acoustique reglementation

Comments

Transcription

acoustique reglementation
ACOUSTIQUE
REGLEMENTATION
Dans les exigences réglementaires, on distingue l’isolement
aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...)
et l’isolement aux bruits d’impact (chocs).
ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS
Les planchers KP1 de section pleine ou évidée en béton de granulats courants, assurent généralement l’isolation aux bruits aériens du fait de leur masse. Dans le cas de parois pleines, l’efficacité de
l’isolation s’apprécie à partir de la loi de masse expérimentale. L’indice d’affaiblissement acoustique
de la paroi est d’autant plus élevé que sa masse surfacique est grande. Pour des parois dont la masse
surfacique (ms) est comprise entre 150 et 700 kg/m 2, l’indice d’affaiblissement acoustique pondéré
(dB) peut être évalué à partir de la formule suivante
[R W+C] = 40 log 10 ms-47
Lorsque la paroi comporte des évidements, l’affaiblissement doit être corrigé. Les avis techniques du
procédé définissent les corrections à adopter. Lorsqu’il existe des procès-verbaux d’essais, ce sont
les valeurs issues de ces derniers qui doivent être prises en compte. L’emploi de parois doubles, constituées de deux parois simples
encadrant une couche d’air, permet l’obtention de niveaux d’isolation nettement supérieurs à ceux atteints par le biais d’une paroi
simple de même masse.
Pratiquement, ces parois doubles sont réalisées à partir de plafonds suspendus au plancher à l’aide de dispositifs spécifiques.
Des matériaux d’isolation peuvent en outre être disposés dans le plénum.
ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS
Contrairement au cas des bruits aériens, la masse ne joue pas un rôle significatif dans l’isolement aux bruits de chocs.
Une protection efficace passe par un traitement du problème à la source avec mise en œuvre d’un revêtement de sol ou d’une chape
flottante. La performance d’un tel dispositif est caractérisée par son indice d’efficacité acoustique “▲ Lw ” mesuré en laboratoire.
178
REGLEMENTATION
ISOLEMENT ACOUSTIQUE DES BÂTIMENTS D’HABITATION
L’arrêté du 30 juin 1999 (NRA - Nouvelle Réglementation Acoustique) est applicable pour toute construction dont le dépôt de permis de
construire est réalisé à compter du 1° janvier 2000. Il abrogent les arrêtés correspondant datant du 28 octobre 1994.
Les principales exigences sont présentées dans le tableau ci-dessous :
Local d’émission
Local de réception
Pièces principales (séjour, chambres
et locaux destinés à l’exercice d’une
profession libérale)
Isolation aux
bruits d’impact
Niveau L’nT ,w
MAXIMUM dB
Bruits
d’équipement
Niveau LnAT
maximum dB (A)
Correction
acoustique
EXTÉRIEUR
Isolation aux
bruits aériens
D nTA bruit route
minimum dB
Local d’un logement, à l’exclusion des garages industriels
53
50
Circulation communes intérieures
au bâtiment
40 (une seule porte palière ou un
dégagement en séparatif )
53 Autres cas
37 (une seule porte palière ou un
dégagement en séparatif )
50 (autres cas)
Local d’activité
58
55
Garage individuel d’un logement ou garage collectif.
55
52
Local d’un logement, à l’exclusion des dépendances, des balcons et loggias non situés au
dessus d’une pièce principale
58
Circulations communes à l’exception des escaliers
collectifs si un ascenseur dessert le bâtiment.
Local d’activité
58
Garage individuel d’un logement ou garage collectif.
58
VMC collective, bouches d’extraction comprises
en position normale
30
35
(cuisine exclusivement)
Appareil individuel de chauffage
ou de climatisation débit maximal
35
50
Équipement collectif (ascenseur, chaufferies,
sous-stations de chauffage, transformateurs,
suppresseurs d’eau, vide-ordures). Équipement
individuel situé dans un autre logement.
30
35
Circulation communes : Aire d’absorption équivalente = surface matériau x aW ≥ surface au sol x 0,25
Distance des habitations › 200 m d’une voie
classée
Distance des habitations ≤ 200 m d’une voie
classée
30
30
(cuisine exclusivement)
Variable en fonction du classement de la voie, de l’exposition, du type
de tissu, de la distance et de l’étage. Arrêté en projet
Pour la maison individuelle
k
La propagation verticale de haut en bas (ou de bas en haut), qui constitue la part
la plus importante du bruit transmis via les planchers, n’est soumise à aucune exigence
réglementaire (car transmission entre pièces d’une même habitation).
ACOUSTIQUE
INTÉRIEUR
Isolement
acoustique
Standardisé
pondéré
D nTA dB
Pièces humides
(cuisines, salle d’eau)
k
L’isolation acoustique à apporter au niveau des planchers ne concerne que les
transmissions latérales (voir illustration ci-contre), dont l’intensité est significativement
inférieure aux transmissions verticales.
Assurer l’isolation acoustique des planchers en maisons individuelles
groupées ne requiert donc pas les moyens lourds et coûteux
traditionnellement mis en œuvre en logements collectifs ou bâtiments
tertiaires (type “loi de masse” ou laine minérale généralisée en
sous-face de plancher). Voir plancher silence p. 181 à 183.
179
ACOUSTIQUE
REGLEMENTATION
RÈGLEMENTATION
Le confort acoustique fait partie intégrante d’une bonne qualité de vie. En maison
individuelle, l’isolation acoustique constitue une protection efficace contre les
bruits aériens extérieurs.
30
Exigences minimales depuis le 1 er janvier 2000
BRUIT AÉRIEN : GRANDEURS RÈGLEMENTAIRES
R w (dB)
k
Indice d’affaiblissement acoustique d’une paroi (plaque, mur, plancher,...)
• C’est la performance d’un produit ou paroi, déterminée par un essai normalisé
en laboratoire
30
D nTA (dB)
k
Isolement normalisé d’une paroi “in situ”
• intègre la configuration des locaux d’émission et de réception (surface de la paroi séparative, volume du local de réception,
composition des parois adjacentes,..)
L’exigence réglementaire porte sur le D nTA
BRUIT DE CHOC : GRANDEURS RÈGLEMENTAIRES
∆Ln ,w (dB)
k
Niveau normalisé de bruit de chocs
• Niveau de bruit mesuré en sous face d’un plancher soumis à des impacts produits par une machine à chocs normalisée.
k
Plus Ln ,w est bas, plus le plancher est performant
∆L’nT ,w (dB)
k
Niveau de presion acoustique “In Situ” du bruit de choc
• Intégrer la configuration des locaux d’émission et de réception
L’exigence réglementaire porte sur le L’nT ,w
∆L w
k
Capacité d’absorption d’un matériaux au bruit de choc, mesurée en laboratoire, comparativement à celle d’une dalle nue
en béton de 14 cm
k
Plus ∆L w est élevé, plus le composant affaiblit, plus il est performant
k
Exemples :
• Revêtements souples : 2< ∆L w < 7 dB (linoléum...)
• Revêtements souples résilients : 11< ∆L w < 16 dB (revétements vyniliques, feutre,...)
• revêtements textiles : ∆L W > 16dB (dalles plombantes, moquette...)
PLANCHERS POUTRELLES - ENTREVOUS BÉTON
180
Épaisseur
entrevous
béton (cm)
Épaisseur dalle de
compression (cm)
16
4
sans
sans
20
49
45
16
4
sans
avec
21
49
45
8
13
sans
sans
21
55
51
8
13
sans
avec
22
55
51
8
13
5
avec
27
58
55
5
15
sans
avec
21
58
53
Épaisseur Enduit plâtre Épaisseur
chape
(environ
totale
[Rw +C] [dB] [Rw +Ctr] [dB]
béton (cm)
1 cm)
(cm)
PLANCHERS INTERMÉDIAIRES LEADER SILENCE BBC
Il est aujourd’hui possible d’atteindre des niveaux de performance élevés
avec des solutions de planchers dits “légers”.
KP1 a développé une offre spécialement conçue pour répondre aux exigences
particulières de la maison individuelle et des logements collectifs de 2ème famille :
les planchers silence.
PLANCHER LEADER S1
Maisons individuelles à structure indépendante
Dalle de compression
Isorupteur dB Longitudinal
Entrevous Leader EMS
Isorupteur dB Transversal
Performances Thermiques
ψ pe Moyen (W/mK)
Performances Acoustiques
Montages
0,22
• Murs extérieurs : blocs béton creux 20
• Doublage murs extérieurs : ESA4
• Mur de refend : blocs béton creux 20
• Doublage refend : 1 x ESA 5 (1 face)
• Cloisons : plaques de plâtre sur réseau alvéolaire
• Plancher haut (plafond sous toiture) : “léger”
- Fermettes
- Faux plafond plaque de plâtre BA 13
- Laine minérale 200 mm
• Plancher bas (VS) : KP1 Leader EMS
• Plancher intermédiaire (étage) :
- KP1 Leader EMS + Isorupteurs dB
- Faux plafond plaque de plâtre BA 13
- Laine minérale périphérique (murs extérieurs)
R w+C
système
Ln ,w
système
Sources
Revêtement
de sol souple
∆L w ≥ 20 dB
59 dB
54 dB
PV CSTB AC02-019/4
PV CSTB AC09-26021978/5
sous couche acoustique
∆L w ≥ 19 dB
+ chape 4 cm
(pour carrelage)
61 dB
54 dB
PV CSTB AC02-019/4
PV CSTB AC09-26021978/2
Bruits
Aériens
Bruits
d’Impacts
ACOUSTIQUE
Poutrelle Leader
181
ACOUSTIQUE
PLANCHERS INTERMÉDIAIRES LEADER SILENCE BBC
PLANCHER LEADER S2
Maisons individuelles en bande (avec mur séparatif commun)
Résilient
Dalle de compression
Isorupteur dB Longitudinal
Entrevous Leader EMS
Isorupteur dB Transversal
Poutrelle Leader
Performances Thermiques
ψ pe Moyen (W/mK)
Performances Acoustiques
Montages
0,22
• Murs extérieurs : blocs béton creux 20
• Doublage murs extérieurs : ESA4
• Mur de refend : blocs béton creux 20
• Doublage refend : 1 x ESA 5 (1 face)
• Cloisons : plaques de plâtre sur réseau alvéolaire
• Plancher haut (plafond sous toiture) : “léger”
- Fermettes
- Faux plafond plaque de plâtre BA 13
- Laine minérale 200 mm
• Plancher bas (VS) : KP1 Leader EMS
• Plancher intermédiaire (étage) :
- KP1 Leader EMS + Isorupteurs dB
- Faux plafond plaque de plâtre BA 13
- Laine minérale périphérique (murs extérieurs)
R w+C
système
Ln ,w
système
Sources
Revêtement
de sol souple
∆Lw ≥ 20 dB
59 dB
54 dB
PV CSTB AC02-019/4
PV CSTB AC09-26021978/5
sous couche acoustique
∆Lw ≥ 19 dB
+ chape 4 cm
(pour carrelage)
61 dB
54 dB
PV CSTB AC02-019/4
PV CSTB AC09-26021978/2
Revêtement
de sol souple
∆Lw ≥ 20 dB
64 dB
48 dB
PV CSTB AC02-019/5
PV CSTB AC09-26021978/5
sous couche acoustique
∆Lw ≥ 19 dB
+ chape 4 cm
(pour carrelage)
66 dB
48 dB
PV CSTB AC02-019/5
PV CSTB AC09-26021978/2
Bruits
Aériens
Bruits
d’Impacts
Montage à l’identique à celui ci-dessus sauf pour :
• Plancher intermédiaire (étage) :
- Laine minérale généralisée 100 mm
182
PLANCHERS INTERMÉDIAIRES LEADER SILENCE BBC
PLANCHER LEADER S3
Logements collectifs 2ème famille (R+2 max)
Dalle de compression
Isorupteur dB Longitudinal
Entrevous Leader EMS
Isorupteur dB Transversal
Poutrelle Leader
Performances Thermiques
ψ pe Moyen (W/mK)
Performances Acoustiques
• Murs extérieurs : blocs béton creux 20
• Doublage murs extérieurs : ESA4
• Mur de refend : blocs béton creux 20
• Doublage refend : 1 x ESA 5 (1 face)
• Cloisons : plaques de plâtre sur réseau alvéolaire
• Plancher haut (plafond sous toiture) : “léger”
- Fermettes
- Faux plafond plaque de plâtre BA 13
- Laine minérale 200 mm
• Plancher bas (VS) : KP1 Leader EMS
• Plancher intermédiaire (étage) :
- KP1 Leader EMS + Isorupteurs dB EI30
- Faux plafond plaque de plâtre BA 13
- Laine minérale périphérique (murs extérieurs)
Rw+C
système
Ln ,w
système
Sources
Revêtement
de sol souple
∆Lw ≥ 20 dB
59 dB
54 dB
PV CSTB AC02-019/4
PV CSTB AC09-26021978/5
sous couche acoustique
∆Lw ≥ 19 dB
+ chape 4 cm
(pour carrelage)
61 dB
54 dB
PV CSTB AC02-019/4
PV CSTB AC09-26021978/2
Revêtement
de sol souple
∆Lw ≥ 20 dB
64 dB
48 dB
PV CSTB AC02-019/5
PV CSTB AC09-26021978/5
sous couche acoustique
∆Lw ≥ 19 dB
+ chape 4 cm
(pour carrelage)
66 dB
48 dB
PV CSTB AC02-019/5
PV CSTB AC09-26021978/2
Bruits
Aériens
Bruits
d’Impacts
ACOUSTIQUE
Montages
0,24
Montage à l’identique à celui ci-dessus sauf pour :
• Plancher intermédiaire (étage) :
- Laine minérale généralisée 100 mm
183

Similar documents