portfolio - Atelier Florence Chèvre

Comments

Transcription

portfolio - Atelier Florence Chèvre
collection de l’art brut
lausanne / 2012
Catalogue Aloïse
Une rencontre
déterminante
Sarah Lombardi
Après vingt-six ans, Aloïse est à nouveau à l’honneur à la Collection de l’Art Brut
avec une exposition majeure intitulée Aloïse. Le ricochet solaire 1. Elle est organisée en partenariat avec le Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne et la
Fondation Aloïse, qui fait paraître cette année le catalogue raisonné électronique de
l’œuvre de l’artiste. Cette manifestation permet de découvrir la presque totalité des
œuvres en possession de notre institution. Plus d’une centaine de dessins, dont de
très longues compositions mesurant plusieurs mètres, ainsi que vingt-huit cahiers
dessinés et des écrits sont présentés sur l’ensemble du rez-de-chaussée et au premier étage du musée 2.
C’est suite à une erreur dans la distribution d’un courrier que Jean Dubuffet entre
en contact avec Aloïse, et c’est par l’intermédiaire de Jacqueline Porret-Forel qu’il
fait la connaissance de l’œuvre de l’artiste en 1946 3. Peu après, Mme Porret-Forel
se rend à Paris pour montrer à Dubuffet des dessins de cette patiente internée à
Enlèvement
d’une mariée de Gaule
vers 1947,
gouache, crayon de
couleur, papier cousu et
mine de plomb sur papier,
90 x 60 cm
l’Hôpital psychiatrique universitaire de Cery en 1918, puis à l’asile de La Rosière, à
Gimel, à partir de 1920. Dubuffet est fasciné par ces œuvres, qu’il présente aussitôt
aux côtés d’autres productions d’auteurs d’Art Brut conservées dans le Foyer de l’art
1 La première exposition monographique consacrée à Aloïse par la Collection de l’Art Brut a eu lieu du 11 novembre
1986 au 3 mai 1987. Elle a été organisée par Michel Thévoz, premier conservateur de l’institution, et Geneviève
Roulin. L’exposition Aloïse. Le ricochet solaire se tient simultanément au Musée cantonal des Beaux-Arts de
Lausanne, du 2 juin au 26 août 2012, et à la Collection de l’Art Brut, du 2 juin au 28 octobre 2012.
2 La Collection de l’Art Brut possède 127 œuvres d’Aloïse qui totalisent plus de 300 dessins.
3 Jacqueline Porret-Forel, « Jean Dubuffet et Aloïse », in Aloïse. Le ricochet solaire, Lausanne / Milan, Collection
de l’Art Brut, Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne / 5 Continents Editions, 2012, p. 115.
2
Roi d’Éthiopie
entre 1941 et 1951,
crayon de couleur
sur papier d’emballage,
171 x 62 cm
Aloïse Corbaz, juin 1948
Photo : Alfred Bader
Archives de la Collection
de l’Art Brut, Lausanne.
11
3
Les écrits
Au début de son internement en 1918 à l’hôpital psychiatrique de Cery 5, la cosmogonie d’Aloïse est déjà déterminée et organisée. Elle rédige en cachette de nombreux
textes sur de petits morceaux de papier vers 1920 -1922, dont plusieurs nous sont
parvenus grâce à la rigueur de Hans Steck 6. Tout l’univers de l’artiste en devenir y
est présent. Au début des années vingt, ses textes relatent comment elle parvient à
retrouver force et vie grâce à la pratique du dessin. Certains contiennent de petits
croquis, souvent des portraits. Une autre période plus tardive sera également propice
à l’écrit vers 1943-1946. Au fil du temps, l’écrivain va céder la place à la dessinatrice.
L’image va en effet envahir le support, s’emplir de couleurs et s’imposer comme élément central de l’œuvre. Toutefois, Aloïse n’abandonne pas complètement l’écriture
au profit du dessin : ses compositions contiennent des textes poétiques et évocateurs dans lesquels on trouve tout l’univers de l’auteur.
Train (détail)
entre 1960 et 1963,
craie grasse sur papier,
70 x 995 cm
20
Cahier
La Musique refleurit
le soleil (détail)
entre 1962 et 1963,
craie grasse sur papier,
33 x 24,5 cm
5 Par la suite, en 1920, Aloïse est transférée à l’asile de La Rosière, à Gimel. Cet établissement est réservé aux
patients considérés à l’époque comme « incurables ».
6 Hans Steck est professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Lausanne et directeur de l’établissement
psychiatrique de Cery, voir p. 26.
21
22
Billet à l’inconnue
entre 1947 et 1948,
encre sur papier,
32 x 23,5 cm
23
Biographie
Aloïse Corbaz (1886-1964) est née à Lausanne, en Suisse. Elle perd sa mère à l’âge de
quatorze ans. Suite à ce décès, sa sœur aînée, Marguerite, femme jalouse et autoritaire, va assumer son éducation et celle de la fratrie. Après avoir terminé ses études
secondaires, la jeune fille fréquente une école professionnelle de couture. Mais
elle souhaite devenir cantatrice. Dotée d’une jolie voix, elle suit des cours de chant
chez l’organiste de la cathédrale de Lausanne et fait partie du chœur de l’église
Saint-François. Aloïse découvre alors un vaste répertoire d’opéras. Par ailleurs, elle
entretient une relation amoureuse avec un étudiant en théologie, mais son idylle est
brutalement interrompue par Marguerite, qui l’envoie en Allemagne en 1911, où elle
est employée comme gouvernante d’enfants. Aloïse occupe ensuite une fonction
similaire chez le chapelain de l’empereur Guillaume II, à Potsdam, au palais de SansSouci. Lors d’une manifestation, elle aperçoit le souverain et en tombe follement
amoureuse. Cette passion ardente, mais impossible, la hantera.
Elle est de retour à Lausanne en 1913, et suite à des marques de déraison et à plusieurs crises d’agitation, elle est internée à l’hôpital psychiatrique universitaire de
Cery, près de Lausanne, de 1918 à 1920, puis à l’asile de La Rosière, à Gimel (Suisse),
où elle résidera durant quarante-quatre ans, jusqu’à sa mort.
Aloïse commence à écrire et à dessiner vraisemblablement un an après son internement, dans le plus grand secret. À La Rosière, dès 1936, son activité journalière se
partage exclusivement entre le dessin et le repassage ; elle s’adonne à sa création
graphique dans le local de repassage, mais seulement après avoir achevé sa tâche
domestique avec le plus grand soin.
Au cours de son internement, l’auteur a donné plusieurs de ses dessins, mais beaucoup d’entre eux ont été détruits. Par la suite, Aloïse a bénéficié du regard attentif
et bienveillant de deux médecins, le Prof. Hans Steck – directeur de l’établissement
de Cery à partir de 1936 – et le Dr Jacqueline Porret-Forel (médecin généraliste), qui
fit sa connaissance en 1941. Chacun d’eux a entretenu une relation privilégiée avec
elle ; ils ont récolté et documenté soigneusement ses créations jusqu’à sa mort, et
lui ont fourni du matériel pour dessiner. Jacqueline Porret-Forel révélera l’œuvre
d’Aloïse à Jean Dubuffet et l’étudiera durant toute sa vie 1.
Cahier
au Baiser du Bon Enfant
(détail)
entre 1951 et 1960,
crayon de couleur
sur papier,
21,5 x 55,8 cm
40
Cahier
Lanterne vivante (détail)
1941,
crayon de couleur et
mine de plomb sur papier,
65,5 x 25 cm
41
44
1 Cette biographie a été enrichie par des éléments fournis par Céline Muzelle.
45
collection de l’art brut
lausanne / 2012
Coffret cds et livret
La
La CoLLeCtion
CoLLeCtion de
de L’art
L’art Brut,
Brut, àà Lausanne
Lausanne et
et La
La radio
radio téLévision
téLévision suisse
suisse
ont
ont CoLLaBoré
CoLLaBoré àà La
La Création
Création de
de Ce
Ce Coffret
Coffret afin
afin de
de rendre
rendre hommage
hommage
aux
aux auteurs
auteurs des
des éCrits
éCrits Bruts,
Bruts, en
en vaLorisant
vaLorisant Ces
Ces textes
textes
qui
qui appartiennent
appartiennent au
au patrimoine
patrimoine CuLtureL
CuLtureL suisse.
suisse.
La
paroLe
aux
éCrits
Bruts
Cd1
Cd1
01
01
02
02
03
03
04
04
artiste et
et théoricien
théoricien de
de l’Art
l’Art Brut,
Brut, Archives
Archives RTS
RTS
Jean
Jean dubuffet
dubuffet,, artiste
Texte
Texte aloïse
aloïse
Texte
Texte gaston
gaston marchal-moreau
marchal-moreau
conservateur de
de la
la Collection
Collection de
de l’Art
l’Art Brut
Brut de
de 1976
1976 àà 2001,
2001,
michel
michel thévoz,
thévoz, conservateur
Archives
Archives RTS
RTS
05
05 Texte
Texte samuel
samuel daiber
daiber
06
06 Texte
Texte Constance
Constance schwartzlin-Berberat
schwartzlin-Berberat
Musique
Musique : : Mathias
Mathias Demoulin,
Demoulin, enregistrement
enregistrement Gilles
Gilles Abravanel,
Abravanel, Artefax
Artefax
07
07 Lucienne
Lucienne peiry
peiry,, directrice
directrice de
de la
la recherche
recherche et
et des
des relations
relations internationales
internationales
pour
pour la
la Collection
Collection de
de l’Art
l’Art Brut,
Brut, Archives
Archives RTS
RTS
08
08 Texte
Texte Jeanne
Jeanne tripier
tripier
psychanalyste et
et psychiatre,
psychiatre, Archives
Archives Collection
Collection de
de l’Art
l’Art Brut
Brut
09
09 Lise
Lise maurer
maurer,, psychanalyste
10
10 Texte
Texte emile
emile Josome
Josome hodinos
hodinos
aloïse
aloïse
Constance
Constance schwartzlin-Berberat
schwartzlin-Berberat
gaspard
gaspard Corpataux
Corpataux
antonie
antonie aebischer-gaillard
aebischer-gaillard
emile
emile Josome
Josome hodinos
hodinos
annette
annette Libotte
Libotte
gaston
gaston marchal-moreau
marchal-moreau
Lotte
Lotte Jego
Jego hestz
hestz morin
morin
heinrich
heinrich anton
anton müller
müller
Laure
Laure pigeon
pigeon
marguerite
marguerite pillonel
pillonel
Justine
Justine python
python
Louis
Louis ruffieux
ruffieux
Jeanne
Jeanne tripier
tripier
Musique
Musique: : Mathias
Mathias Demoulin,
Demoulin, enregistrement
enregistrement Gilles
Gilles Abravanel,
Abravanel, Artefax
Artefax
11
11
12
12
13
13
14
14
15
15
Texte
Texte henrich
henrich anton
anton müller
müller
Archives Collection
Collection de
de l’Art
l’Art Brut
Brut
Lucienne
Lucienne peiry
peiry,, Archives
Texte
Texte Laure
Laure pigeon
pigeon
Texte
Texte Justine
Justine python
python
directeur de
de l’IUHMSP
l’IUHMSP (CHUV-UNIL)
(CHUV-UNIL) et
et professeur
professeur d’histoire
d’histoire
vincent
vincent Barras
Barras,, directeur
de
de la
la médecine
médecine àà l’Université
l’Université de
de Lausanne,
Lausanne, Archives
Archives Collection
Collection
de
de l’Art
l’Art Brut
Brut
16
16 Texte
Texte annette
annette Libotte
Libotte
Musique
Musique: : Mathias
Mathias Demoulin,
Demoulin, enregistrement
enregistrement Gilles
Gilles Abravanel,
Abravanel, Artefax
Artefax
17
17
18
18
19
19
20
20
21
21
22
22
23
23
Texte
Texte marguerite
marguerite pillonel
pillonel
Archives RTS
RTS
michel
michel thévoz,
thévoz, Archives
Texte
Texte Lotte
Lotte Jego
Jego hestz
hestz morin
morin
Texte
Texte Louis
Louis ruffieux
ruffieux
Archives RTS
RTS
Lucienne
Lucienne peiry
peiry,, Archives
Texte
Texte antonie
antonie aebischer-gaillard
aebischer-gaillard
Archives RTS
RTS
michel
michel thévoz
thévoz,, Archives
Piano
Piano: : Luca
Luca Fumagalli
Fumagalli // Réalisation
Réalisation: : Bruno
Bruno Séribat
Séribat
Cd1
Cd1
01
01-lus par
par Christine
Christine Vouilloz,
Vouilloz,
….…. Textes
Textes aloïse,
aloïse, lus
Enregistrement
Enregistrement RTS
RTS
......--
….…. ecrits
ecrits Bruts
Bruts,, lus
lus par
par Jean-Quentin
Jean-Quentin Châtelain
Châtelain
Musique
Musique Michel
Michel Wintsch
Wintsch
Enregistrement
Enregistrement Espace
Espace 22 // Entre
Entre les
les Lignes
Lignes
Festival
Festival de
de la
la Cité,
Cité, Lausanne
Lausanne 2010
2010
Dr
sd
o it
te
au
es
u rs
ct
rodu
up
et d
és e rv
eu r r
és, notamment pour l’éxécution
publi
que,
l’ém
issi
on
et
la
d
up
lic
ati
o
n
ConstanCe
sChwartzlinBerBerat
Constance Schwartzlin-Berberat (1845-1911) est née à Porrentruy (Suisse). Elle grandit
dans une famille monoparentale, avec son frère et sa sœur, à la suite de la mort de son
père qui décède quand elle a dix ans. Quelques années plus tard, la jeune fille épouse
un médecin-chirurgien et donne naissance à un fils. A l’âge de trente-cinq ans, elle
perd sa mère, puis son mari un an plus tard. Après ces deux deuils successifs, elle fait
plusieurs séjours dans une clinique privée. Elle est définitivement internée à l’hôpital
psychiatrique de la Waldau, près de Berne, en 1885, où elle résidera jusqu’à sa mort.
Constance Schwartzlin-Berberat occupe son temps à l’écriture d’un volumineux journal intime, dans lequel elle traite aussi bien de sa vie quotidienne au sein de l’asile que
de philosophie. Les lettres et les mots, de tailles variables et qu’elle étire parfois sur
toute la page, sont calligraphiés à l’encre sépia sur de grandes feuilles de papier beige,
du papier d’emballage ou des journaux imprimés en allemand.
Gaspard
Corpataux
Dr
sd
o it
te
au
es
u rs
rodu
up
et d
és,
ré s e r v
c te u r
notamment pour l’éxécutio
n pub
li
Gaspard Corpataux (1838-1917) est né à Fribourg (Suisse). Avocat de profession, il est
que,
l’ém
issi
on
et
interné en 1880, à l’âge de quarante-quatre ans, à l’Hospice de Marsens (aujourd’hui
la
d
up
lic
ati
o
Hôpital psychiatrique cantonal de Marsens), dans le canton de Fribourg, comme l’indin
que la mention « Marsens, 1880-1906 » figurant en clôture de presque toutes ses lettres
rédigées lors de son internement. Dans ses missives, il ne cesse de demander sa sortie
d’hôpital.
Constance Schwartzlin-Berberat
Sans titre
sans date
cahier, encre sur papier
35 x 50 cm
Clinique psychiatrique universitaire,
La Waldau, Berne
EmilE
JosomE
Hodinos
Joseph Ernest Ménétrier (1853-1905), dit Emile Josome Hodinos, est né à Paris de
parents boulangers. Son père décède lorsque l’enfant à huit ans; celui-ci est alors placé
en pension. En 1869, il entreprend un apprentissage chez un graveur de médailles
renommé. En parallèle, il suit des cours de dessin et de modelage dans une école d’art.
Brutalement, sa vie bascule et il est interné à l’asile de Ville-Evrard, dans la banlieue
parisienne, où il demeurera jusqu’à sa mort. Il adopte alors le pseudonyme d’Emile
Josome Hodinos.
A l’hôpital, il se met à dessiner d’innombrables projets de médailles à la mine
de plomb et à l’encre de Chine, qu’il commente avec minutie dans des textes calligraphiés et signés de son nom d’emprunt. Il utilise comme support des feuilles de papier
laure
PiGeon
Laure Pigeon (1882-1965) est née à Paris. Elle ne connaît pas sa mère, qui décède peu
après sa naissance, et est élevée par sa grand-mère, en Bretagne. La jeune fille reçoit
une éducation stricte. A vingt-neuf ans, elle se marie à un chirurgien-dentiste contre
le gré de sa famille. Après vingt-deux ans de vie commune, elle se sépare de son époux
dont elle découvre l’infidélité et s’installe dans une pension de famille. Elle y rencontre
une femme qui l’initie au spiritisme. Une quinzaine d’années plus tard, elle emménage
dans un appartement de la région parisienne où elle pratique le spiritisme en solitaire.
Ses œuvres seront découvertes après sa mort à son domicile.
Laure Pigeon est l’auteur de dessins qu’elle soustrait à tout regard et auxquels elle attribue un caractère médiumnique. Elle trace à l’encre bleue ou noire des figures abstraites
dans un système de lacis complexes et ténus. Les dessins contiennent des messages et
des prophéties dont l’écriture, sous l’effet de la transe, est incertaine, voire illisible.
pour confectionner les biscuits, et des lanières de papier font office de compas ou de
balustre pour calculer les dimensions de ses figurines, essentiellement féminines, dont
il amplifie l’anatomie. Il les encercle ensuite d’un trait, obtenant ainsi l’effet de
médailles.
AimAblE
JAyEt
Aimable Jayet (1883-1953) est né en Normandie (France). Vers l’âge de cinquante ans,
il manifeste des signes de déséquilibre et, après une tentative de suicide, il est interné
dans un hôpital psychiatrique où il demeurera jusqu’à son décès.
Aimable Jayet utilise comme support des cahiers d’écoliers, des papiers d’emballage,
des journaux et des chiffons blancs. Il écrit sur deux pages en regard, en intercalant
des fragments de textes où le dessin et l’écriture forment un tout indissociable.
Emile Josome Hodinos
Buste mouler
entre 1876 et 1896
encre sur papier
16,2 x 10,5 cm
Sans titre
1938
encre sur papier
31 x 24 cm
collection de l’art brut
lausanne / 2013
Livre pour les enfants
en parallèle à l’exposition
« Véhicules ».
Sans titre,
1948,
mine de plomb et crayon
de couleur sur papier,
21 x 27 cm
collection de l’art brut
lausanne / 2013
Brochure-jeu pour la collection
permanente, distribuée
aux enfants à l’entrée du musée.
La Collection de l’Art Brut est ouverte au public
du mardi au dimanche de 11h à 18h
y compris les jours fériés, ainsi que les lundis
de Pâques, de Pentecôte et du Jeûne.
Fermé les 24 et 25 décembre, ainsi que le 1er janvier.
Ouvert le lundi en juillet et août.
Premier samedi du mois, entrée gratuite.
Les œuvres qui sont présentées dans ce musée
ont été réalisées par des créateurs autodidactes :
ils ont appris à peindre, dessiner ou sculpter par
eux-mêmes et sans l’aide de personne.
Les œuvres qui sont présentées dans ce musée
ont été réalisées par des créateurs autodidactes :
ils ont appris à peindre, dessiner ou sculpter par
eux-mêmes et sans l’aide de personne.
Ils s’inventent un monde imaginaire qui n’appartient qu’à eux dans lequel ils peuvent vivre des
aventures extraordinaires.
Ils s’inventent un monde imaginaire qui n’appartient qu’à eux dans lequel ils peuvent vivre des
aventures extraordinaires.
Les auteurs d’Art Brut créent à l’abri des regards.
La plupart d’entre eux ont des vies particulières
et certainement très différentes de la tienne : ce
sont des prisonniers, des personnes en marge de
la société, des retraités, des spirites, des originaux
ou encore des pensionnaires d’hôpitaux psychiatriques. On les qualifie souvent de marginaux.
Les auteurs d’Art Brut créent à l’abri des regards.
La plupart d’entre eux ont des vies particulières
et certainement très différentes de la tienne : ce
sont des prisonniers, des personnes en marge de
la société, des retraités, des spirites, des originaux
ou encore des pensionnaires d’hôpitaux psychiatriques. On les qualifie souvent de marginaux.
En y regardant de plus près, tu découvriras que
ces créateurs ont utilisé toutes sortes de matériaux insolites : épluchures de fruits et légumes,
mie de pain, vernis à ongles, dentifrice ou vaisselle
cassée. Ils récupèrent tout ce qu’ils trouvent et
inventent de nouvelles techniques pour pouvoir
satisfaire leur besoin de s’exprimer.
En y regardant de plus près, tu découvriras que
ces créateurs ont utilisé toutes sortes de matériaux insolites : épluchures de fruits et légumes,
mie de pain, vernis à ongles, dentifrice ou vaisselle
cassée. Ils récupèrent tout ce qu’ils trouvent et
inventent de nouvelles techniques pour pouvoir
satisfaire leur besoin de s’exprimer.
Maintenant, à toi de plonger dans cet univers et
d’en percer les mystères.
Maintenant, à toi de plonger dans cet univers et
d’en percer les mystères.
Bonne visite !
Bonne visite !
la bâtiefestival de genÈVE / 2013
Ensemble des supports
de communication pour
l’année 2013.
Florence Chèvre + Mary&Jo Studio / Photo : DR
Avec Mary&Jo Studio
13
danse
sasha waltz & guests
SASHA
WALTZ
(de)
TRAVElOguE I – TwENTy TO EIghT
Enfin, Sasha Waltz vient à Genève. Depuis vingt ans déjà, celle qui fut formée à la danse
expressionniste allemande a su – s’inscrivant dans le sillage de Pina Bausch – troquer la
théâtralité pour l’abstraction et devenir l’icône berlinoise de la danse contemporaine.
Dans Travelogue I – Twenty To Eight, pièce fondatrice de sa compagnie, le burlesque et
l’émotion rivalisent autour d’une table de cuisine. Ici, c’est un peu l’auberge espagnole
avec ces cinq colocataires qui, quand ils ne se battent pas pour un morceau de pain,
s’acoquinent dans un tango où la passion amoureuse est proche de la lutte. Leur quotidien est passé à la moulinette dans un rythme qui rappelle celui du cinéma muet ; la
danse est taillée au millimètre, du sur-mesure pour chaque interprète. C’est la beauté
des choses ordinaires qu’on se prend de plein fouet. Revigorant.
The Berlin-based contemporary dance icon will be in Geneva for the first time ever with
her company’s seminal work, Travelogue I, in which five roommates portray their hectic
daily lives at a pace reminiscent of silent movies. The choreography is relentless and
astonishingly technical. Exhilarating.
www.sashawaltz.de
25
MUSIQUE
SOIRéE waOww 2
TOMORRoW’S
WORLD
VERITY SuSMAN
(FR-gB)
LuLúxpo
(gB)
(CH)
Une musique du futur antérieur, improbable croisement entre JG Ballard, David Lynch,
Suicide et le krautrock. Pour Tomorrow’s World, projet parallèle activé par la moitié
de Air, Jean-Benoît Dunckel, au côté de la Britannique Lou Hather (ancienne voix de
New Young Pony Club), une électronique de science-fiction sombre fraie avec des
atmosphères oniriques ou vaporeuses. Entre les claviers synthétiques de Dunckel et
la voix sensuelle d’Hather se nouent des liaisons dangereuses, tour à tour fatales et
hypnotiques.
Ex-chanteuse tempêtueuse d’Electralane, Verity Susman s’est remise en selle en solo
au travers d’un répertoire au psychédélisme diabolique. Plus krautpop que krautrock
cette fois, elle fait rayonner ses synthés et ses solos de saxophone jusqu’à atteindre
parfois des dimensions supersoniques.
Et Love is Power, les LuLúxpo vont clore cette soirée « waoww 2 » où peu de monde
résistera à l’appel de la facette...
Tomorrow’s World practice a dark and science-fictional brand of electronic music,
at the crossroads between JG Ballard, David Lynch, Suicide and krautrock. This side
project of Jean-Benoît Dunckel (one half of French band Air) and Lou Heather (of New
Young Pony Club fame) sounds like an ethereal and retro-futuristic soundtrack. As for
hotheaded former singer of Electralane Verity Susman, she plays a psychedelic krautpop solo show with synths and sax.
www.tomorrowsworld.fr • veritysusman.tumblr.com • luluxpo.com
Conception et direction artistique Sasha Waltz scénographie Barbara Steppe Création lumières André Pronk, Tomski Binsert
Musique Tristan Honsinger Quintett / Jean-Marc Zelwer Le Tourment de Vassilissa la Belle Interprétation Davide Camplani,
Edivaldo Ernesto, Florencia Lamarca, Yael Schnell, Takako Suzuki assistant direction Steffen Döring Répétition Takako Suzuki
lumières Olaf Danilsen son Lutz Nerger habillage Emily Abel, Federico Polucci Responsable des tournées Karsten Liske
directeur artistique sasha waltz & guests Jochen Sanding Production Sasha Waltz & Guests Coproduction Grand Théâtre de
Groningen (NL) soutiens Département des Affaires Culturelles du Gouvernement de Berlin, Fonds of Performing Arts d’Essen
et Initiative Neue Musik Berlin e.V. Sasha Waltz & Guests is funded by Land Berlin and Hauptstadtkulturfonds and Land Berlin.
Supported by the Culture Programme fo the European Union. La pièce a été développée par et avec les danseurs Nasser MartinGousset, Akos Hargitay / Thomas Lehmen,Charlotte Zerbey, Takako Suzuki et Sasha Waltz
en partenariat avec le théâtre Forum Meyrin, avec le soutien du CRFg
VE 30 & SA 31 AOÛT 19h (60’)
BFM (BÂTIMENT DES FORCES MOTRICES)
PT CHF 33.- / TR CHF 22.- / TS CHF 15.- / TF CHF 5.-
Sa 31 août 22h
LIEU CENtRaL, MaISoN CoMMUNaLE DE PLaINPaLaIS
CoNCERtS 22-01h, Pt CHF 26.- / tR CHF 17.- / tS CHF 12.- / tF CHF 5.DJ SEt dès 01h, tU CHF 10- vente uniquement sur place
LA BÂTIE 2013
FESTIVAL DE GENÈVE
WWW.BATIE.CH
30.08-14.09
THÉÂTRE /DANSE /MUSIQUE
Florence Chèvre + Mary&Jo Studio / Photos : DR
LA BÂTIE-FESTIVAL DE GENÈVE 2013
WWW.BATIE.CH
Ron oRp
la bâtiefestival de genÈVE / 2012
Ensemble des supports
de communication pour
l’année 2012.
Avec Mary&Jo Studio
la bâtie
festival de genÈve
31.08-15.09 2012
FESTIVAL DE GENÈVE
2012
la Bâtie c’est une quarantaine de projets pluridisciplinaires qui occupent une vingtaine de lieux à Genève et dans les communes avoisinantes ;
des artistes d’ici et d’ailleurs qui portent les tendances confirmées ou en devenir ; un rythme effréné à courir les salles à l’affût des dernières créations,
concerts et spectacles marquants de la scène contemporaine ; un lieu central où se retrouver pour boire un verre, savourer un bon repas, se déhancher
quand la nuit tombe et croiser l’hypercomédien andré Wilms, invité de cette édition. suivez l’index !
ve 31.08, sa 1.09
ThéâTre/ l’inviTé
Heiner Goebbels /
André Wilms (De/Fr)
Eraritjaritjaka
Di 2.09
musique
l’oCG &
radioMentale
vJ olivier Weber (Ch/Fr)
ve 7.09, sa 8.09
Danse
Jérôme Bel &
Theater Hora (Fr/Ch)
Disabled Theater
Voyage entre sons et images
ve 31.08, sa 1.09
ThéâTre
lu 3.09
ThéâTre/musique / l’inviTé
Motus
(iT)
Alexis. Une Tragédie grecque
31.08
15.09
André Wilms &
l’ensemble Franui (Fr/aT)
ve 31.08, sa 1.09
Danse
MArie-CAroline
HoMinAl &
DAviD HoMinAl (Ch)
Two Birds at Swim
ve 31.08 - me 5.09
ThéâTre
ve 31.08
musique
James Murphy dj set
luz (Fr)
(us)
sa 1.09
musique/enFanTs (+4 ans)
radioMentale
(Fr)
Ciné concert
Pour épater les poules (Charley Bowers)
Malec Forgeron (Buster Keaton)
sa 1.09, Di 2.09
ThéâTre
Mathieu Bauer (Fr)
thÉâtre
danse
musique
Please Kill Me
sa 1.09 - sa 15.09
ThéâTre
Joël Maillard (Ch)
Rien voir
sa 1.09 - sa 15.09 (relâChe lu)
musique/insTallaTion
rudy Decelière (Ch)
Autres Lieux
sa 1.09
musique
Creaked
pretty fly night (Ch/GB)
feat. matthew herbert
WWW.BATie.CH
Di 2.09
Danse/enFanTs (+4 ans)
nevski Prospekt (Be)
Hop
oneohtrix
Point never (us)
Barrage de Verbois
sa 8.09 - lu 10.09
ThéâTre
denis marleau (Ca)
lu 3.09
musique
Connan
Mockasin (nZ)
Au Palais
Dorian rossel (Ch)
COSMOS
(dfa/ lcd soundsystem)
Gustav mahler : Lieder
robert Walser : Petits textes poétiques
sa 8.09
musique
(Ca)
ma 4.09, me 5.09
ThéâTre
lina Saneh &
rabih Mroué (lB)
33 Tours et quelques secondes
Alain Buffard (Fr)
Baron Samedi
ma 4.09
musique
Cate le Bon (GB)
Y niwl (GB)
me 5.09, je 6.09
Danse
sa 8.09
musique
rudy Decelière &
vincent hänni (Ch)
Performance musicale in situ
sa 8.09, Di 9.09
Danse
Julie nioche (Fr)
sa 8.09, Di 9.09
Danse
Pieter &
Jacob Ampe
CAMPo (Be)
P. Ampe, G. Garrido,
H. Heisig & n. lucas (Be)
A Coming Community
me 5.09 - lu 10.09
ThéâTre
Karelle Ménine (Ch)
Avenir temporaire
Mandrax (Ch)
Di 9.09
ThéâTre/enFanTs (+7 ans) / l’inviTé
Jean lambert-Wild (Fr)
Di 9.09
musique
Pol & eklekto (Ch)
Drumming by Numbers
me 5.09
musique
lu 10.09 - me 12.09
ThéâTre
faustin
linyekula (CD)
Florence Chèvre + Mary&Jo Studio
Susana Panadés Díaz,
Hector Thami Manekehla,
Thabiso Heccius Pule (Ch/Za)
S.P.A.C.E. / Penis Politics
LaLa
Bâtie-Festival
dede
Genève
Bâtie-Festival
Genève
CPCP
1525
1211
Genève
1 1
1525
1211
Genève
+41
2222
738
19 19
19 19
+41
738
la bâtie-festival de genÈve 2012
la bâtie-festival de genÈve 2012
infos
etet
billetterie
infos
billetterie
www.batie.ch
www.batie.ch
ve 7.09
musique
ve 14.09, sa 15.09
ThéâTre/enFanTs (+4 ans) / l’inviTé
André Wilms (Fr)
vvolves (GB)
Grand Atlas
Mondial (Ch)
sa 15.09
musique
ooF (Fr)
The Hiiters /
dirtymadsound (Ch)
Berlin (Be)
YoungSoon
Cho Jaquet (Ch)
HIC
oneohtrix
Point never &
nate Boyce (us)
Reliquary House
Chassol (Fr)
Anthony-Cédric
vuagniaux (Ch)
ma 11.09, me 12.09
Danse
Peeping Tom (Be)
À Louer
Nola Chérie
festival de genÈve
2012
31.08
15.09
festivalier
Fauve (Ch)
Land’s End
lu 10.09
musique
Denis Marleau (Ca)
Florence Chèvre + Mary&Jo Studio
Florence Chèvre + Mary&Jo Studio
Sud Sud
Woodkid (Fr)
lu 10.09 - sa 15.09 (relâChe me)
Danse
je 6.09, ve 7.09
Danse
je 6.09 - Di 9.09
ThéâTre
Les Aveugles
Di 2.09, lu 3.09
Danse
Benoît
lachambre (Ca)
ve 14.09
musique
Le Cargo
Di 2.09 - sa 15.09 (relâChe ma, je)
ThéâTre
Maxence Cyrin (Fr)
je 13.09
musique
sa 8.09
musique
En quoi faisons-nous compagnie
avec le Menhir dans les landes ?
Crowdpleaser
Sei A, Gag vogt (Ch/GB/Ch)
me 12.09
musique
je 13.09, ve 14.09
Danse
Snakeskins
Momo
Comment ai-je pu tenir là-dedans ?
Marielle
Pinsard (Ch)
(Ch)
me 12.09 - sa 15.09
ThéâTre
Alexandre
Doublet
(Ch)
Il n’y a que les chansons
de variété qui disent la vérité
Jake & Pete’s Big Reconciliation
Attempt for the Disputes from the Past
Munk (De)
CAMPo
planningtorock (GB)
Kate Wax
Dors, mon petit enfant
Nos Solitudes
ma 4.09, me 5.09
Danse
ma 11.09
musique
oy (Ch)
ma 11.09
musique
le lieu central
avec sa salle de concert, son théâtre,
son restaurant, son bar et
sa billetterie centrale
salle communale de Plainpalais
rue de Carouge 52, 1205 Ge
BilleTs en venTe sur
www.batie.ch
et du 22.08 au 15.09
au guichet du lieu central
(fermé di 26.08)
+4122 738 19 19
[email protected]
pas de réservation possible
WWW.BATie.CH
LP BOOKS /2012
Maquette et mise en page
d’une collection de livres
de chroniques musicales.
The LP
Collection
Les trésors
cachés
de la musique
underground Vol. 1
50
albums
emblématiques
Laurent Schlittler &
Patrick Claudet
Le présent ouvrage
doit beaucoup aux voyages
que nous avons effectués
lors de nos déplacements
professionnels
à travers le monde.
Plus qu’aux rendez-vous
d’affaires et aux signatures
de contrats, c’est à la
découverte de LPs aussi rares
que fondamentaux que
ces escales ont servi.
50
Mais cette anthologie est tout d’abord le fruit d’un merveilleux hasard.
Au détour d’une conversation de «pause cigarettes», nous avons réalisé
que nous possédions le même album, le «Your Oradour» de Gollong. La
coïncidence prend du relief sachant que le trio des Cornouailles n’a pressé
son album qu’en format 33 tours et en série très limitée (100 exemplaires),
Baggy
Tel Aviv, Israël
et que nous l’avions acquis pour l’un en 2004 dans une arrière-boutique
de Shibuya à Tokyo, pour l’autre en 2009 dans un marché d’Achrafieh
à Beyrouth.
A cette révélation première s’ajouta bientôt une seconde, plus impro-
uniquement, et disposant de maigres moyens pour réaliser leurs albums
DJO DJO LAPIN
Beat The Pope At Chess (2006)
(disques autoproduits, pochettes bricolées, production sommaire, etc.).
Souvenirs, souvenirs : l’Astoria, avril 1987, à Londres. Une salle comble
bable encore : notre inclination respective pour les albums de groupes
actuels ayant fait le choix de diffuser leur musique dans le format 33 tours
Minorité invisible à première vue, cette catégorie d’artistes constitue sans
contenue sous un épais nuage de cannabis. L’album « Bummed » vient
le savoir une communauté, qui s’est trouvée fédérée par notre fréquen-
de sortir et les Happy Mondays sont le nouveau groupe qui monte en
tation obstinée des magasins de disques vinyles du monde entier. Nos
collections cumulées comptent quelque 6000 albums de groupes de tous
horizons, le plus souvent obscurs, mais qui dans leur marginalité et leur
entêtement ont défriché des territoires aussi accidentés que stimulants.
Toutes les mouvances du rock, du punk, de la pop et de l’électro s’y
côtoient, autant de registres musicaux qui n’ont plus de lien nécessaire à
la platine (hors déclinaison de formats).
A l’heure où la diffusion de la musique est digitale et les morceaux se
téléchargent à l’unité, il nous a semblé nécessaire de rendre hommage
à tous ces groupes dont la musique aussi passionnante que confidentielle
évolue à l’écart des plateformes de diffusion de masse.
Cet ouvrage est le premier volume d’une série documentant notre
collection. Il regroupe 50 albums que nous avons classés selon des critères
totalement subjectifs. En véritables passionnés, notre approche est bien
Angleterre, loin de la référence baggy qu’ils incarneront plus tard avec
les Stones Roses, en ce mixte de psychédélisme et d’acid house boulonné
TracklisT
dans les quartiers ouvriers de Manchester. C’est alors par des bonds (de
lapin ?) cette année-là que le public envapé comme pas deux accueille
FACE A
My Uncle Walt
Get The Party Started
The Rabbit And The Carrot
Chess
Let’s Pray
4:56
2:34
3:48
5:03
6:18
FACE B
Mamma
Tales From Nowhere
Jesus Was A Sodomite
Pedestrians
The Cross In Me
Amen
4:24
2:25
1:13
5:12
3:44
1:27
les premières charges de « Mad Cyril ». Musique qui frit le cerveau et
booste la détente : et que je te « boiing » « boiing » comme un seul homme
sur le béton élastique, hypnotisé par Mark « Bez » Berry, en joker sacrificiel
et dansant… Souvenirs, souvenirs : le Grindy, juin 2007, à Tel Aviv. Une
salle comble contenue sous un épais nuage de cannabis. L’album « Beat
The Pope At Chess » vient de sortir et les Djo Djo Lapin sont le nouveau
groupe qui monte en Israël. Avec ce seul fait d’arme à leur tableau de
chasse depuis – d’avoir été « le nouveau groupe qui monte en Israël » –,
on retient surtout de ce temps béni leur goût extravagant pour le masque
animalier : girafe et rhinocéros aux deux basses, éléphant à la batterie,
plus sentimentale que journalistique. Cette sélection est le reflet de nos
tigre au chant et toucan à la trompette. C’est alors par des bonds (de
coups de cœur personnels, néanmoins investis du désir de rendre compte
lapin ?) cette année-là que le public envapé comme pas deux accueille
de cette vitalité à la marge de la marge. Elle constitue un échantillon
les premières charges de « Mamma ». Musique qui frit le cerveau et booste
emblématique de notre collection, ouverte à tous les styles et tous les
la détente : et que je te « boiing » « boiing » comme un seul homme sur le
territoires de la scène underground.
béton élastique, hypnotisé par Jeremy « Jumping » Sarfati, en kangou-
Par ailleurs, attachés au principe d’une musique vivante, nous avons
rou sacrificiel et dansant… Derrière les apparences, la musique n’est-elle
demandé à des musiciens et groupes de la scène internationale de re-
qu’un éternel recommencement ?
prendre les morceaux de leur choix tirés de notre collection, à découvrir
sur le site www.thelpcollection.com. Une manière de partager notre catalogue avec les musiciens et le public.
Laurent Schlittler & Patrick Claudet
6
7
49
8
9
48
Metalcore
Brno, République tchèque
BREJN Flush Me (2011)
THE BELLY DANCERS
Peas & Pills (2010)
Ne pas se fier à la pochette (hommage à Murnau ?), ni au nom du groupe,
Le bassin en ses moiteurs. Le terrain est connu, labouré. Les groupes qui
l’ont sillonné ont mis de l’ardeur à la tâche. A l’écoute de ce « Peas &
acronyme rassurant qui renvoie à Birgit, Rainer, Emily, Jojo et Nathan,
Pills », on pense immédiatement au tiercé du sir Spencer : Pussy Galore,
la brochette d’allumés qui forment le quintet germano-tchèque. Brejn, il
Boss Hog, Blues Explosion. La « beau gosse attitude » du Jon : lascivité du
faut le savoir, ne fait pas dans la dentelle, même si les deux chanteuses
en portent. Dessus, dessous, partout. Les « tigresses de Brno », comme elles
TracklisT
se présentent, aguichent puis lacèrent les tympans des spectateurs, mâles
pour la plupart, et leurs propres tenues de scène, négligés de soie à bor-
FACE A
Gorbartchov Popov
Coolie Coolie
Pop Me Up !
Twenty Degrees In Petrograd
5:25
6:01
4:56
7:20
dures dentelées dont les bretelles glissent à peine le premier morceau
entamé, et qui finissent en lambeaux, piétinés, la seconde d’après. Birgit
Nečas et Emily Hlasek, Glimmer Twins au féminin, peuvent être vues
comme les cousines éloignées de Genitorturers, pour la fusion entre punk
FACE B
Sascha
Benetton Alley
Hyper
Girls Have Too Many Bags
Catch Me !
hardcore et électro industriel, ou la déclinaison européenne des Butcher
2:16
5:43
4:49
0:22
6:21
Blues
Baja, Hongrie
Babies, dont le mouvement des seins nus rythme la performance des
musiciens, métronomes de chair qui commandent les guitares, la batterie
et la basse. Mais c’est surtout à Rockbitch qu’on pense, tant la transgression semble inscrite dans l’ADN du groupe. Ondinisme (« Coolie Coolie »),
soumission (« Sascha »), bondage (« Pop Me Up »), anarchisme (« Gorbatchov
bassin, sourcil charbonneux, langue au bord des lèvres. En effet, les Belly
TracklisT
Dancers semblent puiser au même terreau musical et aux mêmes atours
pour jouer l’outrance. La musique s’appuie ici sur un blues sec, décharné,
FACE A
So Pathetic
1001 Virgins
Small But Strong
Salaam
Corridors
1:44
2:01
3.06
2:22
2:41
FACE B
A Bridge Over Nothing
Full Of Tacos
Full Chicken Jacket
Sterling Hayden
I Like It Clean
Algorithm
3:17
1:19
2:45
3:26
2:57
5:26
matrice empruntée aux maîtres du genre R. L. Burnside et T-Model Ford.
S’appuie oui, car à la manière du bellâtre yankee, le son – plus que la
musique – en surligne l’aspect ravagé et cru. Silences prolongés entre
deux riffs décharnés (séquençage ralenti du déhanché), petits cris de
vierge en rut, batterie à l’os pas moins obsédée (cliquetis d’insecte : tikataka-tika-taka). Blues ? « Theatrical blues » plutôt, dont l’intérêt n’est pas
tant à chercher dans la musique elle-même que dans le « jeu » de nos
quatre lascars comme on le dirait de comédiens (Timo Fencz : voix, Philipp
Gabor : guitare, Elie Wigner : guitare, Denes Hevesy : batterie). Mesurés à
l’aune de ce critère, les Belly Dancers constituent un impeccable boys
Popov ») ou rites païens (« Benetton Alley ») : tout est bon pour secouer la
band de série Z. Santiags en croco, complet-veston en cuir noir (peigne
bienséance, comme jadis les bombes artisanales à travers l’Europe –
dans la poche arrière du pantalon), rouflaquettes à rallonge, œil surligné
Rainer Schumpeter et Mickael « Jojo » Halberstadt, les deux guitaristes,
de noir, banane déglinguée, ils tiennent leur rôle avec aplomb. Sérieux et
auraient fricoté avec la Fraction armée rouge, distribuant des tracts peu
drôle comme l’est ce titre « petits pois & pilules », dont ils vantent la grande
avant la dissolution du mouvement en 1998. Rien de très original, certes,
valeur nutritive. Pour la petite histoire, les Belly Dancers résident à Baja,
mais la formation a le mérite d’éviter le chausse-trappe du satanisme, et
bourgade de 40 000 habitants, dans le comitat de Bács-Kiskun.
de draper ses compositions d’un vernis romantique. Résultat : des hymnes
sulfureux et libres comme Birgit et Emily, ces Valkyries qui brandissent
leur corps tel un glaive.
10
11
Fright Wig > 41
The Furious Five > 97
INDEX A-O
A
A Certain Ratio > 53
Alamo Track Race > 25
Steve Albini > 23, 75
Dave Allen > 53
Aphex Twin > 37
Arcade Fire > 73
Arno > 53
B
Burt Bacharach > 79
Joan Baez > 87
Brigitte Bardot > 79
Meriel Barham > 33
Basement 5 > 53
Beastie Boys > 75
Beat Happening > 95
The Beatles > 15, 19
Beirut > 107
David Bendeth > 87
Matt Berninger > 105
Steven J. Bernstein > 95
Marc Berry > 9
Big Black > 75
Bikini Kill > 41
Black Sabbath > 27
The Blues Explosion > 13
Blur > 21
Boss Hog > 13
Abdelah Boulkhair El Gourd > 69
David Bowie > 19, 83
Bratmobile > 41
The Breeders > 41
The Brian Jonestown Massacre > 105
Harold Budd > 37
R. L. Burnside > 13
Butcher Babies > 11
C
J.J. Cale > 15
Can > 45
Caribou > 91
108
Kool Herc > 97
Kruder & Dorfmeister
G
Cat Power > 41
Johnny Cash > 93
Nick Cave > 77
Luz Casal > 87
Céu > 87
The Chemical Brothers > 39
Francis James Child > 29
The Clash > 53
Kurt Cobain > 95
Cocteau Twins > 67
Leonard Cohen > 73
Cornelius > 89
The Cramps > 71
Ian Curtis > 61
D
Daft Punk > 81
Deus > 25
Hazel Dickens > 15
Die Verbannten Kinder Evas
The Dresden Dolls > 73
Nick Drake > 49
Martin Duffy > 55
Bob Dylan > 51
> 23
E
Stephan Eicher > 37
Brian Eno > 37, 99
Erasure > 21
ESG > 53
F
Fad Gadget > 21
John Fahey > 15
James Fearnley > 59
The Feelies > 65
Felt > 55
The Fiery Furnaces > 47
The Flaming Sideburns > 31
The For Carnation > 45
Aretha Franklin > 31
Liz Fraser > 67
Gang Of Four > 53
Genitorturers > 11
Godspeed You ! Black Emperor
Gordon Gano > 77
Ghinzu > 25
Bebel Gilberto > 87
David Gilmour > 79
Kim Gordon > 41
Gran Coquivacoa > 87
Grandmaster Flash > 97
Green River > 95
Johnny Greenwood > 29
Dave Grohl > 79
Gronibard > 25
> 75
H
Handsome Furs > 19
The Happy Mondays > 9
Lawrence Hayward > 55
The Heartbrakers > 57
The Hives > 31
Mark Hollis > 107
House Of Love > 33
Hüsker Dü > 95
Hynnner Versus Hant1s3 > 25
I>
Isolée
91
J
Michael Jackson > 53
The Jam > 63
Rick James > 83
The Jesus Lizard > 75
The Jesus and Mary Chain > 65, 105
Joan Jett > 67
Brian Jones > 89
Joy Division > 39, 105
Junior Murvin > 21
K
> 87
L
Oum Kalthoum > 87
Aram Khatchatourian > 99
Killdozer > 85
Lady Gaga > 83
Lead Belly > 15
The Lemonheads > 103
Liliput > 37
Luna > 33
Lydia Lunch > 75
The Lundegaards > 31
M
M83 > 19
Macacaibo 15 > 87
Ray Manzarek > 59
Luis Mariano > 87
Johnny Marr > 55
Chan Marshall > 61
Masaha > 49
MC5 > 75
The Melvins > 95
Wim Mertens > 107
Merzbow > 99
M.I.A. > 101
Ministry > 85
Mogwai > 27, 75
Brian Molko > 83
Momus > 89
Mando Diao > 31
The Monks > 31
Marylin Monroe > 79
Morphine > 107
Ennio Morricone > 79
Jim Morrison > 99
Mudhoney > 95
Rajko Müller > 91
My Bloody Valentine > 43
N
Sarah Neufeld > 73
New Order > 39
The New York Dolls > 57, 83
Nine Inch Nails > 85
Nirvana > 75, 95
O>
OTH
25
109
12
13
banque de dépôts
et de gestion
lausanne / 2012
Création de la ligne graphique
et mise en page
du rapport annuel.
1
titre
Mandat de l’agence 8e Continent
BDG
rapport
annuel
rapporto
annuale
2012
BDG | BANQUe De DÉPÔtS et De GeStiON | rAPPOrt ANNUeL 2012
6
7
rapport du Conseil d’administration
a l’assemBlée générale ordinaire
des aCtionnaires du 26 mars 2012
Conformément aux statuts, l’assemblée générale ordinaire a été
convoquée afin notamment de prendre acte du rapport de l’exercice
2012 et d’approuver les comptes annuels au 31 décembre 2012.
Appréciation générale
l’année 2012 aura été une nouvelle année difficile pour la place
financière helvétique.
il s’agit en premier lieu d’une difficulté liée à l’évolution du cadre
général dans lequel la banque suisse doit opérer. l’institut de crédit
suisse doit désormais intégrer dans son mode opératoire la maîtrise
du cadre réglementaire des pays vers lesquels il dirige son activité.
la nouvelle « Weissgeldstrategie », voulue par le Conseil fédéral,
implique l’intégration de nouveaux paramètres dans la recherche
de clientèle et dans les stratégies de gestion de fortune selon le
pays de domicile du client. la jurisprudence du tribunal fédéral
en matière de transparence des rétrocessions a aussi modifié
en profondeur la relation entre la banque et les produits qu’elle
distribue. Ces changements imposent un nouveau positionnement
de la banque suisse dans les trois axes essentiels de son modèle
d’affaires : la zone géographique d’activité, la qualité de la clientèle
et le modèle de rémunération.
il s’agit ensuite d’une difficulté due à la morosité de certains pays de
l’union économique qui étaient jusqu’à récemment des contributeurs
importants en termes de nouvelles masses sous gestion pour
les banques suisses. la grèce, le portugal et l’espagne sont en
récession. l’italie et la france connaissent également des difficultés
économiques importantes. il en découle que le flux naturel de fonds
depuis ces pays vers la suisse se réduit fortement.
Positionnement de la Banque et plan stratégique
la Banque a reconnu la nécessité d’intégrer au plus vite ces
nouveaux paramètres. l’année 2012 a ainsi été marquée par la
prise d’importantes décisions stratégiques dont la volonté de
centrer l’activité sur deux marchés essentiellement (la suisse
et l’italie) et de concentrer son organisation sur deux sites
uniquement : lausanne et lugano. pour améliorer l’efficacité de
ses activités, la banque a également entrepris une réorganisation
importante qui impliquera en particulier un outsourcing de certaines
activités. enfin, la Banque entend acquérir de nouvelles masses
sous gestion durant l’année 2013 notamment par l’acquisition de
sociétés tierces.
Résultats au 31 décembre 2012
dans ce contexte de profonds changements, la Banque a connu un
exercice 2012 décevant en termes économiques. l’exercice s’est
en effet conclu par une perte de CHf 7’245’107 qui s’ajoute à
une perte reportée de l’exerce précédent de CHf 14’858’104 les
raisons de ces pertes sont à relier en premier lieu à la diminution de
rapport du Conseil d’administration
la masse d’avoirs de clients intervenue les années précédentes. les
dépenses liées au renouvellement des bâtiments ont également
influés sur le résultat. Ce dernier négatif trouve aussi sa justification
dans les efforts entrepris par la Banque pour se repositionner par
rapport aux nouveaux paramètres qui vont gouverner la place
financière suisse. Ces travaux « préparatoires » ont nécessité
beaucoup de temps et d’énergie de la part des organes dirigeants.
ils se poursuivront durant une partie de l’exercice 2013. grâce à
ces efforts, la Banque peut aujourd’hui envisager le futur avec
optimisme.
la perte au bilan est largement couverte par les fonds propres
excédentaires. la Banque demeure bien capitalisée.
les produits de l’exercice 2012 attestent de la diversité des
activités déployées par la Banque et de sa volonté de continuer
à offrir un grand éventail de services (private banking, crédit
hypothécaire, produits d’épargne, brokerage, etc.).
les chiffres clés de la Banque se détaillent comme suit :
en 000 CHf
Créances sur la clientèle et
hypothécaires
avoirs administrés
avoirs gérés
fonds propres
ratio Bri
revenus
Charges du personnel
autres charges d’exploitation
résultat avant éléments
extraordinaires et impôts
2012
2011
211’325
1’127’180
113’801
69’923
22.3%
13’978
-11’782
-7’190
243’121
1’382’383
145’486
77’140
18.6%
17’569
-14’622
-7’892
-4’994
de membre du Conseil d’administration. ils ont été remplacés par
mm. alessandro Bizzozero et pascal gisiger. la Banque exprime
en ces lignes sa gratitude pour l’engagement fourni, en particulier
à me franco felder, ancien président.
8
9
Bilan
Compte de résultat
31.12.2012
31.12.2011
ACtif
liquidités
Créances sur les banques
Autres événements significatifs
le 27 septembre 2012, la Banque a inauguré le nouveau bâtiment
de piazza riforma de lugano. un public important a assisté à
cet événement. etaient en particulier présents : mgr pier giacomo
grampa, évêque de lugano, m. giorgio giudici, maire de lugano,
m. vincent mangeat, professeur à l’epfl et m. lorenzo felder,
l’architecte qui a réalisé les travaux de rénovation.
45’251
177’407
197’870
immobilisations financières
participations
immobilisations corporelles
Comptes de régularisation
autres actifs
total des actifs
Evénements postérieurs à la clôture de l’exercice
la Banque a conféré à la société Bdo le mandat d’audit interne à
partir de l’exercice 2013.
5’530
222’159
33’918
Créances hypothécaires
portefeuilles de titres et de métaux précieux destinés au négoce
total des créances sur les sociétés du groupe et les participants qualifiés
8
4’619
20’155
22’617
602
602
38’402
35’512
850
1’260
5’770
6’395
465’250
541’815
41’674
48’667
PASSif
engagements envers les banques
pour le conseil d’administration
alessandro Bizzozero
président
7’384
747
748
-3’016
-3’721
5’401
6’136
Charges d’intérêts
Sous-total résultat des opérations d’intérêts
Résultat des opérations de commissions et des prestations de service
produit des commissions sur les opérations de crédit
96
produit des commissions sur les opérations de négoce de titres et les placements
6’363
produit des commissions sur les autres prestations de service
1’496
-1’706
6’310
8’494
Résultat des opérations de négoce
1’519
1’643
Autres résultats ordinaires
8’244
13’792
résultat des aliénations d’immobilisations financières
123
119’068
résultat des immeubles
460
312’738
autres produits ordinaires
214
4’826
Correctifs de valeurs et provisions
réserve légale générale
autres réserves
perte au bilan
autres charges ordinaires
-49
-20
1’562
Sous-total autres résultats ordinaires
748
1’296
9’523
300
CHARGES D’EXPLOitAtiON
10’000
10’000
Charges de personnel
30’548
30’548
autres charges d’exploitation
-7’190
-7’892
51’450
51’450
Sous-total charges d’exploitation
-18’972
-22’514
-14’858
-7’099
Résultat brut
-4’994
-4’945
-7’759
amortissements sur l’actif immobilisé
-2’353
-7’245
total des passifs
465’250
541’815
8’006
51
-11’782
Correctifs de valeurs, provisions et pertes
Résultat intermédiaire
produits extraordinaires
OPÉRAtiONS HORS BiLAN
engagements irrévocables
instruments financiers dérivés (sous-jacent)
21’852
9’677
8’112
145’955
151’059
valeurs de remplacement positives
5’079
6’070
valeurs de remplacement négatives
5’265
6’231
opérations fiduciaires
23’059
80’879
en 000 CHf
-6’916
-279
-7’511
-12’140
325
5’091
-165
impôts
12’149
-14’622
-164
Charges extraordinaires
engagements conditionnels
31
384
901
7’992
785
8’986
perte de l’exercice
total des engagements envers les sociétés du groupe et les participants qualifiés
141
8’563
1’234
-1’383
Sous-total résultat des opérations de commissions et des prestations de service
Charges de commissions
130’045
Capital social
9’109
286
produit des intérêts et des dividendes des immobilisations financières
242’169
autres passifs
Personnel et organisation
la Banque a procédé à diverses nominations au cours de l’exercice
2012 :
• m. thierry de loriol a été nommé au poste de directeur général
le 6 février 2012 et a pris ses fonctions le 1er mars 2012.
• monsieur pierre-andré Cornu, directeur, est nommé risk officer
et réintègre le Comité de direction.
• monsieur Jean-marc tornare, Cfo, est promu au rang
de directeur.
• monsieur Bruno migliarini, responsable Cif, est promu au rang
de sous-directeur.
• madame isabelle equey, responsable Compliance, est promue
au rang de fondée de pouvoir principale.
la Banque a mandaté la société deloitte sa comme société de
révision au sens de la loi sur les banques à partir de la révision de
l’exercice 2012.
la dernière assemblée générale ordinaire avait pris acte de la
démission de mm. franco felder, renzo parisotto, pierre-alain
Bracher, pierre-luc maillefer et philippe richard de leurs fonctions
produit des intérêts et des escomptes
produit des intérêts et des dividendes des portefeuilles destinés au négoce
autres engagements envers la clientèle
obligations de caisse
31.12.2011
Résultat des opérations d’intérêts
engagements envers la clientèle sous forme d’épargne et de placements
Comptes de régularisation
-4’945
31.12.2012
PRODUitS Et CHARGES DE L’ACtiVitÉ BANCAiRE ORDiNAiRE
41’058
147’080
Créances sur la clientèle
Perte de l’exercice
-59
-545
-7’245
-7’759
-7’245
-7’759
RÉPARtitiON DU RÉSULtAt
perte de l’exercice
perte reportée
-14’858
Perte au bilan
-22’103
-7’099
-14’858
en 000 CHf
BDG | BANQUE DE DÉPÔTS ET DE GESTION | RAPPORT ANNUEL 2012
BDG | BANQUE DE DÉPÔTS ET DE GESTION | RAPPORT ANNUEL 2012
BDG | BANQUE DE DÉPÔTS ET DE GESTION | RAPPORT ANNUEL 2012
BDG | BANQUE DE DÉPÔTS ET DE GESTION | RAPPORT ANNUEL 2012
35
situazione al 1° gennaio 2013
organi della BanCa
Consiglio d’amministraZione
Presidente
Vicepresidente
Membri
alessandro BiZZoZero*
ettore giuseppe medda
pascal gisiger*
pierfrancesco rampinelli rota*
raffaele riZZardi*
Segretario fuori Consiglio
flavio santangelo
Comitato di direZione
Direttore generale
Direttori
thierry de loriol
pierre-andré Cornu
Cristiano morosoli
Javier ponseti
Jean-marc tornare
sede di losanna
Vice direttore
Claudio ConCeprio
suCCursale di lugano
Direttore
Cristiano morosoli
revisione interna
maZars sa (jusqu’au 31.12.2012)
Bdo sa (dès le 1.1.2013)
organo di revisione
deloitte sa
* indipendente ai sensi della circolare finma 2008/24
BDG | BANQUE DE DÉPÔTS ET DE GESTION | RAPPORTO ANNUALE 2012
14
15
annexe aux Comptes
annexe aux Comptes
3 informations se rapportant au Bilan
3.1.1 aperÇu des Couvertures des prÊts et des opérations Hors Bilan
Couvertures
Prêts
Créances sur la clientèle
autres
en blanc
13’911
14’222
5’785
177’407
177’407
153’341
153’341
• immeubles commerciaux
10’627
10’627
• artisanat et industrie
1’294
• autres
1’294
12’145
191’318
14’222
5’785
211’325
31.12.2011
197’000
33’905
12’216
243’121
11’482
667
12’149
147
9’530
9’677
11’629
10’197
21’826
12’407
16’192
29’964
Hors bilan
engagements irrévocables
total hors bilan
31.12.2012
31.12.2011
1’365
31.12.2012
31.12.2011
4’610
dont propres titres de participation
métaux précieux
8
9
total
8
4’619
dont titres admis au réescompte ou en nantissement par la banque d’émission
12’145
31.12.2012
engagements conditionnels
Portefeuilles de titres et de métaux précieux destinés au négoce
titres de participations
33’918
Créances hypothécaires
• immeubles d’habitation
total des prêts
titre
3.2 répartition des portefeuilles de titres et de métaux préCieux
destinés au négoCe, des immoBilisations finanCiÈres et des partiCipations
total
Hypothèques
62
en 000 CHf
3.1.2 prÊts Compromis
valeur comptable
immobilisations financières
titres de créances évalués selon le principe de la valeur
la plus basse
31.12.2012
31.12.2011
20’148
titres de participation
22’610
7
total
Juste valeur
20’155
31.12.2012
31.12.2011
20’292
22’900
7
10
9
22’617
20’302
22’909
dont titres admis en pension selon les prescriptions
en matière de liquidité.
Participations
sans valeur boursière
602
total
602
602
Avenue du ThéâTre 14, 1005 LAusAnne
PiAzzA riformA 3, 6900 LugAno
suisse – www.bdg.ch
602
en 000 CHf
total
montant brut
valeur estimée
de réalisation
des sûretés
31.12.2012
747
221
526
31.12.2011
1’376
221
1’155
montant net
Correctifs
de valeurs
526
1’155
en 000 CHf
3.3 indiCation de la raison soCiale, du siÈge, du Capital soCial et des taux
de partiCipations (part au Capital et aux voix et liens ContraCtuels)
des partiCipations essentielles
31.12.2012
BDG | BANQUE DE DÉPÔTS ET DE GESTION | RAPPORT ANNUEL 2012
31.12.2011
Capital
social
part
au capital
et aux voix
en 000 CHf
en %
en 000 CHf
30
2’000’000
10
20’000
10
5’600’000
100
sofipo fiduciaire s.a., lugano
CHf
2’000’000
sofipo uf trustee ltd, limassol
eur
20’000
Bdg singapore pte, singapore
sgd
Capital
social
part
au capital
et aux voix
en %
30
BDG | BANQUE DE DÉPÔTS ET DE GESTION | RAPPORT ANNUEL 2012
BDG | BANQUe De DÉPÔtS et De GeStiON | rAPPOrt ANNUeL 2012
Potières du sahel
À lA découverte des trAditions cérAmiques
de lA boucle du niGer (mAli) ALAIN GALLAy
Potières du sahel
2012
Mise en page d’un ouvrage
de 372 pages, présentant
trente ans de recherches
sur l’artisanat traditionnel
africain.
Potières du sahel
À lA découverte des trAditions cérAmiques de lA boucle du niGer (mAli)
AlAin GAllAy
avec la collaboration d’Eric Huysecom,
Anne Mayor et Agnès Gelbert
INTRODUCTION
Techniques génériques
eT Techniques spécifiques
L’ethnnographie reste souvent une entreprise
monographique. Le chercheur s’immerge dans un village
dont il tente de cerner les techniques, l’économie,
la société, la structure du pouvoir politique et la vie
spirituelle. Un livre consacré à ce petit point de l’espace
illustre souvent cette expérience unique de l’altérité.
Etudier les relations entre la céramique et les diverses
populations d’une même région nécessite que
l’on change de point de vue en restreignant le champ
de ses observations, mais en étendant son action
à une zone géographique large.
Les définitions présentées ici procèdent
Techniques génériques
paramètres permettant de définir
les principales techniques
génériques.
Définition des techniques
spécifiques.
Les techniques génériques correspondent
Les techniques spécifiques sont les tech-
soit à des modalités d’ébauchage, soit à des
niques utilisées lors des différentes opéra-
des actions techniques. Cette relecture a été
modalités d’ébauchage et de préformage. On
tions d’amincissement, de mise en forme et
menée à bien par Agnès Gelbert. Les techni-
les définit à partir de deux des trois paramè-
de régularisation. Elles sont définies par :
ques génériques désignent les grands choix
tres retenus par Valentine Roux :
●
techniques retenus pour monter une céra-
●
La source d’énergie (pression des mains
mique, les techniques spécifiques désignent
combinée ou non à l’énergie cinétique
les principaux types d’opérations mises en
rotative, ECR),
œuvre pour façonner l’argile.
●
Le type de pression exercée qui peut
être continue, discontinue, ou opérer par
martelage ou « tapping »,
●
Le mode de transformation de la ma-
La masse d’argile sur laquelle s’exercent
tière. Le déplacement de la matière peut
les pressions (homogène ou hétérogène).
intervenir en profondeur, ou de manière
A ces deux paramètres, on ajoutera la nature
plus superficielle par simple déplace-
du support (support simple/support-moule/
ment de matière lors de l’enlèvement
support-enclume), qui permet de différencier
les techniques de modelage, de moulage et de
d’argile ou de déformation de la matière,
●
Support simple : objet sur lequel repose
source
d’énergie
Masse
d’argile
nature du support
exemples
Tournage
ECR
Homogène
Support simple
Non pratiqué
colombins
Sans ECR
Hétérogène
Support simple
Traditions Dogon C1/2
colombins sur moule (MA)
Sans ECR
Hétérogène
Support-moule
Pour mémoire
Moulage sur forme convexe
(Mfcv)
Sans ECR
Homogène
Support-moule
(convexe)
Tradition Dogon C1,
Tradition Dogon E
Moulage sur forme concave
(Mfcc)
Sans ECR
Homogène
Support-moule
(concave)
Tradition Somono
Martelage sur forme concave
(Mafcc)
Sans ECR
Homogène
Support-enclume
Traditions Dogon B1/B2
Tradition Dogon A
Modelage (MM)
Sans ECR
Homogène
Support-simple
L’état d’humidité de la pâte qui peut être
Traditions Dogon C1/C2
creusage et étirement
d’une motte (cM)
Sans ECR
Homogène
Support-simple
●
Le type d’outil dont la partie active peut
la poterie au cours du façonnage, sans
être tranchante ou non tranchante, lisse
autre rôle,
ou irrégulière,
Technique spécifique
Type de
pression
Mode de
transformation
etat d’humidité
Type d’outil
Déplacement
de l’outil / paroi
Raclage
Discontinue
Déplacement
important ou
enlèvement
Pâte humide
Indifférent
Parallèle
Rabotage
Discontinue
Enlèvement
Pâte à
consistance cuir
Tranchant
Parallèle
Découpage
Discontinue
Enlèvement
Indifférent
Tranchant
Perpendiculaire
Lissage
Discontinue
Déplacement
superficiel
Pâte très humide
Non tranchant /
lisse
Parallèle
Modelage
Discontinue
Déformation
Pâte humide
Non tranchant
Ø
cier les principales techniques génériques
Application
Discontinue
Ajout
Pâte humide
Main
Parallèle
présentées dans le tableau ci-dessous.
frottement
Discontinue
Déplacement
superficiel
Pâte humide
Non tranchant /
irrégulier
Parallèle
« Mise en forme au tour »
Continue
Déformation
Pâte très humide
Non tranchant / lisse
Parallèle
Martelage
Tapping
Déformation
Indifférent
Non tranchant
Ø
Martelage par contre-coup
Tapping
Déformation
Pâte humide
Ø
Ø
Roulement
Continue
Déformation
Pâte humide
Ø
Ø
●
Support-moule : support utilisé comme
●
Le déplacement de l’outil par rapport à
moule pour donner sa forme à la base
la paroi, ce dernier pouvant être parallèle
du pot (la base reste solidaire du moule
ou perpendiculaire.
pendant tout le façonnage). Il peut être
convexe ou concave,
●
Ces différentes distinctions se retrouvent
Support-enclume : support utilisé
dans le catalogue des gestes que nous don-
comme matrice pour donner sa forme à
nons en annexe.
la base et à la panse du pot (la poterie est
désolidarisée de l’enclume).
Ces trois paramètres permettent de différen-
68
2.7. Gimbala. Amou Bari sur le Karel
Bosso. Intérieur d’une case peul.
Les pieds du lit sont l’œuvre
de la caste des boisseliers
et la couverture de mariage
protégeant la couche de la caste
des tisserands.
il n’y a pourtant pas lieu de rejeter le terme de « caste » pour
désigner certaines catégories socio-professionnelles de l’Afrique
de l’Ouest (Tamari 1991, 1997 ; Béridogo 2007 ; Testart, communication personnelle). Nous utiliserons donc ici ce terme à la
place de « classe artisanale » que nous avons parfois employé et
ceci d’autant plus que les sociétés sahéliennes traditionnelles
ne sont pas des sociétés de classes. Au sens marxiste du terme,
une classe désigne en effet un groupe social d’une société étatique possédant seul certains moyens de production. Dans cette
acception, les sociétés sahéliennes ne sont pas des sociétés de
classes mais des sociétés hiérarchisées simplement stratifiées.
Les esclaves ne constituent ainsi pas une classe sociale.
La production de la céramique est une activité spécialisée
au sens de Roux et Corbetta (1990) qui donnent de ce terme la
définition suivante : la spécialisation technique est la production
exclusive, par un sous-groupe d’individus, d’objets consommés
par la communauté villageoise ou régionale tout entière.
2.16. Plaques de sel de Taoudéni
sur le port de Mopti en 1976.
2.13. Chargement de poisson
sec sur le Niger.
particulièrement complexes (2.12, 2.13). Il est donc nécessaire de
préciser la place de la céramique dans cette structure.
L’économie traditionnelle de l’Afrique de l’Ouest n’est pas une
économie primitive. On y observe des échanges marchands par
l’intermédiaire de monnaies.
Selon Alain Testart,
« est échange marchand tout échange de marchandises, ou
encore tout échange dans lequel les échangistes n’ont pas besoin
d’entretenir entre eux d’autres rapports que celui de l’échange ;
c’est-à-dire encore un échange qui n’est pas intrinsèquement lié,
ni conditionné par un autre rapport entre les protagonistes. »
(Testart 2007, p. 134)
Cette économie n’est donc plus d’autosubsistance stricte,
même si la plus grande partie des biens vivriers et artisanaux
produits sont consommés sur place (Muller, 1972). On notera
néanmoins qu’elle s’insère dans un système agraire ne connaissant pas la propriété de la terre au sens où on l’entend dans nos
sociétés. Les agriculteurs ne possèdent que des droits d’usufruit
sur les parcelles qu’ils cultivent, droits transmissibles dans le
cadre familial (Testart 2003, 2004).
Il peut être intéressant de confronter la situation observée aux
critères diagnostics de la spécialisation proposés par les initiateurs de la table ronde « Spécialisation des tâches et sociétés »,
tenue en 2004-2005 à l’Université de Nanterre (Brun et al. 20052006). Si la typologie des sociétés retenue peut être discutée
(cf Testart 2005), les critères d’identification de la spécialisation
nous paraissent par contre parfaitement opératoires. Selon ce
point de vue, la production céramique de la boucle du Niger se
qualifie comme suit :
taille de l’unité de production. Activité d’une personne
seule ou bien aidée, voire imitée par ses enfants, dans le
cadre de la maisonnée. Plusieurs potières d’une famille étendue peuvent travailler ensemble dans le cadre du groupe
domestique.
périodicité de l’activité. Activité saisonnière se pratiquant
essentiellement en saison sèche, lors de la morte saison
agricole.
●
●
le niveau local ou régional
Les communautés paysannes sont organisées en communautés
domestiques dans lesquelles les rapports de production et de
transfert des biens, notamment des biens vivriers (mil, riz, etc.),
s’organisent selon les liens de parenté et de clientélisme (Horton
1971 ; Meillassoux 1975a, 1977). Nous avons néanmoins vu que la
société est divisée selon certaines spécialisations techniques,
notamment au niveau du travail des métaux, de la poterie, du
bois, parfois des textiles (Tamari 1991, 1997) et/ou économiques
(agriculteurs, pêcheurs, éleveurs). Ces spécialisations produisent des biens vivriers ou artisanaux susceptibles d’être échangés selon diverses modalités ou vendus, sur les marchés locaux
ou hors de ces derniers.
Les marchés locaux, qui se tiennent hebdomadairement à
la périphérie de nombreux villages de brousse, présentent
essentiellement des transactions de type échanges marchands,
de producteurs à consommateurs ou de marchands à consommateurs.
Ces « échanges intérieurs procèdent d’une division sociale
du travail et de l’économie de marché. Cette deuxième forme
correspond à la création d’un marché intérieur au sein duquel
circulent librement non seulement les produits, mais aussi le
capital et la force de travail et où la monnaie n’est pas seulement mesure de la valeur, mais aussi moyen de paiement. »
(Meilllasoux 1977, p. 242-243)
saisonnières des jeunes paysans du Nord allant travailler dans
les villes et les plantations du Sud.
On signale notamment un important flux du bétail élevé en
zone sahélienne en direction des côtes (Dobosiewicz 1971). Les
marchandises sont convoyées par des marchands professionnels,
le plus souvent islamisés, formant des groupes ethniquement
distincts, Marka Dioula, Haoussa, …, les exigences du commerce
à distance n’étant guère compatibles avec la production vivrière
(Amselle 1977). Les marchés proposent donc des transactions
liées à la fois à l’approvisionnement en denrées locales destinées
à l’exportation et à des transferts de produits étrangers.
Les Marka acheminent du sel et des tissus européens (du N
au S), de la cola et des tissus indigènes (du S au N), les Dioula
du sel et du fer (du N au S), de la cola et des tissus indigènes
(du S au N), les Haoussa des tissus de Kano (d’E en O), de la
cola et du bétail (d’O en E) (selon la carte dressée par Baillaud
1898-1899, in Meillassoux 1969).
L’une des principales voies de ce commerce interrégional a,
de tout temps, été le Niger. Le commerce fluvial était contrôlé
par les États et reposait sur les populations liées à l’eau, notamment les Somono et les Sorko, qui transportaient les marchands
et les marchandises dont ces derniers avaient la charge. Les
grandes barques de planches assemblées (cousues, puis,
aujourd’hui, clouées) étaient fabriquées soit par des esclaves,
soit par des menuisiers de caste, enfin par des pêcheurs comme
les Bozo (Tymowski 1967).
23
26
Geste 75
RégulaRisation, lissage exteRne
Régularisation par lissage de la paroi externe avec la main, un outil souple, un galet,
une pierre, une palette ou une estèque en calebasse.
Phase : Panse, bord
etape : Finition
opération : Régularisation
technique spécifique : Martelage
geste : Unimanuel ; pressions horizontales internes ou externes par tapping répété.
2.17. Tombouctou, ville de rupture
de charge entre les caravanes
chamelières du Sahara et
le transport fluvial sur le Niger.
Phase : Base, panse, bord
etape : Finition
opération : Régularisation
technique spécifique : Lissage
geste : Unimanuel ; pressions discontinues verticales vers le bas ou horizontales internes.
Kakagnan. F. Kéwé (Kéwé).
Caste : Somono.
Technique générique :
martelage sur forme concave.
Tradition : Somono du Nord.
Support : dépression comblée
d’argile compactée à surface huilée,
tournette de type somono.
Instrument : palette.
Bango. F. Samasseku (Nyentao).
Caste : Somono.
Technique générique :
moulage sur forme concave.
Tradition : Somono du Nord.
Support : cuvette remplie d’argile
à surface huilée, tournette de type
somono.
Instrument : galet de quartz.
Dégui. A. Kassambara (Yanogué).
Caste : Jèmè irin.
Technique générique :
creusage de la motte.
Tradition : Dogon D.
Support : meule sur sol plat (rocher),
coupelle d’argile crue.
Instrument : tesson.
Sahona. F. Kayetao (Tapo).
Caste : Somono.
Technique générique :
moulage sur forme concave.
Tradition : Somono du Sud.
Support : tournette de type somono,
moule d’argile cuite.
Instrument : percuteur de pierre.
Geste 74
DécouPage PaRoi
Régularisation de la hauteur de la paroi par découpage d’un morceau d’argile
avec un couteau, une raclette ou une tige végétale.
Geste 76
RégulaRisation, lissage inteRne
Régularisation par lissage de la paroi interne avec la main, un outil souple, un galet,
un percuteur d’argile, une pierre, une estèque en calebasse, en fruit ou en noix
de rônier.
Phase : Base, panse, bord
etape : Finition
opération : Régularisation
technique spécifique : Découpage
geste : Bimanuel combiné ; une main exerce des pressions horizontales perpendiculaires
à la paroi et l’autre maintient la paroi.
Phase : Base, panse, bord
etape : Finition
opération : Régularisation
technique spécifique : Lissage
geste : Bimanuel combiné, avec les bras en position latérale ; la main intérieure exerce des pressions
discontinues verticales vers le bas ou horizontales externes et la main extérieure soutient la paroi.
Ka In Ouro. Y. Bamadjo (Niangali).
Caste : Jèmè na.
Technique générique :
martelage sur forme concave.
Tradition : Dogon B1.
Support : Moule formé d’un fond de
vase avec pied partiellement enterré.
Instrument : lame de couteau.
Modjodjé lé. S. Arama (Arama).
Caste : Jèmè yélin.
Technique générique :
moulage sur forme convexe.
Tradition : Dogon C1.
Supports : poterie retournée
sur sol plat.
Instrument : brin de paille.
la potière au sein de la société
29
330
La situation peut être qualifiée d’économie à « marchés périphériques » (Bohannan, Dalton 1962). A l’économie d’autosubsistance, fonctionnant sur le mode de l’échange et de la
redistribution, se superposent des échanges marchands qui
pouvaient utiliser traditionnellement plusieurs types de monnaies de commodité, cauris, lingots de fer, pagnes, etc., mais
qui fonctionnent actuellement avec une monnaie d’État (les
CFA). Ces échanges marchands prennent plusieurs formes, institutionnellement séparées selon que les marchés sur lesquels
se déroulent les transactions sont des marchés locaux, régionaux ou internationaux (Gallay 2010a, 2011)
Le schéma que nous proposons résume les modalités de
transferts de biens en Afrique de l’Ouest. Cette perspective
fonctionnelle gomme des différences chronologiques probablement importantes (Meillassoux 1971 et 1977). Les réseaux
commerciaux du temps des empires précoloniaux différaient
probablement des réseaux actuels, même « traditionnels ». Ces
derniers peuvent néanmoins servir de base à des analyses plus
pointues de situations historiques particulières qui pourront en
modifier les composantes et la structure.
la potière au sein de la société : un contexte humain et culturel d’une exceptionnelle complexité
Geste 73
RégulaRisation, maRtelage
Régularisation de la paroi par léger martelage interne ou externe avec la main,
une palette ou un tesson.
le niveau international
Le niveau international concerne essentiellement le commerce
transsaharien. Ce dernier prend son essor à l’époque médiévale sous l’influence arabe (Mauny 1967 ; Perinbam 1972). Selon
Devisse (1972), aucun trafic méridien régulier n’aurait existé
avant le 8e siècle ; des routes plus anciennes auraient eu par
contre la direction NE-SO, allant des oasis égyptiennes et du sud
de la Tunisie vers la boucle du Niger. Certains historiens de l’Antiquité, comme Adalberto Giovannini, de l’Université de Genève,
démontrent d’autre part, à partir des sources antiques, que ce
trafic, notamment celui de l’or (2.14), pourrait remonter à l’époque
le niveau interrégional
Le niveau interrégional est représenté par divers réseaux
marchands reliant les principales « villes noires » sahéliennes
(comme Djenné, Mopti, Gao, plus au sud, Kong) et ces agglomérations aux « villes blanches » de la frange méridionale du
Sahara et aux villes portuaires de la côte, tombées dès le 16e
siècle en mains européennes.
Ces échanges marchands se développent sur un fond de
complémentarité des zones de productions, complémentarité
née de la zonation écologique de l’Afrique de l’Ouest. Ils touchent par exemple la cola, le bétail, les textiles, le mil, certains
produits d’origine européenne présents dans les cités portuaires
(fusils, verroteries, textiles), ainsi que des produits d’origines
méditerranéenne ou saharienne, acheminés à travers le Sahara
(sel, cuivre). Ce réseau était, avant l’abolition de la traite, la voie
d’acheminement et de transfert des esclaves.
Le niveau interrégional présente selon Meillassoux (1977,
242-243) deux particularités .
Les marchés se placent dans le cadre de la complémentarité de zones écologiques produisant des biens que l’on peut
considérer comme rares et offrent des biens qui n’entrent pas en
concurrence avec la production locale. Ces échanges touchent,
de plus, des sphères économiques distinctes entre lesquelles il
n’y a pas de circulation de travail, ni de capital, mais seulement
de marchandises, du moins avant l’apparition des migrations
28
69
2.12. Toroli. Un marché
hebdomadaire en Pays dogon :
piments et boulettes d’oignons
séchés.
la potière au sein de la société
2.15. Caravane au repos
dans les rues de Tombouctou.
COMMENT ANALYSER LES TECHNIQUES DE FABRICATION DE LA POTERIE ?
2.8. Une famille de caste peul.
Le mari est tisserand, l’épouse
potière.
22
2.14. Boucles d’oreille peul en or.
Traditions Dogon C1/2
Tradition Dogon D
humide ou avoir la consistance du cuir,
martelage sur forme concave, soit :
●
Technique généRique
Techniques spécifiques
d’une relecture des données de terrain,
visant à repérer les composantes pertinentes
Sahona. F. Kayentao (Tapo).
Caste : Somono.
Technique générique :
moulage sur forme concave.
Tradition : Somono du Sud.
Support (partiellement visible) :
dépression aménagée dans le sol,
textile, argile compactée à surface
huilée, tournette de type somono,
moule d’argile cuite.
Instrument : chiffon.
Lakui. O. Téra (Dembélé).
Caste : forgerons des Bwa.
Technique générique :
creusage de la motte.
Tradition : Bwa.
Support : sol plat.
Instrument : estèque en calebasse.
catalogue des gestes
331
27
La roulotte enchantée
et ses spectacles
lausanne / 2012
Ensemble des supports
de communication pour
l’année 2012.
Avec Mary&Jo Studio
belle année 2013
espace créatif
En lien avec le projet et la démarche
artistique des compagnies accueillies
chaque semaine, divers ateliers
de création et d’artisanat vous sont
proposés.
espace ludique
Accueil libre pour un moment de jeu
et de convivialité entre enfants et
adultes. Un grand nombre de jeux
sont mis à votre disposition : véhicules
en tout genre, jeux en bois, etc.
13 > 17 août
espace ludique : lu-ve de 15h à 19h
espace créatif : ma-je à partir de 15h30
espace artistique : au fil de la semaine
*1er Prix de la critique belge du théâtre
et de la danse 2011 dans la catégorie
«Spectacles jeune Public»
théâtre [dès 6 ans]
lu 13 et ve 17 août à 19h [60’]
en cas de pluie : Spectacle au Collège de Montriond, Av. Dapples 58
le roI SanS royauMe
agora theater [B]
Il était une fois, un Roi. Un Roi sans royaume, puisqu’un beau matin, tout autour
de lui avait disparu.
qu’advint-il du Roi qui a tout perdu sauf sa couronne ? Ce Roi-là décida de parcourir le monde, d’affronter l’inconnu, à la recherche de son royaume, de sa chanson,
son hymne. Sur la route il rencontra un chat, noir le chat, un jeune cerf, et d’autres
personnages farfelus.
Il était une fois un Roi qui, le temps d’une journée, sembla avoir trouvé bien plus
qu’il n’eût perdu.
avec : Sascha Bauer, Karen Bentfeld, Joé Keil, Volker Stephan Lather, Line Lerho, Kurt Pothen, Viola Streicher
texte : Marcel Cremer Mise en scène : Marcel Cremer, Fatma Girretz Musique : Katja Rixen Son : Dany
Gallo lumière : Michel Delvigne Scénographie et traduction : Pierre Doome Décor et accessoires :
Céline Leuchter costumes : Émilie Cottam
> juIn
espace artistique
Des artistes s’installent dans les parcs
et vous invitent à découvrir leur
univers. Ainsi nous multiplions
les rendez-vous par le biais d’ateliers
de pratique artistique, de spectacles
et de rencontres.
23 JUIN > 25 AOÛT 2012
LAUSANNE
Entrée libre
zooM Sur
l’agora theater [B]
Cette compagnie fondée par Marcel Cremer
en 1980 connaît un vif succès en Belgique et
bien au-delà. Reconnus pour leur démarche
de création unique et le regard exigeant
qu’ils portent sur la jeunesse, les artistes de
l’Agora theater créent un théâtre fédérateur.
Le Roi sans royaume* s’impose aux enfants
et aux adultes comme un hymne à la vie.
Sa 23 juin de 10h à 13h
> Inscriptions au 021 312 44 46 Prix de la place : 4 CHF
Marché aux jouetS
Grande braderie durant laquelle les enfants eux-mêmes
vendront et échangeront leurs jouets.
atelier théâtre : être acteur et spectateur [dès 7 ans]
Ma 14 et je 16 août de 15h30 à 18h30 Présence indispensable aux deux séances
> Inscriptions au 076 284 57 15
avec agora theater [B]
Soit vous avez vu le Roi sans royaume, et il s'agit d'échanger, de s'interroger sur les
différentes composantes du spectacle et de prolonger par le jeu cette expérience
théâtrale.
Soit vous n'avez pas encore vu le Roi sans royaume, et plus tard dans la semaine
vous assisterez au spectacle. Cet atelier vous permet alors d'appréhender par
l'échange et le jeu la représentation à venir.
Parc à livres
Du lu 13 au ve 17 août de 15h à 19h
De nombreuses pièces écrites par Marcel Cremer, auteur du Roi sans royaume,
peuvent être consultées sur place. on imagine que ces histoires s’échapperont un
instant de leur livre pour vous être contées.
exposition photographique
Du lu 13 au ve 17 août de 15h à 19h
traVerSéeS / unterwegS
Photographies d’anne Valentin [B]
Juillet 2009, date du dernier atelier mené au cœur d’une forêt haut-Jurassienne
par Marcel Cremer, auteur et metteur en scène de l’Agora theater. De cette expérience collective, nous parvient cette série de photographies en noir et blanc,
élégant témoin de l’authenticité de la démarche de l’artiste. Une monstration photographique qui place l’Humain au centre de l’image, et donc de l’attention.
théâtre [dès 6 ans]
Me 15 août à 15h et 17h30 [60’]
en cas de pluie : Spectacle au Collège de Montriond, Av. Dapples 58
le roI SanS royauMe
agora theater [B]
Le temps d'une journée, la compagnie s'installe Place St-Maur pour vous présenter
son spectacle [voir descriptif ci-contre].
23 > 27 JuiLLeT
6 > 10 AoûT
Bus : 9, LEB arrêt : Montétan
Lu 23 juillet à 19h
Thriller psychédélique [dès 5 ans]
DonALD KiD & MisTer swAn
23 JUIN > 25 AOÛT 2012
LAUSANNE
Bus : 1 arrêt : Parc Vélodrome
Lu 6 et ve 10 août à 19h
Théâtre et peinture [dès 5 ans]
Le gÉAnT VorAce
Ma 24 juillet à 19h
Lecture + rencontre [dès 5 ans]
Le Joueur De fLûTe De HAMeLin
Entrée libre
Du ma 7 au je 9 août à partir de 15h30
Ateliers d’arts plastiques
Me 25 juillet à partir de 15h30
Atelier théâtre : corps et jeu
Ma 7 août à 18h
Départ : arrêt Parc du Vélodrome, bus n°1
Balade insolite de la Tourelle
Ve 27 juillet à 19h
Étape de création [dès 5 ans]
ADAMA eT iVo
9 > 13 JuiLLeT + 24 AoûT
16 > 20 JuiLLeT
Bus : 8, 16, 22, 60 arrêt : Tunnel
18 eT 25 JuiLLeT
1er, 8 eT 15 AoûT
Du lu 9 au ve 13 juillet de 13h à 19h
installations plastiques
MonDe frAgiLe
Du lu 9 au ve 13 juillet de 13h à 19h
à voir et à faire
30 JuiLLeT > 3 AoûT
Bus : 16 arrêt : Pierre Viret
Bus : 22, 60, m2 arrêt : Bessières
Ve 13 juillet à 18h30
fête d’inauguration
Ve 24 août à partir de 18h
fête de clôture
Bus : 16 arrêt : Pierre Viret
Bus : 22, 60, m2 arrêt : Bessières
Bus : 1, 6 arrêt : Montoie
Lu 30 juillet à 19h
spectacle gestuel [dès 3 ans]
TriPPo
13 > 17 AoûT
sa 25 août à partir de 21h
cHAnsons en cHœur
Du ma 31 juillet au ve 3 août à partir de 15h30
Ateliers cirque et mouvement
Ve 3 août à 19h
Déambulation circassienne
un Tour à MonToie
sa 23 juin de 10h à 13h
MArcHÉ Aux JoueTs
Bus : 1 arrêt : Dapples
Bus : 1, 25 arrêt : Cèdres
Lu 13 et ve 17 août à 19h
Théâtre [dès 6 ans]
Le roi sAns royAuMe
> en cas de pluie : collège Montriond
Me 18 juillet à 15h, 16h15 et 17h30
Miniature sonore [de 6 mois à 4 ans]
KerneL
> réservation indispensable
au 076 284 57 15
Bus : 7, 66, 42 arrêt : Pont de Chailly
Lu 16 juillet à 19h
Apéro-rencontre-artistique
Ma 17, je 19 et ve 20 juillet à partir de 16h
Ateliers-laboratoires
Ma 17 et je 19 juillet à 19h
Départ : Roulotte
Promenade [courte]
Ve 20 juillet à 19h
Départ : Roulotte
Promenade [60-90’]
Me 25 juillet à 15h et 17h30
Lecture théâtralisée [dès 4 ans]
en ATTenDAnT Le PeTiT PouceT
Me 1er août à 15h et 17h30
spectacle gestuel [dès 3 ans]
TriPPo
Me 8 août à 15h et 17h30
Théâtre clownesque [dès 5 ans]
MAMMA MiA !
Me 15 août à 15h et 17h30
Théâtre [dès 6 ans]
Le roi sAns royAuMe
> en cas de pluie : collège Montriond
Ma 14 et je 16 août de 15h30 à 18h30
Atelier théâtre :
être acteur et spectateur [dès 7 ans]
Du lu 13 au ve 17 août de 15h à 19h
Parc à livres
Du lu 13 au ve 17 août de 15h à 19h
exposition photographique
TrAVersÉes / unTerwegs
Centre d’Animation de la Cité
Escaliers du Marché 2, 1003 Lausanne
Tél : 021 312 44 46, Fax : 021 312 45 70
Email : [email protected]
www.animcite.ch
Centre d’Animation de la Cité
Escaliers du Marché 2, 1003 Lausanne
tél : 021 312 44 46, Fax : 021 312 45 70
Email : [email protected]
www.animcite.ch
La roulotte enchantée
et ses spectacles
lausanne / 2013
Ensemble des supports
de communication pour
l’année 2013.
Avec Mary&Jo Studio
Atelier Bonnetaille [F]
Espace ludique : lu-ve de 15h à 19h
Espace créatif : lu-je à partir de 15h30
Espace artistique : au fil de la semaine
Ateliers et essayages en tout genre
Du lu 8 au ve 12 juillet de 15h à 19h
Avec l'Atelier Bonnetaille [F]
Performance
Ma 9 juillet à 19h [40’]
Le parc de Milan se transforme en un espace de recherche et de création autour du
vêtement et du costume. L’occasion pour vous de faire de la couture, de manipuler
différentes matières et matériaux, de donner vie à un personnage, qu’il soit sublime ou
grotesque, troublant ou étonnant. Hasardez-vous sur la place des curiosités, n’hésitez
pas à vous faire photographier, à modeler votre silhouette lorsqu’elle se reflétera dans
d’étranges miroirs.
Atelier Bonnetaille [F]
Performance
Lu 8 juillet à 19h [40’]
LE COSTUME 5 MINUTES !
Atelier Bonnetaille [F]
Sa 29 juin de 10h à 13h
Inscriptions au 021 312 44 46 – Prix de la place : 5 CHF
MARCHÉ AUX JOUETS
C’est un atelier itinérant de confection de costumes et d’accessoires,
c’est aussi une compagnie composée de techniciens, d’artistes, de
créateurs. Plusieurs corps de métiers réunis autour d’une passion
commune pour la couture et le costume. Le costume est ici un élément
dramaturgique et scénographique essentiel. Façonnant et manipulant
le costume en direct, l’Atelier Bonnetaille expérimente sur scène le
rapport entre le corps et la matière.
MOTS CROISÉS, MOTS PIQUÉS !
Plusieurs danseuses-costumières manipulent ici de longs métrages de tissus. Comment la matière devient-elle enveloppe corporelle ? Comment empêche-t-elle le geste,
le mouvement, et donc le corps ? Comment agit-elle sur la parole de celle qui, livre en
main, tente de faire entendre un texte ?
Avec : Florinda Donga, Gabrielle Jéru, Charlotte Pareja, Violeta Todo
Performance
Je 11 juillet à 19h [40’]
LA CARCASSE !
Atelier Bonnetaille [F]
La machine à coudre s’enclenche, la costumière habille le mannequin qui s’anime peu
à peu, danse, expérimente sa seconde peau. Alors que l’une donne vie au corps, l’autre
donne corps à la matière.
De courtes histoires – hantées par quelques créatures imaginaires et personnages étonnants inspirés notamment de la mythologie – vous sont racontées. Sous le geste de la costumière, les personnages se dessinent, se tissent et muent. Ils prennent forme, se déforment.
Avec : Gabrielle Jéru, Charlotte Pareja
Avec : Gabrielle Jéru, Charlotte Pareja, Violeta Todo
Lectures déambulatoires
Ma 9 à 17h, me 10 à 19h et ve 12 juillet à 16h30 [60’]
> n'hésitez pas à venir aux trois rendez-vous
Les Teintureries – École de théâtre [CH] / Atelier Bonnetaille [F]
Défilé
Ve 12 juillet à 19h
Atelier Bonnetaille [F]
Les jeunes comédiens des Teintureries déambulent dans le parc armés de textes poétiques et philosophiques. Ils chuchotent, ils scandent… Ils vous livrent quelques mots,
vous parlent du beau, du laid, du monstrueux peut-être. Vêtus de costumes confectionnés
par l’Atelier Bonnetaille, ils apparaissent comme des gens ordinaires ou des personnages
de théâtre. D’autres semblent venus d’un tout autre temps. Ils ont tous un petit quelque
chose d’étrange. Mais de quoi ont-ils l’air ?
Éloge de la beauté ? De la beauté-monstre ? Nul ne le sait. Une chose est sûre, il est temps
de vous inviter au grand défilé ! Plusieurs personnes et personnages intrigants emprunteront le chemin qui traverse Milan. Vous y contemplerez des costumes de toutes sortes,
des pièces uniques sorties des malles de l’Atelier Bonnetaille ou même confectionnées
par quelques créateurs anonymes.
Avec : Florinda Donga, Gabrielle Jéru, Charlotte Pareja / et d’autres complices
Avec : Giliane Besençon, Zoé Blanc-Scuderi, Aurore Faivre, Coline Fassbind, Nathan Heude Création des costumes :
Atelier Bonnetaille
Grande braderie où les enfants eux-mêmes vendent et échangent leurs jouets.
Compagnie des Gentils [F]
Ciné-concert [dès 5 ans]
Me 31 juillet à 20h30 [65’]
Dans le cadre de leur future création Alice [suivez-moi, je suis perdue]
ces artistes fantasques ouvrent les portes du pays des merveilles.
Cette semaine de résidence à Lausanne est pour eux l’occasion
de travailler sur les différents personnages du conte, sur le texte,
sur l’univers et d’interroger l’ensemble par le biais de rencontres
publiques. Au fil des jours, ils vous invitent à suivre les pérégrinations d’Alice, perdue dans un monde absurde où le temps semble
s’être arrêté.
LES AVENTURES DU PRINCE AHMED
Intermezzo [F]
Des silhouettes en ombres chinoises s’animent à l’écran et nous voilà plongés dans les
aventures du Prince Ahmed. Inspiré des contes des Mille et une nuits, ce film d’animation nous emmène dans un univers peuplé de princesses prisonnières, d’amoureux en
fuite et de puissants magiciens. Un voyage onirique et merveilleux au cœur de l’île des
démons de Wak Wak, de la Chine, et d’autres pays lointains.
Alors que les personnages prennent vie sous la voix de la comédienne, deux musiciens
diffusent des mélodies dans l'ombre. Du rock électrique à la psyché ethnique, cette
bande-son originale, interprétée en direct, met en lumière ce classique incontournable.
Avec : Florent Diara [percussions, bruitages, ukulélé], Erwan Flageul [guitare], Marie Neichel [voix] Composition
musicale : Erwan Flageul Projection, son et lumière : Manue Joubier Scénographie et costume : Claire Grosbois
Film réalisé par : Lotte Reiniger [1926]
Parc de Milan
[Vieux-Moulin / Bois-Gentil / Maillefer]
Espace créatif : lu, ma, je, ve à partir de 15h
Espace artistique : au fil de la semaine
Bourdonnette
Place St-Maur
[En partenariat avec la Maisonnette : Centre de rencontre et d’animation de la Pontaise et le Centre de
quartier Bossons Plaines du Loup — dans le cadre du dispositif « Places au soleil », l’Association Village
Maillefer]
Réjouissances théâtrales + hors-d’œuvre
Lu 19 août à 19h
> rdv sur la place de jeux du Vieux-Moulin
Ateliers merveilleux histoire de changer la face du monde
Lu 19, ma 20, je 22 et ve 23 août à 15h [ jusqu’au soir]
> rdv sur les places de jeux du Vieux-Moulin, du Bois-Gentil,
et dans l'allée centrale du quartier Maillefer
Avec la Compagnie des Gentils [F]
Compagnie des Gentils [F]
Chaque jour, un messager débarque sur ces trois places de jeux et vous révèle les secrets
et mésaventures du pays des merveilles : les colères rouges noires rouges de la Reine
Rouge Noire Rouge, la tristesse de Blanche l’amoureuse, la détresse d’un chevalier
inventif sans la moindre inspiration, et la fuite d’Alice lorsque la Reine ordonne qu’on lui
tranche la tête. Il est temps de vous mettre à l’ouvrage pour changer le cours de l’histoire,
avant que le pays des merveilles ne déchante et ne s’enlise dans la brume. Vous aurez
plusieurs heures pour monter une conspiration et renverser l’ordre établi. Prenez garde,
c’est à dix-neuf heures précisément que la Reine Rouge Noire Rouge rougira de colère,
quittera son château et viendra à votre rencontre.
DANS LE MONDE DES MERVEILLES…
C’est l’heure du grand procès engagé par la Reine contre les habitants du pays des merveilles. Mais la Reine Rouge Noire Rouge escortée par une armée d’enfants ne s’attend
pas à voir Alice en ce haut lieu d’instance. Alice sera-t-elle condamnée pour cette outrageuse intrusion ?
Avec : Julien Anselmino, Marie Bonnet, Kim Laurent, François Marailhac, Doriane Salvucci, Aurélien Villard Chefs
d’œuvres : Marie Bonnet, Aurélien Villard Régie générale : Alexandre Bazan
Réjouissances théâtrales + hors-d’œuvre
Ma 20 août à 19h
> rdv sur la place de jeux du Bois-Gentil
Pré de Montoie
Parc de
l'Hermitage
Parc du Devin
Parc de Valency
… OÙ LES LARMES POURRAIENT NOUS SAUVER …
Compagnie des Gentils [F]
Un vent de révolution souffle sur Bois-Gentil. N’ayez crainte, il s’agit là d’une révolution
poétique. Les enfants envahissent le château rouge ou noir de la Reine pour lui offrir un
chant. Un hymne à l’amour – et aux pommes aussi. Comment va réagir celle qui a, depuis
longtemps, perdu l’usage des mots et de la parole ?
Avec : Julien Anselmino, Marie Bonnet, Kim Laurent, François Marailhac, Doriane Salvucci, Aurélien Villard Chefs
d’œuvres : Marie Bonnet, Aurélien Villard Régie générale : Alexandre Bazan
La proposition est simple, vous êtes conviés – lundi, mardi et jeudi à 19h – à découvrir un épisode du pays des merveilles, à rencontrer des personnages du conte et des
enfants complices de cette mascarade pour un temps de réjouissances théâtrales. Plus
tard dans la soirée, le repas est servi. Comédiens et spectateurs s’attablent et échangent
sur la journée, et sur la vie peut-être. Mais le Chapelier ne tarde pas à débarquer, avec
plus d’un tour dans son chapeau. Pas de lapin : des chansons, des poèmes, des bribes de
textes… Une sorte d’attentat poétique.
Esplanade
de la Cathédrale
Bossons Plaines du Loup
Centre d’Animation de la Cité
Escaliers du Marché 2, 1003 Lausanne
Tél : 021 312 44 46, Fax : 021 312 45 70
Email : [email protected]
www.animcite.ch
bibliothèque municipale
lausanne / 2012
Affiches, brochures et flyers.
entre-bois
Ch. d’Entre-Bois 10
1018 Lausanne
021 315 69 18
tl : Forêt
janvier
janvier
––
juin
juin
montriond
Av. de la Harpe 2
1007 Lausanne
021 315 69 80
tl : Dapples
m2 : Grancy
Vernissage : je 5 janvier à 19h
Bibliothèque de Chauderon
–
juin
Février
2012
Sa 4 février 11h à 16h
Le samedi des bibliothèques vaudoises
Bibliothèque de Chauderon et Bibliothèque Jeunesse
Lu 20 février à 19h
Lecture par la Cie La bocca della luna
Bibliothèque de Chauderon
mars
Du 1er au 30 mars
Mathias Vust, passeur de sciences
Vernissage : je 8 mars à 18h30
Bibliothèque de Chauderon
avril
Du 16 au 27 avril
BD, ateliers d’étudiants
Vernissage : lu 16 avril à 18h30
Bibliothèque de Chauderon
Lu 23 avril à 19h
Journée mondiale du livre
Bibliothèque de Chauderon
mai
Du 3 au 31 mai
Donnons à voir une création théâtrale
par la Cie Marin
Bibliothèque de Chauderon
Dans les succursales et à la Bibliothèque Jeunesse, programme continu d’animations scolaires et culturelles pour enfants et adultes.
Si vous voulez être informés de nos animations, écrivez-nous à :
[email protected]
Programme complet :
www.lausanne.ch/bibliotheque
Place Chauderon 11
1003 Lausanne
021 315 69 15/16
[email protected]
www.lausanne.ch/bibliotheque
mai
Bibliothèque de Chauderon
Des étudiants de la Haute école de théâtre de Suisse romande, la Manufacture, lisent pour vous. La lecture sera suivie d’un apéritif.
Lecture par les étudiants de la Manufacture
Extraits d’un roman de David Foenkinos
Lu 23 avril à 19h
Journée mondiale du livre
Exposition / Vernissage : Bibliothèque de Chauderon, lu 16 avril à 18h30
Des étudiants de la Faculté des lettres de l’Université de Lausanne
participent à la mise sur pied d’une exposition dans le cadre d’une
master-class centrée sur l’étude de deux albums que Pierre Christin
et André Juillard ont réalisés conjointement.
Du 16 au 27 avril
BD, ateliers d’étudiants
Bibliothèquede
deChauderon
Chauderon
Bibliothèque
scénarios,1717tentatives,
tentatives,1717identités.
identités.Que
Quesont
sontces
cesscénarios
scénariosqui
qui
1717scénarios,
Savez-vous
sonnentcomme
commeles
lesbonnes
bonneshistoires
histoiresde
denotre
notretemps
temps??Savez-vous
sonnent
tm
tm
tm
tm
, ,Facebook
Facebook
etet
cequ’est
qu’estun
unhikikomori
hikikomori??Finalement,
Finalement,entre
entreleleLoft
Loft
ce
tm
tm
, où
, oùse
sesitue
situelalaréalité
réalité??
SecondLife
Life
Second
Atteintes
Atteintesààsa
savie
viede
deMartin
MartinCrimp
Crimp
Lu
Lu20
20février
févrieràà19h
19h
Lecture
Lecturepar
parlalaCie
CieLa
Labocca
boccadella
dellaluna
luna
avril
Exposition / Vernissage : Bibliothèque de Chauderon, je 8 mars à 18h30
Biologiste, photographe botaniste, graphiste scientifique, éditeur, Mathias Vust invite à un parcours visuel et didactique de son activité de
passeur entre sciences et grand public.
Exposition / Vernissage : Bibliothèque de Chauderon, je 5 janvier à 19h
Suite au concours photo « Chronolecture », la Bibliothèque municipale
expose les œuvres des participants. Le concours avait pour thème
la lecture à travers le temps. Le jury, composé de bibliothécaires et
présidé par le photographe lausannois Luc Chessex, a sélectionné les
images les plus remarquables dans les catégories adultes et jeunes.
Du 1er au 30 mars
Mathias Vust, passeur de sciences
Du 3 au 30 janvier
Chronolecture : résultats du concours photo de la BML
janvier
mplet
mplet: :
ch/bibliotheque
h/bibliotheque
Programme complet :
www.lausanne.ch/bibliotheque
ani
ma
ti
ons
Du 3 au 30 janvier
Chronolecture : résultats du concours photo de la BML
janvier
Février
ch
ch
Si vous voulez être informés
de nos animations,
écrivez-nous à :
[email protected]
graphisme : florencechevre.ch
2012
2012
bibliobUs
22 stations dans Lausanne
079 622 63 74
2012
janvier
Sa 4 février de 11h à 16h
Le samedi des bibliothèques vaudoises
sLausanne
Lausanne
être
tre informés
informés
ons,
ns,
ChAilly
Av. de la Vallonnette 12
1012 Lausanne
021 315 69 70
tl : Vallonnette, Pont-de-Chailly
ani
ma
ti
ons
Du 3 au 31 mai
Donnons à voir une création théâtrale par la Cie Marin
Pont-de-Chailly
ont-de-Chailly
bibliothÈQUe jeUnesse
Av. d’Echallens 2A
1004 Lausanne
021 315 69 17
tl : Chauderon, Boston
GrAnd-Vennes
Ch. des Abeilles 17
1010 Lausanne
021 315 69 90
tl : Abeilles, Grand-Vennes
m2 : Fourmi
Animation / Bibliothèque de Chauderon et Bibliothèque Jeunesse
L’association BiblioVaud a été récemment constituée pour améliorer la visibilité des bibliothèques de lecture publique vaudoises. Afin
de transmettre au public une image dynamique des activités et de la
richesse des institutions, cette journée événement a été imaginée. Le
thème choisi pour l’édition 2012 est : « L’arbre aux saveurs ». Libre à
chaque bibliothèque d’interpréter le thème selon ses envies, moyens,
préférences.
Pour mettre l’eau à la bouche, des animations auront lieu dans les
différents sites de la Bibliothèque municipale du lu 30 janvier au ve 3
février 2012.
Programme complet : www.bibliovaud.ch et
www.lausanne.ch/bibliotheque
nette
ette 1212
ani
ma
ti
ons
ChAUderon
Place Chauderon 11
1003 Lausanne
021 315 69 15/16
[email protected]
www.lausanne.ch/bibliotheque
tl : Chauderon, Port-Franc
m1 : Vigie
LEB : Chauderon
Lu 20 février à 19h
Lecture par la Cie La bocca della luna
nd-Vennes
d-Vennes
Dans les succursales et à la Bibliothèque Jeunesse, programme continu
d’animations scolaires et culturelles pour enfants et adultes.
Atteintes à sa vie de Martin Crimp
es
s
s1717
bibliothÈque municipale
Exposition /Bibliothèque de Chauderon
Dans une exposition dynamique et didactique, la Cie Marin donne à
voir les principales étapes de la création d’une pièce de théâtre. À
travers des photos, des vidéos, des panneaux didactiques, elle nous
invite dans les coulisses de sa dernière pièce créée en janvier 2011 au
Théâtre du Crochetan à Monthey « Un dimanche indécis dans la vie
d’Anna » de Jacques Lassalle.
programme
programmecontinu
continu
tadultes.
adultes.
Bibliothèque de Chauderon
17 scénarios, 17 tentatives, 17 identités. Que sont ces scénarios qui
sonnent comme les bonnes histoires de notre temps ? Savez-vous
ce qu’est un hikikomori ? Finalement, entre le Lofttm, Facebooktm et
Second Lifetm, où se situe la réalité ?
e
tl : Chauderon, Port-Franc
m1 : Vigie
LEB : Chauderon
mars
AnimAtions dAns les bibliothÈQUes Entrée libre
Animation
Animation//Bibliothèque
Bibliothèquede
deChauderon
ChauderonetetBibliothèque
BibliothèqueJeunesse
Jeunesse
L’association
L’associationBiblioVaud
BiblioVaudaaété
étérécemment
récemmentconstituée
constituéepour
pouramélioaméliorerlalavisibilité
visibilitédes
desbibliothèques
bibliothèquesde
delecture
lecturepublique
publiquevaudoises.
vaudoises.Afin
Afin
rer
detransmettre
transmettreau
aupublic
publicune
uneimage
imagedynamique
dynamiquedes
desactivités
activitésetetde
delala
de
richessedes
desinstitutions,
institutions,cette
cettejournée
journéeévénement
événementaaété
étéimaginée.
imaginée.Le
Le
richesse
L’arbreaux
auxsaveurs
saveurs».».Libre
Libreàà
thèmechoisi
choisipour
pourl’édition
l’édition2012
2012est
est: :««L’arbre
thème
chaquebibliothèque
bibliothèqued’interpréter
d’interpréterlelethème
thèmeselon
selonses
sesenvies,
envies,moyens,
moyens,
chaque
préférences.
préférences.
Pourmettre
mettrel’eau
l’eauààlalabouche,
bouche,des
desanimations
animationsauront
aurontlieu
lieudans
dansles
les
Pour
différentssites
sitesde
delalaBibliothèque
Bibliothèquemunicipale
municipaledu
dululu30
30janvier
janvierau
auve
ve33
différents
février2012.
2012.
février
: www.bibliovaud.chetet
Programmecomplet
complet: www.bibliovaud.ch
Programme
www.lausanne.ch/bibliotheque
www.lausanne.ch/bibliotheque
Sa
Sa44février
févrierde
de11h
11hàà16h
16h
Le
Lesamedi
samedides
desbibliothèques
bibliothèquesvaudoises
vaudoises
Février
Février
Exposition
Exposition/Bibli
/Bib
Dans
Dansune
uneexposi
expo
voir
voirles
lesprincipal
princip
travers
traversdes
desphot
pho
invite
invitedans
dansles
lescc
Théâtre
Théâtredu
duCroc
Cro
d’Anna
deJacq
Jac
d’Anna»»de
Du
Du33au
au31
31mai
m
Donnons
Donnonsààvoi
vo
mai
mai
Bibliothèque
Bibliothèquede
d
Des
Desétudiants
étudiantsde
d
nufacture,
nufacture,lisent
lisent
Lecture
Lecturepar
parles
lesé
Extraits
Extraitsd’un
d’unroro
Lu
Lu23
23avril
avrilàà1 1
Journée
Journéemond
mon
Exposition
Exposition//Verni
Ver
Des
Desétudiants
étudiantsd
participent
participentààlala
master-class
master-classcen
ce
etetAndré
AndréJuillard
Juillar
Du
Du16
16au
au27
27av
a
BD,
BD,ateliers
ateliersd’d
avril
avril
Exposition
Exposition//Verni
Ver
Biologiste,
Biologiste,photo
phot
thias
thiasVust
Vustinvite
invite
passeur
passeurentre
entresci
s
Exposition
Exposition//Vernissage
Vernissage: :Bibliothèque
Bibliothèquede
deChauderon,
Chauderon,jeje55janvier
janvieràà19h
19h
Suiteau
auconcours
concoursphoto
photo««Chronolecture
Chronolecture»,»,lalaBibliothèque
Bibliothèquemunicipale
municipale
Suite
exposeles
lesœuvres
œuvresdes
desparticipants.
participants.Le
Leconcours
concoursavait
avaitpour
pourthème
thème
expose
lectureààtravers
traversleletemps.
temps.Le
Lejury,
jury,composé
composéde
debibliothécaires
bibliothécairesetet
lalalecture
présidépar
parlelephotographe
photographelausannois
lausannoisLuc
LucChessex,
Chessex,aasélectionné
sélectionnéles
les
présidé
imagesles
lesplus
plusremarquables
remarquablesdans
dansles
lescatégories
catégoriesadultes
adultesetetjeunes.
jeunes.
images
Du
Du1er
1erau
au30
30m
MathiasVust,
Vust,
Mathias
Du
Du33au
au30
30janvier
janvier
résultatsdu
duconcours
concoursphoto
photode
delalaBML
BML
Chronolecture
Chronolecture: :résultats
janvier
janvier
AnimAtions
AnimAtionsdAns
dAnsles
lesbibliothÈQUes
bibliothÈQUesEntrée
Entréelibre
libre
–
2012
l’agenda
des
bibliothÈQUes
libre et gratuit
Atelier-bricolage / Bibliothèque Jeunesse
par Fabrice Jaccottet, sculpteur et illustrateur.
Les partenariats avec les institutions culturelles et milieux
associatifs de la région lausannoise se poursuivent : exposition
de photographies avec la fondation Sentinelles, présence du
Fonds patrimonial de la bande dessinée à BD-FIL, et accueil à
Chauderon du Centre d’Action Non-Violente pour une exposition
itinérante sur le respect.
Insolite et inédite, une soirée dédiée à l’initiation au jeu de rôle
sera assurée par les membres de l’association Space Fridge.
Les amoureux des livres et des rencontres pourront échanger
leurs coups de cœur littéraires lors de trois soirées Speedbooking, et plus si entente.
Enfin, point d’orgue du programme, les thérapies naturelles et le
développement personnel sont à l’honneur. Dès le 27 novembre
et durant tout le mois de décembre, conférences thématiques
par des spécialistes, ateliers de massages, aurathérapie ou cours
de yoga seront proposés gratuitement au public. Il fallait bien
marquer la fin du calendrier Maya et fêter le passage vers une
nouvelle ère !
7
dès
ans
août
Quant aux adultes, ils ne sont pas en reste.
Du côté des expositions, après un coup de projecteur
en mars dernier sur Mathias Vust, photographe botaniste,
place en novembre à un photographe animalier :
alexandre Scheurer.
juillet-août-SePteMBRe
juillet
dÉcembre
Du lu 9 au ve 20 juil de 14h à 16h30
Fabrication d’un livre
5
dès
ans
Atelier-bricolage / Bibliothèque de Montriond
Participe à un atelier créatif autour d’une histoire racontée par tes
bibliothécaires préférés ! Chaque mois, un autre univers est exploré.
Le sujet sera annoncé sur le site internet de la bibliothèque dans les
semaines qui précèdent chaque atelier. Petite collation offerte.
Inscription obligatoire : 021 315 69 80
Autres dates : me 3 oct, me 14 nov et me 5 déc
Du ve 3 au ve 31 août
Le sens du sacré et le sens de l’urgence
Ve 7 sept de 9h30 à 10h30
Bébé à la bibliothèque
Exposition / Bibliothèque de Chauderon
La fondation Sentinelles présente une exposition de photographies
des êtres qui sont le fondement de son travail. Mouvement créé
il y a plus de 30 ans par Edmond Kaiser, Sentinelles poursuit son
action auprès d’enfants et de femmes particulièrement meurtris.
Les photographies dévoilent le côté sacré des êtres, la beauté et la
vie qui les anime, la dignité de leurs souffrances qu’il faut considérer et secourir. L’exposition comporte des textes d’Edmond Kaiser,
des livres qu’il a écrits ainsi que des livres d’auteurs qui furent pour
lui des « allumeurs de réverbères ».
Une exposition riche en sens et en émotions.
Animation-lecture / Bibliothèque Jeunesse
Bienvenue au pays des histoires. Venez découvrir les livres avec
votre bébé ! Frères et sœurs bienvenus. La bibliothèque constitue un espace privilégié pour inviter les jeunes enfants et leurs
familles à découvrir le monde des livres et des histoires. Né pour
lire veut sensibiliser les parents à l’importance de dialoguer avec
leurs jeunes enfants, de leur raconter des histoires et de découvrir
les livres avec eux.
Autres dates : ve 5 oct, ve 2 nov et ve 7 déc
septembre
Lu 3 sept de 17h30 à 19h30
Speed-booking : tombez amoureux d’un livre
que vous n’auriez jamais rencontré ailleurs
Animation / Bibliothèque de Chauderon
Vous avez 8 minutes pour créer la rencontre entre un livre que
vous aimez (ou pourquoi pas, détestez) et votre partenaire. Avant
d’inverser les rôles et de vous laisser à votre tour séduire (ou non)
par le coup de cœur que l’on vous livre. Ensuite on change de duo
et la ronde des mots continue.
Venez nombreux avec un ou plusieurs livres, quels qu’ils soient !
Pas d’inscription préalable, mais si vous venez vous participez...
Autres dates : lu 29 oct et lu 17 déc
Me 12 sept de 9h30 à 10h30
Bébé à la bibliothèque
Animation-lecture / Bibliothèque de Montriond
Venez découvrir les livres avec votre bébé !
Autres dates : ve 12 oct, me 7 nov et ve 14 déc
dès
0
ans
dès
0
ans
Du ve 14 au lu 17 sept
Peter Haas : L’istorgia dals Retorumantschs
Le Fonds BD à BD-FIL
Exposition / Palais de Rumine
A la fin des années 80, les Grisons Felix Giger (texte) et Peter Haas
(dessin) publiaient « L’histoire des Romanches en BD ». La bande
dessinée est rapidement devenue un best-seller en allemand et
dans les idiomes romanches : Sursilvan, Vallader, Surmiran et Puter.
En 2011, les créateurs ont fait don de 120 planches originales et
des documents préparatoires de cette bande dessinée au Fonds
patrimonial de la Bande dessinée de la Ville de Lausanne.
SEPTEMBRE
ani
ma
ti
ons
Me 5 sept de 14h30 à 16h
Ecoute une histoire et fabrique…
Juillet
Fabriquer un livre, écouter des contes qui font peur,
participer à un atelier créatif autour d’une histoire,
découvrir des livres avec votre bébé, …
autant d’animations dont les enfants peuvent
profiter dans les bibliothèques municipales de lausanne !
mars
mars
UnChemin
Beau-Rivage 2 1006 Lausanne 021 616 26
th
72
A pa éâtre fa
m
r
Aven tir de 4 ilial ave
ans
ue d
c
que
•
es B
ergiè www.m lque cho
de La
ar
res 4
s
4 • 1 ionnette e en plu
Do usanne
s
s
004
Laus -lausann , de l’aut uble Jeu
anne
omne
e.ch
• 021
jusqu
’à Pâ
624
54 7
ques
7
.
.
ur
de te
ur chan
œ
c en
a u et
s
te que s.ch
t
ne eri tin
43
ion fé lu
34
ar , s3
2
m ique -de
lic 3
de ss re
1
pub
02
ne
re cla heat
u
t
•
e
j
éâ e .t
au
ne
th nt w
iée
an
e co w
ul du • w
us e déd
c
a
s e s
L plèt
3
.
13
inu n an
00 com Cité e.ch
m lig 4
62
et s la dès
•ai1son e la theatr
323
d tit
e n s
1
s
A
l
2
r
1
e
0
u
e
ab da t
, unn cœ lep
or , fan
nne
uin ea au ww.
ad anne en
ntée
à j t-iqJ ue
w
usa
a
e
n
s
Encha
r
L
n
s
g
s
i
U au le mb maa an
7
lotte
s
a Rou pectacles
artier h
100
L our epte lieu- S s 5
L
S
les qu
s
t è
.c
12
et ses le et dans w.animcite
DP e s unPetliic, d
e
l
il
w
a
v
dan tuepub
édr
vielle mpagne w
h
la
t
u
e
R
d
a
o
6
o
4
T
cc
C Centre Pluricul
ur
turel
la et social
au cœ ulte qui l’a 021 312 44
de
tivale d’Ouchy
ad
ce mation es enfant et l’ Lausanne
a
l
m
3
l’
Pgra ouvert
Un
00
etr convivia
Prolieu
is. Pou arché 2 l1accueillant Théâtre-Tartines pour les
3-6
sannospectac
M les, ateliers et animations depuis plus de 40 ans.
lauans,
rs du .ch
e
li
www.cp
a
o-ouchy
c
Es
Théâtre jeune public
lausanne / 2013
Création d’un flyer-objet
réunissant 5 théâtres
lausannois proposant
des spectacles jeune public.
on
mp
ta
n ans
r u l d x. le !
lte ai ieu is ds
co nt l fa en
ré éve nos ras ’att
ns on de au u t
Vie r t n tu dea
su acu que ca
ch ors un
L ur,
to
nomos
groupement d’architectes
2014
Carte de voeux
HYDRO-MONITORING
lausanne /2012
Création de l’identité et
de la homepage pour une start-up
de l’EPFL, active dans la
surveillance de la pollution
des eaux usées.
HYDRO
HYDR
OMO
MONI
NITO
TORI
RI
We care about water quality
quality
inside zen
genève /2013
Création de l’identité,
de la papeterie et de flyers
pour une décoratrice
Feng Shui.
my travelling bag / 2012
Création de l’identité.
Blog d’adresses de créateurs
en Europe et dans le monde.
my private addresses
mytravellingbag.ch
mytravellingbag @ gmail.com
my private addresses
mytravellingbag.ch
mytravellingbag @ gmail.com
my private addresses
mytravellingbag.ch
mytravellingbag @ gmail.com
afghanii bootTii / 2011
Création de l’identité pour
une association de protection
et de recensement
des plantes afghanes.
valeriedemont.ch
réseaux sociaux
lausanne / 2011-13
Création de l’identité.
Supports de marketing
et communication.
boostez
votre
business
Guide marketing
adapté aux PME et indépendants
valeriedemont.ch
patrick tresch
directeur de la photo
2013
Carte de visite et proposition
de mini-portfolio.
Mangrove CH/2011
nathalie herschdorfer
curatrice, lausanne
2011-13
Création de l’identité, du dossier
de presse ainsi que de la page
d’accueil du site internet.
violent. Parmi eux, Simon Norfolk, Suzanne Opton,
Indre Serpytyte, Raphaël Dallaporta, Taryn Simon
ou encore Christian Schwager pour ne citer qu’eux.
« Leurs images sont considérées comme formant un
genre photographique nouveau, baptisé « aftermath
photography », qui a pour sujet les lieux ruinés par
la guerre ou les catastrophes » relève Nathalie
Herschdorfer. Neutralité, retenue et détachement
vis-à-vis de l’événement sont les caractéristiques
clés de cette esthétique particulière. Avec cette
démarche a posteriori, ces photographes interrogent
les souffrances humaines et la manière dont ces
événements marquent à jamais les personnes et les
paysages. « A rebours de l’image instantanée et du
spectaculaire propre au photojournalisme, ces images
d’une beauté dérangeante nous révèlent des aspects
de nos sociétés qu’aucune approche obéissant au
souci d’immédiateté ne pourra jamais montrer. Ses
photographies sont un puissant contrepoint aux
clichés, souvent similaires, diffusés en continu par les
agences de presse du monde entier » ajoute l’auteur.
Nathalie herschdorfer,
spécialiste de la photographie
Nathalie Herschdorfer, qui a déjà publié près d’une
vingtaine d’ouvrages, explique sa démarche pour
Jours d’après : « Pour ce projet de livre qui me tient
particulièrement à cœur, j’ai souhaité mettre un
valeur des photographes à la fois talentueux et
engagés qui aident à enrichir notre vision du monde ».
Directrice du festival de photographie Alt. +1000
(Suisse) et commissaire d’exposition auprès de la
Foundation for the Exhibition of Photography (FEP,
Minneapolis, Paris, Lausanne), cette jeune femme
de 39 ans a occupé le poste de conservatrice au
Musée de l’Elysée, Suisse, pendant douze ans. Ses
nombreuses expositions l’ont menée à collaborer
avec des photographes renommés (Leonard Freed,
Ray K. Metzker, Valérie Belin, etc.), de prestigieuses
institutions (le Kunsthaus à Zurich, le Jeu de Paume
à Paris, le Museo Nacional Reina Sofía à Madrid, la
Fondation Aperture à New York, etc.). Parmi les projets
réalisés, on compte plusieurs expositions collectives
et publications de photographie contemporaine
(Teen City, l’aventure adolescente ; Faire Face, la mort
du portrait ; et les deux éditions de reGeneration,
photographes de demain en 2005 et 2010).
Actuellement, elle travaille à un dictionnaire de la
photographie (à paraître aux éditions Thames &
Hudson), une rétrospective mi-carrière consacrée
à Stéphane Couturier et une grande exposition
de photographie de mode réunissant 100 ans de
photographie chez Condé Nast (New York, Paris,
Milan), toutes deux à découvrir dès 2012.
Avenue de lA RAsude 2 CH - 1006 lAusAnne
T +41 21 311 17 47 M +41 79 303 30 76
e-MAil
nATHAlie HeRsCHdoRfeR esT CuRATRiCe eT HisToRienne
de l’ART, spéCiAlisTe de lA pHoTogRApHie.
nATHAlie HeRsCHdoRfeR is A CuRAToR And ART HisToRiAn
speCiAlizing in THe HisToRy of pHoTogRApHy.
Directrice du festival de photographie Alt. +1000 en Suisse et com­
missaire auprès de la Foundation for the Exhibition of Photography
(FEP), elle a été pendant douze ans conservatrice au Musée de l’Elysée
à Lausanne, où elle a organisé de nombreuses expositions, parmi
lesquelles Faire Face : la mort du portrait et les rétrospectives de
Edward Steichen, Leonard Freed, Ray K. Metzker et Valérie Belin. Elle
est l’auteur de Jours d’après : Quand les photographes reviennent
sur les lieux du drame (2011), directrice rédactionnelle de Construire
l’image : Le Corbusier et la photographie (2012) et co­auteur, avec
William A. Ewing, de reGeneration : photographes de demain, deux
livres consacrés à la scène émergente de la photographie mondiale.
Indépendante depuis 2010, elle a monté de nombreux projets dont
Swiss Positions : 33 takes on sustainable approaches to building, une
exposition qui circule à travers le monde produite par la Confédération,
et Papier glacé : un siècle de photographie de mode chez Condé Nast,
une exposition itinérante produite par FEP et accompagnée d’un
ouvrage publié en 7 éditions. Elle travaille actuellement sur un
dictionnaire de la photographie, à paraître en 2014.
Director of the photography festival Alt. +1000 in Switzerland and
curator at the Foundation for the Exhibition of Photography (FEP),
she was previously a curator at the Musée de l’Elysée in Lausanne,
where she worked for twelve years on major exhibitions, including
Face: the Death of the Portrait, and retrospectives of Edward Steichen,
Leonard Freed, Ray K. Metzker and Valérie Belin. She is the author of
Afterwards: Contemporary Photography Confronting the Past (2011),
editor of Le Corbusier and the Power of Photography (2012) and
co­author, with William A. Ewing, of reGeneration: Tomorrow’s
Photographers Today, two books dedicated to emerging photography
on the international scene. Freelance since 2010, she has curated
several exhibitions, including Swiss Positions: 33 takes on sustainable
approaches to building, a world­touring exhibition produced by the
Swiss Confederation, and Coming into Fashion: A Century of
Photography at Condé Nast, a travelling exhibition produced by FEP
and accompanied by a book published in 7 editions. She is currently
working on a dictionary of photography, to be published in 2014.
www.plus1000.ch
www.plus1000.ch
www.fep­photo.org
www.fep­photo.org
De la série « Scenes from a
Liberated Baghdad », 19-27 avril
2003 © Simon Norfolk/INSTITUTE
ageNda
6 octobre 2011, 19h
galerie the Wapping project Bankside, londres
Table ronde, en présence de simon Norfolk
et Jim Naughten, photographes.
12 novembre 2011, 11h-13h
Jeu de paume, paris
Table ronde en présence de guillaume herbaut,
raphaël dallaporta et indre serpytyte,
photographes.
24 novembre 2011, 19h
galerie imaginaid, genève
Table ronde, en présence de simon Norfolk
et raphaël dallaporta, photographes, et
david sander, du Centre interfacultaire
des Sciences Affectives de l’Université de Genève.
coNtact presse
Géraldine Piguet-Reisser
[email protected]
+41 78 755 62 00
VENEZ VOTER !
www.vaud2030.ch
VENEZ DÉBATTRE !
Université de Lausanne (UNIL)
28 novembre à 18h
Métro M1, Arrêt UNIL Sorge
Bâtiment Amphimax, Auditoire 351
vaud2030.ch / 2012
Exposition virtuelle
et supports de communication
pour une recherche de Nelly Niwa,
Université de Lausanne : Quelle
agriculture pour quel territoire?
Avec Camille Scherrer
théâtre de beausobre
morges /2013
Affiche et dépliant jeune public
saison 2013-14.
Illustrations : Annick Caretti
saison jeune public
2013-2014
7 mai à 19h
ès 4 ans
Comédie sentimentale, dès 7 ans
aMour et JaMBe Cassée
Tim eT les
Zinvisibles
Humour, dès 6 ans
Théâtre, dès 7 ans
CuChe et BarBezat
font des Bêtises
Di 17 novembre
11h (60')
es)
Di 3 novembre
17h (55')
Compagnie de la Casquette
de : Gérard Corbion
Jeu : Isabelle Verlaine, Miguel Camino,
Gérard Corbion, Luc Longton
Mise en scène : Isabelle Verlaine
el
me Lenain,
uchel
Jeu : Jean-Luc Barbezat, Benjamin Cuche
Piano : Alain Roche
Mise en scène : Pierre Mifsud
Prix : 16.- (ou 12.-)
théâtre de BeausoBre
Prix : 16.- (ou 12.-)
CuChe et BarBezat
font des Bêtises
Saison jeune public
2013-2014
humour, dès 6 ans
Une cabane, une vieille table, de vieux outils,
une guirlande lumineuse, un piano abandonné…
Occupés à la préparation d’une fête,
3 drôles de personnages s’activent et très vite
les bêtises s’enchaînent. Une porte claque,
une pile d’assiettes se brise, le compteur
électrique explose, le vent se lève, le piano
brûle, la musique s’envole, on ferme les yeux…
c’est merveilleux.
Di 3 novembre, 17h
CuChe et BarBezat
font des Bêtises
Di 17 novembre, 11h
amour et jamBe Cassée
Di 8 décembre, 15h et 17h
hulul
Ve 17 janvier, 20h & sa 18 janvier, 19h
Pfffffff !
Sa 1 février, 19h & di 2 février, 17h
mummensChanz 4 families
Di 9 février, 11h
aldeBert
Ve 28 mars, 19h
l’aPPrenti magiCien
Me 7 mai, 19h
tim et
les zinvisiBles
hulul
mummensChanz 4 families
l’aPPrenti magiCien
Construis ta guirlande
théâtre, marionnettes, dès 4 ans
Hulul, le hibou solitaire, n’est jamais aussi
heureux que lorsqu’il a des invités. Alors,
installez-vous dans le creux de son arbre et
voyez comment l’hiver fut son invité un soir
de vent et de froidure, comment follement
il essaya d’être en même temps à l’étage et
au rez-de-chaussée, comment son lit fut habité
par des bosses étranges et comment il en
perdit le sommeil. Écoutez comment il trouva
la recette du thé aux larmes et comment
il se fit de la lune une fidèle amie…
Un vrai cocon pour les plus petits.
mime, dès 4 ans
Rires, émotions, tendresse, rêve…
Chacun a en mémoire les contours de l’une
de ces marionnettes silencieuses impressionnantes. Un tube géant en accordéon,
des mains surdimensionnées qui s’agitent,
une boule bizarre, des personnages
aux masques élastiques…
Pour la toute première fois, les maîtres
de la pantomime proposent un spectacle
spécialement conçu pour les enfants !
magie, dès 5 ans
Sébastien est invité chez son oncle Horace,
un grand prestidigitateur. Il est ravi car il va
enfin connaître tous les secrets de la magie…
Et surtout, il va apprendre à réaliser ce
dont il rêve depuis qu’il est tout petit : faire
apparaître des colombes. Mais quand il arrive,
son oncle n’est pas là... Seul dans le grenier,
Sébastien découvre, à grand renfort de gags,
toute la panoplie du magicien : avec la
participation des enfants, il va apprendre
les formules et les tours les plus fous.
1. Laisse le dépliant fermé et coupe
les angles en haut de chaque côté,
2. Déplie-le et découpe en suivant
les pointillés,
3. Prends un bout de ficelle
pour enfiler les feuillets...
... et voilà ta guirlande de spectacles
est prête à être accrochée
dans ta chambre !
amour et jamBe Cassée
Pfffffff !
aldeBert
tim et les zinvisiBles
Comédie sentimentale, dès 7 ans
Dans une école de village, 3 amis :
René, 8 ans et demi, ne tombera plus jamais
amoureux, c’est trop fatigant ; Jean-Luc,
bientôt 9 ans, aime rêver. Mais amoureux,
il ne l’a encore jamais été ; Hervé, le
premier de classe, lui, s’y connaît en amour.
Le quotidien de l’inséparable trio se voit
bouleversé par l’arrivée d’Anouchka, la
nouvelle, aussi exubérante qu’attachante.
Les tribulations tendres de 3 copains,
entre problèmes de maths, d’orthographe
d'amitié et d’amour, réjouissant !
Cirque, dès 5 ans
Pfffffff ! c’est l’histoire d’une fille et de 7 garçons.
Pfffffff !, c’est aussi un son, celui d’une bouteille
de champagne, celui d’un feu d’artifice et
celui de notre surprise.
Conte acrobatique et musical mené
tambour battant par huit artistes jouant aux
chats et à la souris, cet épatant spectacle
de cirque déploie une énergie virevoltante tout
à fait contagieuse ! On en ressort avec l’envie
de vivre, de danser, de voler !
Chanson, dès 5 ans
Fort du succès qui a fait de son album
Enfantillages un véritable phénomène,
Aldebert revient avec de nouveaux
personnages et continue à explorer l’univers
des enfants avec malice.
Le chanteur et ses musiciens proposent une
magnifique scénographie et une « machine
musicale interactive », où se mêlent jeux
d’ombres, vidéos et instruments farfelus.
Humour, énergie et intelligence pour un
moment de bonne humeur communicative.
théâtre, dès 7 ans
Tim a trente ans et il est tout gris, tout triste,
tout seul. Puis Mel apparaît. Campée dans sa
poubelle spatio-temporelle avec ses lunettes
d’aviateuse sur le nez, elle est bien décidée à
rebrancher son vieux copain à la prise de la joie
de vivre. Cette pièce joyeuse évoque le temps
de l’enfance, les liens familiaux et les petits
riens qui marquent toute une vie…
Un spectacle plein de tendresse sur
l’importance de l’amitié, y compris imaginaire.
a BeausoBre,
CoMMe les Grands !
Emmenez les plus jeunes au théâtre et
saisissez l’occasion de faire découvrir
le monde des arts vivants aux enfants de 3 à
10 ans. Avec l’envie que cette programmation
riche et variée leur ouvre la porte de mondes
enchanteurs.
saison jeune public
2013-2014
tarifs
Prix unique : 16.Exceptions : Aldebert et Pfffffff ! : 28.Mummenschanz 4 Families : 36.-
loCation et infos
+41 21 804 97 16 et +41 804 15 90
Place de l’Hôtel de Ville – 1110 Morges
www.beausobre.ch et www.fnac.ch
Les cartes sont en vente au guichet de l’Hôtel-de-Ville
à Morges et sont valables une année dès la date d’achat.
Théâtre, dès 7 ans
Humour et magie, dès 5 ans
Chanson, dès 5 ans
tiM et les zinvisiBles
l’aPPrenti MaGiCien
aldeBert
Me 7 mai
19 h (60')
Illustrations : Annick Caretti / Graphisme : Florence Chèvre / Photos : DR
Carte jeune public
Profitez de l’offre jeune public : pour 120.-,
la Carte Jeune Public vous donne 10 bons
d’entrée. Vous payez ainsi vos billets 12.- au
lieu de 16.- (Pour Aldebert : donnez 2 bons
et payez 24.- au lieu de 28.-). Cette carte est
transmissible, valable pour toute la famille,
adultes et enfants.
Ve 28 mars
19h (75')
Co-production du Petit théâtre
et de la Cie face Public
Jeu : Lionel Frésard, Céline Goormaghti,
Sandra Korol, Cédric Simon
texte : Sandra Korol
Mise en scène : Michel Toman
de et avec : Sébastien Mossière
Prix : 16.- (ou 12.-)
Pasta Party : Simplifiez-vous la vie et offrez-vous un bol
de pâtes à 8.- après la représentation dans le hall du théâtre.
Prix : 16.- (ou 12.-)
Pasta Party : Simplifiez-vous la vie et offrez-vous un bol
de pâtes à 8.- après la représentation dans le hall du théâtre.
Enfantillages 2
Di 9 février
11h (60')
Mime, dès 4 ans
Cirque, dès 5 ans
Conte, marionnettes, dès 4 ans
Comédie sentimentale, dès 7 ans
Humour, dès 6 ans
MuMMensChanz
4 faMilies
Pfffffff !
hulul
aMour et JaMBe Cassée
CuChe et BarBezat
font des Bêtises
Cie akoreacro
acrobates : Claire Aldaya, Basile Narcy,
Maxime Solé, Romain Vigié
Musiciens : Guilhem Fontes, Mathieu Santa-Cruz,
Guillaume Thiollière, Boris Vassallucci
d'après le livre d'arnold lobel
Jeu : Bernard Chemin
régie et manipulation : Jérôme Lenain,
Fred Postiau ou Nicolas Duvauchel
Prix : 28.- (hors carte jeune public)
Pasta Party : Simplifiez-vous la vie et offrez-vous un bol
de pâtes à 8.- après la représentation dans le hall du théâtre.
Prix : 16.- (ou 12.-)
Sa 1er février, 19h
Di 2 février, 17h (60')
Guitares / chant : Aldebert
Claviers / accordéon : Christophe Darlot
Batterie / percussions : Cédric Desmaziere
Multi-instrumentiste : Hubert Harel
Basse /chœurs : Jean-Cyril Masson
Jeu : Floriana Frassetto, Philipp Egli,
Pietro Montandon, Raffaella Mattioli
Prix : 28.- (ou 24.- avec deux bons)
Prix : 36.- (hors carte jeune public)
Ve 17 janvier, 20h
Sa 18 janvier, 19h (75')
Di 8 décembre
15h et 17h (45')
(dans les foyers, 75 places)
Di 17 novembre
11h (60')
Compagnie de la Casquette
de : Gérard Corbion
Jeu : Isabelle Verlaine, Miguel Camino,
Gérard Corbion, Luc Longton
Mise en scène : Isabelle Verlaine
Prix : 16.- (ou 12.-)
Di 3 novembre
17h (55')
Jeu : Jean-Luc Barbezat, Benjamin Cuche
Piano : Alain Roche
Mise en scène : Pierre Mifsud
Prix : 16.- (ou 12.-)
programme
saison
2013-2014
cpo
lausanne / 2011-13
Création du logo et
de la charte graphique.
Programmes de saison.
Je 10, Ve 11, sa 12 octobre 19H30
soyez
Karim slama
curieux
Humour
la voix humaine
& la dame
de monTe-carlo
en pleine préparation de son nouveau spectacle prévu en fin
d’année, Karim slama présentera trois soirées exception­
nelles durant lesquelles vous aurez l’occasion de voir ou revoir
les meilleurs moments de ses deux précédents spectacles,
avec, en exclusivité, quelques­uns des nouveaux sketches
mis en scène par le québécois Michel Courtemanche et par le
neuchâtelois jean­Luc barbezat.
La Voix humaine de jean Cocteau est avant tout un drame de
la solitude. une femme parle au téléphone. Cet appel est le
dernier qu’elle reçoit de son amant qui la laisse pour une autre.
Victime de coupures de ligne, elle passe à travers tous les
registres de la souffrance amoureuse...
besT of
eT nouveauTés
Pour la première fois, le CPO vous offre la possibilité de circuler
entre différents lieux culturels lausannois grâce à deux fructu­
euses collaborations :
La carte de membre du CPO donne accès au circuit « Grand
8 » au tarif préférentiel de CHF 8.­ par spectacle à l’arsenic,
à La Grange de dorigny et au 2.21.
Quant aux familles, elles pourront se procurer un éventail
« THéâTres jeune PubLiC LausannOis » et le faire poin­
çonner lors de leur passage au petit théâtre, au Théâtre de
Marionnettes, au Centre d’animation de la Cité, au Théâtre des
Lutins ou au CPO. Toute personne ayant assisté à un spectacle
dans les cinq lieux aura droit à une invitation dans le théâtre
de son choix.
en faisant le choix de rire des petits détails qui nous pourris­
sent la vie, Karim slama démontre avec brio qu’avec un peu
de recul et des mimiques des plus expressives, ils deviennent
nettement plus supportables.
Véronique biollay Kennedy, directrice
natacha spina, adjointe à la direction
mise en scène Jean-Luc Barbezat & Michel Courtemanche
bande sonore Jacques Zürcher
me 9 aVril 10H30, 15H eT 16H30 (25’)
grand-père
jeune public
le cpo
c’esT aussi…
fête De la coUrge
ateliers divers (sur inscription), défilé de costumes, jeux,
soupe à la courge et crêpes seront à l’honneur le diManCHe
27 OCTObre 2013.
marché aUx pUces
Pour tous les chineurs, flâneurs et collectionneurs, grande vente
deux fois par an.
MerCredi 5 déCeMbre 2013 / daTe à COnFirMer POur 2014
cpo Centre Pluriculturel et social d’Ouchy
beau­rivage 2, 1006 Lausanne
021 616 26 72
www.cpo-oUchy.ch
ateliers De mUsiqUe créatiVe poUr enfants
a l’aide d’une panoplie d’objets sonores insolites, le musicien
bill Holden anime une série d’ateliers de musique créative
pour les petits de 4 à 6 ans.
marché DUrable
Marchédurable.ch permet de commander chaque semaine
des fruits et légumes cultivés par un producteur régional.
Pour en savoir plus, www.MarCHedurabLe.CH
d´où vient­il et où va­t­il ce vieux Monsieur barbu qui déambule,
une petite échelle sous le bras et une valise à la main ? Ce qu´il
veut nous dire, il nous l´écrit en images avec le bric­à­brac
trouvé dans ses poches et sa petite valise. et lorsqu´il sort de
son grand manteau une petite poupée à fils, objet de toute sa
tendresse, point n´est besoin de mots pour comprendre toutes
les inventions que ce malicieux grand­père met en oeuvre pour
satisfaire le petit personnage auquel il voue toute son affec­
tion. un récit poétique qui fait la part belle à des petites
marionnettes à fils manipulées avec une subtile virtuosité.
les incroyables comestibles !
L’initiative fait son chemin à Lausanne et depuis cet été,
deux bacs potagers sont à votre disposition sur la terrasse du CPO.
L’idée est simple : CHaCun PLanTe, CHaCun arrOse
eT CHaCun se serT !
SOUTENEZ LE CPO, DEVENEZ MEMBRE
compte postal 10-24931-3
CHF 25.­ membre individuel / 40.­ membre couple
me 11 Décembre 10H30 eT 15H (50’)
me 5 féVrier 10H30 eT 15H (30’)
Dès 5 ans révolus
Garderie sur place pour les plus petits
(inscription obligatoire)
Dès 2 ans révolus
Garderie sur place pour les plus petits
(inscription obligatoire)
un parTouT,
feuille de chou
pierre
à pierre
jeune public
Oscar est l’escargot le plus lent que l’on puisse imaginer.
a la recherche d’une maison, il finit par rencontrer Madame
Vavite, la femme de ménage la plus rapide du monde. ainsi naît
une curieuse amitié entre ces deux personnages, une amitié
qui sera mise à rude épreuve quand Madame Vavite annon­
cera à Oscar son intention de partir à Paris pour participer
à un concours de nettoyages – sans lui ! une histoire dessinée
à la craie qui traite du rythme de chacun (les rapides, les lents).
Ce spectacle bénéficie du soutien du Pour­cent culturel Migros.
jeune public
inspiré du livre d’isidro Ferrer, « Pierre à Pierre » est un petit
bijou primé 9 fois depuis sa création : sable de la plage, pierre
ponce, galets, boîtes de conserve rouillées et bouts de bois se
métamorphosent sous les doigts du marionnettiste et
prennent vie d’une façon magique en faisant appel à des
images de notre mémoire collective. il traite, avec un simple
montage, de l’intolérance, de la peur de l’inconnu, de la valeur
de l’amitié et s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes.
« L’imagination est plus importante que la connaissance. La
connaissance est limitée. L’imagination enveloppe le monde »
albert einstein
par le Figurentheater Lupine
idée, jeu, équipement Kathrin Leuenberger
mise en scène, dramaturgie Ueli Blum
musique Edi Modespacher
Ce spectacle bénéficie du soutien du Pour­cent culturel Migros.
REjOigNEZ-NOUS SUR faCEBOOK
nouveau !
grand 8
par le Théâtre des Marionnettes de Genève
mise en scène Guy Jutard
interprétation et manipulation Liviu Berehoï
marionnettes Pierre Monnerat
costume Verena Dubach
La carte de membre CPO vous donne accès
au circuit « Grand 8 »
au tarif préférentiel de CHF 8.­ dans trois théâtres lausannois :
arseniC, La GranGe de dOriGny eT 2.21
de jean Cocteau (texte) et Francis Poulenc (musique)
Monodrames lyriques / création
« Dans le temps, on se voyait, on pouvait perdre la tête, oublier
ses promesses, risquer l’impossible, convaincre ceux qu’on
adorait en embrassant, en s’accrochant à eux. Un regard
pouvait changer tout. Mais avec cet appareil (le téléphone), ce
qui est fini est fini… » jean Cocteau.
La Dame de Monte-Carlo, prélude à La Voix humaine, met en
évidence une autre solitude cruelle en racontant le lent déclin
d’une femme qui perd toute sa fortune au jeu avant de mourir
noyée. accompagnée au piano par son complice Oliver Pohl,
elisabeth Greppin­Péclat livre une interprétation vibrante de
ces deux femmes qui se consument intégralement.
nous vous souhaitons une bonne lecture de notre programme
de saison 2013­2014 et de belles découvertes à travers la Ville.
De 1 à 3 ans
Garderie sur place pour les plus petits
(inscription obligatoire)
Ve 28 mars et 4 aVril 19H30
sa 29 mars et 5 aVril 19H30
Di 30 mars et 6 aVril 17H
par El Teatre de l’Home Dibuixat (Espagne)
interprétation et manipulation Tian Gombau
mise en scène et écriture Rosa Dias
musique Mariano Lozano-P
scénographie et objets Isa Soto
costumes L’Home Dibuixat
production Tian Gombau
par Cluster Créations
mise en scène Domenico Carli
chant Elisabeth Greppin-Péclat
piano Oliver Pohl
scénographie Edmond Vuillod
collaboration artistique Pierre-Louis Péclat
lumières / régie Nicolas Mayoraz
administration Claudine Corbaz
service d’accueil de jour
de l’enfance
lausanne / 2012
Affiches, programme, flyers.
Mandat de l’agence Plates-Bandes
8h30 - 9h
Bonjour !
Accueil et bienvenue
Informations
et inscriptions
Claire Attinger
responsable du colloque
www.lausanne.ch/apems
T +41 21 215 68 08
2e colloque parascolaire
Transmettre
des valeurs
Quelles missions
socio-éducatives
pour l’accueil parascolaire
des 4 - 15 ans ?
Vendredi 15 juin 2012
de 9h à 18h
Université de Lausanne
Anthropôle, Auditoire 1031
L’instruction et la formation
des enfants et des jeunes
sont des tâches essentielles
de l’Etat.
Son intervention dans
leur éducation morale,
civique et sociale reste
une question ouverte face
aux responsabilités
assumées par les parents
au quotidien.
Entre l’école et la famille, l’accueil
parascolaire contribue de facto
à transmettre aux enfants certaines
valeurs sociétales – mais lesquelles ? –
au travers de son équipe éducative.
Le deuxième colloque parascolaire
tentera de mettre en perspective
le rôle de la collectivité publique dans
l’éducation des enfants et des jeunes,
ainsi que son importance dans la société
multiculturelle actuelle.
9h - 9h30
Pourquoi la collectivité publique se doit
de transmettre des valeurs socio-éducatives ?
par Anne-Catherine Lyon Conseillère d’Etat et
Oscar Tosato Conseiller municipal de la Ville de Lausanne
9h30 - 10h15
Sortir de l’enfance et entrer dans l’adolescence :
l’extension du domaine de la liberté
par Joël Zaffran sociologue, Université de Bordeaux 2
10h15 - 11h
Comment décrypter les valeurs morales
dans la vie quotidienne ?
par Jan de Haas pasteur, Eglise évangélique réformée
du canton de Vaud
11h - 11h30
Une pause, s’il vous plaît !
11h30 - 12h15
Jeunesse et droits civiques, un défi à relever ?
par Claude Bovay professeur, Haute école de travail social
et de la santé (EESP), Lausanne
12h15 - 12h30
Ne triche pas !
CO2 mania, un jeu sur les valeurs environnementales
par Augustin Fragnière assistant doctorant à l’Institut
de politiques territoriales et d’environnement humain de l’Université
de Lausanne
12h30 - 14h
Bon appétit !
Broche de veau ou de porc et festival de salades à déguster en terrasse
(repas au prix de 20.- à payer sur place sur inscription uniquement)
14h - 14h45
L’accueil parascolaire, une autre histoire du genre
par Sylvie Dürrer Directrice du Bureau fédéral de l’égalité entre
14h45 - 15h15
Ecole à Journée continue : pistes et perspectives
par Barbara de Kerchove cheffe de projet à la Ville de Lausanne
15h15 - 16h15
Les valeurs s’animent… et se débattent !
femmes et hommes (BFEG)
Des comédiens rejouent les scènes du quotidien des APEMS et
ouvrent la discussion avec le public
16h15 - 16h30
Merci beaucoup !
Conclusion et synthèse
par Jean-Claude Seiler chef du service d’accueil de jour
de l’enfance de la Ville de Lausanne
16h15 - 18h
A la vôtre !
Apéritif servi sur la terrasse
Organisation :
Expériences
professionnelles
2011Atelier Florence Chèvre
2003-2011
Atelier Poisson, Lausanne
2010
Festival Images, catalogue
2000-2002
Agence Sabina, Lausanne
1999-2000
Atelier Pfund, Genève
Formation
1994-1999
CFC Graphiste EAD, Genève
1993
CFC Commerce, Publicitas,
Delémont
1992
HEC, Lausanne
1988-1991
Maturité scientifique,
Lycée Cantonal, Porrentruy
Langues
Français (langue maternelle)
Allemand et anglais parlé,
écrit (bon niveau)
centres d’intÉrêt
Typographie, édition, littérature,
théâtre, improvisation,
photographie, cinéma, sciences

Similar documents