR Sud-Ouest.
Cette activité est planifiée chaque année en amont de la période critique.
Dégagement par fraisage
La période de viabilité hivernale, pendant laquelle la DIR Sud‑Ouest renforce
son organisation, dure de l'ordre de trois mois en plaine, et jusqu'à plus de six
mois en montagne.
Le dossier d'organisation de la viabilité hivernale, document général, précise
les niveaux de services relatifs à chaque itinéraire, les modalités d'intervention
ainsi que les moyens humains et matériels qui y sont consacrés.
Après concertation avec les représentants du personnel, ce document est ensuite
décliné dans les centres d'interventions pour préciser les astreintes, les circuits
ainsi que les modalités d'information des usagers.
Le patrouillage
Tous les jours, en fonction des prévisions météorologiques, une stratégie
d'intervention est établie. Si l'apparition d'un phénomène hivernal semble
possible, une patrouille est organisée : le plus souvent dès 4h du matin, un
patrouilleur circule sur le secteur concerné avec une vigilance accrue sur les
points les plus sensibles. Sur la base de cette observation directe, et au vu des
prévisions météorologiques, le traitement de la chaussée est décidé en amont
de l'apparition de l'aléa hivernal.
Les interventions de salage et de raclage
Les camions d'un tonnage de 17 à 26 tonnes, équipés de saleuses de 5 à
7 m³ et de lames de raclage, sont répartis dans les 19 centres d'entretien et
d'intervention ou points d'appui qui disposent de stocks de sel et de saumure.
Chargement de sel
Des circuits prédéfinis de traitement permettent d'optimiser les rotations. La
DIR Sud-Ouest dispose, dans les Pyrénées, sur le réseau d'altitude supérieure à
1500 mètres, d'engins spéciaux de forte puissance allant jusqu'à 400CV pouvant
fraiser, charger et évacuer d'importantes quantités de neige.
Le déclenchement préventif des avalanches
Pour éviter les départs de neige spontanés de grande ampleur dans les secteurs à
risques, un déclenchement préventif des avalanches est réalisé par les agents de la
DIR sur trois secteurs dans les Pyrénées ( l'Hospitalet, Porta et Porté-Puymorens) en
liaison avec les services de protection civile et les maires sous l'autorité du préfet.
Cette opération délicate permet, en toute sécurité, de provoquer et de
maîtriser des coulées de faible importance en choisissant le moment opportun.
Différentes techniques existent pour effectuer le déclenchement : le Catex ou
cable transporteur d'explosifs, le Gazex, alliage de deux gaz détonants (oxygène
et propane) utilisé en dirigeant le mélange vers le manteau neigeux dans un
tube, l'héliportage notamment pour le minage de corniches.
Point d'appui de l'Hospitalet
18
L'interdiction de circulation des poids lourds
Dans des situations limites, non habituelles pour la zone, il arrive que le trafic de
poids lourds doive être stoppé de manière maîtrisée avant qu'une situation de
blocage accidentelle ne survienne. Les poids lourds sont alors dirigés vers des
endroits pré-identifiés, où les secours et le ravitaillement peuvent s'organiser
facilement.
Panneau à messages variables
L'information aux usagers
L'information aux usagers sur les conditions de conduite hivernale est relayée
par les médias ou encore par les moyens propres à la DIR :
–– les panneaux à messages variables (PMV),
–– le site internet (www.dirso.fr)
–– les répondeurs (en Ariège : 05 61 02 75 75 et dans les Pyrénées-Orientales :
04 68 38 12 05).
Sur le site internet de la DIR, la carte viabilité hivernale donne des informations
en temps réel sur les conditions de conduite hivernale du réseau de la DIR
Sud-Ouest, avec des vues prises par des caméras disposées sur des secteurs
sensibles, les messages PMV ainsi que les informations de circulation et des
conseils vocaux.
Quelques éléments de la saison hivernale 2008/2009
–– le plan intempéries Sud-Ouest (PISO) activé à 15 reprises dont 13 impactant
la DIR Sud-Ouest (51 jours au total),
–– le plan intempéries Arc Méditerrannéen (PIAM) activé à 7 reprises pour
stocker des poids lourds en Aveyron, le long de la RN88 en protection de
l'A75,
Chasse-neige en action
–– le plan hiver RN88 activé à 2 reprises,
–– l'accès direct Andorre par la RN22 perturbé lors d'événements neigeux très
importants (1 fois pendant 2 jours consécutifs pour tous les véhicules, 2 fois
pendant 1 jour pour les PL > 19t, 7 fois pour des durées inférieures à 6h pour
les PL > 19t et 7 fois pour les déclenchements préventifs d'avalanches),
–– deux restrictions de circulation significatives sur la RN116,
–– plus de 20 tirs préventifs d'avalanches réalisés, essentiellement sur
L'Hospitalet.
La totalité des moyens de la DIR Sud-Ouest a été mobilisé, soit plus de soixante
camions et engins spécifiques "hiver".
Carte viabilité hivernale
19
Plan de relance
Le plan de relance mis en place par l'État pour lutter contre le ralentissement de
l’économie comportait un volet consacré à l'amélioration et à la modernisation
des itinéraires routiers.
La DIR Sud-Ouest a contribué à ce plan de relance en réalisant 3 opérations
d'entretien des chaussées supplémentaires pour un montant global de
3 575 000 €.
Panneau «Plan de relance»
Dans le département de la Haute–Garonne : sur l'autoroute A64, la couche de
roulement a été renouvelée en avril 2009 sur 15km entre Noé et Muret, dans le
sens Bayonne-Toulouse et a nécessité 8 000 tonnes d'enrobés. D'un montant de
1,1 million d'euros, ces travaux ont été réalisés par le groupement d'entreprises
COLAS/SCREG/SACER.
Dans le département du Gers : sur la RN124, des mises en sécurité puis une
nouvelle couche de roulement ont été réalisées sur 6,5 km entre le carrefour
de la Jalousie et Dému, traversée d'agglomération comprise. Ces travaux ont
été effectués par l'entreprise APPIA en avril et mai 2009, pour un montant de
1,2 million d'euros.
Dans le département des Pyrénées‑Orientales, l'entreprise Colas
(agence de Thuir) a réalisé une nouvelle couche de roulement
et quelques travaux annexes, sur 6km entre Perpignan et Le
Soler pour un montant de 1,6 million d'euros (dont 1 320 000 €
au titre du plan de relance). D'autre part, 200 000 € ont été utilisés pour
rénover la peinture routière sur A64 et la RN116.
Un programme exceptionnel de 2,05 millions d'euros a permis à la DIR de
renouveler du matériel de viabilité hivernale et d'exploitation très vétuste.
Chantier à Dému
Fourgon plateau à double cabine
20
Ainsi, la DIR Sud-Ouest a contribué à la mise en œuvre du Plan de relance
de l'économie pour un montant de près de 6 millions d'euros.
Ingénierie
Mises en service 2009
RN88 Rocade d'Albi - Section Le Sequestre
échangeur RD612 (Route de Castres)
Le 28 mai 2009, la section de la RN88 dans le Tarn – entre Le Sequestre et
l'échangeur de la route de Castres de la rocade d'Albi – a été mise en service.
Cette opération de mise à 2x2 voies sur environ deux kilomètres a nécessité
l'aménagement de l'échangeur avec la route de Castres et le doublement
préalable de trois ponts existants.
Ces travaux seront prolongés en 2010 par la construction des murs de protection
antibruit, la création d'une piste cyclable et les aménagements paysagers.
La suite des doublements de voies portera sur le secteur de l'échangeur du
Lude dès le premier semestre 2010. L'opération, cofinancée par l'État, le Conseil
Régional, le Conseil Général du Tarn et la communauté d'agglomération de
l'Albigeois, s'élève à 13 millions d'euros.
Rocade d'Albi
Déviation de Leguevin
Le 7 Juillet 2009, les 13 kilomètres de la déviation de Leguevin sont ouverts à la
circulation. Après quatre ans et demi de travaux pour réaliser le contournement
de Léguevin en Haute-Garonne, les usagers ont pu emprunter pour la première
fois cette nouvelle portion de la RN124, aménagée à 2x2 voies.
Cette déviation va améliorer le cadre de vie des riverains, apporter de la fluidité
dans la circulation et réduire les pollutions atmosphériques et sonores dans les
communes concernées, tout en accentuant la sécurité des usagers.
Par ailleurs, de sa conception à la réalisation des travaux, les préoccupations
de respect de l'environnement et de développement durable ont accompagné
cette opération : modelés paysagers, prise en compte de la faune et des milieux
naturels, matériaux recyclés. La réalisation de cette déviation a nécessité la
construction de 11 ouvrages d'art, 7 carrefours giratoires et le déplacement de
2 800 000 m3 de terre réutilisée sur le tracé ou ses abords, limitant ainsi la noria
de camions à l'extérieur du chantier sur le réseau local. L'opération, cofinancée
par l'État, le Conseil Régional Midi-Pyrénées et le Conseil Général de HauteGaronne dans le cadre des contrats de plan État-Région, s'élève à 77,7 millions
d'euros.
Déviation de Léguevin
RN125 – déviation de FOS
Mise en service le 18 septembre 2009, cette section de 2300 mètres dévie
le village de Fos en longeant le canal d'amenée d'eau d'EDF puis franchit la
Garonne en direction de l'Espagne. La largeur de la chaussée de cette route
bidirectionnelle est de sept mètres.
Le chantier a commencé début 2007 par la construction d'un pont de 125 mètres
de long franchissant la Garonne et s'est poursuivi par la réalisation des déblais
dont une partie constituée de roches a nécessité l'usage d'explosifs. La desserte
de Fos en venant d'Espagne se fait par un carrefour organisé autour du rocher
du Serial. L'aménagement du carrefour sera finalisé courant 2010. Le montant
des travaux de cette opération, cofinancée par l'État, le Conseil Régional et le
Conseil Général de la Haute-Garonne, est de 14,4 millions d'euros.
Déviation de Fos
21
Qualité
Développement durable
La certification de l'ingénierie
2007 et 2008 furent les années du lancement de la démarche qualité pour
l'ensemble des services et de sa mise en œuvre au quotidien, avec l'amorce
de l'appropriation par les agents. 2009 a été l'année de la reconnaissance du
système mis en place, grâce à la certification ISO 9001 pour les prestations
d'ingénierie routière des SIR obtenue en septembre.
Le système de management de la qualité
Le système de management de la qualité ne se résume cependant pas à la
certification. Il permet surtout à tous les services de la DIR d'organiser et de
réaliser au mieux leurs missions, de capitaliser les bonnes pratiques, d'améliorer
de façon permanente leur fonctionnement afin de répondre aux demandes de
leurs donneurs d'ordre.
L'I ntranet est actuellement mis en cohérence avec le système de management
de la qualité pour devenir un vecteur privilégié dans la mise à disposition des
outils et des informations utiles à tous. Ce chantier sera poursuivi en 2010.
L'année 2009 a également permis de mettre en place un réseau d'auditeurs
internes à la DIR et de réaliser ces audits internes selon la programmation prévue.
La deuxième boucle d'amélioration, réalisée en fin d'année, a permis d'ancrer la
pratique des revues de processus et de direction dans le fonctionnement courant
du service. Ces moments particuliers contribuent efficacement à l'identification
des améliorations nécessaires et à leur programmation pour l'année suivante.
Enfin, l'année 2010 doit permettre de consolider un peu plus encore l'appropriation
au quotidien du système de management de la qualité, avec l'objectif d'une
certification de l'activité « entretien-exploitation » pour le début 2011.
Quelques espèces recensées par les agents
d'exploitation sur les accotements
Le développement durable
Le développement durable à la DIR Sud-Ouest fait l'objet d'un plan général sur
plusieurs années qui touche l'ensemble de ses activités. A partir de ce document,
la DIR Sud-Ouest a mis l'accent en 2009 sur certains axes :
–– le «plan d'administration exemplaire» pour l'utilisation et le recyclage du
papier, notamment dans les locaux du siège,
–– parallèlement, une formation à l'éco-conduite décidée et précisée avec la
DREAL. Elle sera proposée en 2010 aux nombreux conducteurs effectuant
plus de 5 000 km/an pour le service.
Un état des lieux des déchets ou des produits dangereux générés ou récupérés
par l'entretien et l'exploitation a été effectué dans l'ensemble des centres
d'exploitation et d'intervention ou CEI. Sur la base de ce recensement, certaines
actions prioritaires sont initiées fin 2009 puis tout au long de l'année 2010.
ge
faucha
nature
retardé
préservée
www.dirso.fr
t
La DIR Sud-Oues
ur
po
it
ag
e
une route durabl
Certains aspects techniques de l'entretien sont également concernés. Ainsi, le
district Ouest a lancé en 2008 une expérimentation sur le fauchage raisonné,
avec l'assistance d'une association du Gers. Un bilan partiel a été tiré de ce
test et servira lors de la définition de la politique souhaitée pour cette activité,
prévue pour 2010.
Par ailleurs, la DIR Sud-Ouest s'est portée volontaire pour participer à une
démarche nationale pour la préservation des abeilles, par des plantations
spécifiques mellifères entre l'Isle-Jourdain et Toulouse.
Direction
Interdépartementale
des routes
Sud-Ouest
25/05/2009 09:14:21
panneau fauchage.indd
1
22
Vos contacts
155, avenue des Arènes Romaines – Bât. A – 31300 Toulouse
Tél : 05 61 58 59 70 – Fax : 05 61 58 62 20
[email protected]
Direction
155, avenue des Arènes Romaines – Bât. A – 31300 Toulouse
Tél : 05 61 58 55 49 – Fax : 05 61 58 62 01
[email protected]
Secrétariat Général
155, avenue des Arènes Romaines – Bât. A – 31300 Toulouse
Tél : 05 61 58 62 07 – Fax : 05 61 58 62 01
[email protected]
Service des Politiques
et des Techniques
155, avenue des Arènes Romaines – Bât. A – 31300 Toulouse
Tél : 05 61 58 62 08 – Fax : 05 61 58 62 01
[email protected]
Service Territorial et Rélation
avec les Usagers
155, avenue des Arènes Romaines – Bât. B, C et D – 31300 Toulouse
Tél : 05 61 58 62 03 – Fax : 05 61 58 62 70
[email protected]
19, rue du Ciron – Cité administrative – 81013 Albi cedex 9
Tél : 05 63 47 31 82 – Fax : 05 63 47 31 99
[email protected]
Service Ingénierie Routière
de Toulouse
Service d’Ingénierie Routière
d’Albi
2, impasse Alphonse Brémond – 31300 Toulouse
Tél : 05 34 25 22 32 – Fax : 05 34 25 22 33
[email protected]
Centre d’Information et de Gestion
du Trafic de Toulouse
Charmille – 09000 Saint-Paul-de-Jarrat
Tél : 05 61 02 32 40 – Fax : 05 61 02 49 98
[email protected]
Centre d’Information et de Gestion
du Trafic de Saint-Paul-de-Jarrat
Lieu-dit «Le Chapître», 126, route de Seisses – 31100 Toulouse
Tél : 05 34 60 91 30 – Fax : 05 62 14 11 16
[email protected]
Lieu-dit «La Vayssonnié» – 81400 Rosières
Tél : 05 63 36 92 92 – Fax : 05 63 36 92 94
[email protected]
27bis, Rue de Boubée – BP 605 – 32 022 Auch cedex 09
Tél : 05 62 67 21 21 – Fax : 05 62 67 21 20
[email protected]
Avenue Alsace Lorraine – 09000 Foix
Tél : 05 61 02 32 40 – Fax : 05 61 02 32 48
[email protected]
District Centre
District Est
District Ouest
District sud
23
ABDI Selim, ABELANET Michel, ABOIN Steve, ADAGAS Olivier, AGUILERA MARTINEZ Stéphane, AIT OUARET Djamel, ALDEBERT Norbert, ALDEBERT
Yvon, ALEGRE BORDIER Jean-Francois, ALFONSO Fernand, ALGANS Éric, ALIBERT Jean-Jacques, ALIBERT Ludovic, ALMEIDA Carlos, AMANS Jean-Denis,
AMIEL Éric, ANDRE Dominique, ANDREU Julien, ANE Gérald, ANGLADE Serge, ANNE Christel, ARCANI Patrick, ARISTE Christophe, ARLABOSSE Maurice,
ARTICO Paul, AZEMA Didier, AZNAR Francois, AZORIN Romain, BAJAUD Christophe, BAJI Marcel, BALECH Jean-Luc, BARBAZANGES Arnaud, BARIN
Francois-Xavier, BARROUQUERE-THEIL Sophie, BATAN Nicolas, BAYLAC Michel, BAYLE Michel, BEGES Alain, BEGUE Christian, BEILLONNET Patrick,
BELAUD Joseph, BELAUD Robert, BERGERON Éric, BERGES Jean-Paul, BERNARD Vincent, BERRY Patrice, BERSILLON Pierre, BERTEIL Maurice, BERTIN
Marie-Louise, BESSET Fabien, BEZIA Sébastien, BLANC Christian, BLANCHET Nicolas, BLAZQUEZ Bernard, BLAZQUEZ Denis, BOBO André, BOCHATON
Christian, BOILEDIEU Francis, BONAQUE Guilhem, BONNAFOUS Florence, BONNEFON Myriam, BONNEREAU Gérard, BOSOM Claude, BOU Francis,
BOUDOU Jacqueline, BOUE Philippe, BOUILLY Christophe, BOULANGER Julien, BOULET Gilles, BOULIN Serge, BOULOUS Gérard, BOURDET Jean-Marc,
BOURDONCLE Christian, BOUSSOUFA Karim, BOUZIN Jérôme, BRUNEL Pierre, BRUNELET Jean-Baptiste, BURGAN Gerard, BURGNIES Olivier, BUSOLO
Bruno, CABANAT Jean-Pierre, CAILLAU Michel, CALABRE Aline, CALESTANI Serge, CALVET Brigitte, CALVET Charles, CAMA Jean, CAMPAN André,
CAMPELLO Josette, CANNY Marcel, CAPELLE Jean-Louis, CARAYON Didier, CARRERE Thomas, CATHALA Christiane, CAUDAL Thierry, CAZALS JeanClaude, CAZASSUS Louis, CAZELLES Cyril, CETTOLO Christian, CEZERA Martine, CHABBERT Jean-Claude, CHAFAI Omar, CHAMARD Éric, CHARLAS Olivier,
CHAUBETON Jean, CHAUMEL Luc, CHAVEROUX Jean-Francois, CHEMIN Daniel, CHERIF Hakim, CHIOMENTO Danielle, CLANET Claude, CLAUSTRE JeanLouis, CLOP Philippe, COCHEN Jean-Francois, COIFFARD Marc, COLLEY Philippe, COLLOT Valérie, COLOMBIER Michel-René, COMBOUIL Laurent, CORDIER
Didier, CORRIHONS Xavier, CORTIZO Louis, COSIO Cédric, COSTES Jean-Marc, COUDERC Florent, COUFFIGNAL Francis, COULON Didier, COURLET Pierre,
COUZIER Jean-Jacques, COYNES Sandrine, CUER Alexandre, CUNY Alain, CUPILLARD Stéphane, DALLA-RIVA Rémi, DALMAYRAC Christophe, DALMON
Claude, DAMAGGIO Guillaume, DANGLES Alain, DARENNE Patrick, DARROMAN Jean-Claude, DARTIGUES Claudine, DAUBIAN Bernard, DAUPTAIN
Sonia, DAURE Christian, DAUSSE-MARTY Sébastien, DE BIASI Grégory, DE MOURA Alexandre, DE NADAI Myriam, DE ROLAND Bruno, DEDIEU MarieClaude, DEJEAN Alain, DEJEAN Gérard, DELACROIX Gérard, DELMAS Michel, DELON Didier, DEMONTIS Marc, DEPAIX Olivier, DERAND Noël-André,
DESBAT Marie-José, DESMAZES Didier, DESPAUX Michel, DIAS Vitor, DIAZ Jean-Yves, DIGREGORIO Daniel, DIU Danièle, DIU Jean, DOCAMPO Julio,
DORDAN Pierre, DOS SANTOS Antoine, DOUSSAT Gérard, DRAKE Jose, DUBOIS Corinne, DUFOND Francois, DUPONT Didier, DUPRAT Gwenael, DUPRAT
Jean-Patrick, DUPUY Francois, DURAND Bernard, DUSSEAUX Rémy, DUTERTRE Isabelle, EGEA Armand, ERNIE Irène, ERROTABEREA Christian, ESCAMILLA
José, ESCOUBAS Thierry, ESTEVE Marc, EYCHENNE Gérard, FABREGUE Christian, FABREGUE Christophe, FACHAN Jean-Claude, FAGES Daniel, FAGES
Valérie, FARGUES Cyril, FAUCET Serge, FAURE Philippe, FENON Raphael, FERNANDEZ Bénédicte, FERNANDEZ Sébastien, FEUILLERAT Hervé, FLEURIAN
Gilbert, FOURAIGNAN Gisèle, FOURCADE Laurent, FOURCADE Michel, FOURCADE Thierry, FRANCO Jérôme, FRAYSSINHES Alain, GACONGNE Laëtitia,
GACONGNE Laurent, GALAN Alain, GALY Francis, GANDOLFO Serge, GARBAY André, GARCIA Grégory, GARCIA Pierre, GARDES Jacques, GARIBAL JeanPierre, GASSAB Nadia, GAU Philippe, GAU René, GAUTHIER Alain, GAUTREAU Jean-Yves, GAVAGNACH Francis, GELLIS Alain, GIL Bernard, GIL José,
GILBERT Fabrice, GILES Jean-Michel, GILLARD Pascal, GINESTET Gilles, GIODA Alain, GLAUDA Éric, GLEIZES Nicolas, GNECH Lilian, GODILLON Christian,
GODINHO Jean-Charles, GOHAUD Sophie, GOMBAULT Philippe, GONZALEZ Willy, GORET Bernard, GORREC Alain, GOST Xavier, GOURC Gérard, GRAND
Pierre, GRANDEAU Gilbert, GREGORUTTI Monique, GRIERE Jean-Jacques, GROSJEAN Éric, GUERAIN Patrice, GUILLOT DE SUDUIRAUT Sabine, GUIRAUD
Fabienne, GUISSET Marcel, HENRIET Didier, HOFFMANN Alain, HOURRIEZ Vincent, HUBERT Michel, HUESO Patrice, INDJEYAN Frédéric, INGLES JeanPierre, IZARD Didier, IZERN Christophe, JACQUOT Serge, JOACHIM Raymond, JORY Bernard, JOULE Max, JOULIA Aline, JUNOY Pascal, JURADO Serge,
KAMENSKY Alain, KESSE Grégory, KLEINCLAUSS Charles, KUIKEM NZEPA Béatrice, LACAMBRA Laurent, LACAZE Philippe, LACFOURNIER Jean-Gilles,
LAFFARGUE Denis, LAFFARGUE Julien, LAFFITTE Florence, LAFFONT Guy, LAFON Christophe, LAFON Claude, LAFUE Jean-Louis, LAGARDE Antoine,
LAGUERRE Serge, LALO Marc, LAMBERT Christine, LAPEYRE Serge-Alain, LAPIERRE Jean-Michel, LARRIEU Benoît, LARROQUE Sophie, LASSERRE Alain,
LATORRE Thierry, LAUNAY Yannick, LAURON Christian, LAVABRE Fabien, LAZARE Daniel, LE MESTRE Jacques, LEFEUVRE Claude, LEGRAS Philippe,
LERBEY Laurent, LERO Éric, LIESSE Jérémie, LLECH Christian, LLENSE Didier, LLEWELLYN Anthony, LOHNER Serge, LONG Olivier, LOTTET Leopold,
LOUBAT-MOLINIER Patrick, LOUBENS Christian, LOUGARRE David, MACHADO Antoine, MADRIERES Alain, MAGNET Edmond, MALHERBE Guy, MALPAS
Julien, MANAVIT Line, MANCHADO Patrick, MARANGES Benjamin, MARCOS Mireille, MARDINLI Basile, MARECHAL Patrick, MARIERO Antoine,
MARQUIE Robert, MARQUIER Ghislaine, MARREQUESTE Gilles, MARROT Georges, MARSAN Maryse, MARTIN Éric, MARTIN Mauricette, MARTIN Patrick,
MARTY Roger, MARTY Stéphane, MARVEZY Joël, MASSUYES Frédéric, MATHA Lilian, MAURY Martine, MAYNADIE Jean, MAYNADIE Nicolas, MAZEL
Sébastien, MERCADIER Gérard, MERCUN Delphine, MERIC Jean-Marc, MESSAGER Jean-Francois, MICHAU Didier, MICHIELAN Claude, MIOZZO Anthony,
MIQUEL Florence, MIQUEL Jérôme, MIQUEL Marthe, MODESTE Émile, MOGA Manuel, MONINO Jonathan, MONTEILLET Claude, MONTEILLET Paul,
MONTGAILLARD Philippe, MORAND Daniel, MORCILLO Rolland, MOREL Cédric, MORENO José, MORERE Olivier, MORZIERE Catherine, MOUCHARD
Denis, MOUSSET Nicolas, NIMBO Olivier, NOWORYTA Cédric, OLIVA Éric, OLIVIERI Gérard, ORTIZ Christophe, PAMART Didier, PARNISARI Patrick, PAUL
Bernard, PAUTHE Jean-Marie, PECUNE Serge, PEDROSA Antoine, PEIRONNE Bernard, PELLUAU Éric, PERESSIN Monique, PEREZ Francis, PERONI Jacques,
PERTOLDI Fabrice, PESQUE Christophe, PESQUET Gérard, PETITJEAN Jérôme, PEYRE Christian, PEYRET Pascal, PHILIP Pascal, PHILIPPON Francine,
PIERRILLAS Joël, PIGNOT Georges, PIOVAN Roland, PLAZA Julien, PLAZA-DELMAS Bernard, POILPRE Thierry, POIROT Sylvie, POMA Armelle, POMAREDE
Hubert, POMPIER Christian, PONS Didier, POTIQUET Martine, POUECH André, POUGET Christian, POULIQUEN Éric, POUZIN Jean-Luc, PRAT Gisèle, PUIG
Christophe, PUIG Dominique, PUIG Maxime, QUARESMA Laurent, QUIERZY Éric, RAIMBAULT Gilles, RAMBAT Pierre, RASANDY Holy, RATON JeanJacques, RAYNAL Stéphane, RENIER Jean-Claude, RIBET Jean-Pierre, RICARD Raymond, RICHER Jean-Christophe, RIGAL Jean-Louis, RIU Laurent,
RIVALS Frédéric, ROCA Philippe, RODRIGUES Jean-Pierre, RODRIGUES Jose, ROGALLE Huguette, ROMERO Pierre, RONDE Cédric, ROQUES Alain, ROQUES
Philippe, ROSSETTI Alain, ROSSINI Jean, ROUAUX Olivier, ROUCH Thierry, ROUSSEL Pierre, ROUVIERE Marc, ROUY Éric, ROZES Rémi, SABOURIN JeanYves, SADURNI Daniel, SAINT-PAULIT Didier, SALVAN Laurent, SANCHEZ Régis, SANTALUCIA Geneviève, SANTALUCIA Jacques, SARRAT Gilbert,
SARRAZAC Christine, SARTHE Robert, SAUVAGET Stéphanie, SAUVESTRE Yann, SAVY Michel, SCAPIN Michel, SCHERPEREEL Pascal, SECHAN Patrick,
SEGUELA Laurent, SENAT Alain, SENECHAL Marilyne, SERRANO Antoine, SERRE Vincent, SILVESTRE Angel, SIMORRE Philippe, SKINNER Nancy, SKORYK
Sébastien, SOARES Adam, SOLSONA Jean-Pierre, SOULAN Dominique, SOULERE Jean-Claude, SOUMEILLAN Claude, SUBRA David, SUCH Jonathan,
SUTTO Jean-Paul, TAGLIAFERRO Christine, TAJAN Alain, TARROUX Francine, TASTET Ferdinand, TAUZIN Pascal, TESSEYRE Philippe, THEAU Christian,
THIROUARD Philippe, THOMAS Jérôme, THOMAS Pascal, THURIES Christophe, TIAR Joël, TIBI Florence, TIGNOL Olivier, TREILLES Frédéric, ULIAN JeanMichel, VAIRA Marc, VASSELIN Ghislaine, VERDIER André, VERISSIMO Joaquim-Manuel, VIALARET Jean-Claude, VIDAL Christian, VIEU Didier, VIGNAUX
Julien, VIGNEAU Nicolas, VIGUIER Pierre, VIOLA Pierre, VION Francois, VITTET Philippe, VIVES Alain, VOLTE Olivier, WAS Robert, WIEDERHOLD Jocelin,
WILMET Carine, WOLLSCHEIDT Patrick, YAGUEZ Philippe, YECHE Jean-Clair, YESTE MARTINEZ Mélanie, ZIBROWIUS Sylvain, ZUCCHELLI Philippe,
DIRECTEUR DE LA RÉDACTION : Daniel Chemin
RÉDACTEURS : Ludovic Alibert, Christel Anne , Jean-Marie Coulomb, Danièle Diu, François Dufond, Bernard Durand, Raphaël Fenon,
Alain Gioda, Christian Godillon, Jacques Le Mestre, Philippe Legras, Jérôme Petitjean, Yann Sauvestre, Olivier Tignol.
RÉALISATION : DREAL/CSM/Communication
édition janvier 2010

Similar documents