Dossier spécial : au coeur De la cité sanitaire

Comments

Transcription

Dossier spécial : au coeur De la cité sanitaire
REGARDS
Le journal d’information du Centre Hospitalier - N° 99 - Juillet 2013
Dossier Spécial : au coeur de la Cité Sanitaire
AUJOURD’HUI DEMAIN
Les nouveaux arrivants
à Heinlex
COMPÉTENCES
Vers la nouvelle
certification V2014
www.hopital-saintnazaire.fr
UN MÉTIER
L’accueil du patient,
une ambition partagée
Edito
Regards
Journal d’information du
Centre Hospitalier de Saint-Nazaire
11 bd Georges Charpak
BP 414 - 44600 Saint-Nazaire
Tél. 02 72 27 89 49 (Service Communication)
Parution semestrielle
Publicité en régie directe au journal
Dépôt légal en préfecture de Nantes
ISSN 00999 7016.
Premier numéro de REGARDS depuis le
transfert du Centre Hospitalier vers la Cité
sanitaire, et dernier éditorial de REGARDS que
je suis amené à rédiger en tant que Directeur de
l’établissement. Les six années passées à la tête
de l’établissement, si elles ont compté double
pour moi au REGARD des projets développés,
ne me permettent cependant pas d’atteindre le
record de durée de parution de notre magazine
qui, depuis plus de 24 ans, a porté un REGARD
aiguisé sur les activités de notre établissement,
sa petite et sa grande histoire et qui a surtout
réussi à tenir une chronique régulière de son
évolution.
La qualité de son contenu doit beaucoup
à l’engagement du comité de rédaction, et
notamment à Roger MOUSSEAU, qui doit être
chaleureusement remercié pour l’extrême
qualité du travail réalisé pendant de nombreuses
années. Le nouveau comité de rédaction aura
naturellement à cœur de continuer à produire
ce journal, auquel les professionnels du Centre
Hospitalier de Saint-Nazaire sont très attachés,
avec la même exigence.
L’histoire de notre Centre Hospitalier, à SaintNazaire, s’est prodigieusement accélérée
pendant ces dernières années et, surtout, ces
derniers mois. La préparation et le transfert luimême ont été des moments intenses partagés
par toute la communauté hospitalière et, pour
ma part, il s’agit de ma plus grande et de ma
plus belle expérience professionnelle. Dans un
article de REGARDS de septembre 2007, cosigné quelques jours après mon arrivée avec le
Président de la CME de l’époque, le Dr Philippe
LEROUX, j’avais indiqué que j’avais choisi
d’être Directeur d’Hôpital par « conviction du
service public, conviction qui impose une réelle
volonté de modernisme, de performance et de
dynamisme » et j’ajoutais « qu’un service public
vieillot, poussif, inefficace n’avait aucune chance
de survie ».
Je ne retire rien à ce REGARD porté, et je
souhaite vivement que ces quelques principes
généraux soient toujours plus présents pour
tous les acteurs de notre hôpital. C’est vraiment
l’enjeu de notre Cité Sanitaire.
Imprimeur :
Patrick COLOMBEL
Imprimerie Le Sillon
44260 Savenay
Tél. 02 40 58 91 24
Sommaire
Tirage : 1 800 exemplaires
Rue Bricabrac . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
Directeur de publication :
- Travaux en cours : lancement des travaux de construction de la Résidence du Ponant
- CMP à Saint-Michel-Chef-Chef
- L’association ASCS à la Cité
Yves PRAUD, directeur du
Centre Hospitalier
Rédaction:
- Laurent Germani, Directeur Qualité Clientèle Communication (rédacteur en chef)
- Caroline Le Roy, Responsable Communication, DQCC (rédactrice)
- Marina Rousseau (conception graphique),
Technnicienne Multimédia, DQCC
Comité de rédaction :
- Thomas Armingeat, Praticien hospitalier,
Pôle médecine polyvalente
- Soazic Delamarre, Directrice des Affaires
gériatriques et psychiatriques
- Bernadette Fauveau, IDE, Urgences
- Natacha Lespinet, Ingénieur, DQCC
- Benoit Libeau, Chef de Pôle,
Pôle Prévention Promotion de la Santé
- Pierre Nassif, Ingénieur, Direction
Patrimoine et travaux
- Yveline Ollivier, Responsable Clientèle,
DQCC
- Nathalie Szymansky, Cadre superieur de
santé, Pôle femmes enfants
Bienvenue à . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Aujourd’hui demain . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
- Le Centre de prévention et promotion de la santé s’est installé à Heinlex
- Signature du protocole résorption emplois précaires
- Journée mondiale sans tabac
- La Tunisie à l’honneur : Madhia
- Journée de l’asthme
- Semaine de la vaccination
- Du Slam en pédiatrie
Histoire : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
- La blanchisserie de l’hôpital pendant la 1ère Guerre Mondiale
Dossier spécial : au coeur de la Cité Sanitaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
- La salle de naissance physiologique à la Maternité
- Le réseau pneumatique
- La Fonction Logistique d’Etage
- L’affichage dynamique
Compétences . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
- En marche vers la nouvelle certification V2014
- Le rôle du comité d’éthique
Un métier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
- L’accueil du patient, une ambition partagée
Gens d’ici . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
- Mouvements des personnels
- Le départ de M. Bouffort, Directeur Achats & Logistique
Développement durable au CH . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
- La chaudière biomasse
Insolite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Rue Bricabrac
Lancement des travaux de construction de la Résidence du Ponant
La construction de la Résidence du Ponant a démarré sur le site
d’Heinlex. Cette résidence accueillera 76 places d’hébergement de
personnes âgées dépendantes par le regroupement des capacités des
unités Beaumarchais, l’Epine blanche, Pagnol, La Fontaine, Le Brivet
et Les Roseaux. Elle abritera également un Pôle d’Activités et de Soins
Adaptés (PASA) de 14 places dédié à la mise en œuvre d’activités
thérapeutiques au profit des résidents désorientés.
Dans le cadre d’une opération mixte avec SILENE (OPHLM de SaintNazaire), qui assure la maitrise d’ouvrage pour le Centre Hospitalier,
39 logements locatifs HLM seront intégrés dans le même ensemble
architectural.
Les travaux sur le site d’Heinlex
L’EHPAD devrait prendre possession de ses nouveaux locaux en
novembre 2014. La préparation des futures organisations a déjà
démarré avec la mise en place d’un comité de pilotage et de groupes
de travail qui se réuniront avant l’été.
Soazic DELAMARRE,
Directeur Affaires Gériatriques et Psychiatriques
Un nouveau Centre Médico-Psychologique à Saint-Michel-Chef-Chef
En novembre, le secteur de psychiatrie 3 se verra doté d’une nouvelle structure.
Rue de l’horizon à St-Michel-Chef-Chef, on peut déjà découvrir ce que seront
le nouveau Centre Médico Psychologique et le nouvel Hôpital de jour, d’une
surface totale de 840 m2. Un seul lieu regroupe l’actuel Hôpital de Jour de St
Brevin et les Centres Médico-Psychologiques de Pornic et St Brevin, dont les
locaux ne sont plus adaptés.
Le CMP accueillera des patients pour des consultations avec des psychiatres,
des infirmiers, des psychologues, des assistantes sociales et prendra en charge
les malades ne nécessitant pas d’hospitalisation. Il offrira aussi des activités de
CATTP (Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel).
L’hôpital de jour est un lieu de soins spécialisé pour des patients nécessitant
une approche spécifique de leurs difficultés psychologiques, psychiques ou
psychosociales. Il propose à ces patients une prise en charge séquentielle, d’une
ou plusieurs journées par semaine, sur prescription médicale, dans un contexte
d’alternative à l’hospitalisation complète. Les soins dispensés, dans cette
nouvelle structure visent l’autonomisation, le soutien et l’accompagnement.
Dr Eric ESPOSITO, Chef de Pôle, Psychiatrie
José SAN MILLAN, Cadre superieur de santé, Psychiatrie
Pierre Nassif, Dr Eric Esposito,
José San Millan et Serge Blache
L’association ASCS à la Cité Sanitaire
L’arrivée à la Cité Sanitaire fût
incontestablement un grand
changement pour tout le monde.
L’association a eu également sa période d’adaptation mais bien
vite, les nouveaux locaux situés dans la rue hospitalière, et la
salle mis à disposition, ont permis à nos nombreux adhérents
de reprendre pleinement leurs activités. Une saison plus calme,
malgré tout, pour les sorties, le temps de laisser à tout le monde
le souffle pour s’acclimater.
La billetterie tout aussi intéressante, et les avantages offerts par
nos partenaires ont encore cette année satisfait les habitués.
L’association prépare déjà avec les membres du nouveau
bureau élu, les activités pour la saison 2013/2014. Ces dernières
débuteront avec le Forum Culturel dès le 5 septembre. Alors en
attendant la rentrée, bon été à tous.
Marie-Christine CLEMENCEAU,
Secrétaire ASCS (Association Sociale Culturelle et Sportive)
3
Bienvenue à ...
Yves Praud, Directeur Général par intérim
M. Yves PRAUD assure la Direction par intérim du
Centre Hospitalier de Saint-Nazaire depuis le 10 juin
2013 et pour une durée de six mois. Originaire de
Blain, âgé de 50 ans, il est père de deux enfants.
Après des études de sciences économiques, il a
commencé une carrière professionnelle en milieu
hospitalier en 1983. Diplômé de l’Ecole des Hautes
Etudes en Santé Publique en 1993, il a exercé des
fonctions de direction depuis cette date.
M. Yves PRAUD est actuellement directeur
des Centres Hospitaliers Georges Daumézon à
Bouguenais et de Corcoué sur Logne.
Jannick Grand, Coordonnateur général des soins
Jannick Grand a pris
ses
fonctions
de
coordonnateur
général
des soins, en juin 2012.
Infirmier,
puis
cadre
et cadre supérieur au
CHU de Tours, de 1989
à 2011, Jannick Grand y
aura travaillé dans tous
les services, de jour comme de nuit. Il a participé à différents
plans de réorganisation et de restructuration de l’hôpital. La
Cité Sanitaire l’intéresse tout particulièrement comme mode
de coopération et de complémentarité sans concurrence entre
établissements assurant une mission de service public. Il rend
un hommage appuyé aux équipes et à leurs cadres pour leur
investissement depuis l’ouverture.
Soazic Delamarre, Directrice
des Affaires Gériatriques et
Psychiatriques
Après des études à l’Institut
d’Etudes Politiques de Rennes
et un Master en gestion des
établissements sanitaires, Soazic
Delamarre intègre l’Ecole des
Hautes Etudes en Santé Publique en 2007. En avril 2009, elle
rejoint le CH de Fontenay le Comte en tant que Directrice des
finances, des usagers, du système d’information et de l’EHPAD.
Arrivée au Centre Hospitalier le 4 février en tant que Directrice
des affaires gériatriques et psychiatriques, elle assure les
missions de directrice référente du pôle de psychiatrie adulte
et la direction du secteur d’hébergement des personnes âgées
(EHPAD et USLD).
Pascale Limoges, Directrice
des Ressources Humaines
Elsa Thiébaut, directrice de la
crèche
Pascale Limoges a pris ses fonctions
de DRH au CH de Saint-Nazaire en
septembre 2012. Diplômée de l’école
des Hautes Etudes en Santé Publique
en 1993, elle occupa son 1er poste à la
Direction des services économiques
et financiers de Cadillac, puis les
postes de DRH successivement au CH
de Châteaubriant de 1999 à 2002, à
Cholet de 2002 à 2008, et au CH Sud Gironde de 2008 à 2012.
Elsa Thiébaut est puéricultrice depuis 20
ans. Elle a exercé 10 ans à l’AP-HP (Paris)
en service de réanimation néonatale.
Après avoir été adjointe puis directrice
d’une crèche départementale en région
parisienne, elle animait jusqu’alors, un
relais d’assistantes maternelles sur la presqu’île. Elle remplace
depuis fin juillet 2012 Marie Paule Lebescond à la direction de
la crèche du Centre Hospitalier.
4
Bienvenue à ...
Laurent Germani, Directeur Qualité Clientèle Communication
Laurent Germani a suivi la formation
de l’école des Hautes Etudes en Santé
Publique, après avoir été diplômé
de l’Institut d’Etudes Politiques de
Grenoble, section service public. Il a
occupé un 1er poste au CH de Roubaix
pendant 10 ans (sur des fonctions
relatives aux affaires générales,
contrôle de gestion, puis à la mise en place de la gestion des
risques). A partir de 2006, il rejoint le CH de Maubeuge, où il
exerce les fonctions de Directeur des affaires juridiques, de
la patientèle, de la qualité et de la gestion des risques. C’est
avec un très grand plaisir qu’il a pris ses fonctions de Directeur
Qualité Clientèle Communication et Directeur référent du pôle
Prévention Education Promotion de la Santé (PEPS), au CH de
Saint-Nazaire le 1er mars 2013.
Une nouvelle équipe à la Clientèle et à la
Communication
L’arrivée à la Cité sanitaire s’est accompagnée d’un
renouveau au sein des équipes de la relation-clientèle et
de la communication.
Caroline LE ROY occupe le poste de Chargée de Communication.
Titulaire d’une Licence de Lettres et d’un Master InformationDocumentation, Caroline LE ROY exerça depuis 1999 à l’IFSI en
tant que Documentaliste, responsable du Centre De Ressources
et des projets numériques. Elle aura à cœur d’ancrer la
communication hospitalière dans l’ère du numérique et d’être
attentive aux demandes des professionnels en matière de
communication interne et externe.
Le service Communication s’est étoffé en novembre avec
l’arrivée de Marina ROUSSEAU, titulaire d’une Licence
MATIC (Marketing et Technologies de l’Information et de la
Communication), sur un poste de Webmaster - Technicienne
Multimédia. De nombreux projets sont en cours : le site web
institutionnel entièrement relooké, une newsletter mensuelle,
une nouvelle édition du livret d’accueil et également une
version sur la TV des patients, un annuaire des consultations
etc. Le service communication se veut être un service-support,
et est à votre écoute pour la réalisation de plaquettes, ou autres
supports de communication.
Laurent Germani, Caroline Le Roy,
Marina Rousseau et Yveline Ollivier
Très en lien avec l’organisation de moments évènementiels,
Yveline OLLIVIER, attachée d’administration, titulaire d’un
Master en Droits des patients, est responsable du service
Clientèle. Présente dans l’établissement depuis 1985, elle a
occupé de nombreux postes avec des missions transversales.
Aujourd’hui, elle est chargée des relations avec les usagers et
les associations ainsi que du développement des relations ville/
hôpital auprès de nos partenaires médicaux et paramédicaux
libéraux. Membre de la cellule de gestion des plaintes elle
assure également une fonction de médiateur non médical à
la disposition de l’ensemble des services de l’établissement.
L’écho des services
Dr Brunetière et Dr Renaud ont présenté le service de
diabétologie-endocrinologie et la Clinique du pied à travers
la présentation professionnelle et grand public organisée par
Sanofi sur la « Prévention du pied diabétique »
Dr Bodic et l’équipe de Neurologie ont présenté l’Unité
neurovasculaire à travers des journées professionnelles et
grand public sur la « Prise en charge des AVC »
5
Aujourd’hui Demain
Le Centre de prévention et promotion de la santé s’est installé à Heinlex
Le bâtiment qui a abrité la médecine gériatrique
pendant des années (V80) connaît un changement
de cap depuis quelques mois. Son premier étage est
occupé désormais par le « centre de prévention et de
promotion de la santé », qui regroupe plusieurs unités
du pôle Prévention et promotion de la santé, ainsi que
par le Centre de planification familiale, le Centre d’IVG
et depuis peu l’HAD.
- Le service d’addictologie occupe la « petite aile » du premier
étage. Des consultations hospitalières d’addictologie avec
les Docteurs Martinez et Trehony et des consultations de
psychologue s’y déroulent. Des rendez-vous avec l’infirmière
ou l’assistante sociale sont également possibles. Au printemps,
l’équipe d’addictologie a mis en place un espace accueil détente,
ouvert aux patients les plus isolés, 2 heures par semaine. Le
secrétariat est ouvert à mi-temps, et l’équipe est joignable sur
les heures ouvrables.
- Le Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit (CDAG/CIDDIST),
où se réalise le dépistage anonyme et gratuit du sida (VIH) et
d’autres infections sexuellement transmissibles, ouvre ses
portes environ 15 heures chaque semaine. Appuyés par une
secrétaire et un temps d’infirmière, les Docteurs Michau,
Lespagnol et Laloué accueillent les usagers et patients dans ces
plages horaires.
Les commentaires après l’installation :
Les responsables des unités concernées dressent un constat
très positif de cette nouvelle localisation. Pour le Dr Florence
Martinez, chef du service d’addictologie, les patients disent
apprécier le calme des lieux, l’accessibilité des parkings, la
discrétion du site. Cette localisation offre des potentialités
importantes pour développer les projets. Le Dr Michau est
satisfait de la localisation, tout en préconisant de renforcer la
signalisation de ce nouveau bâtiment de soins. Il se réjouit de la
proximité du centre d’éducation et de planification familiale. Le
Dr Libeau, chef de pôle et Mme France Barré, cadre supérieur
de santé du pôle pensent que ce bâtiment présente beaucoup
d’avantages pour développer des synergies au niveau des
activités concernées par la prévention, au sein de l’hôpital et en
lien avec les partenaires extérieurs. Les équipes soignantes vont
pouvoir envisager de nouvelles collaborations, pour répondre
toujours mieux aux besoins des usagers.
Dr Benoit LIBEAU,
Chef de pôle Prévention, promotion de la santé
- Le centre de vaccinations internationales : les Docteurs
Hoff et Tron de Bouchony donnent aux voyageurs de toutes
destinations les recommandations vaccinales et y assurent les
vaccinations.
- Une salle de réunion « polyvalente » aménagée récemment,
permet d’accueillir les semaines d’éducation diabétique et
les formations à l’insulinothérapie. A terme, d’autres équipes
d’éducation thérapeutique pourront y intervenir.
Moins d’un an après son changement d’affectation, le premier
étage du V80 est devenu un lieu de consultations dominé par
le souci du dépistage et de la prévention secondaire ; celle que
l’on met en œuvre pour éviter les complications de la maladie.
Ces activités viennent
en
complément
d’actions
de
prévention menées
à
l’extérieur
de
l’établissement
en
relation avec des
partenaires internes
: réseau sida (REVIH),
Comité
de
lutte
anti-tuberculose
(CLAT) ; et aussi des
partenaires externes,
dont le réseau Rapel,
la Rose des Vents,
les ateliers santé
ville, et des instances
régionales.
- Le centre de planification et d’éducation familiale et le centre
d’IVG ont quitté leurs locaux de la rue Calmette fin mai 2013
pour venir s’installer également sur l’extrémité de la grande aile
de ce premier étage.
Nathalie SZYMANSKY,
Cadre supérieur du Pôle Femmes enfants
- L’Hospitalisation à domicile (HAD)
L’année 2012/2013 aura été une année de changement pour
l’HAD. Après le départ du Dr Defèvre, remplacé par le Dr Le
Berre, l’arrivée dans le pôle de médecine de spécialité, l’HAD a
quitté le centre ville pour intégrer les locaux du V80, au 2è étage
dans le bâtiment prévention et promotion de la santé. Nous
avons également investi un bureau dans l’allée hospitalière de
la cité sanitaire occupé pour l’instant de 10h30 à 13h du lundi
au vendredi pour nous permettre de renforcer les liens.
Dr Sylvie LE BERRE,
Coordonnateur médical HAD
6
Aujourd’hui Demain
Signature du protocole de résorption de l’emploi précaire
Dans le contexte de l’ouverture de la Cité Sanitaire en septembre 2012,
un dispositif spécifique d’intégration des agents non titulaires a été
mis en place pour la période 2013/2014. Ce protocole de résorption
de l’emploi précaire a été signé entre la direction et les organisations
syndicales FO, CGT, CFDT, le 19 avril 2013.
Il a pour objectif de donner des perspectives d’entrée dans la fonction
publique hospitalière aux agents contractuels déjà présents à la date
du 30 août 2012, et possédant une ancienneté dans l’établissement
de 2 années révolues à cette même date. La mise en stage des agents
contractuels repose sur l’évaluation écrite de leur valeur professionnelle
ainsi que sur le critère de leur présence continue dans l’établissement
pour une durée de deux ans à la date du 30 août 2012 (congés maternité inclus). Les corps non visés par le protocole pourront
bénéficier de l’accès aux concours planifié par l’établissement sur les années 2013 et 2014. En fonction des vacances de poste, le
directeur général procèdera à la nomination en qualité de stagiaire, d’un nombre d’agents contractuels, selon 5 vagues de mise en
stage pour l’année 2013, et 2 vagues de mise en stage pour 2014.
Les corps qui font l’objet de ce protocole sont notamment les suivants : corps des infirmiers, puéricultrices, IADE, IBODE, aides
soignants, agents des services hospitaliers qualifiés, techniciens de laboratoire, manipulateurs d’électroradiologie, masseurs
kinésithérapeute, préparateurs en pharmacie, ergothérapeutes, diététiciens, adjoints administratifs de 2ème classe, ouvriers
professionnels qualifiés, agents d’entretien qualifiés, …
Mme LIMOGES,
Directrice des ressources humaines
31 Mai 2013 : Journée mondiale sans tabac
Arrêter de fumer, ça marche ! Ce 31 Mai 2013, le service d’addictologie
organisait une marche à pied destinée à retrouver détente et bienfaits de
l’activité physique pour les fumeurs en cours de sevrage.
Dans ce cadre informel, échanges et motivations se renforcent.
L’encadrement et le parcours, étaient comme d’habitude assurés par nos
partenaires, l’association « Cœur et santé » de St Nazaire. Cette année,
19 participants ont arpenté les sentiers côtiers de Saint-Marc-sur-Mer au
départ de notre nouveau fief : le centre de prévention et de promotion de
la santé à Heinlex.
A la Cité Sanitaire, l’équipe d’addictologie de la maternité tenait un stand
d’information pour les futures mamans et leur famille.
Anne TREHONY,
Médecin pneumologue-tabacologue
La Tunisie à l’honneur : Madhia
Vendredi
31 mai,
lors de la
journée
de l’inauguration
du rondpoint de
Mahdia,
n o u s
avons
reçu en collaboration avec l’association Franco-Tunisienne de
St Nazaire, de nombreux officiels Tunisiens (Ambassadeur,
Gouverneur de Mahdia, Maire de Mahdia) et Francais (Souspréfet, vice-présidente du Conseil Général, le maire adjoint de
St-Nazaire) autour d’une exposition de photographies prises
pendant notre dernier séjour associatif à Mahdia, dans le hall
de l’Hôpital. M. Colombel, directeur de l’établissement, a pris
7
la parole pour accueillir ses hôtes, et nous donner ensuite la
parole.
Face à un par terre impressionnant, nous avons expliqué
les objectifs et projets de notre association le PHARE, le
sens de notre engagement afin de remplir nos missions de
resocialisation de réhabilitation de déstigmatisation de nos
adhérents, et de la psychiatrie en général. Nous avons relaté
nos relations avec l’ATPSM et les projets à venir.
L’après-midi, au CMP de Guérande, nous avons été reçus par
Mme Léonard, psychiatre et chef du service de psy2, et M. San
Millan, Cadre superieur du pôle de psychiatrie. Nous avons
échangé avec la délègation Tunisienne et une équipe du Conseil
Général, sur la venue de 2 jeunes infirmières tunisiennes en
septembre 2013 au CMP de Guérande. Nous avons réflechi
sur l’implantation et superficie du prochain CMP Mahdois en
centre-ville.
Pascal LE TOULLEC,
Association LE PHARE
Aujourd’hui Demain
7 Mai 2013 : la journée de l’asthme
A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Asthme, l’équipe de « l’Espace
du Souffle » et la puéricultrice (participant à l’éducation thérapeutique
des enfants asthmatiques) ont organisé un stand et une exposition, afin
de sensibiliser la population à la maladie asthmatique. Lors de cette
journée, un atelier du Souffle a permis à 25 personnes de mesurer leur
débit expiratoire de pointe. Le jeu du Souffle, où il faut faire évoluer
une balle sur un circuit en modulant son souffle, a intéressé plus d’une
dizaine d’adultes et d’enfants.
Au total, une cinquantaine de personnes se sont arrêtées au stand pour
y recueillir des informations, soit sur les allergies, soit sur l’asthme ou
d’autres pathologies respiratoires. Cette journée a permis à l’Espace du
Souffle de se faire connaitre et d’informer de la reprise de son activité.
Dr Christine ROBIN, Pneumologue
et Christelle MARTIN, Infirmière
La semaine de la vaccination
Cette année, le Centre Hospitalier de Saint-Nazaire a
répondu à une sollicitation de l’atelier Santé-Ville de
Saint Nazaire, en organisant une exposition sur le thème
de la vaccination, dans le hall de la Cité, à l’occasion de
la semaine Européenne de vaccination le 25 avril 2013.
Durant quatre demi-journées d’animation, le public a
été sensibilisé sur le thème : « Vaccinations, êtes-vous
à jour? »
En 2013, la vaccination reste le moyen de prévention des
maladies infectieuses le plus efficace. La semaine européenne
de la vaccination est un moment privilégié pour faire le point
sur le statut vaccinal de chacun, et pour sensibiliser les usagers
au thème de la vaccination.
A partir de 2013, le programme de politique vaccinale, établi
par le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) vise à une mise
à plat complète du calendrier vaccinal avec un double objectif :
- diminuer le nombre d’injections vaccinales nécessaires
- rendre le nouveau calendrier plus facilement lisible et
mémorisable.
Le HCSP s’est appuyé sur l’expérience de quatre pays
européens (Italie, Finlande, Suède, Danemark). Le calendrier
français maintient à l’âge de 2 mois le début de la vaccination
pour la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche,
Haemophilus influenzae (agent d’otites), et l’hépatite B. Tous
les enfants devraient désormais recevoir leur première dose
de vaccin ROR (Rougeole Oreillons Rubéole) à 12 mois et une
seconde à 16-18 mois. Finalement, l’immunisation complète
des nourrissons est assurée dès l’âge de 18 mois en cinq rendezvous vaccinaux. Pour les vaccins coquelucheux, le rappel de 6
ans comporte désormais la valence coquelucheuse, ainsi que
le rappel des 25 ans chez l’adulte, dans le but d’améliorer la
protection des petits nourrissons de l’entourage.
La vaccination chez les
adolescents et les jeunes
adultes reste une grande
priorité.
Les
rappels
chez les adolescents
et les jeunes adultes
restent souvent négligés.
Chez
l’adolescente,
la vaccination contre
le papillomavirus est
désormais recommandée
(et prise en charge par
l’assurance maladie) entre
11 et 14 ans et jusqu’à 19 ans, co-administrée par exemple avec
le rappel diphtérie, tétanos, polio et coqueluche prévu à cet
âge.
Les rappels sont re-commandés à âges fixes chez l’adulte. Le
premier rappel diphtérie, tétanos, polio (DTP) qui comporte la
valence coquelucheuse est recommandé à 25 ans. Les rappels
suivants sont recommandés à âges fixes à 45 et 65 ans, puis tous
les dix ans, à 75, 85 ans, ceci en raison de ce que les spécialistes
appellent l’immunosenescence !
Un objectif : faire bénéficier chacun de la couverture vaccinale
de tous. Le nouveau calendrier, avec ces « rendez-vous
simplifiés» et ces règles de passage, figure sur le BEH du 19 avril
2013 (Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire de l’INVS). La «
Consultation Voyageur » du CH (Dr Tron de Bouchony, Dr Hoff
T: 02 40 90 53 67 à Heinlex) tient également à votre disposition
des cartes tabloïdes bien utiles et lisibles. Cette politique
de simplification de nos « rendez-vous vaccinaux» devrait
permettre d’atteindre des couvertures vaccinales efficaces, audessus de 95%.
Par la vaccination, par celle de nos proches, par la médecine
du travail, on peut contribuer assez simplement à réduire les
pathologies qui atteignent les populations les plus fragilisées.
Dr Eric TRON
8
Aujourd’hui Demain
«
C’est pas de ma faute, je suis inspiré,
La rime est dans ma possession
Continuer à écrire, je vise la première position.
Aujourd’hui à ce que je vois, mes adversaires sont de taille
Malheureusement dans vos vers je trouve des failles
Dans le sens des aiguilles du monde, je m’évade
Mon coeur bat au rythme de la musique
Mon coeur t’offre cette rime en italique...
»
Du SLAM en pédiatrie
Durant six semaines, le jeudi après-midi, le slam a résonné en
pédiatrie. Ce projet de médiation culturelle, bâti il y a quelques
années, est offert aux adolescents hospitalisés et leur permet
d’accéder à la langue écrite et à la langue orale de façon
stimulante et vivante.
Ce moment est vécu comme une parenthèse, où chacun a sa
liberté d’écriture en composant des textes aux thèmes variés.
Aucune erreur pointée, toutes les créations sont bonnes et sont
mises en valeur. Elles seront reprises le lendemain et seront la
base d’un cours de français. C’est Alice Ligier, une slameuse
reconnue sur la scène artistique locale qui a été choisie pour
mener cette activité.
Au regard de la qualité des productions des adolescents et
de leur investissement dans l’atelier, nous constatons que ce
projet à un retentissement très favorable, et nous prévoyons
déjà de le reconduire l’an prochain.
Merci au Lion’s Club de Pornichet pour avoir en grande partie
contribué au financement de ce projet.
Pascale BEAUCHOT, Enseignante spécialisée en pédiatrie
et Alice LIGIER, Slameuse
Histoire
La blanchisserie de l’hôpital pendant la 1ère Guerre Mondiale
Quand la blanchisserie de l’hôpital
lavait le linge des paquebots de la
Compagnie Générale Transatlantique,
et celui de l’hôpital militaire
américain…
1916 : les blanchisseurs locaux qui
entretenaient le linge des paquebots
de la Cie Générale Transatlantique*,
sont mobilisés sur le front. De ce fait,
ces sociétés ne peuvent plus assurer
les prestations de blanchissage pour
le compte de la compagnie maritime.
Celle-ci se tourne alors vers l’hôpital
de Saint-Nazaire qui accepte – à
titre temporaire et exceptionnel –
d’assurer cette prestation.
1918 : l’Hôpital Américain, installé
dans les locaux du collège municipal de
Saint-Nazaire, et qui prend en charge
les soldats US blessés ou malades,
engagés sur le front, connaît la même
problématique que la Compagnie
Générale Transatlantique. Le linge
de cet hôpital militaire temporaire
sera donc lavé par la blanchisserie
de l’hôpital, avec semble-t-il mise à
disposition par l’armée américaine de
personnels civils et militaires.
* Les paquebots de la Compagnie
Générale
Transatlantique
desservaient au départ de Saint-Nazaire
les lignes maritimes vers l’Algérie et la
Grande Bretagne.
Daniel BOUFFORT
Documents sources :
Lettre de la Compagnie Générale Transatlantique en date du 25/01/1916 – Archives départementales de Loire-Atlantique H DEPOT 12 P 6
Lettre du médecin major de la Base Hospital n°101 en date du 15/05/1918 – Archives départementales de Loire-Atlantique H DEPOT 12 P 6
9
Dossier Spécial : au coeur de la Cité Sanitaire
La salle de naissance physiologique à la Maternité
Attentifs aux demandes et souhaits des usagers dans le domaine
de la périnatalité, la salle dédiée aux naissances physiologiques
a vu le jour depuis le mois de février 2012. Il s’agit d’un projet
démarré depuis 2009, pour lequel les sages-femmes ont suivi
la formation Bernadette de Gasquet, qui permet d’aborder
concrètement la physiologie de la naissance. En effet, en liaison
avec l’examen clinique de chaque parturiente une position
privilégiée lui sera proposée, afin de permettre la progression
du fœtus dans le bassin maternel le plus naturellement possible.
Ainsi, les exercices d’étirement, de bascule du bassin sont
possibles et réalisés à l’aide de systèmes de suspension
nouvellement installés. La déambulation soit dans la salle, soit
dans les couloirs du secteur naissance sont devenus possibles
grâce à un équipement WIFI permettant le monitorage du
rythme cardiaque fœtal et de la dynamique utérine. De même,
les patientes peuvent sans contrainte technique se mobiliser
dans diverses positions selon leur choix : accroupie, assise,
allongée sur le côté,… y compris au décours d’un bain ou d’une
douche puisque le matériel de surveillance est immergeable.
Permettre aux parturientes de se mouvoir est indispensable. Le
travail se fait plus rapidement et l’occupation spatio-temporelle
favorise une meilleure gestion de la douleur. Dans ce type
de projets de naissances, il n’y a pas de recours à l’analgésie
péridurale. D’autres types d’alternatives comme l’hypnose
sont à l’étude avec le responsable anesthésie des salles de
naissances.
Depuis l’ouverture de cette salle de travail, plusieurs naissances
ont eu lieu dans un cadre sécuritaire. A tout moment, une
médicalisation justifiée et adaptée à la situation, peut être
mise en place dans l’une des 7 salles de naissances (à proximité
immédiate) que comporte le bloc naissances. Enfin, les mères et
les couples qui avaient le souhait d’une naissance physiologique
affichent une satisfaction certaine.
Nathalie SZYMANSKY,
Sage-femme Cadre supérieur Maternité
La Fonction Logistique d’Étage (FLE)
Les tâches pénibles de la manutention d’hier ont été mécanisées grâce au système de
transport automatique lourd et ses tortues. Cependant l’humain reste indispensable à la
chaîne d’approvisionnement/désapprovisionnement de la Cité Sanitaire.
Les agents de la fonction logistique d’étage ont ainsi pour mission d’acheminer la logistique
au cœur des services, à partir des gares de chaque niveau du bâtiment. Répartis en trois
équipes, leur journée commence à 6h30 en préparant les armoires de pains à la sortie des
gares pour se finir à 20h30 en conditionnant les chariots repas pour un retour à l’Unité
Centrale de Production Alimentaire (UCPA), 365 jours par an. Entre temps ; Gaëlle, Alexandre,
Benoît, Brice, Didier, Frédéric, Ludovic, Maxime, Maurice partagent leur temps entre magasin
et Fonction Logistique. Le week-end, Rodolphe, Sébastien, Wilfried acheminent, récupèrent,
conditionnent si nécessaire, 650 chariots et armoires de produits pharmaceutiques, archives,
linge, repas, fournitures hôtelières et de laboratoire, déchets. Ils distribuent quotidiennement
les tenues professionnelles dans les casiers individuels. A l’extrémité nord du bâtiment, Didier,
Jordan, Nicolas et Sylvain constituent la 4e équipe et préparent l’enlèvement des déchets et
linge sale de l’ensemble de la Cité Sanitaire.
Attentifs aux besoins des utilisateurs, tous enrichissent leur travail en surveillant ce qui
leur parvient et lancent les recherches nécessaires. Leur objectif principal pour 2013 est
d’assurer la gestion des produits courant d’hôtellerie des services de soins. Gageons qu’avec
l’investissement qui est le leur, cette mission leur tiendra tout autant à cœur.
Antoine WALLAERT,
Responsable Achats-logistique-TAL
10
Dossier Spécial : au coeur de la Cité Sanitaire
Le réseau pneumatique à la Cité Sanitaire, une technologie astucieuse
pour faciliter les transports internes de la Cité
Quelques chiffres. Depuis sa mise en service, le réseau
pneumatique transporte à peu près 23 500 cartouches par
mois. En moyenne, du lundi au vendredi, il s’effectue 900
transports/24h. Les samedi, dimanche et jours fériés, entre 550
et 450 transports/24h. Le record d‘utilisation a été établi le 2
Avril 2013, avec 1064 transports.
Quelques incidents. Le plus
gros problème technique a été
l’envoi de produits sanguins et
prélèvements
d’hémocultures
sans cartouche. Ce type d’erreur
a un impact considérable sur les
services utilisateurs (système
en purge, station en défaut, …).
Il a généré une interruption du
transport pneumatique pendant
3h30 en raison du nettoyage
des canalisations, vis-à-vis d’un
prélèvement d’hémoculture qui
s’était brisé (débris de verre, …).
Les problèmes de paniers pleins sont en diminution. La
suppression des paniers grillagés a amélioré cet espace réduit
de stockage. Mais cela reste encore un point à améliorer
avec votre aide. Merci d’ôter les cartouches dès que vous en
apercevez.
Aspects techniques. Le réseau pneumatique de la Cité Sanitaire
(réalisé en tuyau PVC de diamètre 160 mm) comporte 51
stations réparties sur 3 lignes.
- 17 stations réparties par ligne sont reliées entre elles par des
aiguillages rotatifs à 4 voies maximum.
- 21 aiguillages sont judicieusement positionnés en fauxplafonds dans les circulations du rez de chaussée.
Chaque ligne est interconnectée aux deux autres, ce qui permet
de gérer plusieurs transports en même temps sur le réseau.
Le passage d’une ligne à l’autre, se réalise par des zones de
transferts entre chaque ligne, permettant aux cartouches d’être
mise en attente pendant l’inversion du flux d’air. Trois turbines
gérant le sens du flux d’air de chaque ligne complètent cette
installation.
Règles de fonctionnement à respecter :
- Pas d’envoi sans cartouche
- Attention à la position des velcros, garantissant l’étanchéité
lors des phases de transfert de la cartouche
- Attention à la fermeture correcte des cartouches avant
expédition, sinon cela occasionne des blocages dans les
aiguillages
- Pour une bonne expédition : choisir la bonne adresse,
Appuyer sur « E » et seulement là, vous pouvez positionner
la cartouche dans la station
- 4 cartouches sont identifiées par station /service,
veuillez renvoyer rapidement les cartouches qui ne vous
appartiennent pas. Ce service peut en avoir besoin
- Les cartouches comportent une adresse ; les puces RFID
placées sous le velcro permettent cette lecture, uniquement
depuis le LABORATOIRE
- Ne pas renvoyer de médicaments vers la Pharmacie par le
réseau pneumatique
Patrice GUERIN,
Service Technique
L’affichage dynamique, un nouvel outil au service de la communication
La Cité Sanitaire a été livrée avec des outils de technologies avancées qui impulsent à l’ensemble, son
caractère moderne et dynamique. Des écrans d’affichage sur pied sont ainsi installés dans le hall, et
à chaque banque d’accueil d’étages du Centre hospitalier, et de la Clinique Mutualiste de l’Estuaire.
Ils diffusent des informations diverses sur l’actualité institutionnelle, événementielle et culturelle du
Centre Hospitalier. Dans les étages, ils pourront présenter de façon dynamique, les services avec
des photos, des diaporamas ou des vidéos. Des écrans muraux agrémentent également les banques
d’accueil et peuvent renseigner les patients et visiteurs.
Ces informations sont programmées via le logiciel « Ariadne », géré par Marina au service
Communication. Nous sommes à l’écoute de vos suggestions pour une utilisation optimale de ces
écrans.
Caroline LE ROY,
Responsable Communication
11
Compétences
En marche vers la nouvelle certification V2014
La prochaine visite de certification est prévue en septembre
2014. La procédure de certification évolue. Elle sera plus
continue et mieux synchronisée avec les autres démarches
de management de la qualité. Davantage personnalisée en
fonction des enjeux et des risques de l’établissement, elle
devrait mieux évaluer la réalité des prises en charge et valoriser
les réalisations de l’établissement.
Six nouvelles Pratiques Exigibles Prioritaires (PEP) ont été
définies dans le manuel de certification en avril 2011 :
- Programme d’amélioration de la qualité et de la sécurité des
soins
- Gestion des équipements et des produits au domicile du
patient (HAD)
- Respect des libertés individuelles et gestion des mesures de
restriction de liberté (PSY)
- Continuité et coordination de la prise en charge des patients
(PSY et HAD)
- Prise en charge médicamenteuse du patient
- Organisation des autres activités à risque majeur : endoscopie
27 indicateurs du programme Hôpital Numérique seront
intégrés à l’analyse de certains critères du manuel de
certification. Un lien plus important sera développé pour la
sécurité du système d’information, le management de la prise
en charge médicamenteuse et l’organisation du bloc opératoire.
Une nouvelle méthode du «patient traceur» sera utilisée lors
de la visite, afin d’évaluer la qualité de la prise en charge au
travers de l’expérience de soins de patients «témoins». La
maîtrise des risques identifiés a priori sera également évaluée
lors de la visite.
Des réunions d’information sur cette nouvelle procédure
de certification sont prévues début juillet 2013. Un appel
à candidatures permettra aux professionnels intéressés
d’intégrer des groupes d’autoévaluation, qui se réuniront à
partir de septembre 2013.
Natacha LESPINET,
Responsable Qualité
Le rôle du Comité d’éthique
Un comité d’éthique au Centre Hospitalier de Saint-Nazaire,
pour quoi faire ? Après trois ans d’existence et au seuil de
son deuxième mandat, le Comité d’Ethique tient à rappeler
sa mission, à savoir :
- Aider les personnels hospitaliers dans la résolution de
problèmes éthiques rencontrés dans leur pratique.
- Produire, à l’issue de ses travaux, des avis consultatifs et
informatifs, qui peuvent servir de ligne de conduite aux
professionnels.
Aujourd’hui, l’hôpital doit assurer une prise en charge efficace
des patients qui le sollicitent avec des moyens humains et
matériels limités, en utilisant des techniques de traitement
performantes à des coûts maîtrisés. Malgré ces contraintes,
l’hôpital doit maintenir sa mission d’accueil universel aux
différents stades de la vie. Soigner, c’est « prendre soin »,
c’est prendre en charge dans sa dimension de dignité et
d’autonomie, une personne humaine vulnérable. Au-delà du
geste technique et du respect des protocoles, il est impératif
de tisser, avec cette personne et sa famille qui se confient à
l’institution hospitalière, un lien d’humanité partagée.
Confrontés à certaines situations, les hôpitaux se sont
progressivement dotés de comités d’éthique. La réflexion
éthique est conduite en dehors de l’urgence immédiate,
enrichie de l’apport des compétences diverses et
complémentaires des membres du comité d’éthique
(médecins, soignants, administratifs, membres de la société
civile, ...). Les avis du comité d’éthique peuvent aider et
éclairer les prises de décisions délicates, sans se substituer
au sens éthique qui doit animer chacun.
Depuis sa création, le Comité d’Ethique a notamment rédigé
des Avis (consultables sur l’intranet) :
- Le port du bracelet d’identification
- La mise en place de protocoles expérimentaux
- Les limites de la liberté d’aller et venir dans les services
M.C.O.et plus précisément aux Urgences
- Les modalités de rédaction du dossier médical d’un enfant
pris en charge en pédopsychiatrie
- Les limites du droit de fumer en EHPAD
- Les modalités de traitement du corps d’un patient décédé
Fort de son expérience, le comité d’éthique entend continuer
à aider les professionnels hospitaliers à répondre aux
difficultés rencontrées, dans leur pratique quotidienne.
Vous pouvez solliciter le Comité d’Ethique en adressant
vos demandes à Madame Richard-Leroux, Présidente du
Comité d’Ethique, par courrier ou mail à Mme Maud Rigault
([email protected]).
Les membres du Comité d’éthique
12
Un métier
L’accueil du patient , une ambition partagée
« Bonjour »… « au revoir »…« s’il vous plaît »…« merci ».
Nous connaissons tous les formules de politesse habituelles.
Oui mais… l’accueil ce n’est pas que cela. Véritable vitrine de
l’hôpital, les postes d’accueil nécessitent de savoir appréhender
toutes les situations, tout en sachant rester professionnel. Cette
présence est nécessaire pour les patients qui se retrouvent
dans un lieu sans repère, dans des situations qui les fragilisent.
L’accueil répond donc à une demande d’information,
d’orientation, mais aussi à un besoin d’être rassuré. Ces
fonctions requièrent des aptitudes au relationnel et des
compétences acquises lors de formations. Il nécessite une
excellente connaissance de l’architecture de la Cité Sanitaire,
mais également des organisations des deux établissements.
C’est une véritable dynamique d’équipe autour d’une politique
commune d’accueil qui se met en place. Un challenge que
l’équipe accueil s’est fixé à l’entrée dans la Cité Sanitaire et
qu’elle exerce en relation avec les autres professionnels.
L’accueil physique est particulièrement important, il induit
une relation humaine en face à face. Leur rôle est avant tout
d’orienter et d’informer la patientèle mais pas seulement. En
partenariat avec la cafétéria, un ‘‘room service’’ a été mis en
place, permettant de proposer au patient des services comme
l’ouverture d’un abonnement téléphonique, TV, la distribution
des journaux au lit du malade, la possibilité d’acheter des
produits de première nécessité. Les agents d’accueil ont
également des tâches administratives : la photocopie des
dossiers médicaux pour la Direction, la préparation des dossiers
pour les soignants, la mise en forme des livrets d’accueil, la
gestion des salles de réunion, la réservation des PC et vidéo,
des véhicules de service.
En collaboration avec les cadres de santé et les assistantes
médico-administratives, de nouvelles missions ont été définies,
comme le classement des dossiers médicaux à la sortie
du patient, la mise sous plis des courriers, les enquêtes de
satisfaction, …
Après une première année de fonctionnement de la Cité
Sanitaire et avec l’appropriation progressive de ce nouvel
établissement par les équipes hospitalières, un accueil de
grande qualité de tous les usagers doit assurément être,
au-delà de l’équipe d’accueil, la préoccupation de tous les
professionnels de l’hôpital. Le personnel médical, les soignants,
les équipes administratives, logistiques et techniques doivent
être
guidés par cette ambition commune.
Yveline OLLIVIER,
Responsable du service Clientèle
13
Gens d’ici
Bonne retraite, Daniel BOUFFORT !
Le vendredi 15 mars 2013, de nombreux professionnels du
Centre Hospitalier de Saint-Nazaire se sont réunis pour assister
à la manifestation de sympathie organisée à l’occasion du
départ en retraite de M. Daniel BOUFFORT.
M. Patrick COLOMBEL a rappelé que M. Daniel BOUFFORT a
travaillé pendant 6 ans au Centre Hospitalier de Saint-Nazaire,
en tant que Directeur des Achats et de la Logistique. Cette
mission aura été l’aboutissement d’une carrière dédiée au
service public hospitalier, d’abord comme infirmier, puis après
avoir passé des concours administratifs et suivi la formation de
l’Ecole Nationale de la Santé Publique, comme directeur adjoint
dans plusieurs établissements de santé, sur des fonctions de
Directeur des Ressources Humaines, ou de Directeur de la
logistique.
Mme Christine PELLIGAND, qui exerce les fonctions de
Directrice des Achats et de la Logistique (DAL) depuis le 1er
mars 2013, a salué les qualités humaines et professionnelles de
M. Daniel BOUFFORT, qui ont été constatées par tous au cours
de ces 6 années. Elle l’a remercié aussi pour sa disponibilité et
ses explications lors du passage de relais au niveau de la DAL.
M. Daniel BOUFFORT a salué chaleureusement toutes les
personnes présentes et a indiqué qu’il resterait très attaché au
Centre Hospitalier de Saint-Nazaire. Passionné d’histoire, il a
aussi promis de consacrer une partie de son temps disponible
à des recherches, dont il ne manquera pas de faire profiter les
lecteurs du journal REGARDS.
Laurent GERMANI,
Directeur Qualité, Clientèle, Communication
Mouvements de personnels médicaux
Pôle Médecine Polyvalente et Gériatrique
Arrivées :
Dr LE JACQUES Alexandra, Ass. Spécialiste, Gériatrie (juin 2012)
Dr SUPLY Olivia, Ass. Spécialiste, Endocrinologie (nov. 2012)
Dr SANDOU Monique, Ass. Spécialiste, Gériatrie (juin 2013)
Départs :
Dr MOISAN Alain, Praticien Hospitalier et Attaché, Gériatrie (déc. 2012)
Dr LEROUX Philippe, Praticien Hospitalier, Gériatrie (août 2012)
Pôle Spécialités Médicales
Arrivées :
Dr ABDULHAI Ayman, Ass. Spécialiste, Gastroentérologie (juin 2012)
Dr IMBRIA Luana Bianca, Praticien Contractuel, Gastroentérologie (oct.
2012)
Dr BOUKERROUCHA Zakaria, Attaché, Néphrologie (mai 2013)
Départs :
Dr BLANPAIN DE ST MARS Antoine, Praticien Hospitalier, Néphrologie
(oct. 2012)
Dr SAMAD Feras, Praticien Hospitalier, Neurologie (août 2012)
Pôle Femme et Enfant
Arrivée :
Dr DESWERT Perrine, Ass. Spécialiste, Pédopsychiatrie (nov. 2012)
Départs :
Dr FLATRES Bertrand, Praticien Hospitalier, Gynécologie (juin 2012)
Dr BELONCLE Caroline, Praticien Contractuel, Pédiatrie (mars 2013)
Dr BASTIDE Stéphane, Ass. Spécialiste, Pédopsychiatrie (nov. 2012)
Pôle Médico-Technique
Arrivées :
Dr LEGROS Camille, Ass. Spécialiste, Pharmacie (juin 2012)
Dr DEININGER Aurore, Ass. Spécialiste, Pharmacie (juin 2013)
Dr FRIBOURG Marc, Praticien Hospitalier, Radiologie (mars 2013)
Départ :
Dr CAILLE Gilles, Praticien Hosp. Chef de service, Radiologie (juill. 2012)
Pôle Chirurgie, Anesthésie, Réanimation, Urgences
Arrivées :
Dr MIELCAREK Juliette, Praticien Contractuel, Algologie (sept. 2012)
Dr MIELCAREK Pierre-Antoine, Praticien Contractuel, Réanimation (sept.
2012)
Dr LETARD DE LA BOURALIERE Marie-Aimée, Ass. Spécialiste, Anesthésie
(nov. 2012)
Dr HOUDAYER Pierre, Praticien Contractuel, Urgences (nov. 2012)
Dr LARHANT Mathieu, Ass. Spécialiste, Stomatologie (nov. 2012)
Dr FARAJI Mohamed, Ass. Spécialiste, Ophtalmologie (nov. 2012)
Dr COUROUBLE Patricia, Praticien Contractuel, Réanimation (jan. 2013)
Dr SCHMIT Anne-Laure, Praticien Contractuel, Urgences (fév. 2013)
Dr THIBAULT Matthieu, Praticien Contractuel, Urgences (mai 2013)
Départs :
Dr DEVALLIERE Remi, Praticien Hosp. Chef de service, Réanimation (oct.
2012)
Dr GAUDIOT Peggy, Praticien Hospitalier, Anesthésie (août 2012)
Dr POUPARDIN Mathieu, Ass. Spécialiste, Ophtalmologie (déc. 2012)
Dr RONCHI Catherine, Praticien Hospitalier, Anesthésie (juin 2013)
Pôle Psychiatrie Adultes
Arrivées :
Dr REZVANI Alexandre, Praticien Contractuel, Psy 3 (nov. 2012)
Dr MOREL Pierrick, Praticien Contractuel, Psy1 + Urgences Psy (mai 2013)
Départs :
Dr LEQUIMENER Véronique, Praticien Hospitalier, Psy 1 (déc. 2012)
Dr CAILLAULT Pierre, Chef de pôle, Psychiatrie (nov. 2012)
Dr ROZAIRE Charles, Praticien Contractuel, Psy 3 + Urgences (déc. 2012)
Pôle Administratif et Logistique
Départs :
Dr PERRIN André, Médecin du travail, Action médico-sociale (juin 2013)
Dr SCLISON-CHEVREUX Martine, Médecin du travail, Action médicosociale (juin 2013)
14
Gens d’ici
Mouvements de personnels non-médicaux
Départs
LE BONNIEC Richard (IDE - Urgences)
LE CAM Jocelyne (Ass. médico-administratif - Dialyse)
AUBERGER Martine (AS - Neurologie)
LE MOAL Martine (ASHQ - Nettoyage)
BARD Jean-Claude (IDE anesthésiste - AnesthésioloLE NOXAIC Josette (AS - Pédiatrie hc)
gie)
LEGAC Martine (Adjoint administratif - Obst 1 CéBAUMGARTNER Guy (Agent d’entretien qualifié zanne)
Restauration)
LERAY Eric (Aide-soignant - Blocs opératoires gcs)
BIHAN Marie-Christine (Infirmière puéricultrice LESAGE Thierry (AS - Eq. brancardage centralisée)
Crèche)
LETILLY Martine (AS - Pneumologie hc)
BOCQUEL Eveline (IDE - Psy1 b)
LICATA Maryvonne (AS - Accueil)
BOISLARD Erick (AS - Gériatrie 2)
LOREAU Marie-Christine (Orthophoniste - Gériatrie)
BOIVIN Sylvie (Cadre de santé - IFSI)
MAHE Jocelyne (ASHQ - Chir ortho-traumato)
BOUSSEKHANE Slimane (Directeur. adjoint - Dir. org
MALVAUD Hervé (Maître ouvrier - Restauration)
syst info)
MARTIAL Anne-Laure (Ergothérapeute - Serv suivi
BOUTRY Christiane (Technicien labo Cadre de santé - réinsertion)
Biologie)
MASSICOT Catherine (Cadre de santé - Pneumologie
BULTEAU Francis (Cadre de santé - Pdo hj M.Ange)
hc)
CANU Nelly (Aide-soignant - Pédiatrie HJ)
MECHINEAU Jean-Luc (Maître ouvrier - vaguemestres)
CHARON Annie (Agent d’entretien qualifié - Nettoyage MENAND Loic (Informaticien - Informatique)
HX)
MOUSSEAU Roger (Attaché d’administration - ComCHATAIGNER Laurette (Aide-soignant - HAD)
munication)
CHAUSSUN Gérard (Cadre de santé - Psy3 a)
NICOLAS Soazig (IDE - Psy2 cattp Touline)
CHAUVET Sylvie (IDE - Mpr hc)
PELLETIER Nicole (ASHQ - EHPAD Ros Montoir)
CHEVESSIER Claudine (IDE - Chir ortho-traumato)
PIEAU Annick (AS - Obst 1 Cézanne)
CHUPIN Martine (Adjoint administratif - Dir. achats
PLANTEVIN Marine (Dir. adjoint- Dir. qualité clientèle
logistique)
comm)
CLAQUIN Cédric (Maître ouvrier - Restauration)
POCREAUX Martine (Ass. médico-administratif COLIN Catherine (AS - Pédiatrie hj)
Gériatrie 2)
COLIN Emmanuelle (AS - Réanimation)
QUILGARS Hervé (Infirmier anesthésiste - AnesthéCREUZER Monique (Infirmière puéricultrice - Obst 1
siologie)
Cézanne)
RAYNEAU Dominique (Psychologue - Psy3 a)
CRUSSON Annick (Assi. médico-administratif - Gestion RICARD Ghislaine (IDE - Gériatrie 1)
malades)
RICHARD Ginette (AS - Néonatalogie sn)
DELOURME Catherine (Ass. médico-administratif - Pt RITZ Marie-Pierre (ASH - EHPAD Tulipiers)
gastro)
SIMONELLI Fabrice (ASHQ - Blocs divers)
DINCKEL Rodolphe (IDE - Psy3 b)
THEBAUD Alexandra (IDE - Médecine polyvalente)
DRONNEAU Pauline (ASHQ - Nettoyage HX)
THOMAS Régine (IDE - Chir poly hc)
DROUGARD Sylviane (AS - Pt pneumo)
TISSANDIER Valérie (Adjoint des cadres - Paie)
DUCATEZ Jean-Paul (Cadre sup. de santé - Gestion
TOUGERON Pascal (Maître ouvrier - Atelier batiment
pôle psychiatrie)
menuiserie)
DUGUE Marie-Anne (Médecin du travail - Action
TRELAT Marie-Claude (AS - EHPAD Roso Montoir)
médico-sociale)
WAIRY Martine (AS - Obst 1 Cézanne)
DUMONT LE GLAND Danielle (ASHQ - Dialyse)
DUPEBE Marc (IDE - Psy1 CMP De Gaulle)
Arrivées
DURA Thérèse (AS - Néphrologie hc)
EVEN Vanessa (Manipulateur radio - Radio standard) AUBRON Virginie (Cadre de santé - RESPEL)
FONDIN Brigitte (Adjoint administratif - Finances
BARBOSA Roseline (AS - SLD Cass Altaïr)
compta)
BAUDRY Anne (Sage-femme - Salle naissances)
GANACHAUD Martine (IDE anesthésiste - AnesthéBENOIT Claire (AS - Obst 1 Cézanne)
siologie)
BERTHO Baptiste (Sage-femme - Obst 1 Cézanne)
GENGUELOU Annie (AS - Chir poly hc)
BLANCHARD Florence (Sage-femme - Salle naissances)
GERARD Sylvie (AS - Néphrologie hc)
BOUGEANT Katia (AS - SLD Cass Antares)
GHALEB Christophe (IDE - Psy3 a)
CHAMART Audrey (Sage-femme - Obst 1 Cézanne)
GILET Danièle (Adjoint administratif - RH)
CHARIGNON Christine (Infirmier anesthésiste - AnesGROLEAU Anne (Ass. socio-éducatif - Pédiatrie hc)
thésie SSPI GCS)
GUERIF Claudine (AS - EHPAD Pagnol)
CHEDALEUX Gladys (Préparateur pharmacie - PharGUIHENEUF Sylvie (AS - SLD Cass Antares)
macie gcs)
ISNARD Claudie (AS - Cardio SI)
CHESNEAU Patricia (AS - Obst 1 Cézanne)
JABOEUF Jean-Pierre (Psychologue - CMP Guérande) CHESNEL Sophie (Infirmier anesthésiste - Anesthésie
JALLAIS Christine (AS - EHPAD Brivet Méan)
SSPI GCS)
JOSEK Brigitte (IDE - Pneumologie hc)
CLOUET Maguy (AS - Pédiatrie hc)
JOSSO Claudine (IDE - Chir poly hc)
DELAMARRE Soazic (Directeur adjoint - Dir. aff. gériaKOBAK Nicole (Ergothérapeute - Gériatrie 1)
triques & psy)
LALANDE-THEBAUD Marie-Reine (Adjoint administra- DELETRE Sabrina (Sage-femme - Obst 1 Cézanne)
tif - Dir. aff. financ. coop.)
DHAUD Aurélie (Puéricultrice - Néonatalogie sn)
LAMARRE Moise (IDE - Psy1 a)
DION Nadège (IDE - SSR gériatrique)
LANGLOIS Hervé (Tech. hospitalier - Atelier éq. tech.) DOUSSET CHARPENTIER Lucile (Sage-femme - Salle
LASSALE Marc (Ouvrier professionnel qualifié - FLE)
naissances)
LAVEISSIERE Valérie (IDE - SSR gériatrique)
DROGUEUX Pascale (AS - Obst 1 Cézanne)
LE BESCOND Marie-Paule (Cadre de santé - Crèche)
DUMONT Delphine (Technicien supérieur - IFSI)
DURAND Alexandra (AS - Salle naissances)
DURAND Jean Noel (Infirmier anesthésiste - Anesthésie SSPI GCS)
GERMANI Laurent (Directeur adjoint - Dir. qualité
clientèle comm)
GICQUEL Vincent (Adjoint administratif - Analyse de
gestion)
GRAND Jannick (Directeur des soins - Dir. soins)
GRAND-COURAULT Carole (IDE - Eq. brancardage
centralisée)
GUESDON Fanny (IDE - Promotion professionnelle)
GUILLOU Sandrine (AS - Pool central)
GUIOCHET Christelle (AS - Obst 1 Cézanne)
HEMERY Annaick (Cadre de santé - IFSI)
HENRI-CHALAYE Maryvonne (IDE - Gériatrie 1)
LANGEVIN Célia (Infirmier anesthésiste - Anesthésie
SSPI GCS)
LE CADRE Fabienne (Puéricultrice - Néonatalogie sn)
LE GOFF Sylvie (Sage-femme - Salle naissances)
LE RUYET Catherine (Infirmier anesthésiste - Anesthésie SSPI GCS)
LEFEBVRE Philippe (Maître ouvrier - Atelier esp.verts)
LEVERBE Véronique (Ass. médico-administratif - Radio
standard)
LIMOGES Pascale (Directeur adjoint - Dir. ressources
humaines)
MACE Valérie (Infirmier anesthésiste - Anesthésie SSPI
GCS)
MAHE Nelly (Puéricultrice - Pédiatrie hc)
MARTINO Didier (IDE - Psy3 b)
MONNIER Jessica (Puéricultrice - Néonatalogie sn)
MOREL Martial (Infirmier anesthésiste - Anesthésie
SSPI GCS)
MORVANT Catherine (Sage-femme - Obst 1 cézanne)
MOUNIER Laurence (Ass. médico-administratif - Radio
standard)
NOEL Christine (Technicien de Labo Cadre de santé Biologie)
OREN Karine (Infirmier anesthésiste - Anesthésie SSPI
GCS)
PENARANDA Richard (Maître ouvrier - Atelier batiment menuiserie)
PHILIPPE Sylvie (AS - Obst 1 Cézanne)
PLAUD Valérie (Ergothérapeute - SSR gériatrique)
RIMOLDI Jean-Luc (Ouvrier professionnel - Atelier
batiment menuiserie)
ROBIN Isabelle (Sage-femme - Obst 1 Cézanne)
ROUSSEAU Marina (Technicien supérieur - Communication)
RYO Catherine (Sage-femme - Obst 1 Cézanne)
SEIGNEURET Sandrine (IDE - Chir ortho-traumato)
SELAYA-MENDEZ Audrey (Aide-soignant - Soin longue
durée)
SIMEHA Annie (Cadre de santé - IFSI)
TESSIER Valérie (Aide-soignant - Obst 1 Cézanne)
THIEBAUT Elsa (Puéricultrice - Crèche)
TOUZET-PIERRE Raphael (Psychologue - Eq. mobile
psy)
TRAVERS Martine (Cadre de santé - IFSI)
VACHEYROU Arnaud (Infirmier anesthésiste - Anesthésie SSPI GCS)
VERTONGEN Nathalie (Sage-femme - Salle naissances)
VISAGE Sébastien (Ouvrier professionnel - Restauration)
WALLET Marie (Adjoint administratif - Spe chir cs)
WOINET Caroline (Sage-femme - Gynéco-obst cs)
15
Développement durable
Cette nouvelle rubrique a pour objectif de présenter les initiatives engagées
par le Centre Hospitalier de Saint-Nazaire en matière de développement
durable.
La chaudière biomasse
Après un démarrage de la chaudière très tardif (début février)
en raison d’une teneur trop élevée en tartre dans le circuit de
chauffage, diverses pannes ont rendu les premiers jours de son
fonctionnement assez laborieux.
Aujourd’hui, nous pouvons dire que grâce à l’expérience acquise
très rapidement par nos techniciens de l’équipe chaufferie, il
demeure
encore
quelques
remarques auprès du promoteur,
dont la plus importante reste la mise en
service des filtres sur le conduit des fumées, afin
de limiter la projection de particules dans l’atmosphère .
Cette chaudière fonctionnera 8 à 9 mois dans l’année. En
dessous du quart de sa puissance, elle se met en arrêt technique
et ne fonctionne plus, ceci afin de sécuriser ses équipements.
Nous pouvons dire après expérience, qu’avec une température
extérieure de 20°C la chaudière s’arrêtera.
En conclusion, nous pouvons dire que la Chaudière Biomasse
contribue au développement durable de la planète et permet
une économie substantielle en consommation d’énergie
(presque 2 fois moins coûteux que le gaz). Il est à noter
cependant que son bon fonctionnement nécessite un temps de
présence de l’équipe chaufferie plus important.
Quelques points importants à retenir :
- La puissance de la chaudière est de 3.2 Mega Watt Heure
- La capacité de son silo est d’environ 400 m3
- Consommation de bois depuis Février 2013 => 1165 tonnes
- Avec une température extérieure de 0° : la chaudière avale
un camion jour de bois (soit environ 90 m3 ou 25 tonnes)
- Jusqu’à 0°C de température extérieure, elle se suffit à ellemême
- En dessous de 0°C, nos 3 chaudières gaz viennent en
appoint (d’environ 8,5 Méga Watt Heure de puissance)
- Nos chaudières produisent l’eau chaude à 95°C servant à
chauffer tout le bâtiment, ainsi que l’eau chaude sanitaire
à 60°C.
Régis ESTERS,
Atelier chaufferie climatisation
Insolite
Macro Cité
Exercice pompier au Moulin du Pé
Devinez où a
été prise cette
photo dans la
Cité sanitaire et
ce qu’elle
représente.
Réponse dans le
prochain numéro ...
16
L’ancien hôpital
sert de terrain
d’exercice pour
les pompiers et
militaires.

Similar documents

université inter-âges de saint-nazaire université inter-âges de

université inter-âges de saint-nazaire université inter-âges de - En 2015, l’UFUTA doit également organiser les Rencontres audio-visuelles. L’université de Grenoble, qui devait en assurer l’organisation, n’étant plus adhérente à l’UFUTA, un site de remplacement...

More information